Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?   Ven 23 Mai - 20:31

Depuis l'aube des temps nos villages(sociétes) ont toujours existes,notre culture oh combien riche et divers,a tant bien que mal resistee à tout ces OPA sociolinguistique et psychoculturel.Mais force est de constater que nous ne menageons aucun effort pour nous affirmer ou du moins garder la flamme allumee et passer le relai.J'ai en memoire,mes aînes qui chaque vacance,venaient au village(l'evou existait)et dieu seul sait combien nos villages vivaient et inspiraient amour,gloire,dynamisme et convivialite.je ne sais pas vous mais moi j'ai l'impression qu'il n'existe plus ce microcosme.ils sont combien de notre generation à pouvoir tenir une discussion soutenue en Ntoumou,Ewondo,Boulou et j'en passe?Combien d'enfants de couples mixtes parlent ils le fang ?(au moins un parent est fang) Combien sommes nous à parler fang à nos enfants quand bien même nous avons le bonheur d'être en couple entre nous?.SAVEZ-vous qu'il ya certains de nos freres et soeurs qui interdisent le fang à leurs enfants?
SOMMES -NOUS TRES SNOBES? MANQUONS-NOUS DE PERSONNALITE? POUR AVOIR HONTE DE NOS ORIGINES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?   Ven 23 Mai - 21:51

Mon frère,
J'ai écrit ceci il ya de cela quelques semaines :

Citation :
Ekang ôssu ! ôssuu !!!

A Ngone ye beyoghe, m'assane (Je jubile).

En lisant tes écrits, je suis fière de la gardienne de la tradition que tu es. Ce devoir de mémoire beaucoup le négligent il est pourtant essentiel. Celui qui n'a pas de passé aura beaucoup de mal à s'enraciner dans le présent et hypothèque donc son avenir. Pour être fière il faut savoir qui on est et d'où on vient. Pour affronter les défis de la vie et ne pas se laisser submerger, le plus grand des remparts pour s'abriter du vent et de la tempête reste encore le repli identitaire. Si tu n'as point d'identité, tu es balayé par le vent, tu tombes en dépression ou tu te suicide. Avez-vous déjà entendu parler de suicide dans nos villages ?

À bas le temps de l'acculturation ! Fini l'époque où l'on pensait entrer dans la modernité en ville en oubliant nos langues maternelles et notre passé. Cette culture de la médiocrité n'a produit que des ghettos et la pauvreté d'esprit. Je suis fière de voir nos jeunes frères et sœurs aller à la recherche de qui ils sont réellement.

Ayong ôssu ! ôssuuu!!!!!!!

Si nous connaissions tous notre histoire, aucun Ékang n'aurait de raisons d'avoir honte de sa culture. Nous sommes des dignes descendants de minfang mi bôt, be ntôma be bôt.

Nous devons revenir à l'essentiel, c'est à dire notre culture, la racine de qui nous sommes comme individus et comme peuple. Personnellement, même après 18 ans de vie au pays des blancs, je m'exprime dans un fang impeccable. Cela surprend d'ailleurs bien des gens autour de moi. J’apprends notre arbre généalogique à mes plus jeunes frères qui sont au Gabon grâce à la magie de l'Internet. Comme le dit si bien le dicton, qui veut peut. Nous pouvons donc tous faire l'effort de revenir à la source. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Pour la petite histoire, lorsque j'étais victime de racisme féroce alors que j'étais étudiante à Nice, si je n'avais pas eu ma culture pour me blinder psychologiquement, je pense que j'aurais craqué. Lorsque vous êtes agressé de toute part comme je l'étais à ce moment là, par les profs, les étudiants, la dame qui gérait notre bourse au CIES, la préfecture de police qui trainait des pieds pour nous délivrer le certificat de séjour et j'en passe, il n'y avait que la folie ou la dépression qui était à la porté de la main pour m'engouffrer. Je savais à ce moment là que mon grand père Biyogo Mbega qui est mort bien avant ma naissance n'aurait pas été fier de moi si je baissais les bras. Je savais que ni mon fier père ni mon chef coutumier de grand père ne se seraient reconnu dans une espèce de lâche. J'ai gardé la tête haute et j'ai refusé de donner aux autres l'importance qu'ils n'avaient pas. Tous les matins, j'écoutais Mvom Éko, akue Obiang, bibang Bi Ndong mon père Éssangui de Mimbayom. Lorsque je quittais la cité universitaire, je me sentais aussi solide que le Nkoum Ékiègne. Je savais qui j'étais ! Personne n'a jamais pu me faire croire que je n'étais rien dans la vie. Je suis le fruit du travail de mes vaillants ancêtres. Je suis moi même aujourd'hui comme mère, la future ancêtre de mes descendants.

Que les âmes perdues qui remplissent aujourd'hui les bas quartiers psychologiques de chez-nous y restent. On ne peut pas sauver quelqu'un contre sa propre volonté. Que les autres se lèvent et suivent la danse. Nos ancêtres sont partis à pied des confluents du Nil jusqu'au bord de l'océan atlantique parce qu’ils refusaient de se faire asservir. Je refuse de comprendre ceux qui se laissent aussi facilement assimiler. Ils n'ont pas de respect pour eux même et encore moins pour leurs propres ancêtres, nos ancêtres, et ça, ce n'est pas excusable.

Pardonnez-moi car je parle trop. C’est un défaut de fabrication que voulez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?   Ven 23 Mai - 22:14

Ma soeur tu donnes envie d'aller ecouter le djaz à jouan les pin ou à Antibe AKIBA comment ne pas être passionnee ?elle est grandissime cette responsabilité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?   Aujourd'hui à 17:11

Revenir en haut Aller en bas
 
POURQUOI nos générations ont honte de nos origines?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'entonnoir de la honte
» Mon chat urine devant sa litière..pourquoi?
» Pourquoi mes hibiscus meurent-ils ?
» PH qui chute... pourquoi ?
» pourquoi un chien mange t il les extrements des chats?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: