Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 16 Mar - 0:06

Quelqu'un posait la question de la problématique du retour au pays, après des études supérieures en occident. La reservation face à ce retour, serait due au manque de perspectives économiques dans nos pays. Mais en ce qui concerne la zone Fang, Nord Gabon, Sud Cameroun et la totalité de la Guinée-Equatoriale, il nous faut penser à raviver notre passé de grands planteurs. Mes grands parents, paternels et maternels, ont laissé d'importantes plantations de cacao et de café, dans la region d'Oyem. Mais aucun de nous ne vit au village pour s'en occuper. Ces plantations sont maintenant dans la brousse, faute d'entretien, et personne n'en fait la récolte. Imaginez le manque à gagner qui s'est accumulé depuis des années. Quand je sais qu'un cacaoyer produit 80 cabosses par an, et qu'une cabosse contient en moyenne 40 grains, le rendement d'une plantation entretenue est de 400kg par hectare (100 mètres de long X 100 mètres de large). Je connais des gens qui ont des plantations de plus d'un kilomètre, qui sont aujourd'hui inexploitées. Sachant que le cours du cacao est à $1678 la tonne, une exploitation d'un kilomètre carré revient à une surface totale de 100 hectares, et donc à un rendement potentiel de 40000kg (40 tonnes). Donc une famille qui exploiterait cette plantation gagnerait 40x1678= 67120 dollars par an. Au cours de $1=500 CFA, cette famille gagnerait 33 560 000 francs CFA par année. Près de 3 fois plus qu'un couple de médecins payés à 500000 francs par mois chacun. A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ntole



Masculin Nombre de messages : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 16 Mar - 15:01

Sujet d'une grande importance à modzang Mintsa!
L'agriculture! Je pense que les générations actuelles ne se lanceront dans ce domaine que si on présente les choses comme tu viens de le faire:

"une famille qui exploiterait cette plantation gagnerait 40x1678= 67120 dollars par an. Au cours de $1=500 CFA, cette famille gagnerait 33 560 000 francs CFA par année. Près de 3 fois plus qu'un couple de médecins payés à 500000 francs par mois chacun"

Après, on peut ajouter les encouragements et les facilités octroyés par nos Etats....Je crois profondement que la plupart d'entre nous, les jeunes générations, ignore les avantages que peut procurer l'agriculture. J'ajouterai qu'en plus de tous ces bienfaits, il faut pas oublier d'y associer la valorisation d'être soi même son propre patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Dim 18 Mar - 1:39

Akié a moadzang Yves Mintsa ye obele?
là je vais me lancer dans l'agriculture aussi...le sujet ke tu poses là est très interessant. c'est la mm chose dans mon village. la dernière fois ke j'y étais, je suis allé faire un tour dans ne plantation de cacaoyers...les cabosses de cacaoyers étaient bien mûres et tombaient d'elles-mm, persones ne s'en souciaient et tout le monde passait indifferent.
sans entretien, elle produisait déjà tout ce ke javais vu, mais ke se serait-il passé si on l'entretenait...c'est dommage parce ke c'est la sueur des aînées ki a coulé sous le soleil pour ouvrir cette plantation et aujourd'hui, c'est comme si elle était perdue.
heureusement ke tu as lancé ce débat...
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Dim 18 Mar - 15:33

Adzidzon,

Quand je vais dans mon village, sur la route Oyem-minvoul, parfois on roule en voiture pendant 5-10 minutes en longeant la plantation de cacao d'un seul individu. Ce sont des kms et kms de plantation que nous négligeons. En plus, l'entretien ne demande plus autant de travail manuel que par le passé, avec l'existence de nos jours de débroussailleuses à moteur. Avec 2 engins, vous pouvez faire le travail de 10 personnes. En plus ces plantations ne demandent qu'a être débroussées, et traitées avec des insecticides. Après on attend simplement la récolte. Nos parents ont fait un travail de titan avec des machettes, des houes et des pioches. Nous n'avons qu'à nous baisser pour récolter le fruit de leur labeur. Et même ça, nous ne voulons pas le faire, préférant attendre la nomination au conseil des ministres avec la Prado de service...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Dim 18 Mar - 23:28

A moadzang Yves Mintsa,
je connais bien ce problème, il faut faire interesser les jeunes (en tant kils sont l'avenir, mais pas seulement à eux) aux questions d'agriculture. c'est comme ça ke les choses pourront s'améliorer mais pour ke ça arrive, il faut réeduquer l'homme, nous. ce ne sera pas facile, mais une fois ke la machine sera lancée, le reste suivra.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beka'meto'o



Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Mer 21 Mar - 23:55

adzidzon a écrit:
A moadzang Yves Mintsa,
je connais bien ce problème, il faut faire interesser les jeunes (en tant kils sont l'avenir, mais pas seulement à eux) aux questions d'agriculture. c'est comme ça ke les choses pourront s'améliorer mais pour ke ça arrive, il faut réeduquer l'homme, nous. ce ne sera pas facile, mais une fois ke la machine sera lancée, le reste suivra.
akiba

Mbolani,

C'est chaud la rééducation d'un Homme. Ds ts les cas c'est une bonne initiative de remettre sur scène l'agriculture.

Me ka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Jeu 29 Mar - 3:03

ah moadzang beka'meto'o,
c'est une tâche ardue ke de reeduqer l'homme, mais cela ne signifie pas ke ce soit impossible. je suis naturellement optimiste. cela prendra du temps, de l'energie, mais si l'on s'accroche, tout arrivera.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beka'meto'o



Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Jeu 29 Mar - 23:04

Mbolo,

juste pour savoir kels sont tes grds axes afin de motiver les uns et les autres à se rendre ds les champs.
Je crois ça pourra être bénéfik à pas mal de personnes.

Abora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 30 Mar - 0:57

La même motivation qui anime tout le monde. Pouvoir vivre decemment du fruit de son labeur. Nos grands planteurs étaient des gens financièrement indépendants. Si on peut gagner sa vie en cultivant la terre, la motivation vient d'elle même. La difficulté c'est la décision de retourner à la terre quand on a l'option du bureau climatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 30 Mar - 13:13

Ce sujet est très intéressant, mé bare so.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beka'meto'o



Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 30 Mar - 18:55

Mbolani eesèzam,

Modzang Yves Mintsa, juske là je partage ton pt de vue. Mais ce ke je demande concrètement, c d savoir cmt motiver les jeunes à se renouer avec la terre? Adzidzon à parler de rééduker, mais cmt cela va se faire?

En somme, je cherche à savoir les grandes idées des actes ke vous compter poser pour attirer nos frères et soeurs ds les champs? Surtt ke nombreux d'entre eux ne connaissent ke les grandes villes.

Je ss sûr ke vos interventions nous serons d'une très grande utilité. Enfin, à moi surtout Very Happy

Ma soeur "abomo ngono", je t'attends aussi.

Mina ma yane! bounce study

Abora nnen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 2:36

beka'meto'o,

Je vais être plus spécifique. Chez moi à Oyem les gens de mon village plantent tout: Banane, manioc, taro, igname, arachide, cacao, café, ananas etc… Mais cette agriculture est pour la consommation familiale Sauf cacao et cafe bien sur). De temps en temps, ils accrochent un régime de banana devant la porte de leurs maisons pour indiquer aux voitures qui passent que cette banane est à vendre. Mais il n'y a pas vraiment d'activité commerciale à but strictement commercial. Le régime de banane plantain s'achète à 1000 francs au village. Ce même régime se vend jusqu'à 4000-5000 à Libreville. Les femmes qui font la revente au détail demande 500 frans pour 3-4 doigts de Banane à Libreville. Donc régime moyen de 40 doigts de banane peut reporter sur la place de Libreville, jusqu'à 5000 francs. Un jeune qui a été à l'école, n'a pas besoin de planter lui meme. Il lui suffira de mettre sur pieds un partenariat avec des villageois, sur la base suivante: Il leur achète toute leur récolte à un prix fixe, toute l'année. C'est à dire que vous avez une camionnette qui va au village 2 fois par semaine, directement chez vos fournisseurs, vous prennez toute leur banane à 1500 le régime, et vous la liquidez en ville à 3000 francs. Si vous commencez avec des achats de 100 000 francs par semaine, vos revenus seront de 200 000 francs la semaine. Bien au dessus de ce gagne un fonctionnaire. Il faut prendre des risques économiques pour réussir en affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 11:39

Mbolani,

akiba ah mintsa, c'est beka' meto'o qui s'interrogeait sur les mesures incitatives pour attirer les jeunes. Je pense qu'il serait judicieux de commencer par analyser les causes de ce fléau qui est l'exode rural.

Ta proposition est pertinente, comme qui dirait il suffisait d'y penser. Ce type d'activités se pratique déjà bcp au cmr. D'ailleurs dans le passé, la mode c'était le gbn. Beaucoup de personnes en particulier les femmes ont réussi dans ce créneau. Malheureusement, d'autres moins pour diverses raisons sont : mauvaise gestion, absence de crédits, routes impraticables en saison pluvieuse, régions enclavées, tracasseries policières, etc...

Pour moi, c'est à encourager mais il faudrait nécessairement un accompagnement pour ces jeunes afin de les aider au mieux dans toutes les étapes de leur activité: du financement à la commercialisation et la gestion de leur pme car on s'improvise pas chef d'entreprise. Au cmr, le béti est connu pour son épicurisme: on a du mal à épargner et on confond chiffre d'affaires et bénéfice.

Ma suggestion est d'intégrer ce volet dans le programme de l'association que nous appelons de tous nos voeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 14:46

mbolo,
malheureusement, l'épicurisme n'est pas un mal propre à mon frère beti, j'en connais ki y vivent pratitquement Very Happy ...
ah moadzang beka, il y a deux façons de réeduquer l'homme. on peut lui faire un discours théorique sur le fait que l'agriculture est une aubaine car, bien pratiquée, elle conduit à l'autosuffisance...si cela ne l'intéresse pas après tout, on peut rester concrèt et présenter la question chiffre à l'appui, comme le fait moadzang Yves Mintsa et lui montrer tout le bénéfice financier kil pourra en tirer, à court terme.
moi je connais kelk'un ki s'est essayé aux commerce de la banane. en peut de jours (je ne veux pas rentrer dans le détail des chiffres), je dis bien en peu de jours (pas de semaines), il a totalement récupérer sa mise et a commencer à nager sur le bénéfice. mais comme l'argent fait tourner la tête et comme il n'a pas épargner, il n'a pas fait long feu.

je vais prendre un autre exemple, tu t'achetes une tondeuse de 10 euros seulement, tu te trouves un petit local de fortune dans un quartier populaire, tu n'as pas beaucoup de charges, en kelkes jours (deux ou trois), tu auras déjà récupérer tes 10 euros...

réeduquer l'homme, c'est lui faire comprendre (économikement) ke le bureau climatisé n'est pas la panacée pour bien réussir sa vie. il faut décomplexer le travail manuel, dans nos têtes. le bureau c'est juste pour faire carrière, mais le travail manuel, c'est pour se faire de l'argent, surtout lorsqu'on est à son propre compte. si vous voulez de l'argent, de l'argent gagné honnêtement, il ne viendra pas du bureau.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 18:23

abomo ngono et Adzidzon,

Que dire de plus, sinon amen. Comme vous ne manquez pas de le signaler, la discipline financière, c'est à dire l'épargne, est une condition essentielle au success financier. Les gens confondent souvent avoir de l'argent et être riche. La richesse ne se calcule pas en cash, mais en avoir. Quelqu'un qui a 1 million en poche n'est pas riche, il a tout juste beaucoup d'argent à un moment précis. Mais quelqu'un qui a des maisons en locations, des commerces qui rapportent des benefices stables, lui est riche. Ma propre grande soeur est pour moi un modèle. Elle travaillait à l'Octra (chemin de fer transgabonais) et fut licenciée lors de la privatisation. Au début, elle souffrait car elle voulait le même genre de travail, peine perdue. Aujourd'hui, elle est restauratrice et fait de bonnes affaires (superieures à son precedent salaire). Il a fallut 2 ans pour que les choses décollent, mais aujourd'hui elle est indépendante. Moi même, je compte sérieusement me lancer dans le commerce. Comme vous dites, il faut resister à la tentation de commencer à vouloir jouer au nabab une fois qu'on perçoit les premier benefices. Il faut s'attribuer un salaire et épargner le reste. N'allez pas acheter une grosse voiture tout de suite, juste pour monter que vous avez aussi percé. Attendez de pouvoir acheter 3 voitures cash, pour vous en acheter une seule et gardez le reste des sous en banque. Discipline, discipline, et encore discipline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 20:57

Eééh, le fang est le même partout. Nous avons les mêmes tares qu'il est impératif de corriger, déjà par le discours qui sera appuyé par une mise à exécution par la suite.

Un adage dit " un exemple vaut mieux qu'un bon discours". Donc il vaut mieux être pragmatique. Dans le cadre de l'association, il nous sera possible d'obtenir le financement de micro-projets de ce type, assorti d'une obligation de résultat par paliers (court, moyen ou long terme). L'octroi sera conditionné par une formation à la création d'entreprise.

En attendant, ceux qui ont déjà des associations peuvent déjà commencer à effectuer le travail d'éducation sur le terrain:
-bannir le mythe du "col blanc", vestige de la colonisation
-valoriser le travail manuel en particulier agricole
-présenter des modèles de réussite économique chez les fang (tel celui de notre soeur)
-développer la culture de l'épargne et de l'esprit d'entreprise
-encourager les valeurs entrepreunariales (effort, patience, implication, humilité...)
-redéfinir le concept même de la richesse (comme le dit si bien mintsa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 22:04

Yves Mintsa a écrit:


Le régime de banane plantain s'achète à 1000 francs au village. Ce même régime se vend jusqu'à 4000-5000 à Libreville. Les femmes qui font la revente au détail demande 500 frans pour 3-4 doigts de Banane à Libreville. Donc régime moyen de 40 doigts de banane peut reporter sur la place de Libreville, jusqu'à 5000 francs. Un jeune qui a été à l'école, n'a pas besoin de planter lui meme. Il lui suffira de mettre sur pieds un partenariat avec des villageois, sur la base suivante: Il leur achète toute leur récolte à un prix fixe, toute l'année. C'est à dire que vous avez une camionnette qui va au village 2 fois par semaine, directement chez vos fournisseurs, vous prennez toute leur banane à 1500 le régime, et vous la liquidez en ville à 3000 francs. Si vous commencez avec des achats de 100 000 francs par semaine, vos revenus seront de 200 000 francs la semaine.

Je reviens juste pour dire qu'en termes de pragmatisme, cette idée est excellente, facilement réalisable et avantageuse non seulement pour le jeune mais aussi pour le planteur avec possibilité d'augmenter sa productivité.

Je ne suis pas comptable mais, ne pas perdre de vue que les 200 000 francs/semaine constituent en fait le chiffre d'affaires duquel il faudrait déduire les charges diverses (location de la camionette, carburant, manutention, frais d'entrepôt, fidélisation , taxe...) et le prix d'achat.
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 31 Mar - 22:47

Naturellement que ce chiffre est le "revenu" et non le "benefice". Sur la base des informations que j'ai, au bout d'un ou deux mois d'activite, on commence a faire des benefices. Ces benefices sont proportionnelles aux volumes de vente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Lun 2 Avr - 12:34

Exact, moadzang Yves Mintsa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 21 Avr - 0:52

Essèzam pardon fausse manip!

Je disais donc que cela ne demande pas de sortir de la cuisse de Jupiter pour comprendre que l'agriculure c'est la vie. Pour chercher comment faire pour aller sur mars, il faut d'abord avoir le ventre plein. Si non toutes les preoccupations tourneraient sur le comment faire pour le remplir, ce ventre. C'est d'ailleurs le seul secteur qui est à la porté de toutes les couches sociales. Il permet à tout le monde d'etre autonome financièrement. N'est pas ce l'homme cherche? L'argent?

Les villes du gbn concentrent plus de 70% de la population du pays. Lbv à lui seul a plus de 50% de la population totale dont l'écrasante majorité est au chomage ou a des emplois précaires.

Les villages se vident progressivement. j'ai appris que de plus en plus de citadins en fala, mm riches, laissent tout et recommencent une nouvelle vie en campagne en se lançant dans l'agriculture. Nous avons la facheuse habitude de copier du blanc ce qui ne rentre pas dans nos meurs. Quand ils font quelque chose de bien et qui cadre avec notre culture, on fait mine de ne rien voir. C'est desolant! Je connais des villages au gbn dont les fils sont nantis mais se meurent de leur belle mort sans que ces derniers ne réagissent. Or créer des petites unités agricoles dans les villages permettrait de fixer les populations et il n'y a pas un secteur pourvoyeur d'emplois comme celui-là.

Ceux qui veulent se prendre en charge mais qui ont zero franc en poche n'ont pas à se lamenter car en agriculture le plus important c'est d'avoir des terres, la volonté et la determination. La force de travail peut debuter par vous mm, le reste viendra seul. Un seul hectare de banane peut vous donner 3 millions en liquidant le regime à 2000frs.

Il serait effectivement très interressant que l'association en gestation voit dans quelle mesure, on peut venir en aide pour garantir un accompagnement à travers un suivi, des formations et des possibilité de credits avantageux.

Je connais 2 jeunes dans un village entre oyem et bitam. Ils ont passé du tps à Lbv à la recherche d'un emploi. Peine perdue! Ils se sont decidés de retourner au village pour exploiter des ananas. Face au manque de materiel vegetal, ils ont pris des tout venants et mis en place 1000m². A la premère production, ils ont pu avoir des semences pour mettre en place 10000m², aujourd'hui leur ananeraie occupe une superficie de 20000m² soit 2 ha. Ils remplissent des camionettes sur place pour ravitailler Lbv. A chaque rotation, ce n'est pas moins de 500 000frs. En discutant avec eux, ils disent simplement qu'ils ont perdu inutilement du tps à la capitale.

Me liga mine. Abora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Sam 21 Avr - 1:02

Akiba ah zok mekeng,
De telles initiatives sont à encourager car l'exemple vaut mieux qu'un long discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Mer 25 Avr - 19:54

je regardais un film sur steeve biko hier (titre du film: cry freedom, le cri de la liberté) et il a dit kelke de juste, c'est kil faut d'abord ke nous libérions nos esprits. tout se passe dans nos têtes. dans les nôtres malheureusement, nous sommes encore des prélogiques. je connais des gens ki possèdent des terres et des terres, mais ki ne font rien, absolument rien, et ki préfèrent s'agglutiner dans les villes. alors ke la terre est abondante au village...mentalité de colonisé kan tu nous tiens! même s'ils n'ont rien, ils répugnent à travailler avec leurs mains! atare zame!
vraiment bravo aux deux jeunes dont parle zok mekeng cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Jeu 26 Avr - 19:01

adzidzon a écrit:
je connais des gens ki possèdent des terres et des terres, mais ki ne font rien, absolument rien, et ki préfèrent s'agglutiner dans les villes. alors ke la terre est abondante au village...mentalité de colonisé kan tu nous tiens! même s'ils n'ont rien, ils répugnent à travailler avec leurs mains! atare zame!
vraiment bravo aux deux jeunes dont parle zok mekeng cheers cheers

Il est donc du devoir de ceux qui ont pleinement conscience de cet état des faits, de sensibiliser ceux qui ne veulent pas produire de leur propres mains.
Alors, Moui Adzidzon, comment les sensibiliser et leur faire comprendre que le développement de nos contrées peut se faire par l'exploitation des terres qu'ils ont en leur possession?
Quel est notre responsabilité? Et comment organiser des campagnes de sensibilisation dans nos villages?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Jeu 26 Avr - 19:26

A mon avis, c'est au travers des associations locales que peut se faire cette sensibilisation de manière non seulemement théorique mais aussi effective et concrète.
Les campagnes de sensibilisation, c'est bien mais il faudra aller plus loin en mettant en place des projets de création de plantations. C'est un travail de longue haleine, car le changement de mentalités ne se fait pas en un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Ven 27 Avr - 23:28

Essèzam mbolani

La prise de conscience ne doit pas s'arreter aux mots et discours. Chacun d'entre nous peut faire à son niveau des actions pouvant aller dans le sens de relancer l'agriculture dans nos villages et partant leur redonner vie.

J'ai grandi dans lbv, et depuis que je travaille tous les jeunes et moins jeunes de mon quartier savent que je suis issu d'une famille pauvre de chez pauvre. Mais Je suis sur d'une chose, si je veux etre quek'un demain, autonome et independant à vie, le village et l'agriculture sont la voie royale.

En septembre 2006, j'ai ouvert 3000m² et mis en place des bananiers, en fevrier dernier j'ai agrandi la parcelle. Aujourd'hui, j'ai 1050 plants de bananiers.

Le plus interressant dans cette histoire, c'est que depuis le debut, je réalise les travaux avec la participation des jeunes et moins jeunes du quartier. Avec le temps, de discussions à discussion, cinq d'entre eux ont commencé des demarches pour mettre en place à leur tour une bananeraie dans leur village respectif. Et pas plus tard que la semaine dernière je suis allé recuper l'un d'entre eux dans son village que j'avais deposé 2 semaines plutot. Cela faisait 5 ans qu'il n'y avait pas mis pieds. Plus personne n'y habite depuis la mort de son pere. Pourtant toute la famille vit à Lbv et dans quelles conditions? Tous sont chomeurs.

Nous avons visité le terrain qu'il compte exploiter. Il commence la defriche en juin prochain.
Ceci pour dire que chacun d'entre nous doit etre leader et entreprendre des actions pouvant contribuer à faire le chemin inverse de l'exode rurale que j'appel la DZALISATION. C'est une responsabilité de chacun de nous. Nos freres ont besoin de nous. Bougeons et aidons les à faire les meilleurs choix pour eux, leurs enfants et leurs descendence. En definitive pour nous tous.

Abora. Me liga mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?   Aujourd'hui à 17:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi continuer l'abandon de l'agriculture?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi continuer à acheter du surgelé ????
» Pourquoi continuer à se mobiliser?
» Un furet à l'abandon, mais repris!
» Abandon de nid avec 10 oeufs
» Abandon des oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: