Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 2 Juin - 14:07

emone mema a écrit:
adzidzon a écrit:


Very Happy Suis heureux de lire cette réaction très interessante de ma soeur Radio Assok Medzeng . Tu y dis des choses vraies et malheureusement, nous n'allons pas refaire le monde. Mais si tu nous as bien lu, enfin, en ce qui me concerne, tu aurais vu que je n'ai jamais écrit que l'homosexualité n'existait pas chez les fang. Ce serait trop facile! Il suffit de descendre dans les rues de nos villes (Libreville, Yaoundé, Malabo...) pour les voir se pavaner..., je parle là des Fang (homosexuels). Conclusion : il y a bien des Fang homosexuels. C'est évident. Mais ce que je disais, peut-être l'ai-je mal dit, c'est que l'homosexualité n'est pas une réalité culturelle chez les Fang. C'est assez différent de l'homosexualité n'est pas présente chez les Fang.

Mon intervention allait également dans le même sens. Je continu de penser que le dire ici n'est pas nier l'existence des homos dans la société fang actuel ou ne pas les laisser vivre leur sexualité du moment que un ne vienne pas me draguer et là lol!

Lol tu vas le boxer mon frère? lol! Quand ça arrive on est tellement pris de court qu'on en perd la parole What a Face What a Face What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 2 Juin - 15:51

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:


Lol tu vas le boxer mon frère? lol! Quand ça arrive on est tellement pris de court qu'on en perd la parole What a Face What a Face What a Face

Et comment! aka, c'est pas une malédiction ça que de ce savoir sexuellement désiré par un homme lol! si non c'est de la malchance Shocked .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 3 Juin - 16:28

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Lol tu vas le boxer mon frère? lol! Quand ça arrive on est tellement pris de court qu'on en perd la parole What a Face What a Face What a Face
Une anecdote Very Happy : un jour, un de mes frangins sort avec certains de ses amis. ils s'en vont dans un endroit chaud de la capitale. ils boivent et discutent autour d'un verre comme cela arrive fréquemment, et entre deux verres, ils esquissent quelques pas de danse sur la piste du maquis. alors qu'il forme un cercle avec ses amis au milieu de la piste de danse, il sent une présence étrangère au groupe se faufiler à côté de lui. poli, il lui fait un peu de place sans trop faire attention. quelques instants plus tard, il sent une main baladeuse masculine se faufiler sous son aisselle et lui pincer le teton. là, il sursaute, et voit rouge. "Eh! qu'est-ce qui se passe?" s'écrie-t-il prêt à en découdre. mais l'autre, grand, costaud, musclé, immense, ne se démonte pas et lui fait face l'air très mauvais et très méchant. déjà qu'il jouait des muscles...alors mon frère et ses amis, sentant un rapport de force en leur défaveur d'autant plus que l'autre était soutenu par quelques gros bras du même genre, se sont eclipsés sur la pointe des pieds sans demander leur reste...
Cela pour dire en fait que s'il faut bien respecter les orientations sexuelles de certains, il faudrait que ce soit réciproque. même si...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 4 Juin - 1:58

C'est quand même curieux de voir comment une discussion peut se déplacer d'un contexte à un autre, pour peu que des éléments non maîtrisés y sont introduits. Je me trompe peut être, mais je crois que la question qui est posée au départ est celle de dire si l'homosexualité existe chez les Fang. De mon point de vue, lorsqu'une question se pose sur ce ton, j'entends par "chez les Fang" nos sociétés traditionnelles prises dans dimension sociologique, culturelle et éthique.

Cependant, quand je vous lis, je vois d'un côté que nous ne faisons pas le même débat. Il y a amalgame sur toute la ligne. Et beaucoup d'entre vous, à l'exemple de ma soeur Radio Assok, semblent réciter une leçon bien assimilée. Il faut dire que parmi nous, de bons élèves existent. Pourtant, je voudrais vous faire remarquer que nous nous situons sur un terrain délicat. Ici il n'est pas question de faire dans le politiquement correct; ni de se livrer à un puritanisme sans objet. Il nous est demandé, d'après ce que j'ai cru comprendre, si la société traditionnelle (j'allais dire authentique) Fang connait le phénomène de l'homosexualité.

Pour répondre à cette question, nous devons savoir faire la part des choses entre:

- ce qui relève l'objet réel de notre réflexion, c'est à dire la société Fang et non les sociétés hybrides dans lesquelles nous vivons dans les grands centres urbains de nos pays ou ailleurs,

- ce que nous désignons réellement quand nous disons "homosexualité", c'est à dire cette, tendance dite naturelle à être attiré sexuellement par des individus de même sexe, sans intervention d'effet de mode, d'entraînement ou sans aucune influence qui soit de nature économique ou autre...

- ce que nous savons réellement du phénomène et qui n'a absolument rien à voir avec des suppositions, des présomptions ou des a priori; c'est à dire les informations vérifiables qui nous confortent dans nos déclarations. C'est la moindre des précautions quand on veut donner du crédit à ses arguments...

Sur le principe de cette démarche que je qualifierai de scientifique, je vous repose la question: "Le phénomène homosexualité est-il une pratique connu des sociétés Fang?"

J'espère que lorsque vous me direz "Oui" ou lorsque vous me direz "Non", vous vous appuierez sur des argument valables, pouvant amener quelqu'un de foncièrement sceptique comme moi à vous suivre dans votre dans votre raisonnement.

À titre d'exemple et un peu pour faire avancer le débat, je dirais pour ma part que l'histoire du monde nous livre partout des traces de l'homosexualité dans certaines sociétés qui ne sont pas les nôtres. Nous pouvons en retrouver la trace depuis le tout premier livre à être imprimé sur terre, c'est à dire la Bible. Et, étant donné que nos sociétés fonctionnent sur le principe de l'oralité, avez vous des traces similaires dans les traditions qui nous sont transmises depuis des générations? Avez vous ces traces dans notre littérature? Car, il faut le savoir, oralité n'est pas synonyme d'absence de littérature. Nos avons des Odyssées comme les Gracs en ont eu; nous avons des épopées, nous avons fables, des contes, des légendes... Nous pouvons remonter l'histoire de nos ancêtres jusqu'aux rives du Nil et dans la vallée de la Nubie... Si moi j'ai eu cet absence de "bonne fortune" de ne pas avoir été capable de déceler le phénomène dont nous parlons dans toutes archives, que celui ou celle qui en a eu l'opportunité nous éclaire. Si non, évitez de nous donner l'impression de réciter un leçon bien apprise auprès de lobbies qui se sont fait un devoir d'impliquer le monde entier dans ce que je me permets encore de ressentir comme un dysfonctionnement neuro-psychologique. Car, il ne peut être pris comme "normal" qu'un être né avec des attributs sexuels masculins, par exemple, se sente une psychologie de femme. Mon avis est que nous avons là un cas de mauvais fonctionnement du cerveau qui ne peut être que pathologique ou un fait de culture. Et ce n'est pas un jugement que je porte. j'adhère tout simplement à la causalité qui est un phénomène naturel; et pour lequel les même causes donnent les mêmes effets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 4 Juin - 21:03

adzidzon a écrit:
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Lol tu vas le boxer mon frère? lol! Quand ça arrive on est tellement pris de court qu'on en perd la parole What a Face What a Face What a Face
Une anecdote Very Happy : un jour, un de mes frangins sort avec certains de ses amis. ils s'en vont dans un endroit chaud de la capitale. ils boivent et discutent autour d'un verre comme cela arrive fréquemment, et entre deux verres, ils esquissent quelques pas de danse sur la piste du maquis. alors qu'il forme un cercle avec ses amis au milieu de la piste de danse, il sent une présence étrangère au groupe se faufiler à côté de lui. poli, il lui fait un peu de place sans trop faire attention. quelques instants plus tard, il sent une main baladeuse masculine se faufiler sous son aisselle et lui pincer le teton. là, il sursaute, et voit rouge. "Eh! qu'est-ce qui se passe?" s'écrie-t-il prêt à en découdre. mais l'autre, grand, costaud, musclé, immense, ne se démonte pas et lui fait face l'air très mauvais et très méchant. déjà qu'il jouait des muscles...alors mon frère et ses amis, sentant un rapport de force en leur défaveur d'autant plus que l'autre était soutenu par quelques gros bras du même genre, se sont eclipsés sur la pointe des pieds sans demander leur reste...
Cela pour dire en fait que s'il faut bien respecter les orientations sexuelles de certains, il faudrait que ce soit réciproque. même si...

C'est vrai que si on n'est pas d'une telle orientation sexuelle, c'est quasiment une "agression" na mot geki mininga a kè na zu wa namba nala

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 4 Juin - 21:13

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
C'est quand même curieux de voir comment une discussion peut se déplacer d'un contexte à un autre, pour peu que des éléments non maîtrisés y sont introduits. Je me trompe peut être, mais je crois que la question qui est posée au départ est celle de dire si l'homosexualité existe chez les Fang. De mon point de vue, lorsqu'une question se pose sur ce ton, j'entends par "chez les Fang" nos sociétés traditionnelles prises dans dimension sociologique, culturelle et éthique.

Cependant, quand je vous lis, je vois d'un côté que nous ne faisons pas le même débat. Il y a amalgame sur toute la ligne. Et beaucoup d'entre vous, à l'exemple de ma soeur Radio Assok, semblent réciter une leçon bien assimilée. .

A Essone Mfoulou-Ze, merci de resituer le débat dans le contexte de départ, mais il faut reconnaître que justement, il est difficile qu'un débat reste "statique" (si je puis m'exprimer ainsi); par les interventions des uns et des autres, le débat peut "emprunter" de nouvelles ramifications et nous ouvrir de nouvelles opportunités. Smile

Je trouve aussi bien de resouligner qu'en parlant d'un sujet, il faut faire la distinction entre société traditionnelle fang et ce que tu appelles société hybride (pour moi les sociétés africaines d'aujourd'hui). C'est clair qu'à force de ourir sans distinction de l'un à l'autre, la confusion n'est jamais loin.

Pour te répondre sur la question de fond (homesexualité dans la société traditionnelle fang), a su dama, aussi loin que remonte mes souvenirs, que se soit dans les contes, les récits épiques... jamais entendu évoquer cela.

Par contre dans la société fang actuelle (qui n'est plus la société tradi d'antan), ce phénomène existe bel et bien.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 4 Juin - 21:52

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Citation :
Car, il ne peut être pris comme "normal" qu'un être né avec des attributs sexuels masculins, par exemple, se sente une psychologie de femme. Mon avis est que nous avons là un cas de mauvais fonctionnement du cerveau qui ne peut être que pathologique ou un fait de culture. Et ce n'est pas un jugement que je porte. j'adhère tout simplement à la causalité qui est un phénomène naturel; et pour lequel les même causes donnent les mêmes effets.

Sur ce point mon avis est autre What a Face Lier l'homosexualité je dirai "classique" (celle qui n'est pas là par effet de mode ou pour des raisons comme la prostitution, celle qui serait vue comme une tendance naturelle vers une personne de même sexe), lier ça à une cause psycho, pour moi c'est un peu affirmer que ces gens sont anormaux voir psychologiquement dérangés de façon systématique?

Pour celui qui considère l'homosexualité comme une "déviance" (l'hétérosexualité étant pour lui "la norme"), effectivement, un homo apparaîtra socialement comme anormal, mais cela fait-il de lui un être physiologiquement et psychologiquement anormal de fait?

Ma question est : peut-on naître homo ou le devient-on? Personnellement, je pense qu'il y a les deux. Il ya ceux/celles qui par leur vécu ou X raisons, voire par intérêt, peuvent choisir de devenir homo, mais il y a aussi ceux pour qui cela leur tombe sur la tête comme ça, sans qu'ils l'aient cherché.. et peut-être si la Nature leur avait laissé le choix, ils auraient choisi être autre. Bref, qu'il y a des hommes/femmes qui peuvet naître avec ce penchant vers le sexe semblable. Je mets aussi en parallèle e mbot be bele dès la naissance des dérèglements hormonaux ou même le phénomène de la transexualité; celle qui n'est pas vécu par choix, c'est là naturellement et de cause à effet, ça entraîne éventuellement des pb psy (du fait de ne pas comprendre ou mal vivre cette situation qu'au départ on n'a pas souhaité). Pour moi, c'est aussi le cas d'une partie des homos, ils le sont parce qu'ils le sont, ils ne l'ont pas nécessairement cherché et doivent vivre avec, cela ne fait pas d'eux des gens avec un dysfonctionnement psy.

Je sais avoir dit plus haut que ce qui fait souvent peur (dans les sociétés africaines d'aujourd'hui), c'est le fait que l'homosexualité soit perçue comme un danger pour la "perennisation" de l'espèce, et que ce point de vue ne devait pas systématiquement être éludé par les pro-homos sous prétexte qu'il faut avoir l'esprit ouvert. Finalement, sur cette question, c'est + l'homosexualité de mode (par suivisme), le fait de renvoyer systématiquement dans les cordes ceux qui ont peur de ce phénomène sans leur laisser la possibilité d'expliquer leurs arguments, et le fait de vouloir uniformiser les pensées là-dessus, qui me gêne. L'homosexualité ok ça "trouble" nos visions d'hétéro, mais bon voilà, il ne faut peut-être pas tous les mettre dans le même sac. Certains le sont sans l'avoir cherché, comptent le rester, quel que soit nos idées d'hétéros sur la question. De même en me basant sur ma toute petite expérience (pers. homos et hétéros connues), force est de reconnaître que ce n'est pcq'on est hétéro qu'on détient le monopole de la "bonne conduite" sociale ou la palme du couple ayant le milieu socio-psycho le plus sain pour élever des enfants What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Sam 7 Juin - 23:15

[quote="Minsili mi Ngoan Ewondo"][quote="
Par contre dans la société fang actuelle (qui n'est plus la société tradi d'antan), ce phénomène existe bel et bien.[/quote]

Ma soeur Minsili, ce que j'aime chez toi c'est une certaine perspicacité. Comme tu dis, la discussion ne peut rester statique. Cependant, tu conviens avec moi que si nous allons dans tous les sens, nous ne parlons plus de rien précis et notre propos perd de sa cohérence. Tu dis une chose intéressante quand tu appuis sur la distinction à faire entre la société typique Fang et nos sociétés actuelles. Mais vois-tu seulement que ce que tu appelles "société Fang actuelle", n'est pas la société Fang. Je serai très étonné de t'entendre dire que nos villages souffrent particulièrement de ce type de problèmes. Par contre si tu veux par là dire que des individus Fang se livrent à la pratique de l'homosexualité de nos jours, les choses deviennent différentes. Car, il ne s'agit plus d'un problème affectant la société comme spécificité Fang; mais tout simplement comme un fléau des temps modernes qui ne manque pas d'atteindre certains Fang. Je trouve que dit de cette façon, la chose est mieux exprimée. Car, il faut éviter d'installer la confusion dans la tête des gens. Quelque soit le degré de sympathie que nous pouvons vouloir manifester à l'endroit des gens qui sont différents de nous, je ne pense pas qu'il soit utile pour qui que ce soit qu'on endosse sans réfléchir des choses qui nous sont étrangères, tout simplement parce que nous voulons faire "politiquement correct". L'homosexualité, comme beaucoup de choses qui font partie de nos vies aujourd'hui, nous était étrangère jusqu'à une période assez récente. Si de notre côté, nous pouvons faire un pas vers les autres en admettant que des êtres humains puissent se réclamer d'une telle orientation sexuelle, il faut qu'en retour, ils soient eux aussi capables de nous reconnaitre notre "noviçat" dans le domaine et ne pas s'évertuer à nous forcer d'accepter que nous avons toujours vécu cette situation. C'est la moindre des choses. Et nous même, nous ne devons pas nous sentir obligés de jouer le jeu des autres, sous prétexte de fausse tolérance ou de pseudo honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Sam 7 Juin - 23:58

Ma soeur Minsili,

je voudrais à présent te répondre par rapport à la question "Peut on naître homo ou le devient-on?"

Mon avis par rapport à cette question est que l'être humain, indépendamment de toute autre considération, est au moins deux choses: Nature et Culture. La nature est ce que nous sommes à notre naissance. Et la culture est ce que nous devenons. C'est la nature qui veut que nous soyons humain, avec des caractéristiques propres à cette espèce et qui, en plus de bien d'autres choses, incluent le sexe. Comprenons-nous bien. J'entends par sexe ici, non pas l'organe, mais le genre homme femme. Et si la nature est ce qui fait de nous des femmes et des hommes sans que nous n'ayons rien demandé; si c'est bien elle qui veut qu'à la naissance, nous soyons pourvu d'une verge ou d'un vagin qui déterminent notre personnalité, comment comprendre qu'elle ne nous conduise pas, j'allais dire "naturellement" vers un ressenti sexuel qui soit approprié au sexe dont elle nous a pourvu? Dois-je rappeler ici que la fonction première du sexe en état de nature, c'est la reproduction; et que le fait que celui-ci soit devenu un objet de plaisir aujourd'hui ne peut être que culturel? La nature qui fait bien les choses a doté chaque espèce qu'elle renferme d'un moyen de se reproduire et par ce fait, de perpétuer l'espèce. Chez les plantes, ce moyen se trouve dans le pollen, avec sa panoplie de gamètes mâles et femelles; chez les animaux dont l'homme, c'est le sexe. De toute la création, seule l'homme attribue au sexe une fonction autre que la reproduction. Ce n'est pas tant par sa nature que nous voulons plus complexe que celle de... "simples" animaux. C'est bien par la complexité de sa culture qui est devenu une quête perpétuelle de vanité et de nullité.

Pour me résumer, la nature a fait l'être humain hétéro. C'est la culture qui l'a fait homo. Mais comme on dit: "l'habitude est une seconde nature", l'homme veut aujourd'hui que ce à quoi il a pris goût par mauvaises habitudes, soit décrété naturel pour qu'il se sente à l'aise avec ses péché mignons.

Je veux bien, comme tout le monde à ce sujet, être politiquement correct. Mais à condition qu'on ait l'honnêteté de dire les choses comme elles sont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 8 Juin - 0:12

A Essonne Mfoulou-Ze, ce que je voulais dire, c'est finalement ce que tu as bien précisé... bref effectivement ça montre que même si on est dans le cadre d'un forum, mieux vaut ne pas écrire à la va-vite Embarassed

Citation :
Mais vois-tu seulement que ce que tu appelles "société Fang actuelle", n'est pas la société Fang. Je serai très étonné de t'entendre dire que nos villages souffrent particulièrement de ce type de problèmes. Par contre si tu veux par là dire que des individus Fang se livrent à la pratique de l'homosexualité de nos jours, les choses deviennent différentes. Car, il ne s'agit plus d'un problème affectant la société comme spécificité Fang; mais tout simplement comme un fléau des temps modernes qui ne manque pas d'atteindre certains Fang. Je trouve que dit de cette façon, la chose est mieux exprimée.

Cette discussion vient de me rappeler des souvenirs d'enfance, même si ça n'a pas tellement à voir avec l'orientation sexuelle dont on parle ici : avant que (la pseudo) urbanisation actuelle ne gagnent nos villes, la plupart des quartiers de yaoundé où j'ai grandi étaient dans ma prime jeunesse presque des "villages". Je me rappelle par exemple de deux hommes en particulier qui étaient considérées comme un peu dérangés. Ils s'habillaient systématiquement en femme (avec le foulard + kaba) avec des manières de femmes. En général ça faisait sourire, on se moquait gentiment d'eaux, mais ils étaient "tolérés" et comme je l'ai déjà dit, on les prenait pour des "gentils fous". Aujourd'hui je me demande, vu l'importance chez nous d'une (claire) différenciation sexuelle, pquoi ce genre d'individus qui avaient clairement un souci avec leur "masculinité", étaient plus ou moins acceptés

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 8 Juin - 0:29

Ekié a Essonne Mfoulou-ZE, c'est dommage de penser qu'on serait tous dans le politiquement correct. En tout cas a su dama, absolument pas. C'est vrai que sure ce genre de sujets on peut réagir aussi en fonction de son vécu/entourage et justement ayant l'occasion de otoyer des couples dont on parle mon point de vue sur le fait que l'être est nécessairement culturel, est différent. Ton argumentation sur la question se tient n'empêche je continue pour ma part de croire que pour une partie, certains s'ils avient le choix ne le seraient pas. Idem, même à ceux-là aussi, je ne me gêne pas non plus pour leur souligner que ce n'est pas parce qu'ils le sont que du jour au lendemain tout hétéro doit se sentir obligé de les accuillir à bras ouverts. Comme tu dis, à chacun sa réalité culturelle et ça doit aussi se respecter, c'est pour cette raison que personnellement voir des africains faire tout un tapage médiatique autour du sujet (avec l'aide de leurs amis de l'extérieur), ça me paraît plus du suivisme qu'autre chose. Pour prendre la chose à l'envers, je verrai bien les réactions occidentales, si un jour des assos de leurs pays commençaient à manifester pour l'officialisation de cette polygamie qui les rébutent tant lol !

Finalement même si nous ne sommes pas d'accord sur certains points, sur celui-ci, je partage la même opinion.

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Si de notre côté, nous pouvons faire un pas vers les autres en admettant que des êtres humains puissent se réclamer d'une telle orientation sexuelle, il faut qu'en retour, ils soient eux aussi capables de nous reconnaitre notre "noviçat" dans le domaine et ne pas s'évertuer à nous forcer d'accepter que nous avons toujours vécu cette situation. C'est la moindre des choses.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 8 Juin - 0:33

Et si on disait que ces gens étaient tolérés parce que considérés comme... un peu fous? Tu vois, tu le dis toi-même, on les prenait pour des gens pas vraiment saints d'esprit. Comme tous les "malades" mentaux, ils n'ont pas été rejetés par la société. Mais est on certain que le fait de s'habiller en femmes et de paraître pour cela comme des "malades" les ait conduit à pratiquer la sodomie homosexeulle? Rien n'est moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Dim 8 Juin - 17:53

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ma question est : peut-on naître homo ou le devient-on?
Au risque de répéter ce qu'avait déjà dit mon frère Essono-Mfoulou Ze, et pour essayer de répondre à la question, pour moi la réponse est "on devient homo". la question est donc purement culturelle pour moi et non naturelle. je ne prétends pas dire que cela est une vérité établie, mais c'est ma position. comment peut-on parler de choix du sexe lorsque la nature nous a déjà doté de tel ou tel organe sexuel? faire un choix qui irait en contradiction avec nortre situation naturelle dans ces conditions c'est aller en l'encontre de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 9 Juin - 22:31

adzidzon a écrit:
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ma question est : peut-on naître homo ou le devient-on?
Au risque de répéter ce qu'avait déjà dit mon frère Essono-Mfoulou Ze, et pour essayer de répondre à la question, pour moi la réponse est "on devient homo". la question est donc purement culturelle pour moi et non naturelle. je ne prétends pas dire que cela est une vérité établie, mais c'est ma position. comment peut-on parler de choix du sexe lorsque la nature nous a déjà doté de tel ou tel organe sexuel? faire un choix qui irait en contradiction avec nortre situation naturelle dans ces conditions c'est aller en l'encontre de la nature.

E nye fam d'akobo aval té!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 9 Juin - 23:57

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ekié a Essonne Mfoulou-ZE, c'est dommage de penser qu'on serait tous dans le politiquement correct. En tout cas a su dama, absolument pas. C'est vrai que sure ce genre de sujets on peut réagir aussi en fonction de son vécu/entourage et justement ayant l'occasion de otoyer des couples dont on parle mon point de vue sur le fait que l'être est nécessairement culturel, est différent. Ton argumentation sur la question se tient n'empêche je continue pour ma part de croire que pour une partie, certains s'ils avient le choix ne le seraient pas. Idem, même à ceux-là aussi, je ne me gêne pas non plus pour leur souligner que ce n'est pas parce qu'ils le sont que du jour au lendemain tout hétéro doit se sentir obligé de les accuillir à bras ouverts. Comme tu dis, à chacun sa réalité culturelle et ça doit aussi se respecter, c'est pour cette raison que personnellement voir des africains faire tout un tapage médiatique autour du sujet (avec l'aide de leurs amis de l'extérieur), ça me paraît plus du suivisme qu'autre chose. Pour prendre la chose à l'envers, je verrai bien les réactions occidentales, si un jour des assos de leurs pays commençaient à manifester pour l'officialisation de cette polygamie qui les rébutent tant lol !

Finalement même si nous ne sommes pas d'accord sur certains points, sur celui-ci, je partage la même opinion.

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Si de notre côté, nous pouvons faire un pas vers les autres en admettant que des êtres humains puissent se réclamer d'une telle orientation sexuelle, il faut qu'en retour, ils soient eux aussi capables de nous reconnaitre notre "noviçat" dans le domaine et ne pas s'évertuer à nous forcer d'accepter que nous avons toujours vécu cette situation. C'est la moindre des choses.

Ngoan Ewondo, comme tu le constates toi-même, je ne vois pas où nous ne disons des choses différentes. Toutefois, il est toujours bon, avant de prendre une idée pour soi, la mettre à l'épreuve de l'analyse personnelle. C'est cela qui nous évite de n'être que des suivistes qui vivent des idées reçues et cheminent par des sentiers battus. Même s'il est devenu très difficile aujourd'hui de ne pas se faire manipuler, il n'en reste pas moins qu'il faut pouvoir se faire sa propre opinion des choses. Les choix qui sont donnés à un individu qui évolue dans un milieu donné ne peuvent être que ceux qui relèvent de la structure mentale, du conscient et de l'inconscient collectif... qui constituent la manière de vivre du milieu. Le reste est ressenti et jugé comme excentrique. Pourquoi devons nous penser que nous seuls pouvons être considéré en occident comme exotique, alors sur la base même de la signification de ce terme, l'exotisme ou l'excentrisme sont des goûts, des pratiques, ou des tendances qui sont considérées comme étrangère au milieu à partir duquel on les considère. Si aujourd'hui, nous sommes d'accord que nous ne retrouvons pas de traces de l'homosexualité dans l'histoire séculaire de notre peuple, ce n'est pas, comme certains ont eu tendance à le penser, par répression; sinon nous aurions trouvé des traces de cette répression. Mais c'est sans aucun doute parce que ceci nous était étranger. D'ailleurs quand on examine de près nos sociétés traditionnelles et leurs structures, on voit toute une batterie d'interdits qui faisaient qu'on n'avait pas vraiment la possibilité d'acquérir des comportements excentriques (en dehors de ceux en cours dans le cercle). Cette rigidité de nos sociétés est d'ailleurs ce que l'ancien occupant a combattu en les taxant de "obscurantistes". Convaincus d'aller dans le bon sens de l'évolution humaine, nous avons nous mêmes pilonnés toutes les valeurs qui étaient celles nos ancêtres. Nous savons aujourd'hui que c'était là une de nos plus grandes erreurs. Puisque les Asiatiques par exemple qui sont restés hermétique ou presque, ont suivi la même évolution, mais avec des résultats qui n'ont rien à voir les nôtres. Aujourd'hui, ils sont en train de prendre la tête du progrès mondial. D'un autre côté, regardez comment la société occidentale actuelle montre des signes de décadence. Il n'y a plus de famille ou ce qu'il reste vole en éclat. Pour qu'on vieillisse, on est mis au ban de la société. Le seul lien qui soit réel est celui de la fortune. Quand on en a, il n'est pas rare qu'on ait aussi de la famille. Dans le cas contraire, des gens peuvent devenir SDF alors que 'autres avec qui ils liés par le sang sont dans l'opulence. Il en est ainsi des parents, des enfants, des congénaires et... Ce sont des valeurs qui sont encore visibles en Afrique aujourd'hui et que le monde occidental nous envie. Ceci pour dire que nous avons aussi des choses que nous pouvons promouvoir auprès des autres. Mais nous nous évertuons à suivre, ç suivre, ç suivre comme ces moutons de Panurge. On en jette un dans l'eau et tous les autres suivent. Il est peut être temps que qu'on arrête de se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 10 Juin - 11:24

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Ma soeur Minsili,

je voudrais à présent te répondre par rapport à la question "Peut on naître homo ou le devient-on?"

Mon avis par rapport à cette question est que l'être humain, indépendamment de toute autre considération, est au moins deux choses: Nature et Culture. La nature est ce que nous sommes à notre naissance. Et la culture est ce que nous devenons. C'est la nature qui veut que nous soyons humain, avec des caractéristiques propres à cette espèce et qui, en plus de bien d'autres choses, incluent le sexe. Comprenons-nous bien. J'entends par sexe ici, non pas l'organe, mais le genre homme femme. Et si la nature est ce qui fait de nous des femmes et des hommes sans que nous n'ayons rien demandé; si c'est bien elle qui veut qu'à la naissance, nous soyons pourvu d'une verge ou d'un vagin qui déterminent notre personnalité, comment comprendre qu'elle ne nous conduise pas, j'allais dire "naturellement" vers un ressenti sexuel qui soit approprié au sexe dont elle nous a pourvu? Dois-je rappeler ici que la fonction première du sexe en état de nature, c'est la reproduction; et que le fait que celui-ci soit devenu un objet de plaisir aujourd'hui ne peut être que culturel? La nature qui fait bien les choses a doté chaque espèce qu'elle renferme d'un moyen de se reproduire et par ce fait, de perpétuer l'espèce. Chez les plantes, ce moyen se trouve dans le pollen, avec sa panoplie de gamètes mâles et femelles; chez les animaux dont l'homme, c'est le sexe. De toute la création, seule l'homme attribue au sexe une fonction autre que la reproduction. Ce n'est pas tant par sa nature que nous voulons plus complexe que celle de... "simples" animaux. C'est bien par la complexité de sa culture qui est devenu une quête perpétuelle de vanité et de nullité.

Pour me résumer, la nature a fait l'être humain hétéro. C'est la culture qui l'a fait homo. Mais comme on dit: "l'habitude est une seconde nature", l'homme veut aujourd'hui que ce à quoi il a pris goût par mauvaises habitudes, soit décrété naturel pour qu'il se sente à l'aise avec ses péché mignons.

Je veux bien, comme tout le monde à ce sujet, être politiquement correct. Mais à condition qu'on ait l'honnêteté de dire les choses comme elles sont.
Ce post, je l'ai lu. Et relu. Et relu! A chaque fois, cherchant ce qui peut être erroné dans ce raisonnement. Ou ce qui peut être si difficile à comprendre. Non pas pour nous autres qui ne faisons ici que débattre; mais pour toute l'intelligentsia universelle qui n'arrête pas de se bagarrer sur le sujet.
Akiba ã Essonne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaboma



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Toulouse-France
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Lun 1 Sep - 7:41

Bonjour tout le monde et bienvenue à moi car c'est mon premier post sur ce forum que je viens de découvrir. lol!
Je voudrais rebondir sur l'intervention de Radio Assok Medzeng qui,à mon avis,est doté d'un raisionnement tres appréciable.
Je suis outré par certains propos sur ce sujet,ce,pour dire que:
-Non,l'homosexualité n'est pas un phénomene de mode!
-Oui,elle existe dans toutes les sociétés (et meme dans la société fang) depuis toujours (sujet tabou);
-Non,elle n'est pas une cause du suivisme des moeurs occidentales par les Africains.Certains sont attirés par le meme sexe depuis tout petits (donc,pas d'influence).D'autres s'efforcent de rester avec le sexe opposé car cela est "bien vu".Mais se rendent compte tot ou tard que leurs relations heterosexuelles ne leur conviennent pas.Et je peux vous dire que: phénomène de mode ou pas,un hétéro ne deviendra jamais homo si au fond de lui,il ne ressent aucune attirance pour les personnes du meme sexe que lui.

Et,croyez-moi,j'en ai les preuves! Je savais deja ce que l'attirance d'un mec par autre signifiait,dans un village de Bitam,bien avant de savoir ce que les mots "gays" ou "homo" signifiaient.J'ai connu des cousins qui s'adonnaient à des pratiques inhabituelles et plutot cachées,bien avant l'avénement de la soudaine "tolérance" de l'homosexualité par le politiquement correct africain.

Tou cela pour dire que: Blanc ou Noir,Africain ou Occidental,Fang ou Créole,'homosexualité a toujours existé partout.
PS: Les Blancs Occidentaux homophobes,ça existe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 0:58

Gaboma a écrit:
Bonjour tout le monde et bienvenue à moi car c'est mon premier post sur ce forum que je viens de découvrir. lol!
Je voudrais rebondir sur l'intervention de Radio Assok Medzeng qui,à mon avis,est doté d'un raisionnement tres appréciable.
Je suis outré par certains propos sur ce sujet,ce,pour dire que:
-Non,l'homosexualité n'est pas un phénomene de mode!
-Oui,elle existe dans toutes les sociétés (et meme dans la société fang) depuis toujours (sujet tabou);
-Non,elle n'est pas une cause du suivisme des moeurs occidentales par les Africains.Certains sont attirés par le meme sexe depuis tout petits (donc,pas d'influence).D'autres s'efforcent de rester avec le sexe opposé car cela est "bien vu".Mais se rendent compte tot ou tard que leurs relations heterosexuelles ne leur conviennent pas.Et je peux vous dire que: phénomène de mode ou pas,un hétéro ne deviendra jamais homo si au fond de lui,il ne ressent aucune attirance pour les personnes du meme sexe que lui.

Et,croyez-moi,j'en ai les preuves! Je savais deja ce que l'attirance d'un mec par autre signifiait,dans un village de Bitam,bien avant de savoir ce que les mots "gays" ou "homo" signifiaient.J'ai connu des cousins qui s'adonnaient à des pratiques inhabituelles et plutot cachées,bien avant l'avénement de la soudaine "tolérance" de l'homosexualité par le politiquement correct africain.

Tou cela pour dire que: Blanc ou Noir,Africain ou Occidental,Fang ou Créole,'homosexualité a toujours existé partout.
PS: Les Blancs Occidentaux homophobes,ça existe!

A Modzang Mezui, mone Essangui ye Bitam, Mbolo !
Je voudrais juste poser une question: toute langue désigne par desmots des réalités et des faits qu'elle connait;Comment désigne t-on l'hommosexualité en Fang ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 1:52

Gaboma a écrit:
Bonjour tout le monde et bienvenue à moi car c'est mon premier post sur ce forum que je viens de découvrir. lol!
Je voudrais rebondir sur l'intervention de Radio Assok Medzeng qui,à mon avis,est doté d'un raisionnement tres appréciable.
Je suis outré par certains propos sur ce sujet,ce,pour dire que:
-Non,l'homosexualité n'est pas un phénomene de mode!
-Oui,elle existe dans toutes les sociétés (et meme dans la société fang) depuis toujours (sujet tabou);
-Non,elle n'est pas une cause du suivisme des moeurs occidentales par les Africains.Certains sont attirés par le meme sexe depuis tout petits (donc,pas d'influence).D'autres s'efforcent de rester avec le sexe opposé car cela est "bien vu".Mais se rendent compte tot ou tard que leurs relations heterosexuelles ne leur conviennent pas.Et je peux vous dire que: phénomène de mode ou pas,un hétéro ne deviendra jamais homo si au fond de lui,il ne ressent aucune attirance pour les personnes du meme sexe que lui.

Et,croyez-moi,j'en ai les preuves! Je savais deja ce que l'attirance d'un mec par autre signifiait,dans un village de Bitam,bien avant de savoir ce que les mots "gays" ou "homo" signifiaient.J'ai connu des cousins qui s'adonnaient à des pratiques inhabituelles et plutot cachées,bien avant l'avénement de la soudaine "tolérance" de l'homosexualité par le politiquement correct africain.

Tou cela pour dire que: Blanc ou Noir,Africain ou Occidental,Fang ou Créole,'homosexualité a toujours existé partout.
PS: Les Blancs Occidentaux homophobes,ça existe!

Mon frère Gaboma,

Je dis mon frère parce que votre speudo ne nous renseigne pas sur votre sexe. Et il est difficile, dans ce cas, de savoir. C'est donc possible que je me trompe à votre sujet. Mais, passons...

Je commence par vous souhaiter la bienvenue, puisque vous dites que vous êtes nouveau sur le forum.

Sur la question que vous relancez avec tant d'assurance cependant, permetez moi quand même de vous faire remarquer que quelques ados de Bitam qui, pour tromper leur désarroi face à la pression de leur développement hormanal se tournent vers ce qui leur est le plus accessible, ne constitue pas un échantillon suffisant pour attribuer à la société Fang toute entière une propension à l'homosualité. Et du coup, j'ai envie de dire que l'affirmation est gratuite. Mais pour ne pas donner moi-même dans la même facilité, je vais vous donner deux ou trois arguments:

Le premier nous ramène à Freud qui, parlant du complexe d'Oeudipe, nous dit qu'en le développent, un enfant tombe amoureux de sa mère et vit comme une relation sexuelle tous les contactes qu'il a désormais avec celle-ci. Cela peut aller de la simple têtée à toutes les formes d'étreintes qui peuvent intervenir entre une mère et son enfant. De ce fait, tout contact avec la mère devient une manière de pratiquer cette sexualité incestueuse avec elle. J'ai d'une manière personnelle, des réserves sur le travail oh combien éminent de la psychanalyse. Mais là n'est pas le propos. Par contre, la question que se pose, c'est celle de savoir si un enfant qui traverse cette phase est nécessairement plus tard un adulte aux tendances incestueuses. De même devient-il nécessairement un dangereux maniac avec une forte propension au paricide, puis que le même complexe d'Oeudipe nous dit que l'enfant, dans cette phase de sa vie, voudrait tellement remplacer son père auprès de mère qu'il nourrirait des envies irrépressibles de "tuer" son paternel? Dans ce cas, il n'y a pas dans l'humanité un seul adulte qui soit hors de cause, puisque nous sommes tous censés avoir été un jour cet enfant!

Le second argument que j'opposerai à votre discours, s'il en est, tient dans le fait qu'on observe effectivement chez de nombreux enfants pris dans la tourmente du bouillonnement hormonal des troubles passagers du comportement qui les amènent à une grande diversité d'actes incontrôlés: le chapardage, le mensonge, l'agressivité... Mais cela, de toute évidence, n'en fait pas nécessairement des hors-la-loi ou de dangereux psychopates dans leur vie d'adulte. Et ce la est d'autant plus improbable que certains enfants, toujours sous l'effet de la même poussée hormonale, se tournent parfois vers les bêtes domestiques. Ca aussi, on peut l'observer dans les villages. Plusieurs de ceux qui viennent sur ce forum conviendront avec moi qu'ils ont plus ou moins entendu parler de ces enfants et de ces adolescents qui tentent de répondre aux perturbations dues à leur croissance et à la curiosité de découvrir leur corps en exerçant leur sexualité naissante sur des moutons ou autres... On pourrait également dire à partir de cela que les Fang ont toujours été zoophiles!

Et pendant que nous y sommes, puisqu'on peut aisément convenir sur le fait que plusieurs enfants découvrent leur sexualité à travers la masturbation. Pour le cas des enfants Fang qui se seraient livrés à cette pratique, on pourrait également dire que les Fang ont de tout temps été des branleurs!..

Mais avec votre permission, il faut quand même qu'on soit plus sérieux que les simples "-Non,l'homosexualité n'est pas un phénomene de mode!
-Oui,elle existe dans toutes les sociétés (et meme dans la société fang) depuis toujours (sujet tabou)", quand on veut débattre de ce type de questions.

Je ne dis pas cela pour vous offenser, mais ce type d'affirmations, pour moi, n'est pas le fruit d'une réflexion sérieuse pour que vous espériez à travers elles nous convaincre de leur crédit.

Avez vous seulement vérifié que les ados Bitamois de l'époque (les pauvres!), ont réellement développé une homosexualité véritable? Et même dans le cas où ce serait le cas, dans la mesure où vous devez vous même être un jeune homme, ou en tout cas, un homme de notre temps, en quoi un trouble du comportement chez adolescent de Bitam peut avoir une implication dans la profondeur de la culture Fang?

Puisque, dites vous bien que nous parlons de culture. Et pour moi qui suis parmi les défenseurs de la non homosualité dans la culture Fang, je n'ai pas encore eu connaissance de faits ou de récits pouvant me permettre d'admettre que la société Fang ait pu couver une quelconque propension à l'homosexualité. Et d'ailleurs, parlant de culture et de société, avec nos tabous justement, pouvons nous réellement penser qu'une telle pratique ait pu avoir droit de cité au milieux de tous nos Mvon, de nos Biere, de nos melan, de nos mekom... alors que tous ces rites, bien que devenus rares de nos jours, comportaient toute une battérie d'interdits dont la transgression vouait l'individu à une mort certaine?

Je suis d'avis que sur cette question, il reste encore à nous convaincre que ceux disent que la société Fang n'a pas connu l'homosexualité ont tort.

D'ailleurs, une question me vient à l'idée: Doit-on penser que les Pygmées qui vivent en état de nature dans nos fôrets sont des nudistes, puisqu'ils ne sont pas vêtus? Sont-ils des exhibitionnistes, puisqu'ils se promènent nus devant tout leur cercle social?

Mon frère Gaboma, essayez un peu de réfléchir à tout ça et dites nous vite ce que vous en pensez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 1:54

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Gaboma a écrit:
Bonjour tout le monde et bienvenue à moi car c'est mon premier post sur ce forum que je viens de découvrir. lol!
Je voudrais rebondir sur l'intervention de Radio Assok Medzeng qui,à mon avis,est doté d'un raisionnement tres appréciable.
Je suis outré par certains propos sur ce sujet,ce,pour dire que:
-Non,l'homosexualité n'est pas un phénomene de mode!
-Oui,elle existe dans toutes les sociétés (et meme dans la société fang) depuis toujours (sujet tabou);
-Non,elle n'est pas une cause du suivisme des moeurs occidentales par les Africains.Certains sont attirés par le meme sexe depuis tout petits (donc,pas d'influence).D'autres s'efforcent de rester avec le sexe opposé car cela est "bien vu".Mais se rendent compte tot ou tard que leurs relations heterosexuelles ne leur conviennent pas.Et je peux vous dire que: phénomène de mode ou pas,un hétéro ne deviendra jamais homo si au fond de lui,il ne ressent aucune attirance pour les personnes du meme sexe que lui.

Et,croyez-moi,j'en ai les preuves! Je savais deja ce que l'attirance d'un mec par autre signifiait,dans un village de Bitam,bien avant de savoir ce que les mots "gays" ou "homo" signifiaient.J'ai connu des cousins qui s'adonnaient à des pratiques inhabituelles et plutot cachées,bien avant l'avénement de la soudaine "tolérance" de l'homosexualité par le politiquement correct africain.

Tou cela pour dire que: Blanc ou Noir,Africain ou Occidental,Fang ou Créole,'homosexualité a toujours existé partout.
PS: Les Blancs Occidentaux homophobes,ça existe!

A Modzang Mezui, mone Essangui ye Bitam, Mbolo !
Je voudrais juste poser une question: toute langue désigne par desmots des réalités et des faits qu'elle connait;Comment désigne t-on l'hommosexualité en Fang ?

Nsili é woo wi, nsili!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 10:10

Mention BIEN pour ce texte de ESSONNE...
Citation :
Ma soeur Minsili,

je voudrais à présent te répondre par rapport à la question "Peut on naître homo ou le devient-on?"

Mon avis par rapport à cette question est que l'être humain, indépendamment de toute autre considération, est au moins deux choses: Nature et Culture. La nature est ce que nous sommes à notre naissance. Et la culture est ce que nous devenons. C'est la nature qui veut que nous soyons humain, avec des caractéristiques propres à cette espèce et qui, en plus de bien d'autres choses, incluent le sexe. Comprenons-nous bien. J'entends par sexe ici, non pas l'organe, mais le genre homme femme. Et si la nature est ce qui fait de nous des femmes et des hommes sans que nous n'ayons rien demandé; si c'est bien elle qui veut qu'à la naissance, nous soyons pourvu d'une verge ou d'un vagin qui déterminent notre personnalité, comment comprendre qu'elle ne nous conduise pas, j'allais dire "naturellement" vers un ressenti sexuel qui soit approprié au sexe dont elle nous a pourvu? Dois-je rappeler ici que la fonction première du sexe en état de nature, c'est la reproduction; et que le fait que celui-ci soit devenu un objet de plaisir aujourd'hui ne peut être que culturel? La nature qui fait bien les choses a doté chaque espèce qu'elle renferme d'un moyen de se reproduire et par ce fait, de perpétuer l'espèce. Chez les plantes, ce moyen se trouve dans le pollen, avec sa panoplie de gamètes mâles et femelles; chez les animaux dont l'homme, c'est le sexe. De toute la création, seule l'homme attribue au sexe une fonction autre que la reproduction. Ce n'est pas tant par sa nature que nous voulons plus complexe que celle de... "simples" animaux. C'est bien par la complexité de sa culture qui est devenu une quête perpétuelle de vanité et de nullité.

Pour me résumer, la nature a fait l'être humain hétéro. C'est la culture qui l'a fait homo. Mais comme on dit: "l'habitude est une seconde nature", l'homme veut aujourd'hui que ce à quoi il a pris goût par mauvaises habitudes, soit décrété naturel pour qu'il se sente à l'aise avec ses péché mignons.

Je veux bien, comme tout le monde à ce sujet, être politiquement correct. Mais à condition qu'on ait l'honnêteté de dire les choses comme elles sont.

...et pour cette interrogation de NGUEMA MBA l'éternel éveillé :

Citation :
A Modzang Mezui, mone Essangui ye Bitam, Mbolo !
Je voudrais juste poser une question: toute langue désigne par desmots des réalités et des faits qu'elle connait;Comment désigne t-on l'hommosexualité en Fang ?

J'ai cependant une question :

Comment peut-on être certain que des comportements de type homosexualité n'existent pas chez d'autres Êtres Vivants tels que les animaux ou les végétaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 18:52

Alghe, Ta question est ce qu'il y a de plus difficile, parce qu'il faut être à la place de l'animal pour savoir réellement. Or, ceci est du domaine de l'impossible; à moins de posséder, comme certains mystiques de a dzaa, le pouvoir de devenir un changelin.

Pourtant, il nous reste, me semble-t-il, la possibilité d'envisager des pistes de réflexions qui prennent leur départ dans la faculté qu'a l'homme d'observer tout ce qui l'entoure. Ainsi, sait-on par exemple qu'il existe une insulte bien connue qui dit: "Pédé comme un phoque". Cependant, il est scientifiquement prouvé que le phoque est tout sauf homosexuel.

On a longtemps cru que les escargots pouvaient l'être, dans la mesure où personne à l'époque ne comprenait vraiment leur sexualité. Aujourd'hui, on sait que les escargots sont hermaphrodites. Donc, là non plus l'homme ne trouvera pas de semblable.

D'un autre côté, on sait aussi que le désir sexuel, exception faite de ce que nous savons des lapins, est éveillé chez l'animal male de manière saisonnière par la femelle au moment où celle-ci, physiologiquement prête pour la conception, émet dans l'air des phéromones qui déclanchent le processus chez lz male. Généralement c'est à ces moments là qu'on observe chez les animaux ce qui est communément appelé "la saison des amours"; avec tous les ballets nuptiaux et toutes les rivalités qu'on peut y observer.

En réalité, l'homme semble bien être le seul être au monde qui ait recours à la pratique contre nature de l'homosexualité. Et cela repose essentiellement sur le fait que lui seul peut faire du sexe un objet de plaisir. Les autres n'y pensent qu'au moment où l'instinct de conservation de l'espèce les interpelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaboma



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Toulouse-France
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 20:22

[quote=".[/quote]

Désolé pour le silence,mais je suis pas revenu sur le forum apres mes posts.

Je vois que certains préfèrent fermer les yeux pour ne pas voir le monde réel dans lequel ils vivent.

Les fang ne sont pas des etres humains à part.Que certains veuillent l'admettre ou pas,l'homosexualité est bien présente dans notre société.
Dans mon 1er post,l'anecdote de ce que j'avais vu étant plus jeune ne faisait qu'élucider le fait que l'homosexualité en Afrique ne trouve pas sa cause dans le "suivisme" des Occidentaux qui médiatisent la leur.
La sexualité,hétérosexuelle ou homosexuelle,a ses prémices dès l'enfance.Elle n'a rien à avoir avec le complexe d'Oedipe.
Les actes homosexuels entre enfants de bas age n'ont rien de différent de ceux pratiqués entre petits garçons et petites filles.Quand bien meme mes cousins dont j'ai parlé dernièrement ont grandi et assument leur orientation sexuelle.Donc ne venez pas me dire que ce n'était qu'un trouble de l'enfance...
Et que dire de ces homosexuels refoulés qui,arrivés à un certain age et sans etre influencés par qui ni quoi que ce soit,disent adieu à leur vie d'hétéro et assument leur attirance pour les personnes du meme sexe qu'eux?

Je dis tout ceci car j'en ai des preuves irréfutables,vu que j'ai des amis gays.Et je préfère me fier à ce que je vis,à ce que je vois,plutot que je de me baser sur un certain Freud que je n'ai jamais connu,ou sur une littérature ancienne et tres tendancieuse qui est,apres tout,l'oeuvre d'etres humains dotés d'un jugement tout aussi subjectif que le mien,aussi intellectuels et respectés soient-ils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mar 2 Sep - 21:37

je viens juste réitérer ma question, comment nomme t-on en Fang celui qui est hommosexuel ? Apparemment modzang Mezui évoque la période actuelle. Dans ce serait bien de le préciser. Actuellement il existe bel bien des Ekang homosexuels. D'ailleurs celui qui avait defrayé la chronique au Gabon était un Fang; un certain Obiang, passé sur TV+.
Mais delà à affirmer qu'il eut dans la société Ekang des gens qui vivaient leur homosexualité ou qu'elle aurait existé serait une erreur abyssale. Nous savons tous aussi la puissance des lobbies gay aujourd'hui et leur volonté qui consiste à faire que toutes les sociétés et peuples ont toujours pratiqué l'homosexualité.
On connas les thèses gunther tesmann sur cette question. Lui même homosexuel, il passera sont temps à draguer le jeunes ados fang avec au finish quelques conquetes.
Le deuxième argument que tu évoques et que les biologiste gays veulent impser est de dire que tout humain serait biologiquement porté de façon naturelle vers cette forme de sexualitécomme l'hétérosexualité. Avec toujours à la clé l"exemple des enfants qui, pour le reste, demeure impertinent.
Et c'est à juste titre que la questionMone Yendju(Yegui/Yeguè) Algue me parat centrale. Existe t-il des plantes et des animaux homosexuels ? A laquelle Modzang, tu réfuse de donner une réponse. C'est d'autant plus intéressant que tu te refugies sur l'expérience des personnes que tu as vu. Or tu semble oublier que la société Fang ne fonction ne fonctionne plus qu'en se référent uniquement à ses normes. C'est une influence que nous subissonsdepuis notre bateau avec les bateaux venu de l'Atlanique.
C'est une évidence évidemmen évidente.
Que tu es des potes gays, n'est pas pour moi un crime ou un péché: c'est dans l'ordre d'une société sans règles, anomique.
Sauf que les enfants qui se ferront adopter devraient désormais avoir le droit de choisir leurs parent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Homosexualité   Mer 3 Sep - 0:46

Eh, a Nguema Mba, dzamege adzo té. Modzang mone ye gnuign ne débat pas. Il fait un plaidoyer, c'est clair. Sinon, pourquoi ne tient-il pas compte des questions qui lui sont posées? Ce sont des questions simples, qui demandent des réponses simples. De plus, il confonfond les choses en croyant que nous tentons ici de nier que des Fang pratiquent l'homosexualité aujourd'hui; ou que nous avons quoi que ce soit contre les pratiques sexuelles de ceux qui se livrent à une telle pratique. Les propos que nous tenons ici ne sont pas homophobes. Nous voulons juste que ceux qui pensent que cette pratique a pu cours dans nos sociétés traditionnelles nous explique sur quelle base il repose ses allégations. Nous parlons de l'art de vivre Fang en ce sens que les Fang avaient généré une société qui a fonctionné selon certaines règles. Et nous croyons que dans la société qui en a résulté, il était difficile d'avoir un comportement qui n'était pas normé. Avec le Mvon par exemple, il n'était même pas possible d'avoir un échange sexuel ailleurs que sur un lit, la nuit, avec sa femme ou avec sa maîtresse. Comment croire qu'on eut pu se livrer à une pratique qui s'inscrit contre le machisme à outrance dont on crédite les Fang? Si Gaboma veut nous en convaincre, il faudra qu'il oublie un peu ses potes gays (le mot est beau) et nous dise en quoi quelques gays bitamois des années 60, 70, ou 80 qui sont ses congénaires apportent la preuve que les Fang du 13ème, 15ème, 18ème siècles... aient pu être gays, comme il dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homosexualité   Aujourd'hui à 17:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: