Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mông nnâm



Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : gabon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Lun 7 Aoû - 13:09

Mbolo,
je veux juste avoir votre avis sur le remiarage des "mi nkùss" avec les frères du défunt époux. je pense que c'est une pratique qui a été inventé pour éviter l'éclatement des familles après la mort d'un frère, d'un père. En effet, on remarque que lorsqu'un homme meurt, si la femme ne se remarie pas avec le frère du défunt, les enfants (jeunes) nés de ce mariage seront quasiment coupés de leur famille paternels, hormis ceux qui feront des efforts personnels pour aller dans le village de leur père. Comme tout le monde le sait, lnos grand-parents sont plus attachés à leurs petits fils qu'à leurs enfants. Par conséquent, ces derniers sont séparés de leurs petits fils. C'est l'une des raisons pour lesquelles les fangs préféreront que leur fils se marient avec la fille du coin. Imaginez ce que font en général nos belles soeurs européennes lorsque nos frères meurent, je n'ai rien contre elles.

Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Lun 7 Aoû - 16:48

mon frère, personnellement je suis pour ke les veuves se remarient avec ki elles veulent. je ne pense pas ke j'accepterai de reprendre la veuve de mon frère comme mon épouse. heureusement ke ce n'est pas une obligation.
mais j'ai pas la science infuse...à vous.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mông nnâm



Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : gabon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mar 8 Aoû - 17:19

mbolo,
moi non plus je ne me vois en train d'épouser la femme de mon frère. En lançant ce débat, je voulais plus interpellé nos soeurs sur cette situation. Il faut qu'elle pense que les parents de leur défunt mari ont également besoin des enfants qu'ils ont eu ensemble.
A vos avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Jeu 10 Aoû - 17:43

ke faire mantenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mông nnâm



Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : gabon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 11 Aoû - 11:46

je pense que nous, hommes fangs de la neouvelle génération, ne voulons pas nous marier avec les femmes laissées par nos frères. Par contre nous voulons rester en contact permanent avec les enfants de notre défunt frère. C'est plutôt un appel, comme je le disais tantôt, à nos belles soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ondo



Féminin Nombre de messages : 15
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 11 Aoû - 21:19

mes freres mboloooooooooooooooooooooooooooo!!!!!!!!!!!!


franchment moi Ondo ,je sais pas si je pourrai epouser le frere de mon epoux
ce st faisable si il y avait deja des sentiments caches
dans le cas contraire ,franhcdment ca m etonnerait
bon qi c est pour la coutume ,et sans qu il ne me demande d aller plus loin peu etre bien ,si quelqu un d autre ne me plait

car meme la bible autorise qu une veuve se remarie

bisutttttttttttttttttttttt a l equipê
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MBAZO'O
Admin


Féminin Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mer 30 Aoû - 21:18

Rappelons que nos grands mères et certaines de nos mamans se mariaient d'abord, ensuite elles apprenaient à aimer leurs époux, c'était facile pour elles d'accepter d'épouser leurs beaux-frères. Aujourd'hui, on choisit son mari (quelles que soient les raisons), dans ces conditions, c'est difficile d'obliger une veuve à épouser le frère de son mari. Cependant, celle qui refuserait de se soumettre à cette tradition saura, si elle a des enfants, qu'elle devra s'en séparer car les enfants chez les fangs appartiennent à la famille ou au clan du mari, terrible dilemme.

MBAZO'O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Jeu 31 Aoû - 17:49

Je voudrais rebondir sur ce thème par rapport ce que disait ma mère Mbazo'o je cite: "Rappelons que nos grands mères et certaines de nos mamans se mariaient d'abord, ensuite elles apprenaient à aimer leurs époux, c'était facile pour elles d'accepter d'épouser leurs beaux-frères (...)"
je pense ke les mariages ki sont basés sur ce type de contrat sont les meilleurs car la passion n'est pas poussée à son sommet. la passion? ce sentiment ki bouleverse tout. dans un mariage raisonné et non passionné on ne se fie plus à ses sentiments ou ses émotions, mais on regarde ce ki est bien pour tous. dans ces conditions pour revenir à la question du mariage, le mariage entre le frère et l'épouse du défunt est facile...
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Nkousss   Jeu 31 Aoû - 21:26

L'objectif d'épouser la 'Nkouss" est d'éviter d'éclater la famille, est une opinion acceptable tout de même de nous jours cette pratique s'évapore . Alors posons nous la question suivante ;
Comment faire pour péréniser et consolider la famille du défunt fang , lorsque le "Nkouss" est une étrangère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 1 Sep - 15:45

Grande kestion moadzang Medza!!! Grande kestion!! comment faire de nos jours pour éviter l'éclatement de la famille lorsque de nombreux jeunes ne veulent plus prendre les veuves de leur defunt frère pour épouse?
Moi je ne sais pas. je vais y reflechir...
Promis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medzam'otougou



Nombre de messages : 178
Age : 34
Localisation : afrique
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 1 Sep - 16:51

ââ moui Adzidzon , cette équation se pose à nos générations de plus en plus alléchés par les mariages mixtes.
franchement, g peur k1 fois sous le tombeau, ma femme s'en aille avec les goss dans son pays ( qui ne souhaiteai pas que ses enfants soient des petits guerriers de sang et de comportements ??? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Lun 14 Juil - 10:59

medzam'otougou a écrit:
L'objectif d'épouser la 'Nkouss" est d'éviter d'éclater la famille, est une opinion acceptable tout de même de nous jours cette pratique s'évapore . Alors posons nous la question suivante ;
Comment faire pour péréniser et consolider la famille du défunt fang , lorsque le "Nkouss" est une étrangère?

Comment faire ? That is the question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Lun 14 Juil - 11:41

medzam'otougou a écrit:
ââ moui Adzidzon , cette équation se pose à nos générations de plus en plus alléchés par les mariages mixtes.
franchement, g peur k1 fois sous le tombeau, ma femme s'en aille avec les goss dans son pays ( qui ne souhaiteai pas que ses enfants soient des petits guerriers de sang et de comportements ??? )

Je dirai on vous a envoyé? Supportez alors ! Sinon, mort ou pas, pour ce que je voyais (au pays) pour les couples fang/etrangere, pas besoin d'attendre la mort mon fère asu na mininga a noang boan et retourne avec chez elle What a Face bon, mekeya Arrow

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Lun 14 Juil - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Lun 14 Juil - 12:09

indeed, that is the question je dirai même mieux, modjang : that is the motherf**ing question

je ne suis qu'un observateur, ne m'en tenez pas rigueur...
a bobedjang, est-ce que vous vous entendez ? j'ai rarement vu meilleure illustration de la politique de l'autruche que ce spectacle que vous nous livrez vous êtes exactement entrain de vouloir une chose et le contraire de la chose lol!

les anciens avient réfléchi à cette question et ils y avaient apporté la seule solution qui convienne, dites-vous. or, personne parmi vous n'est prêt à s'appliquer à lui-même la solution ancestrale pour ce problème qui reste d'actualité. quel miracle espérez-vous, hein ?

mông nnâm ; medza m'otougou "le + riche des riches de tout l'univers", adzidzon ; NGUEMA "l'éveillé qui veille lorsque tout le monde dort" refusent la seule chose à faire (ils s'accordent là-dessus) et se demandent à chacun : que faire ? ils concluent tous leurs posts quasiment par la même question

que faire ? consulter les ancêtres et voir s'ils ont des propositions + acceptables (j'en doute, mais sait-on jamais ) que d'épouser la veuve du frère défunt... mia yi na me djo ya ? sinon, il n'y a rien à faire . vous avez refusé vous avez refusé, c'est tout, bi bo ya ?


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mar 15 Juil - 13:21

Mbolo.
J'ai bien aimé ce qu'a dit Medzam'Otougou. Il est bon de tenir compte du fait que la plupart des coutumes qui nous semblent mauvaises aujourd'hui, ont été instituées pour le bien de la communauté. Et je suis sûr qu'un Adzidzon du siècle passé aurait été tout ravi Very Happy Very Happy Very Happy de "caser" une des nombreuses épouses d'un de ses nombreux frangins en cas de disparition.
Bon, maintenant, les choses changent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mar 15 Juil - 19:12

Un certains nombre de personne ont trouvé la solution à votre problème: Il accepte de prendre la femme de leur défunt frère sous leur protection (il s'assure le nécessaire pour elle et les enfants) mais ne partage pas son intimité. Il laisse la liberté à cette femme de sortir avec qui elle veut mais c'est l'homme qui vient habiter avec elle car elle ne doit pas quitter le village où elle est marié.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mar 15 Juil - 19:29

Bonjour à toute la famille

Pour ma part, étrangère ou pas, une femme qui n'avait pas de liens solides avec sa belle famille n'en aura pas plus après la mort de son mari. Si les liens sont solides, les enfants tout comme leur mère continueront à faire partie de la vie des membres de la grande famille.

C'est lorsqu'on est vivant qu'on tisse des liens avec les siens. Certains de nos frères pour manger seul dans leur salon se cachent derrière l'argument de la femme étrangère afin de refuser l'hospitalité à leurs frères. Ils se coupent eux même de leur famille. Par la suite, l'habitude étant une seconde nature, une fois décédé, l'épouse étrangère qui n'a jamais tout à fait conjugué avec sa belle famille va continuer à avoir la même attitude.

En ce qui me concerne, je ne veux pas faire de la femme étrangère le bouc émissaire de ce qui ne va pas bien chez-nous. Dans les villes et même dans les villages, sauf consentement des personnes concernées, on n'a plus besoin d'épouser la femme de son défunt frère pour lui assurer protection et veiller sur les enfants. L'une des causes des séparations après le deuil étant l'attitude des deux familles concernées au moment du deuil. Certaines familles veulent s'accaparer les biens de leur défunt fils au mépris de la présence des ayant droit naturels que sont la femme et les enfants du disparu. D'un autre côté, la veuve par souci de protéger ses enfants refuse de concéder quoi que ce soit à la famille de son mari. Il s'en suit alors une guerre sans merci qui peut définitivement couper les liens entre les-uns et les autres. C'est la pauvreté et la coexistence de deux formes de droits qui occasionnent souvent une radicalisation dans chaque camp. La femme va évoquer le droit moderne et les parents du défunt le droit coutumier. En général lorsqu'il y a un bon conseil de famille et que chaque partie met de l'eau dans son vin, on arrive à passer à travers.

Les deuils ne doivent pas être des occasions pour faire la guerre mais pour se rassembler et se soutenir. Malheureusement, pour nous comme pour d'autres peuples ailleurs, l'appât du gain soumettra toujours certains à la tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mar 15 Juil - 23:45

Kiéé! Kom sa fè lontan ke je sui venu abaa! A bobedzang ya beka bam, me ve mine MBOLO!

Heeeem!...

Ma kome tiè adzo mia kobe alé.

Vous oyez qu'il n'est pas bon de se précipiter dans des sujets tels que celui-ci. Quand on vous lit du début à la fin, ça fait plaisir de voir que certains d'entre vous peuvent preuve de prudence et même de parcimonie. C'est très encourageant. Je voudrais particulièrement parler des interventions de Evindi Mot et de Radio Assok avec qui j'ai pourtant eu de nombreuses divergences sur ce genre de sujets. Mais là, tous les deux, vous avez su ressituer les choses.

Je peux juste ajouter que la critique d'un mode de vie n'est pas aisée. Il faut tenir compte des réalités qui fondent son existence. Se lancer dessus à bras raccourcis sans prendre garde est un peu léger.

LA CONTINUITÉ DE LA FAMILLE est la fin et la mesure de toutes ces pratiques qui nous posent problème aujourd'hui. En d'autres termes, cela signifie que le problème que nous avons est foncièrement lié à la mise en dérive de nos réalités.

Pour le Fang, l'institution du mariage consacre l'union de deux familles. Et les époux, dans cette union, ne sont que des maillons interchangeables. Voilà pourquoi le décès de l'un ou de l'autre ne pouvait mettre fin à un lien aussi fondamental. Dans ce qui est dit ici, la question des enfants n'est en réalité qu'un épiphénomène. La question fondamentale est : avons-nous raison de liquider comme nous le faisons aujourd'hui liens familiaux qui ont toujours été le ciment de nos sociétés?

La réponse à une telle question n'est pas simple. Tout ce qu'on constate, c'est que le malaise est profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mer 16 Juil - 10:41

Quelles que soient les bonnes intentions de nos ancêtres à consolider le lien social et éviter le désordre et, quels que soient les échecs du monde actuel garantir le lien social, je ne peux m'empecher de dire que ce don de femmes (belles soeurs ou veuves) à un homme ne traite la femme comme notre moitié.
je crois qu'après la description des foncions de cohésion et d'unité sociales d'une pratique, on doit pouvoir dire si celle-ci était juste en tant qu'être humain. Que cette pratique soit passée ou actuelle.
Je comprends que l'on ait pas envie de blasphémer sur nos Byéri.
Mes Byéri ne pourront pas me reprocher de dénoncer l'exclusion d'une partie du genre humain (jeunes, femmes, pauvres, etc.). Et cela ne peut pas altérer que j'aie de cette magnifique civilisation Fang. Car, comme toute société, la société FANG a apporté de bonnes et de mauvaises réponses aux questions que les hommes se posent de tout temps et de tout lieu. Dieu merci, je suis F.A.N.G comme s'est écrit sur mon acte de naissance (père coutume Fang; mère coutume Fang). Donc, je le suis culturellement et administrativement. AAAAAAAHHHHHH qui dit mieux ?
Aka? zal dzame di ???
flowerflowerflower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Mer 16 Juil - 20:27

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Quelles que soient les bonnes intentions de nos ancêtres à consolider le lien social et éviter le désordre et, quels que soient les échecs du monde actuel garantir le lien social, je ne peux m'empecher de dire que ce don de femmes (belles soeurs ou veuves) à un homme ne traite la femme comme notre moitié.
je crois qu'après la description des foncions de cohésion et d'unité sociales d'une pratique, on doit pouvoir dire si celle-ci était juste en tant qu'être humain. Que cette pratique soit passée ou actuelle.
Je comprends que l'on ait pas envie de blasphémer sur nos Byéri.
Mes Byéri ne pourront pas me reprocher de dénoncer l'exclusion d'une partie du genre humain (jeunes, femmes, pauvres, etc.). Et cela ne peut pas altérer que j'aie de cette magnifique civilisation Fang. Car, comme toute société, la société FANG a apporté de bonnes et de mauvaises réponses aux questions que les hommes se posent de tout temps et de tout lieu. Dieu merci, je suis F.A.N.G comme s'est écrit sur mon acte de naissance (père coutume Fang; mère coutume Fang). Donc, je le suis culturellement et administrativement. AAAAAAAHHHHHH qui dit mieux ?
Aka? zal dzame di ???
flowerflowerflower

Mon frère Nguema Mba Evivi,

Je voudrais juste t'inviter à une chose: quand tu poses des problèmes dont tu n'as pas une maitrise certaine des schèmes, il faut éviter de prononcer des sentences. chaque société génère des choses bonnes ou mauvaises à certains moments de son évolution. Il faut pour en parler se remettre en tête le contexte historique et social dans lequel ces choses sont apparues. C'exactement comme quand tu analyses une oeuvre littéraire. Tu ne peux réellement la comprendre si tu ne la restitues pas dans son contexte. Maintenant, qui sommes nous pour prononcer des jugements péremptoires sur des choses que nous ne comprenons même pas? d'ailleurs, en avons nous seulement la bonne lecture? Avons nous seulement à examiner les choses telles qu'elles ont été mises en place? Ou n'est-ce pas une fois de plus des faits déformés par la méconnaissance de ceux qui les perpétuent que nous jugeons aujourd'hui; un peu comme pour la dot, pour Akus, pour Amvii, et que sais-je encore?

Aussi je crie: PRUDENCE! PRUDENCE! PRUDENCE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Jeu 17 Juil - 1:03

Heureusement que, parlant de l'oeuvre littéraire, on peut apprecier et juger que parmi toutes oeuvres de par les siècles, celle de tel ou tel auteurs est conscré comme meilleur écrivain, avec toute la subjectivité possible.
Les romains étaient barbares ! Nos enfants ne pourront pas juger nos pratiques parce qu'ils n'auraient pas vécu notre contexte. Mais, bon !
Je comprends les uns et autres. Mais c'est la seule méthode d'analyse heureusement. Un contexte, fut-il lointain, n'exclut pas la critique. Nous devons être capable de critiquer les pratiques de nos ancêtres comme on critiques socrate, platon et autres auteurs anciens; comme on critique les moeurs de l'antiquité.
J'ai du mal à comprendre qu'on ne puisse pas toucher les pratiques humaines parce qu'elles obéissent à un autre contexte ou à un autre sytème de valeurs.
Après, malheureusement, je crois qu'on pourrait ignorer beaucoup de chose de cette époque, je te le concèderais. Mais il n' y a pas de feu pour autant. Bi ne aba'a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Jeu 17 Juil - 19:46

Amvi, Akuss, Nsua, éval, (échangisme, héritage, dot, polygamie) voici les sujets de discussion qui étaient à l'ordre du jour. Ne chercheons pas divertir, les idées doivent diverger et c'est tant mieux ainsi. Revenez sur la discussion: la place de la femme dans la société Fang.
La discussion est une course de fond, les plus faibles commence à craquer:wrrr: !
Entre ceux qui pensent qu'on ne doit pas offenser nos byéri (Essone et Assok), ceux un peu neutres(Minsili et Evindi, AfaneBegone et les silencieux et partagés craignant d'affirmer leurs convictions) et ceu qui pensent qu'on peut faire des critiques à certaines pratiques Ekang sans blasphemer (Ngone Essikoma and Myself et d'autres silencieux).
La préservation de la famille et de la cohésion sociale au détriment des droits de nos grand-mères à être traitées comme des humains:force:
Empruntons la force des arument et non les arguments de la force et de la ménace.
Craqueurs et surtout craqueuses s'abstenir des forums.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Jeu 17 Juil - 21:55

modjang,

je me rangerai personnellement dans la catégorie de ceux qui estiment qu'il faut voir, revoir, remettre en question, critiquer des pratiques sans que cela ne soit un sacrilège et sans que cela ne doive être perçu comme une abdication devant la "modernité" ou l'homo europeus. nous avons reçu en héritage un ensemble de codes, de pratiques et il est normal et même de notre devoir de nous interroger sur leur pertinence pour nous aujourd'hui.

par contre Radio Essok Medzeng a introduit un élément fondamental je trouve, en rappelant que nous devons nous insérer dans une démarche dynamique, constructive et nous contenter d'indexer les Anciens sur ceci ou sur cela. forts du constat que minga subissait la domination de fam, quel est le projet des befam d'aujourd'hui que nous sommes de corriger cette injustice ? Minsili ou quelqu'un d'autre je ne sais plus a il me semble évoqué cet aspect.

pour moi, cette autocritique nécessaire et salutaire de nous-mêmes (ancêtres, traditions) trouve sa justification si elle s'inscrit dans notre projet d'aller + loin que nos anciens qui ont initié la marche en nous transmettant le flambeau de la quête du bonheur dans la société. cette critique qui est une autocritique nous devons selon moi la mener parce que nous avons effectivement la volonté de faire mieux, d'améliorer, de réparer l'injustice, de construire des types de relations sociales équitables entre fam/minga (mère et centre vital de la société).

cela suppose donc pour moi des fondamentaux qui conditionneront désormais la relation fam/minga, minga/fam. quelques points, question de donner une idée de comment je vois les choses :

1/ MINGA (matrice et architecte de la vie) n'est pas un être qui est là pour m'obéir ou pour recevoir des ordres de moi. ce n'est pas sa fonction, ce n'est pas la mienne. les formes de violence dont elle est victime doivent cesser avec moi parce que j'ai compris, parce que + l'épanouissement de minga (énergie vitale de la société) est harmonieux + la société le sera. une législation dans ce sens doit suivre.

2/ MINGA (matrice et architecte de la vie) est sacrée. elle jouit d'un statut spécial de par son action dans la société. moi fam lui doit donc tout le respect, toute l'affection, toute la tendresse et tout l'amour qu'elle mérite.

3/ MINGA (matrice et architecte de la vie) est "Nna Mebeghe" (merci à modjang Essone Mfoulou-Ze), la mère de l'humanité et en tant que tel le symbole de la sagesse même qui donne sens, substance et direction à la société. moi fam ne la traitera + désormais avec condescendance, lui dictant quelle doit être sa conduite, décidant de son destin à sa place. une législation dans ce sens doit suivre.

4/ MINGA est l'image humaine de EYO, le "ventre maternel" qui produit l'Univers par expulsion. MINGA donne naissance à fam de la même manière qu'EYO expulse Atchi Ngoss. par la Conception, MINGA incarne la Divinité. moi fam dois donc adopter envers MINGA des comportements en accord avec ces éléments de sagesse que je n'ignore pas ou plus..

5/ MINGA est le symbole de MENDIM, cette ressource-mère de la vie, cet élément si déterminant dans l'apparition des sociétés humaines (les sociétés et les civilisations qui peuvent en découler naissent en général à proximité des points d'eau), cette ressource incontournable dans la perpétuation de l'humanité. l'eau (liquide amniotique) est le lieu premier de l'existence de fam. moi fam dois donc adopter envers MINGA des comportements en accord avec ces éléments de sagesse que je n'ignore pas ou plus.

ce que je considère être ces fondamentaux n'ont à mon sens rien d'inédit ou de contemporain. l'Occident n'y est absolument pour rien. ces principes étaient parfaitement énoncés par nos ancêtres qui ont pu les appliquer comme ils ont pu. à nous maintenant de poursuivre, d'aller + loin dans leur application effective afin de régénérer nos sociétés en accordant à MINGA la place qui est la sienne.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 18 Juil - 0:42

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Quelles que soient les bonnes intentions de nos ancêtres à consolider le lien social et éviter le désordre et, quels que soient les échecs du monde actuel garantir le lien social, je ne peux m'empecher de dire que ce don de femmes (belles soeurs ou veuves) à un homme ne traite la femme comme notre moitié.
je crois qu'après la description des foncions de cohésion et d'unité sociales d'une pratique, on doit pouvoir dire si celle-ci était juste en tant qu'être humain. Que cette pratique soit passée ou actuelle.
Je comprends que l'on ait pas envie de blasphémer sur nos Byéri.
Mes Byéri ne pourront pas me reprocher de dénoncer l'exclusion d'une partie du genre humain (jeunes, femmes, pauvres, etc.). Et cela ne peut pas altérer que j'aie de cette magnifique civilisation Fang. Car, comme toute société, la société FANG a apporté de bonnes et de mauvaises réponses aux questions que les hommes se posent de tout temps et de tout lieu. Dieu merci, je suis F.A.N.G comme s'est écrit sur mon acte de naissance (père coutume Fang; mère coutume Fang). Donc, je le suis culturellement et administrativement. AAAAAAAHHHHHH qui dit mieux ?
Aka? zal dzame di ???
flowerflowerflower

Mon frère Nguema Mba Evivi,

Je voudrais juste t'inviter à une chose: quand tu poses des problèmes dont tu n'as pas une maitrise certaine des schèmes, il faut éviter de prononcer des sentences. chaque société génère des choses bonnes ou mauvaises à certains moments de son évolution. Il faut pour en parler se remettre en tête le contexte historique et social dans lequel ces choses sont apparues. C'exactement comme quand tu analyses une oeuvre littéraire. Tu ne peux réellement la comprendre si tu ne la restitues pas dans son contexte. Maintenant, qui sommes nous pour prononcer des jugements péremptoires sur des choses que nous ne comprenons même pas? d'ailleurs, en avons nous seulement la bonne lecture? Avons nous seulement à examiner les choses telles qu'elles ont été mises en place? Ou n'est-ce pas une fois de plus des faits déformés par la méconnaissance de ceux qui les perpétuent que nous jugeons aujourd'hui; un peu comme pour la dot, pour Akus, pour Amvii, et que sais-je encore?

Aussi je crie: PRUDENCE! PRUDENCE! PRUDENCE!

Mene e wa a Essonne Mfoulou-Ze sur l'appel lancé... tout comme je suis à 100% pour qu'on parle (dans une démarche de critique constructive et contradictoire) de nos Anciens. mais engongol, que nos yeux d'aujourd'hui soient moins What a Face Bref ane madzo depuis le début, si aujourd'hui, malgré la fin de règne des Amvi et autres, la femme était vraiment traitée comme la moitié de qui on sait, je serai moins sur ce regard que je trouve trop Suspect subjectif de notre part sur nos aïeux !

Bon je réponds juste hein, temot a zu ma lum ekura puisque la mode actuellement semble être au lieu de débattre malgré nos opinions de créer des posts pour régler des comptes What a Face akah d'ailleurs je vais même aller ajouter ma part dans Odzamboga adzig a duane là lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Ven 18 Juil - 0:44

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Amvi, Akuss, Nsua, éval, (échangisme, héritage, dot, polygamie) voici les sujets de discussion qui étaient à l'ordre du jour. Ne chercheons pas divertir, les idées doivent diverger et c'est tant mieux ainsi. Revenez sur la discussion: la place de la femme dans la société Fang.
La discussion est une course de fond, les plus faibles commence à craquer:wrrr: !
Entre ceux qui pensent qu'on ne doit pas offenser nos byéri (Essone et Assok), ceux un peu neutres(Minsili et Evindi, AfaneBegone et les silencieux et partagés craignant d'affirmer leurs convictions) et ceu qui pensent qu'on peut faire des critiques à certaines pratiques Ekang sans blasphemer (Ngone Essikoma and Myself et d'autres silencieux).
La préservation de la famille et de la cohésion sociale au détriment des droits de nos grand-mères à être traitées comme des humains:force:
Empruntons la force des arument et non les arguments de la force et de la ménace.
Craqueurs et surtout craqueuses s'abstenir des forums.

Tchip !!! asu dzé wa ntil tsetsat na? pquoi écrire si petit ça fait mal aux yeux ! A Nguema okalga je viens de finir le Tome 1 de Tsira si je me fâche mayi fogo nkug et je sors aussi ma part de vampire blanc lol! Lol soyez indulgents, je sais que le sujet est sérieux mais ce soir je suis d'humeur

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Que pensez-vous du partage des "mi nkùss" ou &quot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gamme "season fit" qu'en pensez vous ?
» Première "vrai" montre, qu'en pensez-vous?
» Que pensez vous de la nouvelle "Ploprof"?
» Que pensez vous de la marque Khyam ?
» bandelettes tests: Qu'en pensez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: