Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Etat Fang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 5:27

Deuxième Partie

3. Un état Fang serait-il viable?
D'emblée, la réponse peut paraître positive. Car selon l'analyse classique, un Etat a besoin d'un territoire, d'une population et d'un pouvoir souverain. On sait qu'il y a des cités-Etats comme Singapour et le Vatican. Au regard de ces paramètres classiques, le problème ne se pose pas. Un Etat Fang avec pour noyau dur la Guinée Equatoriale déjà existante est théoriquement envisageable. Le véritable enjeu est le tort qu'un tel Etat ferait à nos amis et frères africains comme l'ont habilement souligné les autres posteurs. D'abord comme minorités du nouvel Etat, ils pourraient également prétendre à un Etat indépendant ou à d'autres Etats indépendants. Ensuite, les autres groupes tribaux du Cameroun, du congo, du Gabon et de Guinée Equatoriale ne vont jamais laisser quelqu'un attenter à l'intégrité territoriale de ces pays. Les Fangs ne sont pas le seul groupe ethnique émiettée dans plusieurs Etats en Afrique. Les Akans sont divisés entre la Côte d'Ivoire et le Ghana; les Yorubas sont au Nigeria, au Benin et au Togo; les peulhs sont en Mauritanie, au Sénégal, en Guinée Conakry, au Niger, au Nigeria, au Burkina Fasso et au Cameroun; les Mandingues sont dans plusieurs Etats et ce ne sont pas les seuls exemples.
Au Cameroun, il y a des soi-disant rebelles qui revendiquent l'indépendance du Cameroun Anglophone. Le discours officiel, qui trouve un écho favorable dans la presse nationale et dans la population est désormais bien huilé: "le Cameroun est indivisible". Ce qui est valable pour les anglophones est tout aussi valable pour les Fangs. En définitive, plus que de sa viabilité, il faut s'interroger sur la possibilité technique et pratique de la création d'une telle entité.

4. Quels sont les obstacles à la création d'un Etat fang?

Théoriquement, toute forme de mutation sociale ou politique est possible. L'ordre politique et sociale peut subir des changement profonds à tout moment. Pourtant, dans le cas de la création d'un hypothétique Etat Fang, les obstacles semblent franchement insurmontables.
- L'argument ethnologique
Le premier obstacle à la création d'un Etat Fang est la nature de l'Homme Fang lui-même. Nous n'avons jamais connu un très fort sentiment d'appartenance ethnique et de conscience tribale. Au Cameroun par exemple, c'est avec l'ouverture démocratique qu'on a observé un véritable repli identitaire. Les ménaces verbales et physiques en provenance des autres blocs ethniques contre les Fangs appelés ici Beti ont provoqué un mouvement éphémère de solidarité. Paradoxalement, dans ce cas tout au moins, ce sont les autres tribus, qui par leur attitude tenaient le lévier de notre engagement ethnique qui n'était qu'une fonction dérivée de la pression adverse. Si les Fangs se retrouveront jamais un jour, ce ne pourrait être, au départ, que le fait des forces sociales et politiques extérieures au groupe.
Comparé aux autres tribus, le tissu associatif Fang est peu developpé. Preuve d'une mobilisation déficitaire pour la cause commune.
Sans un nationalisme Fang, que je trouve personnellement inutile dans la situation d'équilibre actuel de l'Afrique, le mouvement pour la création d'un Etat ethnique n'a pas l'aliment de base essentiel à sa mise en oeuvre et à son accomplissement.
L' analyse ethnologique revèle que notre société a toujours été une société lignagère segmentaire. Le lignage ( mvog, esa) étant le cadre par excellence d'expression du pouvoir social, politique et militaire. Normalement, sauf en cas d'événements exceptionnels comme les guerres intertribales ou interethniques, on n'avait pas d'ordres à recevoir en dehors du lignage, les relations extérieures s'imposaient ( cette analyse est constante chez tous les spécialistes: Balandier, Laburthe Tolra, Binet...etc. Nos pères ont connu un modèle d'organisation sociale assez lâche. Ils disaient souvent: "mbê mboa, binoang abui". Mot à mot : "une porte, beaucoup de lits". Une traduction intelligible serait: "même porte, mais lits (chambres) à part"; "nous sommes un, mais chacun s'occupe de ses affaires". Leurs descendants ont gardé ce côté un peu laxiste en matière de concertation, d'unification des forces et d'organisation forte pour résoudre les problèmes communs. Hormis des structures informelles où l'on boit et dansent allègrement, des centres culturels Fangs sont rares au Cameroun.
La centralisation de la chose ethnique des rives de la Sanaga au Cameroun jusqu'aux rives de l'Ogoué et de la Sangha au Gabon et au Congo respectivement, avec un regard fraternel sur l' île de Bioko et les îlots de Sao Tomé et Principe n'a jamais été notre fort ni même un quelconque casse-tête.
Balandier cité par Fouda Ongodo décrit la méfiance ancestrale du Fang à l'égard de l'accumulation et de l'extension du pouvoir politique: " La société Fang par ce jeu de force plus ou moins antagoniste, variable en intensité selon les conjonctures, est préservée à l'encontre de toute concentration excessive du pouvoir; cela explique qu'elle n'ait pas permis, malgé son caractère de société militaire conquérante, l'apparition d'une féodalité au moins rudimentaire. Le pouvoir, rigoureusement contrôlé, ne s'est organisé qu'au niveau des unités réduites - villages ou groupes de villages parents ou voisins". http://www.cemadimo.usj.edu.lb/doc/fouda.pdf Page 8
On sait que les frères existent, on les aiment et leur souhaitent le plus grand bien, mais on préfère que chacun s'occupe de ses affaires. L'ekoan ( rassemblement chez le Fang du nord) lorsqu'il a lieu, est une affaire de la famille élargie ( ndabot), rarement du mvog / esa ( lignage ou clan selon les cas), exceptionnel de l'Ayong (tribu), et presque jamais du tout de l'Ayong au sens plus large de groupe ethnique.
Voilà pour le côté intrinsèque relatif au Fang lui-même.

- L'argument juridique.
La quasi totalité des pays africains sont des créations artificielles des ex-colons européens. Pour s'assurer de la stabilité du continent et éviter justement la situation chaotique de la remise en cause des nouveaux Etats, la communauté internationale a établi un principe juridique indérogeable: le principe de l'intangibilité des frontières issues de la colonisation.
Par conséquent, du point de vue du droit international, un Etat Fang dans la situation actuelle serait un monstre juridique à détruire. Il serait complètement illégal pour la communauté internationale et source de conflits dans la sous-région: une véritable situation de délinquance internationale. Quand le Biafra et le Katanga ont voulu s'affranchir du Nigeria et du Congo Démocratique, les deux expériences se sont soldées par de sanglants échecs.
Au coté du droit international, nos Etats produisent eux-mêmes des normes juridiques contraignantes. Ainsi, en droit constitutionnel, seuls les peuples du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale et de Sao tomé et Principe exercent la souverainété dans les territoires des Etats respectifs. La souveraineté du "peuple Fang" serait concurrente, illégitime et surtout illégale.

- L'argument politique
Hormis le nationalisme étatique post-colonial et transtribal que nous avons évoqué plus haut - à savoir qu'il y a des Fangs orgueilleusement camerounais, congolais, gabonais, équato-guinéens et Sao-toméens qui n'accepteraient pas facilement de troquer leurs nationalités actuelles contre la création d'un Etat Fang - un autre argument politique est incontournable. En effet, la tendance actuelle dans la communauté internationale est à la création de grands ensembles. En Afrique, le chantier en la matière est régional et sous régional:
* sur le plan régional, L'Union Africaine est engagée dans la construction patiente des Etats-Unis d'Afrique. Toute une batterie ou une inflation de concepts pompeux accompagnent cette nouvelle mode: afro-renaissance, african rivival, african rising, construction africaine, panafricanisme, mobilisation diasporique, NEPAD, intégration africaine, un fourre-tout où l'on retrouve même les arabes qui ne se privent pas eux de la Ligue arabe pour se sentir seuls. Ce foisonnement d'acteurs hétéroclites suscitent des interrogations sur le caractère irréversible du processus.
* sur le plan sous-régional, la CEMAC travaille au perfectionnement de l'intégration douanière, économique et sociale de la sous- région Afrique centrale. Dans de telles circonstances, parler d'un Etat Fang relève de la science fiction et de l'ethnocentrisme.

- L'argument économique
Plus haut, nous avons fait le constat de l' inexistence de la demande d'un Etat Fang par le bas. Est-ce qu'une entente des élites est possible par le haut? La réponse est objectivement non. La plupart des élites Fangs ont acquis des positions économiques, sociales et politiques dans les Etats actuels. Il me semble improbable qu'elles puissent accepter d'abandonner "les mangeoires" respectives pour s'aventurer dans un projet franchement hasardeux. En plus, les égaux ont tendance à se mettre ensemble. Et, en fait d'égalité, la Guinée Equatoriale commence à être un peu plus riche. Compte tenu d'un certain nombre de précédents récents, je doute qu'elle puisse vouloir s'associer à un ensemble où elle perdrait certains des droits acquis en faveur des "frères". On pourrait me rétorquer que le coeur est plus fort que la raison; que les deux Allemagnes en se mettant ensemble n'avaient pas le même dégré de développement. Ma contre-réplique est qu'il s'agissait de reconstituer un Etat préexistant. Même dans les familles, l'histoire des habitudes de l'Homme nous enseigne que le riche a la fâcheuse tendance de se mettre seul et d'aider à distance. Quand il accepte d'aider! Enfin, pour s'entendre, il faut déjà se connaître. Si la situation est celle que j'ai laissée au terroir il y a dix ans, les élites Fangs ne sont pas formellement organisées à l'échelle de la sous-région.

- L'argument socio-culturel

La mondialisation et la globalisation symbolisent le rapprochement économique, culturel et social des peuples. Ces phénomènes ont des avantages mais également des inconvénients qui peuvent parfois constitués des obstacles réels à la consolidation de la solidarité ethnique. Sur le plan positif, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication permet à la diaspora africaine en Europe et en Amérique de communiquer de façon plus efficace avec la mère-patrie. Parallèlement, ils promeuvent ( ces phénomènes) des modèles transnationaux et transétatiques impossibles à désarticuler. Du coup, des solidarités transversales des fois alternatives à la solidarité tribale se créent: les nouvelles religions ( rejet de la tradition), les loges ésotériques, le mouvement homosexuel, les animalistes, les nudistes, les végétariens et la liste n'est pas exhaustive. L'appartenance à ces cercles, auxquels les africains adhèrent de plus en plus massivement, relèguent parfois la tribu et la famille au second plan. Ces sous-cultures ou contre-cultures sont des barrières invisibles à la constitution d'un Etat ethnique dont on ne sait pas s'il sera fondamentaliste, traditionnaliste, obscurantiste, magicien, divin ou progressiste.
En dernière analyse, l'Etat Fang compte tenu des faits et des contraintes politiques, juridiques et socio-économiques actuels n'est même pas une lointaine possibilité, c'est une simple vue de l'esprit.

5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue, l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.
Au Cameroun, la presse belobolobo (ceux qui parlent de façon inintelligible) bilop) a fait brouillamment état de l''existence d'un lobby Ekang secret et proche du président Biya du nom d'"Essingang" ou "Essingang Nnam" selon l'inspiration des uns et des autres. C'était plus une vue de l'esprit qu'une palpable réalité. Un lobby Ekang avec une bureaucratie légère dans tous nos Etats est parfaitement légal, il n'a pas besoin d'être secret.

Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 13:41

Très bonne analyse, a medzan Moannti.je trouve ton analyse des plus instructives.Continue à nous en mettre des textes comme ça , ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 14:27

J'adhère au lobby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 18:16

Massouk Ayong,

meki' mékome, Medzang j'ai mal écrit ton nom dans mon premier message. Je te donne l'assurance d'une plus grande attention dans le futur.

Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 18:22

emone mema a écrit:
J'adhère au lobby

Qui prendra l'initiative? Mon texte dit que nous ne sommes pas bouillants pour ce genre de choses!!!!!Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Dim 29 Mar - 18:28

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Très bonne analyse, a medzan Moannti.je trouve ton analyse des plus instructives.Continue à nous en mettre des textes comme ça , ici.

Akiba a Ndzié nnam, c'est un problème de temps. Prions Dieu de me donner le temps et le calme nécessaires.

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 31 Mar - 14:43

Je penche moi aussi pour un lobby Fang, je trouve que le lobby a plus de chance de promouvoir le développement chez le Fang plus qu'un état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mar 31 Mar - 16:31

Il faut dire que le problème qui se pose ici est celui du découpage administratif de nos pays. celui-ci ne tenais pas compte de nos parenté ethnolinguistiques. il nous reviens donc de remettre de l'ordre.
il est à noter que les conflits que nous connaissons en ce moment sont le fruit même de ce découpage quasi arbitraire et qui répondait à des préoccupations économiques. Si on avait eu depuis le départ un état Utu et autre tutsi (qui s'étendrait jusqu'au Congo, il n'y aurait par exemple pas eu ge génocide au Rwanda. nos pays, à cause de leur cosmopolicité de leurs population sont dans une situation délicate. Un État fang serait assez stable.
Moannti dit que nous ne sommes pas assez bouillant, mais en tout cas Lobby ou État, moi je suis partant, et je serai le premier à poser ma candidature à la présidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 2 Avr - 18:02

modjang Moannti tu as mené une réflexion intense, profonde, féconde, précise, précieuse. tu as exploré la longueur, la largeur, la hauteur de la ?ion. je te remercie d'avoir bien voulu partager la somme de ces réflexions sur l'ayong avec tout le ndabot. akiba abui abui


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 2 Avr - 21:05

Akika medzang Evindi Mot

Le politologue travaille des fois avec la froideur d'un chirurgien. Je dis les choses que les gens n'aiment pas entendre.
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 2 Avr - 21:09

OBANGOM Ndoma MBA, medzang, bonne chance dans tes ambitions présidentielles pour le lobby comme pour l'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 16:28

peksonnellement (lol), je ne suis pas en faveur de la création d'un Etat Ekang pour les raisons que j'ai déjà eu à évoquer.

1/ je propose au contraire qu'au sein des Etats africains, chaque ethnie dans un premier temps s'organise en une entité culturellement vivante, forte : un foyer ardent

2/ ensuite qu'une Assemblée de ces entités culturelles vomisse sur la table le meilleur de son patrimoine ancestral (symboles et significations, philosophie, médecine, religion, modes opératoires...) afin trouver des solutions, répondre aux questions, résoudre les challenges auxquelles les peuples sont confrontés.

l'horizon "Afirikara" pour moi doit conditionner toute notre marche et toutes nos démarches. nous devons penser nos actions,nous projeter dans l'avenir en tant que corps racial. je ne fais aucun mystère que de mon point de vue nous devons en priorité nous affirmer comme race. les Européens possèdent et déploient des stratégies de présence au monde en tant qu'Européens. les Amériques font pareil. le monde Arabo-musulman fait pareil. l'Inde commence à faire pareil. l'enjeu est là.

les Africains doivent avoir pour projet de vie "Afirikara au sein de Si Eyo", "Afirikara torche de Si Eyo", etc. la vision étriquée de l'ayong pour l'ayong à mon humble avis n'est pas porteuse de vie, de futur, d'avenir. il faudrait voir au-delà.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 17:41

Moannti Angafari Betara a écrit:
emone mema a écrit:
J'adhère au lobby

Qui prendra l'initiative? Mon texte dit que nous ne sommes pas bouillants pour ce genre de choses!!!!!Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

wa dzo ya? Et minga tu la mets où? et nkanny? Et Minsili? Et... et... lol! Article très interessant en tout cas

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 17:55

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Moannti Angafari Betara a écrit:
emone mema a écrit:
J'adhère au lobby

Qui prendra l'initiative? Mon texte dit que nous ne sommes pas bouillants pour ce genre de choses!!!!!Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

wa dzo ya? Et minga tu la mets où? et nkanny? Et Minsili? Et... et... lol! Article très interessant en tout cas

A Minsili, le texte a dit qu'ils ne sont pas bouillants, pas bouillantes, donc toute l'initiative nous revient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 19:34

Ah oui, zè a ghe dzo na'a :"La Femme c'est l'avenir de l'Homme".Si vous ne vous montrez pas chaudes à la création de ce lobby Fang et que vous n'encouragez pas vos frères et maris, dzam ya yi ti bobèn Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 21:07

Massouk ayong,
Ah oui les femmes, c'est ce qui nous reste, nghe befam bene ndzem bininga peuvent prendre le relais.
Amusement à part, la femme, en général, est plus intuitive que l'homme; c'est un fait incontestable que la femme ekang est plus dynamique et plus responsable que l'homme.
Comme dit la chanson au pays: "on attend, on attend, on attend...." vos initiatives.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NYO



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:09

Moannti Angafari Betara a écrit:
5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue,l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe

Mbolo mone-dzang,

Ton étude me semble très intelligente et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire, félicitation et merci. Mais je me suis dit à la fin de la relecture de ton article, que tu n'avais certainement pas (et cela, sans aucun doute) épuisé tous les cheminements qui pourraient conduire à la naissance d'un état Fang parfaitement intégré au sein de l'Union Africaine.
C’est à partir de là que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas adhérer à tes conclusions. Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.

Cordialement

[NYO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:20

NYO a écrit:
Moannti Angafari Betara a écrit:
5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue,l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe

Mbolo mone-dzang,

Ton étude me semble très intelligente et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire, félicitation et merci. Mais je me suis dit à la fin de la relecture de ton article, que tu n'avais certainement pas (et cela, sans aucun doute) épuisé tous les cheminements qui pourraient conduire à la naissance d'un état Fang parfaitement intégré au sein de l'Union Africaine.
C’est à partir de là que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas adhérer à tes conclusions. Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.

Cordialement

[NYO]

Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:25

Nkanny a écrit:
NYO a écrit:
Moannti Angafari Betara a écrit:
5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue,l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe

Mbolo mone-dzang,

Ton étude me semble très intelligente et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire, félicitation et merci. Mais je me suis dit à la fin de la relecture de ton article, que tu n'avais certainement pas (et cela, sans aucun doute) épuisé tous les cheminements qui pourraient conduire à la naissance d'un état Fang parfaitement intégré au sein de l'Union Africaine.
C’est à partir de là que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas adhérer à tes conclusions. Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.

Cordialement

[NYO]

Shocked Shocked Shocked

Di y'alot a nkanny? wa so'o mis asu dzé? C'est comme ça que tu devrais même me parler sinon moi aussi je suis Shocked A Nyo estimons-nous libres d'apporter nos points de vue fussent-ils différents. Je ne suis pas pour un Etat fang, mais lire des arguments des "pour", ça m'interesse vivement Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:37

NYO a écrit:
Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.

A moadzang, nous attendons ton argumentaire. Je comprends ta prudence, mais la question ne se pose pas. Nous sommes là pour échanger et faisons-le. Echanger signifie aussi débat contradictoire, et nous n'avons pas besoin de la permission des uns et des autres pour le faire. L'essentiel étant de demeurer dans le registre de la courtoisie.
Nous ne devons pas avoir peur de la contradiction, ni peur d'avancer nos idées au motif que nous risquions d'aller à l'encontre de la position d'une soeur ou d'un frère. On t'attend... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://be-fangbeti.fr-bb.com
Moannti Angafari Betara



Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Dakar
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:40

Medzang NYO, ceci est un espace de débat. Je suis complètement ouvert à tes contre-arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Etat Fang   Mer 8 Avr - 23:49

Citation :
Di y'alot a nkanny? wa so'o mis asu dzé? C'est comme ça que tu devrais même me parler sinon moi aussi je suis Shocked A Nyo estimons-nous libres d'apporter nos points de vue fussent-ils différents. Je ne suis pas pour un Etat fang, mais lire des arguments des "pour", ça m'interesse vivement Smile

tout à fait d'accord!
aka Nyo, on peut donner son point de vue, rebondir sur un article sans demander la permission.

ça c'est la faute de mot ma yeme

Citation :
C'est comme ça que tu devrais même me parler
et voilà ça commence lol! ... il va falloir bientôt lever le doigt pour répondre à un post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minga



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 9 Avr - 0:47

NYO a écrit:
Moannti Angafari Betara a écrit:
5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue,l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe

Mbolo mone-dzang,

Ton étude me semble très intelligente et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire, félicitation et merci. Mais je me suis dit à la fin de la relecture de ton article, que tu n'avais certainement pas (et cela, sans aucun doute) épuisé tous les cheminements qui pourraient conduire à la naissance d'un état Fang parfaitement intégré au sein de l'Union Africaine.
C’est à partir de là que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas adhérer à tes conclusions. Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.
Cordialement

[NYO]


Mbolo modzang !


Là tu m'as tué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NYO



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 9 Avr - 12:28

Admin a écrit:
NYO a écrit:
Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.

A moadzang, nous attendons ton argumentaire. Je comprends ta prudence, mais la question ne se pose pas. Nous sommes là pour échanger et faisons-le. Echanger signifie aussi débat contradictoire, et nous n'avons pas besoin de la permission des uns et des autres pour le faire. L'essentiel étant de demeurer dans le registre de la courtoisie.
Nous ne devons pas avoir peur de la contradiction, ni peur d'avancer nos idées au motif que nous risquions d'aller à l'encontre de la position d'une soeur ou d'un frère. On t'attend... Very Happy

Mbolo Mone-Dzang,
Sois assuré que je ne connais pas la « peur » . Je constate que mon message est passé 5/5, c'était le seul objectif.

Cordialement

[NYO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NYO



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Etat Fang   Jeu 9 Avr - 12:33

minga a écrit:
NYO a écrit:
Moannti Angafari Betara a écrit:
5. Une alternative politique réaliste à l'Etat Fang: un lobby mondial Fang
Pour le politologue,l'Etat Fang est une chimère pour les raisons qui précèdent. Un parcours politique réaliste et alternatif existe toutefois, c'est la possibilité de création des groupes de pression Fangs. Un lobby mondial Fang représentatif de toute "la nation Ekang" dans sa diversité tribale, territoriale, sociale, culturelle, religieuse et mystique est légitime, légal et souhaitable. Il réunirait les Fangs du terroir et de la diaspora et assurerait la promotion et la défense des interêts Fang dans tout le monde entier.


Man ngon'a Metomba - Man ngon'a Vondo a be Nkili Mfeghe

Mbolo mone-dzang,

Ton étude me semble très intelligente et c'est vraiment le moins que l'on puisse dire, félicitation et merci. Mais je me suis dit à la fin de la relecture de ton article, que tu n'avais certainement pas (et cela, sans aucun doute) épuisé tous les cheminements qui pourraient conduire à la naissance d'un état Fang parfaitement intégré au sein de l'Union Africaine.
C’est à partir de là que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas adhérer à tes conclusions. Est-il possible que l’on puisse avoir un échange contradictoire, mais cordiale sur ton article ? Si tu es d’accord je proposerai dès ce vendredi, des contre-exemples pour invalider des affirmations de la première partie de ton article.
Cordialement

[NYO]


Mbolo modzang !


Là tu m'as tué

Mbolo ma soeur,
Ce n'était pas mon but, comment te ressuciter?

Cordialement

[NYO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etat Fang   Aujourd'hui à 21:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Etat Fang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etat des routes 2009/2010
» JE VIEN DE TROUVEZ UN CHATON DANS UN ETAT PITOYABLE AUSECOUR
» mon lapereau en etat de choque ?
» Etat d'insalubrité ?? quoi faire ?
» Etat de la mer sur Perros-Guirec en live !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: