Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Odzamboga: histoire chantée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Odzamboga: histoire chantée.   Ven 11 Jan - 18:17

Dans ce chant de gaulle, une version de la migration fang, relatée telle qu'elle a toujours été transmise oralement, de génération en génération. Comme tout bon griot, la cantatrice y ajoute des faits... d'actualité. Ecoutez!

ODZAMBOGA http://monefang.com/azik/Gaulle/gaulle.html (morceau N°4)

Ô ä bininga ! bininga !
Ô bie bà ! bie bà ! bie bà !
Ô ä bininga ! bininga !
Ô bie bà ! bie bà ! bie bà !
Eyong mia yebe « bie ba », égne mia koulou vé ?
Egne bi nga sò ézen Odzamboga: be mvàmà, be tara, be nana… ä bobedzang ma dzo nä égne bi nga sò wéy. Bi ba!
Egne mia sò vé? Egne mia koulou vé?
Egne bi nga sò ézen Odzamboga: be mvàmà, be tara, be nana… ä bobedzang ma dzo nä égne bi nga sò wéy. Bi ba!
Eyong mia sò é dzâ Odzamboga, égne mi nga woulou nà?
Nghî égne a nga sò a ovône, ane a nga ke bôk adzap, ane bi nga kui adzap-ozang, (ma dzo nâ) bi siane éwome-mäng. Bie bà !
Zà egne a nga sò a ovône? Egne mi nga lôr nà?
Nghî égne a nga sò a ovône, ane a nga ke bôk adzap, ane bi nga kui adzap-ozang, (ma dzo nâ) bi siane éwome-mäng. Bie bà !
Eyong mi sianeyang éwome-mäng, ane mi nga bo nà?
Ane bi nga ke dang ndzang, ane bi nga yén na kône, égne ba loè ntang’ane, egne ba loè “n’yem-mame”. N’yem-mame a toè ya bia o dzibi-si, a téléya bia éndendang. Bie bà !
Egne mi nga dang vé-vane ? Egne mi nga dang nà ?
Ane bi nga ke dang ndzang, ane bi nga yén na kône, égne ba loè ntang’ane, egne ba loè “n’yem-mame”. N’yem-mame a toè ya bia o dzibi-si, a téléya bia éndendang. Bie bà !
Ma sili na éyong mia sò dzâ Odzamboga, za nkòbò mia zou mia kòbò ?
Bi nga ko-kòbò ‘ntën’, ya ‘bekpwélé’, ya fang y’Odzamboga. Bie bà !
Za akele mia zou mia kele ? Za akele mia zou mia kele?
Bi nga ko-kòbò ‘ntën’ ya ‘bekpwélé’ ya fang y’Odzamboga. Bie bà !
Eyong mia sò dzâ Odzamboga, za dzôm mia zou mia dzi ?
Ane bi nga dzidzi mendòk ya medzap, ya mebãm y’a mefane. Bie bà !
Dzé mi nga zou mia dzi ? Dzi mi nga zou mia dzi ?
bi nga dzidzi mendòk ya medzap, ya mebãm y’a mefane. Bie bà !
Ma dzo na ye mi ngã bele éto(p) ? Dzé mi nga zou mia boat ?
Ane bi nga boboat oshüi ya okhông, ya zëng ya mefane. Bie bà !
Ye mi nga bele éto(p) ? Dzi mi nga zou mia boat ?
bi nga boboat oshüi ya okhông, ya zëng ya mefane. Bie bà !
Ye mi nga woulou o dzibi-si ? Ane ye mi nga bele élâm ?
Ane bi nga yéyéne a otoû ya bibè, ya akôm ya mefane. Bie bà !
Dzé mi nga yéne ya dzò ? Â nane ! ye mi ngã bele élâm ?
Ane bi nga yéyéne a otoû ya bibè, ya akôm ya mefane. Bie bà !
Ma dzo na ye mi nga dzi betsït ? Ye mi ngã dzi koass ?
Bi nga dzidzi betsït ya koass, ya anoane ya mefane. Bie bà!
Ye mi nga dzi betsït ? A nane! Ye mi nga dzi koass?
Bi nga dzidzi betsït ya koass, ya anoane ya mefane. Bie bà!
Eyong mia sò e dzâ Odzamboga, ye mi nga bele zame? Za mi nga zou mia woumou?
Be zame be mbe bi(a) mevole menyi: zame mbo’o ……………Ngäle-Nghî, zame mbo’o: N'nôme-Nghî. Ebë bi nga zou bia woumou. Bie bà!
Be zame be mbë mina mevol tang nà? Za mia zou mia kâng?
Be zame be mbe bi(a) mevole menyi: zame mbo’o ……………Ngâle-Nghî, zame mbo’o: N'nôme-Nghî. Ebë bi nga zou bia woumou. Bie bà!
Eyong mi nga sò é dzâ Odzamboga, é boane mi nga bè Odzamboga, minâme mi nga tobe Odzamboga… ane mi nga yô mi zà?
Abong bi nga sò Odzamboga, ane bi nga ke tobe “Eyang”. Éboane be nga biale vâle, ébe bi nga yô b’Eyãng. A kore bi nga kore vale, ane bi nga ke tobe Ndông-nköl; éboane be nga biale val, ébe bi nga yô be Ndông. Akore bi nga kore vale, ane bi nga mane tsamlane; éboane be nga biale vale, ébe bi ngayô bã Atsame. Akore bi nga kore vale, ane bi nga ke woule nkôt. Nkôt: biyïe mendzim. A temtem nâ “oshui”! Ane bi nga yô we ne “Ntëm”. Ntëm té éwe bia tong mebotông. Bie bà!
Eyong mi tele vadzinà, â Nâ, ye mi nghene mia gnîng nàle?
Bi se fe bia gnîng nàle! Bi koreya édjuè Douma-Nda-Mbore, bi kuya édzuè Pétain, bikoreya édjuè Pétain….

Essai de traduction (sans les répétitions d’usage)
Ohé les femmes !
Nous voici !
Qd vs répondez « ns voici », d’où sortez vous ?
Nous venons d’Odzamboga. Nos grand-parents, nos pères, nos mères. Mes frères, je dis que c’est de la-bas que nous sommes venus ! Nous voici !
Qd vs êtes venus du site dOdzamboga, comment êtes vous passés ?
C’est Nghî qui apporta une hache, puis perça le grand arbre, et nous sommes passés à travers ! pour ensuite arriver à la « presque- mer »(...marais...?)
Arrivés à la « presque-mer », qu’avez-vous fait ?
Nous avons emprunté un gué. Nous avons aperçu un fantôme. Qu’on appelle « affranchi ». Ou encore «le sage ». Le sage nous a pris des ténèbres, et nous a placés dans la lumière ! Nous voici !
Je dis…En venant de Odzamboga, quelle langue parliez vous ?
Nous parlions le langage des signes gravés, le bakwélé, et le fang d’Odzamboga. Nous voici !
Qd vous veniez d’Odzamboga, que mangiez vous ?
Nous mangions le ndok, le medzap, et l’abäm des forêts. Ns voici !
Je dis…Aviez vous des habits ? Que portiez vous ?
Nous portions du raphia, du chanvre, et des fougères des forêts. Ns voici !
Marchiez vous dans l’obscurité ? Aviez vous de l’éclairage ?
Nous nous servions(pour voir) de la résine, des bambous et des torches des forêts. Ns voici !
Je dis…mangiez vous de la viande ? Mangiez vous du poisson ?
Nous mangions du gibier, du poisson, et de la volaille des forêts. Nous voici !
Quand vous reveniez d’Odzamboga, aviez vous un dieu ?Qui vénériez vous ?
Nous avions 4 sortes de divinités : Une divinité…???L’autre divinité…??? L’autre : le Nghî femelle. L’autre : le Nghî mâle . Ce sont eux que nous vénérions. Ns voici!
En sortant d’Odzamboga, les enfants que vous avez eu d’Odzamboga, les villages que vous avez bâti, comment les avez-vous appelés ?
En quittant Odzamboga, nous sommes arrivés dans la savane. Les enfants nés là, nous les avons appelés « Eyãng ». Partant de là, nous sommes arrivés à la montagne conique. Les enfants nés là, nous les avons appelés « Ndõng ». Partant de là, nous nous sommes dispersés. Les enfants nés après, nous les avons appelés « Atsame ». Partant de là, nous avons connu la sècheresse. La sècheresse parceque nous manquions d’eau. Et soudain, un cours d’eau !! Et nous l’avons bâptisé « Ntem ». C’est ce « Ntem » dont nous suivons les affluents ! Nous voici !
Maintenant que vous êtes là, continuez vous à vivre de la même façon ?
Nous ne vivons plus de la même façon. Nous sommes sortis du règne de Douma-Nda-Mbore, pour arriver au règne de Pétain. Sortis du règne de Pétain…..............


Dernière édition par miéhdzâ le Lun 9 Mai - 10:46, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 12 Jan - 1:26

Mon Dieu a Miéhdzâ, si tu n'existais pas il faudrait t'inventer. Je suis admiratif, abora pour tes enseignements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGONE Y'A DZALE



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 12 Jan - 17:27

kiééééé ä miehdzâ fave ossouuuuuu

akiba nnen, one fa nfan mane fang, ma ve wa'abwara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 12 Jan - 22:43

mbolo â miéhdzâ,
vraiment sans commentaire, c'est du bon travail. akiba cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 14:23

Mbolo.
à EMONE MEMA,
à NGONE Y'A DZALE,
à ADZIDZON,
Vos encouragements me vont droit au coeur.
Ainsi, je tire satisfaction de 2 choses:
- De ce que vous appréciez ma transcription,
- Et de ce que je trouve en vous des personnes avec qui partager la passion de notre langue, sa richesse, et tout son environnement!

Akiba Anen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 14:48

Me mbele nsili a moadzang miehdzâ

Ye Essuk Olun (clip Mvett dans la rubrique des clips) a ne une version plus récente de Odzamboga a mu mikobo mia foulna abui.

Abui ngan vraiment pour ta traduction bounce Akié, o ngogue me ga wok e dzia ndzi mbe abui Hier j'ai écouté cette chanson X fois d'autant + que j'adore le timbre de voix de la chanteuse lead et que ce rythme me rappelle beaucoup des chansons écoutées dans un rite de "Bissima" au Cameroun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 14:49

miéhdzâ a écrit:
Mbolo.
à EMONE MEMA,
à NGONE Y'A DZALE,
à ADZIDZON,
Vos encouragements me vont droit au coeur.
Ainsi, je tire satisfaction de 2 choses:
- De ce que vous appréciez ma transcription,
- Et de ce que je trouve en vous des personnes avec qui partager la passion de notre langue, sa richesse, et tout son environnement!

Akiba Anen!

Autre question : de quand date cette version? Epoque coloniale ou l'après-indépendance?

Citation :
Egne mi nga dang vé-vane ? Egne mi nga dang nà ?
Ane bi nga ke dang ndzang, ane bi nga yén na kône, égne ba loè ntang’ane, egne ba loè “n’yem-mame”. N’yem-mame a toè ya bia o dzibi-si, a téléya bia éndendang. Bie bà !

Tu traduis cette partie par :

Citation :
Arrivés à la « presque-mer », qu’avez-vous fait ?
Nous avons emprunté un gué. Nous avons aperçu un fantôme. Qu’on appelle « affranchi ». Ou encore «le sage ». Le sage nous a pris des ténèbres, et nous a placés dans la lumière ! Nous voici !

Comme ntangan se traduit en général par "blanc", pourquoi choisis-tu "affranchi"? le mot "ntangan" a-t-il ici une autre traduction? J'espère car même si le contexte où fut fait cete version a du interférer dans la chanson, ça me What a Face de voir affirmer ainsi dans une si belle chanson na mitangan be ne e mbot be nga ve bia endendang

Peux-tu aussi me dire quelles seraient les traductions du terme "nanga kône" ? dans une chanson du Bissima, j'entendais souvent ceci :
"Mboan be Zamba ba yone wa a nanga Kône" (et là aussi j'ai un doute en me demandant s'ils ne parlaient pas de ntangan mot? Ce qui me ferait dire que l'acculturation a été vraiment profonde s'il faille dans un tel rite glorifier son bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 15:27

Mbolo.
ã Minsili mi Ngoan Ewondo, tu as raison de poser la question. En effet, j'aurais pu traduire par "ntang'ane". J'ai préféré "affranchi", pour deux raisons:
1- cette séquence de l'histoire fait reférence à une époque antérieure à la colonisation. (les fang n'avaient encore rencontré les occidentaux.)
2- Le sens premier de ntang'ane (qui vient du verbe a tàng) est RACHETE.
Ce n'est que plutard, que l'appellation s'est généralisée, et englobé la race blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 17:31

C'est vrai que la question de la soeur est très interressante car ça m'a aussi semblé bizard qu'un rite qui tend à raconter la migration fang fasse l'éloge du blanc; et l'explication de mièhdza me semble logique.
Akiba à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGONE Y'A DZALE



Féminin Nombre de messages : 73
Age : 35
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 14 Jan - 17:32

Mbolo ä miehdza
me bele nsile vê'ê
est ce que le nghî cité a un rapport avec la pratique religieuse ekang
akiba nnen




Eyong mia sò é dzâ Odzamboga, égne mi nga woulou nà?
Nghî égne a nga sò a ovône, ane a nga ke bôk adzap, ane bi nga kui adzap-ozang, (ma dzo nâ) bi siane éwome-mäng. Bie bà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 15 Jan - 1:43

Je découvre très tardivement ton oeuvre d'art â grand miéhdzâ. Abui ngang, tu mérites vraiment ton nom. J'aime beaucoup cette chanson (de même que la version clip dont j'apprécie le jeune joueur de mvett qui nous montre que la relève est assurée). Maintenant, je peux la savourer davantage en maîtrisant tout son sens. Ce morceau est un concentré culturel où se mêlent à la fois, histoire, cosmogonie, spiritualité, poésie, le tout en musique.
Je partage la préoccupation de ngone ya dzal. Le nghî dont on parle ici, c'est Dieu? Y aurait-il un rapport avec le chimpanzé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 15 Jan - 15:02

Oui à l'ensemble des interrogations!
Ecoutez par exemple ce commentaire trouvé sur le net:

"Ce type de masque était utilisé par la société masculine Ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et elle luttait contre la sorcellerie. Le Ngil est un rite du feu purificateur symbolisé par le gorille.
Les porteurs de ces masques faisaient leur apparition la nuit dans les villages, éclairés par des torches, et étaient toujours en grand nombre. Le masque Ngil était très souvent dépourvu de bouche comme le masque présenté ici. La face est couverte de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres). Ce type de masque blanc incarne donc l'esprit d'un défunt. Il avait aussi une fonction judiciaire et désignait les coupables des mauvaises actions au sein du village : cela donnait ensuite lieu à des meurtres rituels. Les autorités coloniales françaises interdirent ce type de masque vers 1910.
Les fentes des yeux sont à peine marquées et sont peu ouvertes. La bouche est réduite à sa plus simple expression : elle est juste suggérée par le contour du masque. La voix du porteur du masque ne devait pas être identifiée ; le fait qu'il n'y ait pas de percée pour la bouche contribue à déformer la voix de celui qui danse le masque."


Ou encore cette référence à une pièce d'art bulu du cameroun:
http://www.arts-primitifs.com/shop-africain/singe-ngil-bulu-boulou-cameroun-p-2046.html

Sans commentaire!
....
Ce qu'il faut peut-être ajouter, c'est que la plupart des noms comme "Zë", "Ngüi", "Zogh", "Mgbwémgbwem", "Nghï"... cachaient une alliance entre un ndabot et son totem.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 16 Jan - 13:14

 miéhdzâ vraiment rien à dire. O ne fo'o nfan mane fang bebela. Nfan miéhdzala.

Une question: est-ce que ces totems existent-ils encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Jeu 17 Jan - 14:29

Akama a écrit:
... Une question: est-ce que ces totems existent-ils encore?
Ben! Je sais que nos villages reculés regorgent encore de personnes bien au fait de ces pratiques.
Tu trouveras toujours des personnes qui entretiennent dans leur case un nid de guêpes, ou qui ne veulent pas qu'on tue les serpents. Ou encore qui sont obligées d'aller chasser très très loin dans des forêts où l'on peut encore justifier la présence d'une panthère... La leur, quoi!


Dernière édition par le Lun 21 Jan - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Odzamboga: histoire chantée.   Jeu 17 Jan - 17:16

Je pense qu'il est important de dire ici que lorqu'une personne porte un nom d'animal, ce n'est pas systématiquement en rapport avec un totem.

Je fais ce rappel car dans le village de ma mère, il y a une famille dont tout les membres portent des noms d'animaux tel que "NZIBI NGII", "NWA'A" ect.. J'ai demandé dernièrement à ma mère le pourquoi de ces noms; elle m'a expliqué que le père de cette famille perdait tout ses enfants avant l'âge de 2 ans. Il en a perdu commeça 4, et lorsque le 5ème est venu au monde, il a décidé de ne plus donner des noms de personnes à ses enfants mais plutôt d'animaux. A partir de là, ses enfants ont survéçu.
On peut tout de même se poser la question de savoir pourquoi choisir les noms des grand singe et pas par exemple "Sö" l'antilope, ou "cuign" le rat palmiste? est-ce dû à un rapport particulié qu'il aurait eu avec les singe?
Abora!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon'ye elane



Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : Atlanta, USA
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Dim 20 Jan - 5:25

Ah Miehdza, Akiba anen ! Bon sang, tu m'as fait couler des larmes nostalgiques Sad . L'excellence de cette oeuvre musicale bien de chez nous n'a fait que me conforter dans mon desir de rentrer, pour quelques temps, au pays afin de replonger dans cette atmosphere de rejouissance et, simultanement hautement educative. Merci, mon frere! Grand merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 21 Jan - 16:15

mon'ye elane a écrit:
Ah Miehdza, Akiba anen ! Bon sang, tu m'as fait couler des larmes nostalgiques Sad . L'excellence de cette oeuvre musicale bien de chez nous n'a fait que me conforter dans mon desir de rentrer, pour quelques temps, au pays afin de replonger dans cette atmosphere de rejouissance et, simultanement hautement educative. Merci, mon frere! Grand merci!
Ekié! Assià!!! comme dit ma belle-soeur. Tu te consoleras bien vite le jour où tu débarqueras à dzal.
Merci pour le merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 21 Jan - 22:00

osu ooo a modjang miéhdzâ. akiba x 9. tu as fait là un travail fabuleux d'une valeur inestimable

merci pour chaque contribution venant des frères et des soeurs. apprendre sa culture est suprême bénédiction. je me sens revivre

evindi mot farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 21 Jan - 22:36

ma yebe ! ma yebe de ! ma yebe fo'o de ! Ekang e ne ve asimba djom. Mvett ve asimba djom.


modjang miéhdzâ, bibotan a be wo. le chant "Odzambogha" est d'une puissance telle que je me suis instantanément retrouvé dans l'univers astral ancestral. je comprends mieux la réaction de mon'ye elane. ce chant m'a fait expérimenté l'extase. je me sens plein de gratitude, d'humilité, d'energie, de soleil, de vibrations, de vie rayonnante. le chemin est toujours là. la source est toujours là. elle nous parle et nous parlera toujours. elle est nous et nous sommes elle.

nous avons fait du chemin. nos pas ont sillonné l'Espace et sillonné le Temps. nous nous inscrivons dans l'Eternité. nous voici. nous sommes là. nous voici. nous d'hier, nous voici. nous d'aujourd'hui, nous voici. nous de demain, nous voici. nous voici. nous sommes ceux d'hier, nous sommes ceux d'aujourd'hui, nous sommes ceux de demain. nous voici. nous sommes vivants et nous sommes la vie.

ooo bi ba ooo, ooo bi ba ooo !!!

nsut na viouk
farao[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Jeu 7 Fév - 14:56

Evindi Mot a écrit:
ma yebe ! ma yebe de ! ma yebe fo'o de ! Ekang e ne ve asimba djom. Mvett ve asimba djom.


modjang miéhdzâ, bibotan a be wo. le chant "Odzambogha" est d'une puissance telle que je me suis instantanément retrouvé dans l'univers astral ancestral. je comprends mieux la réaction de mon'ye elane. ce chant m'a fait expérimenté l'extase. je me sens plein de gratitude, d'humilité, d'energie, de soleil, de vibrations, de vie rayonnante. le chemin est toujours là. la source est toujours là. elle nous parle et nous parlera toujours. elle est nous et nous sommes elle.

nous avons fait du chemin. nos pas ont sillonné l'Espace et sillonné le Temps. nous nous inscrivons dans l'Eternité. nous voici. nous sommes là. nous voici. nous d'hier, nous voici. nous d'aujourd'hui, nous voici. nous de demain, nous voici. nous voici. nous sommes ceux d'hier, nous sommes ceux d'aujourd'hui, nous sommes ceux de demain. nous voici. nous sommes vivants et nous sommes la vie.

ooo bi ba ooo, ooo bi ba ooo !!!

nsut na viouk
farao[b]

wa belë ! Re-écouter ce morceau, surtout avec la traduction maintenant, c'est quelque chose sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 18 Fév - 12:05

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
...wa belë ! Re-écouter ce morceau, surtout avec la traduction maintenant, c'est quelque chose sunny
Surtout que l'éloge qui y est fait par la suite à la femme fang... Fille d'Odzamboga...
"Odzamboga est un danger pour les couples!"
"Odzamboga dance comme des ondées!"
"Que n'ai-je épousé une fille d'Adzamboga!"
"Odzamboga dance comme la pluie qui tombe!"
"Ne pas épouser une fille d'ODZA... plutôt mourir!"
"Je désire prendre femme à Odzamboga!"



Dernière édition par le Mar 19 Fév - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 18 Fév - 17:09

"Odzambogha (adzap be nga buk ; a mvom be nga buk adzap)"

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 18 Fév - 17:20

si mes souvenirs sont bons, mbamvoe "ke-kee-ke" mon grand-père (père de "ke-ke-kee" mon père) en me parlant "d'Abog'ndza" notre dernier lieu de résidence avant d'immigrer vers Teng (Teng Teng) notre village actuel, m'a expliqué : "abog'ndza a tilane na adzap be nga buk, wa wok ?". il insistait parce qu'il était convaincu que je ne le saisissais qu'à moitié (et c'était vrai ).
et le vénérable mimait la scène avec son bras gauche tendu pour signifier "l'adzap" + sa main droite en travers pour signifier "fendre, couper".

maintenant je me demande si ce nom n'est pas une réminiscence d'Odzambogha ?! c pas impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 19 Fév - 11:20

Evindi Mot a écrit:
...maintenant je me demande si ce nom n'est pas une réminiscence d'Odzambogha ?! c pas impossible...[/font]
Compte tenu de ce qui est relaté plus haut, aucun doute!
Le recit de "Doulou bone Bafrikara" atteste bien qu'Odzamboga veut dire "Adzap-Mbogane" (adzap percé)!
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 27 Fév - 0:25

Où se trouve donc ce lieu mythique, évindi mot, â miéhdzâ? Et pourquoi cette référence à l'adzap?
Je n'avais jamais entendu parler de Teng? Qu'est-ce cela signifie en fang? Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Aujourd'hui à 19:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Odzamboga: histoire chantée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante
» Histoire d'un vieux gros chat noir
» histoire de corset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: