Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 fang de l'estuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 1 Jan - 17:09

Yves Mintsa a écrit:
Ceci dit, si on devait faire dans l’exactitude, on dirait Fang dans le Woleu Ntem « plus de 99% » et Haoussa et Pygmées « moins de 1% ».
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Dim 4 Jan - 5:03

adzidzon a écrit:
miéhdzâ a écrit:
https://servimg.com/image_preview.php?i=4&u=11117326
Vous trouverez des fang dans les provinces N° 1(50%); 3(30%); 6(50%); 8(15%); et 9(100%).
Personnellement, je prendrais ces statistiques avec prudence, surtout celle concernant le Woleu-Ntem. La Province du Woleu-Ntem est-elle peuplée à 100% par les Fang? Je dis: "Non". Dire le contraire ne serait pas totalement exact car, dans la Province du Woleu-Ntem, qui bien qu'étant peuplée majoritairement de population fang, on retrouve parmi les originaires de cette Province, au même titre que les Fang, des minorités Haoussa (Minvoul, Oyem, Bitam, Mitzic) et Pygmées (Minvoul). J'admets que ces minorités se sont un peu fondues dans le moule de la majorité culturelle fang (elles parlent couramment fang, dansent l'élone, ...), mais elles ont tout de même une identité culturelle qu'elles essaient de préserver (elles parlent couramment leurs langues maternelles, perpétuent certaines de leurs us et coutumes, ...). Certains me diront que les populations haoussa sont originaires du Cameroun pour l'essentiel, je dirai "oui". Mais les Fang eux aussi sont bien originaires de quelque part... Et on ne va pas refaire l'histoire des uns et des autres. Tel n'est pas le but de cet post, en tout cas. Que dire des Pygmées? Comme les Haoussa, ils parlent fang, danse l'élone - en même temps qu'ils parlent leur langue maternelle -, et sont dotés d'une identité culturelle forte. Il serait injuste de les effacer d'un trait de la réalité culturelle du Woleu-Ntem. D'autant plus que ce que nous reprochons pour la majorité d'entre nous à la culture occidentale, nous le reproduisons sur eux, volontairement ou non. Et pourtant, la culture pygmée n'a rien à envier ni à la culture fang, ni aux autres cultures du monde. Car elle est aussi riche qu'elles. Sans compter le fait qu'il me semble, mais je peux me tromper à ce sujet, que les présence pygmées a été signalée au Woleu-Ntem avant les Fang... Bref! Juste pour dire que la Province du Woleu-Ntem n'est pas peuplée à 100% par les populations fang. On y retrouve d'autres populations, notamment les Haoussa et les Pygmées, et celles-ci, bien qu'étant fortement minoritaires, méritent tout de même une reconnaissance qu'elles ont de droit et de fait.
C'était juste pour porter une correction essentielle.
Akiba

pas tout a fait d'accord avec toi avec ce ke tu as ecris en gras comme tu l'a si bien dis non seulement c'est des minorités commes les haoussas en plus ils ne st pas de la ils st devenus gabonais la ou se trouve leurs origines au Cameroun je ne crois pas k'ils soient fang meme s'ils parlent bien le patoi c'est juste l'integration et rien d'autre
et en ce ki concerne les pygmée c'est la meme choses ils st fang de facto en plus on trouve bien des pygmées dans les autres regions du pays ceux k'on trouve ailleurs ne parlent pas fang mais plutot les ethnies sur place bref tout ca pour dire ke dans le woleu ntem c'est bien le fang en général mais comme la stats est comme elle est jamais exacte ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mar 6 Jan - 21:26

NGNIGONE a écrit:
mbolo ngone ye mezuim, tous les autres doivent nous joindre et faire comme nous. PAWIN C"EST PANWIN monedzang

Mbolani,

Me va kome dzo mine naha Pawin ou Panwin ne signifient rien pour nous. Bi ne Fang. Nous ne pouvons accepter de nous désigner nous-mêmes comme nos cousins de la tribu de Bilobelobe veulent bien nous désigner par ignorance de qui nous sommes ou par mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mer 7 Jan - 23:24

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Nous ne pouvons accepter de nous désigner nous-mêmes comme nos cousins de la tribu de Bilobelobe veulent bien nous désigner par ignorance de qui nous sommes ou par mépris.

Je ne pense pas que les autres nous désignent ainsi par ignorance ou par mépris, car je sais que nous, nous les désignons bien "Bilobelobe", même si certains le prennent pour du mépris de notre part aujourd'hui, ce mot ne sert qu'à désigner les non fang dont on ne comprenait la langue. On entendait que lob,lob,lob d'où bilobelobe pour dire ceux qui lobe Very Happy
C'est de la même manière que les miènés désignent tout ce qui n'est pas mièné par Anangoma. C'est pour cela que je pense que ceux qui nous ont appelé panwin avaient peut-être d'autres raisons que le mépris. enfin, je peux me tromper:eeee:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 8 Jan - 16:32

emone mema a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Nous ne pouvons accepter de nous désigner nous-mêmes comme nos cousins de la tribu de Bilobelobe veulent bien nous désigner par ignorance de qui nous sommes ou par mépris.

Je ne pense pas que les autres nous désignent ainsi par ignorance ou par mépris, car je sais que nous, nous les désignons bien "Bilobelobe", même si certains le prennent pour du mépris de notre part aujourd'hui, ce mot ne sert qu'à désigner les non fang dont on ne comprenait la langue. On entendait que lob,lob,lob d'où bilobelobe pour dire ceux qui lobe Very Happy
C'est de la même manière que les miènés désignent tout ce qui n'est pas mièné par Anangoma. C'est pour cela que je pense que ceux qui nous ont appelé panwin avaient peut-être d'autres raisons que le mépris. enfin, je peux me tromper:eeee:

Moadzang,

J'ai bien envie d'insister sur l'ignorance et le mépris. Et j'espère que nous allons nous comprendre.
-1 l'ignorance vient du fait que le terme Paouin est né d'un aveu d'ignorance: Un sujet Omiènè à qui le colon blanc demandait qui étaient ces nouveaux arrivants sur la côte, répondit à juste titre qu'il n'en savait rien rien. Il a ainsi dit quelque chose de proche de "Me mi mpamouin"; ce qui aurait dû être entendu "Je ne sais pas". Mais le colon blanc, dans son ignoran ce qui, à l'époque passait pour une lumière, à compris que les nouveaux arrivants étaient des "Paouin". Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi je trouve qu'on ne pas faire plus ignorant.
-2 Le mépris lui vient du fait qu'on persiste à appeler un groupe humain par un nom que tout le monde sait erronné. Nul au Gabon n'ignore en effet la méprise (erreur) qui est à l'origine du mot Paouin. Alors désigner ainsi les Fans tout en sachant que celà ne signifie pas grand chose sinon la volonté de se convaincre qu'ils ne sont rien, pour moi cela s'assimile à du mépris.

Il va de soit qu'aujourd'hui, cette appellation est utilisé, pas toujours dans le but de nuire par un grand nombre de gabonais. Mais le dire signifie aussi que nous continuons à subir nos réalités telles que les yeux du colon veulent bien nous les transmettre.

Au sujet Bilobe-lobe, j'ai l'habitude de comparer ce terme au "Barbare" romain. Car, il désigne tout ce qui, en termes de culture, de société et même de civilisation, ne cadre pas avec les nôtres propres; avec une volonté de dénigrement bien affirmée. Ce terme, Bilobe-lobe qui, litéralement devrait signifier "Ceux dont le langage est lobe-lobe-lobe... c'est à dire inintelligible et comparable à de la divagation", n'a d'ailleurs pas plus de mérite que Paouin. Et cela m'étonnerait qu'un Pounou, un Omiènè ou un Obamba... se désignerait volontier Elop. Puisque cela ne renvoie à rien dans ni dans sa langue ni dans sa culture. Pourquoi le Fang devrait le faire?

En somme, l'ignorance et le mépris sont bien présents dans tous ces termes. Le romain ne pouvait pas croire qu'on fût civilisé au delà de Rome. Il a appelé les autres Barbares. Les Fang ne pouvaient pas se dire qu'on puis se comprendre en une autre langue que le Fang. Il a appelé les autres Bilop ou Bilobe-lobe. Les Omiènè ne connaissaient pas ces gens qui débarquaient de la foret que son ami blanc lui demandait d'identifier. Lui encore, il été honête; il a avoué son ignorance. Mais le colon, condescendant et pas vraiment une lumière, a cru bon entendre Paouin.

Et nous? Nous qui avons connaissance de ces choses comme autant d'erreur et de faits de l'égoïsme, nous continuons à les reproduire sans nous poser de question. À ton avis, si ce n'est ni de l'ignorance, ni du mépris et même de l'arrogance, qu'est-ce que c'est?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 8 Jan - 18:54

Je t'ai compris moadzang. En faite, j'ai mal abordé la question. je voulais surtout relevé que les gens qui nous désignent par panwin ne sont pas les seuls à désigner les autres par un nom qui ne convient pas puis que nous aussi nous les appelons Bilobelobe. Car ton intervation semblait dire qu'ils étaient les seuls à avoir un nom pour ceux qui ne sont pas de leur communauté.
Après tes explications, je vois qu'on a le même avis sur la question. Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 8 Jan - 18:59

emone mema a écrit:
Je t'ai compris moadzang. En faite, j'ai mal abordé la question. je voulais surtout relevé que les gens qui nous désignent par panwin ne sont pas les seuls à désigner les autres par un nom qui ne convient pas puis que nous aussi nous les appelons Bilobelobe. Car ton intervation semblait dire qu'ils étaient les seuls à avoir un nom pour ceux qui ne sont pas de leur communauté.
Après tes explications, je vois qu'on a le même avis sur la question. Akiba!
C'est quoi Panwin cousin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 8 Jan - 19:07

MMOT BINAM a écrit:
emone mema a écrit:
Je t'ai compris moadzang. En faite, j'ai mal abordé la question. je voulais surtout relevé que les gens qui nous désignent par panwin ne sont pas les seuls à désigner les autres par un nom qui ne convient pas puis que nous aussi nous les appelons Bilobelobe. Car ton intervation semblait dire qu'ils étaient les seuls à avoir un nom pour ceux qui ne sont pas de leur communauté.
Après tes explications, je vois qu'on a le même avis sur la question. Akiba!
C'est quoi Panwin cousin

ou Paouin, c'est le nom par lequel les non fang désignent les fang au Gabon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mer 14 Jan - 12:34

messougou a écrit:
pas tout a fait d'accord avec toi avec ce ke tu as ecris en gras
Very Happy C'est ton droit ma soeur de ne pas être tout à fait d'accord avec moi, je veux qu'on me reconnaisse ce droit, je ne peux donc te le refuser...Ce serait être illogique avec moi-même. Very Happy Ceci dit, tu écris:
messougou a écrit:
Les pygmées (...) sont fang de facto
.
C'est assez grave comme affirmation, je pense. Les pygmées n'ont jamais été fang; discute avec un pygmée qui est né parmi les fang et qui parle couramment fang, il ne te dira pas qu'il est (même de facto) fang. Il te dira toujours qu'il est pygmée, sa culture a beau être en perte de vitesse (je parle du cas du Woleu-Ntem et de Minvoul en particulier), il se définit d'abord comme pygmée, comme Ebayak. Conclusion, ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l'on vous fasse, d'autant plus que nos terres actuelles, ont, pour une bonne partie, d'abord appartenu aux pygmées qui en étaient les premiers propriétaires... Les pygmées ne sont pas de facto fang. Il faut qu'ils soient respectés dans ce qu'ils sont. Ils ont une identité propre, un culture propre, et ce n'est pas la peine que nous voulions les fondre dans la nôtre. Nous pouvons cohabiter, échanger, et dieu merci c'est ce que nous faisons jusque-là, mais ne faisons pas d'eux des fang(même de facto) s'ils tiennent à leur identité. RESPECT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mer 14 Jan - 14:19

Je suis tout à fait d'accord avec toi Adzidzon, ce que dit Messougou, c'est exactementce que ceux qui sont issus de monde culturel majoritaire ont tendance à dire.Tellement leur culture empiète sur les autres qu'ils croient que celles des autres n'a plus de valeur,qu'elle s'assimile à la leur.Un mouton ne sera jamais un boeuf, un boeuf ne sera jamais une antilope même s'ils sont tous des ruminants.
La preuve ,on a essayé de faire de nous et des gaulois et je ne sais encore trop quoi, y est-on parvenu?Partiellement et encore.Car quoi que l'on fasse nos restons définis par notre essence, notre nature profonde.La preuve, c'est qu'aujourd'hui tu as des sites comme celui-ci qui fonctionne,Pourquoi?Parceque nous ne serons jamais des gaulois, nous sommes et nous restons des Fang, tout comme le Pygmée(Bekoé au Cameroun) reste et demeure lui-même qu'il parle Fang ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mer 14 Jan - 15:12

Ndzié'nnam'abé a écrit:
(...) le Pygmée(Bekoé au Cameroun) (...)
On le dit aussi... Bekuign ou encore Bekekê.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Jeu 15 Jan - 12:45

adzidzon a écrit:
messougou a écrit:
pas tout a fait d'accord avec toi avec ce ke tu as ecris en gras
Very Happy C'est ton droit ma soeur de ne pas être tout à fait d'accord avec moi, je veux qu'on me reconnaisse ce droit, je ne peux donc te le refuser...Ce serait être illogique avec moi-même. Very Happy Ceci dit, tu écris:
messougou a écrit:
Les pygmées (...) sont fang de facto
.
C'est assez grave comme affirmation, je pense. Les pygmées n'ont jamais été fang; discute avec un pygmée qui est né parmi les fang et qui parle couramment fang, il ne te dira pas qu'il est (même de facto) fang. Il te dira toujours qu'il est pygmée, sa culture a beau être en perte de vitesse (je parle du cas du Woleu-Ntem et de Minvoul en particulier), il se définit d'abord comme pygmée, comme Ebayak. Conclusion, ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l'on vous fasse, d'autant plus que nos terres actuelles, ont, pour une bonne partie, d'abord appartenu aux pygmées qui en étaient les premiers propriétaires... Les pygmées ne sont pas de facto fang. Il faut qu'ils soient respectés dans ce qu'ils sont. Ils ont une identité propre, un culture propre, et ce n'est pas la peine que nous voulions les fondre dans la nôtre. Nous pouvons cohabiter, échanger, et dieu merci c'est ce que nous faisons jusque-là, mais ne faisons pas d'eux des fang(même de facto) s'ils tiennent à leur identité. RESPECT!

Merci à mon frère Adzidzon pour cette position de lucidité et surtout de sagesse.
Il s'agit pas non plus pour ma soeur de penser que son argumentaire est totalement insoutenable, il faut simplement considérer que ce que dit ton frère Adzidzon est beaucoup plus proche de la réalité. Le reconnaitre est une force d'humilité et de maturité que je perçois déjà en toi. C'est vrai que chez beaucoup de mes frères et soeurs du Woleu Ntem cette volonté de coloniser les peuples minoritaires. La fermeture sur soi ne me parait pas une sourse d'enrichissement. La recherche de la purité, du 100% FANG ne parait pas la bonne solution si l'on veut réoxigéner la culture Fang. Les pygmées comme les Haoussa aideraient notre culture à s'enrichir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Ven 16 Jan - 20:35

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Merci à mon frère Adzidzon pour cette position de lucidité et surtout de sagesse.
Il ne reste plus que la calvitie pour prouver physiquement la sagesse, nga?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PATNGUEMA



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: COCOBEACH EST BIEN SUR LA PLACE.   Dim 18 Jan - 1:58

Mbolo Ani more asese,

Me ne mone de la tribu Essingui, le village de mon père se trouve à Eboundzi sur la route de cocobeach; donc la soeur qui a créé cette thématique doit plus que jamais se sentir réconfortée. Bien évidemment, comme certains l'ont déjà dit nous ne formons qu'une seule et même famille.

Fraternellement à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Dim 18 Jan - 5:10

Merci à mon frère Adzidzon pour cette position de lucidité et surtout de sagesse.
Il s'agit pas non plus pour ma soeur de penser que son argumentaire est totalement insoutenable, il faut simplement considérer que ce que dit ton frère Adzidzon est beaucoup plus proche de la réalité. Le reconnaitre est une force d'humilité et de maturité que je perçois déjà en toi. C'est vrai que chez beaucoup de mes frères et soeurs du Woleu Ntem cette volonté de coloniser les peuples minoritaires. La fermeture sur soi ne me parait pas une sourse d'enrichissement. La recherche de la purité, du 100% FANG ne parait pas la bonne solution si l'on veut réoxigéner la culture Fang. Les pygmées comme les Haoussa aideraient notre culture à s'enrichir.[/quote]


Sans polémique aucune, je ne crois pas que les woleu ntémois, soient des conlons. Nous ne sommes pas fermé sur nous, mais il y a une particularité géographique dont nous sommes, il faut le reconnaitre, assez jaloux.

Ceci dit, pour moi qui n'ai jamais vécu ne connais Oyem que les vacances, c'est un peu artificiel, vu que géographiquement, au Gabon j'ai grandi chez les pounous et les zébis. Et les blancs, aujourd'hui je suis chez les mossi, alors je suis fang mais non fermé sur moi.

En plus ma future épouse est pounou, ce sont les femmes de mon enfances.

On est de là ou on vient; Je pense aussi qu'on ai de là ou on vit. Je suis attaché à toutes les terres ou j'ai vécu, lbv, tchibanga, koulamoutou, mouila, Amiens, Beauvais.

Aujourd'hui j'ai découvert Cotonou et Ouagadougou, et la France ne me manque plus.

En plus au Woleu Ntem, je ne suis vraiment attaché qu'à mon village: AFENANE. Et j'ai plus d'affection pour Tchibanga que pour Oyem.

Donc j'aime Oyem, j'aime Tchibanga et je suis quand même d'un terre 100% fang, le Woleu Ntem.

En ce qui concerne le haoussas d'Oyem, beaucoup se sont assimilés nkodjeigne, et se disent nkodjeigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Dim 18 Jan - 5:24

J'ajoute qu'à Oyem, je connais une famille béninoise qui s'est assimiolée Nkodjeigne, et il respect les interdits de l'ayong.

Le seul pb, c'est qu'ils sont contre les étrangers, c'est le comble!!!

Bref, maxim le forestier chante bien, je suis né quelque part, parfois c'est plus important. Je trouve la trace du sol parfois plus profonde que la trace du sang.

Pour moi qui est vécu dans des milieux de culture divers, je suis profondement fang, et de plus en plus avec l'age.

Il y a aussi la situation des fangs du gabon dans la vie active, on est souvent brimé surtout en ce moment, ce qui fait il y a un désir d'être entre nous.

Ici au faso, lorsque j'ai perdu ma grande soeur l'an dernier, j'ai appelé les gens du villages, c'est-à-dire les fangs, et c'est de bonne guerre. Et ils ont faits comme les fangs, ils tout pris en charge, la veillée, mocation des chaises, la boisson, l'organisation.

Et il ont veillé avec moi et j'ai pris l'avion le lendemain pour le pays pour enterrer ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Lun 19 Jan - 18:12

Se sentir et se revendiquer profondément Fang ne saurait être une manifestation d’exclusion vis-à-vis des autres. C’est cette incompréhension qui souvent nous pose des problèmes au Gabon et au Cameroun. Le raisonnement des gens qui ne connaissent les Fang qu’en surface est que les Fang soient de dangereux hégémonistes. Pourtant les preuves du contraire sont nombreuses et contemporaines. En ce qui me concerne, je n’éprouve aucune réticence à exprimer ma culture car pour moi si l’on interprète mal mes intentions, il ne m’appartient pas à moi de corriger ma conduite, mais a ceux qui me jugent de s’interroger sur la leur. Quand j’étais au Lycée Léon Mba (j’ai passe le Bac en 1998) nous avions des discussions épiques avec les non Fang à propos de notre culture et de notre place dans le panorama d’Afrique centrale. Tout nous était reproche. Si les profs étaient en grève c’était la faute aux profs Fang. Si Mba Abessole faisait une déclaration, ce n’était pas celle d’un individu mais bien le groupe Fang qui venait de parler. Nos collègues nous reprochaient même notre Mvett dont ils ne voyaient que le coté guerrier et belliqueux. A partir d’un certain moment j’ai arrêté de faire attention aux critiques, ce qui inévitablement fit dire à mes collègues qu’en bon Fang, j’étais orgueilleux. Vous voyez, on ne peut rien faire pour plaire aux autres. Il faut savoir se situer soit même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Lun 19 Jan - 19:52

adzidzon a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Merci à mon frère Adzidzon pour cette position de lucidité et surtout de sagesse.
Il ne reste plus que la calvitie pour prouver physiquement la sagesse, nga?

Quoi elle avance trop vite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Sam 24 Jan - 1:17

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
mais il y a une particularité géographique dont nous sommes, il faut le reconnaitre, assez jaloux.
J'aimerais bien qu'on me présente cette fameuse particularité géographique Suspect , personnellement j'ai beau regardé, je ne vois rien Suspect . Alors, moadzang, c'est quoi la particularité géographique du Woleu-Ntem? C'est comme tu dis, sans polémique... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Sam 24 Jan - 1:25

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Quoi elle avance trop vite ?
Visiblement, la déforestation est engagée... et à outrance!!! Bientôt ce sera le Sahara... Mais bon, Minsili me refilera bien une bonne touffe pour combler mes zones déforestées... Elle a des cheveux à revendre afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Dim 25 Jan - 10:45

adzidzon a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Quoi elle avance trop vite ?
Visiblement, la déforestation est engagée... et à outrance!!! Bientôt ce sera le Sahara... Mais bon, Minsili me refilera bien une bonne touffe pour combler mes zones déforestées... Elle a des cheveux à revendre afro afro afro

Tu donnes combien? mam me moani mesiki fianga
Sinon a adzidzon, Akoma Mba ane tegh'esil anlo, n'empêche qu'il celui qu'il est, se nala à OLLOMO ELLA? elephant

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Mar 27 Jan - 22:59

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Tu donnes combien? mam me moani mesiki fianga
Kiéééé!!!! What a Face Adzo mone esseki fiang!!!! Donc tu ne peux pas faire preuve d'humanité????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fang de l'estuaire   Aujourd'hui à 5:27

Revenir en haut Aller en bas
 
fang de l'estuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fang, chaton noir(un peu zébré), 3 mois -M
» Nouvelles de l'estuaire de la Vilaine
» Dionée "Tiger fang"
» Pour ou contre un pont sur l Estuaire ?
» Route de l’estuaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Présentation-
Sauter vers: