Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Jeu 31 Jan - 0:13

Je suis à Rouen depuis Septembre. J'ai changé de sujet, celui ne Nancy n'était pas mal mais celui de Rouen est mieu et en plus il me permet d'avoir un pieds au Gabon.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Jeu 31 Jan - 14:31

Je vois avec plaisir que ce sujet intéresse toujours autant de monde...c'est bien la preuve que nous nous faisons du souci pour chez nous...enfin, pour ceux qui ne sont pas chez nous!
mabera'zou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyia
Admin


Féminin Nombre de messages : 145
Age : 34
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Jeu 31 Jan - 16:41

Le débat est très intéressant

Je trouve que chacun des deux camps (ceux qui veulent renter et ceux qui ne le veulent pas) ont chacun des arguments valables pour expliquer leur choix.

Dans le cas où le dénominateurs communs entre les différentes parties est l'aide au pays d'origine, je pense également que dans certaines situations, il n'est pas nécessaire de retourner chez soi. Je pense particulièrement dans le cas où on ne veut uniquement qu'apporter une aide financière à notre continent.

Pour la plupart, nous connaissons l'Afrique et y avont séjourné pendant un certain temps. Je crois que l'un de nos plus gros problème en ce moment, c'est l'abscence de vision politique. Nous n'arrivons pas à établir un projet de société qui nous permettra de nous developper tout en tenant compte de l'histoire de nos pays, du problème de la perception et l'acceptation de nos cultures originelles et aussi, des relations interculturelles (ou interethniques si on veut) des populations.

Nous ne pourront pas nous développer si nous continuons à esperer que nous vivrons bien lorsque nous aurons totalement calqué le modèle occidentale. On a essayé et aujourd'hui on constate que c'est un lamentable échec. C'est un echec parce que nos société ne sont pas les sociétés occidentales. Eux on penser leur developper en fonction de qui ils sont et de ce qu'ils souhaitaient devenir. Toute ce qui a été créé et l'est encore aujourd'hui s'inscrit dans le but précis d'apporter une solution à un problème apparu dans la société. Même si parfois les solutions apportées entraînent d'autres problèmes; mais là c'est un autre débat.

Nous les africains avons un grave problème.
Nous sommes essentiellement nourris sur le plan idéologique par le modèle occidentale, quit à paraître dès fois absurdes et profondémemnt ridicules. Je ne dis pas que le modèle occidentale est mauvais. Sur certain plan il est même très bien mais nous ne pouvons pas totalement nous fondre dans ce modèle. Les pays qui se s'en sortent dans ce contexte de mondialisation, sont ceux qui ont une assez grande conscience de qui ils sont réellement et de ce qu'ils souhaitent devenir. C'est le cas de la Chine et du Japon par exemple qui n'ont pas rejetés leurs cultures ancestrales et se sont construit des projets de société inspiré du modèle occidentale sur certains points, tout en valorisant leur culture.

Nous les africains nous ne savons plus qui nous sommes, mais nous savons que nous voulont devenir de pâles copies des occidentaux; tout en prennant biensûr la peine de ne pas vouloir rejeter certains travers comme le tribalisme ou encore le manque de culture de l'effort. Il y a également cet état d'esprit d'assistanat qui nous détruit. Chez moi par exemple, je déplore ce phénomène. Dans certaines familles dès qu'une personne a réussi, les autres s'imaginent qu'ils devront être entretenues par cette personne et ne pensent à rien faire de leur vie. Il faut aussi tenir compte de la mauvaise perception que nous avons de la richesse ou de la réussite en générale, ou dumoins de la réussite des autres. En Afrique, celui qui a réussi est suspect. On s'imagine que pour arriver à un certain degré de richesse il est sorcier et a du tuer pas mal de personnes mystiquement. Quelque soit l'origine de la richesse, elle ne plait pas à tout le monde et il n'est pas rare de voir dans certaines familles le travail des personnes qui ont réussi saboté par leur propre frère. En fait on a dès fois l'impression que les gens se préoccupent plus de l'echec des autres que de leur propre réussite.


C'est pourquoi, je pense qu'envoyer de l'argent en Afrique n'est bénéfique qu'à court terme. Pour un vrai progrès à long terme, l'Afrique a besoin de personnes qui pourront s'elles se trouvent dans un contexte favorable et positionnées à des postes stratégiques arrivées à faire le plus difficile et le plus important pour le développement de l'Afrique c' est à dire arriver à effectuer un changement de mentalités de nos populations pour pouvoir mener à bien des projets de développement plus en phase avec nous même.

Ce que je veux dire c'est si on veut aider l'Afrique sur un plan intellectuel et idéologique, il faut que vous soyez en Afrique. Peut importe qu'on est été en Europe ou pas. Ce qui compte dans un premier temps c'est effectuer un travail de sensibilisation à son niveau qui pourra être mis en oeuvre par l'entremise de groupes associatifs ou autres moyens qui seraient utiles pour communiquer aux populations une nouvelle façon de refléchir.

Pour le reste, il faut espeéer qu'un jour l'environnement socio politique sera propice à l'essor d'un nouvelle élite de penseurs dont vous pourrez peut être faire parti qui permettraient un meilleur encadrement du développement économomique de notre continent.

Excuser moi d'avoir été aussi longue Razz


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Jeu 31 Jan - 20:52

Ma soeur a tout dit même si elle parle en terme de "vous", alors que ça nous conserne tous Very Happy ,le changement des mentalités est primordial pour notre dévéloppement.
ma berazou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyia
Admin


Féminin Nombre de messages : 145
Age : 34
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Ven 1 Fév - 11:06

Mbolo Emone mema Very Happy

Le vous était pour désigner les membres de ce site ou ceux qui le lisent.

Je sais pas si je me suis bien fait comprendre en tout cas. J'ai de tas de chose à dire, mais je n'arrive pas à faire une bonne synthèse qui pourra exprimer tout ce que je pense.

L'une des personnes que je pourrais prendre pour exemple pour bien expliquer mon point de vue c'est Anta Diop. Cet homme était un visionnaire. S'il avait été suivi, son important travail sur l'égyptologie et ses explications apportés sur l'origine des peuples africains nous aurait fait comprendre que les negro africains ont tous un même socle culturel. On ne devrait plus par exemple voir un Ndong sénégalais traité un autre Ndong gabonais de niak bien que leur patronyme identique devrait leur faire comprendre qu'ils ont des ancêtres communs. Pareil pour un Demba congolais qui traiterait un autre Demba sénégalais de sale ouestaf.
Ils n'existent pas d'ethnie dite pure en Afrique.

Outre ce travail sur l'histoire et la culture, cet homme avait également un projet de developpement pour son contient qui plaçait l'Africain au centre de son analyse. Il a un livre formidable là-dessus. Les fondements économiques et culturels d'un Etat fédéral d'Afrique noire.

Il a fait toutes ses études en France, mais malheureusement de retour dans son pays, il n'a pas pu met en application ses enseignements parce que son travail a été saboté par senghor qui n'a pas hésité à l'envoyer en prison.

Cet homme n'a pas envoyé de l'argent en Afrique, mais il y a envoyé des idées qu'il n'a malheureusement pas pu mettre en application parce qu'il n'évoluait pas dans un contexte favorable. Ce n'est toujours pas le cas aujourd'hui mais je pense chacun devrait apporter sa pièce à l'édifice selon ses moyens.

On aura beau avoir des buldings de 1000 étages, des autoroutes à 10 voies, ça ne résoudra pas les problèmes que nous avons dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Ven 1 Fév - 15:29

Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est pour celà que dans mon intervention où je réponais à notre frère lyric2007 qui demandait combien de gens ont relevé le pays; j'avais tenu à préciser que mon retour au pays ne va surement pas le relever mais à mon niveau, dans ma famille, dans mon service et autour je compte avoir une inscidence dans la façon de faire de mes proche.
Et je suis convaincu que si tout le monde fait ainsi, ces petites actions mis bout à bout contribueront à changer les choses.
Me gueyan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Mar 5 Fév - 17:08

Nyia a écrit:
Mbolo Emone mema Very Happy

Le vous était pour désigner les membres de ce site ou ceux qui le lisent.

Je sais pas si je me suis bien fait comprendre en tout cas. J'ai de tas de chose à dire, mais je n'arrive pas à faire une bonne synthèse qui pourra exprimer tout ce que je pense..

Nyia t'inquiètes, tu a s été très claire et synthétique selon moi.
O ntone kobo. E mam me së wa dzo me ne e te !

J'adhère à ça...
Citation :
Dans le cas où le dénominateurs communs entre les différentes parties est l'aide au pays d'origine, je pense également que dans certaines situations, il n'est pas nécessaire de retourner chez soi. Je pense particulièrement dans le cas où on ne veut uniquement qu'apporter une aide financière à notre continent.

Mais quand je lis ce qui suit, bebela nmem abum o ne ma mitâg a mu ma yen na bi ne abui a bia tsogo dzam ndeda Wink

Citation :
Pour la plupart, nous connaissons l'Afrique et y avont séjourné pendant un certain temps. Je crois que l'un de nos plus gros problème en ce moment, c'est l'abscence de vision politique. Nous n'arrivons pas à établir un projet de société qui nous permettra de nous developper tout en tenant compte de l'histoire de nos pays, du problème de la perception et l'acceptation de nos cultures originelles et aussi, des relations interculturelles (ou interethniques si on veut) des populations.

Nous ne pourront pas nous développer si nous continuons à esperer que nous vivrons bien lorsque nous aurons totalement calqué le modèle occidentale. On a essayé et aujourd'hui on constate que c'est un lamentable échec. C'est un echec parce que nos société ne sont pas les sociétés occidentales. Eux on penser leur developper en fonction de qui ils sont et de ce qu'ils souhaitaient devenir. Toute ce qui a été créé et l'est encore aujourd'hui s'inscrit dans le but précis d'apporter une solution à un problème apparu dans la société. Même si parfois les solutions apportées entraînent d'autres problèmes; mais là c'est un autre débat.

Nous les africains avons un grave problème.
Nous sommes essentiellement nourris sur le plan idéologique par le modèle occidentale, quit à paraître dès fois absurdes et profondémemnt ridicules. Je ne dis pas que le modèle occidentale est mauvais. Sur certain plan il est même très bien mais nous ne pouvons pas totalement nous fondre dans ce modèle. Les pays qui se s'en sortent dans ce contexte de mondialisation, sont ceux qui ont une assez grande conscience de qui ils sont réellement et de ce qu'ils souhaitent devenir.
C'est le cas de la Chine et du Japon par exemple qui n'ont pas rejetés leurs cultures ancestrales et se sont construit des projets de société inspiré du modèle occidentale sur certains points, tout en valorisant leur culture.

A memana, nto bi bo ya, nto bi ya, bia yen na dzam nte a sigui va adzo moani. Ce n'est pas qu'une question d'argent, a ne fe abui e kan mi tsogan mian mi ne. Question de mentalité qui induit se repenser soi-même en tant qu'être africain, et + uniquement en voulant se calquer sur des systèmes de références qui par essence nous sont exogènes... même s'il est vrai qu'on ne doit pas hésiter à y prendre ce qui est positif, mais de là à vouloir imiter uniquement (ce qui est majoritairement le cas actuellement, et souvent de façon très inconsciente), même avec des tonnes de dollars, je me dis qu'on ira dans l'impasse. De l'argent oui, pour avoir une relative aisance matérielle, mais après? J'ai l'impression aujourd'hui que pour beaucoup d'entre-nous, se développer signifie "vivre bien" matériellement, comme les "blancs". C'est comme ça qu'on voit les gens dans un festival se gargariser du fait que la cérémonie était tellement bien parce qu'on aurait dit "Cannes" ou "Hollywood" Rolling Eyes Comme si chaque chose qu'on faisait, l'étalon de référence doit être le monde occidental. On a une ville avec de belles routes, vite on s'autocongratule parce que notre ville ressemble maintenant à Paris ou que sais-je ! On est maintenant "civilisé". je ne dénigre pas le dévelopement matériel. Les belles routes, infrastructures, c'est nécessaire, mais ce qui me gêne, c'est toujours le fait de réagir comme si on faisait la course avec l'occident tellement on veut leur montrer que nous aussi, on n'est pas que des "villageois" mais aussi des "civilisés", comme si c'est l'image que l'occident aura de nous qui nous définit, comme un enfant qui veut à tout prix plaire à papa Rolling Eyes Personnellement, autant j'apprécierai un beau duplex d'inspiration occidentale, autant en voyant une belle case en Bisié (bambou et paille), je ne regarderai pas avec mépris cette maison de "villageois" comme on a l'habitude au Kroun de désigner tout ce qui n'est pas assez "civilisé".

Bi ne be zä? Bia nke vé? Qui sommes-nous? Ou allons-nous? On ne pourra pas échapper à ces questions.

Lol maintenant c'est moi qui disgresse drunken mais derrière la simple question de retour au pays ou pas, on voit toute la problématique qu'il y a derrière.

Je passe du coq à l'âne je sais, mais je ne veux pas créer un topic que pour ça. lol!

Ma nsili na, a Nman be Fang e dzom ma lo na Ndamba mbot ma bisi ki ou bien???? Bivoué ya Can 2008 a Ghana mbia interesser ki mi na ga? En tout cas, ma firi na bi Nbem ya Cameroun be yit et na Coupe nte ya ye soa a Ongola Ewondo Allez les Lions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Mer 6 Fév - 14:18

"Ma nsili na, a Nman be Fang e dzom ma lo na Ndamba mbot ma bisi ki ou bien???? Bivoué ya Can 2008 a Ghana mbia interesser ki mi na ga? En tout cas, ma firi na bi Nbem ya Cameroun be yit et na Coupe nte ya ye soa a Ongola Ewondo Allez les Lions"

ma yen Can, seulement j'ai été un peu déçu par la terrible défaite du camerun contre l'egypte, cela a refroidi mes ardeurs... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Jeu 7 Fév - 1:28

Ekiéé, âdzidzon, un vrai supporter soutient son équipe quel que soit le résultat. Donc w'ayén ki ane be lions be mane ya se rattraper nga? En tout cas, ma fille minsili a raison. M'ayén fo'o na bot ya monefang ba supporter ki bingbem. Il aurait quand même fallu une rubrique pour la Can. Heureusement que nous sommes là. Le match choc, c'est demain, contre le ghana. On croise les doigts!!
Nous sortons un peu du sujet. Mais bon...juste le temps de la demi-finale de la Can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Ven 8 Fév - 2:55

abomo ngono a écrit:
Ekiéé, âdzidzon, un vrai supporter soutient son équipe quel que soit le résultat. Donc w'ayén ki ane be lions be mane ya se rattraper nga? En tout cas, ma fille minsili a raison. M'ayén fo'o na bot ya monefang ba supporter ki bingbem. Il aurait quand même fallu une rubrique pour la Can. Heureusement que nous sommes là. Le match choc, c'est demain, contre le ghana. On croise les doigts!!
Nous sortons un peu du sujet. Mais bon...juste le temps de la demi-finale de la Can.
Aka abomo! Very Happy c'est pour cette principale raison, parce que je reste un vrai supporter des Lions, que j'ai prié aujourd'hui, après avoir soutenu les Lions contre le Ghana, pour que l'Egypte batte la Côte d'Ivoire. Car je veux que l'affront qui a été commis la dernière fois soit lavé dimanche en finale (Cameroun-Egypte). Jusque-là Zame m'a écouté puisque l'Egypte vient de laminer la Côte d'Ivoire, normalement il devra aussi m'écouter dimanche... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 9 Fév - 2:38

Ehe bia tame nala. C'est notre souhait. Que les lions prennent leur revanche et nous ramènent la coupe au pays! Bi bele ki dzom éfe. C'est tout ce qui nous reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 9 Fév - 11:45

abomo ngono a écrit:
Ehe bia tame nala. C'est notre souhait. Que les lions prennent leur revanche et nous ramènent la coupe au pays! Bi bele ki dzom éfe. C'est tout ce qui nous reste.
Vivement dimanche alors !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essogo ngome d'alene M



Masculin Nombre de messages : 37
Age : 44
Localisation : Gamba-Gabon
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Ven 22 Fév - 15:08

Mbolo. c'est vrai que le constat est amer. Mais que faire? chacun de nous veut retrouver sa famille apres plusieurs annees d'absence. cependant, l'idee que nous avons du pays en prenant la decision de rentrer se transforme en cauchemar une fois arrive au pays. ouvrons la reflexion. au dela de rester chez les autres , que pouvons pour chez nous? telle est la question que je me pose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 23 Fév - 2:24

Essogo ngome d'alene M a écrit:
Mbolo. c'est vrai que le constat est amer. Mais que faire? chacun de nous veut retrouver sa famille apres plusieurs annees d'absence. cependant, l'idee que nous avons du pays en prenant la decision de rentrer se transforme en cauchemar une fois arrive au pays. ouvrons la reflexion. au dela de rester chez les autres , que pouvons pour chez nous? telle est la question que je me pose.

Remarque pertinente et pour ta dernière question : même si souvent ceux qui ont des idées ont peu de moyens (financiers) pour appliquer leurs idées, je me dis qu'il ne faut pas se décourager. Au quotidien, au pays ou loin du pays, même sans moyens conséquents, il y a au niveau de la mentalité (par l'éducation, essayer d'inculquer un certain changement) des choses qu'on peut faire chacun, en fonction bien sûr de nos vécus et visions du monde. Par exemple, personnellement, il ya un certain langage que je n'utilise plus depuis des lustres quand il s'agit de faire reférence aux Noirs car je le trouve truffé de préjugés et ne veut pas que mes enfants grandissent avec. Rien qu'au niveau des prénoms, malgré des remarques ici et là faisant croire que j'hypothéquais l'avenir des enfants je suis d'abord allée chercher en Afrique (Congo, Kenya, Cameroun). C'est peut-être rien mais pour moi, ça a une forte valeur symbolique car le changement auquel on aspire tous passera nécessairement aussi par un changement de mentalités, une autre façon de nous voir et nous définir en fonction de nous même, et non + par rapport à ce que les autres attendraient de nous. Donc, autant certains aujourd'hui sont fiers d'apeler leur enfant "amandine" "Lindsay" ou que sais-je, autant moi, si je décide d'appeler mon fils "Sankara", "Seyni" ou que sais-je, que personne ne vienne m'emmerder avec des remarques comme quoi est-ce que j'ai bien réfléchi de donner un prénom africain aux enfants lol! Lol, si déjà on ne le fait pas, qui va le faire? Pour ce genre d'actes certes réduits à la sphère proche, pas besoin de gros moyens.
Bref, d'un côté comme de l'autre, je me dis qu'il faut s'armer de beaucoup de volonté, ne pas faire preuve d'angélisme en pensant par exemple que parce que Noir, une fois de retour au pays, les choses iront de soi. Au contraire, les différences de vision et appréciation font parfois que sur place, on est regardé avec suspicion, comme "un étranger" par ceux-là même qu'on dit vouloir aider, d'où les mil et une embûches qu'on peut rencontrer sur place quand par exemple on veut monter un business. Quand au départ on était trop angélique, ces difficultés peuvent très vite décourager mais quand quelque part on se dit que certains agissent ainsi simplement parce qu'ils voient les choses différement, ça peut donner le courage de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 23 Fév - 15:51

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essogo ngome d'alene M a écrit:
Mbolo. c'est vrai que le constat est amer. Mais que faire? chacun de nous veut retrouver sa famille apres plusieurs annees d'absence. cependant, l'idee que nous avons du pays en prenant la decision de rentrer se transforme en cauchemar une fois arrive au pays. ouvrons la reflexion. au dela de rester chez les autres , que pouvons pour chez nous? telle est la question que je me pose.

Remarque pertinente et pour ta dernière question : même si souvent ceux qui ont des idées ont peu de moyens (financiers) pour appliquer leurs idées, je me dis qu'il ne faut pas se décourager. Au quotidien, au pays ou loin du pays, même sans moyens conséquents, il y a au niveau de la mentalité (par l'éducation, essayer d'inculquer un certain changement) des choses qu'on peut faire chacun, en fonction bien sûr de nos vécus et visions du monde. Par exemple, personnellement, il ya un certain langage que je n'utilise plus depuis des lustres quand il s'agit de faire reférence aux Noirs car je le trouve truffé de préjugés et ne veut pas que mes enfants grandissent avec. Rien qu'au niveau des prénoms, malgré des remarques ici et là faisant croire que j'hypothéquais l'avenir des enfants je suis d'abord allée chercher en Afrique (Congo, Kenya, Cameroun). C'est peut-être rien mais pour moi, ça a une forte valeur symbolique car le changement auquel on aspire tous passera nécessairement aussi par un changement de mentalités, une autre façon de nous voir et nous définir en fonction de nous même, et non + par rapport à ce que les autres attendraient de nous. Donc, autant certains aujourd'hui sont fiers d'apeler leur enfant "amandine" "Lindsay" ou que sais-je, autant moi, si je décide d'appeler mon fils "Sankara", "Seyni" ou que sais-je, que personne ne vienne m'emmerder avec des remarques comme quoi est-ce que j'ai bien réfléchi de donner un prénom africain aux enfants lol! Lol, si déjà on ne le fait pas, qui va le faire? Pour ce genre d'actes certes réduits à la sphère proche, pas besoin de gros moyens.
Bref, d'un côté comme de l'autre, je me dis qu'il faut s'armer de beaucoup de volonté, ne pas faire preuve d'angélisme en pensant par exemple que parce que Noir, une fois de retour au pays, les choses iront de soi. Au contraire, les différences de vision et appréciation font parfois que sur place, on est regardé avec suspicion, comme "un étranger" par ceux-là même qu'on dit vouloir aider, d'où les mil et une embûches qu'on peut rencontrer sur place quand par exemple on veut monter un business. Quand au départ on était trop angélique, ces difficultés peuvent très vite décourager mais quand quelque part on se dit que certains agissent ainsi simplement parce qu'ils voient les choses différement, ça peut donner le courage de continuer à se battre.

Que dire de plus??? si ce n'est . Beaucoup pense toujours que quant on parle de changer les choses afin que le pays évolue c'est d'arriver et devenir ministre ou député pour opérer des changements. En changeant tout simplement certains comportement et idées de nos proches immédiats est déjà apport en soi; si beaucoup le font, ça peut avoir un effet boule de neige et être bénéfique à nos pays.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 23 Fév - 17:34

Ma fille, tu penses peut-être que c'est banal ou insignifiant mais de mon point de vue, c'est la base de tout. Le point de départ qui commence par le changement de nos mentalités, c'est-à-dire, commencer par nous valoriser nous-mêmes, ne pas avoir honte de notre patrimoine. Le jour où bivindi bi bot seront fiers d'eux et ne penseront plus na copier é bot bevouak, ce sera un grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 23 Fév - 19:47

abomo ngono a écrit:
Ma fille, tu penses peut-être que c'est banal ou insignifiant mais de mon point de vue, c'est la base de tout. Le point de départ qui commence par le changement de nos mentalités, c'est-à-dire, commencer par nous valoriser nous-mêmes, ne pas avoir honte de notre patrimoine. Le jour où bivindi bi bot seront fiers d'eux et ne penseront plus na copier é bot bevouak, ce sera un grand pas.

Embarassed Embarassed apparemment beaucoup de personne sur le site pense que je suis une fille car c'est au moins la deuxième fois sur qu'on me répond sur le site en me prenant pour une fille et la question m'a déjà été posée en privé. Alors j'aimerais dire à ceux la (sans être vexé) que je suis un GARÇON. Fils aîné de ma maman,J'ai tout simplement un très grand amour et une reconnaissance pour ma mère d'où mon pseudonyme, si c'est ça qui vous trompe.

Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Sam 23 Fév - 21:42

En fait, moi, je l'ai très bien compris, mais je m'adressais à minsili. Akiba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: rentrer au pays après ses études   Sam 28 Juin - 9:05

L'école finie, je suis rentré à ongola Ewondo, ils aiment dire Yaoundé la Capitale(libreville n'est pas loin hein) et, ce fut la galère. Apparemment faut être fils de.... pour prétendre entrer à la "Mangeoire". OK frèro, affaire après école là, n'est pas simple. Bien; sortons notre jocker:passeport n°2: Equato. A Malabo, pétrole coule mais, attention !! Pétrole là, n'est pas pétrole tout le monde. Américains sélectionnent de préférence fils de Wele Nsas(fils de...) sinon, va te faire voir ailleurs; en tout cas, y a forêt pour planter cacao, intelo de "mierda". Me reste immigration. Immigration là, n'est pas kdo faut être choisi: je suis un "immigré choisi" en attendant le deuxième tour. Hé Sarko! Cousin faut pas fâcher hein, nous s'amuser hi hi hi hi. Si tu veux retourner bled après école, y a pas problèèèèèmes seulement, tu sais à koi t'en tenir, c'est ton choix cousin. Réfléchi bien mon ami; bled là y a chinois, y a libanais, y a mondialisation y a même CEMAC..... Hé je veux te dire kelke chose mon ami: va pas Zimbabwé, Mugabé a confisqué élection. C'est danzeleu pour moment là. Ha ha ha ha ha ha ha ha ha. A bientôt Cousin à toi de voir si rentrer au bled après études en vaut la chandelle. "Le Monde Noir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
rentrer au pays apres ses etudes cela en vaut-il la peine?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Acheter un chien d'un élevage? ça vaut le coup?
» Elle ne veut pas rentrer dans sa cage après 3 jours !
» Quels est votre metier ou vos etudes ????
» Reprendre ses etudes
» Bonne écurie - région Mons ou Hauts-Pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: