Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 la circoncision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 25 Sep - 21:25

loooool, modjang j'ai relu ton poste. je vois ce que tu veux dire. oui, EYO ne peut pas être représenté, parce qu'EYO n'obéit à aucune catégorie, aucun concept. EYO n'est pas forme. EYO n'est pas formé. EYO n'est pas Matière, EYO n'est pas substance, nga ? bia wo'an (bia wokan). EYO ne peut donc être anthropomorphe, ma yebe wo à 100%.

avec EYO on parle du TOUT, de la TOTALITE UNIVERSELLE. avec EYO il est ques?ion de la GENESE DES GENESES, de tout le PROCESSUS COSMIQUE, de la SOURCE DES GALAXIES, de TOUS LES UNIVERS SIDERAUX, des "7 TERRES ET DES 7 CIEUX" comme disent les Dogon. avec EYO on parle de l'UN QUI DEVIENT MULTIPLE à l'échelle du Cosmos Infini.

"JE suis UN qui devient DEUX. JE suis DEUX qui devient QUATRE. JE suis QUATRE qui devient HUIT et JE suis UN qui englobe TOUT CELA". là c'est EYO, nga ? l'ORIGINE TRANSCENDANTE ABSOLUE.


bia wo bia ku tching.

puisque tu évoques "Dieu" "pour faire simple" (lol), je te dis ici que ce que la Bible par exemple appelle "Dieu" n'est pas et ne peut pas être EYO pour la simple raison que la Bible ne connaît même pas EYO, lol la Bible ne parle (en se trompant beaucoup) que du Créateur des Hommes. la Bible ne parle que de Mebe'e, lequel Mebe'e, tout Créateur des hommes et de la vie terrestre qu'il est, n'en demeure pas moin un fils de l'Immensité Stellaire, yé bia wo'an a modjang ? Mebe'e lui a forme, est visible et s'est multiplié en des espèces de copies de lui-même qu'on appelle mot binam.

Mebe'e peut parler avec une voix audible, peut se déplacer, marcher, courir, pleurer (ce qu'il faisait beaucoup du moins lorsqu'il se sentait abandonné et solitaire sur la terre), se réjouir, avoir des travers, etc. Mebe'e par exemple peut parfaitement être un mbome-mvett accompli (est-ce le cas ? va lui demander, il est ton emvam après tout ou non ?). Mebe'e est l'Intelligence non pas Suprême mais très Supérieure qui nous a crées.

il ne faut pas tout mélanger. modjang, la Bible et ce qu'elle appelle "Dieu" ou plus exactement "les Dieux", le terme hébreux originel "Elohim" (Eloh-im) étant un pluriel ("im" = pluriel), concerne principalement la vie terrestre, la gestion des hommes, l'ensemble de rapports (fondés ou non) entre "Elohim", les Elohim et les hommes.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 25 Sep - 22:11

cheers cheers Akié! Quand j'ai lu ton avant-dernier post, je me suis demandé en m'exclamant: "A tare zame, se peut-il que Evindi Mot ne m'ait pas compris?" Shocked Heureusement, la réponse est vite arrivée car j'ai vu ton dernier post et j'ai poussé un soupir de soulagement. pale En effet, on s'est bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 25 Sep - 22:46

Evindi Mot a écrit:
[size=18]puisque tu évoques "Dieu" "pour faire simple" (lol), je te dis ici que ce que la Bible par exemple appelle "Dieu" n'est pas et ne peut pas être EYO pour la simple raison que la Bible ne connaît même pas EYO, lol la Bible ne parle (en se trompant beaucoup) que du Créateur des Hommes. la Bible ne parle que de Mebe'e, lequel Mebe'e, tout Créateur des hommes et de la vie terrestre qu'il est, n'en demeure pas moin un fils de l'Immensité Stellaire, yé bia wo'an a modjang ? Mebe'e lui a forme, est visible et s'est multiplié en des espèces de copies de lui-même qu'on appelle mot binam. farao
On est exactement sur la même longueur d'ondes moadzang... Eyo est méconnu de la Bible. Le créateur dont elle parle est effectivement zame ye mebegue, fils de mebegue me mpkwa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 27 Sep - 0:12

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Ma kombe sili Minsili naa: L'oeil de ton ouvrage là, est-ce l'oeil du créateur ou celui d'une création? Si oui, je note alors que le créateur a les yeux bleus. Mais l'auteur se croit malin; il nous a mis un flou artistique sur la couleur des paupières. Donc on ne peut dire si son créateur est N ou B!... Dommage, quand même!

Ma yem ki car j'avoue que c'est le texte qui m'a marqué la couv What a Face veda si je me refère à cette série de B. Weber, j pencherai plus pour une img renvoyant au héros (mot y'ayong mitangan) donc... Et même si ça renvoyait au créateur, vu l'auteur ça ne serait que logique na a furi evegle mot y'ayong dzié. Ce qui est sur c'est que les thèses développées par B. Weber sont sinon interessantes, du moins interpellent vraiment. bref ça ne se raconte pas, ça se lit et pub mise à part je n'ai pas été déçue du voyage littéraire Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 27 Sep - 0:23

Evindi Mot a écrit:
[size=18]Dieu" "pour faire simple" (lol), je te dis ici que ce que la Bible par exemple appelle "Dieu" n'est pas et ne peut pas être EYO pour la simple raison que la Bible ne connaît même pas EYO, lol la Bible ne parle (en se trompant beaucoup) que du Créateur des Hommes. la Bible ne parle que de Mebe'e, lequel Mebe'e, tout Créateur des hommes et de la vie terrestre qu'il est, n'en demeure pas moin un fils de l'Immensité Stellaire, yé bia wo'an a modjang ? Mebe'e lui a forme, est visible et s'est multiplié en des espèces de copies de lui-même qu'on appelle mot binam.

farao

Ye wa bele? Donc MOT BINAM ane foa more mot na !!! affraid lol!

Plus sérieusement, pour reprendre cette vision d ZAMBA certes au-dessus des Hommes mais e même temps Ceéature (et non EYO), justement ce qui m'avait interessé dans l'écrit de B. Weber c'est le thème central du bouquin : comment un cheminement spirituel va amener un Humain à devenir un élève-dieu au milieu de pairs du même acabit qui tous ont en charge l'évolution technico-spirituelle d'un monde et à travers ce thème vont se greffer d'autres comme la falsification de l'histoire, la notion de Dieu justement... lol me tam tele nala, ma tsog mbot besë ba yene foa na mading kalara té abui lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 27 Sep - 8:21

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Evindi Mot a écrit:
[size=18][i] puisque tu évoques]Dieu" "pour faire simple" (lol), je te dis ici que ce que la Bible par exemple appelle "Dieu" n'est pas et ne peut pas être EYO pour la simple raison que la Bible ne connaît même pas EYO, lol la Bible ne parle (en se trompant beaucoup) que du Créateur des Hommes. la Bible ne parle que de Mebe'e, lequel Mebe'e, tout Créateur des hommes et de la vie terrestre qu'il est, n'en demeure pas moin un fils de l'Immensité Stellaire, yé bia wo'an a modjang ? Mebe'e lui a forme, est visible et s'est multiplié en des espèces de copies de lui-même qu'on appelle mot binam.

farao

Ye wa bele? Donc MOT BINAM ane foa more mot na !!! affraid lol!

Plus sérieusement, pour reprendre cette vision d ZAMBA certes au-dessus des Hommes mais e même temps Ceéature (et non EYO), justement ce qui m'avait interessé dans l'écrit de B. Weber c'est le thème central du bouquin : comment un cheminement spirituel va amener un Humain à devenir un élève-dieu au milieu de pairs du même acabit qui tous ont en charge l'évolution technico-spirituelle d'un monde et à travers ce thème vont se greffer d'autres comme la falsification de l'histoire, la notion de Dieu justement... lol me tam tele nala, ma tsog mbot besë ba yene foa na mading kalara té abui lol!
Dieu est mort vive mot Binam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 27 Sep - 16:07

MMOT BINAM a écrit:
Dieu est mort vive mot Binam [/font]

Ceux qui s'intérrogent sur l'existence du diable dans la métaphysique Fang ont peut-être ici un début de réponse... Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Lun 29 Sep - 22:40

Je vous lis et du coup, j'ai envie de poser une question bête comme le monde: Quel est le sexe des anges? Juste pour dire que nous peut être une connaissance trop limitée de ces choses non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MBAZO'O
Admin


Féminin Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 4 Oct - 17:54

Bonjour à tous,
Je rejoins la discussion à partir de la question posée par JAY dès le début. La circoncision existait bien dans les périodes pré-traite et pré-coloniale chez la plupart des négro-africains, donc chez les Fang aussi. Selon une théorie commune à beaucoup d'Africains, les enfants naissent hermaphrodites, la circoncision et l'excision sont des rites de passage à un état social parfait car ils ont pour objet de marquer la différence identitaire des jeunes. Pour le garçon, la circoncision est la 2ème grande initiation après le baptême( l'imposition du nom et pour certaines ethnies, la scarification qui marque l'appartenance à l'ethnie). En effet, la circoncision enlève au garçon sa partie féminine. Pour les Anciens, le prépuce était considéré comme un symbole de féminité, dans la mesure où il recouvre le pénis et l'enveloppe dans une sorte d'obscurité, car tout ce qui est féminin, maternel et germinatif s'accomplit et se développe dans le secret et l'obscurité des lieux clos, que ce soit dans le sein de la femme, ou dans le sein de la terre. Une fois le garçon dépouillé de sa marque de féminité, il est censé devenir le support d'"une force " exclusivement masculine.
Dans certaines sociétés africaines, l'excision est le rite équivalent chez les jeunes filles. Devant les tribunaux français, les exciseuses disent qu'elles ne comprennent pas pourquoi leurs filles doivent "demeurer des garçons" toute leur vie. Il faut dire aussi que les sexologues occidentaux considèrent le clitoris comme un pénis en miniature. Pour information, au début du siècle dernier, certains Européens faisaient exciser leurs femmes pour qu'elles ne se masturbent pas pendant leur absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Sam 4 Oct - 23:38

ma ve modjang MBAZO'O akiba abui abui.

tu as vraiment présenté les fondements culturels de la circoncision et de son pendant féminin, l'excision.

je me permettrai un avis sur l'excision si tu permets modjang. je sais que je m'éloigne du sujet, mais j'implore ton indulgence parce que comme tu l'as si bien rappelé, circoncision et excision sont liées, l'excision pouvant être perçue comme une circoncision féminine, nga ? akiba.

je pense pour ma part que le souci avec le rite de l'excision c'est que cette pratique aux fondements culturels complètement valables affecte malheureusement l'intégrité physique, la santé et dans certains cas interrompt la vie des jeunes filles, contrairement à la circoncision qui ne laisse pas de traumatismes physiques ou émotionnels chez les jeunes garçons. l'excision laisse de profonds traumatismes physiques et émotionnels. dans bien des cas l'excision tue.

là je dis qu'on est en face d'un problème sérieux qu'on ne saurait ignorer. si le résultat d'une pratique est qu'elle handicappe, traumatise à vie ou tue, alors il faut nécessairement admettre qu'une pause s'impose. il faut revoir, repenser, modifier la pratique. le remède ne peut pas être pire que le mal, sinon le remède devient un mal : ye ma kobo abé ?

au terme de la circoncision le jeune garçon n'est en rien diminué. au terme de l'excision, la jeune fille est diminuée quand elle ne se retrouve pas de manière prématurée contrainte de revoir tous ses ancêtres surpris de devoir déjà l'accueillir chez eux.

cette réflexion profonde qui touche un domaine si sérieux (la vie) doit absolument être menée à l'intérieur des sphères culturelles ou traditionnelles elles-mêmes d'abord ! elles doivent consentir à la mener parce qu'il s'agit bien de nos sociétés africaines qui sont concernées dans l'affaire.

je me résumerai sous la forme d'une question empruntée à ton argumentaire (o djuk ma) :

-nos filles doivent-elles demeurer des garçons toute leur vie ?

-non. mais pour ne pas demeurer des garçons toute leur vie nos filles doivent-elles en perdre la vie ? pour ne pas demeurer des garçons toute leur vie nos filles doivent-elles porter des traumatismes toute leur vie ? pour ne pas demeurer des garçons toute leur vie nos filles doivent-elles endurer des handicaps toutte leur vie ? pour ne pas demeurer des garçons toute leur vie nos filles doivent-elles endurer le martyre toute leur vie ; chaque jour de leur vie jusqu'à la fin de leur vie ? akié !!!

nsil'ooo nsil'ooo : nsili !

ma réponse à moi est "non".

abim té, akiba.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Dim 5 Oct - 0:15

MBAZO'O a écrit:
Pour information, au début du siècle dernier, certains Européens faisaient exciser leurs femmes pour qu'elles ne se masturbent pas pendant leur absence.
Ah bon??? Je ne le savais pas. Comme quoi, il n'y a pas que le bon sens qui soit la chose la mieux partagée en ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Dim 5 Oct - 1:49

jusqu'au début du 20ème siècle, l'excision a effectivement existé en Europe. peut-être subsiste-t-elle dans certaines cultures de ce continent sans que la chose ne soit forcément médiatisée ?? pas impossible...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
MBAZO'O
Admin


Féminin Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Dim 5 Oct - 14:00

Pour répondre à Evindi Mot, sache que moi-même je suis membre d'une association qui lutte contre l'excision, j'ai fait de nombreuses conférences pour l'abandon de cette pratique, et je viens d'obtenir une permission du Conseil régional pour en parler dans les établissements secondaires de mon département.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Dim 5 Oct - 16:02

owé modjang, me wok ya wo, akiba. mbamba mos.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Mar 7 Oct - 17:14

Ma kombe kat e djo modjang Evindi Mot naa: Ma ve nye akiba asu naa, a bili mbamba fek ya e ve naa minlang mi ke bia osu. Cependant, j'ai quand même une petite réserve au sujet de ce qu'il présence un peu comme une "conséquence directe" de l'excision.

Non seulement je ne pense pas, et je suis sûr que toi non plus, que le but de l'excision soit d'envoyer les filles ad patres; mais en plus, je ne crois pas que pour nous faire une opinion acceptable sur cette pratique, nous dussions nous en tenir à des conséquences accidentelles que celle-ci pourrait de temps en temps avoir.

Ce que j'ai cru comprendre de l'intervention de notre frère Mbazo'o, c'est que sur un plan culturel, l'excision chez certains peuples se justifie comme ailleurs d'autres ont justifié ou continuent de justifier la circoncision. Il se trouve que l'une pose plus de problèmes que l'autre, parce que plus délicate à pratiquer. Pourtant, dans les deux cas, il s'agit bel et bien de mutilation, donc d'altération de l'intégrité physique d'un individu, homme ou femme.

Alors, dans le cas de l'excision, qu'est-ce qu'on condamne en réalité?

Est-ce la justification culturelle de sa pratique? Dans ce cas, s'agit-il une fois de plus d'un exemple d'affrontement culturel nord/sud?

Est-ce la probabilité que la pratique entraine de nombreux accidents? Dans ce cas, il faut dire lesquels, préciser la fréquence ou le pourcentage de leur occurence; et ne pas faire l'amalgame avec les considérations culturelles qui, d'une manière ou d'une autre, ne peuvent totalement être dénuées de toute subjectivité.

Mais si le problème ne se situe qu'au niveau des accidents qui surviennent fréquemment au cours de la pratique, il faut croire que la logique voudrait que, plutôt que de condamner tous azimuts la pratique en elle même, qu'on réfléchisse aux moyens de réduire le nombre d'accidents.

Je n'ai pas de manière personnelle un positionnement tranché en faveur ou contre l'excision. Je sais une chose c'est que je suis circoncis moi même et que, outre les questrions d'hygiène intime qui sont claires pour moi là-dessus, je ne pense pas avoir toute la dimension culturelle de la circoncision que je ne pense pas avoir à condamner un jour. Mais pour ce qui est de l'excision, je suis de ceux qui pensent que ce débat est faussé à la base. On ne sait pas clairement dire si celle-ci est condamnée pour la fréquence des accidents ou pour la pseudo réduction du plaisir sexuel qu'elle est censée causer. Quand on sait, selon des sources de gynécologues, que toutes les femmes ne seraient pas "clitoridiennes", on se demandent s'il n'y a pas de précipitation dans les accusations.

Questions: qu'est-ce qui peut amener une personne doté de raison à condamner sans appel l'excision (mutilation pratiquée sur les parties génitales féminines) et en même temps, justifier la circoncision (mutilation pratiquée sur les parties intimes masculines)? N'est-ce pas là deux formes assimilables de pratiques barbares que l'occident voudrait nous amener à rejeter et qui, non seulement ont une même fonction culturelle; mais encore sont fâcheux de conséquences. D'un coté: débarrasser l'homme de la part de féminité en lui à sa naissance; et de l'autre débarrasser la femme de la part de masculinité en elle à sa naissance.

Barbare, nous le sommes peut être aux yeux des autres. Mais comment justifier que nous plongions pieds et poings liés dans les schémas de civilisation qu'on veut nous imposer sans y opposer une réflexion propre?


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Mar 7 Oct - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Mar 7 Oct - 17:49

la circoncision est assez différente de l''excision. en fait la circoncision prévient un éventuel cancer du prépuce. on constate d'ailleurs un très fort taux de cancer chez les non circoncis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: la circoncision   Mar 7 Oct - 19:30

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
je ne pense pas avoir toute la dimension culturelle de la circoncision
Le non circoncis, disent les anciens (une des raisons -entre autres- pour légitimer la circoncision), est sujet à des faiblesses sexuelles, au contraire du circoncis.
Ce n'est pas uniquement une inquiétude d'ordre, je dirai, pratique. C'est d'abord une inquiétude existentielle car la faiblesse sexuelle peut nuire, pensaient-ils, à la perpétuation de la famille, fondement de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Mar 7 Oct - 22:12

modjang Essonne Mfoulou-Ze, mbolo. akiba fe abui asu ebuk wa ke fet.

j'essayeari d'aller le + droit au but possible :

1/ je l'ai dit + haut et je le redis ici, les fondements culturels de l'excision rejoignent celles de la circoncision et sont de mon point de vue valables, solides.

2/ je n'ai jamais laissé entendre que le but de la pratique était d'ouvrir grandes les portes de si ayät à nos jeunes soeurs, j'ai dit que ce fait était parfois une conséquence de la pratique.

3/ j'ai dit haut et fort qu'il fallait absolument repenser, revoir, modifier la pratique parce qu'elle cause des torts immenses et irréversibles à nos jeunes soeurs.

4/ les cas de décès survenus des suites de la pratique de l'excision peuvent être considérés comme des "accidents" sauf que ces cas existent bien. le pourcentage, la fréquence, le ratio... de ces "accidents" (décès de tes petites soeurs) pourrait bien représenter 0,8% "seulement" que la chose pour moi en comparaison avec la circoncision serait déjà hautement problématique.

5/ pour parler de chiffres, pas loin de 100% de tes petites soeurs se retrouvent handicapées dans leur fonctionnement physiologique au terme de l'opération d'excision.

pas loin de 100% de tes petites soeurs de tes petites soeurs au terme de cette opération ne seront jamais femmes au sein où toi tu es homme. je ne sais si je devrais penser que ton argument sur les "clitoridiennes" tu le veux rationnel ou égoïste, un peu comme pour dire qu'après tout si toutes les femmes ne sont pas clitoridiennes il faudrait relativiser "la chose" ?

dans bien des cas, (je ne saurais dire dans tous les cas, n'ayant pas les chiffres) on note de sérieuses complications pendant l'acte de donner la vie, l'accouchement chez tes soeurs chez qui l'opération a été pratiquée. encore une fois je n'ai pas les chiffres exacts, mais ces complications s'accompagnent elles-mêmes dans de nombreux cas de complications post-natales (incontinence, mis en quarataine de facto de la société par exemple).

6/ comme modjang OLLOMO, je pense effectivement qu'excision et circoncision ne sont pas à placer sur la même balance. au terme de l'opération de circoncision, le fonctionnement physiologique du jeune homme n'est ni atteint, ni menacé, ni en danger de quelle que manière que ce soit. au terme de ta circoncision à toi, si tu t'étais retrouvé ramolli ou insensible ; si cette opération t'avait empêché de te sentir homme au sens où tu pourrais te sentir homme, je suis sûr que ton verbe aujourd'hui de même que la verve qui le caractérise seraient radicalement différents.

7/ il est anormal que sur ce sujet ce soit les befam qui s'expriment le + depuis le début ? que fabriquent les binga de la maison ? qu'elles fassent donc entendre leur voix sur la ques?ion. pour notre édification nous avons besoin d'un point de vue de l'intérieur. les befam peuvent donner leur avis, leur point de vue, discourir plus ou moins brillamment, nous avons il est vrai des bobedjang principalement éloquents dans la plus pure tradition ekang, mais rien ne remplacera la parole de celles qui peuvent vivre le fait dans leur chair.

8/ me mane ya.

9/ akiba.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Mer 8 Oct - 19:15

ke ma dzo we naa!!! j'ai été circoncis en 87 dans mon village, avec tout le rituel qui va avec. et franchement c'est assez viril comme opération.
la cérémonie s'est passé devant le principal corps de garde du village. je n'ai pas pleuré (puisque je n'en avais pas le droit). il fallait à la place crier le nom d'un ancêtre. la plaie a été désinfectée par de la cola et du ndoong préalablement mâchés par un type qui affirmait être le plus viril du village (très drôle lorsqu'on sait que ses deux premières épouses ont divorcé on ne sait pour quelles raisons. Laughing )
le reste de la cérémonie a pris pratiquement toute la matinée et s'est achevé dans la cuisine de ma grand mère!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Mer 8 Oct - 23:05

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
ke ma dzo we naa!!!
la cérémonie s'est passé devant le principal corps de garde du village.

devant le principal abah du village ? ah bon ? le principal tu dis bien ? pas possible !! décidément, il y a des conspirateurs partout a modjang Essonne

modjang, les deux premières épouses de l'homme le + viril du village ont divorcé pour cause d'hypervirilité du type en ques?ion justement. il en faisait trop. sa libido était inquiétante et frisait le biang


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 9 Oct - 2:43

le principal corps de c'était celui du chef de village. il faut dire qu'avant la division des familles et de la construction des dizaine de corps de gardes qu'il y a actuellement dans mon village, tout le monde se réunissait dans un corps de garde unique. aujourd'hui encore les circoncisions ont lieu devant ce corps de garde ''principal''.

tu as vraiment de l'humour!!!! le divorce des femmes du super viril Ndong Nguema est peut-être lié à sa libido, j'en sais rien!!!! je sais quand même qu'il affirme être hyper viril. il a d'ailleurs changé son Ndan-Nkou (code tamtam). le code qu'il s'est donné est ''àà s...H binenga kaha ve nsua".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 9 Oct - 14:37

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Questions: qu'est-ce qui peut amener une personne doté de raison à condamner sans appel l'excision (mutilation pratiquée sur les parties génitales féminines) et en même temps, justifier la circoncision (mutilation pratiquée sur les parties intimes masculines)? N'est-ce pas là deux formes assimilables de pratiques barbares que l'occident voudrait nous amener à rejeter et qui, non seulement ont une même fonction culturelle; mais encore sont fâcheux de conséquences. D'un coté: débarrasser l'homme de la part de féminité en lui à sa naissance; et de l'autre débarrasser la femme de la part de masculinité en elle à sa naissance.

Barbare, nous le sommes peut être aux yeux des autres. Mais comment justifier que nous plongions pieds et poings liés dans les schémas de civilisation qu'on veut nous imposer sans y opposer une réflexion propre?

Pour faire rapide, to'ane ma ding ki yen be non-africains faire leurs gorges-chaudes sur l'excision et blabla, en tant qu'africaine, je suis à 100% contre la fin de cette pratique ne serait-ce que parce que, conditions d'hygiène ou pas, cette pratique est bcp trop risquée pour l'intégrité physique de la femme que la circoncision. Une femme excisée non seulement court de forts risques de frigidité oet/ou douleurs lors de rapports voire de grossesses compliquées dans les cas d'infubilation (amu l'excision a plusieurs niveaux je crois en fonction des organes concernés, clitoris, petites ou grandes lèvres...), physiquement, je ne vois vraiment pas en quoi on peut comparer cela avec la circoncision qui a lieu une fois (on enlève le prépuce) et le garçon peut continuer sa vie alors na mane mininga, c'est souvent le début d'autres soucis. Donc si d'un point de vue culturel ou théorique c'est comme on veut, on peut trouver sujet à débattre, du point de vue des cinséquences physiques, sincèrement je ne vois même pas comment on peut mettre ces deux actes sur le même niveau. No C'est bien asu daâne bivindi de ne pas tjs suivre comme des moutons mais pour certaines choses sous prétexte que se sont d'autres qui sont derrière le mouvement, essayer de revoir la donne n'est pas nécessairement faire preuve de soummission culturelle No ça devrait plutôt nous montrer qu'au lieu d'atendre que d'autres viennent mettre leur nez dedans, nous-mêmes on peut déjà être à l'avant-garde, et ainsi mener le débat à notre façon. Ce qui se passe avec l'excision pourrait aussi se passer avec la dot/polygamie. On connaît les dérives mais au niveau de nos pays pas grand chose n'est fait pour reprendre les choses et okiri e odzan ghe mitangan mia kè na mia kobo dzam té, qui va encore se plaindre ? Nous ! Pourtant personne ne nous empêche de nous en occuper avant que d'autres le fassent Suspect

Pour en revenir à l'exciison, ma yi na bare dzo na mot asë a bele droit au plaisir sexuel et je n'ai jamais suivi que la circonscision empêchait les garçons plus tard d'avoir accès à ce plaisir, or l'excision, oui souvent, car elle provoque trop de ravages à ce niveau. Bref asu dama, stop à l'excision mais ce combat devrait être celui des africains et non de tiers, car au final il ya tjs comme une sorte de confusion.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 9 Oct - 14:57

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:


Non seulement je ne pense pas, et je suis sûr que toi non plus, que le but de l'excision soit d'envoyer les filles ad patres; mais en plus, je ne crois pas que pour nous faire une opinion acceptable sur cette pratique, nous dussions nous en tenir à des conséquences accidentelles que celle-ci pourrait de temps en temps avoir.

Est-ce la justification culturelle de sa pratique? Dans ce cas, s'agit-il une fois de plus d'un exemple d'affrontement culturel nord/sud?
Mais pour ce qui est de l'excision, je suis de ceux qui pensent que ce débat est faussé à la base. On ne sait pas clairement dire si celle-ci est condamnée pour la fréquence des accidents ou pour la pseudo réduction du plaisir sexuel qu'elle est censée causer. Quand on sait, selon des sources de gynécologues, que toutes les femmes ne seraient pas "clitoridiennes", on se demandent s'il n'y a pas de précipitation dans les accusations.

Pseudo-réduction? affraid Akié a Essonne-Mfoulou-Ze !!! Pour avoir fait faire tout un dossier sur le sujet avec témoignages de plusieurs femmes excisées de France et Afrique à l'appui, laisse-moi te dire qu'il n'y a rien de pseudo la-dedans !!!! La réalité de la frigidité pour un grand nbre de femmes excisées est bien là, sans parler des douleurs lors des rapports, engongol le mettre en doute c'est vraiment nier la souffrance de toutes ces femmes No Combien de garçons circonscis sont devenus insensibles du zizi à cause de ça? Suspect Et pour cette histoire de clitorienne versus vaginales ou que sais-je, akié, et si on laissait bininga beben parler de leur plaisir et je le redis, l'excision sur ce plan rend handicapé un bon nombre de femmes, et celles qui par ex au Burkina Faso bénéficient des opérations de réparation du clitoris, ne te diront pas le contraire. Suspect

Et on ne parle pas d'accidents de temps en temps, mais d'accidents qui arrivent souvent !!! Si je me base par ex sur le dossier qu'on avait fait, s'il est vrai que les cas de morts ou décès suite à accouchement difficile (du fait de l'excision) sont occasionnelles, la frigidité et douleurs lors de rapports eux sont là, et SOUVENT. Et comme disait Evindi Mot plus haut, même s'il n'ya qu'un mort, cela pour moi est même déjà très largement suffisant pour réfléchir sur la pratique. Suspect Je comprend que le fait que l'occident une fois de plus se soit saisi de ce dossier peut Suspect mais tout de même de là à être sceptique juste pcq l'occident est dedans, ce serait dommage. Personnellement, to'ane boane bama be ne ntangan/evindi, asu dama, il fallait qu'ils soient absolument circoncis mais je sais que, d'accord ou pas avec l'aspect culturel, s'il y avait eu un quelconque risque physique pour eux (pour leur vie future), j'aurai dit NON !

Pour qu'on n'ait plus de débat faussé à la base (du fait d'une certaine subjectivité des intervenants pour ne pas dire non-bivindi), je redis à nouveau qu'aux bivindi de se saisir eux-mêmes de des sujets avant que d'autres le fassent. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, chaque fois que qq1 viendra parler à la place d'un autre, le risque qu'il le dfasse selon sa réalité est grand, mais cela ne signifie pas non plus que le sujet débattu n'a pas lieu de l'être What a Face ça me rappelle une série ici dernièrements ur l'esclavage, et les critiques des bivindi sur la façon dont cela fut traité : à quoi s'attendre si au lieu d'être au-devant de ses combats on laisse tjs l'autre le faire?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 9 Oct - 15:08

Evindi Mot a écrit:
il est anormal que sur ce sujet ce soit les befam qui s'expriment le + depuis le début ? que fabriquent les binga de la maison ? qu'elles fassent donc entendre leur voix sur la ques?ion. pour notre édification nous avons besoin d'un point de vue de l'intérieur. les befam peuvent donner leur avis, leur point de vue, discourir plus ou moins brillamment, nous avons il est vrai des bobedjang principalement éloquents dans la plus pure tradition ekang, mais rien ne remplacera la parole de celles qui peuvent vivre le fait dans leur chair.

8/ me mane ya.

9/ akiba.[/i][/font] [/size]

farao

Ekié a evindi mot ye excision ane a be Beti ya fe !!! Comment on l'aurait vécu dans notre chair a ndom dzam? En attendant qu'un jour des soeurs de contrées où la pratique a cours viennent, je peux en parler car comme dit plus haut, loin des on-dits et autres, j'ai eu cette occasion de recueillir des témoignages de soeurs d'Af de l'ouest qui avaient subi la chose, en particulier pour le dossier dont je parle. Et justement si j'avais tenu à ça, c'est pcq malheureusement sur le sujet de l'excision, soit on se dit : "on est afros de quoi se mêle les autres", soit alors on suit moutonnement le discours des autres qui parfois, jette un regard un peu condescendant et accusateur sur ce fait (en réalité c'est comme si on se basait sur la condamnation d'une pratique, pour à nouveau faire apparaître toute une culture comme Suspect ). Mais je pense qu'il y a une autre voie qui loin de condamner tout azimut (l'excision a ses fondements culturels), souhaite toutefois que cette pratique en aucun cas comparable au niveau des conséquences à son pendant masculin, soit arrêté. Asu dama on y arrivera d'autant plus que les principaux concernés seront au-devant de cette réflexion qui vraiment s'impose. En tout cas, chapeau à tous ces médecins anonymes ausi bien ici en France qu'en Afrique qui permettent à des centaines de femmes, de pouvoir à nouveau être femme grâce à la réparation du clitoris et surtout chapeau à ceux et celles, pères et mères qui ont compris que ne pas exciser leur fille, ce n'est pas nécessairement rejeter la culture sous-jacente à cet acte, mais simplement permetttre à une enfant plus tard de ne pas souffrir le martyr

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: la circoncision   Jeu 9 Oct - 15:12

Evindi Mot a écrit:
Modjang, les deux premières épouses de l'homme le + viril du village ont divorcé pour cause d'hypervirilité du type en ques?ion justement. il en faisait trop. sa libido était inquiétante et frisait le biang [/i][/font][/size]

farao

A Nna wama ça me rappelle une phrase d'un morceau de KTINO dont j'ai oublié le titre et où elle dit "y'o gha dzi biang a haoussa". Bref trop de virilité tuerait la virilité?

@OLLOMO : akié be gha furi wa ndong a ... Asia même si le souvenir de la chose est fort loin lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la circoncision   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
la circoncision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: