Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Etat Fang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
meki' mékome



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Etat Fang   Mer 20 Fév - 19:09

Mbolo bore ayong dame,

J'ai évoqué un sujet ici, qui fache tout le monde, je veux bien, mais est-il possible d'avoir vos points de vus au lieu d'une crainte sans parole. Merci de me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 20 Fév - 20:31

mboloa modjang meki' mekome.

je vais te faire savoir très clairement ma position : je ne suis pas en faveur de la création d'un Etat fang, comme je ne suis pas en faveur de la création en Afrique de tout Etat sur la base de l'ethnie.

je suis par contre militant pour une réorganisation et une restructuration des peuples, des ethnies qui cohabitent dans les Etats africains. j'entends par là que la culture - donc la langue et la science qu'elle véhicule ; les rythmes et les informations qu'ils renferment ; l'artisanat et la connaissance qui y est codée ; les savoirs techniques, technologiques - de chacun de ces peuples soit approchée, étudiée, intégrée dans ce qu'elle a de supérieur puis échangée dans un espace intra-africain. le but d'une telle dynamique serait la Reconstruction Africaine. voilà je pense le grand défi que tous ceux et toutes celles du Monde-Source (Africa) sont tenus de relever. pourquoi ? eh bien parce que notre survie déjà tout bêtement en dépend.

je propose donc de mettre en lumière les différentes cultures qui font les Etats africains actuels et surtout de rechercher leurs complémentarités ! notre avenir et notre résurrection se trouve amon avis là.

voici modjang les réserves que ton idée suscite chez ton frère :

#1- la création aujourd'hui d'un Etat x, disons "Ekang" renforcerait la séparation, la division, le clanisme, le tribalisme, l'exclusion ethnique.

#2- un Etat ethnique x, disons "Ekang" signifierait un territoire autonome, des frontières, bref une séparation matérielle, administrative, politique d'avec nos frères, fils de notre mère (Africa).

#3- un Etat aujourd'hui construit sur l'ethnie ; un Etat avec sa police, son armée, sa monnaie, sa constitution... serait (en plus d'une proclamation de désolidarisation avec les peuples frères qui cohabitent dans le même espace) une déclaration de guerre : comment un peuple au sein d'une familloe de peuples commencerait-il à s'armer, à tracer des frontières, à obéir à ses lois propres sans que cela n'inquiète à juste titre les autres ? pourquoi un peuple ferait-il cela si ce n'est parce qu'il considère les autres comme des ennemis ?

#4- une telle initiative ferait le lit d'un embrasement de conflits ethniques à grande échelle. des logiques de génocide ne sont pas loin. l'autodestruction n'est pas loin.

non modjang, cette proposition ne recueille pas l'avis favorable de ton frère, bien au contraire. un élément de la science cosmique de nos frères les Dogon (Mali) explique que le Créateur a utilisé deux techniques démiurgiques pour créer l'univers : la première était une technique de superposition qui a échoué "parce qu'Amma (Energie Créatrice) avait mis trop de choses". Amma (Intelligence Crétrice) a ensuite utilisé une autre technique qui est "l'intégration".

faisons une lecture politique de cette sagesse ancestrale et appliquons-la au contexte africain actuel : la superposition (Etats autocentrés, isolationnistes) est vouée à l'échec. l'intégration (fédération d'Etas africains) est la solution gagnante.

je pense que notre race [nsut na viouk ; kam ; kush ; nuba...] doit avoir un idéal qui guide sa marche et son mouvement dans l'Histoire. cet idéal doit être une "idée-force", un leitmotiv, comme un mantra qui lui sert de direction, une boussole. je pense que la Résurrection Africaine/Renaissance Africaine/Reconstruction Africaine (RA/Râ) est cette boussole, ce point ultime vers lequel toutes énergies doivent tendre. ce n'est que mon avis modjang, mais je tenais à le partager quand même.

akiba.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 21 Fév - 2:20

meki' mékome a écrit:
Mbolo bore ayong dame,

J'ai évoqué un sujet ici, qui fache tout le monde, je veux bien, mais est-il possible d'avoir vos points de vus au lieu d'une crainte sans parole. Merci de me répondre.
Si le but est d'argumenter sur son point de vue et ne pas mépriser celui qui pense différemment, pour moi il n'aura aucune "facherie" Smile

A meki'mékome, voilà ma réponse et après, je vais revenir sur certains points de notre frère Evindi Mot.

Pour moi, même si au fond l'idéal d'une société du genre "tous frères car partageant la même culture donc moins de tensions" existe, malheureusement dans la réalité :

1-pour parler de nous les Fang, même dans un Etat Ekang, cela ne mettra pas fin aux conflits que toute société est appelée à connaître. Le fait d'être UN nous aidera-t-il à mieux dépasser lesdits conflits? Ma yem ki.

2- (et c'est ma principale réserve) : un tel Etat pour moi est quasiment impossible à matérialiser. Je pars du principe qu'en disant "Etat", c'est dans sa conception contemporaine, un territoire donnée avec ses frontières, une aire géographique bien précise et les institutions qui vont avec. Vu la diversité d'Emomilang, pour moi cela est quasiment impossible, car, aucun groupe ethnique n'est seul. L'histoire a fait que nous partagions des territoires avec d'autres groupes, une complexité qui tue dans l'œuf de telles idées d'Etats ethniques. Comment les Ekang du Cameroun, du Gabon ou de Guinée Equato feront pour mettre en place un Etat? Je m'arrête + au Cameroun dont je connais la géographie. Rien que dans la province du Centre (où se trouve Ongola), bibele b’Ewondo, b’Eton... ve da bibele fe Meyong mefe. Comment va-t-on expliquer à ses voisins de groupes ethniques autres un tel projet car évidemment, une telle initiative, je n'ose même pas imaginer qu'elle se fasse de façon forcée drunken Ou alors, les adeptes d'un Etat ethnique devraient trouver une "terre inhabitée" et repartir de zéro mais là aussi, mission quasi impossible.

Bref, pour rester dans le « terre-à-terre », a su dama, ma yen na dzam te a siki dzam boban déjà d’un point de vue matériel parce qu’aujourd’hui en Afrique je ne sais si un pays, voire même une simple région peut se prévaloir d’être uniquement occupé par un seul groupe ethnique et du coup doit composer avec les autres.

Ma position sur un plan autre que matériel…
Déjà, vu le très fragile équilibre actuel entre les différents groupes ethniques constituant nos Etats nés de la colonisation, de suite une telle initiative d’Etat à base ethnique serait perçue par les autres comme une agression et malheureusement, comme a be Bivindi Bi Mbot on est souvent très réactifs (trop ?) quand il s’agit de se retourner contre l’agression d’un autre Evindi Mot, je ne te fais pas un dessin. Déjà aujourd’hui, en ce qui concerne des manifestations culturelles de grande envergure de tel ou tel groupe ethnique, au lieu de s’en réjouir (et d’y puiser matière à réflexion) certains brandissent le faux procès de dérive tribaliste. Or il ne faudrait pas non + que les bonnes initiatives visant à valoriser nos cultures, soient saquées sous prétexte qu’il y a un risque « tribaliste », un peu comme a nnam mitangan yene wa ke na wa kobo, ngue o ne Evindi, tout de suite, on coupe court à ton argumentaire en te traitant de « communautariste ».

Pour moi, un Etat à base ethnique est quasi impossible MAIS… à nous Bivindi Bi Mbot de trouver d’autres moyens d’atteindre cette union recherchée, de mettre en place des organisations de valorisation culturelle déjà locales, régionales et interétatiques. Je le disais dans un post, je suis avec attention les manifs organisées au Cameroun par tel ou tel groupe ethnique, et qui vont souvent au-delà du simple Cameroun, vu que souvent, le groupe concerné se retrouve éparpillé par ex au Nord Cam et au Tchad…L’idée cher à nos cœurs d’un Festi-Fang, ce sont pas moins de 3 Etats qui seraient aussi concernés. On parle ici de manifs, mais après rien n’empêche par exemple des échanges interculturels, scientifiques… plus poussés (au-delà de l’espace-temps d’une manif) entre membres d’un groupe ethnique éparpillé sur plusieurs Etats. Pour moi, cela permettra de mieux se connaître, se réapproprier chacun notre histoire (et logiquement, on verra apparaître le LIEN entre les différentes composantes de Kama). Pour moi, cela peut aussi être un facteur de stabilité, en nous permettant de voir qu’au-delà de notre groupe ethnique, on a une destinée commune.

Enfin, je me dis que malgré les « pieds d’argile » (au niveau de la cohésion ethnique notamment) des Etats africains, il serait utile de ne pas sous-estimer le lien (même fragile) qui s’est créé depuis les années 60 (indépendance) et qui fait que certes on est d’un groupe ethnique, mais on est aussi d’un PAYS. Ce lien, c’est simplement la notion d’appartenance à une Nation, avec ses différentes composantes. Une personne proche a siki Evindi a ngue sili ma nsili : je me sentais plus quoi au juste ? Camerounaise ? Ewondo (Ekang) ? J’avoue ne pas avoir tranché, car je pense être les deux et au-dessus de tout ça, AFRICAINE bien sûr. Que je le veuille ou pas, je suis dans un pays, le Cameroun et je le considère comme mien. Mais aussi, je suis née dans un groupe ethnique qui fait ma fierté. J’aime mon pays et sa diversité, j’aime aussi la diversité de mon groupe ethnique, tout ça fait ce que je suis. Mon leitmotiv serait plutôt UNITE DANS LA DIFFRENCE et pour moi, pas nécessairement besoin d’un Etat constitué d’un seul groupe ethnique pour y arriver. Akiba.

PS : j’espère que tu nous donneras aussi en détail ton point de vue a meki' mékome et surtout comme tu as dit, que chacun (POUR ou CONTRE) n’ait de crainte à argumenter sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 21 Fév - 2:32

Finalement je ne vais pas réagir à ton post car à la première lecture, les passages ci-dessous me troublaient mais là, je viens de relire avec plus d'attention, je crois avoir compris. Smile

Evindi Mot a écrit:
mboloa modjang meki' mekome.

#1- la création aujourd'hui d'un Etat x, disons "Ekang" renforcerait la séparation, la division, le clanisme, le tribalisme, l'exclusion ethnique.

#2- un Etat ethnique x, disons "Ekang" signifierait un territoire autonome, des frontières, bref une séparation matérielle, administrative, politique d'avec nos frères, fils de notre mère (Africa).

#3- un Etat aujourd'hui construit sur l'ethnie ; un Etat avec sa police, son armée, sa monnaie, sa constitution... serait (en plus d'une proclamation de désolidarisation avec les peuples frères qui cohabitent dans le même espace) une déclaration de guerre : comment un peuple au sein d'une familloe de peuples commencerait-il à s'armer, à tracer des frontières, à obéir à ses lois propres sans que cela n'inquiète à juste titre les autres ? pourquoi un peuple ferait-il cela si ce n'est parce qu'il considère les autres comme des ennemis ?

#4- une telle initiative ferait le lit d'un embrasement de conflits ethniques à grande échelle. des logiques de génocide ne sont pas loin. l'autodestruction n'est pas loin.
akiba.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Ven 22 Fév - 1:20

Mbolani,
Akiba à evindi mot et minsili pour vos observations pertinentes. Moi, je souhaiterais que meki'mekome nous définisse d'abord ce qu'il entend par "Etat fang". Nde fe, je ne comprends pas pourquoi d'emblée, il s'auto-censure en parlant de "sujet qui fâche" car pour moi, il s'agit d'un sujet comme les autres.
Sinon, en ce qui me concerne, ma vision serait plutôt celle d'un rapprochement des ekang dans un cadre purement fraternel avec un projet socio-économique et culturel et non politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Ven 22 Fév - 19:05

Mbolani mia bese. mone mema mbolo. j'aime bien ta formulation : "projet socio-économique et culturel".
akiba.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Sam 23 Fév - 16:36

Akiba et je souhaite que nous ayons l'occasion de développer ensemble les contours de ce projet. Bi bala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Sam 23 Fév - 23:28

Je pense que ce serai vraiment instructif (pour le débat) d'avoir les arguments d'une personne en faveur d'un Etat Fang, donc bia yanga mina a bobedzang ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mbana



Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Guinea Ecuatorial
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 29 Mai - 9:20

El pueblo Fang nos merecemos una nacion independiente, que nos garantice un territorio digno, con su propia estructura politica, social, economica, cultural y con sus propios valores y costumbre que las identifiquen ante las otras naciones y que goce de una democracia y una constitucion que nos garantice una convivencia social digna Abimi teooooo!!!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ntoutoume



Masculin Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Ven 30 Mai - 23:33

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Je pense que ce serai vraiment instructif (pour le débat) d'avoir les arguments d'une personne en faveur d'un Etat Fang, donc bia yanga mina a bobedzang ... Smile
*

Encore une fois je vais te surprendre: "l'etat fang? Pourquoi pas?"
Jusqu'à preuve du contraire, un état multi ethnique n'est pas si en paix que ca!!! Un jour ou l'autre ca fini par capoter. Il n'y a qu'à voir ce qui se passe en chine avec le tibet. Dans un pays multi ethnique, l'instabilité est souvent de mise!!!

J'ai cru comprendre que les allemands proposaient justement la création d'états en fonction des diverses ethnies. Plusieurs ethnies dans un même état, c'est plusieurs petits groupes, ou chacun essaie de se faire sa place. Dans ce cadre, il est tres difficile de faire avancer les choses.

Alors que si on créait justement un état fang, un état myene, un etat punu, un etat teke etc. ...

Le résultat serait d'abord la possibilité pour chacun de ces etats d'avancer dans un sens. Ce n'est qu'une fois que ledit etat serait digne de ce nom qu'il pourrait avoir une force de proposition vers ses congénères.

C'est parce que la france est "la france", l'allemagne "l'allemagne", l'espagne "l'espagne" etc, que ces differentes forces peuvent aujourd'hui parler d'Union Européenne.

Regardons le problème de maniere plus locale. Aujourd'hui nos vieux dans les villages n'ont plus leur sagesse que pour eux!!! Pourquoi est ce que le savoir africain se perd? pour la simple et bonne raison qui fait que nous cherchons une union interethnique, alors que chaque ethnie n'a même pas réglé en son sein tous les problemes qu elle devrait regler.

C est le principe de l'aveugle qui en guide un autre. Un etat fang fort et stable aurait aujourd'hui la possibilité de prétendre à une place dans le monde. Et que faisons nous, nous essayons de créer un mixe culturelle entre l'occident et l'afromixeculture!!!

Un etat fang, avec des ecoles fang et que sais je encore!!!! Eh ben aujourd'hui cela permettrait au petit acculturé de comprendre et d'asseoir sa personne dans un contexte socio-culturel bien précis, de pouvoir le défendre. Bref!!!

Je ne suis pas du tout pour une division africaine ou quoi!! Non!! Au contraire. Mais je pense que c'est en assayant nos cultures, en etant bien avec nous même, que nous pourrons par la suite évoluer vers un apprentissage des autres cultures.

Je tiens cependant à préciser que je ne révoque pas l'idée qu'un état multi ethnique puisse s'en sortir!!! Toutefois, je tiens à préciser que les guerres interpays sont rares!!!!! Dans la plupart des cas il s'agit de guerres inter ethniques.

Enfin!!! C est mon idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 1 Juin - 19:27

Mon frère Ntoutoume, je suis contente que tu ais réagi sur ce sujet, et surtout de voir un point de vue du camp qui est pour un Etat ethnique. même si je continue à penser qu'en l'état actuel de nos pays, ne serait-ce que géographiquement parlant, un tel Etat est quasi-impossible (on va faire quoi de nos voisins?!), quand je lis ce que tu as écris ci-dessous, je me dis "ah ben tiens ! je n'avais pas vu les choses sous cet angle !"

ntoutoume a écrit:
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Je pense que ce serai vraiment instructif (pour le débat) d'avoir les arguments d'une personne en faveur d'un Etat Fang, donc bia yanga mina a bobedzang ... Smile

Encore une fois je vais te surprendre: "l'etat fang? Pourquoi pas?"
Jusqu'à preuve du contraire, un état multi ethnique n'est pas si en paix que ca!!! Un jour ou l'autre ca fini par capoter. Il n'y a qu'à voir ce qui se passe en chine avec le tibet. Dans un pays multi ethnique, l'instabilité est souvent de mise!!!

Regardons le problème de maniere plus locale. Aujourd'hui nos vieux dans les villages n'ont plus leur sagesse que pour eux!!! Pourquoi est ce que le savoir africain se perd? pour la simple et bonne raison qui fait que nous cherchons une union interethnique, alors que chaque ethnie n'a même pas réglé en son sein tous les problemes qu elle devrait regler.

Je ne suis pas du tout pour une division africaine ou quoi!! Non!! Au contraire. Mais je pense que c'est en assayant nos cultures, en etant bien avec nous même, que nous pourrons par la suite évoluer vers un apprentissage des autres cultures.

Je tiens cependant à préciser que je ne révoque pas l'idée qu'un état multi ethnique puisse s'en sortir!!! Toutefois, je tiens à préciser que les guerres interpays sont rares!!!!! Dans la plupart des cas il s'agit de guerres inter ethniques.
Enfin!!! C est mon idée.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Lun 2 Juin - 5:37

mbolo a mina besse ;


il ya un grand philosophe ki disait( j'essaye de resumer):
"c'est la diversité ki m'enrichi"
alors parlant de cette diversité , on ne peut k'attirer des points positifs , je suis bien d'accord avec ceux ki parlent de guerres inter ethniques et autres moi je ne parle pas en singleton j'essaye de généraliser nous nous trouvons dans un monde ou on parle de MONDIALISATION , DE GLOBALISATION on parle d'une afrique , d'afrique du nord , d'afrique centrale, d'afrique de l'ouest, d'afrique des grands lacs ce ki constituent des forces au niveau économique, cette structuration de zones vous les retrouverez dans les autres continents alors tout ca seulement pour dire k'a ce niveau de la mondialisation parler d'etat fang est pour moi une idée trop fanatique[b] ( voir immature economikement et meme politiquement)et aussi une manière de vouloir fuir la réalité parceke si je prends l'exemple du GABON IL YA CEUX KI SE CROIENT PLUS FANG KE LES AUTRES? ET LES AUTRES KI SE CROIENT PLUS CIVILIS2ES KE LES AUTRES FANG .
et si ont parlait des petites rivalités zonales entre les fang de bitam et ceux d'oyem par exemple etc... tenez dans votre état la LE PRESIDENT SERA DE KELLE ZONE? rien ke la réponse a cette petite kestion fera couler bcp d'encre kan on arrive pas a regarder le fang d'une autre province avec bon oeil . donc de grace parlons de ce ki nous reunit tous aka LA CULTURE ke nous avons en commun pensons a l'inculquer a nos descendants dans les règles de l'art. ARRETONS DE FAIRE PASSER LE FANG POUR KELKUN D'ANTI SOCIAL ET D'auto SUFFISANT ce ke nous ne sommes pas les discours ethniques de nos jours doivent etre dépassés et pris avec bcp de philosophie . je suis gabonaise et minsili camerounaise eh bien en grande filles nous savons sans pour autant rever a un état fang ke nous avons kelke chose en commun c'est LA CULTURE FANG elle seule depasse les frontières. AKIBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ntoutoume



Masculin Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 3 Juin - 16:03

Il est vrai que le contexte actuel est beaucoup trop difficile pour rentrer dans une procédure de création d'état ethnique sans créer de polémique.

Cela exigerait que tout le monde comprenne le sens premier de cet acte, et surtout que tout le monde prenne cet acte comme une évolution plutôt qu'une régression.

Ces choses là sont comme l'amitié. Il est important d'avoir des amis, très important. Mais il faut certaine maturité pour reconnaitre, et pour choisir ses vrais amis. Beaucoup de personnes ont de mauvaises compagnies, pour diverses raisons:
- Elles ne savent pas dire un "non" franc
- Elles sont naives
- Elles cherchent à tuer la solitude
etc....

Ces personnes souvent fragiles riquent de se faire avoir, car l'extérieur est aux loups d'abord: et il faut être fort pour dompter un loup.

Alors quand je parle d'un "état fang", il ne faut pas voir un retour (même si je dois bien reconnaitre que le contexte actuel ne le permet pas ou plus). C'est histoire de remettre un peuple debout.

Imaginez un peu ce que cela aurait donné si en afrique on avait:
La nation FANG (7 millions d'habitants), la Nation ZOULOU (10 mil d'h), la nation GOUM, la nation FON etc... Imaginez la force, chacune avec sa culture, ses rites, son éducation.

Imaginez ceci encore: "Cyclone au pays FANG, les TEKE (et non les occidentaux!!!! comme il est souvent les cas) ont apporté leur aide aux FANG qui ont connu une catastrophe naturelle".

Cela aurait dû être comme cela!!!! Ce n'est pas le cas certes, et il faut faire avec.

C'est pour cela que nos sages n'ont plus leur place!! La société à trop changer, et on les a mis au placard!!!

Enfin bref!!! Encore une fois le contexte actuelle ne le permet pas. Mais bon, il aurait pu en être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 12 Nov - 23:23

Agora là où les idées se choquent et s'entre-choquent.
J'arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Ven 14 Nov - 11:11

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Agora là où les idées se choquent et s'entre-choquent.
En évitant quand même de provoquer des étincelles... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Ven 14 Nov - 13:34

adzidzon a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Agora là où les idées se choquent et s'entre-choquent.
En évitant quand même de provoquer des étincelles... Very Happy
C'est pas forcément mauvais d'avoir des étincelles, sources de feu et lumière.
Que pleurons-nous ? Que poursuivons nous ? La lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missang



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: oui un état Fang   Dim 14 Déc - 3:16

Sur la question d'un état fang, je suis plutôt très favorable, pourquoi la base de cette réponse ce trouve dans le passé, car si cette idée ne dois pas être évoquer alors pourquoi ce site, je m'explique nous parlons la même langue avons les même cultures traditions mental et la même histoire migratoire suite au même événement, réfuter l'idée d'un état Fang serait réfuté tous ce que je viens de citer alors à quoi sert ce site.
avant la défaite des Allemand guerre 14-18 poste colonial on vivaient tous regrouper en un seul bloc qui regroupait les Fang gabon cameroun congo et un peu de guinée, et après la défaite des Allemand les Français ont couper les Fang en trois groupe Gabon cameroun et Congo, pourquoi ?, alors qu'un scientifique Allemand comparer le peuple Fang en Afrique comme le peuple Allemand en Europe et que les Allemand eux pensaient qu'il était de regrouper les fang en une seul colonie, ce pourquoi même les Anglais n'étaient pas contre, la suite vous la connaissez.
Dés 1947 il y avaient par année des congrès Fang qui regroupait tout les Fang de la sous région, ce qui ne posait pas de problème aux Français jusqu'à l'arrivée de Léon MBA, car contrairement à ce qu'on pense il ne voulait pas l'indépendance du Gabon, pourquoi ?, pour profiter d'un développement rapide et de pouvoir la demander vingt ans plus tard et quand les français forcèrent léon MBA à signer l'indépendance il l'a dis qu'il coupait tout et qu'on prenait une réel indépendance, la suite vous le savez, de Léon MBA à Jean Hilaire AUBAME les idées étaient les mêmes, pour les Français quel était leur points commun tout deux était Fang et il y avait un congrès Fang, ce congrès fut abolie en 1978 par Bongo et le président du Cameroun de l'époque à la demande de la France, ce qui arranger aussi les deux chefs de l'état.
Pourquoi ce congrès la réponse est simple il y a identité commune langue culture tradition spiritualité mental religion et histoire etc...,il y a là même peuple réunification donc un état Fang.
Des membres des deux côtés de me famille y ont participé et c'était çà le but de ce congrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 14 Déc - 21:32

ce site tel que je le comprends se donne pour mission de prmouvoir les valeurs cultures fang. faire revivre notre culture ; instruire les enfants de l'ayong dans la culture ancestrale, le patrimoine antique ; se réapproprier l'héritage eds anciens afin de redevenir des vrais Africains, créateurs et producteurs de vie, d'excellence dans tous les domaines de l'activité humaine.

la raison d'être de ce site est bien la renaissance du feu culturel, le retrour aux sources vivifiantes de l'ayong. retrouver notre âme et nous en servir pour reconstruire l'Afrique.

personnellement je perçois la culture comme une somme de savoirs et de forces dont nous devons nous armer afin de créer, de trouver des solutions, de faire avancer notre race. pour moi la recherche d'un Etat sur la base de l'ethnie est à contre-courant de l'urgence de fédération des peuple d'Afrique. chacun ira faire son Etat-ethnie de son côté et que restera-t-il concrètement ?

que l'ayong se retrouve dans +sieurs Etats aujourd'hui devrait être source d'enrichissement au contraire. et puis qui a dit que que le fait d'être au Gabon, en Guinée-équatoriale, au Congo, en RCA, à Kamélone empêche pas l'action collective, les retrouvailles, les synergies pour la cause africaine, panafricaine ? ne perdons pas de vue cet objectif clé. nous sommes les enfants de l'Afrique et nous devons rebâtir, reconstruire.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Lun 15 Déc - 0:13

missang a écrit:
Sur la question d'un état fang, je suis plutôt très favorable, pourquoi la base de cette réponse ce trouve dans le passé, car si cette idée ne dois pas être évoquer alors pourquoi ce site, je m'explique nous parlons la même langue avons les même cultures traditions mental et la même histoire migratoire suite au même événement, réfuter l'idée d'un état Fang serait réfuté tous ce que je viens de citer alors à quoi sert ce site.

A Missang, même si le sujet est évoqué ici, chaque camp défendant avec arguments ses pions (comme tu as vu Smile Monefang n'a aucune, mais alors aucune ambition d'oeuvrer pour un Etat fang à 100%. Je suis de celles qui pensent que cela est aujourd'hui mission impossible pour des raisons idéologiques (on est condamné à vivre avec les autres, e Nsi mi Nsut mi Mbot a plus besoin d'unité que de dicison sur cette base - ethnie- qui nous fait déjà tant de tort), géographiques/pratiques (si ça se passe au centre cameroun par exemple, on va chasser nos frères d'autres ethnies qui sont là depuis des siècles tout comme nous? Shocked ), patriotisme (qu'on le veuille ou pas, le fait de vivre depuis sa naissance dans un pays avec d'autres, il y a eu un lien qui s'est créé, c'est peut-être encore fragile, mais pour moi, on peut se sentir fang mais aussi d'un pays particulier) et bien d'autres déjà évoqués + haut.
Monefang selon moi, a un objectif culturel : nous aider à nous réapproprier nos cultures grâce à nos échanges, nous pousser à la reflexion et qui dit reflexion dit esprit critique, bref faire de nous des gens qui savent un peu plus QUI ils sont et affronteront d'autant mieux les défis de l'avenir, et ceux avec leurs autres frères non-fang cheers

missang a écrit:
avant la défaite des Allemand guerre 14-18 poste colonial on vivaient tous regrouper en un seul bloc qui regroupait les Fang gabon cameroun congo et un peu de guinée, et après la défaite des Allemand les Français ont couper les Fang en trois groupe Gabon cameroun et Congo, pourquoi ?, alors qu'un scientifique Allemand comparer le peuple Fang en Afrique comme le peuple Allemand en Europe et que les Allemand eux pensaient qu'il était de regrouper les fang en une seul colonie, ce pourquoi même les Anglais n'étaient pas contre, la suite vous la connaissez.
Dés 1947 il y avaient par année des congrès Fang qui regroupait tout les Fang de la sous région, ce qui ne posait pas de problème aux Français jusqu'à l'arrivée de Léon MBA, car contrairement à ce qu'on pense il ne voulait pas l'indépendance du Gabon, pourquoi ?, pour profiter d'un développement rapide et de pouvoir la demander vingt ans plus tard et quand les français forcèrent léon MBA à signer l'indépendance il l'a dis qu'il coupait tout et qu'on prenait une réel indépendance, la suite vous le savez, de Léon MBA à Jean Hilaire AUBAME les idées étaient les mêmes, pour les Français quel était leur points commun tout deux était Fang et il y avait un congrès Fang, ce congrès fut abolie en 1978 par Bongo et le président du Cameroun de l'époque à la demande de la France, ce qui arranger aussi les deux chefs de l'état.
Pourquoi ce congrès la réponse est simple il y a identité commune langue culture tradition spiritualité mental religion et histoire etc...,il y a là même peuple réunification donc un état Fang.
Des membres des deux côtés de me famille y ont participé et c'était çà le but de ce congrès.

Tu nous apporte là un témoignage intéressant !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Lun 15 Déc - 0:17

Toujours sur cette histoire d'Etat fang, je conclue comme frère evindi mot, et j'ajoute que pour moi, voir plusieurs sites d'autres groupes ethniques africains comme les Fang se créer sur le net, ce serait cheers Pourquoi : parce que comme ici, beaucoup en apprendront tellement sur eux-mêmes. Et très important, au fur et à mesure de leur apprentissage, en apprendront plus sur l'Afrique et les liens entre eux et d'autres peuples africains. Asu dama, Monefang a plutôt (et continue Smile ) ravivé mon panifricanisme et afrocentrisme car plus je découvre des choses ici, plus je vois ce qui me lie à mes autres frères/soeurs d'autres ethnies cheers Exemple avec le Byeri... Commencer à découvrir quelques aspects de ça, bebela ya bo na me tsog ane a dzal, eyong me ga be mongo, bi karghe woé eyong bi wok na mbot y'a est-kamlône geki be ngalafis ba bô "mam" e biyes be Tara baba... lol je découvre du coup que moi fille Ewondo, bah au fond j'y suis aussi qq part dans ces pratiques avec le Byeri lol!

Citation :
que l'ayong se retrouve dans +sieurs Etats aujourd'hui devrait être source d'enrichissement au contraire. et puis qui a dit que que le fait d'être au Gabon, en Guinée-équatoriale, au Congo, en RCA, à Kamélone empêche pas l'action collective, les retrouvailles, les synergies pour la cause africaine, panafricaine ? ne perdons pas de vue cet objectif clé. nous sommes les enfants de l'Afrique et nous devons rebâtir, reconstruire.


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 16 Déc - 2:23

ça fait un moment qu'on ne cesse de se diviser dans notre cher continent et jusqu'à preuve du contraire, ça ne nous a pas vraiment réussi.Il est temps d'adopter la démarche inverse et de se construire à nouveau, un destin commun en trouvant plus de choses communes à tous que de spécificités à chacune et à chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 16 Déc - 16:49

Evindi Mot a écrit:
ce site tel que je le comprends se donne pour mission de prmouvoir les valeurs cultures fang. faire revivre notre culture ; instruire les enfants de l'ayong dans la culture ancestrale, le patrimoine antique ; se réapproprier l'héritage eds anciens
la raison d'être de ce site est bien la renaissance du feu culturel, le retrour aux sources vivifiantes de l'ayong. retrouver notre âme
la recherche d'un Etat sur la base de l'ethnie est à contre-courant de l'urgence de fédération des peuple d'Afrique. chacun ira faire son Etat-ethnie de son côté et que restera-t-il concrètement ?

que l'ayong se retrouve dans +sieurs Etats aujourd'hui devrait être source d'enrichissement au contraire. et puis qui a dit que que le fait d'être au Gabon, en Guinée-équatoriale, au Congo, en RCA, à Kamélone empêche pas l'action collective, les retrouvailles, les synergies pour la cause africaine, panafricaine ?



Voici grossomodo les raisons qui nous ont poussé à créer ce site! Tu les résumes bien Evindi Mot! Smile

On peut parler des fang et de tout ce qui s'y rapporte mais notre objectif n'a jamais été de créer un pays ou il n'y aurait que des fang! C'est et tribalisme et on devrait pas s'y attarder.
Fangtown peut exister tout simplement en sachant qu'on à nos frères au cameroun, en guinée... Mais de la à vouloir créer un état fang, wow je serai contre à 80% Missang. J'espère que ton histoire sur Léon Mba et les allemands la est vrai!

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
missang



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 16 Déc - 21:00

Citation :
Mais de la à vouloir créer un état fang, wow je serai contre à 80% Missang. J'espère que ton histoire sur Léon Mba et les allemands la est vrai!

mais pourquoi crois tu que Léon Mba soit mort? pourquoi crois tu que Jean Hilaire Aubame soit parti du Gabon? pourquoi crois tu que le congrès Fang fut aboli? et pourquoi crois tu que le premier ministre du Gabon soit toujours Fang et de l'estuaire? je ne te donne pas de réponse car je l'essai déjà mes j'attends les tiennes Ok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 17 Déc - 11:27

Hum je suis pas trop calé en politique... Mais je vais me renseigner et la je donnerai une réponse. Smile

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 4:16

Massouk Ayong,
Medzang Meki' mokome, les précédents posteurs ont presque épuisé le sujet, l'analyse est profonde et équilibrée. Evindi mot et Minsili ont écrit des choses très sensées. Je ne t'apporte rien de fondamentalement nouveau. Mon analyse est seulement plus systématique. Le droit public et la science politique étant mon pain quotidien, je n'ai pas résisté à l'envie de donner un point de vue élaboré sur ton sujet. J'écris sous forme d'article. A ndié ( petit-fils, mais ce contexte ami, cousin) le texte qui suit ne s'adresse pas particulièrement à toi, mais à nous tous. Je parle d'ailleurs au pluriel. Toutefois, les incorrections et les erreurs sont imputables au seul fils de ma mère.

Première Partie

L'ETAT FANG?
Une chimère juridique - une improbabilité socio-politique

Certains africains se demandent pourquoi le colonisateur européen n'a pas tenu compte de la carte ethnique de l'Afrique pour procéder au tracé de nos frontières. La réponse est simple: la démarche coloniale n'avait pas de visée philanthropique, c'était une entreprise impérialiste, une escroquerie politique à grande échelle. Ce procès fait aux occidentaux rencontre souvent l'argument de la concentration de plusieurs peuples africains dans des espaces géographiques restreints. En vérité, la mauvaise foi des impérialistes est confirmée par le fait qu'ils ont tout fait pour empêcher la création d'un Etat unique en afrique.
Pour le Fang dont le fief ou le terroir se trouve coincé entre cinq pays: le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et Sao Tomé et Principe, la question de l' unification des portions de l'espace ethnique en un territoire étatique n'est ni légitime ni légal. L'équilibre juridique et politique actuel est irréversible avec la sacralité que lui procurent les constitutions nationales et les textes internationaux. Cependant, vouloir comprendre cette situation ou l'expliquer, est tout à fait légal et légitime. Les verroux du tabou sautent face à l'envie innocente de comprendre ou devant la motivation épistémologique de décrypter et de dire le réel.
Un sujet comme celui-ci ne peut pas être convenablement traité si l'analyse se fait de façon abstraite. D'où la nécessité de construire une problématique sérieuse qui nous guidera tout au long de la reflexion. La question essentielle est la suivante: est-il possible d'avoir un Etat Fang? Cette question maîtresse peut être éclatée en interrogations subsidiaires. Ainsi, on peut se demander s'il y a la nécessité de créer un Etat Fang? Si une telle entité serait viable? Quels en sont les avantages et les dangers potentiels? Quels sont les obstacles pratiques et techniques à sa création? Existe-t-il un parcours politique plus réaliste que l'aventure étatique?
Pour répondre à ces questions, on peut émettre deux hypothèses:
- L' Etat Fang, au regard du droit international et du droit interne de nos Etats respectifs, est une impossibilité ( une chimère juridique)
- L' Etat Fang , au regard des faits socio-politiques relatifs à notre communauté et à nos Etats, n'a pas de chance de se réaliser ( une improbabilité socio-politique).
Dans notre démarche, nous allons privilégier l'analyse socio-politique avec des emprunts au droit, à l'économie, à l'ethnologie et à la sagesse ancestrale. Nous n'allons pas aborder les hypothèses séparément. Mais la réponse aux questions sera en fait la confirmation progressive de l'une ou l'autre hypothèse.

1. Un Etat Fang est-il nécessaire?
Généralement, la nécessité de création d'un nouvel Etat est ressentie par un peuple qui s'estime opprimé, victime d'une profonde injustice ou désireux de s'autogouverner. En Afrique, par exemple, le système colonial caractérisé par le pillage économique du continent, la répression impitoyable de ses enfants et la violation généralisée des droits fondamentaux des populations ont conduit à la lutte anti-coloniale puis au mouvement de décolonisation. Les Etats sont nés à partir de la nécessité historique pressante pour l'africain de rejeter le colon et d'assumer son propre destin.
Or, nous constatons que dans nos Etats, au delà des problèmes politiques plutôt endémiques et recurrents en Afrique, les Fangs vivent paisiblement. Ils participent - même si l'on peut trouver des imperfections - à la gestion politico-administrative du Cameroun, du Gabon et de la Guinée Equatoriale. Dans les trois cas, des Fangs ont occupé ou occupent la plus haute charge de l'Etat. Au Congo et à Sao Tomé et Principe, le poids démographique ne permet pas une telle emprise, mais les Fangs ne sont pas opprimés en tant que tels.
Bien plus, un nationalisme étatique post-colonial et transethnique s'est mis en place dans nos pays respectifs. Il existe, il est toujours discriminatoire, parfois agressif et violent. Les rencontres de football entre "les lions indomptables"/ "les panthères"/ "el nzalang nacional" ( "la foudre nationale" ) de la "Guinea" n'ont jamais été que de simples balades de santé. Chaque Fang reconnaît son animal, son symbole ou son drapeau tout en évitant de se faire bousculer par les adversaires y compris des Fangs. La parole " Fang" n'est jamais écrite sur le front de qui que se soit. Même si elle l'était, on serait le mauvais frère, ou tout simplement le frère qui se trouve du mauvais côté, par ces temps d'ébullition. Les expressions comme: "c'est un camerounais", "c'est un gabonais", "c'est un equato" ne laissent pas de doute sur la percée symbolique, culturelle et philosophique de cette démarcation nationale et étatique. Si chaque Fang aime ainsi son pays, c'est la preuve que la demande d'un Etat Fang, qui serait la trahison suprême des actuels Etats, n'existe pas. Sa création, en l'état actuel, ne proviendrait donc pas d'un mouvement par le bas. Elle ne pourrait être alors qu'une entente entre les élites. Par la suite, nous verrons pourquoi cette dernière hypothèse est sociologiquement irréalisable en l'état actuel.
Du point de vue de la division territoriale enfin, le colonisateur européen ne nous a pas fait un tort irréparable. Nous n'avons jamais connu, en Afrique équatoriale, un royaume Fang universel et centralisé dont la recomposition ou la reconstruction pourraient nous procurer des insomnies. Le blanc nous a privé surtout de la possibilité de circuler librement dans notre terroir. Une injustice que le passeport CEMAC devrait, dans un proche futur, réparer. On peut donc dire, au regard du cadre actuel, q'un Etat Fang serait superflu.

2. Quels seraient les avantages et les dangers d'un Etat fang?

Un Etat monoethnique offre des avantages indéniables: intégration culturelle et sociale, atténuation du tribalisme et des tensions sociales, possibilité de construire plus facilement un régime démocratique ( La critique du pouvoir ne risquant pas d'être taxée, systématiquement, d'attaques tribalistes). Mais, en réalité, toutes ces considérations sont très relatives. En Afrique, là où l'homogénéité ethnique existe, le tribalisme se transforme très vite en clanisme; même l'uniformité clanique ne garantit pas la paix et la détente absolues.
L'échec ou le chaos actuel de l'Etat tribal somalien est un exemple typique de cette situation. Ce pays, peuplé de la tribu des Somalis, connaît un clanisme féroce et n'a pas un gouvernement central crédible et incontesté depuis près de deux décennies. Paradoxalement, il est le plus intégré tribalement, mais le plus politiquement divisé en afrique. L'histoire de "la nation Ekang" nous enseigne qu'il y a eu de véritables guerres entre certains de nos clans et même des affrontements entre lignages ( Mvog, Esa) d'un clan. Un Etat Fang plutôt que de réunir risque d'être contreproductif et se révéler, en définitive, un terrible boomerang.
Dans le même ordre d'idées, l'hypothèse d'un développement aisé du modèle démocratique en situation d'homogénéité tribale ne trouve pas sa confirmation dans la réalité. La Corée du nord, la Chine ( quelques minorités), les pays arabes, sont culturellement, sociologiquement et linguistiquement intégrés mais sont des florissantes dictatures. Plus proche de chez nous, nous sommes loin de croire que notre Guinée Equatoriale est plus démocratique que les Etats frères voisins.
Un autre danger serait de faire face aux divisions, malendus, lourdeurs bureautiques d'un Etat bilingue. La compétition entre les langues et leurs locuteurs divisent les enfants d'un même peuple et peut être source de nervosisme et de profonds conflits.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etat Fang   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Etat Fang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etat des routes 2009/2010
» JE VIEN DE TROUVEZ UN CHATON DANS UN ETAT PITOYABLE AUSECOUR
» mon lapereau en etat de choque ?
» Etat d'insalubrité ?? quoi faire ?
» Etat de la mer sur Perros-Guirec en live !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: