Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
OLA KARE



Masculin Nombre de messages : 66
Localisation : Foret des abeilles , gabon
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Homosexualité   Lun 26 Mai - 10:26

Quel regard portez vous en tant que Fang sur l'homosexualité?
en d'autre terme comment pensez vous que l'Homme Fang et sa société regarderaient l'homosexualité telle qu elle nous apparait aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.movaizhaleine.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 26 Mai - 12:29

OLA KARE a écrit:
Quel regard portez vous en tant que Fang sur l'homosexualité?
en d'autre terme comment pensez vous que l'Homme Fang et sa société regarderaient l'homosexualité telle qu elle nous apparait aujourd'hui?

Je ne crois pas qu'on puisse poser la question de l'homosexualité dans la société traditionnelle Fang. C'est un phénomène que ni la culture Fang , ni son imaginaire ne peuvent appréhender. L'homosexualité, à ma connaissance, dans nos pays est un phénomène moderne et urbain. Il faut savoir que la question du sexe dans la société traditionnelle Fang est très liée à la virilité de l'homme. Et cela exclue tout comportement autre que celui du mâle qui conquière la personne de sexe opposé. Je n'ai jamais eu écho, ni dans les rites, ni dans les récits, et encore moins dans nos contes et légendes, d'une allusion à des formes de pratiques sexuelles qui soient autres que celle qui mène à la procréation. Car, il faut le savoir, le Fang voit avant toute chose dans le sexe, le moyen de perpétuer l'espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 27 Mai - 19:32

Je ne vois pas ce que je peux ajouter après la pertinente intervention du frère Essonne. Je ne crois pas qu'il a des traces de l'existence des pratiques homosexuelles dans l'histoire des Fang.

Mais l'homosexualité est un phénomène de société, et ce phénomène touche forcément les membres de la communauté Fang (hommes comme femmes). Même si je n'approuve pas l'existence de rapports intimes entre des personnes d'un même sexe, je pense cependant qu'il s'agit d'une question de libertés individuelles, et que les choix de vie des uns et des autres doivent être respectés Rolling Eyes .

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 27 Mai - 19:41

Les frères ont bien parlé, l'homosexualité (rapports intimes entre personnes de même sexe) n'a jamais été un phénomène culturel chez les fang. Elle ne l'est d'ailleurs pas aujourd'hui non plus. Je ne me souviens pas qu'un fait qui semblerait identique se soit jamais produit...Mon frère Alghe parle avec justesse de liberté individuelle...Seulement, une question: la liberté individuelle de l'un, doit-elle empiéter sur la mienne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 0:23

Alghe a écrit:
Je ne vois pas ce que je peux ajouter après la pertinente intervention du frère Essonne. Je ne crois pas qu'il a des traces de l'existence des pratiques homosexuelles dans l'histoire des Fang.

Mais l'homosexualité est un phénomène de société, et ce phénomène touche forcément les membres de la communauté Fang (hommes comme femmes). Même si je n'approuve pas l'existence de rapports intimes entre des personnes d'un même sexe, je pense cependant qu'il s'agit d'une question de libertés individuelles, et que les choix de vie des uns et des autres doivent être respectés Rolling Eyes .

lol!

Aha Alghe, je crois qu'il ne faut pas préter le flan au diable. Il est vrai que nous vivons dans une société très occidentalisée qui, sous prétexte du respects des libertés individuelles, défend bec et ongle une pratique qui, disons-le nous clairement, est contre nature. L'homosexualité a toujours été la cause de la décadence des civilisations en dehors de l'Afrique. Depuis le récit biblique de Sodome et Gomore, jusqu'à nos jours en passant par les Grecs, les Romains et autres... la fin desdites civilisation a toujours été amorcée à partir du moment où des pratiques comme l'homosexualité ont pris une telle ampleur qu'elles aboutissent forcément à la décadence. Aujourd'hui, la civilisation occidentale amorce cette phase qui lui est d'ailleurs habituelle, il faut laisser les choses suivre leur cours et préparer d'autres civilisations, notamment les civilisations africaines, à prendre la relève.

Si vous savez lire dans les signes des temps, vous devez certainement avoir fait le constat que nous sommes à la fin d'une ère. Pour ne pas être pris de court, nous devons nous préparer à la prise en main du monde. Car, l'Afrique est bientôt de retours dans la domination du monde. Il reste seulement à déterminer quelle culture africaine sera suffisamment outillée pour s'inscrire dans un processus d'universalisation.

Les Européens, bien que impuissants devant ce phénomène, sont d'ailleurs conscients de cette situation. Il suffit pour cela de voir avec quelle détermination tout le monde s'acharne contre les Africains. Il faut bien que la "bête" se débatte avant de tomber sous les coups du temps. Pourquoi pensez-vous par exemple qu'un pays comme la France par exemple durcit les conditions d'entrée des noirs sur son territoire? La réponse est simple: ce pays, depuis plusieurs années, figure dans les statistiques comme celui qui a le plus fort taux de natalité d'Europe. Mais quand on regarde, qui fait ces enfants? Ce sont les Africains. Le mouvement inverse de la colonisation est engagé. Il est irréversible parce que nous sommes aujourd'hui les garants de la conservation de l'espèce humaine. Nous faisons des enfants pendant que les autres s'homosexualisent à outrance. Laissons leur la "liberté" de nous céder le terrain de la sorte. C'est dans l'ordre des choses. Et pour ceux des nôtres qui pensent qu'ils doivent suivre cette mouvance, libre à eux. Mais comme cela a toujours été le cas, il y aura un moment où la nature ou encore Dieu feront ce qui est nécessaire pour mettre fin à la dérive du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 12:09

Mbolo.
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je suis pour le respect des choix de vie. Mais il est désormais évident que le vrai problème posé par l'homosexualité aujourd'hui, ce n'est pas tant le respect, genre "je respecte ton choix"!. Ce serait plutôt qu'un lobbi se forme en vue d'imposer le respect, genre "place d'honneur"!!! Et partant, un bouleversement des valeurs morales établies. Ce qui ne dénote pas d'un respect des valeurs d'autrui de leur part.
Pour en revenir à la question principale, Non! pas de souvenance d'un fait ou d'un récit pouvant laisser croire que la pratique était admise dans notre culture. Tout au plus, quelques cas de bissexués, où d'effeminés, rarement signalés. Mais ça, c'est une autre histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 12:29

Comme beaucoup l'ont souligné, l'homosexualité n'a aucune signification pour l'homme fang. Il y a tjrs eu des histoires de sodomie des vaincus par les vainqueurs chez les peuples guerriers (ce qui est déjà un pas vers l'homosexualité) comme nous mais pourtant, autant que je m'en souvienne; ni dans le mvett, ni dans nos contes n'est fais référence à de telles pratiques. Preuve pour moi que l'homosexualité est étranger aux fangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ossas



Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 12:54

Vous savez pour justifier un fait de société lié aux mœurs (Homosexualité par exemple), les occidentaux ont cette tendance à mettre en avant une pratique similaire retrouvée dans une tribu africaine…Exemple les Dogons…

La question du départ est donc en droite ligne de cette méthode….

Oss s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 13:29

miéhdzâ a écrit:
Mbolo.
Mais il est désormais évident que le vrai problème posé par l'homosexualité aujourd'hui, ce n'est pas tant le respect, genre "je respecte ton choix"!. Ce serait plutôt qu'un lobbi se forme en vue d'imposer le respect, genre "place d'honneur"!!! Et partant, un bouleversement des valeurs morales établies. Ce qui ne dénote pas d'un respect des valeurs d'autrui de leur part.

A Miédzah, tout le problème est là: Que devons nous entendre par 3respect des libertés individuelles" ? Est-ce permettre à l'autre de bafouer la mienne en m'imposant des valeurs qui, non seulement, n'apportent rien de constructif dans ma vie, mais en plus sont à l'opposé de mon intégrité et de ma charte des valeurs originelles ?

"Tolérance", disent-ils. Mais cela ne doit-il être entendu que dans un sens unique? Et est-ce vraiment de la tolérance de leur part que de me forcer à admettre ce que ma nature révulse ?

"Evolution", disent-ils. Mais est-ce vraiment évoluer que de se rendre permissif à tous les désordres comportementaux dont peut souffrir l'humanité ? En supposant, comme ils disent que l'homosexualité est une disposition naturelle à une sexualité orientée autrement que chez le plus grand nombre. Nous devons savoir qu'un tel raisonnement est dangereux dans la mesure où, d'autres minorités bien connues de la société occidentale comme les nudistes, les exhibitionnistes, les voyeurs... pourront, eux aussi, réclamer un jour à la société de les laisser vivre librement leur sexualité parce que la nature les a fait ainsi. Et puis suivront les pédophiles, les zoophiles, les incestueux, les sadomasochistes, les autres dont les goûts sexuels sont orientés vers les cadavres et dont j'oublie le nom... Dès lors, qu'est-ce qui empêchera les sereal killers de se mettre aussi à réclamer le libre exercice de leurs penchants naturels, puis qu'en les écoutant, on se rend bien compte que comme trouvent naturel de sodomiser une chienne ou un bouc, eux aussi trouvent naturel de donner la mort ?

Je vous laisse imaginer un peu un monde qui laisserait la porte ouverte à tous les démons qui sévissent en l'homme et qui mettent à rude épreuve sa moralité. Le chaos qui s'en suivrait ferait que celui-ci serait sans plus attendre précipité vers cette fin que nous redoutons tant.

Comment appellerait on cela? Le triomphe définitif de l'esprit 68 qui veut qu'il soit "Interdit d'interdire"? Bien!... Il ne nous restera plus qu'à démanteler tous les mécanismes structurels qui sont au fondement de nos sociétés. Et nous ne défendrons plus d'éthique pour rien dans le monde. Plus de famille, plus de lien de parenté, plus de république, plus de constitution, plus de lois, plus rien, plus rien... L'ARMAGUEDON, quoi!...

Pour ma part, je veux bien comprendre que chacun décide de la manière dont il sera tourmenté par ses instincts les plus basiques. Mais pourvu que son plan ne concerne que lui; ou lui et ceux qui empruntent les mêmes voies que lui. Les autres ne doivent pas se sentir obligés d'être embarqués dans leurs choix. C'est aussi cela la tolérance. Et c'est cela le respect des libertés individuelles. En tant qu'hétéro et pas du tout 68 fashon victime, je vie ma sexualité en toute discrétion sans avoir besoin de la flanquer au visage du tout venant. Je voudrais pouvoir me promener et ne pas être écrasé par les revendications sexuelles de autres; d'autant plus que je ne leur demande rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 13:45

ossas a écrit:
Vous savez pour justifier un fait de société lié aux mœurs (Homosexualité par exemple), les occidentaux ont cette tendance à mettre en avant une pratique similaire retrouvée dans une tribu africaine…Exemple les Dogons…

La question du départ est donc en droite ligne de cette méthode….

Oss s

Mais que se passe-t-il donc chez les Dogon, mon cher frère Assas ? Et puis, de qui parlons nous au juste ? Est-ce parce que des peuples africains revendiquent certaines pratiques que nous devons les endosser quand bien même celles-ci ne nous disent pas grand chose. Qui sont les Dogon pour les Fang? D'ailleurs, les Dogon eux même sont en droit de se poser la même quiestion pour ce qui est des Fang. Bref... Pour parler des choses liées aux civilisations africaines, il ne faut pas commettre la même erreur que les occidentaux qui ne se disent pas suffisamment qu'il n'y a pas UNE Afrique, mais UNE MULTITUDE d'Afriques. Bi ne be Fang. Et dans nos territoires, il y a déja tant de différences avec les peuples que nous côtoyons depuis des centenaires. Et comment peut-il en être autrement pour ceux dont nous ne connaissons ni de Zame, ni de Mebeghe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 14:43

miéhdzâ a écrit:
Mbolo.
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je suis pour le respect des choix de vie. Mais il est désormais évident que le vrai problème posé par l'homosexualité aujourd'hui, ce n'est pas tant le respect, genre "je respecte ton choix"!. Ce serait plutôt qu'un lobbi se forme en vue d'imposer le respect, genre "place d'honneur"!!! Et partant, un bouleversement des valeurs morales établies. Ce qui ne dénote pas d'un respect des valeurs d'autrui de leur part.!

+100 a miéhdzâ, je suis d'accord avec ce que tu dis là

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ossas



Nombre de messages : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 15:00

Mon frère je crois que je n'ai pas été précis dans mon dernier message, je ne cautionne en aucun cas cette pratique. En fait je dénonçais plutôt les moyens utilisés par les occidentaux pour justifier cette pratique. A titre d’exemple, durant mon enfance on pouvait tenir son meilleur copain par l’épaule, de nos jours une telle attitude au regard d’un « ethnologue » occidental sera considérée comme une forme refoulée d’homosexualité, c’est dans ce sens que j’ai fait reférence aux Dogon…Il existe de nombreuses études pseudo scientifiques qui veulent à tout prix démontrer que l’homosexualité est une pratique « normale » dans ce groupe Africain..
Et comme parlant de nous, il y’a une forme de globalisation, on dira que l’homosexualité est présente dans les sociétés africaines…

C’est un peu l’idée sous-jacente que l’on retrouve dans la question du départ, en bref si les Fang (peuple primitif dans l’inconscient occidental), ont une forme plus au moins déguisé d’homosexualité, alors l’homosexualité est une pratique universelle, et donc normale…

Je ne sais pas si je me suis fait comprendre.

Oss s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 15:52

ossas a écrit:
Mon frère je crois que je n'ai pas été précis dans mon dernier message, je ne cautionne en aucun cas cette pratique. En fait je dénonçais plutôt les moyens utilisés par les occidentaux pour justifier cette pratique. A titre d’exemple, durant mon enfance on pouvait tenir son meilleur copain par l’épaule, de nos jours une telle attitude au regard d’un « ethnologue » occidental sera considérée comme une forme refoulée d’homosexualité, c’est dans ce sens que j’ai fait reférence aux Dogon…Il existe de nombreuses études pseudo scientifiques qui veulent à tout prix démontrer que l’homosexualité est une pratique « normale » dans ce groupe Africain..
Et comme parlant de nous, il y’a une forme de globalisation, on dira que l’homosexualité est présente dans les sociétés africaines…

C’est un peu l’idée sous-jacente que l’on retrouve dans la question du départ, en bref si les Fang (peuple primitif dans l’inconscient occidental), ont une forme plus au moins déguisé d’homosexualité, alors l’homosexualité est une pratique universelle, et donc normale…

Je ne sais pas si je me suis fait comprendre.

Oss s

A Ossas wa bele Surprised Aujourd'hui à cause d'une certaine forme de pensée ce qui allait de soi dans mon enfance serait regardé autrement. Ma yem na entre filles, pareil on se tenait par la main, on se complimentait... bref une complicité que certains qualifieront bien vite d'autre chose What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 16:30

miéhdzâ a écrit:
Il est désormais évident que le vrai problème posé par l'homosexualité aujourd'hui, ce n'est pas tant le respect, genre "je respecte ton choix"!. Ce serait plutôt qu'un lobbi se forme en vue d'imposer le respect, genre "place d'honneur"!!!
c'était ma question!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 28 Mai - 18:42

Le grand stratagème de l'occident consiste à se donner bonne conscience en désignant systématiquement chez les autres, notamment les Africains, des tares comme l'homosexualité qui plaide pour les sortir de l'isolement qui est le leur dans ce genre de pratique. Il ne faut pas se laisser avoir par leurs acharnements. Tout le monde sait aujourd'hui que l'homosexualité a toujours été la principale cause du déclin des civilisations occidentales. Ce que nous observons aujourd'hui montre que l'histoire se répète. Et, faute de pouvoir empêcher les choses, ce qui serait aller contre une nature qui leur est propre, ils essayent de se consoler en projetant sur les autres ce qui constitue leur handicap. Comme ça ils sont rassurés à la fausse impression de ne pas être seuls dans leur cas. J'ai conseillé une fois le livre Der Pangwe de Tessmann (un Allemand) à quelqu'un qui souhaitait en savoir un peu plus sur les rites Fang. Et je l'avais mis en garde contre ce phénomène qu'on retrouve de façon récurrente chez ce anthropologue Allemand, homosexuel lui-même, qui pense regarder la société Fang et interpréter des contacts physiques qui n'ont rien, mais absolument rien de sexuels, comme tels.

Quoiqu'on dise, s'il existe chez nous des adeptes de ces pratiques-là aujourd'hui, il ne peut s'agir que d'un phénomène de mode ou de l'influence néfaste d'une trop grande pression occidentale sur nos mœurs. La société Fang avec ses nombreux interdits et ses tabous (dont nous sommes fiers), ne pouvait permettre certaines incartades à ses membres. D'où l'appel de détresse qui est lancé par certains anciens dire: ne rejetez pas en vrac nos traditions avant de comprendre en quoi elles nous sauvegardaient de tant de choses mauvaises. Celles-ci étaient garantes de certaines valeurs perdues de notre société que nous aimerions bien retrouver aujourd'hui. Mais nous avons cru bien faire en crachant sur nos us et coutumes. Et nous n'avons plus que nos yeux pour pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Jeu 29 Mai - 23:28

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Le grand stratagème de l'occident consiste à se donner bonne conscience en désignant systématiquement chez les autres, notamment les Africains, des tares comme l'homosexualité qui plaide pour les sortir de l'isolement qui est le leur dans ce genre de pratique.
Si j'ai bon souvenir, on retrouve l'homosexualité même dans la mythologie grecque ...je ne parle même pas des Grecs de l'Antiquité...pour eux, surtout pour les plus âgés d'entre eux, courir après le jeune homme robuste du coin était... Pardon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Ven 30 Mai - 9:50

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Le grand stratagème de l'occident consiste à se donner bonne conscience en désignant systématiquement chez les autres, notamment les Africains, des tares comme l'homosexualité qui plaide pour les sortir de l'isolement qui est le leur dans ce genre de pratique.
Si j'ai bon souvenir, on retrouve l'homosexualité même dans la mythologie grecque ...je ne parle même pas des Grecs de l'Antiquité...pour eux, surtout pour les plus âgés d'entre eux, courir après le jeune homme robuste du coin était... Pardon!

Ils y sont tous passés: Aristoten Socrates, Platon, Démocrite... La liste est longue. Il faut plutôt chercher qui ne l'était pas. Et là-dessus, je vous vouhaite bon courage! Comme disait Fara Khann (Le successeur d'Elija Muhamed de la nation d'Islam aux USA): "Trouvez-moi un seul B... qui ne soit pas P... et je couperai ma main droite. Et Dieu sait combien ma main m'est chère". À moins que vous préfériez cette boutade de Eddy Murphy au cours d'une Interview en direct sur CNN. Un journaliste lui demande: "Comment faites vous pour avoir tout ce talent?", et lui de répondre: "Vous savez, pour nous autres noirs, l'art et le talent sont innés; un peu comme l'homosexualité chez vous".

Bon, c'est sûr que tout ça est un peu caricatural. Mais, chacun ses tares. Dans nos mentalités, nous avons bien, nous aussi, des choses dont nous pouvons nous reprocher. Mais ce n'est certainement pas celle là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Sam 31 Mai - 15:43

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Dans nos mentalités, nous avons bien, nous aussi, des choses dont nous pouvons nous reprocher.
Je confirme sur ce point que la liste est VRAIMENT longue...C'est un tunnel qui n'en finit pas! Comme tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 2:47

Bonjour,

En réponse à la question posée, je dis que l’homosexualité existe chez les fangs de la même façon qu’elle est présente ailleurs chez d’autres peuples. Elle n’est ni une question de couleur ni une question de mœurs. Il s’agit d’une orientation sexuelle. Personne ne choisi d’être hétérosexuel ni même d’être homosexuel (Alfred Kinsey et Masters & Johnson). On est ou on n’est pas homosexuel. Dans l’espèce animale, et les humains en font partie, l’homosexualité bien que minoritaire est présente. Elle est aussi présente que l’albinisme et beaucoup d’autres phénomènes minoritaires au niveau de toutes les espèces. Ce qui est différents entre ce qu’on voit dans les pays dit développés et les nôtres, c’est la place qui est faite aux homosexuels. En général, les groupes majoritaires ont tendance à imposer leurs lois et leurs visions des choses aux groupes minoritaires. En cela, les pays des blancs ne sont pas différents des nôtres. C’est la raison pour laquelle l’homosexualité a été tabou pendant des siècles, pour ne pas dire des millénaires. Beaucoup d’homosexuels se sont mariés et on fait semblant de vivre comme des hétérosexuels par peur des représailles. N’oublions pas que les hétérosexuels majoritaires partout y compris au parlement on fait de l’homosexualité un délit dans bien des pays. Ainsi, on pouvait être condamné à plusieurs années de prisons si on avait des relations sexuelles entre adultes consentants. Dans certains pays extrémistes sur la question, les homosexuels étaient condamnés à mort, condamnés à être lapidé ou étaient déportés dans des bagnes. Le phénomène de coalition qu’on voit de nos jours est venu de la prise de conscience de ces individus dont les droits élémentaires étaient bafoués de s’unir face à la peur, la menace et les condamnations et pour faire valoir leurs droits. Malgré tout cela, l’homophobie est encore très présente dans toutes les sociétés. Dans les États de droits, malgré la prise en compte de l’égalité entre les citoyens, les homosexuels sont encore victimes en 2008 de nombreuses attaques. L’incompréhension et le rejet au niveau de la famille et de la société sont encore monnaie courante. Le taux de suicide chez les adolescents qui constatent avec impuissance qu’ils sont attirés par leurs congénères de même sexe est encore trop élevé. Des enfants innocents préfèrent aujourd’hui se donner la mort plutôt que d’être traités en pestiférés dans leur environnement.

Si dans les États de droits des problèmes de tout bord survivent aujourd’hui, que dire de ce qui se passe chez-nous ? C’est le déni total qui est très bien présent dans vos écrits. Il est facile de jeter la patate chaude dans le camps du voisin. Ainsi pour nous l’homosexualité est un problème de blanc ? Faux, archi faux. L’homosexualité est bien présente chez-nous. Mais comme c’était le cas en Europe il y a quelques siècles, elle est larvée, rampante. Nos frères et sœurs se cachent pour ne pas subir nos foudres. Il n’y a même pas de place à un débat honnête chez-nous lorsqu’on parle de l’homosexualité. Si la sexualité est tabou que dire de l’homosexualité ? Toutefois, nous pourrons nous enfoncer la tête dans le sol jusqu’au niveau des nappes phréatiques que cela ne changera rien. La vérité c’est que l’Africain noir pour ne parler que de lui a peur de tout ce qui est différent (homosexuels, handicapés, albinos…). Nous n’avons pas encore appris à respecter et à intégrer ceux des nôtres qui sont différents de la majorité. Cela m’a toujours révolté lorsque je vivais au pays. Il a suffit d’un peu d’ouverture en milieu urbain et les chats qui étaient tapis dans l’hombre ont surgit au grand jour. Depuis, beaucoup d’entre nous face à ce soit disant nouveau phénomène sont passés par toute la gamme des émotions.

En vérité, ce que fait mon voisin ou ma voisine dans son lit avec un adulte consentant ne me regarde pas. Nous avons bien beau fanfaronner parce que nous appartenons comme hétérosexuels au groupe majoritaire, je trouve particulièrement outrecuidant les pensées du genre il ya trop de droits pour les homosexuels, cela empiète sur les droits des hétérosexuels. Nous prenons nous pour des dieux pour accorder, limiter et contrôler les droits des individus saints de corps et d’esprit et n’ayant commis aucun délit ? qui sommes-nous pour oser penser que d'autres humains comme nous sont des sous citoyens uniquement parceque leur orientation sexuelle est différente de la nôtre ? Si on commence à ostraciser les gens à propos de leur taille de leur couleur de leur orientation sexuelle, nous ne sommes pas sorti du bois je vous l’assure. C’est au nom de ce genre d’élucubrations de la majorité que des bébés albinos ont été abandonnés dans la forêt sous le prétexte fallacieux qu’ils apportaient la malchance. Des bébés, des nouveaux nés ont été livrés à la mort dans la forêt chez les Ibo au Nigéria pendant des siècles. Tout simplement parce qu’ils étaient différents des autres enfants. Avec le recul, quel est le lien entre la mélanine et la malchance ? Aucun. Balivernes d’ignorants. À mes yeux, une société devient développée à partir de quand elle assure un minimum de protection à l’ensemble des membres qui la compose y compris les plus faibles.

Pierre Claver Akendengué disait dans une de ses chansons
Citation :
Vivre sans vivre la liberté dans mon pays, ce n'est pas digne d'un peuple considérable. Or, tout peuple est considérable.


Dernière édition par Radio Assok Medzeng le Dim 1 Juin - 16:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 11:51

Aaaacktchouuum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 14:52

Radio Assok Medzeng a écrit:
En réponse à la question posée, je dirais que l’homosexualité existe chez les fangs de la même façon qu’elle est présente ailleurs chez d’autres peuples. Dans l’espèce animale, et les humains en font partie, l’homosexualité bien que minoritaire est présente. Elle est aussi présente que l’albinisme et beaucoup d’autres phénomènes minoritaires au niveau de toutes les espèces. C’est le déni total qui est très bien présent dans vos écrits. Ainsi pour nous l’homosexualité est un problème de blanc ? Faux, archi faux. L’homosexualité est bien présente chez-nous. Mais comme c’était le cas en Europe il y a quelques siècles, elle est larvée, rampante. Nos frères et sœurs se cachent pour ne pas subir nos foudres. Il n’y a même pas de place à un débat honnête chez-nous lorsqu’on parle de l’homosexualité.

Very Happy Suis heureux de lire cette réaction très interessante de ma soeur Radio Assok Medzeng . Tu y dis des choses vraies et malheureusement, nous n'allons pas refaire le monde. Mais si tu nous as bien lu, enfin, en ce qui me concerne, tu aurais vu que je n'ai jamais écrit que l'homosexualité n'existait pas chez les fang. Ce serait trop facile! Il suffit de descendre dans les rues de nos villes (Libreville, Yaoundé, Malabo...) pour les voir se pavaner..., je parle là des Fang (homosexuels). Conclusion : il y a bien des Fang homosexuels. C'est évident. Mais ce que je disais, peut-être l'ai-je mal dit, c'est que l'homosexualité n'est pas une réalité culturelle chez les Fang. C'est assez différent de l'homosexualité n'est pas présente chez les Fang. L'est-elle (culturellement) en Occident? Je peux me permettre de dire "oui" car les bases de la culture occidentale, c'est-à-dire la Grèce antique, ont fait de l'homosexualité un fait culturel. Il était culturellement admis que les Platon et autres sortent avec des jeunes garçons. Ce n'était pas une exception, c'était la tradition, cela faisait parti de la culture. J'ai ajouté plus haut, qu'il suffit d'ailleurs d'étudier la mythologie grecque pour découvrir que même les dieux grecs s'extasiaient devant un corps masculin. A moins que je ne me trompe, on ne retrouve aucune référence de ce genre dans la mythologie fang.

Radio Assok Medzeng a écrit:
C’est au nom de ce genre d’élucubrations de la majorité que des bébés albinos ont été abandonnés dans la forêt sous le prétexte fallacieux qu’ils apportaient la malchance. Des bébés, des nouveaux nés ont été livrés à la mort dans la forêt chez les Ibo au Nigéria pendant des siècles. Tout simplement parce qu’ils étaient différents des autres enfants.

Ici encore, tu as raison. Sauf que nous parlons bien des Fang et non des Ibo. Et à moins que je ne me trompe, jamais, au grand jamais, un bébé albinos, handicapé,...fang n'a été exclu de la communauté à cause de ce qu'il est. Je ne sais si tu l'as appris, ou si tu l'as vu, mais en ce qui me concerne, je ne m'en rappelle pas. Moi-même j'ai grandi avec des albinos, je les ai cotoyés, excepté qu'ils avaient des problèmes de peau (avec le soleil et l'alimentation), ils n'ont jamais été ostracisés. Ni au village, ni en ville. Dans notre jeunesse, les petits camarades se moquaient d'eux à cause de leurs yeux qui bougeaient sans cesse, comme ils se moquaient d'un autre enfant à cause de sa grosse tête ou qu'ils se moquaient de moi parce que mes joues retombaient des deux côtés...Mais il n'y avait fondamentalement rien de méchant là dedans. On était toujours ensemble et les grandes personnes nous tenaient toutes avec la même rigueur.

Radio Assok Medzeng a écrit:
La vérité c’est que l’Africain noir pour ne parler que de lui a peur de tout ce qui est différent (homosexuels, handicapés, albinos…). Nous n’avons pas encore appris à respecter et à intégrer ceux des nôtres qui sont différents de la majorité. Cela m’a toujours révolté lorsque je vivais au pays.

Nous ne faisons pas suffisamment attention, mais la vérité est que l'Afrique (je parle de l'Afrique noire) n'est pas culturellement homogène. Certes nous avons culturellement des similitudes, des traits communs que l'on retrouve chez les uns et les autres, mais il y a aussi culturellement de grandes disparités. Faisons donc attention à ne pas réduire l'Africain à un type unique, cela peut nous jouer des tours et nous empêcher de comprendre certaines choses. Petit exemple, nous sommes tous Africains et Noirs, mais quand je dis à mes amis d'une certaine ethnie que je ne vais pas citer que je vais chez mon père, et que le village de mon père est mon village, ils sourient et me charrient, car chez eux, c'est le village de leur mère qui est leur village...Cela pour dire qu'il ne faut point uniformiser l'Africain culturellement. Le Fang n'est pas le Ibo. Ce sont deux réalités différentes, qui ont certes des similitudes, mais qui ont aussi des disparités profondes. L'Afrique noire n'est pas culturellement identique.

Radio Assok Medzeng a écrit:
À mes yeux, une société devient développée à partir de quand elle assure un minimum de protection à l’ensemble des membres qui la compose y compris les plus faibles.

Nous ne pouvons qu'être absolument d'accord avec toi sur ce point. Mais là, c'est un autre débat. Cela ne fait pas de l'homosexualité un fait culturel chez nous. Je ne le dis pas en me montrant négatif vis-à-vis des autres, mais parce que c'est la réalité.

Mais...je peux me tromper Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 19:07

Ekié a Adzidzon, je ne suis pas souvent d'accord avec toi Razz mais là, je partage vraiment ta dernière intervention

Personnellement, s'agissant d'orientation sexuelle, si ça se passe entre adultes consentants, ye ma bisi !!! Je suis aussi d'accord avec ma soeur radio Assok Medzeng que dans une société qui se dit "libre", tout groupe même minoritaire, devrait pouvoir jouir des droits les plus élémentaires. Mais, loin du discours politiquement correct, je suis aussi d'accord avec une intervention d'Essonne Mfoulou-Ze qui soulignait ceci : qui nous dit que demain, des pédophiles ou autres ne vont pas aussi se lever pour réclamer leur droit à vivre librement leur penchant. Néanmoins, je ne me risquerai pas à comparer homosexualité et autres tendances comme pédophilie, zoophilie... Smile

Bref, quel que soit nos idées sur la question, ce phénomène est bien là, on ne peut l'ignorer. Je dirai même que c'est un nouveau défi pour la société, quelle qu'elle soit. Moi, ce qui me gêne dans l'histoire e bia bivindi (Africains), c'est que :

comme d'habitude, les sociétés africaines semblent une fois de plus jouer les suiveuses. L'homosexualité est devenu un sujet pregnant en occident? Comme par hasard en Afrique ce débat s'invite de + en +. Ce fut la même chose avec l'excision, elle a d'un coup été médiatisée en Afrique pcq l'occident s'est penché dessus. La polygamie est entrain de prendre le même chemin. Conséquence : le débat est faussé et confus car comment bien refléchir sur qq chose si c'est toujours l'extérieur qui donne le coup de sifflet, le problème étant que la réalité de l'extérieur est rarement celles de nos sociétés? confused Toujours pour l'excision, même celles qui sont contre la pratique (comme moi), à force d'avoir l'impression qu'au final le but c'est de jeter un regard biaisé sur une pratique africaine, ont commencé à ne plus supporter toute cette médiatisation.

La même remarque peut s'appliquer au débat actuel sur l'homosexualité et à la place que ce débat prend dans nos pays. Même ceux qui comme moi sont contre l'homophobie primaire, commencent aussi à éprouver un ras-le-bol. Je parle bien de l'Afrique, pas de l'occident. Moi, ça me fatigue de voir des assos dites africaines faire un tapage pas possible, (et comme par hasard avoir l'attention des médias occidentaux), au motif qu'ils défendent les droits des homos africains (et au passage on en rajoute une bonne couche sur ces Africains si peu "ouverts" à la modernité Rolling Eyes ). ça me fatigue pcq pour moi une fois de plus on agit sans tenir compte des spécifités et reférences culturelles de chaque pays. Ok pour demander des droits pour des homos, mais connaissant l'historique de cette pratique dans la plupart de nos pays, est-ce en adoptant les méthodes qui ont court en occident que ces assos vont y arriver? Je ne sais pas.

Je suis vraiment choquée et horrifiée de lire que dans tel ou tel pays, qq1 pcq'homo a été violenté mais, cela n'empêche pas non plus d'essayer d'analyser ces réactions. Il ne s'agit pas de les défendre, mais d'avoir au moins une analyse qui prend en compte les spécifités locales, car cela peut permettre de mieux désamorcer certaines réactions. Pour mieux asseoir leur hégémonie à une époque sur nos parents, certains se sont basés sur les études socio-anthropologiques faites de nos sociétés. Pourquoi aujourd'hui, quand nous analysons un phénomèe, nous africains devons faire comme si nos sociétés étaient exemptes de leurs réalités socio-anthropologiques, et raisonner comme si cette fameuse société de l'universelle existe vraiment?

Donc, de prime abord éluder la "colère" des africains qui sont contre l'homosexualité, dire simplement qu'ils ont peur voir sont rétrogrades pcq ne suivant pas la marche du monde dit "développé", c'est ne même pas leur laisser la possibilité d'évacuer ce qui les pousse à réagir ainsi. C'est comme si, comme dans le passé, on leur refuse oujours la possibilité de dire ce qu'ils pensent. Résultat : à force de se sentir bridés même dans leurs pensées, la violence (réactions violentes) s'invite au rendez-vous. Personnellement, j'ai eu à cotoyer et côtoie des couples homos dont l'amour ne souffre d'aucun doute, et qui sont même une source d'inspiration dans le respect qu'ils s'accordent l'un l'autre. Mais, cela n'empêche pas non plus que je comprenne que bcp d'Africains pour qui l'enfant est sacré, pour qui la nature est basée sur l'union homme-femme, aient peur de la montée de l'homosexualité. Mais, est-ce simplement en leur renvoyant cette peur (légitime à leurs yeux), comme une faiblesse voire insulte, qu'on va les amener à accepter l'homosexualité?

Bref, parlant de nous, bcp ne supportent pas l'homosexualité pcq pour eux, elle apparaît comme un danger pour nos sociétés. Et ce n'est certainement pas en éludant leur point de vue, qu'on va le faire disparaître What a Face

En conclusion, j'ai une question qui me taraude de plus en plus : arrivera-ton un jour à analyser certains phénomènes sociaux, sans attendre que l'occident l'ait fait, et qu'on suive la tendance comme des moutons?

L'occident met l'excision en avant? Bia bia ke bia tong ! D'un point de vue anecdotique, bcp trouvent "villageois" par exemple de porter un enfant sur le dos, de se faire des tresses au fil, de mettre un foulard... mais que des stars occidentales le fassent un de ces quatre, et nombre d'africaines vont suivre à la queue-leu-leu, pcq dans leurs têtes, mitangan mi boya dzam té, donc c'est fashion ! What a Face Comme s'il fallait toujours que l'occident mette son oeil sur un phénomène, pour qu'on s'y intéresse. L'occident parle de la polygamie? On suit ! Emancipation dite féminine? On est derrière ! Homosexualité? Nous voilà devant ! Dans ce cas, vite que l'occident qui semble être notre maître à penser et système de reférence, aborde la nécessité pour un peuple de mieux se connaître (son histoire) pour avancer. Nous qui déplorons justement les manques à ce niveau, on aura fait un grand pas !

A su dama, nous devrions apprendre à innover, à analyser les changements de nos sociétés, sans attendre que l'extérieur vienne le faire ou nous donner le signal pour le faire. A su dama, c'est encore la meilleure façon d'embrouiller la donne. Pour reprendre mon exemple de la polygamie, à nous Africains d'entamer une réflexion sur cette pratique, et voir par exemple quelle serait (au niveau des lois), la meilleure façon de garantir les droits des épouses et enfants issus de ces foyers. La polygamie en tant que choix de vie a des causes socio-historiques qu'il ne faudrait pas jeter avec l'eau du bain. Mais face à certaines dérives, autant prendre les devants, et non rester là jusqu'à ce que de nouveau, une horde de féministes et "amis" si préoccupés par notre "bien-être", viennent encore nous dire ce qui est mieux ou pas pour nous, quel sujet doit devenir ou pas une priorité

En tout cas, je partage ce point de vue d'Adzidzon :

Citation :
Nous ne faisons pas suffisamment attention, mais la vérité est que l'Afrique (je parle de l'Afrique noire) n'est pas culturellement homogène. Certes nous avons culturellement des similitudes, des traits communs que l'on retrouve chez les uns et les autres, mais il y a aussi culturellement de grandes disparités. Faisons donc attention à ne pas réduire l'Africain à un type unique, cela peut nous jouer des tours et nous empêcher de comprendre certaines choses. Petit exemple, nous sommes tous Africains et Noirs, mais quand je dis à mes amis d'une certaine ethnie que je ne vais pas citer que je vais chez mon père, et que le village de mon père est mon village, ils sourient et me charrient, car chez eux, c'est le village de leur mère qui est leur village...Cela pour dire qu'il ne faut point uniformiser l'Africain culturellement. Le Fang n'est pas le Ibo. Ce sont deux réalités différentes, qui ont certes des similitudes, mais qui ont aussi des disparités profondes. L'Afrique noire n'est pas culturellement identique.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Dim 1 Juin - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 19:10

Alghe a écrit:
Aaaacktchouuum !

Tu es enrhumé mon frère? Laughing

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Afoum



Féminin Nombre de messages : 210
Age : 34
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 1 Juin - 23:00

Je viens de parcourir les différents posts sur ce sujet très interessant.

Je ne vais pas dire que j'ai une position de fang ou une position d'occidentale, mais plutot les deux et finalement aucune.

Bref, c'est un fait et nous avons tous l'air d'etre d'accord la dessus, l'homosexualité n'a pas ni frontière ni couleur, un peu comme la pédophilie et d'autres "tares".

Un groupe social se construit, s'impose des règles, un système de valeurs visant à assurer sa survie en tant que tel, s'affirmer, se construire une identité...

Les premières règles de ce cadre qu'elle se contruit sont celles qui assurent et encadrent le perpetuation de l'espèce (suis pas certaine que perpetuation existe, mais trop fatiguee pour verifier)...d'ou l'interdiction de l'homosexualité (ben ouais, 2 mecs ou 2 nanas ont difficilement un gosse ensemble!), le tabou de l'inceste etc.


Accepter une fissure dans le cadre social "parfait" c'est mettre l'identité du groupe, ce qui fait le groupe danger.

Mais prendre en compte tous les membres d'une société c'est aussi faire preuve de progres, maintenant la question est l'homosexuel est-il membre de la société fang, non.
Pour le peu que j'en sache, il n'existe pas. En gros, il n'est meme pas illégal, il est clandestin.

Par contre la société europenne a fini par reconnaitre son existence (voire l'a meme magnifié dans certains cas n'est-ce pas: grece antique, poètes maudits...) et aujourd'hui l'integre comme individu à part entière.

Mais pour aller où?...
En tant qu'individu, c'est une bonne chose, ce sont des hommes et des femmes comme vous et moi, des adultes consentants.
Mais en terme de communauté, accepter des valeurs contraires à son système (qui vont le chambouler) meme si ces valeurs existent bel et bien, voire des valeurs qui menacent sa survie et sa pernnité, c'est prendre un gros risque.

Malheureusement ou heureusement, ma petite analyse ne s'applique pas qu'à l'homosexualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 2 Juin - 13:42

adzidzon a écrit:


Very Happy Suis heureux de lire cette réaction très interessante de ma soeur Radio Assok Medzeng . Tu y dis des choses vraies et malheureusement, nous n'allons pas refaire le monde. Mais si tu nous as bien lu, enfin, en ce qui me concerne, tu aurais vu que je n'ai jamais écrit que l'homosexualité n'existait pas chez les fang. Ce serait trop facile! Il suffit de descendre dans les rues de nos villes (Libreville, Yaoundé, Malabo...) pour les voir se pavaner..., je parle là des Fang (homosexuels). Conclusion : il y a bien des Fang homosexuels. C'est évident. Mais ce que je disais, peut-être l'ai-je mal dit, c'est que l'homosexualité n'est pas une réalité culturelle chez les Fang. C'est assez différent de l'homosexualité n'est pas présente chez les Fang.

Mon intervention allait également dans le même sens. Je continu de penser que le dire ici n'est pas nier l'existence des homos dans la société fang actuel ou ne pas les laisser vivre leur sexualité du moment que un ne vienne pas me draguer et là lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homosexualité   Aujourd'hui à 23:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: