Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Egalité homme-femme ou émancipation?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 0:16

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Silvia a écrit:
abesso a écrit:
A Silvia, mbolo!
Comme tu sais disparaitre!
La Norvège, prisé. Laisse,ce sont les études qui nous y amènent. On va faire comment. Problème de spécialité. Nous avons eu la chance de se retrouver là à deux!
Ta curiosité...Shocked
Le frère veut une fang, tu lui parles de tes copines? N'a-t-il pas raison de prôner l'endogamie fang?Laughing


mais ne dites pas que je sais disparaitre!
je ne suis pas chez moi et donc je me connecte plus rarement!
Mais ça fait plaisir de savoir que je vous ai manqué! lol!

Tu peux dire ce que vous faites de si rare en Norvege que vous ne pouvez pas faire ailleurs? confused

endogamie, endogamie... je te repondrais que tant mieux si cela peut se faire, mais je ne pense pas qu'il fasse en faire THE critere, si on veut laisser parler son coeur, il parle souvent comme il veut, quand il veut et des fois là où ne l'attend pas!

apres s'il veut des nanas fangs, pour les 3/4 de celles que je connais, je lui conseille d'avoir de quoi les entretenir flower (ou alors d'etre vraiment tres bien fait de sa personne) avant meme d'avoir des qualites humaines...c'est beaucoup moins drole pour l'entremetteuse que je suis, tu ne trouves pas?

Mii yéneya ègn? Ke émame foghe bia dzoo mo, ke éme ma!... Aaaka! dzé d'ave bengo' be ya adza na be bo ka'a sang'le? Boane nkee amù wa ya be mvuign buè, mine ane a Fala. E dza binega ba bugbane ane be ngôo be ne oshign. Yafe naa édza di, abong mina minega mia ke dzi vome ézing, mia ye sug'lane mié sung facture!.. Dzé éne naa Medza m'otugu doit "se préparer à entretenir"? Ke émame foghe m'ake m'ave biè na bi luk mi ntang'ane ke émo ma.

Je suis désolé, mais je suis très remonté contre cette tendance chez nos soeur à croire que l'homme doit rester ce chasseur primitif qui devait la fournir en gibier et lui refiler quelques gosses à l'occasion pour qu'elle se sente ou désirée, ou parvenue. Beriane bia nivoh!... Bi vora ye mame me té. Et puis pourquoi nos sœurs s'acharnent-elles à se définir comme des denrées négociables? Nde mia ayeme naa, abong di, comme dit la chanson: "si tu paies de leau, je vais payer courant". Mi ta'a bi ave osone e nyuu aval té.

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Silvia a écrit:
abesso a écrit:
A Silvia, mbolo!
Comme tu sais disparaitre!
La Norvège, prisé. Laisse,ce sont les études qui nous y amènent. On va faire comment. Problème de spécialité. Nous avons eu la chance de se retrouver là à deux!
Ta curiosité...Shocked
Le frère veut une fang, tu lui parles de tes copines? N'a-t-il pas raison de prôner l'endogamie fang?Laughing


mais ne dites pas que je sais disparaitre!
je ne suis pas chez moi et donc je me connecte plus rarement!
Mais ça fait plaisir de savoir que je vous ai manqué! lol!

Tu peux dire ce que vous faites de si rare en Norvege que vous ne pouvez pas faire ailleurs? confused

endogamie, endogamie... je te repondrais que tant mieux si cela peut se faire, mais je ne pense pas qu'il fasse en faire THE critere, si on veut laisser parler son coeur, il parle souvent comme il veut, quand il veut et des fois là où ne l'attend pas!

apres s'il veut des nanas fangs, pour les 3/4 de celles que je connais, je lui conseille d'avoir de quoi les entretenir flower (ou alors d'etre vraiment tres bien fait de sa personne) avant meme d'avoir des qualites humaines...c'est beaucoup moins drole pour l'entremetteuse que je suis, tu ne trouves pas?

Mii yéneya ègn? Ke émame foghe bia dzoo mo, ke éme ma!... Aaaka! dzé d'ave bengo' be ya adza na be bo ka'a sang'le? Boane nkee amù wa ya be mvuign buè, mine ane a Fala. E dza binega ba bugbane ane be ngôo be ne oshign. Yafe naa édza di, abong mina minega mia ke dzi vome ézing, mia ye sug'lane mié sung facture!.. Dzé éne naa Medza m'otugu doit "se préparer à entretenir"? Ke émame foghe m'ake m'ave biè na bi luk mi ntang'ane ke émo ma.

Je suis désolé, mais je suis très remonté contre cette tendance chez nos soeur à croire que l'homme doit rester ce chasseur primitif qui devait la fournir en gibier et lui refiler quelques gosses à l'occasion pour qu'elle se sente ou désirée, ou parvenue. Beriane bia nivoh!... Bi vora ye mame me té. Et puis pourquoi nos sœurs s'acharnent-elles à se définir comme des denrées négociables? Nde mia ayeme naa, abong di, comme dit la chanson: "si tu paies de leau, je vais payer courant". Mi ta'a bi ave osone e nyuu aval té.

Ekié mayebe ki edzam wa dzo Evil or Very Mad Je sais que la réponse de ma soeur était sur le ton de la plaisanterie même s'il ya un fond de vérité : comme toute femme, mininga Ekañ aime bien être désirée bref que qq1 lui montre qu'il veut la conquérir et +, maintenant, sur quoi juge-t-elle cet intérêt c'est un autre débat. N'empêche que l'idée de fond (qq1 qui vous veut doit être capable d'y mettre du sien) ne nous est pas spécifique mais qq chose d'assez partagée par la gent féminine Toi qui semble connaître un rayon sur nos traditions, ma bouna wa yem dzam té, que tu sais tous les efforts fournis par les be ndoman pour la fille de leur coeur. Et aussi, je ne vois pas en vertu de quoi bia bininga on est fortement incité non seulement à être des mères exemplaires, à avoir mil qualités et à être spécialistes du ventre et bas-ventre Razz et en retour si nous aussi on veut avoir notre part de plaisr/désir, ça devient qu'on en veut trop ou qu'on est matérialistes? Suspect

Bref.... je suis partie Arrow

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Silvia a écrit:
abesso a écrit:
A Silvia, mbolo!
Comme tu sais disparaitre!
La Norvège, prisé. Laisse,ce sont les études qui nous y amènent. On va faire comment. Problème de spécialité. Nous avons eu la chance de se retrouver là à deux!
Ta curiosité...Shocked
Le frère veut une fang, tu lui parles de tes copines? N'a-t-il pas raison de prôner l'endogamie fang?Laughing


mais ne dites pas que je sais disparaitre!
je ne suis pas chez moi et donc je me connecte plus rarement!
Mais ça fait plaisir de savoir que je vous ai manqué! lol!

Tu peux dire ce que vous faites de si rare en Norvege que vous ne pouvez pas faire ailleurs? confused

endogamie, endogamie... je te repondrais que tant mieux si cela peut se faire, mais je ne pense pas qu'il fasse en faire THE critere, si on veut laisser parler son coeur, il parle souvent comme il veut, quand il veut et des fois là où ne l'attend pas!

apres s'il veut des nanas fangs, pour les 3/4 de celles que je connais, je lui conseille d'avoir de quoi les entretenir flower (ou alors d'etre vraiment tres bien fait de sa personne) avant meme d'avoir des qualites humaines...c'est beaucoup moins drole pour l'entremetteuse que je suis, tu ne trouves pas?

Mii yéneya ègn? Ke émame foghe bia dzoo mo, ke éme ma!... Aaaka! dzé d'ave bengo' be ya adza na be bo ka'a sang'le? Boane nkee amù wa ya be mvuign buè, mine ane a Fala. E dza binega ba bugbane ane be ngôo be ne oshign. Yafe naa édza di, abong mina minega mia ke dzi vome ézing, mia ye sug'lane mié sung facture!.. Dzé éne naa Medza m'otugu doit "se préparer à entretenir"? Ke émame foghe m'ake m'ave biè na bi luk mi ntang'ane ke émo ma.

Je suis désolé, mais je suis très remonté contre cette tendance chez nos soeur à croire que l'homme doit rester ce chasseur primitif qui devait la fournir en gibier et lui refiler quelques gosses à l'occasion pour qu'elle se sente ou désirée, ou parvenue. Beriane bia nivoh!... Bi vora ye mame me té. Et puis pourquoi nos sœurs s'acharnent-elles à se définir comme des denrées négociables? Nde mia ayeme naa, abong di, comme dit la chanson: "si tu paies de leau, je vais payer courant". Mi ta'a bi ave osone e nyuu aval té.

Ekié mayebe ki edzam wa dzo Evil or Very Mad Je sais que la réponse de ma soeur était sur le ton de la plaisanterie même s'il ya un fond de vérité : comme toute femme, mininga Ekañ aime bien être désirée bref que qq1 lui montre qu'il veut la conquérir et +, maintenant, sur quoi juge-t-elle cet intérêt c'est un autre débat. N'empêche que l'idée de fond (qq1 qui vous veut doit être capable d'y mettre du sien) ne nous est pas spécifique mais qq chose d'assez partagée par la gent féminine Toi qui semble connaître un rayon sur nos traditions, ma bouna wa yem dzam té, que tu sais tous les efforts fournis par les be ndoman pour la fille de leur coeur. Et aussi, je ne vois pas en vertu de quoi bia bininga on est fortement incité non seulement à être des mères exemplaires, à avoir mil qualités et à être spécialistes du ventre et bas-ventre Razz et en retour si nous aussi on veut avoir notre part de plaisr/désir, ça devient qu'on en veut trop ou qu'on est matérialistes? Suspect

Bref.... je suis partie Arrow

Je commençais à désespérer de voir une réaction de femme sur mon propos au sujet de la "femme denrée négociable". Et je vois que les femmes ont au moins un mérite: c'est de savoir être solidaires.

Je voudrais d'abord attirer l'attention de ma soeur Minsili Mi Ngone Ewondo sur un fait: Il n'y a aucune commune mesure entre ce qu'ont été nos traditions ou ce qu'il en reste et la société hybride et occidentalisante dans laquelle nous vivons chez nous. Nous avons effectivement des habitudes chez nous (hommes comme femmes) qui se prêtent à certaines situations. Par exemple un bon Fang au Gabon, lorsqu'il a une femme qui travaille, ne prend pas du tout en compte le salaire de la femme lorsqu'il envisage les dépenses du foyer. En général, l'homme organise son foyer avec ses ressources propres. Si la femme gagne quelque chose, c'est pour s'acheter ses toilettes!
Mais cette manière de procéder a deux inconvénients: la femme qui est dans cette situation peut, du jour au lendemain, devenir une étrangère dans sa maison dès l'instant où rien ne va plus avec son mari. Et, le cas échéant, quand l'homme lui dit "Sors de chez moi", on pourrait presque lui donner raison. Si cette femme n'est plus la sienne, elle n'a plus rien à faire dans une maison pour la construction de laquelle elle n'a pas contribué. Est-ce raisonnable? Chacun jugera. Mais une telle situation n'est possible que parce que la femme entre dans son projet de vie commune comme étant une simple charge.
En second lieu, cela a eu tendance à faire que la femme, dans sa volonté d'être désirée, a petit à petit commencer à monnayer ses faveurs et à se donner au plus offrant. L'importance qu'elle avait désormais à ses propres yeux était fonction du statut social de l'homme qui la fréquentait. Elle n'avait plus qu'à être belle et à lever le plus gros "poisson" possible pour réussir sa vie. C'est ce qui a fait que dans un pays comme le Gabon où les filles et les garçons sont envoyés à l'école avec la même énergie, sur 10 filles qui entrent à la maternelle avec le même nombre de garçons, avec beaucoup de chance, les filles seront peut être une ou deux à l'université contre cinq à sept garçons de la même génération. 20 ou 30 ans plus tard, les hommes sont devenus des cadres ou des chefs d'entreprises alors que les femmes, qui ont pourtant eu les mêmes chances de réussir, en sont encore à attendre le Prince charmant, ou plutôt le premier zigoto plein aux As qui va enfin donner un sens à leur vie. À quoi une telle situation s'explique? Au simple fait que les filles, parfois encouragées ou même jetées là dedans par la famille, a dû choisir le crayon de beauté quand les garçons préféraient le crayon à papier. Au passage, elles ont fait des enfants et connu quelques déceptions auprès de nombreux qui les ont pris pour ce qu'elles étaient pour ces derniers : des jouets sexuels tout simplement. Des jouets qu'on peut s'offrir quand on a une belle carrière, une belle maison, une belle voiture, un joli compte en banque... Comme tu peux le voir, tout ce qui manque à cette collection c'est... une belle femme, quand ce n'est pas des belles femmes.
Mais, entre nous, une femme qui entre dans ce cadre compte dans son foyer pour quoi au juste ? Un joli meuble pour embellir son intérieur ? Une poule pondeuse pour s'assurer une descendance ? Un beau bijou qu'on sera fier de montrer à ses amis ?
On peut dire oui pour tout ça. À par qu'il faut ajouter que cette femme pourrait tout aussi facilement devenir une orange pressée qu'on met à la poubelle parce qu'elle n'est plus juteuse! Mais si cela arrive, ce sera à qui la faute ? À l'homme qui fait ce qu'il veux de son argent et de tout ce qu'il peut s'offrir avec ? Ou à la femme qui s'est présentée à lui comme un denrée négociable?

Le filles, ce que je dis peut vous paraître désobligeant. Mais c'est exactement ce qui se passe quand on a fait des mauvais choix pour bâtir une union. Et parfois, ça peut commencer avec une simple envie de sentir désirée. Suivez mon regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyia
Admin


Féminin Nombre de messages : 145
Age : 34
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 14:35

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:

Je commençais à désespérer de voir une réaction de femme sur mon propos au sujet de la "femme denrée négociable". Et je vois que les femmes ont au moins un mérite: c'est de savoir être solidaires.

Je voudrais d'abord attirer l'attention de ma soeur Minsili Mi Ngone Ewondo sur un fait: Il n'y a aucune commune mesure entre ce qu'ont été nos traditions ou ce qu'il en reste et la société hybride et occidentalisante dans laquelle nous vivons chez nous. Nous avons effectivement des habitudes chez nous (hommes comme femmes) qui se prêtent à certaines situations. Par exemple un bon Fang au Gabon, lorsqu'il a une femme qui travaille, ne prend pas du tout en compte le salaire de la femme lorsqu'il envisage les dépenses du foyer. En général, l'homme organise son foyer avec ses ressources propres. Si la femme gagne quelque chose, c'est pour s'acheter ses toilettes!
Mais cette manière de procéder a deux inconvénients: la femme qui est dans cette situation peut, du jour au lendemain, devenir une étrangère dans sa maison dès l'instant où rien ne va plus avec son mari. Et, le cas échéant, quand l'homme lui dit "Sors de chez moi", on pourrait presque lui donner raison. Si cette femme n'est plus la sienne, elle n'a plus rien à faire dans une maison pour la construction de laquelle elle n'a pas contribué. Est-ce raisonnable? Chacun jugera. Mais une telle situation n'est possible que parce que la femme entre dans son projet de vie commune comme étant une simple charge.
En second lieu, cela a eu tendance à faire que la femme, dans sa volonté d'être désirée, a petit à petit commencer à monnayer ses faveurs et à se donner au plus offrant. L'importance qu'elle avait désormais à ses propres yeux était fonction du statut social de l'homme qui la fréquentait. Elle n'avait plus qu'à être belle et à lever le plus gros "poisson" possible pour réussir sa vie. C'est ce qui a fait que dans un pays comme le Gabon où les filles et les garçons sont envoyés à l'école avec la même énergie, sur 10 filles qui entrent à la maternelle avec le même nombre de garçons, avec beaucoup de chance, les filles seront peut être une ou deux à l'université contre cinq à sept garçons de la même génération. 20 ou 30 ans plus tard, les hommes sont devenus des cadres ou des chefs d'entreprises alors que les femmes, qui ont pourtant eu les mêmes chances de réussir, en sont encore à attendre le Prince charmant, ou plutôt le premier zigoto plein aux As qui va enfin donner un sens à leur vie. À quoi une telle situation s'explique? Au simple fait que les filles, parfois encouragées ou même jetées là dedans par la famille, a dû choisir le crayon de beauté quand les garçons préféraient le crayon à papier. Au passage, elles ont fait des enfants et connu quelques déceptions auprès de nombreux qui les ont pris pour ce qu'elles étaient pour ces derniers : des jouets sexuels tout simplement. Des jouets qu'on peut s'offrir quand on a une belle carrière, une belle maison, une belle voiture, un joli compte en banque... Comme tu peux le voir, tout ce qui manque à cette collection c'est... une belle femme, quand ce n'est pas des belles femmes.
Mais, entre nous, une femme qui entre dans ce cadre compte dans son foyer pour quoi au juste ? Un joli meuble pour embellir son intérieur ? Une poule pondeuse pour s'assurer une descendance ? Un beau bijou qu'on sera fier de montrer à ses amis ?
On peut dire oui pour tout ça. À par qu'il faut ajouter que cette femme pourrait tout aussi facilement devenir une orange pressée qu'on met à la poubelle parce qu'elle n'est plus juteuse! Mais si cela arrive, ce sera à qui la faute ? À l'homme qui fait ce qu'il veux de son argent et de tout ce qu'il peut s'offrir avec ? Ou à la femme qui s'est présentée à lui comme un denrée négociable?

Le filles, ce que je dis peut vous paraître désobligeant. Mais c'est exactement ce qui se passe quand on a fait des mauvais choix pour bâtir une union. Et parfois, ça peut commencer avec une simple envie de sentir désirée. Suivez mon regard...

Tu dis beaucoup de vérité, mais il faut tenir compte d'un fait dont tu as brièvement parlé (et que j'ai mis en gras ), les femmes subissent énormement de pressions de devenir ce qu'elles sont aujourd'hui. Pressions de la famille ;pression de la société ;tout est fait pour que la femme se considère en quelquesorte comme un objet qui serait prête à se livrer au plus offrant.

Dans nos familles, les parents ont tendance à rechercher des beaux fils qui auront une situation financière, on va dire plus ou moins aisés. La famille pense que c'est presque un devoir pour la fille de trouver un conjoint qui pourra améliorer le sort des siens. On acceptera plus facilement un prétendant bardé de diplômes et qui a un compte en banque bien guarni à un autre simple boutiquier. Les femmes africaines notamment baignent dans cet environnement depuis le bas âge et en général même si elles gagnent bien leur vie, cherchent toujours des hommes qui pourront les entretenir.

La société africaine ne programme pas la femme à une certaine autonomie. L'africain privilégie toujours l'instructions des garçons par rapport à celles des filles. Et je pense que ça joue sur l'inconscient collectif des femmes africaines. Si beaucoup laissent tomber leurs études, c'est parce qu'ont leur a fait penser que les hommes doivent gagner de l'argent pour s'occuper de leur femme et qu'elles ne sont que destinées qu'à prendre soin de leur foyer. Cette situation est malheureusement entrenue par les hommes eux-même. L'éducation réligieuse entretient également cette dépendance en véhiculant des idées comme la femme vient de la côte de l'homme et donc est une sous partie de lui, l'homme est supérieure à la femme et elle lui doit une obéissance absolue etc... Tout est fait pour maintenir la femme dans un état d'éternel enfant. Les parents sont sensés s'occuper de leurs enfants. Donc ça implique ce que ça implique.

Dans le cas de type de relation que tu as décrit, on sait que le mâle recherche les femmes jeunes et belles; malheureusement certaines n'ont que ça à offrir. C'est la loi de l'offre et de la demande. Elles sont belles et veulent des hommes riches, ils sont riches et veulent des femmes belles. Chacun trouve son compte à ce type de relation. Dumoins les femmes y tirent avantage à cours terme, parce qu'elles ne seront pas jeunes et belles eternellement, mais l'homme peut aussi perdrent sont argents et alors la femme peut le laisser tombe et repartir chasser un plus gros gibier.


Dernière édition par Nyia le Mar 20 Mai - 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 14:38

Eké, mo djan ESSONNE, j'ai envie de te lire, mais tes msg sont trop longs. Ane nah, c'est pas parce qu'on a dit que les Noirs n'aiment pas lire que tu veux nous forcer à lire... lol! lol! lol!

Sinon, je suis parfaitement d'accord avec toi. Nos soeurs africaines revendiquent une émancipation à laquelle elles ont droit mais que, de manière très injuste, leurs ainées n'ont pas eu. De nos jours, on parle donc à juste titre d'égalité Hommes - Femmes, de promotion du genre, etc. Mais nos soeurs veulent prendre tous les droits liés à cette situation d'égalité et d'émancipée et rejettent tous les devoirs qui vont avec queen . Ces devoirs sont, entre autres, contribuent aux charges du ménage, partage des dépenses, etc.

Après avoir perçu la bourse ou le salaire du mois, combien d'hommes ou de garçons ici peuvent dire qu'ils ont invité une camarade de classe ou une collègue de travail (qui a perçu elle aussi la même bourse ou le même salaire), et que la camarade de classe ou la collègue de travail en question a partagé l'addition avec eux Question ? Lorsque des filles ou des femmes se mettent elles-même en situation d'infériorité en acceptant d'être prises totalement en charge par les hommes, quelle attitude peuvent-elles raisonnablement attendre de ces hommes ?

L'émancipation de la femme, l'égalité Hommes - Femmes sont indispensables car une Société ne peut pas espérer se développer harmonieusement si le potentiel d'une partie de ses composantes (les femmes) n'est pas totalement utilisé. Mais c'est d'abord aux femmes de faire les efforts nécessaires pour sortir de leur attitude de soumission. Elles doivent pour cela accepter les droits mais aussi les devoirs qui vont avec leur statut d'égales des Hommes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 18:20

Bonjour mes frères et sœurs,

pour ma part, l'homme et la femme sont complémentaires.
J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette discussion car je ne me reconnaissais pas dans la description de la femme qui était faite ici. Excusez mon ignorance mais je n’ai jamais rencontré dans mon entourage une femme qui était entretenue à cent pour cent par son mari. Ma mère était une femme au foyer. A certains moments de sa vie, elle a eu soit un bar ou un commerce et a gagné de l’argent par ce fait. À aucun moment chez mes parents l’argent n’a été tabou car ils avaient un seul compte en banque et ma mère était la gestionnaire de la maison. Après avoir effectué un budget mensuel, ils répartissaient leur argent en fonction des besoins du ménage. Je peux vous dire aujourd’hui, que ma mère était le pilier sur lequel mon père pouvait s’appuyer pour gérer efficacement les revenus de la famille. Lorsque maman gagnait de l’argent, rien ne changeait au protocole car son argent était leur argent et vis versa. Pour la petite anecdote, mon père se définissait comme le roi de la maison et il appelait ma mère l’intendante du roi ou la ministre des finances. Aujourd’hui, je fais la même chose dans mon foyer. Mon époux ne peut donc pas dire que je suis une femme entretenue. Nous avons souvent déménagé, changeant parfois de continent, de pays de régions…j’ai suivi l’homme de ma vie à bien des endroits et nous partions à chaque fois pour du travail. Comme bien des femmes dans ce cas, j'ai abandonné travail et amis pour recommencer à zéro. Il m'est ainsi arrivé de passer des années à ne m’occuper que de ma famille. Pendant ce temps où je ne gagnais pas de l’argent, je ne me suis jamais considérée comme une femme entretenue car je faisais ma part du contrat en prenant soins de ceux que j’aime. Dans toute notre démarche, nous avons toujours privilégié l’intérêt de la FAMILLE. Bien qu’étant universitaire tous les deux, j’ai toujours privilégié mon rôle d’épouse et de mère. C’est un choix que j’ai fait et que mon époux appui. En n’étant pas une carriériste forcenée et en privilégiant le fait d’être une épouse et une mère, je ne me sens pas dévalorisée lorsque je ne peux pas payer une facture. Lorsque je gagne de l’argent, après avoir payé ma part de facture, mon mari et mes enfants bénéficient en premier de l’argent qui me reste. Alors messieurs, je ne sais pas ce qui se passe dans vos couples. Néanmoins, vous avez forcément un intérêt à ne pas parler d’argent de façon claire nette et précise dans vos foyers. Lorsqu’on n’est pas capable de parler clairement d'argent dans un foyer, c’est qu’il y a un problème de confiance à régler dans le couple. Beaucoup d’entre vous avez des maitresses que vous entretenez en cachette. Il n’est donc pas dans votre intérêt d’être transparent en matière d’argent à la maison. Alors mes frères, si vous avez assez d’argent à gaspiller en dehors du foyer, vous en avez sans doute assez pour les dépenses liées au fonctionnement de la maison. C’est une question de logique non ?

éd'allée éde. be yena wô chechègne


Dernière édition par Radio Assok Medzeng le Mar 20 Mai - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 19:23

Mbolo a Minsili Mi Ngone Ewondo,

Je veux juste te dire deux choses: Ce sont les femmes qui font notre monde comme ça. Et il faut que tu saches que quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Ca ressemble un peu à une réponse du berger à la bergère, mais regardons y de plus près.

Au sujet de la mentalité des femmes que les hommes seraient en train d'entretenir, n'est-ce pas nos mères qui nous inculquent cette mentalité? Quand on nait et grandit et chez nous, on remarque que les femmes qui font des enfants adoptent un double langage pour les éduquer selon qu'ils sont des filles ou des garçons.

Quand elles ont un garçon nos mères disent "Mon fils sera ingénieur"; "Mon fils sera docteur"; "Mon fils sera avocat"; etc. Mais la fille qui est la soeur de ce garçon, elle, entend tout autre chose tout au long de son enfance: "Ma fille va épouser un blanc" (!?!?...) ; "Ma fille va faire un riche mariage"; etc.

À partir de là, les voie sont toutes tracées. Chaque enfant sait ce qu'il fera de sa vie, parce que maman a parlé sans se demander à quel point ces propos qu'elle répète sans cesse à ses enfants peuvent les influencer!...

Mais les mères ne s'arrêtent pas là. Elles enfoncent le clou en faisant de leurs garçons de véritables machos. "Tu as vu le regard de mon fils, je te dis qu'il va faire maaal!"; "Ah! mon fils, des filles il en aura douze à la dizaine!"; "C'est un tombeur qui vient là; les filles vont courir!"; etc.

Quand on a entendu ça toute son enfance, il ne faut pas s'étonner qu'on veuille le mettre en pratique; d'autant plus que l'homme a une vieille rancune contre la femme. Comme je le disais plus haut, quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Et comment pouvez-vous croire qu'il n'en soit pas jaloux? La preuve, il fait tout pour dominer le monde et les femmes avec. Mais c'est parce qu'il veut secrètement sortir la femme de ses gonds. Comme il pourra découvrir quel est le secret que nos compagnes partagent avec Dieu. Mais comme vous êtes maligne, vous continuez à jouer les faibles alors que c'est vous qui menez le monde. N'oublions pas que "Derrière chaque grand homme, se cache une..." Complétez vous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 19:30

Alghe a écrit:
Eké, mo djan ESSONNE, j'ai envie de te lire, mais tes msg sont trop longs. Ane nah, c'est pas parce qu'on a dit que les Noirs n'aiment pas lire que tu veux nous forcer à lire... lol! lol! lol!

Sinon, je suis parfaitement d'accord avec toi. Nos soeurs africaines revendiquent une émancipation à laquelle elles ont droit mais que, de manière très injuste, leurs ainées n'ont pas eu. De nos jours, on parle donc à juste titre d'égalité Hommes - Femmes, de promotion du genre, etc. Mais nos soeurs veulent prendre tous les droits liés à cette situation d'égalité et d'émancipée et rejettent tous les devoirs qui vont avec queen . Ces devoirs sont, entre autres, contribuent aux charges du ménage, partage des dépenses, etc.

Après avoir perçu la bourse ou le salaire du mois, combien d'hommes ou de garçons ici peuvent dire qu'ils ont invité une camarade de classe ou une collègue de travail (qui a perçu elle aussi la même bourse ou le même salaire), et que la camarade de classe ou la collègue de travail en question a partagé l'addition avec eux Question ? Lorsque des filles ou des femmes se mettent elles-même en situation d'infériorité en acceptant d'être prises totalement en charge par les hommes, quelle attitude peuvent-elles raisonnablement attendre de ces hommes ?

L'émancipation de la femme, l'égalité Hommes - Femmes sont indispensables car une Société ne peut pas espérer se développer harmonieusement si le potentiel d'une partie de ses composantes (les femmes) n'est pas totalement utilisé. Mais c'est d'abord aux femmes de faire les efforts nécessaires pour sortir de leur attitude de soumission. Elles doivent pour cela accepter les droits mais aussi les devoirs qui vont avec leur statut d'égales des Hommes .

Mon frère Alghe c'est même toi qui a dit les choses comme il faut. Il ne tient qu'aux femmes elles-mêmes de prendre leur émancipation. Pour l'instant, elles font comme les hommes politiques africains qui veulent l'indépendance et l'attendent de l'ancien occupant. Ils sont assis sur des mines d'or, des puits de pétrole... et ils viennent demander de l'aide en occident.

En fait, je dois faire court pour mon frère qui souhaite me lire plus facilement!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyia
Admin


Féminin Nombre de messages : 145
Age : 34
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 20:25

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Mbolo a Minsili Mi Ngone Ewondo,

Je veux juste te dire deux choses: Ce sont les femmes qui font notre monde comme ça. Et il faut que tu saches que quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Ca ressemble un peu à une réponse du berger à la bergère, mais regardons y de plus près.

Au sujet de la mentalité des femmes que les hommes seraient en train d'entretenir, n'est-ce pas nos mères qui nous inculquent cette mentalité? Quand on nait et grandit et chez nous, on remarque que les femmes qui font des enfants adoptent un double langage pour les éduquer selon qu'ils sont des filles ou des garçons.

Quand elles ont un garçon nos mères disent "Mon fils sera ingénieur"; "Mon fils sera docteur"; "Mon fils sera avocat"; etc. Mais la fille qui est la soeur de ce garçon, elle, entend tout autre chose tout au long de son enfance: "Ma fille va épouser un blanc" (!?!?...) ; "Ma fille va faire un riche mariage"; etc.

À partir de là, les voie sont toutes tracées. Chaque enfant sait ce qu'il fera de sa vie, parce que maman a parlé sans se demander à quel point ces propos qu'elle répète sans cesse à ses enfants peuvent les influencer!...

Mais les mères ne s'arrêtent pas là. Elles enfoncent le clou en faisant de leurs garçons de véritables machos. "Tu as vu le regard de mon fils, je te dis qu'il va faire maaal!"; "Ah! mon fils, des filles il en aura douze à la dizaine!"; "C'est un tombeur qui vient là; les filles vont courir!"; etc.

Quand on a entendu ça toute son enfance, il ne faut pas s'étonner qu'on veuille le mettre en pratique; d'autant plus que l'homme a une vieille rancune contre la femme. Comme je le disais plus haut, quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Et comment pouvez-vous croire qu'il n'en soit pas jaloux? La preuve, il fait tout pour dominer le monde et les femmes avec. Mais c'est parce qu'il veut secrètement sortir la femme de ses gonds. Comme il pourra découvrir quel est le secret que nos compagnes partagent avec Dieu. Mais comme vous êtes maligne, vous continuez à jouer les faibles alors que c'est vous qui menez le monde. N'oublions pas que "Derrière chaque grand homme, se cache une..." Complétez vous-mêmes.

NON C'EST TROP FACILE DE REJETER LA FAUTE SUR LES MERES No
Elles sont responsable autant que les pères.

Je ne sais pas si tu as des enfants, mais n'as tu jamais pensé à privilégier la réussite professionnelle des garçons par rapport au filles ? Dans nos sociétés africaines, on privilégie toujours les hommes. Quand une femme est enceinte, tout le monde prie pour qu'elle puisse donner naissance à un mâle. Beaucoup d'homme sont souvent déçus lorsqu'ils rendent compte qu'à la place du petit garçon qu'ils souhaitaient avoir, ils ont plutôt une jolie petite fille. Une fille c'est bien, mais pas assez bien qu'un homme. Sa seule chance serait de se trouver un bon mari; entendez par là un mari riche. Un fils, aurait lui pu avoir une brillante carrière professionnelle.

Je pense que les hommes ne veulent pas que les femmes s'émancipent parce qu'au fond d'eux, ils aiment bien avoir le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 21:42

Nyia, là tu poses un problème qui est tout autre. Dans notre culture, l'homme reste dans le village de son père et le pérénise en perpétuant la ligné et en le développant. La fille, tout naturellement, est appelée à remplir la même mission. Mais pour le compte de sa famille par alliance. Souvent, un homme qui n'a eu que des filles exige d'au moins une d'elle qu'elle lui laisse un fils avant de s'en aller. La grande crainte dans cette situation, c'est de se retrouver sans héritier pour son "Elik". La lignée chez les Fang se fait par le père. Nous sommes donc patrilinéaires, voilà pourquoi ne pas générer de futurs pères signifie la fin de la lignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 21:46

Minkot Mindong a écrit:
Et que surtout, Minsili Mi Ngoan qui a fait réunir ce beau monde depuis deux semaines déjà, sans manger ni boire, doit dire un mot aux aînés réunis.

Akié ce débat… What a Face ma réponse plus haut était faite sur le ton de la légèreté… en tout cas ça prouve que le sujet passionne. Personnellement, je n’ai pas envie de rentrer dans des considérations de qui serait plus fautif que qui, des africaines qui voudraient le beurre et l’argent du beurre… tout ce que je sais, c’est que dans la plupart des discussions portant sur les relations homme-femme noirs, il y a comme une sorte de rancœur et accusations mutuelles qui me fatiguent un peu et surtout, j’espère me tromper, mais je trouve que mes frères tombent vite dans la généralisation dès qu’il s’agit de parler des comportements de leurs sœurs comme si du jour au lendemain les femmes sortaient de terre et commençaient à avoir les attitudes que vous évoquez

Si certaines (je dis bien certaines) agissent d’une certaine façon, désolée, il y a bien des causes socio et autres, et ces causes ne sont pas uniquement le fait des femmes (mères). Si je prenais le débat dans le sens que j’entrevois ici (à savoir pointer le doigt sur les seules femmes), je dirai par exemple que c’est bien beau dans les discours de nous dire na mininga egna bele enying, c’est la mère de toute chose etc mais dans la réalité, ce discours (olugu mbot b ave bininga), on le voit peut-être envers les MERES, mais envers les femmes (vues comme compagnes), ce qui me reste majoritairement en tête ce sont des femmes faisant des pieds et des mains pour bouillir la marmite ou élever dans la dignité leurs enfants. Mais du seul fait d’avoir vu ou de voir à côté d’autres hommes, même si dans mon cas ce fut une minorité, agir de façon responsable, jamais je ne généralise sur mes frères et demander l’inverse est légitime je pense. Tout comme je pense que ce n’est certainement pas en restant dans le mode de l’accusation (c’est comme ça que je le ressens en tout cas), qu’on amènera les choses à changer. Certains se plaignent du comportement de tel ou tel ? Chacun, homme comme femme, b’essia ane be nyia, doit y mettre du sien déjà par son propre comportement, mais aussi par l’éducation procurée à ses enfants s’il y en a.

Mebog mezing ma kare nsili ge manying foa dans le même monde que les autres, pcq les reproches que j’entends souvent sur bane bininga bivindi, dans mon cas je me dde où aller pour NE rencontrer ce genre de filles. Je ne dis pas qu’elles n’existent pas, mais celles que je connais sont à l’opposé de l’image qu’on me renvoie tjs des femmes africaines. Moi je choisis de m’attarder sur le verre à moitié plein, tout en faisant le nécessaire par mes actes que celles de l’autre camp soient qui sait, inspirées. Je vous assure, ça rend perplexe, quand on lit que bivindi bi bininga çi ou ça, alors que déjà soi-même ou dans son entourage, on a tous les jours l’inverse de ce que vous évoquez. Enfin, existe-t-il dans la réalité une femme idéale ? Malheureusement l’homme ou femme idéale reste une vu de l’esprit car dans la réalité les défauts et insuffisances des uns et des autres s’invitent au rendez-vous. Bref, (ce débat sur les femmes), adzo té moi je What a Face Arrow

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 22:01

Je préfère nettement le ton de ce message car j'y retrouve un cosntat prenant en compte différents éléments et non pas comme une accusation à sens unique. En effet, comme tu le soulignes, le rôle des mères est important dans l'éducation des enfants et l'image qu'ils auront d'eux-mêmes + les rapports aux autres plus tard. Elisabeth badinter l'avait très bien souligné dans son livre XY de l'identité .............., franchement je le recommande à chaque femme. En effet, quand comme tu dis , une mère sort des "ngoé dzam yayé foa lug fe ntangan" ou autres sottises de ce genre sur sa petite fille ou petit garçon, elle entérine de fait des modes de pensée que l'enfant va insconsciemment assimiler. Dans un autre contexte, c'est aussi le cas par exemple quand une mère par ses comportements (blanchiment, cheveux qu'on maudit tous les jours parce que pas assez lisses...) montrent insconsciemment à son enfant : me ne evindi mais au fond je ne m'accepte pas tellement".

Mais, comme l'a si bien souligné ma soeur Nyia, même si le rôle des mères est capitale, elles ne sont pas seules, ce serait trop faciles sous prétexte na au fond c'est nous qui dirigeons le monde, de nous attribuer l'entière responsabilité de l'équilibre moral de ce monde No D'ailleurs plus bas, lorsque tu donnes ton explication sur le fait que les garçons (enfants) en tant qu'héritiers seraient + louangés que les filles pcq nous sommes dans une société patrilinéaire, je me demande si pour toi ça doit être la seule explication. En somme, vu l'évolution de la société, ne penses-tu pas que société patrilinéaire ou pas, des ajustements sont nécessaires?
Odzu ma si je baiise tes propos, mais du coup là j'ai cette impression : d'un côté, les femmes sont l'avenir du monde, la base de tout, elles doivent tout faire pour que ce monde marche sur la tête/de l'autre, la société semble privilégier les garçons, c'est normal nous sommes dans un contexte patrilinéaire. ça fait un peu deux poids deux mesures pour moi What a Face

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Mbolo a Minsili Mi Ngone Ewondo,

Je veux juste te dire deux choses: Ce sont les femmes qui font notre monde comme ça. Et il faut que tu saches que quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Ca ressemble un peu à une réponse du berger à la bergère, mais regardons y de plus près.

Au sujet de la mentalité des femmes que les hommes seraient en train d'entretenir, n'est-ce pas nos mères qui nous inculquent cette mentalité? Quand on nait et grandit et chez nous, on remarque que les femmes qui font des enfants adoptent un double langage pour les éduquer selon qu'ils sont des filles ou des garçons.

Quand elles ont un garçon nos mères disent "Mon fils sera ingénieur"; "Mon fils sera docteur"; "Mon fils sera avocat"; etc. Mais la fille qui est la soeur de ce garçon, elle, entend tout autre chose tout au long de son enfance: "Ma fille va épouser un blanc" (!?!?...) ; "Ma fille va faire un riche mariage"; etc.

À partir de là, les voie sont toutes tracées. Chaque enfant sait ce qu'il fera de sa vie, parce que maman a parlé sans se demander à quel point ces propos qu'elle répète sans cesse à ses enfants peuvent les influencer!...

Mais les mères ne s'arrêtent pas là. Elles enfoncent le clou en faisant de leurs garçons de véritables machos. "Tu as vu le regard de mon fils, je te dis qu'il va faire maaal!"; "Ah! mon fils, des filles il en aura douze à la dizaine!"; "C'est un tombeur qui vient là; les filles vont courir!"; etc.

Quand on a entendu ça toute son enfance, il ne faut pas s'étonner qu'on veuille le mettre en pratique; d'autant plus que l'homme a une vieille rancune contre la femme. Comme je le disais plus haut, quand Dieu créait la femme, l'homme dormait. Et comment pouvez-vous croire qu'il n'en soit pas jaloux? La preuve, il fait tout pour dominer le monde et les femmes avec. Mais c'est parce qu'il veut secrètement sortir la femme de ses gonds. Comme il pourra découvrir quel est le secret que nos compagnes partagent avec Dieu. Mais comme vous êtes maligne, vous continuez à jouer les faibles alors que c'est vous qui menez le monde. N'oublions pas que "Derrière chaque grand homme, se cache une..." Complétez vous-mêmes.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 20 Mai - 23:29

A Noane Ewondo,

Tu sais, les femmes ont toujours été celles qui font et défont le monde. Prends nos contes et légendes, il y a toujours une femme à la genèse d"un mythe fondateur de l'espèce. C'est aussi le cas en matière de religion. Les chrétiens renaissent bien en Jésus qui, lui même, sans être un homme comme nous, est quand même née d'une femme. Quelque soit la religion que tu veux considérer, tu constates que la femme est le seul être au monde avec qui Dieu ou les dieux ont un rapport particulier. Si ce n'est pas une position de prestige, javascript:emoticonp('farao') il faut vraiment être difficile! On a l'impression que la mission de multiplication et de fructification de la terre, c'est en réalité la femme qui en est dépositaire. L'homme n'est de fait pour elle qu'un compagnon de fortune qui est placé là pour veiller sur elle et sa mission. La preuve, d'après le mythe chrétien, l'homme a été envoyé le premier sur terre. Il est possible que cela eût été pour préparer la venue de la Reine. Aujourd'hui il en est encore à chasser, pêcher, se démener pour lui offrir le monde.

A mon avis, la question de qui de l'homme ou de la femme détient le pouvoir est à réexaminer avec plus de recule. Peut être que le véritable pouvoir n'est pas du tout l'expression brutale de la force comme l'homme l'exerce en ce moment. Peut être que le vrai pouvoir, c'est celui qui s'exerce dans l'ombre, avec amour et douceur.

C'est un Français qui a écrit "La femme est l'avenir de l'homme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Sam 14 Juin - 5:08

mbolo minè besse
en parlant de l'émancipation et de l'égalité des sexes comme j'ai l'habitude de la dire ces deux concepts ne st pas a confondre parceke au fond ils st bien différents . l'emancipation c'est le droit a l'education , a la parole, au vote , aux postes de responsabilités ect... pour la femme vu ke cette dernière dans les sociétées antiques était plus ou moins marginalisée . moi je pense alors ke vu dans ce angle la ca ne peut ke nous avancer a nous les femmes combien de fois on a dit ke les femmes étaient les meilleures gestionnaires , et defois meme plus intélligentes bref la n'est pas le debat . par conséquent nous devons en profiter pour nous affirmer dans nos deux roles ( femmes au foyer, et professionnelles).
en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME parceke les hommes st historiquement plus agés( je ne parle pas seulement d'age matériel), c'est eux ke DIEU crée en premier, cè a eux k'on donne le pouvoir sur terre, c'est a eux k'on donne la force physique, c'est a eux encore k'on donne la capacité de voir les choses clairement sans "emotion" je ne veux pas dire ke l'homme doit avoir le dessus en ce comportant comme tiran mais je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant) parcek'il faut respecter l'histoire et la réligion , meme si au fond on sait très bien ki détient le vrai pouvoir et ki prend les vraies décisions k'on fait semblant de venir dire au corps de garde en reunion avec les frères le matin( en général elles se prennent la nuit a coté de jeanette)et elle seule a le don de ramener son compagnon sur le droit chemin alors tout ca pour dire ke le pouvoir de l'homme il est juste théorique mais a la base un homme est un vrai seulement s'il a une compagne.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 2:11

Ma petite-soeur, je suis ok avec toi quand tu écris ceci :

messougou a écrit:
mbolo minè besse
en parlant de l'émancipation et de l'égalité des sexes comme j'ai l'habitude de la dire ces deux concepts ne st pas a confondre parceke au fond ils st bien différents . l'emancipation c'est le droit a l'education , a la parole, au vote , aux postes de responsabilités ect... pour la femme vu ke cette dernière dans les sociétées antiques était plus ou moins marginalisée . moi je pense alors ke vu dans ce angle la ca ne peut ke nous avancer a nous les femmes combien de fois on a dit ke les femmes étaient les meilleures gestionnaires , et defois meme plus intélligentes bref la n'est pas le debat . par conséquent nous devons en profiter pour nous affirmer dans nos deux roles ( femmes au foyer, et professionnelles)

Mais pour la suite, autant je suis d'accord qu'on ne devrait pas parler d'égalité au sens premier du mot (mais plutôt de complémentarité) homme/femme, autant, les arguments que tu donnes pour justifier ton point de vue font bondir la féministe ("modérée et à l'africaine lol" !) que je suis What a Face

messougou a écrit:
en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME parceke les hommes st historiquement plus agés Suspect ( je ne parle pas seulement d'age matériel), c'est eux ke DIEU crée en premier, cè a eux k'on donne le pouvoir sur terre, c'est a eux k'on donne la force physique, c'est a eux encore k'on donne la capacité de voir les choses clairement sans "emotion" Suspect

Je pense que cet argument se justifie si déjà on adhère à cette vision de la création du monde. Ensuite, lier l'émotion à la femme et la raison à l'homme, akié ! Donc simplement pcq femme nous serions de par notre nature déjà créées et orientées à être + émotives What a Face dans ce cas pourquoi malgré leur vision "plus claire" (car moins marquée du sceau de l'émotion) les hommes mènent la terre comme on le voit?

messougou a écrit:
je ne veux pas dire ke l'homme doit avoir le dessus en ce comportant comme tiran mais je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant) parcek'il faut respecter l'histoire et la réligion , meme si au fond on sait très bien ki détient le vrai pouvoir et ki prend les vraies décisions k'on fait semblant de venir dire au corps de garde en reunion avec les frères le matin( en général elles se prennent la nuit a coté de jeanette)et elle seule a le don de ramener son compagnon sur le droit chemin alors tout ca pour dire ke le pouvoir de l'homme il est juste théorique mais a la base un homme est un vrai seulement s'il a une compagne.....

Là encore l'idée de respect à son prochain (qu'il soit homme ou femme je précise) ne me dérange absolument pas, mais dire que la femme doit respect et obéissance à l'homme en le justifiant d'abord par la religion et l'histoire, pour ma part j'ai du mal avec l'argument ! Au départ il y a la politesse, un respect de base qui veut qu'on essaye de ne pas faire à autrui ce qu'on n'aimerait pas qu'il nous fasse. Ensuite, il ya cet autre respect qui se gagne, se mérite et s'entretient, et il ne rime pas nécessairement avec obéissance. Pour moi, on peut être très respectueuse sans tomber dans une obéissance qui souvent se confond trop avec soumission. En un mot, un homme est aussi respecté parce que ses actes le rendent respectables, et non parce que la nature l'a doté d'un sexe mâle et que la religion a dit çi ou ça What a Face

Enfin pour l'histoire de pouvoir (caché) des femmes, le supposé vrai pouvoir, c'est vrai qu'on en parle souvent mais à la longue, en regardant autour de soi et le monde, c'est à se demander quand on verra concrètement les effets (positifs) de ce pouvoir qu'on nous donne ! Pour moi c'est un peu une hypocrisie ça ! Pour "calmer" les femmes (ou nous-même pour nous mousser), on nous bassine avec ce pouvoir "invisible" mais le jour venu, on voit tjs que rien ne change. Soit alors, ce pouvoir est proportionnel à la durée de ce qui se passe la nuit entre l'homme et la femme (et disparaît le matin), soit plus grave, les femmes elles-mêmes n'ont pas compris qu'elles peuvent réellement changer le monde avec ce pouvoir confused Pcq vu la situation de nos sociétés, je ne sais pas alors ce que nous femmes avec notre "pouvoir" là, nous disons à nos hommes la nuit au point qu'on est encore où nous en sommes No

Comment la femme (supposée + émotive et dont moins "claire" dans la vision des choses que l'homme), est en même temps, selon toi, la seule qui peut ramener l'homme sur le droit chemin? Ramener sur le droit chemin sous-entendant que l'homme lagré "sa vision claire" peut s'en écarter et dont que ladite femme usera d'un certain nombre d'arguments (physiques sans doute, mais aussi du domaine des idées je suppose, pour raisonner son homme). Elle le fait comment, avec sa vision des choses (pas "claire") ou avec son émotion (innée car c'est dieu qui l'aurait faite ainsi)? scratch

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 15:28

messougou a écrit:
.en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME (...) je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant)
Vraiment messougou Very Happy, tu es le genre d'épouse que tout homme doit avoir. Avec toi les choses sont partagées et pas besoin d'élever la voix pour savoir qui met le pantalon... , Vivement que tu assures l'éducation de ma fille... . Non, plus franchement, je m'amuse, je reviens!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 15:39

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ma petite-soeur, je suis ok avec toi quand tu écris ceci :

messougou a écrit:
mbolo minè besse
en parlant de l'émancipation et de l'égalité des sexes comme j'ai l'habitude de la dire ces deux concepts ne st pas a confondre parceke au fond ils st bien différents . l'emancipation c'est le droit a l'education , a la parole, au vote , aux postes de responsabilités ect... pour la femme vu ke cette dernière dans les sociétées antiques était plus ou moins marginalisée . moi je pense alors ke vu dans ce angle la ca ne peut ke nous avancer a nous les femmes combien de fois on a dit ke les femmes étaient les meilleures gestionnaires , et defois meme plus intélligentes bref la n'est pas le debat . par conséquent nous devons en profiter pour nous affirmer dans nos deux roles ( femmes au foyer, et professionnelles)

Mais pour la suite, autant je suis d'accord qu'on ne devrait pas parler d'égalité au sens premier du mot (mais plutôt de complémentarité) homme/femme, autant, les arguments que tu donnes pour justifier ton point de vue font bondir la féministe ("modérée et à l'africaine lol" !) que je suis What a Face

messougou a écrit:
en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME parceke les hommes st historiquement plus agés Suspect ( je ne parle pas seulement d'age matériel), c'est eux ke DIEU crée en premier, cè a eux k'on donne le pouvoir sur terre, c'est a eux k'on donne la force physique, c'est a eux encore k'on donne la capacité de voir les choses clairement sans "emotion" Suspect

Je pense que cet argument se justifie si déjà on adhère à cette vision de la création du monde. Ensuite, lier l'émotion à la femme et la raison à l'homme, akié ! Donc simplement pcq femme nous serions de par notre nature déjà créées et orientées à être + émotives What a Face dans ce cas pourquoi malgré leur vision "plus claire" (car moins marquée du sceau de l'émotion) les hommes mènent la terre comme on le voit?

messougou a écrit:
je ne veux pas dire ke l'homme doit avoir le dessus en ce comportant comme tiran mais je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant) parcek'il faut respecter l'histoire et la réligion , meme si au fond on sait très bien ki détient le vrai pouvoir et ki prend les vraies décisions k'on fait semblant de venir dire au corps de garde en reunion avec les frères le matin( en général elles se prennent la nuit a coté de jeanette)et elle seule a le don de ramener son compagnon sur le droit chemin alors tout ca pour dire ke le pouvoir de l'homme il est juste théorique mais a la base un homme est un vrai seulement s'il a une compagne.....

Là encore l'idée de respect à son prochain (qu'il soit homme ou femme je précise) ne me dérange absolument pas, mais dire que la femme doit respect et obéissance à l'homme en le justifiant d'abord par la religion et l'histoire, pour ma part j'ai du mal avec l'argument ! Au départ il y a la politesse, un respect de base qui veut qu'on essaye de ne pas faire à autrui ce qu'on n'aimerait pas qu'il nous fasse. Ensuite, il ya cet autre respect qui se gagne, se mérite et s'entretient, et il ne rime pas nécessairement avec obéissance. Pour moi, on peut être très respectueuse sans tomber dans une obéissance qui souvent se confond trop avec soumission. En un mot, un homme est aussi respecté parce que ses actes le rendent respectables, et non parce que la nature l'a doté d'un sexe mâle et que la religion a dit çi ou ça What a Face

Enfin pour l'histoire de pouvoir (caché) des femmes, le supposé vrai pouvoir, c'est vrai qu'on en parle souvent mais à la longue, en regardant autour de soi et le monde, c'est à se demander quand on verra concrètement les effets (positifs) de ce pouvoir qu'on nous donne ! Pour moi c'est un peu une hypocrisie ça ! Pour "calmer" les femmes (ou nous-même pour nous mousser), on nous bassine avec ce pouvoir "invisible" mais le jour venu, on voit tjs que rien ne change. Soit alors, ce pouvoir est proportionnel à la durée de ce qui se passe la nuit entre l'homme et la femme (et disparaît le matin), soit plus grave, les femmes elles-mêmes n'ont pas compris qu'elles peuvent réellement changer le monde avec ce pouvoir confused Pcq vu la situation de nos sociétés, je ne sais pas alors ce que nous femmes avec notre "pouvoir" là, nous disons à nos hommes la nuit au point qu'on est encore où nous en sommes No

Comment la femme (supposée + émotive et dont moins "claire" dans la vision des choses que l'homme), est en même temps, selon toi, la seule qui peut ramener l'homme sur le droit chemin? Ramener sur le droit chemin sous-entendant que l'homme lagré "sa vision claire" peut s'en écarter et dont que ladite femme usera d'un certain nombre d'arguments (physiques sans doute, mais aussi du domaine des idées je suppose, pour raisonner son homme). Elle le fait comment, avec sa vision des choses (pas "claire") ou avec son émotion (innée car c'est dieu qui l'aurait faite ainsi)? scratch


wouuu ma soeur tout ca? je suis un peu paresseuse lol! mais je retiens ke tu me pose le pb d'emotion chez la femme et de clairvoyance chez l'homme pour des conclusions pratiques . en effet, kan je parle d'emotion cè parceke les femmes st bcp plus émotives ke les hommes et donc dans certaines situations ont souvent du mal a prendre des décisions d'une manière cartésienne mais cela ne veut pas dire ke parceke nous somme émotive ke nous ne prennons pas les bonnes décisions ce ke je voulais dire c'est k'on a plus de chance a etre comprise en refléchissant sans y mettre la moindre emotion tiens keski fais ke les femmes se chamaillent plus ke les hommes? keski fait ke la femme a certains moment soit inssaisissable ? parceke dans le fond on n'arrive pas a la cernée en fait c'est tout un tas de choses ki font ke l'homme devant une kelconke situation arrive a garder son sang froid contrairement a la femme ( tu me diras ke génétiquement .....) mais retiens une chose ma soeur c'est ke je suis de ton avis si on peu bannir meme l'egalité en y mettant a la place LA COMPLEMENTARITE parceke la soumission aussi a ca de négatif ke les hommes le confonde a l'assujetissement en kelkes mots je suis d'accord avec toi mais avec des petites différences près lol! je reviens j'aime pas etre longue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 15:41

adzidzon a écrit:
messougou a écrit:
.en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME (...) je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant)
Vraiment messougou Very Happy, tu es le genre d'épouse que tout homme doit avoir. Avec toi les choses sont partagées et pas besoin d'élever la voix pour savoir qui met le pantalon... , Vivement que tu assures l'éducation de ma fille... . Non, plus franchement, je m'amuse, je reviens!!! Very Happy

lol! toi la tu n'a pas lu la suite seulement la partie ki t'arrange hein Laughing tu es grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 16:23

messougou a écrit:
wouuu ma soeur tout ca? je suis un peu paresseuse lol!

Dza !!!!!!!!!!!! ? Une fille fang? lol!

ma soeur j'ai vu tes éclaircissements ah tu me rassures parce que franchement, l'histoire de l'émotion ou soummission, lol pour un peu j'allais venir te voir avec ma pancarte de féministe en folie ! lol!

messougou a écrit:
keski fait ke la femme a certains moment soit inssaisissable ?

je réponds : parce que nous sommes auréolées de mystère ce qui fait notre charme?! lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 16:28

messougou a écrit:
adzidzon a écrit:
messougou a écrit:
.en ce ki concerne l'égalité des sexes a mon avis c'est un concept pas très raisonnable UNE FEMME NE PEUT PAS ETRE EGALE A UN HOMME (...) je suis de celles ki pensent ke la femme doit RESPECT ET OBEISSANCE a l'homme ( ke ce soit son père, frère ou amant)
Vraiment messougou Very Happy, tu es le genre d'épouse que tout homme doit avoir. Avec toi les choses sont partagées et pas besoin d'élever la voix pour savoir qui met le pantalon... , Vivement que tu assures l'éducation de ma fille... . Non, plus franchement, je m'amuse, je reviens!!! Very Happy

lol! toi la tu n'a pas lu la suite seulement la partie ki t'arrange hein Laughing tu es grave

Lol regardez-le Adzidzon comme dit ma soeur, toi tu as juste enregistré une partie c'est ça? Akié pardon relis tout ! lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Lun 16 Juin - 17:46

Je crois que la problematique de la MISOGYNIE est exclusivement occidentale et pour marquer leur existance, les feministes ont vu le jour s'en est suivi de l'egalite H/F aujourd'hui de l'emancipation.pour ma part ils ont à venir prendre des leçons chez nous pour voir comment l'homme et la femme sont COMPLEMENTAIRES. je ne sais dans quelle societe beti ou dans quelle pays de la sous region où à competances egales le salaire de l'homme est different de celui de la femme,où la femme n'a pas eu le droit de vote.
Comme vous tous je pense qu'il faut arrêter avec les clichets l'IDOLATRIE que notre societe a pour l'occident fait que nos femmes se sont misent à revendiquer ceux qu'elles avaient dejà et ont oublier les fondamentaux.Je sais combien nous faisons tous pour faire vivre nos femmes je met de côte la classe moyenne et je vous parle de nos peres,de nos oncles et nos cousins qui sont en zone rurale ces des mecs qui sont tres complementaires avec leur epouses pour faire des champs l'homme defriche,fait l'abatage et la femme semme et recolte parfois avec l'aide de son epoux ou mutuellement et pendant la saison cacaoyere,l'homme defriche celle-ci et attend le soutien de sa chere et tendre lors de la recolte pour aller apres le vendre ensemble.
Pour nous qui sommes en ville jamais tu vas demmander à ta femme de participer à quoi que se soit pour investir meme si celle-ci a des rentrees consequentes jamais son argent c'est pour elle et sa famille mais ici se pose un pb de fondamentaux chez ces femmes carrieristes .moralite nous connaissont une hausse de voyes qui se brisent parce que beaucoup pensent que leurs epoux n'acceptent pas leur reussite sociale.
Je crois que nous devons tres bien redefinir nos priorites si nous acceptons être egaux comme en occident alors nous devons accepter de partager les factures , toutes les charges et d'un autre côte les tours de lange,de vaiselle et de cuisine.
quant au fait que les garçons seraient priviligier aux filles ,je dis que c'est un proces d'intention il ya bien de filles qui rendent plus satisfaction que les garçons.mon pere de son vivant me disait toujours que les femmes peuvent ne pas bien travailler à l'ecole mais elles trouverons toujours quelcun pour les epouser alors que moi je n'aurai que les champs pour epoouse mais jamais il a demander aux filles de pas aller à l'ecole nous avions tous les memes chances et à ses yeux etions egaux mais est-ce un erreur ou un favoritisme d'etre plus exigeant aux hoe qu'aux filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 17 Juin - 9:00

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
messougou a écrit:
wouuu ma soeur tout ca? je suis un peu paresseuse lol!

Dza !!!!!!!!!!!! ? Une fille fang? lol!

ma soeur j'ai vu tes éclaircissements ah tu me rassures parce que franchement, l'histoire de l'émotion ou soummission, lol pour un peu j'allais venir te voir avec ma pancarte de féministe en folie ! lol!

messougou a écrit:
keski fait ke la femme a certains moment soit inssaisissable ?

je réponds : parce que nous sommes auréolées de mystère ce qui fait notre charme?! lol!

ma soeur minsili je ne sais pas trop ce ke tu veux dire par la.... est ce ke tu peux etre plus claire? Laughing
éh oui nous sommes vraiment mystérieuses et apparement masculins nous adore ainsi parceke finalement une fille sans mystère c'est comme PARIS SANS LA TOUR EIFEL lol! , COMME LA MER SANS SEL,COMME L'AFRIQUE SANS CHALEUR .... allé bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mar 17 Juin - 18:55

messougou a écrit:
ma soeur minsili je ne sais pas trop ce ke tu veux dire par la.... est ce ke tu peux etre plus claire? Laughing
éh oui nous sommes vraiment mystérieuses et apparement masculins nous adore ainsi parceke finalement une fille sans mystère c'est comme PARIS SANS LA TOUR EIFEL lol! , COMME LA MER SANS SEL,COMME L'AFRIQUE SANS CHALEUR .... allé bisous

Ekié ya fe a messougou Embarassed mayem na on doit respect et tout le reste aux hommes mais ma soeur, nos petits secrets on fait comme d'hab : on se les partage entre femmes

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mer 18 Juin - 2:36

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
messougou a écrit:
ma soeur minsili je ne sais pas trop ce ke tu veux dire par la.... est ce ke tu peux etre plus claire? Laughing
éh oui nous sommes vraiment mystérieuses et apparement masculins nous adore ainsi parceke finalement une fille sans mystère c'est comme PARIS SANS LA TOUR EIFEL lol! , COMME LA MER SANS SEL,COMME L'AFRIQUE SANS CHALEUR .... allé bisous

Ekié ya fe a messougou Embarassed mayem na on doit respect et tout le reste aux hommes mais ma soeur, nos petits secrets on fait comme d'hab : on se les partage entre femmes

tu as vraiment raison ohhh a'minsili on garde nos petits secrets bien au fond de nos coeurs gros la mais toi tu es dzame hein ating zame Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mer 18 Juin - 11:39

Ekiéééééééééééé les filles vous avez bien dit egalité noon didon partageons!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mer 18 Juin - 11:49

afanebengon a écrit:
Ekiéééééééééééé les filles vous avez bien dit egalité noon didon partageons!!!!!!!!!!!!!!!!

Loooooool !!! Ce n'était pas plutôt "complémentarité"? pas grave, dis-nous d'abord votre part (d'hommes) et après on voit si on donne notre part

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Mer 18 Juin - 12:12

C'est comment ne soyez pas aussi dure en affaire comme ça honneur aux filles !!!!!!!!!!!!


Dernière édition par afanebengon le Jeu 19 Juin - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Egalité homme-femme ou émancipation?   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Egalité homme-femme ou émancipation?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Couple montre homme-femme
» plein de questions relation homme(femme)/cheval
» Egalité homme femme
» mâle femelle homme femme....idées reçues ?
» anomalie génitale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: