Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Evèlè, initiation informelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Evèlè, initiation informelle.   Lun 20 Aoû - 17:19

Chez les fang, comme dans la plupart des sociétés traditionnelles, la maitrise de la connaissance nécessitait un éveil spirituel, souvent déclenché par une initiation. La régularité et la sûreté cette initiation était garantie par la présence des représentants des deux familles associées génitrices de l'individu à initier (en d'autres termes: sa famille paternelle et sa famille maternelle). Car certaines malfaçons étaient à craindre de la part de personnes malveillantes. Le quorum permettait ainsi que tout fût fait dans les règles de l'art.
Cependant, il arrivait que certains beyëm veuillent se réserver l'exclusivité d'une initiation. Cela leur permettait d'avoir le monopole de l'influence spirituelle sur la personne choisie. C'est ce dernier type d'initiation que l'on appelle "évèlè". Il s'apparentait à un pacte (c'était en fait un marché de dupes conclu entre un roublard et un ingénu) souvent à caractère non-remédiable. Ce qui suscitait l'ire des parents, si le pacte venait à être découvert. C'est pourquoi l'initiateur pirate assortissait le pacte de clauses secrètes et d'interdits à ne jamais violer, sous peine de malheur!
En avez vous entendu parler?


Dernière édition par le Ven 24 Aoû - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 24 Aoû - 13:02

j'avoue mon ignorance... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 24 Aoû - 18:08

adzidzon a écrit:
j'avoue mon ignorance... Suspect
...Comment ça? T'as jamais entendu parler de "avèle moan"? Ou "d'akiagha" (la promesse ou le pacte)? C'est la même chose. Tu vois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Lun 27 Aoû - 17:13

Akah méhdzâ!!! Very Happy
je connais!!! c'est le mot "Evèlè" ke je n'ai pas compris...ma dzö na "aväle (moan)", gue ki "akiagha"..."Evèlè", ma touga ki gneme é fiê te...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Lun 27 Aoû - 18:24

adzidzon a écrit:
Akah méhdzâ!!! Very Happy
je connais!!! c'est le mot "Evèlè" ke je n'ai pas compris...ma dzö na "aväle (moan)", gue ki "akiagha"..."Evèlè", ma touga ki gneme é fiê te...
Ah, ok! On se comprend donc. C'est la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Jeu 30 Aoû - 22:20

adzidzon a écrit:
Akah méhdzâ!!! Very Happy
je connais!!! c'est le mot "Evèlè" ke je n'ai pas compris...ma dzö na "aväle (moan)", gue ki "akiagha"..."Evèlè", ma touga ki gneme é fiê te...

Je sais la même chose.J'en ai entendu parler, Mais de nos jours,personne ne regarde d'un bon oeil l'enfant de l'autre. Il parait que quand on le faisait bien à un bebe dès la naissance,il avait toutes les chances de réussite dans la vie.

Aujourd'hui c'est les mauvaises choses comme les mekaé qui existent.Je trouve ça très dangereux. C'est souvent chez les filles. Soit c'est le premier homme qu'elle épouse qui meure,ou quelle meure pendant ou après l'accouchement ou que c'est sa maman qui décède... je fais peut-tre la confusion â Méhdzâ. explique-moi à quel âge, avec qui et comment signe t-on ces pacte de mekaé, si tu en sais quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 31 Aoû - 13:19

Mbolo.
... Y'a pas de confusion. C'est bien cela.
Pour ce qui est de l'âge "à risque", je dirais que tout se passe dans l'enfance. Entre 4 et 12 ans. Quand l'enfant apprend à découvrir ce qui l'entoure.
La tradition voulait que tous les vieillards soient alors considérés comme suspects. Et il fallait serrer les dents en présence d'un vieux inconnu (de peur qu'il ne te jette un 'évou" dans la bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 31 Aoû - 17:37

Mbolo

 Mézdzâ wom comme man mot binam a ne abé! comment peut-on faire ça à un enfant? quand on valè à 4 ans est-ce que la fille et ses géniteurs le savent quand c'est surtout quelq'un d'autre qui l'a fait? je veux dire quand la fille est déjà mature. Les parents peuvent aussi le faire à leurs propres enfants? il parait que ça se soigne, et rien ne peut plus arriver à la victime. C'est vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 31 Aoû - 18:53

Akama a écrit:
Mbolo

 Mézdzâ wom comme man mot binam a ne abé! comment peut-on faire ça à un enfant? quand on valè à 4 ans est-ce que la fille et ses géniteurs le savent quand c'est surtout quelq'un d'autre qui l'a fait? je veux dire quand la fille est déjà mature. Les parents peuvent aussi le faire à leurs propres enfants? il parait que ça se soigne, et rien ne peut plus arriver à la victime. C'est vrai?
... Au départ, les seules personnes dans le secret, sont: le "nvèle"(l'initiateur), et le "nvèlane"(lintité).
Pas les parents en tout cas. Mais toute autre personne ayant "quatres yeux" peut sentir la chose, sans pour autant en maîtriser les contours, car seul l'intiateur détient la clé de passage. C'est pourquoi sa présence est toujours requise lors du "désamorçage".
Justement: ça se soigne. Avec l'accord du "nvèle"! Mais il faut dire que la victime a souvent une peur bleue des repressailles de son initiateur. C'est pourquoi, souvent, il préfèrera la mort à la trahison du secret. De la même façon, il évitera à tout prix de violer l'"éki-akia'à"(l'interdit du pacte)
... Oui, les parents peuvent aussi le faire à leur propres enfants. mais les cas sont rares. Car, la motivation principale était le contrôle mental, et le plaisir de l'interdit. Or, théoriquement, les parents ont déjà de facto un certain contrôle sur leur enfants, pour les avoir engendrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 31 Aoû - 19:41

Au cas où le nvalè n'est pas d'accord ou qu'il n'est plus en vie, ce désamorçage est-il possible? Ce sont des faits très graves â Méhdzâ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 31 Aoû - 20:16

Akama a écrit:
Au cas où le nvalè n'est pas d'accord ou qu'il n'est plus en vie, ce désamorçage est-il possible? Ce sont des faits très graves â Méhdzâ.
Très souvent, à ma connaissance, le nvèle finissait toujours par coopérer, à cause de la pression que la communauté exerçait sur lui dès que l'affaire était dévoilée. Par contre, tout devenait plus compliqué s'il était décédé. Quoiqu'il en soit, l'autre partenaire du pacte (la "victime", pouvait coopérer avec le guérisseur pour son propre salut) Tout dépendait alors de la perspicacité et de l'efficacité du guérisseur. Mais sache que ce qui est du domaine de l'esprit ne meurt pas. Au besoin, à sa mort, le nvèle révélait ses mauvaises actions pour s'en aller "plus léger". Ou alors transmettait ses fonctions à un héritier caché. Qui souvent, se trouvait être... son initié cyclops (victime). Et la boucle est bouclée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Sam 1 Sep - 13:46

Je reste bouche bée qu'il y'a des représailles dans ses mam là. Quoi par exemple? affraid affraid affraid

 Méhdzâ ne trouves pas mes questions un peu idiotes. Je te signale que je n'ai pas miss megnii. Mes grands-parents en avaient peut-être, mes parents non, nous les enfants non plus, l'homme que j'ai épousé pareil. Quand je pose une question,je suis sérieuse. Ne te fatigue pas de me répondre si tu as une réponse stp.
Cela se passe où et comment? par écrit ou par des paroles? ( initiation et pacte)

L'héritier de ces mauvaises pratiques peut continuer à initier d'autres enfants?
Ces pratiques peuvent-elles avoir un effet positif quand l'entourage sait que c'est un tel qui les détient? ces choses peuvent-elles agir sur une comme moi qui ne connait pas mam ya dibi? ( les choses de l'obscurité) comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Lun 3 Sep - 12:55

Akama a écrit:
Je reste bouche bée qu'il y'a des représailles dans ses mam là. Quoi par exemple? affraid affraid affraid

 Méhdzâ ne trouves pas mes questions un peu idiotes. Je te signale que je n'ai pas miss megnii. Mes grands-parents en avaient peut-être, mes parents non, nous les enfants non plus, l'homme que j'ai épousé pareil. Quand je pose une question,je suis sérieuse. Ne te fatigue pas de me répondre si tu as une réponse stp.
Cela se passe où et comment? par écrit ou par des paroles? ( initiation et pacte)

L'héritier de ces mauvaises pratiques peut continuer à initier d'autres enfants?
Ces pratiques peuvent-elles avoir un effet positif quand l'entourage sait que c'est un tel qui les détient? ces choses peuvent-elles agir sur une comme moi qui ne connait pas mam ya dibi? ( les choses de l'obscurité) comme on dit.
Comment ça idiotes! Mais non! Nous sommes là pour apprendre. Tous.
Quant à savoir comment cela se passe, je voudrais pas donner l'impression d'avoir plus de "miss" que toi. Mais je sais que cela ne se passe pas par écrit. Au départ, un "n'nëm" détecte les aptitudes d'un jeune. Il essaie d'éveiller son attention et son esprit par quelques tours d'interpellation. S'il réussit, il l'entraîne dans une autre dimension pour un échange qui aboutit au pacte évoqué plus haut.
...L'héritier perpétue la...''tradition"!
Il y'a eu déviance. Tout n'était pas mal avant. D'ailleurs, comme je l'ai dit plus haut, l'usage normal consistait à "kôm" tout enfant qui y était prédisposé. Etant déjà "nkômàne par ses parents directs, l'enfant ne courrait plus le risque de se le faire faire par d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Lun 3 Sep - 21:44

 Méhdzâ wom loin de cette impression. C'est tout simplement que ces choses qui se disent et s'effectuent sans aucune aperçu de théorie laissent souvent un doute. Pourtant, la réalité des faits finit toujours par l'exclure. Malgré toutes ces preuves, la question reste posée: comment se fait-il qu'on se retrouve face à des situations lesquelles on n'a vu ni le début , ni la fin du déroulement de ces faits? juste le résultat.Twisted Evil
Je connais au moins 4 filles qui sont mortes de Mekaé et très jeune. Quand j'entendais dire que la victime le savait elle-même, je n'y croyais pas. No
Vraiment abui akiba pour ce sujet et de m'avoir éclairé à propos.

Puisqu'il s'agit de be bee be mam, il y'a d'autres faits qui sont encore plus affraid affraid affraid c'est afari moan ( bébé) dans l'aboum de l'autre mininga et en mettre dans le sien, ou par quelqu'un d'autre. Accoucher normalement et élever cet enfant comme le sien. Hors, en réalité il ne l'est pas,mais il l'est parce qu'il est issu de cette dernière. Je connais deux cas dans le village voisin où ma tante est en mariage. Dans 2 ou 3 ans, il aura 50 ans. Il est normal, mais seulement n'a rien foutu à l'école. Sa maman l'a afari dans l'aboum de sa copine. On raconte qu'elle se sont mises à se bagarer sur le chemin du puit, elles y allaient toutes les deux, c'est au cour de cette bagarre que le tour fut joué.

L'autre cas s'est produit dans la famille même de ma tante. L'épouse du frère de son beau père était une exellente gynéco-traditionnel. Une de ses petits enfants qui portait son nom n'allait jamais produire. Cette vieille maman à volé le moan dans l'aboum de son autre petite fille qui était mariée à un homme de notre village, mais restait toujours chez sa maman parce que ça n'allait pas. Heureusement qu'elle en avait déjà 5 avec notre oncle. Elle se savait enceinte, et du jour au lendemain, un avortement. son homonyme s'est retrouvée enceinte et a mis au monde une petite fille. Mais l'affaire a finit par se savoir . Les gens en parlaient dans le village. Un jour elle a craché son venin au visage de sa grand-mère. Aah bon! â nna c'est donc toi qui est à l'origine de mon avortement?...Evil or Very Mad

et aussi afari nlo soukoulou de l'enfant de l'autre et donner au sien. Un cas en face de ma tante, un autre dans mon village.affraid Ceux-là brillent toujours à soukoulou,mais ne travaillent jamais.
ä Méhdzâ en avais-tu déjà entendu parler?


pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mar 4 Sep - 16:34

Bien sûr que j'en ai entendu parler! Les méfaits de ses choses se rencontrent partout dans le fangland. D'aucuns crois que c'est la tradition qui véhicule tout cela. Que nenni! Ce serait plutôt la dégradation des principes. Car, avant, des lois encadraient les actes dans notre société. Mais dès que les contacts avec l'occident ont ouvert les voies du modernisme, et l'individualisme érigé en principe fondamental, des déviations sont apparues. Chacun faisant ce qu'il veut, sans craindre l'opprobre de ses congénaires.
Bia ye bo ya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mar 4 Sep - 20:40

Tu ne dis que la vérité â Miéhdzâ. Mais peut-on espérer la disparition de ces be bee be man?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mer 5 Sep - 13:54

Akama a écrit:
Tu ne dis que la vérité â Miéhdzâ. Mais peut-on espérer la disparition de ces be bee be man?
Akah! C'est clair que ces descendants que vous nous faites au pays des blancs ne vont pas assurer la relève! Et la graine disparaitra petit à petit. Quant à savoir si on peut encore moraliser la société en disant aux beyëm: "Faites le bien, et non le mal..." Je doute qu'ils nous écoutent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mer 5 Sep - 17:42

Je l'espère de tout coeur. Pour les beyem â Miéhdzâ leur science évolue. Comment pourraient-ils s'arrêter. Dans mon village, on me raconte les nouveautés chaque année. Voilà ce qu'ils font maintenant. C'est grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbap'Owono



Masculin Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Bangui ( République Centrafricaine)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mer 5 Sep - 19:44

Mbolo,

Je prends le train en marche sur ce important sujet pour dire qu'il ne faut pas tout voir de manière négative dans l'évièle. Il s'agit effectivement d'un pacte avec obligations réciproques. L'initiateur a l'obligation de proteger l'initié, de lui assurer un meilleur avenir, des chances et autres pouvoirs que les autres enfants n'ont pas. En contrepartie l'initié doit offrir un sacrifice à son bienfaiteur, ce peut son ventre (elle ne fera pas d'enfants) ou sa vie matrimoniale...
L'initié doit obligatoirement avoir "4 yeux", ce n'est donc pas une victime en tant que telle car consent librement au sacrifice.
J'aimerai insister sur le dernier aspect de la discussion, a kal dzam Akama ya moadang Miéhdza, ne sommes-nous pas responsables de l'attitude actuelle de nos vieux du village qui sont en train de transformer le bien en mal ? nous renions tous les jours notre culture, nos valeurs, la dépravation des moeurs a atteint des proportions intolérables, les interdits sont déliberemment violées, la société totalament occidentalisée, en définitive nos vieux ne trouvent plus leur compte, ils preferent gaspiller, alors qu'ils sont détenteurs des pouvoirs inimaginables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Mer 5 Sep - 22:37

Akiba de nous rejoindre pour continuer dans le sens positif du sujet. Je suis d'accord avec toi que ces pratiques ne tournent pas qu'au négatif. Mais ça se remarque qu'il y'a plus d'abé que de mbeng de nos jours. Cependant je trouve l'exemple que tu donnes moitié abé moitié mbeng. Personnellement, je ne sacrifierais ni mon ventre, ni ma vie matrimoniale au profit du bonheur, des chances et autres.Pour moi un vrai et bon nvalè est celui qui donne tout ce qu'il peut à son nvalé en échange de rien et attend que tout aille bien pour bénéficier d'une belle vie de son travail de mbemba nnem. Belle maison, Voiture, voyage,argent pleins des poches...par ex. c'est ainsi que je remercierais mon bienfaiteur.

En ce qui concerne la transformation du bien en mal, j'accuserais plutôt nos parents et grand-parents. Parcequ'ils n'ont pas su concilier notre culture et le modernisme, ils n'ont pas su continuer à la valoriser, à l'imposer à leurs enfants et petits enfants. Si la dépravation des moeurs et l'occidentalisation des sociétés des peuples noirs ont pris le dessus, c'est de leur faute. Car ils ont tout laché alors que c'est les parents la locomotive de leurs enfants. Si elle ne démarre pas, les wagons ne peuvent pas bouger. Pourtant,tout ce mal peut s'arrêter du jour au lendemain. Quand je pense comme tu dis,qu' ils ont des pouvoirs inimaginables et qu'ils nous laissent souffrir, je me dis qu'ils sont très méchants.
Je me trompe peut-être mia yen ya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Jeu 6 Sep - 13:10

Des méchants, y'en a certainement. Mais il en reste aussi de bons. Je me rappellerai toujours un vieux de ma contrée. Il était de notre tribu, mais pas de notre village. Mon grand-père, en mourant, lui confia la charge de guide spirituel de son "nda bot". Dans mon enfance, je l'ai vu s'acquiter de sa tâche avec un dévouement exemplaire, faisant parfois même des voyages à Libreville pour aller soigner un membre du clan malade. Trouvant toujours une solution à tous les problèmes d'ordre non-rationnel rencontrés par ses protégés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Jeu 6 Sep - 21:13

Si tout le monde était comme lui et tout ceux que nous ne connaissons pas, mbemba dzam. Il y'aurait moins de misère peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 7 Sep - 13:25

Eh oui!
Mais je persiste à croire que la bonne moralité n'as pas disparu dans la tradition. Le feu du respect scrupuleux des principes nobles couve encore sous les cendres. Il finira bien par se réveiller. Et nous sommes là pour ça: réveiller nos traditions, en y détectant, et rejetant ce qui y a été ajouté en mal.
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbap'Owono



Masculin Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Bangui ( République Centrafricaine)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 7 Sep - 14:18



Sur ce point tu as peut raison mais je prefère imputer le tort à nous -meme le jeune génération qui devait concilier tradition et modernisme, c'est nous qui lachons tout, les vieux "be mane ya enyng" comme le chante Mama Dédé. je voulais insister sur le fait les pouvoirs détenus par nos grands ne peuvent s'exercer que sous certaines conditions, c'est pourquoi j'ai parlé d violations de plusieurs interdits qui tuent l'homme fang ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Ven 7 Sep - 17:20

Tu as aussi raison. Nous savons que la spiritualité, tout comme la plupart des domaines d'activité humaine, obéit à deux principes principaux pour son élevation: aptitude et prédisposition d'un coté, disponibilité et consécration de l'autre. L'obéissance alors vient s'ajouter, non comme une contrainte, mais bien comme un choix délibéré de celui qui écoute une voix intérieure, et suit une voie d'épanouissement. Toute tracée pour lui. Nos ancêtres n'éprouvaient pas de difficultés particulières à rester dans le moule. Tout protégés qu'ils étaient par toutes sortes de carapaces (tradition, autarcie sociale, enclavement...) Toutes choses qui, de nos jours, ne sont plus les mêmes. Du boulot donc en perspective pour nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evèlè, initiation informelle.   Aujourd'hui à 5:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Evèlè, initiation informelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours d'initiation à l'équitation en amazone dans le 31
» Initiation de Stanley au chien sauveteur
» Stage d'initiation à la course le 19 juin 2010
» Initiation cavage
» Initiation au troupeau dans l'Aude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: