Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Equivalences des tribus fang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
danilex



Féminin Nombre de messages : 36
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Jeu 14 Mai - 2:10

Evindi Mot a écrit:
me bili nsili : yékué (singes) de Kamelone = yebekueign (singes) du Gabon ? j'ai une aïeuille qui était yékué.


farao
Bonsoir mon frère Evindi Mot.
Contrairement à vous, je pense plutôt qu'il s'agit d'un seule et même tribu. Je me base pour cela sur le fait que les fangs de l'estuaire du Gabon ne prononcent pas souvent les dernières syllabes de leurs mots contrairement à ceux du grand nord.
Exemples de mots et prononciation:
dans l'estuaire mbo (manioc)= mbong dans le grand nord
dans l'estuaire nkuè (panier) = nkuegn dans le grand nord
dans l'estuaire ngui (le porc) = nguign dans le grand nord
pour ne citer que ces exemples, je peux te dire très cher frère que yekué au Cameroun et yekueign au Gabon désigne bien la même tribu.

De plus en tant que fang de l'estuaire, je ne pense pas qu'il y ait lieu de douter de la proximité des 2 tribus puisque les 2 appellations désignent un seul et même animal à savoir ici le singe. Qu'en pensez-vous?

Meligheya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Jeu 14 Mai - 3:09

Nyia a écrit:
Les Yemveng se retrouvent dans quelles régions du Gabon?

LES YEMVENG sont les YEMENDIMI du Gabon et les ESSAKUNA en Guinée Equatoriale. Autres clans Yemveng : MVOG BETSI, EWOO, EKUMA, ONGELLA, ESSAMBA, ESSANKOM, ESSATOT, ESSAKOE, YEKUE, YETOTAN...
On identifie generalement les clans Yemveng par certains ancêtres communs : ZOO, MVENG, MINDUM. Le fondateur des YEMVENG (Yemendimi et Essakuna y compris) fut Meyene
père de Otse,
père de MENG
père de MEMDIMI
père de MINDUM
.....

sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Sam 16 Mai - 10:06

nsingbere a écrit:
Nyia a écrit:
Les Yemveng se retrouvent dans quelles régions du Gabon?

LES YEMVENG sont les YEMENDIMI du Gabon et les ESSAKUNA en Guinée Equatoriale. Autres clans Yemveng : MVOG BETSI, EWOO, EKUMA, ONGELLA, ESSAMBA, ESSANKOM, ESSATOT, ESSAKOE, YEKUE, YETOTAN...
On identifie generalement les clans Yemveng par certains ancêtres communs : ZOO, MVENG, MINDUM. Le fondateur des YEMVENG (Yemendimi et Essakuna y compris) fut Meyene
père de Otse,
père de MENG
père de MEMDIMI
père de MINDUM
.....

sunny sunny sunny
YEMEDZIME (Gabon) YEMEDIMI (Cameroun) YEMEDJIM (Guinée Équatoriale)
clans frères au Gabon
Ngè
Yemveng
Angonavègn
Essangui
Pour ce qui est des Yemedzime et des Ngè au Gabon leur ancêtre sont: ASSAM MVIE et EKOUNE MVIE dont le père était MVIE NNORO BAHK (orthographe à vérifier))
Les Yemedzime en principe termine leur généalogie par Etam Bot Me Kore qui est le point d'origine.
Cette formule finale est completée par Nde Essessep Metchi Me Bot (qui renvoie à la rencontre du spermatozoïde et de l'ovule)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Sam 16 Mai - 16:13

sunny sunny sunny
A Tara EVIVI, j'aime cette intervention !

Au "Nkul" pour appeler un YEMENDIMI on commence par

" MONE MOT A SE A FA
"MONE MOT A JO'OLAN
" MOT BIDZABO TA MFANG JAM....
"KENG...KENG...KENG..."
"MANE KALE ENDEZUMU BELA KANA
"MANE MVENG MINDUM
"OTSITSIT ZOK BEKOE ENE A MINTUT ETE
"BE KATE BI A MO
"BE KATE BAA A FA....
(ESSAI DE TRADUCTION)

Le fils d' homme est privé de sa machette
Le fils d' homme flétrit
Un homme volage ne fait rien d'important
keng...keng...keng...
Neveu de Endezumu Bela Kana
Fils de MVENG MINDUM ( Tonnerres des Orages)
Un petit animal, éléphant des pygmées est dans les fourrées
Nul ne peut le saisir (de ses mains)
Nul ne peut l'abattre avec une machette..."


cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Sam 16 Mai - 18:47

Evindi Mot a écrit:
akiba modjang. non, je pense effectivement qu'il s'agit de clans différents.
farao
Non moadzang, il ne s'agit pas de clans différents No No . Il s'agit d'un même clan, mais au Gabon on dit : Bekuègn (celui-ci est un nom de clan, mais c'est également un nom qui désigne à la fois soit l'escargot, soit le singe). Le clan des Bekuègn se fait aussi appeler, surtout entre eux, (mane) NDONG... Il y a bien des Bekuègn au Gabon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Sam 16 Mai - 23:07

sunny sunny sunny
EKANG MBOLO !

Je suppose que cet exercice sur les "équivalences tribales" a pour but de revisiter les travaux de ELAR AYONG de Léon MBA ou EFULA MEYONG de Charles ASSALE...
Etant dépositaire de quelques feuillets du "KALATE AYONG" (dont j'avais fait vérifier l'authenticité par mon feu cousin, le savant Martin ENO BELINGA), je dirai qu' il n'existe pas des versions "finales et autorisées" des arbres généalogiques.


Plusieurs tentatives ont donné lieu à des arbres généalogiques avec des paliers ancestraux distincts, divergents concernant une même tribu.
L'effort du chercheur est donc de reconstituer ces "mémoires généalogiques éparses" et de tenter de faire un travail de remembrement.
Sans passion.

Car il faut tenir compte du fait que le mouvement des BETI, ne s'est pas effectué sans un certain brassage, voire mélange avec d'autres peuples. Il s'est fait sous la guidance des pygmées. Quelle est donc notre part de consanguinité avec les pygmées ?

Ou alors, aurions-nous parfois tentation à taire certains cousinages ?

Quelle est la consanguinité avec les autres groupes"raciaux" dits NZIMU ? En revisitant l'histoire de la traversée de l'(o)Adza(p) Mboga(n) ou du "YOM", ne revivons-nous pas une autre version de la légende congolaise de "MPFOUMOU MAZONO" ?

Il ya souvent cette confusion entre certains concepts sociologiques : la nation, la tribu, le clan, la famille (ce que Minsili nomme souvent en beti-alsacien, MVOGT) Very Happy Very Happy Very Happy (je te taquine pour te faire sortir du bois car tu es étrangement silencieuse !). Ne serions-nous pas parfois tentés de faire de notre patriarche familial ou clanique, l'ancêtre ultime ?

A quoi renvoient les termes AVUMAN ? AVU SOO ? EFULA MEYONG ( ELAR AYONG) ?

L'autre difficulté est la patronymie, cette confusion que l'on peut avoir entre ancêtres homonymes.
Il ya ce proverbe qui nous rappelle la triste vérité : "EFULA MEYONG E SEKI AVUMAN."

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Sam 16 Mai - 23:20

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
A Tara EVIVI, j'aime cette intervention !

Au "Nkul" pour appeler un YEMENDIMI on commence par

" MONE MOT A SE A FA
"MONE MOT A JO'OLAN
" MOT BIDZABO TA MFANG JAM....
"KENG...KENG...KENG..."
"MANE KALE ENDEZUMU BELA KANA
"MANE MVENG MINDUM
"OTSITSIT ZOK BEKOE ENE A MINTUT ETE
"BE KATE BI A MO
"BE KATE BAA A FA....
(ESSAI DE TRADUCTION)

Le fils d' homme est privé de sa machette
Le fils d' homme flétrit
Un homme volage ne fait rien d'important
keng...keng...keng...
Neveu de Endezumu Bela Kana
Fils de MVENG MINDUM ( Tonnerres des Orages)
Un petit animal, éléphant des pygmées est dans les fourrées
Nul ne peut le saisir (de ses mains)
Nul ne peut l'abattre avec une machette..."


cat cat cat

AKIEEE!!! çà me rappel mon frère ABYEREMAM MBA alias Awuntughu quand il convoque tous les EKANG avec son tamtaml MEKI ME BOT ''le sang humain''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 0:19

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
EKANG MBOLO !

Je suppose que cet exercice sur les "équivalences tribales" a pour but de revisiter les travaux de ELAR AYONG de Léon MBA ou EFULA MEYONG de Charles ASSALE...
Etant dépositaire de quelques feuillets du "KALATE AYONG" (dont j'avais fait vérifier l'authenticité par mon feu cousin, le savant Martin ENO BELINGA), je dirai qu' il n'existe pas des versions "finales et autorisées" des arbres généalogiques.


Plusieurs tentatives ont donné lieu à des arbres généalogiques avec des paliers ancestraux distincts, divergents concernant une même tribu.
L'effort du chercheur est donc de reconstituer ces "mémoires généalogiques éparses" et de tenter de faire un travail de remembrement.
Sans passion.

Car il faut tenir compte du fait que le mouvement des BETI, ne s'est pas effectué sans un certain brassage, voire mélange avec d'autres peuples. Il s'est fait sous la guidance des pygmées. Quelle est donc notre part de consanguinité avec les pygmées ?

Ou alors, aurions-nous parfois tentation à taire certains cousinages ?

Quelle est la consanguinité avec les autres groupes"raciaux" dits NZIMU ? En revisitant l'histoire de la traversée de l'(o)Adza(p) Mboga(n) ou du "YOM", ne revivons-nous pas une autre version de la légende congolaise de "MPFOUMOU MAZONO" ?

Il ya souvent cette confusion entre certains concepts sociologiques : la nation, la tribu, le clan, la famille (ce que Minsili nomme souvent en beti-alsacien, MVOGT) Very Happy Very Happy Very Happy (je te taquine pour te faire sortir du bois car tu es étrangement silencieuse !). Ne serions-nous pas parfois tentés de faire de notre patriarche familial ou clanique, l'ancêtre ultime ?

A quoi renvoient les termes AVUMAN ? AVU SOO ? EFULA MEYONG ( ELAR AYONG) ?

L'autre difficulté est la patronymie, cette confusion que l'on peut avoir entre ancêtres homonymes.
Il ya ce proverbe qui nous rappelle la triste vérité : "EFULA MEYONG E SEKI AVUMAN."

cat cat
J'ajouterais qu'il ne faut pas oublier que les meyong continuent de naître. Il y a des meyong récents, des Nda Mbot qui se sont transformés en Ayong en raison probablement de la migration d'une part, et de l'explosion démographique.
Juste demander si la mémoire du monument Eno Belinga est gardée à la mesure de son travail ?
C'est un MONSIEUR. Il était Yemveng à ma connaissance; ce qui fait de toi un Yemveng.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 5:50

sunny sunny sunny

Hmm AA NYAMORO OLOMO,
"MEKI ME BORO", le tam-tam de Abieremam Mba battait le rappel des troupes. Certains l'entendent encore...Mais de quelle façon !

Rassure-toi, Aa Tara EVIVI,
Eno Belinga a laissé un "homme", son fils Belinga b'Eno.

Il ya des tribus qui naissent, d'autres qui disparaissent, d'autres qui sont simplement absorbées ou rattachées à d'autres, plus fortes ou disposant du droit d'aîné. Ou par droit du sol, un "Ntobo" prendra le nom de sa tribu de résidence..
Il existe une technique d'interruption arbitraire de l'arbre généalogique par remembrement"spirituel" à "ZAME"...

Que de difficultés dans ces efforts de reconstitution...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 8:36

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Hmm AA NYAMORO OLOMO,
"MEKI ME BORO", le tam-tam de Abieremam Mba battait le rappel des troupes. Certains l'entendent encore...Mais de quelle façon !

Rassure-toi, Aa Tara EVIVI,
Eno Belinga a laissé un "homme", son fils Belinga b'Eno.

Il ya des tribus qui naissent, d'autres qui disparaissent, d'autres qui sont simplement absorbées ou rattachées à d'autres, plus fortes ou disposant du droit d'aîné. Ou par droit du sol, un "Ntobo" prendra le nom de sa tribu de résidence..
Il existe une technique d'interruption arbitraire de l'arbre généalogique par remembrement"spirituel" à "ZAME"...

Que de difficultés dans ces efforts de reconstitution...
cat cat
Certains ont du mal à l'admettre.
Et cela me conduit à la question de l'endogamie/exogamie.
Je connais des frères et soeurs qui vont jusqu'à s'interdire de choisir leur mari ou femme au sein des quatre clans les deux du père et les deux de la mère. Probabilité oblige, il y a plus de chance de tomber sur une femme ou un homme qui appartienne à l'un de ces quatre clans et, par là même réduire ses chances de se marier à l'intérieur de son groupe. Cela à mon avis freine l'expansion démographique et certainement à la disparition ou absorption du peuple Ekang tout en sachant que l'exogamie permet de ré-oxygéner le groupe.
Il est certain que les meyong disparaitront ou se réduiront en quelques grands meyong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 9:28

Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA a écrit:


AKIEEE!!! çà me rappel mon frère ABYEREMAM MBA alias Awuntughu quand il convoque tous les EKANG avec son tamtaml MEKI ME BOT ''le sang humain''.

Aa NYAMORO OLOMO !
Voici une savoureuse version de l'"attaque" du Nkul de Abieremam. Recueillie chez Essama Manga Roger Richard, un Fong du village de Meba, au Cameroun :
Le premier destinataire était Otunga Mba dont Abiereman raillait le toponyme :

"ZA A NYAA FENE NGA MENYENG ?
KUKIKUKIKUKI
ZA ZA ZA ZA ZA ZA ??????
OWONO MEBARA A NGA BOMBO A NGAL MEVUL ME DZOGO NSENG !
OWONO MEBARA A BEGE MVOG

Essai de traduction

" QUI OSE TRESSER LES POILS DU PUBIS DE LA FEMME DE MENYENG?
KUKIKUKIKUKIKUKI
QUI QUI QUI QUI QUI ?????
OWONO MEBARA L'AVAIT COUCHEE
TOUS LES POILS DU PUBIS ETAIENT DEHORS...
(POUR PUNITION)OWONO MEBARA ...
PORTE (DES GROSSES COUILLES) D' ECUREUIL
.....
Les "Be Mvon" du "SO" en avaient fait un chant de guerre.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 11:26

nsingbere a écrit:
:
Rassure-toi, Aa Tara EVIVI,
Eno Belinga a laissé un "homme", son fils Belinga b'Eno.


cat cat
Un peu comme Eyi Mone Ndong qui nous a laissé son fils digne héritier de son père le Mbom-Mvet SIMA EYI qui assure la perpétuation de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 12:54

EVIVI a écrit:
(...)Et cela me conduit à la question de l'endogamie/exogamie.
Je connais des frères et soeurs qui vont jusqu'à s'interdire de choisir leur mari ou femme au sein des quatre clans les deux du père et les deux de la mère (...)
Est-ce qu'il n'a toujours pas été ainsi? Faire le contraire était ce qu'on appelait nsem (un péché). On expiait ce péché au corps de garde nu (garçon comme fille), devant tout le village, en recevant des coups de chicotte... A ma connaissance, c'était uniquement dans ce cas que la notion de péché était utilisé chez les fang...
Pour les clans maternels, lorsqu'on est issu d'un mariage, c'est pas aussi facile, c'est plus compliqué. Il entre en compte d'autres considérations comme la famille directe... Par exemple, on peut prendre époux (ou épouse) dans le clan maternel, mais tout dépendra de la famille, de la lignée... Il ne faut pas qu'elle soit la même que celle de notre mère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 13:46

adzidzon a écrit:
EVIVI a écrit:
(...)Et cela me conduit à la question de l'endogamie/exogamie.
Je connais des frères et soeurs qui vont jusqu'à s'interdire de choisir leur mari ou femme au sein des quatre clans les deux du père et les deux de la mère (...)
Est-ce qu'il n'a toujours pas été ainsi? Faire le contraire était ce qu'on appelait nsem (un péché). On expiait ce péché au corps de garde nu (garçon comme fille), devant tout le village, en recevant des coups de chicotte... A ma connaissance, c'était uniquement dans ce cas que la notion de péché était utilisé chez les fang...
Pour les clans maternels, lorsqu'on est issu d'un mariage, c'est pas aussi facile, c'est plus compliqué. Il entre en compte d'autres considérations comme la famille directe... Par exemple, on peut prendre époux (ou épouse) dans le clan maternel, mais tout dépendra de la famille, de la lignée... Il ne faut pas qu'elle soit la même que celle de notre mère...
En fang ça correspond à quoi
Ligné = ?
Clan = ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 15:28

Quand j'entends parler de Yemveng, Yemedim, Essangui et tous les autres tribus, je n'arrive toujours pas à voir et comprendre où je suis en tant que fille Mvog Fouda drunken

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Dim 17 Mai - 15:34

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Quand j'entends parler de Yemveng, Yemedim, Essangui et tous les autres tribus, je n'arrive toujours pas à voir et comprendre où je suis en tant que fille Mvog Fuda drunken
ou Mvog Evolo chez les Manguissa ou même Mvog Essele chez les Eton
Je me le demande aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 16:15

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Quand j'entends parler de Yemveng, Yemedim, Essangui et tous les autres tribus, je n'arrive toujours pas à voir et comprendre où je suis en tant que fille Mvog Fouda drunken

A Minsili, pour faire assez simple et pour t'aider à voir plus clair, je vais prendre un exemple. Prenons les Angonavègn. On va dire qu'on appelle Angonavègn le regroupement d'un ensemble de Mvog (Mvog Mebale, Mvog Nkoum et les autres...) qui descendent d'un ancêtre commun, ancêtre fondateur des Angonavègn. Les Mvog ne sont que des éléments, des branches, et ensemble, parce que descendant d'un ancêtre commun, forment un groupe qu'on appelle Angonavègn.
adzidzon a écrit:
Par exemple, on peut prendre époux (ou épouse) dans le clan maternel, mais tout dépendra de la famille, de la lignée... Il ne faut pas qu'elle soit la même que celle de notre mère...
Nsingbere a écrit:
En fang ça correspond à quoi
Lignée = ?
Clan = ?

En espérant ne pas me tromper sur les termes, je dirai qu'on ne peut prendre époux ou épouse dans la même lignée que celle de sa mère, mais en revanche on peut en prendre dans son clan. Condition de toutes les conditions: Si l'on est issu d'un mariage. Je vais prendre un exemple pour l'expliciter. Si l'on est fils d'un mariage entre un Essane (côté paternel) et une Angonavègn (côté maternel) du village Mfoul et de Mvog Nkoum. On est Essane - on est bien d'accord? - et à première vue, on ne peut prendre femme chez les Angonavègn... Sauf que ce n'est pas toujours vrai car la coutume autorise, même si l'on est de mère Angonavègn, mais que l'on n'est pas soi-même Angonavègn, à prendre une épouse Angonavègn (la même que celle de notre mère). Bien évidemment, il y a quand même un interdit. Si l'on peut prendre femme chez les Angonavègn étant soi-même de mère Angonavègn, il est en revanche formellement interdit en 1, de prendre femme à Mfoul (dans le village de sa mère), et en 2 dans son Mvog - le Mvog de sa mère - (ici Mvog Nkoum) quelque soit la localisation géographique de celui-ci. Mais on peut épouser une Angonavègn qui ne soit ni du village de sa mère, ni de son Mvog. Un Essane dont la mère est Angonavègn de Mfoul et de Mvog Nkoum, peut épouser une fille Angonavègn d'Ongo'o par exemple (autre village angonavègn avec d'autres Mvog différents de celui de sa mère). Cela s'appelle ATSIMANE BOBEKE'E (ou BOBEKA'A, ou BOBEKAL- les nièces et neveux -) et cela n'est pas un péché. Certes, il peut aussi tout simplement décider de respecter toutes les femmes Angonavègn, quelque soit leurs Mvog, et ne voir en elles que sa mère. Mais s'il épouse l'une d'entre elles, d'un Mvog et d'un village différents de sa mère, on ne peut lui en tenir rigueur. C'est normal, c'est mal connu, et ce n'est pas un péché. En revanche, en tant qu'Essane (par son père), il n'a pas droit à toutes ces subtilités dans son côté paternel. Il est Essane, et en aucun cas, il ne doit (quelque soit les villages et les Mvog) toucher à une fille Essane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 17:18

Je en maitrise pas bien les notions de lignage, de clan et de tribu.
Ce que je sais c'est que "Mone Ngone" Ba "Mone Ngone" se marient.
Un Homme X de mère Yiveng peut épouser une femme Y de mère Yiveng.
Monsieur X ne pourra pas épouser une femme Y de père Yiveng (Elle fait sa mère).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 18:04

sunny sunny sunny
Hmmm...
Je vous écoute...
Qu'en penses-tu aa EVINDI MOT ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 22:40

EVIVI a écrit:
Ce que je sais c'est que "Mone Ngone" Ba "Mone Ngone" se marient.
C'est pas automatique, cela dépend de toutes les subtilités dont - pour certaines - je faisais mention plus haut. Ca dépend des Mvog, des villages... Par exemple, deux "Mone Ngone" d'un même Mvog ne peuvent absolument pas se marier.
nsingbere a écrit:
Qu'en penses-tu aa EVINDI MOT ?
A ce niveau, je pense qu'Evindi Mot est perdu... A moins qu'il ne dise le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 23:48

EVIVI a écrit:
Je en maitrise pas bien les notions de lignage, de clan et de tribu.
Ce que je sais c'est que "Mone Ngone" Ba "Mone Ngone" se marient.
Un Homme X de mère Yiveng peut épouser une femme Y de mère Yiveng.
Monsieur X ne pourra pas épouser une femme Y de père Yiveng (Elle fait sa mère).

Tu crois? affraid J'avoue être un peu dans le brouillard avec toutes ces notions veda abim mane tsetsat ma yem a Nguema, on ne m'a jamais dit que "mane ngoane mvogt Manga" (de par ma mère), j'aurai pu faire certaines choses avec un Mvogt Manga fut-il "mane ngoane" !!! En tout cas je dirai niet Evil or Very Mad Mais comme je dis, ayong, Mvogt et le reste, j'ai un sérieux besoin d'édification et princisons là-dessus.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Lun 18 Mai - 23:53

adzidzon a écrit:
[center]
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Quand j'entends parler de Yemveng, Yemedim, Essangui et tous les autres tribus, je n'arrive toujours pas à voir et comprendre où je suis en tant que fille Mvog Fouda drunken

A Minsili, pour faire assez simple et pour t'aider à voir plus clair, je vais prendre un exemple. Prenons les Angonavègn. On va dire qu'on appelle Angonavègn le regroupement d'un ensemble de Mvog (Mvog Mebale, Mvog Nkoum et les autres...) qui descendent d'un ancêtre commun, ancêtre fondateur des Angonavègn. Les Mvog ne sont que des éléments, des branches, et ensemble, parce que descendant d'un ancêtre commun, forment un groupe qu'on appelle Angonavègn.

Abui ngan a Adzidzon, j'avais plus ou moins saisi la hose dans ce sens, et tes explications m'y confortent. mais problème wama ane na : on ne m'a jamais parlé d'autre chose que le niveau du "MVOGT" donc en général quand on me demande "O ne ngoan ya vé?", je réponds : "Ngoan Mvogt Fuda, mane ngoane Mvogt Manga", au-delà je ne sais pas... à part na mene Ewondo-Bene-Beti-Fang-Ekang. Donc mon souci c'est de savoir à quel AYONG se rattachent 1-Les MVOGT MANGA du côté de NKoabang (très proche banlieue de Yaoundé) et 2-Les MVOGT FOUDA (Mvogt Abena) ? Lol en fait ma question ci-présente est pour NSINGBERE. Moi aussi j'aimerai bien savoir de quel "ayong" je suis Embarassed

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGUEMA MBA EVIVI



Masculin Nombre de messages : 68
Localisation : Grand KOMO (komo mondah, komo kango, komo océan, Noya, Cap
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Mar 19 Mai - 8:03

EVIVI a écrit:
Je en maitrise pas bien les notions de lignage, de clan et de tribu.
Ce que je sais c'est que "Mone Ngone" Ba "Mone Ngone" se marient.
Un Homme X de mère Yiveng peut épouser une femme Y de mère Yiveng.
Monsieur X ne pourra pas épouser une femme Y de père Yiveng (Elle fait sa mère).

J'ajoute que:
Kal Ba Ndôm Ba loura (soeur et frère se marient).
Ces des subtilités dans lesquelles Adzidzon et Minsili se perdent.
C'est en Fait une sorte de Obali des Teké pratiqué par les Fang.
Monsieur X est Yemedzime (père) et Yiveng (mère) peut épouser Mlle Y de clan Essissong (père) et Yiveng (mère)
Pourquoi ?
Yiveng pour cet exemple est le clan de grand-mère maternelle de X (qui fait sa femme symboliquement).
C'était même un moyen de renouer les alliances politiques et militaires entre clans lorsqu'elles tendaient à s'effriter.
Me bong soughou va'a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Mar 19 Mai - 8:29

sunny sunny sunny
Je suppose que EVINDI MOT et MINSILI auraient peut-être le même point de vue.
Enfin...Simple conjecture...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Jeu 21 Mai - 20:54

me ne mone Yetyang. ma vo'o ki lik ngone Yetyang : etyi !
me ne mone ngone Yemevong : ety tek eluk ngone Yemevong !
esa wom a ne mone ngone Mvog Nyengue : ma bene luk ngone mvog Nyengue. (ma yeme ki nge dilé é ne fe etyi, veda ma miène ma bene).
nya wom a ne mone ngone Yessamane : ma bene luk ngone Yessamane (ma yeme ki nge dilé é ne etyi)

esa esa wom, emvam djam a mbe mone ngone Yezum : ma bene luk ngone Yezum mos ézing (ma yeme ki nge dilé é ne etyi).

chez les Bulu je pense que même les mariages avec les clans mone ngone des grands-parents sont mal vus. ils sont peut être tolérés, je ne saurai être affirmatif. la règle des 4 clans paternels + maternels elle je crois s'applique.

je pense qu'il existe des circonstances atténuantes, des exceptions qui assouplissent les règles, le cas par exemple d'une démographie trop faible dans l'ayong.




farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equivalences des tribus fang   Aujourd'hui à 23:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Equivalences des tribus fang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fang, chaton noir(un peu zébré), 3 mois -M
» Nouvelle-Calédonie : création d'un label pour l'accueil des tribus des îles Loyauté
» Dionée "Tiger fang"
» Ma tribus, mes amours
» Histoire: Les tribus du Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: