Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Odzamboga: histoire chantée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 27 Fév - 16:07

quel lieu mythique, Odzambogha ? si tu parles d'Abog'ndza il s'agit d'un village situé à Bengbis dans le sud Cameroun (dpt du Dja et Lobo).

Teng :
"teng teng" = ézezang nlam, autrement dit "le centre du village". voilà ce qu'on m'a dit.
Teng:
il existe apparemment un arbre qu'on appelle "éteng"...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 27 Fév - 16:12

mone mema, ambolo o.
je ne saurais localiser Odzambogha ; par contre l'adzap joue un rôle central dans l'épopée d'Odzambogha parce qu'un tronc percé d'e cet arbre aurait servi de refuge salutaire au peuple ekang dans un épisode trouble de son histoire.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 1 Mar - 16:05

abomo ngono a écrit:
Où se trouve donc ce lieu mythique, évindi mot, â miéhdzâ? Et pourquoi cette référence à l'adzap?
Je n'avais jamais entendu parler de Teng? Qu'est-ce cela signifie en fang? Akiba
Si mes souvenirs sont bons, on m'a toujours dit ke l'Odzambogha a eu lieu au Cameroun. Sur la Sanaga, je pense. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 1 Mar - 16:25

Evindi Mot a écrit:

Teng :
"teng teng" = ézezang nlam, autrement dit "le centre du village". voilà ce qu'on m'a dit.
Teng:
il existe apparemment un arbre qu'on appelle "éteng"...[/font][/size]

farao
Ah oui, me wok ya. En ewondo, on dit "tem, tem nnam" comme l'annonce de radio centre.
Ok pour l'éteng (arbre) qui est utilisé en médecine traditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 1 Mar - 16:27

adzidzon a écrit:
[Si mes souvenirs sont bons, on m'a toujours dit ke l'Odzambogha a eu lieu au Cameroun. Sur la Sanaga, je pense. scratch

C'est ce qui me semblait aussi. Comment peut-on vérifier cette donnée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 3 Mar - 14:30

abomo ngono a écrit:
adzidzon a écrit:
[Si mes souvenirs sont bons, on m'a toujours dit ke l'Odzambogha a eu lieu au Cameroun. Sur la Sanaga, je pense. scratch

C'est ce qui me semblait aussi. Comment peut-on vérifier cette donnée?
Mais scratch , ä abomo ngono cheers, c'est vous qui avez vécu au Cameroun qui devriez nous renseigner sur cette question...Aka!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 3 Mar - 14:35

Je reviens d'ailleurs pour ajouter que de part sa situation géographique, le Cameroun se trouve à la lisière de la région sahélienne et de la forêt équatoriale...Or, de part les récits d'Odzamboga, on sort de la région des savanes, des plaines, pour pénétrer dans la forêt dans laquelle aura lieu l'acte d'Odzamboga même...c'est déjà un indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 4 Mar - 18:35

mbolani. j'avais aussi entendu parler de la Sanaga comme fleuve de la traversée dans l'épopée d'Odzambogha...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 5 Mar - 2:06

Eh, âdzidzon, le drame est qu'au cmr, je n'avais jamais entendu parler d'odzamboga. En revanche, la traversée de la sanaga, oui. Mais c'est tout. Les recherches doivent se poursuivre pour éclairer ce pan de notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 5 Mar - 13:46

abomo ngono a écrit:
Eh, âdzidzon, le drame est qu'au cmr, je n'avais jamais entendu parler d'odzamboga. En revanche, la traversée de la sanaga, oui. Mais c'est tout. Les recherches doivent se poursuivre pour éclairer ce pan de notre histoire.

Ekiééé! abomo ngono, comment se fait-il que tu n'aies pas entendu parler d'Odzamboga au Cameroun? ah! je vois! tu n'étais pas une fan du mvet et de l'épopée fang Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 5 Mar - 14:20

adzidzon a écrit:
abomo ngono a écrit:
Eh, âdzidzon, le drame est qu'au cmr, je n'avais jamais entendu parler d'odzamboga. En revanche, la traversée de la sanaga, oui. Mais c'est tout. Les recherches doivent se poursuivre pour éclairer ce pan de notre histoire.

Ekiééé! abomo ngono, comment se fait-il que tu n'aies pas entendu parler d'Odzamboga au Cameroun? ah! je vois! tu n'étais pas une fan du mvet et de l'épopée fang Very Happy

Ma fe me ga be ignorante de ce fait avant de venir ici What a Face Je connais l'histoire de Ngan Medzâ le serpent-totem qui permi aux Seigneurs de la forêt de traverser la Sanaga, mais Odzamboga, a adzidzon, ça, je pense qu'on est nombreux chez les Ekangs du Cameroun de surcroit ceux éloignés des frontières avec le Gabon ou GE à n'avoir pas entendu parler de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 5 Mar - 17:34

Tu fais bien de préciser que les ékangs loin des frontière avec le Gabon et la Guinée peuvent ignorer odzamboga car je sais que chez mes grand parent à Ambam(donc à la frontière), ils connaissent très bien Odzamboga car je me souvient avoir écouté le Mvett d'Akue Ebo'o Obiang à Meyo Ela quant j'étais petit!

Abora!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Ven 7 Mar - 1:01

Bebela a bot bama, nous ne connaissons pas cet aspect de notre histoire au cmr. C'est à peine si on relate l'épopée du mvet. A peine des allusions à l'instrument mvet oyeng.
Par contre, j'avais une tante au village qui nous la racontait quand j'étais petite. Dans mon souvenir, c'était une histoire très longue et interminable dans une langue assez hermétique. Je m'endormais à chaque fois.
Au fond, ma fille minsili et moi posons là un problème réel de racines. Comment cela se fait-il que les ewondos (que je connais mieux) aient oublié ce patrimoine? ou du moins pourquoi ce volet n'a-t-il pas été transmis? Est-ce volontairement ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Ven 7 Mar - 2:55

abomo ngono a écrit:
Bebela a bot bama, nous ne connaissons pas cet aspect de notre histoire au cmr. C'est à peine si on relate l'épopée du mvet. A peine des allusions à l'instrument mvet oyeng.
Par contre, j'avais une tante au village qui nous la racontait quand j'étais petite. Dans mon souvenir, c'était une histoire très longue et interminable dans une langue assez hermétique. Je m'endormais à chaque fois.
Au fond, ma fille minsili et moi posons là un problème réel de racines. Comment cela se fait-il que les ewondos (que je connais mieux) aient oublié ce patrimoine? ou du moins pourquoi ce volet n'a-t-il pas été transmis? Est-ce volontairement ou non?
A ema wama, j'ai tellement refléchi à ça concernant les Ewondo de la région de yaoundé et environ. Même si cela n'explique pas tout, je dirai que les missionnaires n'y sont pas allé de main morte avec nous Suspect Je me rappelle na mvamba wama était très très croyant et a su dzié par exemple, tout tournait autour de l'église. Donc tu imagines que dans une telle logique, pas question dans ces conditions de ramener les siens vers l'obscurantisme avec les histoires du passé, mais plutôt les délivrer de tout ça Suspect du coup, e mbot be nga be dzam yegle bia mam, pour des comme moi, ce relais là a manqué. Abim midzoug nte, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Ven 7 Mar - 3:50

Sans vraiment trop m'y connaitre,je pense que l'explication est chercher dans l'oeuvre des missionnaires au cmr. En me basant sur une discussion à propos des masques fangs sur ce site, quelqu'un a dit que si on ne retrouvé pas de masques de fang du cmr c'est parce que ces derniers ont été plus en contacte avec les missionnaires que ceux du Gabon et je pense que le manque d'histoire du mvett peut être classé dans la même ligné. A ma connaissance, le mvett n'était ou plutôt n'est pas joué par n'importe qui, il fallait une initiation et qui dit initiation, dit mauvaise chose pour les missionnaires d'où surement son interdiction.
Enfin c'est ce que je pense, maintenant les grands pourront me corriger pour qu'on soit tous éclairé.
Abui ngan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Ven 7 Mar - 19:38

tous les FANG sans exeption ont la meme histoire et tous sont passes sur le NGAN MEDJA (MIEDZA tu es vraiment un mone betoh MERCI)Pour nos freres et soeurs du gabon et de la guinee E. comme dans la chanson la premiere base des ntoumou apres la traversée de l'ODZAMBOGA=l'OTSANANGA=la SANAGA est à 15km de yaounde sur la route de mbalmayo deux km exactement apres le peyage le nom du village est EKALI jusq'aujourd'hui vous avez des ntoumou qui y vivent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 8 Mar - 0:59

Ekang mbolo,
Akiba â afanebengon pour ces précisions. Si elles sont vérifiées, cela veut donc dire que ODZAMBOGA se situe à l'endroit de la traversée de la Sanaga à dos du NGAN MEDJA, récit que nous connaissons tous. Mais, si je ne m'abuse, cet endroit se trouve plutôt du côté de Ntui habité aujourd'hui par les osananga. Plutôt après Obala et Sa'a. Cependant, on raconte également qu'une partie des ekang était restée de l'autre côté de l'osananga après la disparition du ngan medja dans les eaux.
Concernant notre préoccupation, je veux bien vous concéder le responsabilité des missionnaires dans le lavage de cerveaux qu'auraient subis nos aïeux mais, il faut reconnaître que ce fut vraiment profond au point d'acculturer tout un peuple. A ce point là? C'est incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Sam 8 Mar - 17:38

Abomo sais -tu seulement que si ces gens avaient eu la presence d'esprit de passer pour DIEU le pere,nos peuples se seraient mis à les adorer.je te prends juste quelques exemples:avant l'explosion des sciences de l'information et la recrudescence de scandales qui rythment l'eglise aujourd'hui nos familles etaient regentees par les prêtres et pasteurs blancs.(ma nyac missou ane ntâne ma dzi ane ntâne ma youlou ane ntâne)tu parles d'une histoire on est reduit à faire et à dire d'un pet qu'il est celui du blanc pour avoir bonne conscience pour dire que l'on mange bien il faut dire qu'on le comme un blanc mais tu veux rire ma tres chere soeur ils nous ont laves les cervaux ces gouapes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Lun 10 Mar - 19:32

emone mema a écrit:
Sans vraiment trop m'y connaitre,je pense que l'explication est chercher dans l'oeuvre des missionnaires au cmr. En me basant sur une discussion à propos des masques fangs sur ce site, quelqu'un a dit que si on ne retrouvé pas de masques de fang du cmr c'est parce que ces derniers ont été plus en contacte avec les missionnaires que ceux du Gabon et je pense que le manque d'histoire du mvett peut être classé dans la même ligné. A ma connaissance, le mvett n'était ou plutôt n'est pas joué par n'importe qui, il fallait une initiation et qui dit initiation, dit mauvaise chose pour les missionnaires d'où surement son interdiction.
Enfin c'est ce que je pense, maintenant les grands pourront me corriger pour qu'on soit tous éclairé.
Abui ngan!

Quand je vois les déhanchements des chorales camerounaises Very Happy qui frisent avec la transe, Very Happy et la passion et la ferveur religieuse qu'on y retrouve et qui se transmettent sur l'espace fang jusqu'au 21e siècle à une allure vertigineuse, vraiment je dis que ces missionnaires ont fait (pour notre malheur) un très grand travail de fond lol! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 11 Mar - 18:48

afanebengon a écrit:
Abomo sais -tu seulement que si ces gens avaient eu la presence d'esprit de passer pour DIEU le pere,nos peuples se seraient mis à les adorer ?

mais... afanebengon, tu retardes sur les événements ! c'est exactement ce qu'ils ont fait : en présentant le fils de "Dieu", c-à-d "Dieu" fait chair comme un nanga kon, ils se font ainsi adorer des Africains. ne nous leurrons pas, en filigrane de la représentation nanga kon de "Dieu", les minsut-na-viouk adorent De Gaulle, Pascal, Voltaire, Mitterand, Jean Paul II, Sarkozy, Bush, Clinton, Einstein, Platon, Galilée, Christophe Colon... pardon, Colomb, Elizabeth II, Lady D, Charlemagne, Louis XIV. c'est la réalité, je n'exagère pas.

donc ce que tu dis ne rentre plus dans l'ordre du possible, mais c'est un fait (héhéhé). vous les adorez puisque vous admettez qu'ils sont de la même race que "Dieu". assia pour vous (hahaha), ééékiéééé, bebela. en plus vous adorez Borgias, wèkèèè


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mar 11 Mar - 18:57

mone mema o, l'acculturation et le lavage de cerveau que tu déplores ont commencé des siècles auparavant, avec "maafa", "yovoda", l'esclavage ; arabe d'abord, puis européen.

c'est là que la destruction physique, psychique, mentale de notre peuple a commencé. aujourd'hui l'esprit de nsut-na-viouk est déporté et enchaîné soit en Arabie (islam/culture arabe), soit en Europe (Borgianisme, pardon... christianisme/culture européenne). voilà


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 12 Mar - 0:45

adzidzon a écrit:
emone mema a écrit:
Sans vraiment trop m'y connaitre,je pense que l'explication est chercher dans l'oeuvre des missionnaires au cmr. En me basant sur une discussion à propos des masques fangs sur ce site, quelqu'un a dit que si on ne retrouvé pas de masques de fang du cmr c'est parce que ces derniers ont été plus en contacte avec les missionnaires que ceux du Gabon et je pense que le manque d'histoire du mvett peut être classé dans la même ligné. A ma connaissance, le mvett n'était ou plutôt n'est pas joué par n'importe qui, il fallait une initiation et qui dit initiation, dit mauvaise chose pour les missionnaires d'où surement son interdiction.
Enfin c'est ce que je pense, maintenant les grands pourront me corriger pour qu'on soit tous éclairé.
Abui ngan!

Quand je vois les déhanchements des chorales camerounaises Very Happy qui frisent avec la transe, Very Happy et la passion et la ferveur religieuse qu'on y retrouve et qui se transmettent sur l'espace fang jusqu'au 21e siècle à une allure vertigineuse, vraiment je dis que ces missionnaires ont fait (pour notre malheur) un très grand travail de fond lol! .

Aka, tu veux nous dire que c'est pas pareil a gabon a adzidzon? Very Happy Si c'est différent, bebela mi ga bi ngan parce que pour ce que j'en sais particulièrement des Ewondo du centre, assimba dzam le bourrage de crâne avec ces prêtres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 12 Mar - 0:50

Evindi Mot a écrit:
afanebengon a écrit:
Abomo sais -tu seulement que si ces gens avaient eu la presence d'esprit de passer pour DIEU le pere,nos peuples se seraient mis à les adorer ?

mais... afanebengon, tu retardes sur les événements ! c'est exactement ce qu'ils ont fait : en présentant le fils de "Dieu", c-à-d "Dieu" fait chair comme un nanga kon, ils se font ainsi adorer des Africains. ne nous leurrons pas, en filigrane de la représentation nanga kon de "Dieu", les minsut-na-viouk adorent De Gaulle, Pascal, Voltaire, Mitterand, Jean Paul II, Sarkozy, Bush, Clinton, Einstein, Platon, Galilée, Christophe Colon... pardon, Colomb, Elizabeth II, Lady D, Charlemagne, Louis XIV. c'est la réalité, je n'exagère pas.

donc ce que tu dis ne rentre plus dans l'ordre du possible, mais c'est un fait (héhéhé). vous les adorez puisque vous admettez qu'ils sont de la même race que "Dieu". assia pour vous (hahaha), ééékiéééé, bebela. en plus vous adorez Borgias, wèkèèè


farao
Evindi mot ya fe wa foura okeng aveng na ! Akié a moadzang tu remues trop le couteau dans la plaie mais ce que tu dis est si vrai. Quand je pense aux fessées dans l'enfance pour me faire réciter le pater et toutime ou aux séances prières à adorer ces gens, ekiééééééééé Twisted Evil

PS : pour les croyants aux religions dites révélées, j'espère que vous ne prendrez pas cela de façon personnel mais c'est qu'aujourd'hui, + je pense au lavage de cerveau subi, + j'ai du mal avec certaines choses ou pltôt avec la propagande qu'on nous a fait subir Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 12 Mar - 0:53

Evindi Mot a écrit:
mone mema o, l'acculturation et le lavage de cerveau que tu déplores ont commencé des siècles auparavant, avec "maafa", "yovoda", l'esclavage ; arabe d'abord, puis européen.

c'est là que la destruction physique, psychique, mentale de notre peuple a commencé. aujourd'hui l'esprit de nsut-na-viouk est déporté et enchaîné soit en Arabie (islam/culture arabe), soit en Europe (Borgianisme, pardon... christianisme/culture européenne). voilà


farao
Comment en sortir alors si déjà bibeben on a des attittudes éparses a Evindi Mot? Il ya ceux qui pensent qu'effectivement il ya eu lavage de cerveau monumental mais il ya aussi des Evindi qui y croient sincèrement, d'autres qui peuvent te si tu esayes seulement de dire un mot jugé de travers envers leur zamba "nanag kon". Bia yi bo ya alors dans ce cas pour essayer d'avancer vers une libération sans nous finir déjà entre-nous? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Mer 12 Mar - 14:12

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
adzidzon a écrit:
emone mema a écrit:
Sans vraiment trop m'y connaitre,je pense que l'explication est chercher dans l'oeuvre des missionnaires au cmr. En me basant sur une discussion à propos des masques fangs sur ce site, quelqu'un a dit que si on ne retrouvé pas de masques de fang du cmr c'est parce que ces derniers ont été plus en contacte avec les missionnaires que ceux du Gabon et je pense que le manque d'histoire du mvett peut être classé dans la même ligné. A ma connaissance, le mvett n'était ou plutôt n'est pas joué par n'importe qui, il fallait une initiation et qui dit initiation, dit mauvaise chose pour les missionnaires d'où surement son interdiction.
Enfin c'est ce que je pense, maintenant les grands pourront me corriger pour qu'on soit tous éclairé.
Abui ngan!

Quand je vois les déhanchements des chorales camerounaises Very Happy qui frisent avec la transe, Very Happy et la passion et la ferveur religieuse qu'on y retrouve et qui se transmettent sur l'espace fang jusqu'au 21e siècle à une allure vertigineuse, vraiment je dis que ces missionnaires ont fait (pour notre malheur) un très grand travail de fond lol! .

Aka, tu veux nous dire que c'est pas pareil a gabon a adzidzon? Very Happy Si c'est différent, bebela mi ga bi ngan parce que pour ce que j'en sais particulièrement des Ewondo du centre, assimba dzam le bourrage de crâne avec ces prêtres

Very Happy je n'ai jamais dit que ce n'est pas pareil au gabon, mais sur ce point le gabon subit l'influence du cameroun. ils font comme on fait au cameroun. le cameroun est la référence des chorales religieuses, surtout protestantes, du woleu ntem. les grandes chorales qu'on regarde avec respect et admiration sont camerounaises. le meilleur choriste est celui qui chante comme les choristes camerounais. et ce n'est pas tout. les chorales protestantes (que je connais mieux) du woleu ntem chantent en boulou, la bible fang que le pasteur lit dans les villages entre deux pas de danses est en boulou, le receuil de chansons protestantes qu'utilisent "La vieille", la mienne, (ma mère), grande protestante devant l'Eternel Very Happy , est en boulou...et j'en passe. cela n'est pas anodin, au contraire. cela rejoint ce qu'on disait plus haut: placée dans une perspective négative, le cameroun a subi de manière plus forte et plus néfaste le travail d'acculturation des missionnaires, ce qui, culturellement, lui a été beaucoup plus fatal. cela peut expliquer, concernant les Ekang du cameroun, que leurs frères du gabon et de la G.E., subissant moins cette influence (pendant la période coloniale), aient conservé mieux qu'eux certaines aspects de leur culture commune. si mes souvenirs sont bons, je pense même que c'est du cameroun qu'est partie l'évangélisation protestante du nord gabon. les missionnaires blancs du cameroun formaient une petite élite locale (en langue fang) qui allaient à la conquête de l'aire fang pour dispenser case par case, village par village, la "bonne nouvelle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odzamboga: histoire chantée.   Aujourd'hui à 1:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Odzamboga: histoire chantée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante
» Histoire d'un vieux gros chat noir
» histoire de corset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: