Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 LE BWITI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: LE BWITI   Ven 23 Oct - 5:32

Salut a tous freres et soeurs Ekangs.

Enfaite, je voulez savoir qu'est ce qu'ont apprend en réalité dans le Bwiti ?

Je sais que le Bwiti est assez occulte. Je sait que sa vient de l'Egypte et la Nubie Antique. J'ai entendu parler d'un Nganga du Bwiti au Gabon, assez connu, Atome Ribenga. Il parle du Bwiti comme une voie initiatique pour apprendre a mieu etre en accord avec sa parcelle divine, afin de mieu pouvoir se connecter a Dieu. Il parle de l'honoration des ancetres.
Il parle de l'au dela, des plans comisque, de cosmogonie.

Mais en meme temp, les chretiens en particulier n'ont pas trop l'air d'aimé le Bwiti. Beaucoup évoque ces liens avec la Franc-maçonnerie, et les doctrines lucifériennes (Wicca, Kabaale).

Bon je voulez savoir de quoi il en retourne ? Et aussi quel est le role de la Harpe a 8 cordes dans le Bwiti, et de l'Iboga qui fait beaucoup polémique aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LE BWITI   Sam 24 Oct - 22:15

Nefer Ankh a écrit:
Salut a tous freres et soeurs Ekangs.

Enfaite, je voulez savoir qu'est ce qu'ont apprend en réalité dans le Bwiti ?

Je sais que le Bwiti est assez occulte. Je sait que sa vient de l'Egypte et la Nubie Antique. J'ai entendu parler d'un Nganga du Bwiti au Gabon, assez connu, Atome Ribenga. Il parle du Bwiti comme une voie initiatique pour apprendre a mieu etre en accord avec sa parcelle divine, afin de mieu pouvoir se connecter a Dieu. Il parle de l'honoration des ancetres.
Il parle de l'au dela, des plans comisque, de cosmogonie.

Mais en meme temp, les chretiens en particulier n'ont pas trop l'air d'aimé le Bwiti. Beaucoup évoque ces liens avec la Franc-maçonnerie, et les doctrines lucifériennes (Wicca, Kabaale).

Bon je voulez savoir de quoi il en retourne ? Et aussi quel est le role de la Harpe a 8 cordes dans le Bwiti, et de l'Iboga qui fait beaucoup polémique aussi ?
Qui répondra à la sœur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Lun 26 Oct - 16:50

adzidzon a écrit:
Nefer Ankh a écrit:


- "Enfaite, je voulez savoir qu'est ce qu'ont apprend en réalité dans le Bwiti ?...Bon je voulez savoir de quoi il en retourne ? ... J'ai entendu parler d'un Nganga du Bwiti au Gabon, assez connu, Atome Ribenga. Il parle du Bwiti comme une voie initiatique pour apprendre a mieu etre en accord avec sa parcelle divine, afin de mieu pouvoir se connecter a Dieu. Il parle de l'honoration des ancetres. Il parle de l'au dela, des plans comisque, de cosmogonie".

tu as répondu à ta ?ion.
Atome Ribenga est le "kombo" (nom spirituel d'origine Tsogo) que porte cet Ekang initié au Bwiti Mistsogo. la faiblesse de Ribenga est de vouloir à tout prix arimer le bwiti au christianisme, comme si d'une certaine manière l'approbation du christianisme légitimait le bwiti. cette attitude traduit un complexe d'infériorité, l'esprit dominé des Africains. non, mone Ekang. tu n'as pas besoin de l'avis favorable de l'européen pour exister. de toute façon il n'est pas le seul, les Ekang en général salissent ainsi le bwiti avec leur cananéenne et pathologique manie du compromis. qui vous a dit que le bwiti doit exister par rapport à...



- "Et aussi quel est le role de la Harpe a 8 cordes dans le Bwiti, et de l'Iboga qui fait beaucoup polémique aussi ?"

ngombi joue le rôle de pont entre "Emo-Minlang" et "Ayat". ngombi permet la communication entre le monde matériel et le monde spirituel qui sont situés dans le même espace mais pas sur la même fréquence. les vibrations sonores de ngombi captent la fréquence de plans supérieurs, d'où son rôle de pont.

- "Mais en meme temp, les chretiens en particulier n'ont pas trop l'air d'aimé le Bwiti. Beaucoup évoque ces liens avec la Franc-maçonnerie, et les doctrines lucifériennes (Wicca, Kabaale)."

les Kamites christianisés sont éduqués dans une culture et une spiritualité qui s'est donné pour mission de détruire les leurs et de régner sur leurs âmes. résultat tout ce qui culturellement devient suspect puisque diabolisé par l'église. leur attitude surprend-elle vraiment dès lors ?
au risque de te surprendre les connections avec les institutions que cites existent dans le sens inverse : quand tu peux, à Paris fais un tour dans leurs lieux de pouvoir, leurs centres de force, histoire de voir.

à la gare de l'Est, au bord de la route il y a une petite église, je ne sais plus comment on l'appelle. bref, dans l'église il y a un grand delta (triangle) maçonnique au-dessus de l'autel. te voilà en franc-maçonnerie mon enfant. bia bo ya ?

à l'intérieur de la basilique de montmartre tu verras sur une des grilles intérieures - vers le bas, dans la rangée gauche lorsque tu entres si mes souvenirs sont bons - un symbole qui te fera déguerpir de l'endroit à toute vitesse, mbil mebo. j'imagine que les adeptes de la Wicca doivent se sentir bien à l'aise dans cet édifice. bia bo ya ?

cathédrale Notre-Dame de Paris (où se trouve le "point zéro des routes de France", inscription en médaillon gravée au sol sur le pavé extérieur). à l'intérieur du truc, lève les yeux vers les vitraux des côtés et regarde bien. tu verras des entités géantes qui ont les yeux grand ouverts sur toi et sur tous ceux qui pénètrent dans le lieu. en regardant les vitraux transparents et leurs ornements de fer sombre tu pourras voir qu'ils représentent des formes anthropomorphes ou humanoïdes totémiques avec des yeux (et la bouche je crois) bien ouverts. bia bo ya ?

ma réaction chaque fois était : "les Afros qui en toute bonne foi viennent dans ces lieux ferment-ils les yeux ou refusent-ils simplement de voir ??? la vérité leur ferait-elle tellement mal qu'ils préfèrent l'ignorer ??? "

le vatican par ses proprtions et ses mesures épouse géométriquement la figure d'une pyramide "païenne" puisqu'il s'agit de la Grande Pyramide africaine du plateau de Giza en Egypte. bia bo ya ??



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Lun 26 Oct - 23:28

Evindi Mot a écrit:
Nefer Ankh a écrit:


- "Enfaite, je voulez savoir qu'est ce qu'ont apprend en réalité dans le Bwiti ?...Bon je voulez savoir de quoi il en retourne ? ... J'ai entendu parler d'un Nganga du Bwiti au Gabon, assez connu, Atome Ribenga. Il parle du Bwiti comme une voie initiatique pour apprendre a mieu etre en accord avec sa parcelle divine, afin de mieu pouvoir se connecter a Dieu. Il parle de l'honoration des ancetres. Il parle de l'au dela, des plans comisque, de cosmogonie".

tu as répondu à ta ?ion.
Atome Ribenga est le "kombo" (nom spirituel d'origine Tsogo) que porte cet Ekang initié au Bwiti Mistsogo. la faiblesse de Ribenga est de vouloir à tout prix arimer le bwiti au christianisme, comme si d'une certaine manière l'approbation du christianisme légitimait le bwiti. cette attitude traduit un complexe d'infériorité, l'esprit dominé des Africains. non, mone Ekang. tu n'as pas besoin de l'avis favorable de l'européen pour exister. de toute façon il n'est pas le seul, les Ekang en général salissent ainsi le bwiti avec leur cananéenne et pathologique manie du compromis. qui vous a dit que le bwiti doit exister par rapport à...


farao

LOL !!! Je reconnais là EVU Evindi Mot cananéenne et pathologique manie du ... dzé??? E mone Bulu gno !!!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mar 27 Oct - 18:41

Evindi Mot, Hotep.

Merci.

Avec vos explications, je pense que les maçons, ont piocher chez les kémites pour leurs pratiques, d'ou les similitudes avec le Bwiti, et qu'ils ont completement vaincu le catholicisme.

Oui, regrettable et l'atitude maitres initiés kemites, qui par complexe, ce refere au christianisme, pour légitimer leurs actions. Comme Ribenga qui cite les psaumes de david pour l'utilisation du Ngombi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mar 27 Oct - 18:44

Encore quelques questions:

Evindi Mot, etes vous Bwitiste, initié ?

Pensez vous que la religion des remet de L'egypte antique était païenne ?

Quelle est le role des ''Fetiches'', et de l'autel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mer 28 Oct - 0:25

1/ non je ne suis ni l'un ni l'autre.

2/ "païen" est un concept inventé par l'occident pour détruire les spiritualités non-européennes. sinon, ce mot ne veut rien dire. "paganisme", "païen", sont des fabrications de l'européocentrisme. ne te laisse pas avoir.

l'Egypte ancienne, Kemet est sacrée. elle est la mère de ces religions. si quelqu'un te dit le contraire, apporte lui les arguments qu'il faut. si tu ne les as pas, wa yange djé ? va les chercher !

wa lone za ne "vous" ? on est dans l'abaa et on est une famille, le "vous" est un corps étranger ici

3/

a) idem que ?ion numéro 2 : fabrications de l'européocentrisme - j'ajouterais "kemitocide" pour te faire plaisir ô kemite. celui qui parle de "fétiches" possède des "fétiches" qu'ils nomment esthétiquement "objets sacrés" : croix... statuettes (icônes)... images paintes... rosaires... sache-le et ne l'oublie plus.

le principe de "l'objet-receptacle de force" est simple. dans certaines conditions une forme matérielle peut canaliser de l'énergie. tu peux en étendre les applications à l'infini. le récepteur ou transistor ou poste reçoit les ondes radio et s'anime ; l'ordinateur reçoit l'énergie Internet ; le dvd, le cd, la K7, le vinyl reçoivent des données sons et/ou images qui pourront être lues ; la voiture reçoit l'énergie carburant et s'anime. le téléphone remplit exactement la même fonction.

donc, si tu comprends ce principe tu comprendras aussi que tous ces objets sont des "fétiches".

b) l'autel est le haut-lieu consacré (plus haut que le niveau du sol pour symboliser l'élévation, la hauteur des sphères supérieures) où se pratique un rituel. l'autel qui se trouve à l'église ou dans la chapelle obéit au même principe et remplit la même fonction. le calice (la coupe) et la communion qui s'y trouvent tous les dimanches (jour "païen" du soleil) ou à certaines occasions remplissent la fonction de "fétiches". le calice (le vin) et la communion (le pain) sont "bénis" (magnétisés, chargés) de sorte qu'ils deviennent des mebyang : le sang (vin) et le corps (pain) consommés dans un repas rituel. on "kom" le pain et le vin pourqu'ils deviennent mystiquement (ou spirituellement si tu préfères) le corps et le sang. wa wok ?

l'autel est à l'origine de pierre (une pierre, un rocher jouant souvent ce rôle) pour la raison toute simple que l'élément minéral dans la nature (pierre) est un élément de communication. l'autel de pierre favorise la communication avec les sphères spirituelles.

on parle souvent de "pierre de la connaissance", ou de "pierre de la sagesse", n'est-ce pas ? voilà. le téléphone portable pour te permettre de communiquer comme tu fais, utilise un minerai qui s'appelle le coltan. l'os est un élément minéral. de là on comprend mieux le biere par exemple qui favorise la communication avec son possesseur désormais résidant d'une autre sphère que notre monde. les reliques conservées dans les églises sont des biere, absolument.

ce que je dis aussi en d'autres termes c'est que toutes les religions (pas seulement les sociétés secrètes) ont leur modèle premier chez toi enfant de l'Afrique. la source c'est toi. tu es la source. tires-en les conclusions que tu peux et avance.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mer 28 Oct - 12:57

Evindi Mot, merci encore.

Mais vous savez je connais des histoires terribles avec les autels.

J'ai vu des gens qui avaient des autels chez eux, au Gabon mais aussi au Mali ou j'ai passé pas mal de temp, a l'époque je savais pas trop a quoi sa servait.

Et a chaque fois sa finissez mal. Puis mon père ma dit, que c'est gens la ne savent pas ce qu'il font. Enfaite je crois que un jour, par inadvertance, ils ont attiré un mauvais esprits par le biais de l'autel. Car si je comprend bien, l'autel c'est pour communiquer avec des entités du style esprits ect.

Honnêtement, l'autel sa fait un peu peur quand même !!! Un jour sa pourrait finir mal, si ont sait pas ce qu'ont fait.

J'aime beaucoup le rapprochement que ta fait avec les ordinateurs, ect !!! éloquent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mer 28 Oct - 16:02

l'autel devrait donc te faire peur partout, même à l'église, à la chapelle, lol. maintenant, il y a des gens qui pratiquent des cultes négatifs, c'est vrai. il y a des messes "noires" dans des églises avec sacrifices humains, c'est vrai. ça ne veut pas dire qu'un autel sert à tuer des hommes. cette conclusion serait un raccourci et une contre-vérité.

c'est comme si tu disais qu'une voiture est un objet infernal parce qu'un serial killer s'en est servi pour écraser ses victimes ou qu'une chambre à coucher est un lieu maudit parce qu'un assassin y pratiquait des crimes macabres ?! si tu utilises ton autel pour attirer des entités de type mbgeliques, ça c'est ton problème. il faudra assumer. si ta voiture ou ta chambre te servent à commettre des crimes, ça c'est ton problème. il faudra assumer.

dis-moi pourquoi est-ce que les autels dont on fait sûrement mention dans la bible te posent problème ? il faudrait donc aussi les suspecter si tu rejettes en bloc le principe même de l'autel, lol, non ? demande donc au pasteur ou au curé de dire sa messe en évacuant l'autel de l'église ou de la chapelle, lol. refuse aussi le dimanche parce que ce jour est le jour dédié au "très païen" soleil, lol. refuse jesus-christ parce que ce personnage est une reprise du modèle "très païen" (et kamite) d'Osiris. refuse les évagéles puisqu'ils correspondent au symbolisme "très païen" notamment babylonien de l'homme (matthieu), du lion (marc), du taureau (luc) et de l'aigle (jean). il faudra refuser beaucoup de choses de "ton camp" excuse-moi l'expression, lol.

aakiéé


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: LE BWITI   Jeu 29 Oct - 6:45

Tu vois par rapport au christianisme, c'est l'église romaine (la plus répandu) qui utilise toutes ses choses la, qui ont un rapport avec l'Égypte Antique.

Car au conseil de nicée (qui avait pour but de choisir quelle christianisme allait être religion de l'empire romain), c'est l'empereur romain constantin, qui était un païen romain, qui choisit le courant chrétien de Paul pour l'empire, et non de ceux qui suivaient les enseignements du christ a la lettre.
Si constantin a choisit le christianisme de Paul, c'est a cause de ses nombreux points commun avec les rites ''Païens'', comme tu me la énumérer:

* 25 décembre (fete du soleil, et de la planète saturne)
* la croix (croix ansée égyptienne)
* les représentations de jésus et marie par des statuts (isis et horus).
* représentation de jésus avec un soleil (comme horus en égypte)
* pâques (fete solaire de l'équinoxe du printemps, et de la fertilité, d'où le rapport au lapin qui se reproduisent vite)
* Jesus dés lors considérer comme dieu (idolâtrie).


D'après les évangiles les plus ancienne, et le coran, il n'ya rien de tout ça dans le christianisme.
maintenant la question c'est de savoir, si la religion romaine, d'où provient l'église romaine entre autres, a bien ou mal copier nos traditions kamites de l'Égypte.

Car quand ont analyse la religion romaine, ont voit qu'il a des rapport avec les kémite, certes, mais en vachement dénaturer, et vidée de leurs vrai sens.
Par exemple je pense pas que le 25 décembre, les égyptiens faisait des orgies en l'honneur de saturne, comme les romains, je pense pas.
Je pense pas que les égyptiens, malgré le faites qu'ils utilisaient énormément la symbolique solaire, étaient héliolatre comme les romains, ils connaissaient dieu sous différents noms, Ra-Amon-Atoum, ect.
Je pense pas que les neteru égyptiens, étaient considérée comme des dieu par les kemites, contrairement au dieux romains.

Tu vois, enfaite, si la religion romaine, est une sale copie de la religion égyptienne, donc l'église romaine est vraiment perdu, est il faut reconsidérer le rôle de l'autel.

Pourtant je suis pas dans le christianisme, j'adhère plutôt a la spiritualité africaine, celle de mes ancêtres. Mais il y'a beaucoup de zone d'ombres dans la religions africaines, beaucoup d'occulte, et j'ai bien peur que si ont est pas ''initié'', ont peut rien savoir de vraiment concret. Et l'initiation est une démarche qui demande un vrai sacrifice. Je cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Jeu 29 Oct - 12:58

owé. tous mes encouragements pour ton chemin

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
maningmania



Masculin Nombre de messages : 7
Age : 35
Localisation : Metz FRANCE
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: LE BWITI   Sam 11 Déc - 2:55

Pour bien comprendre certains fondements de nos cultures négro-africaines, nous devons nous débarrasser de tous préjugés dogmatiques et exclure la notion du hasard, afin d’avoir une position d’enfant, ou du moins d’extra-terrestre (sans notion de moralité et de tout ce qui encombre l’évolution mnémonique de la connaissance du Vrai dans le cortex cérébral).
En tant qu'extra-terrestre (c’est-à-dire hors du globe), faisons un zoom négatif sur la voie lactée ; nous remarquons indubitablement qu'à la révolution harmonieuse des planètes autour du soleil, s’ajoute une rotation de chaque planète sur elle-même. Cette rotation à une certaine vitesse, va effectuer un mouvement contraire (dit mouvement apparent), prenons le cas d’une roue de voiture…
Nous arrivons à cet effet, à une sorte de mouvement bipolaire (une sorte d’asymétrie du genre)qui se manifeste intrinsèquement dans tout ce que nous faisons et matérialisons…l’homme étant comme l’avait dit le vénérable Hamadou Hampaté Ba, l’univers en miniature.
A cet effet, le mouvement cyclique des astres est le même qu'effectue la vaste chaine de solidarité qu'est la race humaine, où chaque maillon a subversivement en lui ce caractère dichotomique du genre et où les « bandits » et les « acteurs » sont toujours les même, mais dans des espaces temporels différents. Ce que je veux dire, c’est que l’histoire de l’humanité évolue selon une trame qui tourne en boucle, jusqu’au jour où un maillon se détachera de cette chaine, pour remettre ce mouvement cyclique dans le bon sens. Et très humblement, c’est ce que nous faisons aujourd’hui : porter une correction à cette falsification qui a été faite à la race noire, du moins à la race humaine sachant que ces autres races ne sont que ses extensions.
L’histoire dit que le Bwiti a commencé chez les animaux, ensuite chez les Pygmées, puis les Tsoghos et Apindji et enfin chez les fangs. Selon le récit du Tambi na Pouya (l’origine du Bwiti), le Bwiti, pratiqué déjà par des êtres primitifs de petite taille (que nous assimilons aux pygmées), aurait été découvert par une femme fang, en veuvage, mariée selon la coutume Tsoghos (…)au frère cadet de son feu mari…sans vouloir m’épancher sur ce récit que je crois connu des diverses personnes qui sont dans cet aba’a.
Les Tsoghos (et dérivés) ayant arraché le Bwiti à la femme pour l’emporter au village, sa pratique restait très primitive, exclusivement réservé à la gent masculine. Et les rares personnes qui s’y initiaient ramenaient toujours des noms assimilés aux animaux et à la nature car, même si la notion de l’être suprême était depuis fort longtemps ancré dans la tradition orale africaine, le principe de la hiérarchie « divine » primait ; la nature et les animaux étant des entités vivantes supérieures à l’homme, dont plus près de l’être suprême, ce sont ces éléments qui accueillaient l’individu lors de son initiation. (Nzambi me Wouba « le feu », nzambi Mediba « l’eau », nzambi Popabiango « le vent », nzambi avangua Tseinguè « la terre », Dibobia nzambé « l’araignée », Kudu « la tortue »…)
Le premier fang à s’être initié au Bwiti s’appelle Ntoutoume Nze Emvame et ce, dans la branche Dissoumba qui avait déjà subit un raffinement dans la pensée et la pratique de ses leaders. Ntoutoume Nze Emvame a initié un bon nombre de personnes qui, selon leurs aspirations, et par-rapport aussi aux influences contextuelles de cette époque christo-coloniale, ont reformulé le Dissoumba (Dissoumba minkonghô, Dissoumba Mona Bata, Paka na Kombo Bididi na Sodou, assumgh’éning, éreindzi-saint…).
Au cours de ces extensions du Dissoumba, les femmes au début prenaient part aux veillées, et par la suite, ont été admises dans l’initiation du Bwiti. C’est ce qui a donné naissance à la revendication de l’origine du Bwiti par la femme et à son extension féminine que nous appelons « Ombwiri ».
Le fondement du Bwiti aujourd’hui s’oriente plus dans la notion de l’être suprême et des différentes dimensions hiérarchiques qui nous lient à Lui ; donc de la connaissance de l’univers et des règles qui le régissent. On va s’initier généralement au Bwiti quand on se trouve dans une situation de force majeure : pour un empoisonnement, une protection, une promotion ou un désenvoutement… et cette initiation qui généralement s’effectue pendant trois jours, peut être prolongée selon les cas.
L’Ombwiri de son coté œuvre à partir de la matrice même de l’individu et prend sa source dans la connaissance de la nature et de ses éléments. L’Ombwiri dirons-nous est plus médicinal et son initiation prend plus de temps, car l’individu, avant la manducation du bois sacré, doit subir une série de bains purificateurs et de pénitence pour alléger son esprit du vice charnel.
Cependant certaines branches du Bwiti comme le Bwiti missokô, excellent aussi dans la connaissance des éléments naturels.
Ce que nous pouvons retenir, c’est le BWITI (englobant le Bwiti et l’Ombwiri) n’est pas seulement une sorte de théologie sur laquelle nous reposerons le salut de notre âme ou une philosophie, mais aussi un savoir-être, une science et une médecine.
Le Bwiti est supérieur dirait-on à l’Ombwiri, car son fondement repose sur le ndzimba (bweindzè, ékossô, éwombéwombé…) qui n’est autre que le premier cercueil du premier mort de la race humaine…que nous assimilerons à Abel chez les chrétiens.
Mais d’un autre coté, le sacrifice fait par la femme (représentation fémino-morphologique de la harpe sacrée) afin que le Bwiti aille au village, n’est autre qu'un rachat, une sorte de rédemption due au péché originel (le premier dépucelage…) dont elle est l’auteur.
Malheureusement de nos jours ces pratiques sont le joug de charlatans qui, au lieu d’élever l’esprit du patient, l’asservie et l’oriente vers des sphères négatives. Ou dans les mains d’escrocs qui y voient une profession et une source d’enrichissement.
Ma buine n'na, mene sougou abimté, akibabuign.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LE BWITI   Lun 13 Déc - 17:21

maningmania a écrit:
(...) n’est autre que le premier cercueil du premier mort de la race humaine…que nous assimilerons à Abel chez les chrétiens.
(...)
Tu voulais certainement parler d'Adam moadzang. Ve, bon commentaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Lun 13 Déc - 18:11

akiba pour ces lumières très bwitistes que tu nous donnes, modjañ maningmania. pour ma part je déplore la tendance du Bwiti-Fañ à toujours vouloir s'arimer à la bible. le besoin permanent de trouver des analogies avec la bible est franchement lourd. les Mitsogo de qui les Ekañ tiennent directement le Bwiti ne manifestent pas cette "manie maniante" (lol) assimilationniste.

le Bwiti-Fañ donne l'impression de vouloir retrouver dans le Bwiti un autre mode de la bible, comme si les Ekañ étaient incapables de s'affranchir du conditionnement de l'univers judéo-chrétien. je pense que c'est un peu le cas...


Citation :
Le Bwiti... son fondement repose sur le ndzimba (bweindzè, ékossô, éwombéwombé…) qui n’est autre que le premier cercueil du premier mort de la race humaine…

oui, en fait, spirituellement le "Bwiti" et le "Bieti", ("Bieri", "Biere") traduisent une même réalité. le "Bwiti (Bwete)" concrètement c'est le "crâne", la relique d'un ancêtre, tout comme le "Bieti" (le Bieri, le Biere). on a même l'impression qu'il s'agit du même mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
maningmania



Masculin Nombre de messages : 7
Age : 35
Localisation : Metz FRANCE
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: LE BWITI   Lun 13 Déc - 18:44

La relique, effectivement tient une place quasi-totale dans nos traditions négro-africaines.
L'histoire dit que lorsque cette femme faisait sa besogne (pêche à la nasse), plongée dans un état de vague à l’âme du à la vie de souffrance qu'elle menait auprès de son nouvel époux, elle ne se rendait pas compte que pendant ses brassées de nasse, c'étaient des ossements qu'elle projetait vers la rive...
Le petit animal tout blanchâtre qu'elle va poursuivre et qui va la conduire à un endroit particulier de la foret; c'est parce que ce dernier aurait prit la tête des ossements et aurait voulu s’enfuir avec...
Je vais transgresser quelques lois en faisant une approche initiatique, que je sais vivante à l'intérieur de vous.
Cette femme est en fait la réincarnation de la première femme, et cet état de blues, de vague à l’âme illustre les premiers remords de l'humanité, l'état d'esprit dans lequel était la première femme après l'acte causé.
C'est ce que les bwitiste appellent MEZIMBA, (mi ngnamle en fang).
Les ossements quant à eux seraient ceux du premier mort de l'humanité. Dans le récit, ce sont ceux du premier mari, mais il faut tenir compte du faite qu'il existe un lien spirituel entre MÈRE/FILS qui est en effet ÉPOUX/MÈRE.

Pour revenir au récit, les Tsoghos vont récupérer le Bwiti pour l'emporter au village. Mais c'est quoi le bwiti? Tout simplement le crane humain que cet animal aurait emporté avec lui au fond de la foret et sur lequel, la femme allait se recueillir de temps en temps. Le crane serait alors une sorte d'intermédiaire, un vortex grâce auquel elle pouvait entrevoir son mari (son fils)...

Il faut dire que le Bwiti et le Bieri sont en effet très liés, ayant une même base: l’ancêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mar 14 Déc - 0:24

maningmania, akiba abui. le Bwiti, le Bieri de chez nous livrent des clefs de compréhension des "crânes de cristal" chez les Amérindiens : ce sont leurs outils à eux pour se connecter aux Ancêtres. ce sont leurs Bieri à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
maningmania



Masculin Nombre de messages : 7
Age : 35
Localisation : Metz FRANCE
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mar 14 Déc - 2:10

La pseudo-christianisation du bwiti est due à beaucoup de raisons, qui peuvent ou ne pas s'avérer indirectement légitimes, bien entendu selon le bon entendement de chacun.
La première raison est du fait que le christianisme en lui-même n'est q'une pale copie des rites et traditions de nos ancêtres que les "bobedzang" appellent péjorativement paganisme. Alors, à cette époque coloniale, quand le profane s'initiait et entrevoyait la vraie réalité dont la notre n'est qu'un lugubre reflet humain, et constatant que cette vraie réalité avait des caractéristiques similaires à ce qu'enseignait l'inquisiteur, il était probable ou du moins évident que les appropriations aillent de paire.
Une des autres raisons est ce que nos grands parents racontent concernant le fait qu'un certain évêque africain aurait donné aux blancs notre relique (une cithare d’après ce qu'ils disent)qui fait leur émergence aujourd'hui, occasionnant notre déchéance et la déroute de nos âmes...
La cosmogonie et la hiérarchie divine chrétienne (quittant du simple ange jusqu'aux trônes et principautés, pour atteindre les dieux et leurs hiérarchies respectives) sont quasiment les même dans le bwiti, car au bout du compte elles ont une même source: l'un étant tout simplement la copie de l'autre.
Bien entendu, dans cette confusion, il existe comme je l'ai dis plus haut, des charlatans et des escrocs qui n'ont aucun savoir dans le fondement et la genèse du bwiti et qui vont maladroitement calquer sur le christianisme en se vantant la légitimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mer 15 Déc - 16:00

les grands-parents disent qu'un aliéné de chez nous aurait trahi en remettant aux européens une cithare (ngoma ? mvet ?) qui serait notre relique ? pourrais-tu détailler cette histoire stp ?

d'autre part je ne pense pas que cette trahison soit vraiment à l'origine de notre déchéance, pcq la déchéance est vielle de +sieurs millénaires avant cet malheureux épisode qui date de la colonisation, non ? cette trahison confirme la fait que nous sommes déjà en plein dans la déchéance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LE BWITI   Sam 25 Déc - 0:59

j'ai entendu dire que le Bwiti est quand même pratiqué dans les environs d'Ongola Yewondo, bien que très marginalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: LE BWITI   Ven 5 Aoû - 15:50

Evindi Mot a écrit:
j'ai entendu dire que le Bwiti est quand même pratiqué dans les environs d'Ongola Yewondo, bien que très marginalement.
A moadzang Evindi Mot, le contraire nous aurait surpris. Il ne te manque plus qu'à t'initier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aanne



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: LE BWITI   Mer 16 Mai - 18:35

Merci pour toutes ces informations relatives au Bwiti.

Mais j'ai quelques petites questions quand même:
au final, du moins depuis le XIXème siècle, qu'est ce que c'est véritablement le bwiti? un rite de guérison? un rite d’initiation, pour etre guérisseur?
Je voulais aussi savoir quels étaient les différents objets utilisés généralement dans ce rite. Reliquaire type byéri? harpe? mvet? tamtam? masque? Et quelle est la place de la couleur blanche?
Et quels sont les formes stylistiques employées pour la fabrication de ses objets?


Merci d'avance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE BWITI   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
LE BWITI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: