Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 LA FETE DE NOEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 14 Jan - 1:58

Eh oui!!! c'est comme toutes ces personnes qui renient la sagesse des leurs pour faire leur celle des autres.Dieu serait-il si injuste qu'il aurait fait naître certains sans intelligence aucune et d'autres avec toute la sagesse du monde?
Les saints ne seraient-ils, majoritairement,originaires que de certaines contrées et pas d'autres?Les reliques ne seraient-elles bonnes que si elles nous viennet d'au delà les mers?Moi je ne pense pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 14 Jan - 11:40

Evindi Mot a écrit:
[c'est exactement de cela que Zeng parle : "bisop (hoe d'Eglise, évêque) me bele mame mam (j'ai mes choses à moi, ma culture, mes traditions)". la chanson "Nkoule" est un chef-d'oeuvre autant d'un point de vue strictement musical que sous l'angle du message délivré. il maudit toute la dynamique iconoclaste "Ndende" ("ebole ndende", pourrie ndende) [/i][/font]
farao
J'ai effectivement reécouté la chanson et...il parle effectivement de Ndende!! Je vais reécouter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 14 Jan - 12:08

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Eh oui!!! c'est comme toutes ces personnes qui renient la sagesse des leurs pour faire leur celle des autres. Dieu serait-il si injuste qu'il aurait fait naître certains sans intelligence aucune et d'autres avec toute la sagesse du monde?
Les saints ne seraient-ils, majoritairement,originaires que de certaines contrées et pas d'autres?Les reliques ne seraient-elles bonnes que si elles nous viennet d'au delà les mers?Moi je ne pense pas Very Happy
Very Happy Cela me rappelle une anecdote pendant l'été. Je suis en train d'écouter une chanson bwiti d'Evoung Obiang Joseph, dont un extrait dit :
"Zame ane mbêbê, mbêbê, mbêbê, Zame ane mbêbê ke gue mane, Tare Zame ye Mebegue ane mbêbê,
Ye wakok na zame ane mbêbê, ane mbêbê, mbêbê,
Tare Zame ye Mebegue ane mbêbê, zame ane mbêbê, mbêbê,
Zame ane mbêbê kegue mane.
Abele alou, abele omös, égna ane mbêbê kuegue mane,
Abele ochuign, abele afane, égna ne mbêbê kuegue mane..."
.
Soit :
"Dieu est eternel, eternel, eternel,
Dieu est eternel et infini,
Est-ce tu comprends qu'il est eternel et infini,
Dieu est eternel et infini,
Il tient le jour, il tient la nuit,
Il est eternel et infini,
Il tient les rivières et la forêt,
Il est eternel et infini...".

A un ami qui vient me rendre visite, je demande ce qu'il pense de ces paroles. Un peu gêné, le frangin me dit, "Euh! Les paroles sont bien, mais c'est du bwiti". Tellement déçu, j'ai préféré ne rien dire... Où est la différence entre ce refrain et ce qui est, par exemple, à certains endroits (pas tous), écrit dans la bible ? Dans le fond, aucune, mais parce que c'est du bwiti... ALIENATION... Edzouk obele byê!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 14 Jan - 14:22

je te dis,ce sont les mêmes qui t'appellent Abraham,Isaac,Yacob : "be tarè bane".Depuis quand abraham est mon père ou mon grand'père?qui appellera le mien le chrétien d'europe,le juif d'Israël?le musulman d'arabie?N'est bon que ce qui vient d'ailleurs. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Ven 16 Jan - 20:39

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Depuis quand abraham est mon père ou mon grand'père?
Nsili nnen!!! Qui connait le Père Bourmitton? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 21 Jan - 11:08

Evindi Mot a écrit:
historiquement, je pense que Ndende était une femme, mais c'est à vérifier. mais ce triste épisode est à localiser dans la région de l'Ogooé. ce fleuve (Ogoué) nous l'appelons "Miwolé".

donc les colons envahisseurs qui ont investi nos contrées, nos libertés et nos sanctuaires ont entrepris un travail de destruction de nos religions, nos cultes, nos cultures. Ndende était donc une initiée qui a trahi le peuple et collaboré avec l'ennemi. elle a mené avec l'appui du pouvoir colonial et le lavage de cerveau du christianisme une chasse systématique sans merci à nos byéri. elle a oeuvré a "nettoyer" la région de Miwole (Moyen-Ogooé) de ses authentiques élements culturels ancestraux. Ndende a été un véritable désastre, une calamité. PC Zeng relate ce triste épisode dans sa chanson "Minkoule" :

"Miwole eee yang
Miwole eee yang
Ndende eee yang..."

"...bisop e eee yang me bele mame mam ooo"

"e mvom adzo miwole bi nga tare
e mvom ebole ndende é nga so...".

c'est exactement de cela que Zeng parle : "bisop (hoe d'Eglise, évêque) me bele mame mam (j'ai mes choses à moi, ma culture, mes traditions)". la chanson "Nkoule" est un chef-d'oeuvre autant d'un point de vue strictement musical que sous l'angle du message délivré. il maudit toute la dynamique iconoclaste "Ndende" ("ebole ndende", pourrie ndende)


farao

je me demande souvent où ce génie d'EVINDI MOT va souvent puiser ces information. J'ai longtemps écouté le morceau, je ne savais même pas de quoi parlait ZENG. Je viens de la réécouter et là tout est claire dans mon esprit.

Un passage me tue dans ce texte: il dit okaa berebe nkol éfoura: ''tu es parti te percher sur le mont éfoura (argent)'', comme pour dire qu'elle a été corrompu.

Kiééé!! ce HOMME CONNAIT LA LANGUE, IL EST D'UNE POÉSIE INCOMMENSURABLE. Il faudrait lui vouer un culte travers le byéré et tirer un sérieux coup de chapeau à EVINDI MOT au lieu d'aller adorer des reliques des gens qu'on ne connait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Ven 23 Jan - 23:01

A propos des religions et aliénation...

Un lien que je recommande à tous ceux et celles qui auront le courage de lire tout le topic. Quel que soit l'opinion qu'on a sur le sujet, voilà ce qui s'appelle un débat Wink

http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=4757

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Ven 23 Jan - 23:10

Et puisque certaines choses méritent d'être connues, un livre de l'ivoirien qui a fait un docu sur les Noirs dans les camps Nazis ainsi qu'un livre sur le sujet : Serge BILE. C'est aussi l'auteur de "La vérité sur le sexe surdimensionné des Noirs" (que je recommande à tous ).

Cet article parle de son nveau bouquin. A chaud je tve le titre un peu pacq pr moi il ne s'agi pas de Dieu mais de ceux qui prétendent le servir. Je vais chercher à me le procurer et peut-être en faire une chronique.

Je ne veux susciter aucune polémique, mais à l'inverse de sujets politiques, je pense qu'ici on ne peut faire l'impasse sur la religion et en même temps dire oeuvrer pour la revalorisation de la Culture fang. Celui qui connaît notre histoire (et celle de l'Afrique) ne peut nier le rôle que la religion aura joué donc on ne pourra échapper à la reflexion sur le sujet, qu'importe nos sensibilités. study



Citation :
Racisme au Vatican : et si Dieu n'aimait pas les Noirs ?

Dans son dernier livre, Serge Bilé dévoile la face cachée des discriminations et du racisme dans l'église

Par Redaction Grioo.com

''Et si Dieu n'aimait pas les noirs'' de Serge Bile et Audifac Ignace

Alors que le Vatican envisage de canoniser Pie XII, un livre du journaliste et écrivain Serge Bilé, paru le 8 janvier dernier, éclaire d’un jour nouveau la personnalité de ce pape controversé, en révélant son hostilité, durant la seconde guerre mondiale, aux soldats noirs, africains, antillais, américains, et son refus, manifesté auprès du commandement allié, de les voir déployés aux portes du Vatican, à la libération de Rome en 1944.

Ce livre, "Et si Dieu n’aimait pas les Noirs : Enquête sur le racisme aujourd’hui au Vatican", dévoile également les discriminations, dont sont encore victimes les prêtres africains, en poste ou de passage au Saint-Siège.

Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs été bannis, pour avoir prolongé leur séjour italien au-delà de la limite autorisée. Ils sont désormais mendiants et sans papiers.

http://www.grioo.com/ar,racisme_au_vatican_et_si_dieu_n_aimait_pas_les_noirs_,16176.html


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Sam 24 Jan - 0:18

A Minsili, j'ai avec moi, le discours, mais sur support audio(lu par un enseignant noir), que le roi leopold 2(roi des belges de 1835-1908) fit à des missionnaires belges en partance pour le Congo, et dans lequel il les exhortait à assujetir le Nègre au moyen du Christianisme, il y mentionne bien le fait que le Nègre n'a pas besoin qu'on lui dise qui c'est Dieu car il le connait déjà, d'ailleurs il l'appelle Nzambi mais qu'il faut se servir de la réligion pour les rendre plus dociles, pour leur faire accepter d'attendre le paradis et de vivre pauvrement ici bas, tendre la joue droite quand on le gifle sur la gauche,il les exhorte à les diviser ,à encourager la délation, récolter tous les petits secrets possibles grâce aux confessions et autres...
Bref un document des plus poignants pour ceux qui faisant preuve de naïveté, ne voit en ce qu'on appelle Christianisme que bonne nouvelle et chose exceptionnelle.
C'est un document quand on l'entend qui fait froid au dos, on entendrait pratiquement le ReichFührer nazi Heinrich Himmler s'adressant à ses troupes de S.S quand ils décident afin de se lancer dans L'endLösung( La Solution Finale)
Bref je la tiens à la disposition du site g ne sais comment l'y mettre pour qu'on s'en imprègne et qu'on cesse de croire que le Christianisme ne nous est venu que par bonté extrême, par simple souci humanitaire.
Il est d'ailleurs drôle de constater que la même scène se reproduisait aussi bien dans les colonies belge, française, anglaise, et espagnole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Sam 24 Jan - 5:09


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Sam 24 Jan - 17:08

adzidzon a écrit:

A un ami qui vient me rendre visite, je demande ce qu'il pense de ces paroles. Un peu gêné, le frangin me dit, "Euh! Les paroles sont bien, mais c'est du bwiti". Tellement déçu, j'ai préféré ne rien dire... Où est la différence entre ce refrain et ce qui est, par exemple, à certains endroits (pas tous), écrit dans la bible ? Dans le fond, aucune, mais parce que c'est du bwiti... ALIENATION... Edzouk obele byê!!!

merci pour le texte bwiti modjang... mais entre nous tu t'attendais à quoi avec ton ami ? qu'il bénisse les ancêtres et l'héritage qu'ils nous ont légués ??? lol. il y a beaucoup de travail pour réveiller les consciences modjang.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Sam 24 Jan - 17:11

je rectifie : l'épisode de Ndendé aurait bien eu lieu dans le Woleu-Ntem et non dans l'Ogoué. j'ai fait une confusion avec le fleuve Ogoué (Miwolé) mentionné par Zeng. dans la chanson il fait d'ailleurs allusion à "Aki Ngos"...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Lun 26 Jan - 1:18

[quote="Evindi Mot"]
adzidzon a écrit:
merci pour le texte bwiti modjang
Ane dzam esse vê'ê!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Mer 25 Mar - 1:07

Evindi Mot a écrit:
Ndende était une femme, mais c'est à vérifier.
Ndendé est en fait l'ancienne appellation du guérisseur traditionnel (homme comme femme), bien avant l'introduction du bwiti dans la société fang. C'est le Ndendé qui remplissait les fonctions que remplit aujourd'hui le Nguegang ou Nganga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Jeu 26 Mar - 1:39

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
Ndende était une femme, mais c'est à vérifier.

Ndendé est en fait l'ancienne appellation du guérisseur traditionnel (homme comme femme), bien avant l'introduction du bwiti dans la société fang. C'est le Ndendé qui remplissait les fonctions que remplit aujourd'hui le Nguegang ou Nganga.

Di ega bo na eyolo té e tiende? A quoi serait-du ce changement de terme a adzidzon? Si on se refère par exemple au morceau de PC ZENG, est-ce à dire que des tenants et gardiens d'un pan de la tradition ésotérique (be Ndendé) ont volontairement collaboré à faire tomber celle-ci? Surprised Est-ce que ça expliquerait l'abandon du terme "Ndendé" au profit de "Ngueguang"? Abui minsili ma yem, akiba e miyalne Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Jeu 26 Mar - 20:12

je pense que le bwiti s'étant généralisé, les Ekang l'ont aussi adopté avec le vocab qui lui est corollaire, un peu comme le terme "aloko" désigne de + en + aujourd'hui dans la diaspora les bensia/binsiè/bensè.

sinon, le mot "ngengang", "mbo mengang" existe aussi chez nous comme chez d'autres ("munganga" chez les duala).

ce n'est qu'un point de vue, il y a peut-être une autre explication.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Ven 3 Avr - 13:50

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Si on se refère par exemple au morceau de PC ZENG, est-ce à dire que des tenants et gardiens d'un pan de la tradition ésotérique (be Ndendé) ont volontairement collaboré à faire tomber celle-ci?
Il ne faut absolument pas généraliser, mais il y a bien eu des gens, détenant quelques secrets traditionnels, qui se sont proposés d'eux-mêmes, après quelques promesses faites par la Mission ou par l'Autorité coloniale, de se déssaisir de ce dont ils étaient les détenteurs. Autrement dit, pour reprendre ton expression, il y a bien des Ndendé - comme d'autres personnes - qui ont volontairement collaboré à faire tomber la tradition ésotérique. Tout comme il y en a eu d'autres qui n'ont rien remis malgré les pressions, malgré les promesses, malgré le dénigrement. Ou encore, comme il y en a eu qui ont remis ce qu'ils detenaient sous la pression... Bref! Il ne faut pas généraliser... Cela me rappelle un peu la question de l'intégration des soldats Noirs, nos aieux, dans le Corps des Tirailleurs Sénégalais. Il y a eu ceux qui ont été obligés de s'y engager (pour plusieurs raisons qu'on n'évoquera ici), ceux qui ont trouvé des subterfuges (qu'on évoquera pas aussi ici) pour ne pas s'y engager, et ceux qui se sont engagés d'eux-mêmes, volontairement, parce qu'ils croyaient fermement en la France. Donc, il y a de tout, il ne faut pas généraliser. Et pour revenir aux Ndendé, tous n'ont pas collaboré à la perdition de la tradition ésotérique. Mais certains l'ont fait, effectivement.
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
A quoi serait-dû ce changement de terme a adzidzon? Est-ce que ça expliquerait l'abandon du terme "Ndendé" au profit de "Ngueguang"?
Il n'y a pas eu un simple changement de termes, mais bien l'abandon d'un terme au profit d'un autre, cet abandon correspondant en réalité avec le passage d'une pratique ancienne (abandonnée) à une pratique nouvelle (adoptée). Le Ndendé ne pratiquant pas exactement sa science comme le Ngueguang, même si la fin était la même dans les deux cas : soigner les gens.
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Di ega bo na eyolo té e tiende?
Question très importante qui necéssite que je remette d'abord mes idées en ordre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Jeu 16 Avr - 19:51


l'oiseau ?

il y a un onone qui apparaît à la fin de l'année à la période de noël. je ne connais pas le nom de cet oiseau, mais je connais par contre le chant avec lequel on salue sa venue, ouisque cet onone est en fait un danseur. sur terre il se déplace en "courant" et en faisant des pauses pendant lesquelles il "danse". voici son chant :

mone onone bekon
-(mbarga)
hum ?
-(mbarga ndiga ndiga)
za onone wu ?
-(mbarga)
hum ?
-(mbarga ndiga ndiga)...


variante :

mone onone bekon
-(mbarga)
za onone ?
-(mbarga ndiga ndiga)
za onone wu ?
-(mbarga)
za onone ?
-(mbarga ndiga ndiga)


le + étrange c'est que mone onone bekon alias "mbarga ndiga" semble danser sur cet air. voilà les indications, maintenant quelqu'un peut-il me donner le nom du mone onone bekon en question ? akiba.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA FETE DE NOEL   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
LA FETE DE NOEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Bonne Fête Ti- Noel
» Bonne Fête à Ti-Noel
» 20 et 21décembre 2014 : marché de Noel à St Forget (78)
» C'est l'hiver!
» Bonne fête nathalief!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: