Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 13:21

sunny sunny sunny

Demandez d'abord à ESSONE de vous expliquer l'expression "être avalé par le So".
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 15:39

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

AA Tara EVIVI,
Pour couper court, il n'avait pas d'homosexuels chez les BETI. Le rite du "SO" enrayait l'homosexualité latente. Le "ASUZOA" maitre-initiateur du "So" identifiait le"Mvon" qui avait ces tendances. Le candidat "était avalé par le So".

Pour les femmes, le rite du MEVUNGU permettait des "masturbations collectives déguisées" avec une grosse coquille d'escargot et des feuilles d'ABOMENDZANG"(inhibiteur sexuel).

La chanteuse Catino puise d'ailleurs son répertoire dans ce vieux fonds culturel du MEVUNGU...

cat cat

Est-donc à dire que la société Beti n'excluait pas le fait que quelqu'un puisse avoir des tendances homosexuelles, mais avait trouvé le moyen de les inhiber? parce que dans ce sujet, contrairement à ceux qui affirment qu'on ne peut naître homo, même si pour moi beaucoup le sont devenus pour X raisons, je reste convaincue qu'il y a une partie qui peut déjà naître avec ces tendances, problème d'hormones peut-être. Tout à l'heure j'avais la télé allumé et voyait tous les reportages sur la jnée des homos ou qq chose comme ça. ma yem n'Emomilang muna bia dang ding tong medoang y'a nnam mitangan ane mitomba, abim abui bidung té vraiment !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 16:43

Je pense aussi qu'il y'en a qui naissent comme ça.Que pour un problème d'hormones,une moindre taux de ceci(testostérone) ou de cela(oestrogène,...) conduit à une sexualité comme ceci ou comme cela.il y'en a qui le sont pour x ou y raisons.Peut-être aussi que des facteurs culturels pèsent de leur poids sur tout ceci.
Maintenant que faut-il faire?Peut-on refaire d'un (e) homosexuel(le), un(e) hétérosexuel(le)?Moi franchement, je ne sais pas, je ne crois pas.
Vais-je m'habituer à voir un homme en couple avec un homme,non;une femme avec une femme, nenni.ça me paraîtra toujours bizarre, ça me fera toujours tiquer,comme si quelque chose clochait.
Seulement, je ne détiens pas le savoir absolue sur ces gens, je ne sais exactement ce qui se passe dans leurs corps,je leur offre le bénéfice du doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 16:46

sunny sunny sunny

Akiéé ...Aa Adi Zong et Minsili....

ESSONE "ayant disparu", je vous l'explique moi-même.

Hmmm...Il n'y avait pas d'homosexuel mâle chez les Beti, "Le SO les avalait dans l'ESSAM SO". Les homosexuels latents étaient exécutés par l'ASUZOA dans la "Caverne de Réflexion".

Il faut comprendre que le but du "So" était de dresser l'homme pour survivre en toute circonstance et dans toutes les conditions. Les"femmelettes" étaient éliminées.

Il n'était pas question d'hormones.
Une fille qui avait des hormones mâles pouvait être" usinée" pour garder l'EVU.
Certaines anomalies décelées chez un garçon pouvaient au contraire le favoriser par rapport à ses congénères..
En examinant la langue du nourrisson, on pouvait déceler une marque qui fendait sa langue. L'enfant était déclaré "ESESAL OYEM". Bon présage pour devenir un "NKAL ADJO" ( Procureur pour les réquisitoires du Ngbwel) ou un "NKOBO MEDJO".
Il avait six doigts ou les pieds palmés (ELAT EKON). L'enfant était destiné à être un artilleur( KPWA KUM) du Ngbwel.
Ou alors il n'avait pas ses testicules descendues, ou une seule (EFARA ABIN). Cet enfant pouvait etre un vrai "ZOMELO"O".
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 17:29

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Akiéé ...Aa Adi Zong et Minsili....

ESSONE "ayant disparu", je vous l'explique moi-même.

Hmmm...Il n'y avait pas d'homosexuel mâle chez les Beti, "Le SO les avalait dans l'ESSAM SO". Les homosexuels latents étaient exécutés par l'ASUZOA dans la "Caverne de Réflexion".

Il faut comprendre que le but du "So" était de dresser l'homme pour survivre en toute circonstance et dans toutes les conditions. Les"femmelettes" étaient éliminées.

Il n'était pas question d'hormones.
Une fille qui avait des hormones mâles pouvait être" usinée" pour garder l'EVU.
Certaines anomalies décelées chez un garçon pouvaient au contraire le favoriser par rapport à ses congénères..
En examinant la langue du nourrisson, on pouvait déceler une marque qui fendait sa langue. L'enfant était déclaré "ESESAL OYEM". Bon présage pour devenir un "NKAL ADJO" ( Procureur pour les réquisitoires du Ngbwel) ou un "NKOBO MEDJO".
Il avait six doigts ou les pieds palmés (ELAT EKON). L'enfant était destiné à être un artilleur( KPWA KUM) du Ngbwel.
Ou alors il n'avait pas ses testicules descendues, ou une seule (EFARA ABIN). Cet enfant pouvait etre un vrai "ZOMELO"O".
cat cat

Une réponse appelant d'autres questions, a Nsingberé, le MBWÖ comme on l'entend aujourd'hui (un essamsegle de be nnem faisant le "mal" à gogo) aurait-il aussi subi la même chose que le terme "EVU"?

Parce qu'à lire ce que tu dis des particularités de tel ou tel enfant qui le conduisait à être orienté vers tel ou tel poste dans le MBWEL, je ne retrouve pas trop "l'esprit"a actuel de la chose (confrérie d'adeptes du mal et bouffeurs d'âmes). Kié, je suis perdue scratch confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 17 Mai - 18:24

sunny sunny sunny
Question de sémantique aa Minsili. Le "ngbwel", acte de l"EVU", peut être positif ou négatif. Réfère-toi au Mvett. N'est-ce pas aussi un peu de "Ngbwel" ?

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 18 Mai - 0:32

Mbolo.
Le problème ici, à mon avis, ne se pose pas en terme de "rejet", "liberté de choix de vie", "tolérence"...
quelqu'un nous faisait remarquer dès le début que l'homosexualité, vieille comme le monde, a bien roulé sa bosse dans presque toutes les sociétés du globe. Or, hormis le fait de quelques "justiciers illuminés", lesdites sociétés s'en sont toujours accommodé. Et ont laissé les diverses "orientations" s'exprimer. Aujourd'hui, personne n'est mis au bûcher pour homosexualité. Mais il va de soi (par analogie) Laughing que le fang qui va "bouffer les gens" en plein pays ndzébi (par exemple), cours le risque de ne pas avoir l'adhésion de tous....
Le problème ici, c'est que certaines personnes, non contentes devivre avec leur "orientation" en respectant celle du plus grand nombre, ont décidé de sortir de leur camp pour en imposer à tous!
Ye nala a ne mbëng?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 18 Mai - 3:41

sunny sunny sunny

Plus grave, les autres commencent à en souffrir.
L'hétérophobie existe bien. On n'en parle pas.
Le genre hétéro est menacé d'extinction.
lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 18 Mai - 13:37

Sur la question de l'homosexualité, il faut peut être se dire que la griserie du vice a été de toutes les cultures et de tous les temps. Il existe un bon millier de façon d'y succomber et l'homosexualité en fait partie; tout comme en font partie d'autres à l'exemple de la pédophilie, de l'exhibitionnisme, la criminalité, l'inceste...

Comme on dit, toutes les natures sont dans l'Homme. Pourtant une pratique ne devient un trait de culture qu'à partir du moment celle-ci est admise ou tout au moins, pratiquée par une grande majorité. On peut supposer que, pareil à tous les enfants du mondes, les nôtres passent aussi par des phénomènes de croissances comme le complexe d'œdipe, etc. et que nous avons les faiblesses du reste du genre humain. Et encore heureux! Cependant, ce n'est pas parce qu'au cours de sa croissance, un enfant a été hyperactif qu'il devient un adulte turbulent et perturbateur. Ce n'est pas parce qu'au cours de sa croissance, un enfant a commis quelques chapardages qu'il devient forcément un cambrioleur, un braqueur ou un voleur professionnel à l'âge adulte. Les velléités homo attractives qui étaient par exemple éteintes chez l'individu à travers le rite du So ne pouvaient pas non plus forcément aboutir à l'homosexualité. Tout comme on ne peut pas dire que le fait de procéder à ce rite constitue la preuve d'une lutte contre l'homosexualité. On ne peut lutter contre une chose qui n'existe pas; à moins d'être Donquichotte. Chez les Fang, la vie était cadrée par un grand nombre de principes qui ne pouvaient pas permettre certains débordements. Cette maitrise des mœurs sociales a d'ailleurs été combattue par les colons sous une appellation bien connue: le tabou. Ce qui fait aujourd'hui qu'on se rende compte de l'existence des pratiques homosexuelles chez nous est en grande partie du au fait que les structures qui garantissait un certain fonctionnement ne sont plus. Et la permissivité a établi ses quartiers chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 18 Mai - 23:08

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Plus grave, les autres commencent à en souffrir.
L'hétérophobie existe bien. On n'en parle pas.
Le genre hétéro est menacé d'extinction.
lol! lol! lol! lol! lol!

lol !!! lol! lol! lol!
Asu "mbwö", merci des princisions sémantiques Wink

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 19 Mai - 8:38

sunny sunny sunny

Un groupe susceptible, atrabilaire, violent et haineux...Quand on décline leurs avances...
Toujours les premiers à se plaindre du regard des autres.

PROVERBE FANG
"ETUTUA DISI A NGA MANA NDA BOT"

" La femme borgne avait exterminé une famille."
cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 19 Mai - 15:24

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Un groupe susceptible, atrabilaire, violent et haineux...Quand on décline leurs avances...
Toujours les premiers à se plaindre du regard des autres.
C'est vraiment l'image que donne le "groupe".
Ce qui fait penser à une concertation. A une conspiration planétaire. On dirait vraiment qu'ils se sont donné mission d'envahir le monde, et d'imposer leurs vues. Sinon, pourquoi ces hurlements de loups voulant se faire passer pour des agneaux immolés?
Je rappelle que nous parlons ici de sexe. Sujet délicat dans plusieurs parties du monde. Pourquoi vouloir à tout prix claironner ses orientations sur les toits? Et imposer que TOUT LE MONDE dodeline de la tête? Sans objection?
Akah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 19 Mai - 16:19

sunny sunny sunny

EHHH ! AA MODZANG MIEDZAH !

Si be Tara e ndaman ya !

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 1 Juin - 3:24

Un article du site Grioo.com que j'avais lu récemment et que je voulais vous faire lire pour partager nos impressions. Au-delà de nos positions sur cette pratique que nous connaissons tous, il serait intéressant de voir ce que nous pensons de l'attitude de ceux-là qui sont allés jusqu'à exhumer le cadavre d'un homosexuel... Je vous laisse d'abord prendre connaissance de cet article.

Sénégal : Homophobes jusqu’au cimetière
12/05/2009

Le cadavre d'un homme présumé homosexuel a été exhumé

On le savait déjà. Il ne fait pas bon être homosexuel ou lesbienne sous nos cieux, surtout ces derniers temps au Sénégal. On se souvient que neuf d’entre eux avaient écopé de huit ans de prison ferme en janvier dernier pour « actes impudiques et contre nature et association de malfaiteurs » avant d’être libérés le mois dernier sur ordre de la Cour d’appel de Dakar.

Cette décision ne réussira pourtant pas à leur épargner les foudres de leurs compatriotes, dans un pays essentiellement musulman où l’homosexualité est officiellement interdite et passible de prison.

Ainsi, la semaine dernière à Dakar, en réaction à cette largesse judiciaire, des chefs religieux ont annoncé la création d’un front islamique pour la défense des valeurs éthiques, appelant même, pour certains, à « les éliminer de la vie ». Tour à tour confrontés aux foudres de la Justice et de leur opinion publique, les parias sénégalais n’ont plus d’autre choix que de s’exiler ou de se fondre dans la clandestinité la plus totale.

Mais cela sera-t-il suffisant, vu la force croissante du sentiment homophobe au pays de la Terranga ? Ainsi, pas plus tard que le week-end dernier, dans la ville de Thiès, le cadavre d’un homme a été exhumé peu après son enterrement dans un cimetière musulman.

Inhumé une seconde fois, le corps a encore été déterré puis trainé dans la nuit jusque devant le domicile de ses parents, qui ont fini par l’enterrer ailleurs. Tout cela, parce que, de son vivant, le défunt était qualifié d’homosexuel. De ce fait, pour certains de ses voisins, son corps, à leurs yeux corrompu par des pratiques contre nature, ne pouvait pas reposer dans le cimetière musulman du quartier.

Ils se sont donc attribué le droit, au nom des bonnes mœurs, de profaner, à deux reprises, la sépulture du défunt. L’actualité l’a bien prouvé ces dernières semaines, il ne fait pas bon être homosexuels au Sénégal. Mais de là à les pourchasser jusque dans leur dernière demeure, sans craindre de commettre un grave outrage envers des familles déjà bien éprouvées, il y a un pas que la vindicte populaire a franchi le week-end dernier. Tout pécheur qu’il ait pu être de son vivant, l’homosexuel a droit, lui aussi, à une sépulture et au repos de l’âme...en attendant le jugement dernier.


Par H. Marie Ouédraogo

L’Observateur Paalga


lien de l'article :
http://www.grioo.com/ar,senegal_homophobes_jusqu_au_cimetiere,16937.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 1 Juin - 14:51

Sur la question de l'homosexualité, même si je suis terriblement agacée par une sorte de "tu es avec moi ou contre moi" médiatique surtout qu'elle ne respecte pas les "diféfrences" socio entre pays (par ex peut-on parler de la question homo de la même façon en France que dans une société dogon ou beti? ) mon point de vue sur la question n'a pas vraiment varié. Je suis toujours de ceux qui pensent qu'une partie des homos ou lesbiennes ne le sont pas par suivisme mais par la force de la nature (hormones ou que sais-je) et que s'ils avaient eu le choix ils auraient été autre. Mais sle plus important, malgré tous nos discours sur l'homosexualité, si un des nôtres (fils, frère, soeur...) l'est, bia yi gne kuli a nseng ou avoir la même attitude intransigeante? Je pense qu'il est facile d'être rebuté (vaec ses raisons aussi légitimes soient-elles) par quelque chose tant qu'on n'y est pas personnellement confronté, mais si cela arrive, est-on sûr d'avoir la même réaction ane ma kare lang muna : homosexualité dzom si dzom ka scratch En tout cas, asu ban be fam bama, mayi be ndzié, donc des belle-filles (pour bien leur prendre la tête lol ) mais si quelqu'un de proche se retrouve dans l'autre camp, je sais déjà ce qu'il me restera à faire, je ne le rejetterai point. Et aussi, sans le rejetter si je peux essayer de lui dire d'abandonner le ramdam médiatique qu'on vit à Emomilang en ce moment tant mieux. Je pense que c'est aussi cette attitude de vouloir imposer sa sexualité à tout prix qui "dérange" des "ma fem ki, ma ding ki, ma bebe ye beban" comme moi.
Donc pour revenir à l'article, sincèrement, je trouve ça No de poursuivre même après la mort un être humain de tant de rejet. Que d'hypocrisie aussi dans tout ça. Chez nous (oui en Afrique) malgré ce qu'on veut bien croire, des viols, incestes et pédophilie, des papas qui fricotent sexuellement à tout va avec des lycéennes tout le monde connaît, mais à partir du moment où c'est entre hétéro la "morale" est sauve? Bref, dans cette histoire d'homo trop de choses se retrouvent mélangées, et bien souvent on oublie de balayer devant sa porte. Ce qui est clair vu la détermination des homos, qui va échapper à ce tournant à Emomilang? La société se retrouve quasiment obligée de se prononcer dessus, et sinon suivre, du moins s'dapter et comme toute adaptation, ça ne va jamais de soi. Je retiens particulièrement ces mots de l'article car sous prétexte de détenir la vérité, agir ainsi sans respect pour la douleur des parents, comme si une telle rumeur ne pouvait aussi toucher un des siens, bebela l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions :

Citation :
Mais de là à les pourchasser jusque dans leur dernière demeure, sans craindre de commettre un grave outrage envers des familles déjà bien éprouvées, il y a un pas que la vindicte populaire a franchi le week-end dernier. Tout pécheur qu’il ait pu être de son vivant, l’homosexuel a droit, lui aussi, à une sépulture et au repos de l’âme...en attendant le jugement dernier.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 1 Juin - 19:04

Réponse d'Obama a un fait tragique qui s'est déroulé aux Etats-Unis :

Assassinat dans une église du Kansas d'un médecin pratiquant des avortements et réaction d'Obama : quelle que soit l'ampleur des divergences sur une question aussi sensible que l'avortement, cela ne peut se régler par la violence et pour le paraphraser, quelle que soit notre "dégoût" ou rejet de l'homosexualité, cela ne saurait justifier le meurtre des homosexuels, voire l'exhumation du cadavre d'un présumé homo. Dans ce cas, qu'on évite peut-être d'évoquer, Zamba, Dieu, Allah ou autre sensé symboliser l'amour, pour justifier des comportements qui n'ont rien à voir avec la bonté divine. No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NGON EKANG



Féminin Nombre de messages : 61
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: homosexualité   Jeu 15 Oct - 16:46

mbolan amina mi ne abah! j'ai suivi les épopées de mvet des fang, je n'ai jamais entendu ce nom homosexualité, mes arrières grands parents et es grands parents ne m'en avaient jamais parlé, je suis FANG BETI , très nfière de mes coutumes et digne de ma culture, pour nous les le peuple EKANG l'omoxexualité,à partir de nos parents d'ozamboa,n'a jamais de valeur, n'a jamais existé c'est une chause bidon; on doit s'unir pour se procréer AKIBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Sam 17 Oct - 8:52

sunny sunny sunny

Le monde Beti réglait radicalement ou medicalement les pulsions homosexuelles.

Le jeune homme qui manifestait des tendances homosexuelles était " avalé par le So."

Le rite du Mevungu quant à lui était destiné à inhiber les tendances saphiques des jeunes filles. On leur massait le clitoris avec des feuilles chaudes d'Abomendjang enroulées sur un gros escargot.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 18 Oct - 14:38

A l'analyse, il apparait clairement que les bases de la société ont connu quelques ébranlements. Dans aucune autre civilisation, ou société, l'homosexualité ne s'était arrogé "le DROIT des projecteurs"... Une si fracassante sortie des bois!!! Toutes choses que lui accorde désormais le monde occidental. Au nom, parait-il, de l'évolution.
Tout le monde a des droits, ok! Mais, pourquoi vouloir ABSOLUMENT en faire une affaire PUBLIQUE?
Ceci dit, c'est sûr que le peuple fang a eu à constater des cas d'homophilie. Mais, étant donné que cela était considéré comme hors norme, cela a aussi été traité comme tel!
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 18 Oct - 16:26

sunny sunny sunny
Et l'a-normal relevait de l'Evu.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 19 Oct - 17:08

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny (...) feuilles (...)d'Abomendjang
cat cat
Visiblement cette plante servait à un usage multiple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 20 Oct - 8:54

sunny sunny sunny
Abomendjang ! affraid affraid

Un puissant inhibiteur sexuel. Le jeune homme devrait éviter d'y toucher. affraid affraid

Sinon " Il perdrait sa matchette en coupant du raphia. Et ses poules s'enfuiraient du panier..."
Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep


cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 20 Oct - 11:12

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Abomendjang ! affraid affraid

Un puissant inhibiteur sexuel. Le jeune homme devrait éviter d'y toucher. affraid affraid

Sinon " Il perdrait sa matchette en coupant du raphia. Et ses poules s'enfuiraient du panier..."
Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep


cat cat
Bon, si Abomendzang inhibait, qu'elle est le nom de cette plante (si elle existe) qui multipliait? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 20 Oct - 11:58

adzidzon a écrit:

Bon, si Abomendzang inhibait, qu'elle est le nom de cette plante (si elle existe) qui multipliait? Very Happy


Je croyais que les fangs n'avaient pas de souci à ce niveau là ?! ...
Si une telle plante existe dans vos contrées... Suspect
là, j'en resterai bouche bée! affraid lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 20 Oct - 12:35

sunny sunny sunny

Le " TOM". Arbuste fruitier avec lequel on fabriquait des sagaies pour jouer au "ngeg". Une bonne purge suffit.

Mais gare au priapisme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homosexualité   Aujourd'hui à 5:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: