Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Avous-sô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Avous-sô   Jeu 9 Aoû - 12:02

Pleurs et rires font partie de la vie des hommes, a-t-on coutume de dire. Chez les fang, comme d'ailleurs chez presque tous les peuples, les deux savent se côtoyer, parfois de façon très paradoxale. On sait pleurer de joie, comme on sait aussi relativiser la douleur en versant dans l'humour. Ainsi, l'étranger sera parfois étonné d'entendre des rires sortir d'un corps de garde en pleine période de deuil. Mais ce qui m'épate le plus, c'est la pratique d'avous-sô, dans laquelle l'humour vire parfois aux couleurs les plus sombres, frisant même le cynisme le plus cru!Shocked
Il parait que les gens allaient parfois jusqu'à moquer le mort étendu! What a Face brrrrrr!
Akah!


Dernière édition par le Jeu 9 Aoû - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 9 Aoû - 19:34

En'été!!! Very Happy on allait même jusqu'à se moquer du cadavre allongé sur le lit ou dans le cerceuil. les plus intrépides allaient même jusqu'à lui tirer un bout d'oreille, ou le nez, en lui crachant à la figure des phrases telle ke: "humm, tu mens, lève-toi, regarde comme il est allongé avec sa grosse...". pour ke le moui avousô arrête, je crois k'on devait le satisfaire en lui remettant un petit kelke chose (poulet, ...). c'est vraiment dommage ke cette pratik disparaisse, car je trouve très bien de pouvoir rire et s'amuser même dans les situations les plus tragiques. de toutes les façons, cette situation n'éait pas aussi tragique car n'oublions pas ke la mort n'était ke le passage d'une vie à une autre. on meurt ici, on naît là-bas. je vais faire le décompte des clans et tribus avec lekels la mienne est en avousô.
akiba médhzâ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 9 Aoû - 19:58

pouvez vous nous en dire plus sur l' avousô
J'en avais jamais entendu parler ..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbap'Owono



Masculin Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Bangui ( République Centrafricaine)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 10 Aoû - 14:44

Mbolani mina bese

Quelqu'un vient de souligner que chez nous les fangs, la mort n'est qu'une étape. C'est dans cette logique que quand un fang décédait dans un village, on faisait le necessaire pour rendre moins douloureuse la séparation avec le disparu, et ce role est le plus souvent dévolu à cette catégorie de personne ayant le statut de "avou so". "l'avou so" est un membre de la tribu du décédé ou non ayant des liens historiques difficilement explicables. Chez ma tribu Essangui par exemple, ceux de Mba'a Essangui ont pour "avou so" ceux de Assok Medzeng, dzobété, binveme, bengo'o, Mbafane... ils ont également pour "avou so'o" les omvan parce que, dit-t-on, c'est une femme de la tribu omvan qui était mère des Essangui de Mba'a.
Il convient de relever que ce role est également dévolu au neveu le "monekal".
Il faut aussi signaler que le role de "avou so" differe selon qu'il s'agit du retrait de deuil "édzem awou" ou des funérailles "édze mbim"...
c'est aussi "avou so" qui se chargera d'infliger les brimades à la veuve ou au veuf " akousss"... par contre existe-t-il une difference entre "avou so" et "étounga" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 10 Aoû - 23:02

akkiééé â moui Mbap'Owono
que mene mône Essangui ye Miyélé, aââkââ â tate, ye ône mvwaâ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbap'Owono



Masculin Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Bangui ( République Centrafricaine)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Sam 11 Aoû - 16:35

medzam'otougou a écrit:
akkiééé â moui Mbap'Owono
que mene mône Essangui ye Miyélé, aââkââ â tate, ye ône mvwaâ?

Akiééééé mbolo a moadzang, ke bi ne dzom dza, bot be ye engong, é boane Meveane me Sima . é gne one vé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Sam 11 Aoû - 20:57

adzidzon a écrit:
En'été!!! Very Happy on allait même jusqu'à se moquer du cadavre allongé sur le lit ou dans le cerceuil. les plus intrépides allaient même jusqu'à lui tirer un bout d'oreille, ou le nez, en lui crachant à la figure des phrases telle ke: "humm, tu mens, lève-toi, regarde comme il est allongé avec sa grosse...". pour ke le moui avousô arrête, je crois k'on devait le satisfaire en lui remettant un petit kelke chose (poulet, ...). c'est vraiment dommage ke cette pratik disparaisse, car je trouve très bien de pouvoir rire et s'amuser même dans les situations les plus tragiques. de toutes les façons, cette situation n'éait pas aussi tragique car n'oublions pas ke la mort n'était ke le passage d'une vie à une autre. on meurt ici, on naît là-bas. je vais faire le décompte des clans et tribus avec lekels la mienne est en avousô.
akiba médhzâ Very Happy

Ah bon? je suis déjà morte de rire en imaginant la scène .Je ne sais pas ce que c'est, mais j'ai entendu parler "d'avous-so" au sud du Cam précisément à Akonétié sur la route d'Ambam. Deux individus s'insultaient mal personne ne s'est mêlé. C'est après que j'ai entendu une femme dire: be ne avous-so. Je ne sais pas comment ça s'appelle chez nous au centre. Une pratique à revaloriser .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Dim 12 Aoû - 18:00

Sans aucun doute, Akama kil faut la revaloriser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olong



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Lun 13 Aoû - 3:12

Mbap'Owono a écrit:
medzam'otougou a écrit:
akkiééé â moui Mbap'Owono
que mene mône Essangui ye Miyélé, aââkââ â tate, ye ône mvwaâ?

Akiééééé mbolo a moadzang, ke bi ne dzom dza, bot be ye engong, é boane Meveane me Sima . é gne one vé ?

Akiééé a bone mevengane me sima!!! ke mà me ne fe va. mone essangui ye Mekak Bilossi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Lun 13 Aoû - 3:22

Olong a écrit:
Mbap'Owono a écrit:
medzam'otougou a écrit:
akkiééé â moui Mbap'Owono
que mene mône Essangui ye Miyélé, aââkââ â tate, ye ône mvwaâ?

Akiééééé mbolo a moadzang, ke bi ne dzom dza, bot be ye engong, é boane Meveane me Sima . é gne one vé ?

Akiééé a bone mevengane me sima!!! ke mà me ne fe va. mone essangui ye Mekak Bilossi.


Bobedzang bam, akkiééé, mbebâ dzam !!!,, â moui Mbap'Owono , ke me ne à Casablanca, é gne ma bô sikolo oné.
miè ki , mine vé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbap'Owono



Masculin Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Bangui ( République Centrafricaine)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Mar 14 Aoû - 19:24

medzam'otougou a écrit:
Olong a écrit:
Mbap'Owono a écrit:
medzam'otougou a écrit:
akkiééé â moui Mbap'Owono
que mene mône Essangui ye Miyélé, aââkââ â tate, ye ône mvwaâ?

Akiééééé mbolo a moadzang, ke bi ne dzom dza, bot be ye engong, é boane Meveane me Sima . é gne one vé ?

Akiééé a bone mevengane me sima!!! ke mà me ne fe va. mone essangui ye Mekak Bilossi.


Bobedzang bam, akkiééé, mbebâ dzam !!!,, â moui Mbap'Owono , ke me ne à Casablanca, é gne ma bô sikolo oné.
miè ki , mine vé?

Mbolani a bon be ye Engong, ke me ne Addis Abeba Ethiopie, me ne Ambassade ye o Gabon, ma ma wulu a metsing ( Conseiller Juridique). a moandzang Medza m'Otougou ye wa wok na moadzang Tata Cailloux Obame Mezui egne a ne ngomane ye Eglise protestante ye o Gabon ? a moandzang Olong we o ne ve ? ye wa worane moandzang Raphael Mezui Mintsa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 16 Aoû - 1:15

Afrique de l'Ouest ba traduire avou so na "parenté plaisanterie". be bili fe de wé. ils connaissent l'avou so aussi là-bas. je me demande d'ailleurs si les railleries fréquentes entre les fils de la vallée du Nil et leurs parents de la Nubie n'étaient pas simplement une illustration antique de l'avou so ?!

un jour à Ongola (yewondo/yaoundé) un frère fang et bulu qui venait d'apprendre que j'étais un mone yétchang (alors qu'on se connaissait depuis des années) s'est mis à m'insulter : "akut mone yétchang !". il m'a regardé en s'expliquant : "bia be be bi ne avu so" et j'ai compris. on s'est bien marrés.

evindi mot farao


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 16 Aoû - 17:14

Evindi Mbot,
peux-tu nous en dire plus sur les frékentes railleries des fils de la vallée du nil et ceux de nubie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 16 Aoû - 18:38

adzidzon mbolo o.

les fils de la vallée du Nil et ceux de la Nubie étaient des parents. en réalité ceux de la Nubie étaient les parents restés au pays lors de la migration pour la vallée bénie du Nil. le souverain de la Nubie était le "NAP", ou "NAB" qui gouvernait la terre "TA", d'où "NAP TA", "NAPTA" ou "NAPATA" = "le maître de la terre.

ces nubiens ou soudanais ont conservé la même appelation dans leur nouveau pays. un des titres de pharaon est "NAB TA" = "le maître de la terre". comme ses ancêtres, le roi soleil de l'Afrique pharaonique est "NAB","NAB TA". c'était juste un rappel historique pour montrer qu'il s'agit en fait d'un même peuple.

les fils de la vallée du Nil avaient pour habitude de railler leurs parents restés dans le pays ancestral : "vils fils de Kush", "maudits fils de Kush", etc. pourtant et très curieusement (si on oublie l'avousô), ils appelaient aussi ces même fils de Kush "NEHESIOU", c'est-à-dire "ceux qui chantent la louange", "les louangeurs". peut-être aussi cette appelation avait-elle le sens de ceux qui savent réciter les incantations étant restés à la source. l'egyptologie avait voulu traduire "NAHESIOU" par "nègres". le hiéroglyphe même de ce mot représente un oiseau (donc en qque sorte un chanteur).

le BYERI dans la vallée du Nil renvoie à un culte nubien ou soudanais : IMAN/IMANA/EMANA/AMANI/AMON (Amon), ASAR/OSAR (Osiris), ASET/ISET (Isis), HOR/HORO/HEROU (Horus) sont des principes sacrés du BYERI soudanais qui a migré dans la vallée du Nil. ceci pour dire que les railleries ou les insultes des fils de KAMET à l'encontre de leurs frères de KUSH ou NUB/NOUB (le pays de l'or) doivent nous être intelligibles lorsque nous intégrons la donnée "avousô".

les fils de KUSH traitaient également ceux de KAMET "d'arrogants", genre : "aka, mi ne beza ?" (vous êtes qui ?) ; "mia djo na mi ne beza ?", "mia mi ne beza ?" (pour qui vous prenez-vous ?) ; "kolane bot mis" (allez vous faire voir) ; "mia bo anyu a zézé" (vous faites la bouche pour rien) ; "betit be biom ba ze kobo a bot, aya !" (des lascars qui osent même lever le ton, comment !) LOL . je suis mort de rire au moment où j'écris ces lignes, parce que je vois très bien le tableau Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

donc, voilà un peu modjang adzidzon pourquoi je pense que l'avousô peut expliquer l'attitude des fils de Kamet par rapport aux fils de Kush ou (Nub) et vice versa.

P.S: par rapport à la connexion BYERI/KEMET je déposerai un poste sur le topic "Byeri" de notre frère zok mekeng.

me mane ya. ma ve mia bese akiba

evindi mot farao


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 9:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 17 Aoû - 0:36

Mbolani,
J'ai été absente du forum pendant un moment et me voici de retour. Je suis ravie de constater que tout se passe bien au village et qu'il y a eu bcp de nouveaux.
Massuk mine bese, dedang mipkaman mi bot. Ah evindi mot, j'ai pu lire tes diverses interventions sur nos origines. Elles sont édifiantes, j'en suis émerveillée. Akiba abui, tu portes bien ton pseudo.
Concernant l'avou-so, j'avoue mon ignorance. Quelle en est la traduction? J'en ai jamais entendu parler chez les ewondo. En revanche, les railleries existent bel et bien surtout entre les ban kal et les be ndom nyang. Par contre, les raillereries lors du deuil sont de rigueur chez les akonolinga et les maka où la belle-fille doit se moquer de sa belle mère (et son beau père) et danser l'ékamba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Mer 19 Sep - 12:33

Dans l'avous-sô, C'est un lien particulier de parenté qui unit deux clans, et donne le droit à chacun d'eux le droit d'égratigner l'autre dans les domaines sur lesquels le fang n'accepte traditionnellement pas de blagues: L'intimité conjugale, la mémoire des défunts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 15 Mai - 18:22

M'ave mine besse mi mbolo!

Ma mene Essonne Mfoulou-Ze. Mene mane Mbône Eyô ya Andôme Essa Mbône à Minvoul. Je suis nouveau dans l'affaire!

Au sujet de Avou Sô, voici ce que je tiens de mon grand père qui le tient de son grand père qui le tient de son grand père...

Le rite du Sô, comme certains l'ont effectivement dit se pratiquait entre deux tribus sans aucun lien au départ, mais dont les rapports étaient devenus tels qu'il y avait interdépendance. À ce moment là, les deux tribus signaient un accord de non agression qui devait en faire des "Mouï", c'est à dire des potes, ou encore "Mô" chez les boulou ou "Mii" les Mekè. Ce lien consacrait donc l'amitié entre les deux tribus qui, dès lors étaient l'une et l'autre, investis de la mission de "amuseur" pour le moui. Une des facettes de cette mission est ce que plusieurs d'entre vous avez entrevu pendant des temps de deuil. Le Fang a toujours cherché à dédramatiser la mort. C'est pour cette raison qu'il a choisi d'en rire plutôt que d'en pleurer. Mais qui est désormais mieux placé que le Moui avou sô pour s'en charger?

Mais attention! le Avou Sô est une pratique très réglementée, qui ne se pratique pas n'importe comment. Bien entendu, les jeunes générations qui observent ce phénomène aujourd'hui peuvent être choquées par ce qu'ils voient. Mais ce que les uns et les autres ont pu voir est loin d'être de la raillerie gratuite ou de la mauvaise plaisanterie. Ceux qui ont la maîtrise de cette tradition savent que se moquer de son Moui avou sô vous condamne à payer une amande! Car, je dirais pour emprunter une expression bien connue qu'on ne l'emporte pas au paradis quand on s'est moqué de son ami. Il faut payer! Dans le cas de la dédramatisation du deuil, le muoi avou sô qui s'est livré à des plaisanteries sur le mort de son ami, sait qu'il est condamné à creuser sa tombe et enterrer comme il faut son défunt ami. En fait, il ne peut pas finir de se moquer du mort et s'en aller sans demander son reste. Là, il commet une faute grave. La réalité est que, dasn une telle situation, la raillerie du muoi avou sô est en fait une façon d'annoncer aux endeuillés qu'ils ne sont pas seuls dans cette épreuve; et qu'un ami de passage va contribuer à vous aider à supporter tout ça. En retour, les endeuillés devaient se préparer à remercier leur ami pour sa sollicitude; soit en lui donnant un animal de bassecour, soit en lui donnant un tout autre présent qu'il ramènera chez lui. Et, ne soyez pas étonné si, dans le cas où vous lui avez donné une chèvre par exemple, il lui donne le nom du défunt, histoire de bien se foutre de sa gueule, quoi!...

Pour ceux qui veulent comprendre comment se déroulait le rite du Sô, je vous conseille le livre Der Pangouë de Theissmann. Mais attention! Theissmann confond le rite du Sô et celui du Mvôn'. Et puis le livre risque de vous énerver quand vous constaterez que ce anthropologue allemand qui était homosexuel, a systématiquement cherché à expliqué des choses qu'il ne comprenait pas dans certains rites Fang par une pseudo tendance à l'homosexualité!!! SACRILÈGE!!!... Cela est le cas lorsqu'il décrit justement le rite du Sô qu'il confond avec le rite du Mvône. Etant donné que durant toute la cérémonie, les deux représentants des tribus qui "mangeaient le Sô" restaient enfermés dans hutte de branchages construite pour la circonstance. Et il se découlait troi jours sans qu'ils ne soient aperçus par personne de l'extérieur. Le terme Sô vient du fait qu'au cours de cette cérémonie, une antilope appelée Sô (il y en a deplusieurs natures) est sacrifiée. Et les deux tibus doivent en consommer pour celler l'alliance, avant d'enterrer les reste. Avou vient donc de avous, qui signifie la tombe. Pratiquer l'avou sô c'est pratiquer le rite de la tombe de l'antilope, en termes simples. Je ne peux pas vous en dire plus. Il y a d'autres réalités de ce rite qui ne peuvent être révélés qu'aux initiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 16 Mai - 14:40

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Je ne peux pas vous en dire plus. Il y a d'autres réalités de ce rite qui ne peuvent être révélés qu'aux initiés.

Tu en as déjà dis assez à moadzang et je suis très heureux de faire parti de ce forum car j'en apprend de plus en plus sur ma culture. Je vais profiter de mon séjour au Gabon pour approfondir mes connaissances sur MOI: mon ndane, mes tribut avou sö, etc...

Akiba à monefang.com d'exister !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 16 Mai - 14:44

Très édifiant! Akiba pour toutes ces précisions.
Ossou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 16 Mai - 15:36

emone mema a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Je ne peux pas vous en dire plus. Il y a d'autres réalités de ce rite qui ne peuvent être révélés qu'aux initiés.

Tu en as déjà dis assez à moadzang et je suis très heureux de faire parti de ce forum car j'en apprend de plus en plus sur ma culture. Je vais profiter de mon séjour au Gabon pour approfondir mes connaissances sur MOI: mon ndane, mes tribut avou sö, etc...

Akiba à monefang.com d'exister !

Mbolo a mo nya! C'est une chose très judicieuse de t'enquérir de tes sources culturelles, a mo' dzang. Ele ese d'avem akal etele o si. Akiba ede m'ave e bor be nga te adzo bi bele di. Amu dzame te d'aye küi anene!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 16 Mai - 15:41

miéhdzâ a écrit:
Très édifiant! Akiba pour toutes ces précisions.
Ossou!

Kiiiéh!... Nde miédzâ emyene ane adzo di! A nya moro, m'ave we mbolo ya ngang! Nlame Fang w'aa bo-bo fe k'émor a djiè!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 22 Mai - 2:03

j'ai été absent pendant kelke temps,mais je dois vous avouer combien c'est gratifiant de vous retrouver à nveau les mecs et mes soeurs biensûr j'adore cet ABAH je crois vraiment qu'il faut faire passer le mot koi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 22 Mai - 14:44

mbolo a moadzang Essone Mfoulou-Ze,
peux-tu nous en dire un peu (juste un peu Very Happy) plus sur le rite du Mvône? en quoi consistait-il exactement?
peut-être devrais-je demander un article (tout simplement) sur le rite du Sô et celui du Mvône, pour qu'au-delà de la discussion qui se poursuit sur ce forum, nous les mettions à la page d'acceuil du site? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Avous-sô   Jeu 22 Mai - 20:56

adzidzon a écrit:
mbolo a moadzang Essone Mfoulou-Ze,
peux-tu nous en dire un peu (juste un peu Very Happy) plus sur le rite du Mvône? en quoi consistait-il exactement?
peut-être devrais-je demander un article (tout simplement) sur le rite du Sô et celui du Mvône, pour qu'au-delà de la discussion qui se poursuit sur ce forum, nous les mettions à la page d'acceuil du site? Very Happy

Je peux effectivement m'essayer à cet exercice sur le Sô et le Mvône. Mais figure-toi qu'en ce moment je dispose d'assez peu de temps. Je suis sur deux projets d'écritures à la fois. Cela m'en ferait quatre si je dois répondre sur le coup à ce que tu demandes. Mais je crois que je vais y penser sérieusement. Entre temps essaye donc de trouver ce livre "Der Pangwé" de Teissman (il faut vérifier l'orthographe de ce nom) dont j'ai parlé quelque part sur ce forum. C'est un véritable trésor de photographies. Il comporte également d'assez bonnes informations sur des rites Fang très anciens. Bon l'auteur pèche par un manque de recherches vraiment approfondies. Mais il relate des choses très intéressantes.

Si non, é bor b'ayem bor a Guinée Equatoriale b'ayiane vole biè na be zu abah va. Bor beté be bele abwi mame be ne bi akatt adzo be Fang.

Mbamba Ngoghe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Avous-sô   Ven 23 Mai - 19:41

ce sujet est tellement intérressant ke ma curiosité en est aiguisée au plus haut point . ca me rappelle lors du décès d'une grand mère au village il y avait un groupe de filles k'ont disait étaitent ses petites filles aussi la traitait de tous les noms d'oiseaux vraiment c'etait en meme temps triste et rigolo au point ou a leur arivée les gens riaient plus k'ils ne pleuraient( on la trait de vilaine , grosse, vieille , bordelle etc.... c'etait trop grave) les soeurs de la defunte disaient kiééé avou so a l'epoke je n'y comprenait rien mais la je vois bcp mieux et le grand mbapowono parle des gens de binveme je me demande si c'est pas les filles de chez lui ki avaient fait tout ces sketch franchement les fang st graves.
et ca me fait penser aussi a la relation plus ou moins de rivalité entre un oncle et son monekèèèè(neveu) l'oncle le protège l'aime mais en meme temps ils peuvent se takiner lol! s'appeller avec des noms bizarres bref la culture fang est vaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avous-sô   Aujourd'hui à 5:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Avous-sô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon 180 grâce avous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: