Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 le byéri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lyan



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Lun 27 Oct - 0:14

Bonjour,

Je m'intéresse au Byéri beaucoup d'entre vous d'après ce que je lis affirme qu'il procure une certaine connaissance et nous donne une autre dimension tant spirituelle que physique en autre comme la Bible et autres livres c'est un mode de vie qui tourne autour d'interdit comme dans la bible et autres livres encore une fois mais pourquoi donc est elle secrète et est t'elle crainte

rassurez vous la Bible aussi à ses parties sombres qui cause le doute peut être parce que l'interprétation à été grandement modifier bref,

je suis d'accord pour dire que le continent africain malheureusement est comme une éponge qui absorbe tous ce qu'on lui donne à manger ,cependant nous avons aussi la capacité comme les autres peuples à laisser de coté ce qui semble malsains non?

Je prend un exemple chez les descendants des incas ils avaient des rites monstrueux qui visaient à sacrifier des êtres de leur propre tribu selon que leur croyances l'imposait aujourd'hui ils ont arrêté c'est vrai que la plus part sont devenues chrétiens catholique précisément mais d'autre on gardé le rite des ancien en supprimant certaines pratiques

Moi je pense que pour les Fang n'est plus peur de leur héritage comme vous dites et je suis d'accord je voudrais qu'elle soit accessible à tous initié ou pas car dans une église tous le monde peut entrer et en ressortir définitivement si il n'est pas convaincu on devrait pouvoir en faire autant avec le byeri sans passer par une phase d'initiation


si il y'a des initier donner plus d'indication sur le byeri fait nous découvrir pour que les héritiers aient envie de la connaitre

cher frère initier éclairer nous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyan



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Lun 27 Oct - 0:21

Bonjour, ( je remets ce message ici car je me suis trompée de sujet c'est ici que je voulais le poster)

Je m'intéresse au Byéri beaucoup d'entre vous d'après ce que je lis affirme qu'il procure une certaine connaissance et nous donne une autre dimension tant spirituelle que physique en autre comme la Bible et autres livres c'est un mode de vie qui tourne autour d'interdit comme dans la bible et autres livres encore une fois mais pourquoi donc est elle secrète et est t'elle crainte

rassurez vous la Bible aussi à ses parties sombres qui cause le doute peut être parce que l'interprétation à été grandement modifier bref,

je suis d'accord pour dire que le continent africain malheureusement est comme une éponge qui absorbe tous ce qu'on lui donne à manger ,cependant nous avons aussi la capacité comme les autres peuples à laisser de coté ce qui semble malsains non?

Je prend un exemple chez les descendants des incas ils avaient des rites monstrueux qui visaient à sacrifier des êtres de leur propre tribu selon que leur croyances l'imposait aujourd'hui ils ont arrêté c'est vrai que la plus part sont devenues chrétiens catholique précisément mais d'autre on gardé le rite des ancien en supprimant certaines pratiques

Moi je pense que pour les Fang n'est plus peur de leur héritage comme vous dites et je suis d'accord je voudrais qu'elle soit accessible à tous initié ou pas car dans une église tous le monde peut entrer et en ressortir définitivement si il n'est pas convaincu on devrait pouvoir en faire autant avec le byeri sans passer par une phase d'initiation


si il y'a des initier donner plus d'indication sur le byeri fait nous découvrir pour que les héritiers aient envie de la connaitre

cher frère initier éclairer nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Dim 2 Nov - 16:11

medzam'otougou a écrit:
Moadzan Adzidzon
le byéri est t'il toujours pratiqué de nos jours?
Il est étonnant de constater là où, selon le sens commun inter Fang du Gabon, qu'à l'Estuaire, il n'y a plus de vrais Fang, ils sont acculturés dit-on, le Byer est certainement le mieux structuré et le mieux conservé. Il est certainement devenu très discret, mais très vivace. Dans le Moyen Ogooué c'est la même chose. A Agone (Quartier Louis), Nkembo, Nzeng Ayong, Atong Abè, Mepweng, Kobekobe, Avorebam, Mikologe(Okala), Egneng Melen ou Essala, Bizango Bi Bere, Bikele, Nkok, Essassa, Nkoltang, Okolassi, Ntoum, Kango, Edongla(Donguila), Akok, Nkore(Cocobeach), Meyang, Nzormitang, Dzo Bere Mintag Ayem etc, on pratique encore et encore le Byer avec une rigueur sans défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Dim 2 Nov - 20:15

Abui akiba a nguema mba evivi, je suis très ravie d'apprendre qu'un bieri authentique subsiste dans l'estuaire. Dans un autre post, tu disais qu'il y était même possible de reconstituer ceux disparus mais si j'ai bien compris à partir de familles (mvog) proches. Nsili wam one na: y aurait-il un espoir pour nous d'ongola?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Lun 3 Nov - 15:24

abomo ngono a écrit:
Abui akiba a nguema mba evivi, je suis très ravie d'apprendre qu'un bieri authentique subsiste dans l'estuaire. Dans un autre post, tu disais qu'il y était même possible de reconstituer ceux disparus mais si j'ai bien compris à partir de familles (mvog) proches. Nsili wam one na: y aurait-il un espoir pour nous d'ongola?

Bien sûr! A condition de respecter les règles et conditions; de solliciter des personnes habilitées à construire votre Byer dans la rigueur. It's about Skull and Bones. We can't play with it. Tu comprends pourquoi j'insiste sur cet aspect. Toute reliques ou cultes des ancêtres n'est pas Byer. Il se rapprocher des Gna Bor qui s'y connaissent sérieusement. Il en va de la crédibilité de cette Religion Ekang.
Je sais qu'en Guinée Eq. et même dans certaines familles à Oyem, Bitam, Minvoul, Mitzic, Medouneu dans le nord ainsi que dans le Moyen Ogooué au Gagon, on trouve d'authentiques Byer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Mer 26 Nov - 17:13

avec modjang EVIVI nous avons vu au musée du quai Branly un byéri (une tête de reliquaire en fait) qui pleurait comme celui qui se trouve en Allemagne (cf. liens laissés sur le forum). nous étions sous le choc !

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 28 Nov - 18:05

Evindi Mot a écrit:
[size=18]EVIVI nous avons vu au musée du quai Branly un byéri (une tête de reliquaire en fait) qui pleurait comme celui qui se trouve en Allemagne (cf. liens laissés sur le forum).
Vous parcourez le monde a bobedzang!!!! C'est très
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niñamariluz2



Féminin Nombre de messages : 229
Localisation : ESPAÑA (MADRID)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 5 Déc - 16:27

medzam'otougou a écrit:
Moadzan Adzidzon
le byéri est t'il toujours pratiqué de nos jours?

Mbolan a bobe dzam ya be doban, ma kuma yem edzóm ene byéri, y como se practicaba en antaño. ane Nsili Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Dim 7 Déc - 1:50

Evindi Mot a écrit:
avec modjang EVIVI nous avons vu au musée du quai Branly un byéri (une tête de reliquaire en fait) qui pleurait comme celui qui se trouve en Allemagne (cf. liens laissés sur le forum). nous étions sous le choc !

farao

Je comprends le choc qu'une telle vision peut engendrer. Mais il faut comprendre que ces larmes sont une interpelation. Derrière chaque Byiéré il y a des ancètres.

Un Byéré qui pleure sous tes yeux n'est rien d'autre qu'un de tes ancêtre qui te demande de le libérer de la prison occidental dont il est captif. Lui qui veille sur toi est réduit à être observé dans une vitrine comme un objet de cirque? COMME UN SIMPLE OBJET D'ART!!!!.

Un byéré qui pleure c'est un ancêtre qui se lamente d'être abandonné, qui se plaint parce que nous abandonnons ce qu'ils ont construit pendant de"s millénaires.

Un byéré qui pleure c'est une alarme, un cri face à notre impuissance à rendre notre culture, ce que nous avons et que les autres n'ont pas , compétitif.

lorsque le byéré pleure, c'est l'homme fang qui pleure, c'est toi, c'est moi, c'est tout le village qui pleure.

à toi qui as vu pleurer un Byéré, ton rôle est de le réconforter en le réhabilitant dans ses fonctions de GARDIEN DES BIENS DU VILLAGE, dans sa fonction de sage, dans sa fonction de protecteur. Car c'est GRAVE DE VOIRE UN BYERE PLEURER ET DE RESTER IMPASSIBLE. c'est à nous qui avons vu pleurer le Byéré de sécher ses larmes et de rétablir son autorité.

IL NE SUFFIT DONC PLUS D'ÊTRE Choqué. IL S'AGIT MAINTENANT D'AGIR;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Dim 7 Déc - 17:37

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
Evindi Mot a écrit:
avec modjang EVIVI nous avons vu au musée du quai Branly un byéri (une tête de reliquaire en fait) qui pleurait comme celui qui se trouve en Allemagne (cf. liens laissés sur le forum). nous étions sous le choc !

farao

Je comprends le choc qu'une telle vision peut engendrer. Mais il faut comprendre que ces larmes sont une interpelation. Derrière chaque Byiéré il y a des ancètres.

Un Byéré qui pleure sous tes yeux n'est rien d'autre qu'un de tes ancêtre qui te demande de le libérer de la prison occidental dont il est captif. Lui qui veille sur toi est réduit à être observé dans une vitrine comme un objet de cirque? COMME UN SIMPLE OBJET D'ART!!!!.

Un byéré qui pleure c'est un ancêtre qui se lamente d'être abandonné, qui se plaint parce que nous abandonnons ce qu'ils ont construit pendant de"s millénaires.

Un byéré qui pleure c'est une alarme, un cri face à notre impuissance à rendre notre culture, ce que nous avons et que les autres n'ont pas , compétitif.

lorsque le byéré pleure, c'est l'homme fang qui pleure, c'est toi, c'est moi, c'est tout le village qui pleure.


A Ollomo Ella bibuk wa dzo bi ne nfang veda bia bô nnem mintié abui Crying or Very sad Parfois je me dis que certains d’entre-nous, pour éviter de ressentir certaines douleurs font ceux qui ne voient pas ou essayent de ne pas trop penser à certaines choses… personnellement, je ne sais pas si j’aurais la force psychologique de faire ane be ndom bama Nguema Mba e Evindi Mot, aller voir de mes propres yeux. Ce serait émotionnellement trop fort. Ma yem na bibeghe bia yi me kui a mis a yene be tara e Benana a mibog nala ! Crying or Very sad

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Dim 7 Déc - 17:56

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:

à toi qui as vu pleurer un Byéré, ton rôle est de le réconforter en le réhabilitant dans ses fonctions de GARDIEN DES BIENS DU VILLAGE, dans sa fonction de sage, dans sa fonction de protecteur. Car c'est GRAVE DE VOIRE UN BYERE PLEURER ET DE RESTER IMPASSIBLE. c'est à nous qui avons vu pleurer le Byéré de sécher ses larmes et de rétablir son autorité.

IL NE SUFFIT DONC PLUS D'ÊTRE Choqué. IL S'AGIT MAINTENANT D'AGIR;

Mais comment ? Akia afe a ndom dzam? Je sais qu'il a des déjà des initiatives personnelles comme accorder le respect et importance qu'il faut à nos cultures et surtout religions ancestrales (même si là aussi pour beaucoup, on veut bien, mais le chemin vers la redécouverte est très No du fait de la difficulté de trouver des guides et relais sûrs ou du fait des barrages psycho introduits en nous – conscience de desendants de colonisés -). Mais plus concrètement, en parlant des Byeri emprisonnés dans les musées du monde, vu les règles du monde actuel (ils sont désormais la propriété des musées qui les détiennent, qu'importe comment ils sont arrivés là), comment, même si on le veut, ramener notre essence chez nous? Ye bia yi ke dzip be byeri be té? Ye be musées be te ba yi yebe na ba dugan bia be byeri? Et aussi au cas où on y arriverait, à l'heure actuelle qu'est-il fait sur place pour qu'ils réintègrent dans les meilleurs conditions ces terres qu'ils n'auraient jamais du quitter ? Abui minsili veda ye bi ne dzam bô ane minsili mi té mi siki? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Lun 8 Déc - 2:47

Les byere actuellement exposés dans les musées coutent excessivement cher, il sera difficile de les rapatrier. Et même si nous parvenons à le faire cela ne suffira pas. Je pense que le byéré pleure parce que son culte a disparut, c'est tout. si nous revenons à ces pratiques, l'(esprit du byéré renaitra, sous sa forme moderne, pratiqué par des fang intellectuels comme Nguema et Evindi. à ce moment ces voleurs qui ont pris les statues n'auront que les statues, nous de notre coté, nous aurons le byéré lui même, son esprit, sa puissance, sa protection.

L'expatriation des reliquaires byéré à malheureusement été accompagné de la mort du byéré en tant que pratique spirituel. C'est cette double perte du Byéré qui à mon sens est à l'origine des larmes qui coulent sur le visage du Nyamoro, Du Nyamomviè que Nguema et Evindi ont vu. Si malgré le vole des statues, le culte avait subsisté, je pense que le Byéré ne pleurerait pas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Lun 8 Déc - 19:47

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
Les byere actuellement exposés dans les musées coutent excessivement cher, il sera difficile de les rapatrier.
Le truc c'est que ce n'est pas parce qu'on possède un biere dans un musée qu'on peut profiter de sa puissance. Pour que le biere agisse, il y a tout un rituel, et ce rituel, est-ce qu'on le possède dans les musées? Et-ce que tous ses particuliers qui possèdent ces biere chez eux, en Occident, peuvent les faire agir? J'en doute! Le rituel c'est comme le mode d'emploi. C'est comme avoir une télé chez soi alors qu'on ne sait pas s'en servir, et qu'on n'arrive même pas à l'allumer. Pour ma part, ils les ont juste à titre décoratif. Ils ont la forme, mais ils n'ont point l'esprit. L'esprit ne se réalise qu'après un rituel précis. Et ça, je ne pense pas qu'ils ont eu le temps de le maîtriser lorsqu'ils emportaient nos bioms. Par contre, si je me trompe, c'est grave! affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Mar 9 Déc - 1:11

Je commence à comprendre de quoi il s'agit dans le roman de mon oncle le docteur Nicolas Mba Zue " Mitsim à la quête et byérie paternel" !
Je suis d'accord avec Àdzidzon il faut un rite précis pour activer le byérie sinon la statut reste sans esprit et donc une statut comme les autres affligeant quand même une certaine peur aux uns et aux autres.
Ola Kare ce serais bien que tu te renseignes un peux sur les étapes du rite pour l'utilisation du byérie et dans quel cas lui faire appel. Ça nous aidera à renouer nos liens avec ce culte qui malheureusement tant à disparaître et le faire découvrir à tout un chacun Smile . C'est d'ailleur le pourquoi on est tous ici pour connaître tout ça et l'enseigner aux autres

La richesse des propos de certains est époustouflante! Merci pour ces infos!

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Mar 9 Déc - 23:54

A OLLOMO ELLA et Adzidzon, ma wok edzam mia dzo Smile mais adzdzon, si tu te trmpes, ce serait comme tu dis, grave. Je ne veux pas être pessimiste, mais parmi tous ceux qui ont pris nos byeri ou dans d'autres peuples africains, ma tsog ki na bo bësë be ga noang bia mam y'asu aspect esthétique No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Mer 10 Déc - 11:57

le byeri, l'ancêtre vit dans le souvenir entretenu. c'est dans ce souvenir entretenu que s'établit une relation, une connection. pensons aux ancêtres. rendons les vivants dans nos coeurs, notre conscience, notre vie.

la pensée est énergie active. le byéri est vivant quand la mémoire ancestrale est entretenue. commençons par là. l'ancêtre est une partie de nous comme nous sommes une partie de lui. par la pensée continue rétablissons le lien par lequel le byeri nous parlera. voilà comment nous devons agir en priorité.

si dans l'esprit les ancêtres sont vivants alors dans les faits ils le sont. utilisons donc le canal de l'esprit pour rétablir le contact. pensons à eux. cherchons-les ils viendront à nous. faisons le, les résultats suivront.

Ollomo a bele na bia yane bo djom, bia yane ki yone ve nyonane.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Otitie kiri



Féminin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Mer 10 Déc - 16:21

Evindi Mot a écrit:


si dans l'esprit les ancêtres sont vivants alors dans les faits ils le sont. utilisons donc le canal de l'esprit pour rétablir le contact. pensons à eux. cherchons-les ils viendront à nous. faisons le, les résultats suivront.

farao

Wa bele a ndom dzam ... eyong bia loe boa bazu fe. Le problème est qu'on recherche souvent du sensationnel alors qu'il suffit d'écouter son corps et d'etre suffisamment ouvert pour les laisser se manifester dans nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Mer 10 Déc - 19:53

Je suis bien d'accord avec vous mais je pense que vous ne comprenez pas très bien où se situe ma préoccupation.

les ancêtres vivent en nous, c'est indéniable, ils se manifestent en nous c'est évident, le Byéré qui pleure le sait.

le pas que nous devons maintenant franchir c'est celui du rafraichissement du culte lui même. Cela ne fera qu'accroitre notre puissance, notre compétitivité. Je pense que c'est entre autres l'une des choses que le byéré qui pleure souhaite.

Pour ma part je suis prêt à renouveler ce culte, il est saint en soi et je ne vois pas pourquoi nous devons l'abandonner. Lorsque je serai initié, j'espère faire des adeptes de plus et j'aurais de ce point de vue séché en partie les larmes du Byéré qui pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Mer 10 Déc - 20:48

ma wok wo mvoe. djom ma djo é ne na asu bia bi ne oyap ; asu bia bia tabe ki a be byeri bang ; asu bia bi djangle ya be byéri bang, nkangane wa djo a nye dja tate (tare) a nsisim. culte wa kobo a nye dja ka (tate, tare) a nsisim, a nlem. je parle bien du culte, de la relation permanente.

si pour x raisons nous sommes éloignés des byéri par la géographie, par la disparition matérielle de ces derniers, la relation avec l'ancestralité reste possible. les barrières matérielles cessent d'exister avec l'esprit.

utilisons déjà notre nsisim pour rétablir la relation. de cette connection nos ancêtres nous guiderons, nous parlerons et nous saurons quoi faire. le culte a pour finalité d'établir unecommunication avec les betate/benane. si les éléments matériels, physiques pour cette relation font défaut (byéri perdus, disparus, dispersés, déportés à Fala) la connection peut toujours se faire sur le plan du nsisim.

même pour la question du martyr enduré par nos byéri, posons leur le directement le problème, demandons-leur ce qu'il faut faire pour les soulager ou les libérer. il ne s'agit pas de théorie. les choses se passent en haut avant d'arriver en bas. nous n'avons pas le choix, nous devons nous transcender pour être, pour renaître. il faut remonter directement à la source. cel requiert une discipline, un effort individuel.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Jeu 11 Déc - 15:56

J'ai lu le livre de Mitsim le neveu de Zame yo dans la quête du byéri de son père Zame si décédé. En attendant le mettre sur le site, je vous donne le lien ou je rédige encore l'histoire originelle du byéri.
http://danghers1.free.fr/monefang/byeri.html

[url]http://danghers1.free.fr/monefang/byeri.html
[/url]

Le temps que je finisse de rédiger l'histoire qui a 84 strophes, vous pouvez déjà en savoir un peux plus sur celle ci.

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Jeu 11 Déc - 15:59

J'ai lu le livre de Mitsim le neveu de Zame yo dans la quête du byéri de son père Zame si décédé. En attendant le mettre sur le site, je vous donne le lien ou je rédige encore l'histoire originelle du byéri.
http://danghers1.free.fr/monefang/byeri.html

Le temps que je finisse de rédiger l'histoire qui a 84 strophes, vous pouvez déjà en savoir un peux plus sur celle ci.

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 12 Déc - 13:23

Intéressant ton histoire Danghers, on attend avec impatience qu'elle soit finie pour nous instruire un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 12 Déc - 14:52

Le byere (ou byeri) est le plus important rite initiatique des Fang
Sur le plan religieux, les Fangs avaient trois rites d’initiation : le Kpwè, le Ndong Mba et le Melan.
Le rite Kpwè s’adressait aux enfants de huit à treize ans. Il faisait d’eux les membres de la communauté. Ensuite venait l’initiation au Ndong Mba pour les adolescents (15-20 ans). L’initiation au Melan, enfin, s’adressait aux adultes, c’est-à-dire ceux qui avaient plus de vingt ans – entre vingt et trente ans, dit Tsira Ndong Ndoutoume3, mais d’autres sources font état d’un âge plus jeune encore, vers 15-16 ans.
L’initiation au Melan donnait accès au culte byere. Melan, c’est le pluriel d’une plante équatoriale non hallucinogène – alan au singulier - dont la consommation de l’écorce et des feuilles donnait accès au monde ésotérique du byere. Au cours de ce rituel, les ossements (crânes principalement) qui sont conservés dans le nsek byere4 sont présentés aux jeunes initiés. Au son du xylophone et du tambour, ceux-ci exécutent des pas de danse et suivent un rituel prescrit par les maîtres d’initiation.
Culte ancestral, le byere ne se conçoit, comme le souligne Louis Perrois dans le Byeri fang, qu’à l’intérieur « de communautés familiales, claniques et lignagères de très petite taille », ce qui en fait un « culte de la liberté individuelle »5.
Pratiqué « dans l’intimité des lignages », le culte est rendu aux ancêtres par l’intermédiaire de leurs ossements conservés dans le reliquaire. Dans une publication récente, Paul Mba Abessole y voit la relation privilégiée « entre chaque Fang et Nane Ngoghe et le dieu de celle-ci », ce qui l’amène à contester la classification du culte byere dans les cultes des ancêtres .

Qu’on le fasse remonter à Nane Ngoghe ou aux ancêtres qui ont fondé le clan ou la famille, byere reste un culte familial centré sur les besoins de la communauté villageoise (ou familiale) concernée par sa pratique. C’est une réponse aux besoins divers exprimés par le groupe. Louis Perrois cite pêle-mêle les problèmes auxquels pouvait être confrontée la communauté : « chasse, pêche, voyage, choix d’un terrain de culture ou nouvel emplacement de maison, déplacement du village, maladie, recherche d’une épouse, palabre, guerre, etc. »

D’autres récits plus courts racontant l’origine du byere ont été recueillis à l’époque par Okoué Ngou, notamment un récit issu du mvett, et un autre plus pédagogique.
A partir d’un banal partage des champignons – auxquels n’a pas eu droit Angungbere, le grand magicien -, une rivalité s’installe à Engong entre ce dernier et Medangbor. Le byere de Medangbor est volé par Angungbere et vendu à Mba Ndong Ava du pays Okü. Mais la désolation frappe aussi bien Engong que le village d’Okü où byere a atterri. Ze Medang, l’un des jeunes guerriers d’Engong, est envoyé en mission pour récupérer byere chez Mba Ndong Ava, ce qu’il fait avec la brutalité qu’on lui connaît.
Le deuxième récit est une histoire d’oubli : byere est oublié dans l’ancien village après un déménagement. Tous ceux qui sont de passage dans l’ancien village entendent des chants et des bruits de tam-tam et de tambour, en même temps qu’ils voient la coiffe de plumes de byere danser. Le phénomène est rapporté dans le nouveau village, ce qui permet d’y dépêcher des gens pour récupérer byere.

Dans les deux cas, byere parait attaché à un village spécifique, ce qui rend son déplacement toujours problématique. Il semble prendre racine dans un espace géographique et est lié de façon particulière aux habitants de cet espace.

Le voyage forcé de byere occasionne le voyage physique de Mitsim dans notre cas. Le cheminement suivi devient bien vite un véritable parcours initiatique, avec passage d’épreuves. La venue de byere chez les hommes prend donc les allures d’un mythe des origines, d’un récit initiatique.


l'histoire de Mitsim le neveu de Zame yo dans la quête du byéri de son père Zame si décédé est déjà disponible en entier ici
http://danghers1.free.fr/monefang/byeri.html
Je ferais une page complete sur le byere que l'on mettra sur le site d'ici peux.

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 12 Déc - 17:33

Kièèè à moadzang, je pensais connaitre un peu ma culture, mais je me rends compte que ma connaissance de la culture est au niveau dibitant (débutant). Marci monefang.com et merci à toi moadzang Danghers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danghers
Admin


Masculin Nombre de messages : 177
Age : 30
Localisation : Besancon - France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: le byéri   Ven 12 Déc - 18:35

emone mema a écrit:
Kièèè à moadzang, je pensais connaitre un peu ma culture, mais je me rends compte que ma connaissance de la culture est au niveau dibitant (débutant).
Tout ce que je sais c'est que je sais rien disait déjà un philosophe... lol!
Mais bon faut dire qu'on est la pour apprendre et partager notre savoir. Moi je me documente comme je peux ici, le probleme c'est tout retranscrire sur le site, ca prend du temps et meme des fois quand tu vois la 100aine de pages à rédiger ca te décourage... mais on essaye quand meme Very Happy

_________________
Abess Lionel danghers Practice Makes Perfect... So try to be on time!!!

http://www.monefang.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monefang.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le byéri   Aujourd'hui à 23:43

Revenir en haut Aller en bas
 
le byéri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: