Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Pour ou contre la dot?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Lun 7 Juil - 23:54

Mon frere merci de souligner ce point que nous avons complètement éludé,avec ta permission je voudrai juste ajouter qu' ADZI FÄ consiste effectivement à ce que la famille de la femme fasse le point des cadeaux et présents qu'elle a eu à faire à la famille de l'homme et le déduire de la dot .je dois dire que c'est horrible ce spectacle pour avoir assister à une gabegie pareille quand j'étais jeune je vous assure que c'est de là probablement que j'ai décidé de marier mes soeurs sans dot (tel jour on tué un coq à tel oncle,pendant le biyabe dzeing,on vous a égorgé un porc de 100kg qui fait tant,pendant l'éliri on vous a fait l'abouma.etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 8 Juil - 0:01

Ngan a miéhdzâ pour ces infos, mais là je ne comprends pas trop confused la dot est interdite par la loi au gabon?

miéhdzâ a écrit:
En réalité, dès lors que la dot a été interdite, aucune affaire de dot ne peut plus être portée au tribunal. .

Sinon je suppose qu'à défaut d'avoir des moyens de recours "légaux" pour récupérer leur dot, ça doit y aller côté mam y'alu... ou du moins la simple peur de cette éventualité peut amener à rembourser la chose de l'homme pour ne pas que What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 8 Juil - 0:23

je ne connais pas la législation Gabonaise, mais je sais que chez nous en tous cas et en toute case, la femme est obligée de back les do parce que même séparée si cette dernière venait à faire des enfants même avec un Ibo ou un monesère, ces enfants se retrouverons avec la paternité du (doteur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abogo
Admin


Masculin Nombre de messages : 144
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 8 Juil - 14:28

mbolo
au sujet du remboursement de la dot, mehadzâ a raison de dire que le remboursement se fat de moins en moins. moi personnellement je n'ai jamais assisté à une cérémonie de remboursement de la dot. je dois souligner que dans un mariage où il y a eu des enfants, il n'y a pas de remboursement de la dot à conditions que ceux ci restent chez le père.

la législation gabonaise est floue au sujet de la dot. il fut un temps où elle était interdite et tout homme qui osait "doter" une femme était passible d'une peine d'emprisonnement ainsi que toutes les personnes qui y avaient participé. c'était dans les années 1960. mais il y a eu modification de la loi sans pour autant donner une valeur légale à la dot. le législateur gabonais ne veut pas trouver une solution à ce problème. par contre, malgré le fait que la dot n'ait aucune valeur légale j'ai déjà entendu dire que les affaires de remboursement de la dot ont été traité au tribunal d'oyem (ville du nord gabon). en fait, lors de certaines cérémonies de remise de la dot on établit une espèce de liste dans laquelle l'homme met tout ce qu'il a apporté et il arrive parfois que le représentant de la famille de la femme signe ce document ce qui prend de facto valeur d'une reconnaissance de dette capable d'être traité au tribunal. des témoignages suffisent même parfois pour que l'affaire soit jugée au tribunal.

la dot est peut-être interdite par la loi gabonaise mais c'est anticonstitutionnel puisque la loi fondamentale gabonaise dit ceci dans son préambule: "...Proclame solennellement son attachement à ses valeurs sociales profondes et traditionnelles, à son patrimoine culturel, matériel et spirituel, au respect des libertés, des droits et des devoirs du citoyen.
En vertu de ces principes et de celui de la souveraineté des peuples, il adopte la présente Constitution." nous voyons par là que les valeurs traditionnelles et le patrimoine culturel dans lesquel on peut insérer la dot sont par dessus les autres textes de loi.

pour ce qui est des hommes qui vont remettre les dot trop élevés afin d'avoir tout le pouvoir sur leur épouse, ils sont très minoritaires. il s'agit donc des cas particuliers qui, à mon avis ne méritent vraiment pas d'être discuté d'autant plus que la famille de la fille peut accepter de ne prendre qu'une partie de l'argent qu'on leur propose. je connais des familles qui ont divisé le montant de la dot en deux et rendre l'autre moitié à la famille de l'homme qui venait épouser leur fille.

concernant le défalcage de la dot (dzi fä) c'est facile de le contourner. souvent quand le beau fils va chez ses beaux parents il laisse toujours un peu d'argent. c'est normalement cet argent qui couvre tout ce qu'on peut lui offrir. c'est la même chose qui se passe lors des retraits de deuil. le beau fils donne de l'argent mais à la fin de la cérémonie on lui donne de la nourriture de telle sorte que ça se rapproche de la valeur de sa participation. les gens qui se comportent de la sorte évitent de gros calculs au moment du remboursement de la dot. il faut signaler que c'est presqu'une procédure normale dans les relations belle-famille et beau fils.

je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 8 Juil - 15:33

Je voudrai dire qu'il faut savoir que nous parlons de notre société dans son element naturel c'est à dire de ce qui se fait et se pratique dans nos villages.
En revanche pour nous qui sommes de la nouvelle ecole(génération),c'est presqu'insultant de parler d'un eventuel remboursement de dot tant chez l'homme que chez la femme. akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Ven 15 Aoû - 0:36

afanebengon a écrit:
Je voudrai dire qu'il faut savoir que nous parlons de notre société dans son element naturel c'est à dire de ce qui se fait et se pratique dans nos villages.
En revanche pour nous qui sommes de la nouvelle ecole(génération),c'est presqu'insultant de parler d'un eventuel remboursement de dot tant chez l'homme que chez la femme. akiba

Je crois que le remboursement de la dot vient du fait qu'au départ de cette pratique (je veux dire celle de la dot) il n'est pas à proprement parler question d'argent et des sommes exorbitantes qui ont cours aujourd'hui. La valeur était plus symbolique, puisqu'il s'agissait de "nsua biki". En d'autres termes, la dot était versée en barres de fer. Ces barres de fer étaient le symbole de la puissance d'un peuple qui détenait le secret de la transformation du fer. Tout le monde sait combien la maîtrise de l'outil en fer a été un pas important dans l'évolution des sociétés d'alors. En même temps donc que la dot était l'institution qui scellait le mariage chez le fang; en même temps elle représentait une compensation pour la "perte" d'une de ses membres par la famille de la femme. Mais cette compensation trouvait toute sa plénitude dans sa valeur symbolique; puisque la dot n'était pas destinée à la consommation. Et si on devait la rendre, c'est parce que le fait de rendre les barres de fer était aussi l'acte qui mettait fin à la légalité du lien; un peut comme on déchire l'acte d'état civil au tribunal.

Là où le bas blesse, c'est effectivement lorsque la valeur de la dot devient pécuniaire. les approches de la pratique n'étaient plus vraiment les mêmes. Cependat, pour éviter ce revers, plusieurs familles qui la perçoivent font souvent un cadeau d'une valeur plus ou moins équivalente au jeune couple (Maison, équipement, ou autre...). Quand les choses sont faites ainsi, généralement, en cas de divorce, le beau fils évite d'évoquer la question. Et la nouvelle mariée ne se sent pas non plus comme un denrhée négociable.

Pour finir, je dirai par ailleurs que je souscris parfaitement à une idée qui a été avancée plus haut sur la responsabilité des femmes dans le montant de leur dot. Combien de fois n'ai-je pas entendu certaines de nos soeurs dire: "En tout cas, pour ma dot, si tu ne mets pas au moins 5 millions je n'accepte pas".

Edifiant non?


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Ven 15 Aoû - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Ven 15 Aoû - 14:53

Essonne Mfoulou-Ze a tout dit!
Nous parlons, nous parlons! Mais nous oublions de relever qui l'idée même d'"achat" n'effleure aucun fang au moment où il verse une dot. Je reviendrai sur une comparaison faite tout au début de nos débats. Il y'a de cela, mimbu mi bègn:
Dans la bible, le roi Saül proposa à David(qui tua le fameux Goliath) sa fille en mariage. Comme dot, il exigea que le prétendant lui apportâ "cent prépuces de philistins" (ses ennemis jurés).

C'était une façon d'éprouver:
1- son courage et la sécurité qui en résultait pour la future épouse. (fallait que sa fille aille en "de bonnes mains")
2- sa détermination...et son AMOUR pour la proposée!
3- sa disponibilité vis-à-vis son "pourvoyeur"!
.....
Aujourd'hui, aucun fang, s'il aime, ne saurait aller dire à son beau-père: "ce que tu me demande là dépasse mes possibilités..."
D'ailleurs, les premières à pousser haut les cris seraient les CONCERNEES elles-mêmes!
Ecoutez les enfants! Si un mariage est célébré dans les NORMES, tout le monde se frotte les mains:
La fille...queen : "Il maime, il m'adore!!!"
Le gars...king : "Je la m-é-r-i-t-e!!!"
Les "bo" ... : "Tout est bien, qui finit bien!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Sam 16 Aoû - 13:55

Mave Essone-Mfoulou-Ze akiba pour ce recadrage qui honore l'ayong. Nde ma sili mina na: ne serait-il pas possible de convenir d'un système qui arrange tout le monde? Justement avec la contrepartie de la belle-famille.
Cela se pratique beaucoup a ongola: on ne prend pas la dot sans en contrepartie participer à l'amenagement du jeune ménage (électro-ménager, mobilier, vaisselle, batterie de cuisine et plus selon les moyens). On n'appelle cela "angara"qui a généralement lieu le lendemain du mariage. Tout le monde y participe financièrement ou en nature, pères, mères, frères et soeurs de la mariée.
Ceci dit, personnellement, je ne me vois pas en train d'accepter une dot de 5 millions. Akié!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Lun 18 Aoû - 22:08

abomo ngono a écrit:

Ceci dit, personnellement, je ne me vois pas en train d'accepter une dot de 5 millions. Akié!
Voila bien une femme raisonnable, lol! Si elles pouvaient toutes être comme toi, vraiment ? Même en tant que Belle-mère tu n'accepteras pas 5 Millions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Lun 18 Aoû - 22:37

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
abomo ngono a écrit:

Ceci dit, personnellement, je ne me vois pas en train d'accepter une dot de 5 millions. Akié!
Voila bien une femme raisonnable, lol! Si elles pouvaient toutes être comme toi, vraiment ? Même en tant que Belle-mère tu n'accepteras pas 5 Millions ?

Question très importante!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 19 Aoû - 8:53

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
abomo ngono a écrit:

Ceci dit, personnellement, je ne me vois pas en train d'accepter une dot de 5 millions. Akié!
Voila bien une femme raisonnable, lol! Si elles pouvaient toutes être comme toi, vraiment ? Même en tant que Belle-mère tu n'accepteras pas 5 Millions ?

Question très importante!...
Dans cette histoire, à qui revient la décision du montant est-ce à la femme ou à la famille dans sa globalité ? C'est à dire la famille au sens large(famille africaine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 19 Aoû - 11:49

A Modzang, apparamment le point de vue de la grande soeur Abomo Ngono doit être primordial. Le frère d'Abomo qui attend cette dot pour aller épouser la jeune pousse de 13 ans, soeur de quelqu'un qui est en Tunisie, à qui le thé arabe joue des tours au point de demander 5 millions d dot our sa soeur. Il faut comprendre le frère, c'est un Yendju (ils mangent beaucoup les Yendju). Celui qui doit épouser en pays Yendjü sait qu'il doit y avoir le Mbom Mvett Evindi Mot.lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mar 19 Aoû - 14:19

Ah NGUEMA, je ne te repondrai pas ici. J'attends quand on sera installé dans l'Abaa du village en tricot et pagné noué autour des reins, chasse-mouche à la main, bidon de vin de palme et assiette d'arachide grillée à portée de mains... lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sma



Nombre de messages : 64
Localisation : libreville/Gabon
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: la dot chez les fangs   Mer 20 Aoû - 11:35

Mbolo à tous, j'espère que tout le monde se porte bien à l'abba'a meme si persone ne s'est interrogée au sujet de mon absence ces derniers temps au village. Bref.
Mes freres et soeurs, c'est avec beaucoup de tristesse, que je partcipe à ce forum sur la question de la dot chez les fangs, car n'est ne saurait etre plus douleueux qu'une trahison interne c'est à dire lorsqu'on est trahit par ses propres parents c'est le cas de notre coutume la dot la seule valeur coutumière qui reste du peuple fang voilà qu'aujourd'hui ses propres fils demandent sa suppression parce qu'ils sont influencés par la culture voisine. Pour reprendre l'expression d'un notable ombamba (élop) qui a déclaré au cours d'une conference que la dot n' a jamais été une mince affaire et qu'elle a toujours couté chere meme à leur époques et dans leur communauté. parce que selon sa justification, comme chez les fangs il ya ce qu'on appelle chez nous '' nsoua bi kien'', dans son propos, il insiste que chez eux ne se mariait pas qui le voulait mais qui pouvait c'est pourquoi jusqu'à une certaine époque beaucoup de couple optaient pour le concubinage et se limitaient uniquement au stade de presentation parce que dépourvus de moyens pour rassembler la dot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sma



Nombre de messages : 64
Localisation : libreville/Gabon
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: pour ou contre la dot   Mer 20 Aoû - 13:02

Je reviens afin de poursuivre mon propos et avnt de donner mon avis sur la question, je vais vous conter l'histoire d'un fils ékang polygamme marié à une ékang et à une élop. Voila un monsieur qui vit en concubinage depuis une dizaine d'année avec ses deux fiancées, la premiere étant emone song, il fallait donc commencer par elle pour le mariage coutumier et le reste. Nos beaux parents ont demandés pour la cérémonie coutumière une arsenale de ferrail comme le demande les ombabas, il fallait deux boeufs, une premiere dot chez les parents maternel de la mariée étant donné qu'ils sont matrilinéaires, et se montant s'élévait à 700.000frs; le lendemain c'était la grande cérémonie officielle, ou nous avons donné 1.000.000 de frs pour la dot et comme la dame avait déjà donné naissance à deux garçons, il fallait donner 500.000frs par tete d'enfant ce qui fait en tout la colossale somme de 2.700.000frs pour doter une ombaba. Cela à mon humble avis ne cause aucun problème à doter sa bien aimée à un tel montant monetaire, le fang ne dit-il pas '' avege minga?'' chez nous les fangs depuis la nuit des temps on sait que lorsqu'une fille va en mariage elle part avec son trousseau de ménage au complet sans oublier le betail et le menu betail afin de permettre au jeune couple de s'adapter à sa nouvelle vie de couple. Qu'elle a été notre surprise au cours de ce grand mariage? les parents de notre brue comme contre parti nous ont donnés 25 maniocs makongo, 2 poules et 1 mouton meme pas une assiette pis encore un panier pour la nouvelle mariée. Cela vient confirmer ce qu'on dit chez nous '' coupe ye opoua me meyong me bè''.Pour dire que nous vivons enssemble mais la culture est tout à fait differente ce qui cause des frottements que nous rencontrons aujourd'hui avec ce brassage culture concernant la pratique de cette coutume. Le mariage coutumier chez les fangs est une question d'orgueil et la dignité d'une famille.
Le meme monsieur un mois plus tard s'est marié avec une ékang originaire de Bitam, comme dot on a donné en tout et pour tout 1.500.000frs. En revanche nous avons été gatés par la belle famille, nous avons eu 10 moutons, 10 porcs, 30 poules, 40 canards, 3 sacs d'arachides, 2 paniers de chocolat indigiène, 1 sac de courge, la batterie de cuisine, une vaiselle de 90 couverts, 25 marmite de luxes sans oublier le lit, matelat, armoir à linge, électroménager, et que sais-je encore?. Voilà comment s'organise un mariage chez les fangs je ne mépriserai pas ce que l'autre parti a fait je mets au compte de leurs us et leurs coutumes, on copie ce qu'on comprend et on condamne ce qu'on connait. Nos compatriotes éboanes songs n'ont pas la meme la culture que nous c'est à nous de leurs expliquer ce qui passe dans les differents étapes du mariage coutumier qui a toujours valu le même coût qu'aujourd'hui. Car pour nos ancetres, la femme était considérée comme source de richesse, comme le plier d'une famille, comme comme la protection et gardienne de la culture c'est pour quoi on pouvait dire; '' Minga a ne dia; minga a ne afipe; minga a ne mbong nda''.

j'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mer 20 Aoû - 21:41

za'ak avol, bia yange wo. tu nous as troooooooooop manqués, c'est pas possible éééé, engonga, bia ke fo'o wa bo djé ??? akiba mbol o so ya .

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Lun 25 Aoû - 23:30

Mbolani,

Je note dans l'intervention de Marinette deux choses que je juge importantes à relever:

D'abord qu'elle dit que nous condamnons la pratique de la dot chez nous parce qu'elle a subi des influences; Ensuite, elle fait une démontration de certaines différences qui peuvent exister entre cette même pratique chez les Fang et chez les Obamba.

Ayant une mauvaise connaissance des us et coutumes Obamba, je ne sais trop que dire sur toutes ces choses qui semblent avoir surpris notre soeur quand son frère a épousé une fille de cette culture. Toutefois, malgré la citation qu'elle fait de l'illustre Obamba en disant que le mariage chez eux n'a jamais été chose aisée, il est possible, à mon avis, qu'il y a là aussi des questionnements à soulever quant à devait réellement être cette pratique chez les Obamba, avant qu'elle devienne ce qu'elle nous rapporte de l'aventure de son frère. Il faut certainement considérer le fait que les Obamba sont dans les faveurs du pouvoir depuis bien longtemps; et le fait de beigner dans un univers où plusieurs personnes sont considérées comme "riches" peut avoir changé beaucoup de choses dans leur façon de faire. C'est d'ailleurs ce qui a été observé chez nous avec la flambée des montants de la dot.

Par ailleurs, je note une autre chose, c'est que, toujours d'après l'Obamba, la dot chère conduisait beaucoup de jeunes gens à vivre en concubinage. Sur ce point, si je dois faire une comparaison, je dirais que le concubinage n'a pas vraiment été un phénomène important chez nous autres Fang. On allait e bome minega; et sa famille venait à sa recherche, généralement pour la ramener chez eux. Mais la belle famille répondait en fixant une date pour procéder à la célébration du mariage.

Il arrivait pourtant que des fiançailles s'éternisent. Parfois parce que le prétendant n'avait pas la possibilité d'assumer le versement d'une dot et devait se tuer au travail pour réunir ce qu'il faut. Mais dans ce cas, c'était vraiment une exception. Cela arrivait quand le prétendant était orphelin ou quand sa famille était démunie. Mais d'une manière générale, la finalité était le mariage; puisque l'homme Fang sait que chaque enfant qu'il aura avec sa compagne sans l'avoir épousé ne sera pas le sien.

Or, si les autres sont matrilinaires, ce problème ne se pose pas. Les enfants sont toujours ceux de la famille de la mère, même si celle-ci est mariée. On peut donc en conclure que le concubinage fut toléré de part et d'autre, parce que les choses étaient simplifiées pour chacun: la famille de la femme gagnait les enfants; et l'homme gagnait la femme sans avoir à verser la dot. Et de toutes façons, ça ne changeait rien au statut des enfants.

Mais Marinette nous a promi qu'elle reviendra sur le sujet. Qu'elle nous apporte encore un peu plus de choses. Peut être que le débat s'enrichira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mer 1 Oct - 16:25

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Je crois que le remboursement de la dot vient du fait qu'au départ de cette pratique (je veux dire celle de la dot) il n'est pas à proprement parler question d'argent et des sommes exorbitantes qui ont cours aujourd'hui. La valeur était plus symbolique, puisqu'il s'agissait de "nsua biki". En d'autres termes, la dot était versée en barres de fer. Ces barres de fer étaient le symbole de la puissance d'un peuple qui détenait le secret de la transformation du fer.

En vérité, en nous fiant aux avis des anciens, la dot dans la société traditionnelle fang n'était symbolique que de nom. Elle a toujours été plus qu'un symbole. D'ailleurs, les barres de fer dont tu parles (nsua biki) n'étaient pas à la portée de tous. Il fallait remuer ciel et terre pour les avoir, comme aujourd'hui on est bien obligé de remuer ciel et terre pour trouver le fameux millions (au minimum) qu'on doit débourser en allant voir la belle-famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Jeu 2 Oct - 11:29

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Il faut comprendre le frère, c'est un Yendju (ils mangent beaucoup les Yendju). Celui qui doit épouser en pays Yendjü sait qu'il doit y avoir le Mbom Mvett Evindi Mot.lol! lol! lol!

akié a modjang NGUEMA MBA EVIVI !!! ma wok ba djo na : "Mvett é ne Mvett Yenguign... a ne djam ayong". fin de citation. j'imagine que l'axiome concerne aussi le Mvett sur papier ?!

n'étant pas Yengoé, Yengü, Yenguign, Yendjü moi-même mais bien Yetsang, la probabilité pour qu'Evindi Mot soit mbom Mvett devient très très mince. néanmoins, comme tous ici je suis amateur de Mvett, rien 2 +


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Jeu 2 Oct - 11:45

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:


Je crois que le remboursement de la dot vient du fait qu'au départ de cette pratique (je veux dire celle de la dot) il n'est pas à proprement parler question d'argent et des sommes exorbitantes qui ont cours aujourd'hui. La valeur était plus symbolique, puisqu'il s'agissait de "nsua biki". En d'autres termes, la dot était versée en barres de fer. Ces barres de fer étaient le symbole de la puissance d'un peuple qui détenait le secret de la transformation du fer. Tout le monde sait combien la maîtrise de l'outil en fer a été un pas important dans l'évolution des sociétés d'alors. En même temps donc que la dot était l'institution qui scellait le mariage chez le fang; en même temps elle représentait une compensation pour la "perte" d'une de ses membres par la famille de la femme. Mais cette compensation trouvait toute sa plénitude dans sa valeur symbolique; puisque la dot n'était pas destinée à la consommation. Et si on devait la rendre, c'est parce que le fait de rendre les barres de fer était aussi l'acte qui mettait fin à la légalité du lien; un peut comme on déchire l'acte d'état civil au tribunal.

Là où le bas blesse, c'est effectivement lorsque la valeur de la dot devient pécuniaire. les approches de la pratique n'étaient plus vraiment les mêmes. Cependat, pour éviter ce revers, plusieurs familles qui la perçoivent font souvent un cadeau d'une valeur plus ou moins équivalente au jeune couple (Maison, équipement, ou autre...). Quand les choses sont faites ainsi, généralement, en cas de divorce, le beau fils évite d'évoquer la question. Et la nouvelle mariée ne se sent pas non plus comme un denrhée négociable.

Pour finir, je dirai par ailleurs que je souscris parfaitement à une idée qui a été avancée plus haut sur la responsabilité des femmes dans le montant de leur dot. Combien de fois n'ai-je pas entendu certaines de nos soeurs dire: "En tout cas, pour ma dot, si tu ne mets pas au moins 5 millions je n'accepte pas".

Edifiant non?

akiba modjang. continue de nous édifier.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Ven 3 Oct - 18:16

Mbolo nda mbot!
Juste pour dire que les soeurs Abomo ngono et Marinette ont soulevées un fait important dans cette histoire de dote élevée chez les Fang; le trousseau que la famille de la mariée lui fait en venant la déposer (Eliri). Qui a évalué combien ça coute à cette famille pour faire la comparaison et voire finalement à combien revient un mariage pour l'homme. Car là,la belle famille soulage de certaines dépenses, obligatoires pour commencer la vie en couple.
Lorsqu'un beau frère obamba était venu épousé ma grande soeur, il avait doté à 1.200.000 Fcfa. En rentrant, il avait beaucoup d'animaux,une batterie de cuisine, une L200 rempli de banane qu'il a été obligé de ventre une partie une fois à lbv et il en avait retiré 560.000 Fcfa. Il a envoié les moutons, canards, poules et cochon chez lui à Okondja et une partie de ces bètes a servie à son neveu pour aller prendre une femme.
Finalement, à combien lui ai revenu son mariage avec ma soeur?
Ce n'est pas pour rien que la dote est si chère chez nous.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Dim 5 Oct - 22:29

emone mema a écrit:
Juste pour dire que les soeurs Abomo ngono et Marinette ont soulevées un fait important dans cette histoire de dote élevée chez les Fang; le trousseau que la famille de la mariée lui fait en venant la déposer (Eliri). Qui a évalué combien ça coute à cette famille pour faire la comparaison et voire finalement à combien revient un mariage pour l'homme. Car là,la belle famille soulage de certaines dépenses, obligatoires pour commencer la vie en couple.
Exat moadzang et personne ne peut dire le contraire, sauf que même dans ces situations, lorsque la belle-famille repart chez elle, elle est retribuée par le beau-fils au prorata de ce qu'elle a apporté... Very Happy Dans ces conditions, vivement qu'elle n'apporte rien!!! Very Happy lol! car plus elle vient soulager les jeunes mariés de certaines dépenses, plus ceux-ci (le marié en autre) mettront la main à la poche pour les remercier...Résultat des courses, c'est le marié qui paie toujours!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mer 8 Oct - 14:55

Vous savez, si nous devons retirer toutes ces choses qui font les joies et les peines de nos jours heureux en famille, que nous restera-t-il de notre exception culturelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mer 8 Oct - 15:51

améliorer, reformuler a-t-il déjà tué la culture ? les cultures aussi sont dynamiques. elles s'enrichissent, se perfectionnent sans qu'elles en disparaissent pour autant.

je princise que le bwiti aujourd'hui par exemple est devenu ekang aussi ce qui n'était pas le cas hier. l'excision aujourd'hui ne fait pas partie de l'univers culturel ekang ce qui devait pourtant être le cas hier dans la Vallée du Nil. l'obom a constitué le vêtement du peuple ce qui n'était pas le cas hier lorsque nous étions dans le golfe du Bénin par exemple ou dans la Vallée du Nil, etc.

le fait est que les choses ne sont pas statiques. avant même d'analyser les causes éventuelles de tel changement ou tel autre, recalons nous sur le principe lui-même, lol. le principal c'est de constater que les choses ne sont pas figées. sans pour autant tuer l'exception culturelle, on peut tout à fait amender, améliorer et demeurer des cultures exceptionnelles.

pour ma part, le mouvement ne tue pas la culture. le mouvement ne tue pas la spécificité culturelle. le mouvement ne tue pas l'identité. le mouvement peut avoir des causes endogènes, internes à une culture.

ce qui tue c'est l'aliénation. ce qui tue c'est le rejet de ses valeurs propres pour l'adoption tous azimuts des valeurs étrangères. ce qui tue c'est la "déculturation" si vous me permettez. ce qui tue c'est le reniement de soi et la glorification d'autrui. oui, tout cela tue effectivement.

voilà la petite... princision que je voulais apporter, loool. (il n'y a pas de complot modjang, hahaha)


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Mer 8 Oct - 18:27

W'ayeme kobe a moadzang ,

mabere we viogue ta'a ndouane. Vedè'è, éyong wadzo na :
Evindi Mot a écrit:
je princise que le bwiti aujourd'hui par exemple est devenu ekang aussi ce qui n'était pas le cas hier.
En'été. Ve, ota'a vouène ne na'a, bwiti asse ve fang, bwiti ane édzom meyong mefe. bwiti est devenu ekang est trop général; ve dè'è ma mawok wa, messe dzam. Ane ne ve princisions

Wa bra dzo na'a:
Evindi Mot a écrit:
l'excision aujourd'hui ne fait pas partie de l'univers culturel ekang ce qui devait pourtant être le cas hier dans la Vallée du Nil.
farao Very Happy Vallée du Nil ane oyap! Be tare begua bogue excisé bininga au début du 19e siècle encore... Pour le reste, mayebe wa! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour ou contre la dot?   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour ou contre la dot?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» vermifuges serpents via souris,pour ou contre?
» detail fertilisation pour lutter contre algues
» Pour ou Contre: le foie gras
» Les P'tits Trucs pour... lutter contre la canicule
» Débât: pour ou contre la retouche de photo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: