Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Science et art chez les fang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 24 Nov - 15:51

modjang abogo, si ma mémoire ne me joue pas des tours, 1000000 se dit "akuru".

la harpe mvett est conçue selon la loi du nombre (calebasses, cordes), la loi de la polarité (cordes mâles, cordes femelles).

le jeu du mvett suit un rythme cyclique qui obéit au principe de la répétition : même motif qui revient en boucle, même séquence répétée qu crée un état de conscience spécifique chez le mbom mvett et chez les participants. le jeu du mvett comme bon nombre de musiques du continent a donc une dimension géométrique évidente puisqu'il dessine littéralement un cercle : la mélodie se développe à partir d'un point et revient à ce point à intervalles réguliers :

teeng dangdeng teeng dadingdang
teeng dangdeng teeng dadingdang
teeng dangdeng teeng dadingdang


une répétition, une boucle, un cercle. le côté scientifique des arts africains en général n'a pas encore été correctement appréhendé par nous autres, enfants de nos anciens. une richesse incroyable se cache derrière les masques, les musiques, les coiffures dont nous avons hérité. toutes ces productions "artistiques" pour les profanes que nous sommes sont en fait des livres, des systèmes d'écritures qui véhiculent une connaissance supérieure.

l'écriture n'a pas besoin d'être alphabétique pour être écriture. elle peut être "universelle" ou "cosmique" et utiliser des caractères, des symboles, des signes qui parlent directement à la conscience et non pas au simple intellect. un masque peut contenir l'équivalent de plusieurs encyclopédies d'informations relatives à l'astronomie par exemple.

ce que nous appellons nos arts sont en fait les supports dans lesquels la science est véhiculée. nos ancêtres (bibotan a be be) sont allés plus loin en nous léguant une chose qui relève du miraculeux : ils nous ont légué "le savoir ambiant", "la science ambiante", "le livre ambiant" en injcant un maximum d'informations relatives à tout dans... la langue qui doit donc absolument être pratiquée, parlée, maîtrisée, analysée. les grecs disaient que l'un des hobbies favoris des prêtres de kamet (vallée du Nil) était justement d'étudier la langue sous tous ses angles possibles : les mots, verbes qui vont avec, familles de mots et continuité sémantique (sens qui se complètent), etc. en fait cet exercice était en réalité une méditation sur les informations consignées dans la langue.

nous avons un héritage d'une richesse insoupçonnée.

evindi mot farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 22 Déc - 13:16

Mbolo â bôt!
Je vous invite à écouter cet extrait de mvet. Ô sagesse! Tout un pan de la psychologie d'un peuple peut se detecter dans cette brève introduction.
L'extrait est de Prosper Zé.
http://www.monefang1.za.pl/Prospert_Ze/prospert_ze.html
Morceau N°2 dont je fais ici une traduction approximative:

Grandes palabres annoncées à Engông-zok- mebeghe-me-mbè !
Le chien errant se recharge d’agressivité dans le no man’s land
De Koura-mebè de la lignée de Mbè–Evine-Ekang
Les crapeaux croassent en sautillant
Entre tapis de feuilles et rayons de soleil.
Une affaire gravissime, et visiblement source de conflit
Est survenue !

L’affaire tire son origine de l’actualité d’Okui.
De chez un individu effrayant nommé Akim-Biyang, Evil or Very Mad
Un « yemebam », habitant des hauteurs de Mvòg-olông-Nkàlouà !
Akim-Biyang adresse à Akoma-Mba king farao
Une missive officielle, pour dire :
- Que sa circonscription est devenue trop étroite pour lui !
- Qu’il faille que Tara-Akoma trouve une solution à ce
Problème d’espace!

Akim ajoute encore ce qui suit :
Il est inconcevable que quelqu’un de son rang,
Qui détient la puissance et la connaissance
De tout ce qui a trait à la vie et à la mort ;
Qui maîtrise l’art de l’invention et de la transformation…
Jusqu’à pouvoir bientôt être capable
De transformer la nuit en jour, et l’homme en animal…

Qu’un tel homme en soit réduit à n’administrer
Qu’un bout de territoire insignifiant …
Tout juste limité à sa terre natale d’Etone-abândzî,
Mekok-mengono, Minkoût, Megnou, Eko-mbè.
Bref, juste le territoire d’Okui !
Akim dit qu’il lui faut aussi avoir autorité sur Engông-zok-mebeghe-Me-Mbè !!!
N’y a-t-il pas là matière à conflit grave ? Shocked
A belligérance n’est-ce pas?

Du haut du grand parasolier asséché, derrière les cases,
Retentissent des hululements lugubres de chouettes.
Chants de malheurs ! Hou! hou! hou! hou! Hou! hou! affraid
Le fils de Tara Obame en perd les dents
A force de dire des paroles effrayantes !
Qui provoquent une panique générale…


Dernière édition par le Sam 29 Déc - 18:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 26 Déc - 16:02

Le plus ahurissant, c'est la parfaite concordance des récits du mvett, quel que soit le narrateur!
Kiééé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Jeu 27 Déc - 1:07

Au fait, qui était Akoma-Mba? Ce nom est toujours cité dans les récits épiques du mvet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Jeu 27 Déc - 13:30

abomo ngono a écrit:
Au fait, qui était Akoma-Mba? Ce nom est toujours cité dans les récits épiques du mvet.
Akoma Mba, c'est le chef suprême d'Engöng.
Akiba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Jeu 27 Déc - 13:52

Engong = nom du royaume des immortels...

evindi mot farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 29 Déc - 18:27

Mon interrogation est celle-ci:
Des récits comme celui je présente ci-haut (ils sont légion dans le mvet), semblent faire l'apologie du conflit et de la belligérence.
Est-ce à dire que le peuple Ekang aime l'agression?
Ou alors qu'il veut la marginaliser...?

Mi tah de ya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 23 Avr - 11:57

abomo ngono a écrit:
Au fait, qui était Akoma-Mba? Ce nom est toujours cité dans les récits épiques du mvet.

akoma mba est un personnage mythique, sa naissance même fut un miracle. comme le raconte akué obiang, avant qu'il ne sortit du ventre de sa mère, il fut précédé par des sagaies...
il devint le chef d'Engong, mais au cours d'une querelle familiale, on lui reprocha le fait qu'il ne soit pas originaire d'Engong (ce qui est vrai car il se trouvait déjà dans le ventre de sa mère au moment où celle-ci épousa celui qui devint son père). blessé par ce reproche qu'il jugea inique car on lui reprochait de ne pas être un authentique fils d'Engong, il laissa tout tomber. une nuit, il appela son frère (un authentique fils de son père celui là Very Happy), lui demanda de creuser une tombe qu'il recouvrirent ensuite. avant de disparaitre à la recheche de ses racines, il demanda à son frère d'annoncer au peuple d'Engong qu'il était décédé dans la nuit et qu'il avait été inhumé rapidement. Mais bien vivant, il entreprit un long voyage (après avoir changé de nom) qui, après moult péripéties, le fit arriver dans le village de son vrai père. s'étant fait connaître à l'aba'a, les habitants de ce village le reçurent comme l'un des siens, mais apeurés par son état, ils lui attribuèrent une case un peu en retrait du village. juste ajouter que d'après le texte d'akué obiang, il était tellement vieux que même les vieux du village de son père le craignaient Very Happy. bref! Après une autre série de péripéties, partant de rien, il évoluera rapidement dans la hierarchie sociale et politique du village de son père pour en devenir finalement le chef. lorsque cela fut fait, il engagea une guerre contre Engong...
Je vous laisse découvrir la suite en écoutant le mvet Very Happy. il n'y a rien de mieux que de suivre le texte (audio) originel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 23 Avr - 19:36

adzidzon a écrit:

Je vous laisse découvrir la suite en écoutant le mvet Very Happy. il n'y a rien de mieux que de suivre le texte (audio) originel Very Happy

Tu as ce texte audio mon frère? si oui, envois le moi pardon engogole ma tsié wa
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Lun 12 Mai - 19:32

emone mema a écrit:
adzidzon a écrit:

Je vous laisse découvrir la suite en écoutant le mvet Very Happy. il n'y a rien de mieux que de suivre le texte (audio) originel Very Happy

Tu as ce texte audio mon frère? si oui, envois le moi pardon engogole ma tsié wa
Very Happy
Moadzang mbolo,
J'ai beau chercher, je ne le retrouve plus. Ceci dit, heureusement qu'Assen l'a dans son ordi. Or celui-ci n'est pas véritablement opérationnel actuellement, on va donc patienter un peu, le doc viendra.
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Dim 8 Juin - 18:03

moi aussi j'ai hâte d'entendre ce récit...
farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Dim 8 Juin - 19:00

akiba a miedzâ asu mvett ya P. Ze, akiba abui.

je pense que les récits du mvett et l'apologie de la force ("la loi du + fort" comme dit Engouang Ondo dans son dialogue avec Obame Andome. Le Mvett III, Tsira Ndong Ndoutoume) trouverait sa justification dans un contexte de guerres permanentes avec des peuples rencontrés lors de l'Obane (migrations).

historiquement, la naissance du mvett est située pendant la grande migration du peuple Ekang. ceci dit, moi aussi j'ai beaucoup de mal avec ces démonstrations de puissance parfois gratuites avec prédominance de l'ego, de la vanité parfois :

-Medang Endong encore appelé Medang Boro (le brave d'entre les braves), élang ossua (le permier des agressifs) ;

-Ntutume Mfulu "l'impétueux", "l'infligeur à sens unique" (mon'ebo), "le oui de Mfoulou" (Nyebe Mfoulou), "okos Mfulu" (l'orage de Mfulu), "l'orgueil de Mfoulou" 'Ndebélé Mfulu), "Endong a engendré les rocs, Mba a engendré les fers, Meyé m'Ango a produit les marteaux pour briser les rocs et assouplir les fers", "vi, violi ! violi, vio ! vi, vi ! saturé de force et de puissance, c'est moi nyebé mon'ebo... saturé de force et de puissance je voudrais rencontrer un égal... que la mort me tue si elle en est capable... etc, etc ;

-Angone Endong dit Angone Zok, "l'écureil de la saison des pluies aux 9 nids", "la fource qui surplombe les vivants et les morts", "soufflet de forge, ramollisseur des métaux" ;

-Engouang Ondo dit Beko Ondo (l'altier, le dominant), Nang Ondo (le magnifique), Mikibi Ondo (l'irréductible), Ebak Ondo (le ratisseur), Ngonlangonlane Ondo (le mirage, l'insaisissable).

en fait les 13 villages d'Engong Zok Mebeghe me Mba (Engong) sont constitués de citoyens-soldats. l'épopée du fait raconte un monde martial où la force est la valeur suprême. il faudrait le comprendre comme-ça. dans un environnement de conflits perpétuels, les armes et la force déterminent la survie du peuple.

sinon, pour ce qui est des qualités ou de la grandeur humaines, de l'élévation spirituelle des protagonistes du mvett, il faut parfois chercher longtemps (hahaha). ce sont des guerriers avant tout, ne leur en demandons pas trop. c'est vrai qu'ils ont conquis l'immortalité par initiation dit-on, mais les récits ne disent en rien que leur niveau de conscience ou leur spiritualité est supérieure à celle de leurs adversaires d'Okü. ça quoi qu'on dise est assez problématique de mon point de vue


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Dim 8 Juin - 19:47

A modzang,
N'oublie pas qu'Engong et Okü formeent un seul peuple. Et pour moi, j'ai toujours pensé le peuple d'Okü est tout aussi admirable. Il y a même d'ailleurs quelque chose d'unique ches ce peuple: il incarne à la fois Prométée et Sisyphe. Promethée dans le sens où il va à la conquête de la vérité (le secret de l'immortalité) que possèdent le peuple d'Egong. En même temps il est Sisyphe parce que, malgré les nombreux échecs, il ne se lasse pas de remonter le rocher pour atteindre le sommet. On comprend alors pourquoi le chef des immortels (Akoma Mba) vient d'Okü.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Dim 8 Juin - 23:57

wa bele a modjang, o kobo fo'o mbeng. ce détail revêt toute son importance : le chef suprême d'Engong (immortels) est en fait un fils d'Okü (mortels). je crois qu'il y a derrière cette pseudo anomalie un enseignement à déchiffrer... et puis les hommes d'Engong marient les femmes d'Okü, les femmes d'Engong vont en mariage à Okü. akiba. o tabe mvoe.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 3:11

adzidzon a écrit:
abomo ngono a écrit:
Au fait, qui était Akoma-Mba? Ce nom est toujours cité dans les récits épiques du mvet.

akoma mba est un personnage mythique, sa naissance même fut un miracle. comme le raconte akué obiang, avant qu'il ne sortit du ventre de sa mère, il fut précédé par des sagaies...
il devint le chef d'Engong, mais au cours d'une querelle familiale, on lui reprocha le fait qu'il ne soit pas originaire d'Engong (ce qui est vrai car il se trouvait déjà dans le ventre de sa mère au moment où celle-ci épousa celui qui devint son père). blessé par ce reproche qu'il jugea inique car on lui reprochait de ne pas être un authentique fils d'Engong, il laissa tout tomber. une nuit, il appela son frère (un authentique fils de son père celui là Very Happy), lui demanda de creuser une tombe qu'il recouvrirent ensuite. avant de disparaitre à la recheche de ses racines, il demanda à son frère d'annoncer au peuple d'Engong qu'il était décédé dans la nuit et qu'il avait été inhumé rapidement. Mais bien vivant, il entreprit un long voyage (après avoir changé de nom) qui, après moult péripéties, le fit arriver dans le village de son vrai père. s'étant fait connaître à l'aba'a, les habitants de ce village le reçurent comme l'un des siens, mais apeurés par son état, ils lui attribuèrent une case un peu en retrait du village. juste ajouter que d'après le texte d'akué obiang, il était tellement vieux que même les vieux du village de son père le craignaient Very Happy. bref! Après une autre série de péripéties, partant de rien, il évoluera rapidement dans la hierarchie sociale et politique du village de son père pour en devenir finalement le chef. lorsque cela fut fait, il engagea une guerre contre Engong...
Je vous laisse découvrir la suite en écoutant le mvet Very Happy. il n'y a rien de mieux que de suivre le texte (audio) originel Very Happy

A moadzang ye obele nlang mvet ote?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 12:44

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
A moadzang ye obele nlang mvet ote?
Malheureusement je ne l'ai plus. Je l'avais envoyé à Assen, qui l'avait mis en ligne sur le site, je me souviens l'avoir écouté à plusieurs sur le site, mais suite à une mauvaise manipulation, nous l'avons perdu sur le site. Heureusement qu'Assen avait conservé une copie dans son ordi, mais la mauvaise nouvelle c'est que cet ordi a déjà quelques soucis techniques...Patientons donc un peu, je vais relancer Assen pour qu'il essaye de nous l'avoir!!!
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 17:06

Akiéeeee ! Amodzang ye tè fang ???
Bidz be Gnabôt fogh mina vie bio nah ???
Nde be Fang be boa assoughe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 17:53

Comme son nom l'indique, "AKOMA" MBA, vient du verbe "a-kome" qui lui vient d'une science ésotérique que de nombreux peuples détiennent parmi lesquels les descendants de Zame Ye Mebeghe Me Kwa. Cette science est en oeuvre dans la pratique de l'Akomga, c'est-à-dire la préparation, la prédestination de l'enfant. Oui, il s'agit bien de préparer le destin d'un enfant sur lequel repose tout un village, un peuple.
Pour revenir à Akoma Mba (appelé aussi Biyang Bi Mba), il subsiste un mystère à mon avis sur ce personnage. Pour aller vite, on sait que Akoma Mba est le chef supreme d'Engong, le pays des immortels. On sait aussi qu'il est dit fils de Mba Evine Ekang. Ce qui voudrait dire que Akoma est la préparation de Mba Evine Ekang, homme d'Engong. Or, et c'est là précisément tout le problème. Depuis au moins Zue Nguema, grand maitre qui fit passer, le premier, le Mvet de l'oral à l'écrit, nous savons que la mère d'Akoma Mba Bella Mindzî (fille de Mindzi mi Ndong du village Nkoum Abang Mendzang) alla en mariage chez Mba Evine Ekang avec un retard de grossesse. Son père géniteur est curieusement un homme d'Okü, un mortel. C'est donc le fils d'un Mortel qui trouvera les secrets de l'immortalité. On est alors en droit de se demander si Akoma fut préparé avant ou apres le mariage de sa mère ?

Les spécialistes d'Herméneutique et de philologie sont invités à déchiffrer la parole Oyone Ada Ngone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 19:57

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Akiéeeee ! Amodzang ye tè fang ???
Bidz be Gnabôt fogh mina vie bio nah ???
Nde be Fang be boa assoughe !
Pardon...Je viens d'en parler avec Assen, il a promis de chercher le document. Pardon, excusez-nous, vous savez que les choses des Blancs sont parfois compliquées !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mer 11 Juin - 20:24

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
A moadzang ye obele nlang mvet ote?
Malheureusement je ne l'ai plus. Je l'avais envoyé à Assen, qui l'avait mis en ligne sur le site, je me souviens l'avoir écouté à plusieurs sur le site, mais suite à une mauvaise manipulation, nous l'avons perdu sur le site. Heureusement qu'Assen avait conservé une copie dans son ordi, mais la mauvaise nouvelle c'est que cet ordi a déjà quelques soucis techniques...Patientons donc un peu, je vais relancer Assen pour qu'il essaye de nous l'avoir!!!
Akiba

Moi j'ai une bonne partie de cette épopée en MP3. Il me manque juste l'acte final. Celui où Akoma tombe malade et s'en va chez ses ancêtres via Bekone. J'ai aussi une partie d'Efoua Medang, une partie d'Obulungu, etc. nMais c'est vraiment frustrant de n'avoir que des parties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 14 Juin - 16:48

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Comme son nom l'indique, "AKOMA" MBA, vient du verbe "a-kome" (...) c'est-à-dire la préparation, la prédestination de l'enfant. Oui, il s'agit bien de préparer le destin d'un enfant sur lequel repose tout un village, un peuple.

Exact moadzang et d'ailleurs cela est bien explicité dans le document audio dont je vous parlais.

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Pour revenir à Akoma Mba (..) C'est donc le fils d'un Mortel qui trouvera les secrets de l'immortalité. On est alors en droit de se demander si Akoma fut préparé avant ou apres le mariage de sa mère ?

Me fiant toujours au texte audio qui nous manque (je sais ke je ne devrais pas trop en parler pour ne pas tourner le couteau dans la plaie Very Happy), Akué Obiang est explicite: il dit bien que Akoma Mba est l'Akoma de Mba Evine Ekang pour expliquer que c'est ce dernier, parce qu'il vit loin, qui prépara le petit qui se trouvait encore à l'état de foetus dans le ventre de la femme qu'il voulait épouser. Mais le document est aussi claire. Car il affirme aussi que Mba Evine Ekang ne le fit (et c'est d'ailleurs pourqoi il insista pour épouser sa mère) parce qu'il vit une puissance dans ce foetus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 14 Juin - 22:27

le mvett est une merveille d'entre les merveilles.

betate +_+
benane °_°

bia ve mia AKEVA, ABORA, ABU NGANG oOO __________


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Sam 14 Juin - 23:40

Modzang Adzidzon, O ne E-mbarele dzal, gardien du temple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mar 17 Juin - 14:17

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Modzang Adzidzon, O ne E-mbarele dzal, gardien du temple
Ekiééé!!! c'est trop d'honneur pour ma modeste personne!!! Nous savons tous qui est le vrai gardien du temple... farao!!!! Very Happy Lui-même se reconnaîtra, je n'ai rien dit !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Mar 17 Juin - 19:34

djé a ? aya ? be nya Bemba'ale Djal sont les intelligences Ekang à qui l'on doit l'X6tenz II monefang.com et ce pauvre farao ne fait pas partie de ce happy few. ils se connaissent et ils font les malins. nous les voyons, nous ne disons rien, mais leur cinéma ne trompe personne farao c'est E les vrais.

j'en profite pour si ça n'a déjà été fait vous témoigner toute ma gratitude pour cette source merveilleuse à laquelle beaucoup d'entre nous viennent régulièrement puiser.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Science et art chez les fang   Aujourd'hui à 8:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Science et art chez les fang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Martine chez les dragons
» Nôtre petit chez nous !!!
» Photos de moi chez mon ami William Coulomb!!!
» Le Vers chez le Chat
» Nouvelle couleur chez le canari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Art et Littérature-
Sauter vers: