Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 AKOMEYA: mythe ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 24 Avr - 20:54


nsingbere a écrit:
C'est lui. Il habite les cimes, fond sur un singe, égorge une antilope de ses serres puissantes.
Même sur les singes???? Alors là affraid Ca commence comme ça, ça peut finir sur un enfant (ou un adulte) alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 24 Avr - 22:36

adzidzon a écrit:

nsingbere a écrit:
C'est lui. Il habite les cimes, fond sur un singe, égorge une antilope de ses serres puissantes.
Même sur les singes???? Alors là affraid Ca commence comme ça, ça peut finir sur un enfant (ou un adulte) alors...

c'est toit qui blague avec ces animaux-là!... L'homme lui-même n'est pas à l'abri. Heureusement que Evindi Akung... eeeuh!... Ndoé Minkoo "L'aigle noir des montagnes" porte toujours un chapeau de paille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 25 Avr - 2:20

sunny sunny sunny

Les femmes et les enfants étaient des proies faciles. Les BETI, pour contrer toute attaque venue des airs (oiseaux de proie, panthères) marchaient toujours avec une sagaie pointée vers le ciel.

cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 25 Avr - 17:35

Evindi Mot a écrit:
oh lala, a bemui bese, a bemo bese ! Essonne + nsingbere, bebela mia yiane a a oyanga Nkanny, Minsili, abomo ngone, Otitie, ngone ye beyoghe mi ne ne vé ?
ooh, fo'o ve oyanga. !

YOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU
YOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!
Silghi, wa yi bi'i !


quant à moi je sors mon kalate et mon nkos, j'immortalise les enseignements et je me mets à l'école.


Quoi? Ce n'était pas encore le cas? Lol moi même quand je ne dis rien je prends des notes sur ce qui se dit ici
farao

@Essonne Mfoulou-NZE, one "cachottier" abui Je comprends mieux ma vision un certain soir, seule sur le forum désert, à l'heure où la nuit se fait plus nuit, et où je crus apercevoir un avatar représentant un EMZ aussi chevelu que moi, faisant le grand écart dans un pas de danse qui me laissa pantoise ! Tout ça amu one e mongo a ga dzi Mvett eyong a g'abiali? Shocked Heureusement que le Mvendé te "sort" les mam de la bouche, continuez comme ça, vos petits frères et petites-soeurs se régalent

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 25 Avr - 17:48

[Minsili en mode "je parle de moi à la 3e personne"] lol!

NSUT OBAM MEFAN, voilà un nom qui nous agréerai bien et un grand personnage que nous aurions pris plaisir à connaître afro afro afro ENGOANG ONDO a trouvé son concurrent

Ye me dzo ye na : ma yem ne Betara e Benana be ka be ki Zamba, veda ma kang bo abui ? Je suis fière d'être "fille" de tels gens farao

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 26 Avr - 0:18

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:


@Essonne Mfoulou-NZE, one "cachottier" abui Je comprends mieux ma vision un certain soir, seule sur le forum désert, à l'heure où la nuit se fait plus nuit, et où je crus apercevoir un avatar représentant un EMZ aussi chevelu que moi, faisant le grand écart dans un pas de danse qui me laissa pantoise ! Tout ça amu one e mongo a ga dzi Mvett eyong a g'abiali? Shocked Heureusement que le Mvendé te "sort" les mam de la bouche, continuez comme ça, vos petits frères et petites-soeurs se régalent

Tu sais, Minsili, tu devrais te méfier de la nuit comme de la peste. L'autre jour, tu as fait un rêve que... je dansais. Après tu as vu que... un coup de poing. Il parait même que tu as aperçu le man du Bango quelque part. Akié!... Je t'avais pourtant dit d'aller chez Affle-Fou. Il soigne des cas de vision nocturne perturbée.
Il y a même un chanteur qui vente les propriétés d'un autre médicament qui s'appelle... quelque chose 2000. Et si tout ça ne marche pas, tu peux même demander à Odu comment il avait fait pour retrouver son dzis qui avait été volé par Mvelkuma. Enfin... C'est à toi même de voir. Sinon, voici un exemple de ce qu'il te fo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 26 Avr - 0:22

Tu parles de ce que j'ai déjà en trois version, ce truc-çi? Cool Cool Cool
Sinon di ene man du bango? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 26 Avr - 0:40

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Tu parles de ce que j'ai déjà en trois version, ce truc-çi? Cool Cool Cool
Sinon di ene man du bango? confused

Ce n'est pas toi qui a que... Manu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 26 Avr - 16:40

sunny sunny sunny

MVOMEZOG, le village de ESSONE fut un haut lieu d'initiation au Mvett. Tous les "Bebom be mvett" de l'école "EBANG ELIG MINTEM" y recevaient une "patente nocturne" avant de pratiquer leur art.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 27 Avr - 0:43

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

MVOMEZOG, le village de ESSONE fut un haut lieu d'initiation au Mvett. Tous les "Bebom be mvett" de l'école "EBANG ELIG MINTEM" y recevaient une "patente nocturne" avant de pratiquer leur art.
cat cat

Le seul dommage fut que feu BEKA'MINKO, l'un des disciple du Mvett les plus prometteurs et les plus craints de ses congénères (Akuè Obiang; Ella Bifeghe; etc.), a dû interrompre son sacerdoce à la dernière phase de son initiation, dépassé par le poids de biyeng. Il a été tourmenté tout le reste de sa vie par les minsinsim qui lui avaient déjà été transmis et qui se manifestaient périodiquement comme une forme de possession. Et là il contait, contait, contait... des épopées. Seule chose: il lui était interdit d'utiliser l'instrument. Bien que Maître dans son art et reconnu en tant que tel, il n'avait pas porté le Zighli. Alors, il ne pouvait pas officiellement officier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 27 Avr - 22:23

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

MVOMEZOG, le village de ESSONE fut un haut lieu d'initiation au Mvett. Tous les "Bebom be mvett" de l'école "EBANG ELIG MINTEM" y recevaient une "patente nocturne" avant de pratiquer leur art.
cat cat

Merci pour l'info, mbot ba yem mam abui a Monefang muna cheers Ye "patente nocturne" ane edzom matsog n'ane ga? Question

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 27 Avr - 22:28

Essonne de Mvome-Zoq a écrit:

Le seul dommage fut que feu BEKA'MINKO, l'un des disciple du Mvett les plus prometteurs et les plus craints de ses congénères (Akuè Obiang; Ella Bifeghe; etc.), a dû interrompre son sacerdoce à la dernière phase de son initiation, dépassé par le poids de biyeng. Il a été tourmenté tout le reste de sa vie par les minsinsim qui lui avaient déjà été transmis et qui se manifestaient périodiquement comme une forme de possession. Et là il contait, contait, contait... des épopées. Seule chose: il lui était interdit d'utiliser l'instrument. Bien que Maître dans son art et reconnu en tant que tel, il n'avait pas porté le Zighli. Alors, il ne pouvait pas officiellement officier.

A Essonne de Mvomezog, ghe ma tone wa wok, mot asiki dzam lang Mvett g'adzo biyeng asiki eteré ga? Sad Sad Sad Bref il faudrait quasiment être "choisi"?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 28 Avr - 0:55

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essonne de Mvome-Zoq a écrit:

Le seul dommage fut que feu BEKA'MINKO, l'un des disciple du Mvett les plus prometteurs et les plus craints de ses congénères (Akuè Obiang; Ella Bifeghe; etc.), a dû interrompre son sacerdoce à la dernière phase de son initiation, dépassé par le poids de biyeng. Il a été tourmenté tout le reste de sa vie par les minsinsim qui lui avaient déjà été transmis et qui se manifestaient périodiquement comme une forme de possession. Et là il contait, contait, contait... des épopées. Seule chose: il lui était interdit d'utiliser l'instrument. Bien que Maître dans son art et reconnu en tant que tel, il n'avait pas porté le Zighli. Alors, il ne pouvait pas officiellement officier.

A Essonne de Mvomezog, ghe ma tone wa wok, mot asiki dzam lang Mvett g'adzo biyeng asiki eteré ga? Sad Sad Sad Bref il faudrait quasiment être "choisi"?

Choisi, peut être pas forcément, mais apte à aller au bout du sacerdoce, oui. C'est très codifié ces choses. Il faut être un bon mbo dzam; c'est à dire "Ve nget, ve zong".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 28 Avr - 1:15

sunny sunny sunny
................
Hmmm... Aa Minsili... Il ne s'agit pas nécessairement de l'EVU mais du monde des connaissances de la nuit. Le passage se fait dans les rêves, par la transmission directe des connaissances. Les examinateurs n'étant pas nécessairement natifs de Mvomezog. Certain peut présider l'examen, étant couché dans son "Abaa" en Guinée Equatoriale.

Pour le NTI, le monde onirique (on dit BIYEYEM ou NLO) est un monde des connaissances. Car dans "BIYEYEM" il ya "YEM", connaitre. Pour dire " J'ai rêvé" le Nti dit " Ma te yem biyeyem" littéralement j'ai connu la connaissance de la connaissance.

Cet examen, en réalité, ces révélations portent sur les Connaissances Scientifiques et Techniques (les origines du monde, les secrets sur la forge, les arts), le développement de l'intuition et du raisonnement (OBOUH FEGUE)... Ou la purification rituelle...

Le rêve est le domaine originel de l'acquisition du "Mvett". Dans la tradition de OYONO ADA ENGONO. C'est le "Mvett prophétique". Le NDZO MVETT n'est pas un simple frappeur de bambou " mbom-mvett) mais un véritable prophète ainsi que le décris ESSONE. Il fait partie des (BEYEME, BEKULU MEDZO), prophètes à l'origine des migrations BETI.

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 28 Avr - 18:43

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
biyeng
Que les oreilles entendent!!! Very Happy Very Happy Biyeng ce sont les choses cachées auxquelles n'importe qui ne peut avoir accès. Tout est dit dans cette définition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 29 Avr - 16:10

nsingbere a écrit:
Les femmes et les enfants étaient des proies faciles.
Eyi Mone Ndong raconte d'ailleurs dans un de ses récits mvett comment un Obam possédant six ailes et appelé Bidzung Onoane, fonce sur l'enfant (le bébé) d'Assengone, l'enferme dans ses serres, et remonte dans les airs avec le bambino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 29 Avr - 18:14

sunny sunny sunny
Ces bêtes de proie étaient parfois des "MINKUG", esprits errants capturés ou des réincarnations de méchantes personnes.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 29 Avr - 21:36

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Ces bêtes de proie étaient parfois des "MINKUG", esprits errants capturés ou des réincarnations de méchantes personnes.
cat cat
Ah bon??? A moadzang bya bê'ê wa!!! Capturés par qui? et pourquoi se réincarner en ces bêtes-là en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 29 Avr - 22:26

sunny sunny sunny

Aa Adi Zon,
Dans la religion ATI, quand on mourrait, on devenait "KON" avant de traverser le fleuve " YOM" pour rejoindre les ancêtres de l'"ESSONGO", sorte de paradis des braves et des justes.

Un "KON", s'il était chargé de péchés"MINSEM" ( violations des interdits capitaux du SsO) était lourd. Il était emporté par le torrent du YOM et rentrait errer autour des cases.

Le "KON" pour survivre, doit donc pouvoir s'incarner en une bête féroce : panthère, oiseau de proie, gorille, chimpanzé, buffle, ou serpent... Il appartenait donc au"connaisseur" qui voulait user de ces maléfices de piéger avec un "Abub", charme, autour de la tombe du défunt l' esprit errant ou incarné ( NNEME)...

L'esprit apprivoisé devient donc un "NKUG" vivant dans la forêt ou dans des lieux solitaires. Son double, ou représentation du vrai "NKUG" restait au village, dans un endroit secret seul connu de son possesseur. Ce double pouvait être un lézard, un ver, une souris, ou une chauve-souris...que l'on nourrissait de temps en temps...

Un "kon" non apprivoisé ou non incarné finissait par perdre sa vitalité. Il devenait un arbre.
Après avoir épuisé son cycle végétal, l'arbre à son tour devenait un caillou destiné à être foulé par les passants ou...cruelle humiliation, une pierre sur laquelle on cassait des palmistes"Minbang"...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 30 Avr - 13:48

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Aa Adi Zon,
Dans la religion ATI, quand on mourrait, on devenait "KON" avant de traverser le fleuve " YOM" pour rejoindre les ancêtres de l'"ESSONGO", sorte de paradis des braves et des justes.

Un "KON", s'il était chargé de péchés"MINSEM" ( violations des interdits capitaux du SsO) était lourd. Il était emporté par le torrent du YOM et rentrait errer autour des cases.

Le "KON" pour survivre, doit donc pouvoir s'incarner en une bête féroce : panthère, oiseau de proie, gorille, chimpanzé, buffle, ou serpent... Il appartenait donc au"connaisseur" qui voulait user de ces maléfices de piéger avec un "Abub", charme, autour de la tombe du défunt l' esprit errant ou incarné ( NNEME)...

L'esprit apprivoisé devient donc un "NKUG" vivant dans la forêt ou dans des lieux solitaires. Son double, ou représentation du vrai "NKUG" restait au village, dans un endroit secret seul connu de son possesseur. Ce double pouvait être un lézard, un ver, une souris, ou une chauve-souris...que l'on nourrissait de temps en temps...

Un "kon" non apprivoisé ou non incarné finissait par perdre sa vitalité. Il devenait un arbre.
Après avoir épuisé son cycle végétal, l'arbre à son tour devenait un caillou destiné à être foulé par les passants ou...cruelle humiliation, une pierre sur laquelle on cassait des palmistes"Minbang"...
cat cat
Eh ben!

nsingbere a écrit:
Après avoir épuisé son cycle végétal, l'arbre à son tour devenait un caillou destiné à être foulé par les passants ou...cruelle humiliation, une pierre sur laquelle on cassait des palmistes"Minbang"...

Il valait donc mieux être capturé par "les connaisseurs" que de finir arbre ou pierre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 30 Avr - 20:50

sunny sunny sunny

L'idéal pour l'homme ATI, c'était de traverser le"YOM" ou l"ENDAM", le grand large...

KON, NNEME, NKUG sont les conditions avilissantes de l'homme redevenu âme errante, feu follet ou bête sauvage...

Le rêve de tout initié Beti est de rejoindre l'"ESSONGO", le grand Entonnoir..Rien d'autre.

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 30 Avr - 21:51

nsingbere a écrit:
feu follet ...
Le feu follet est aussi annonciateur de décès... Enfin, son apparition.
nsingbere a écrit:
L'idéal pour l'homme ATI, c'était de traverser le"YOM" ou l"ENDAM", le grand large...
KON, NNEME, NKUG sont les conditions avilissantes de l'homme redevenu âme errante, feu follet ou bête sauvage...
Le rêve de tout initié Beti est de rejoindre l'"ESSONGO", le grand Entonnoir..Rien d'autre.
Je me souviens en effet qu'enfant on nous parlait d'une rivière qu'on traversait lorsqu'on était décédé. Le plus souvent, on nous racontait que le passage était assuré par un animal dont j'ai oublié le nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 1 Mai - 17:22

sunny sunny sunny

ABOBO, l'araignée.
Après avoir confessé son innocence :

Je n'ai pas tué
Je n'ai pas comploté contre un innocent
Je n'ai pas commis d'inceste
..............
Eau du Yom
Où voudrais tu m'emporter ?

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 1 Mai - 20:04

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

L'idéal pour l'homme ATI, c'était de traverser le"YOM" ou l"ENDAM", le grand large...

YOM ane fe LOM? Idem, "ENDAM" réveille des souvenirs en moi Shocked

nsingbere a écrit:
KON, NNEME, NKUG sont les conditions avilissantes de l'homme redevenu âme errante, feu follet ou bête sauvage...

NNEME, ma wok car le mot a vraiment une connotation "maléfique". Enfant d'ailleurs on nous effrayait avec les histoires de "nneme okang"

KON (pl. Bekon?) Comment serait-ce une condition avilissante quand par ailleurs ces derniers (BE KON) sont parfois présentés comme "aides" potentiels?

NKUG : pour ce que j'ai retenu du terme, c'est qu'il renvoit au concept d'êtres? esprits? "esclaves" d'êtres vivants qui les utilisent à leurs propres fins. dans ce cas, cette utilisation peut-elle uniquement être péjorative quand j'ai parfois entenu parler, s'agissant de guérisseurs ou autres personnes dans le même acabit : "a sié e mikug", "a bele nkug wa voali gnè" confused

Sinon, ceux qui ont le malheur de se retrouver dans ces états ont-ils une possibilité de rédemption pour espérer retraverser l'ENDAM?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 1 Mai - 23:42

sunny sunny sunny

Belles questions, Aa Ngon Mvog Bedimi Ngoe !
On dit ENDAM (le grand large)- YOM (Fleuve mythique)- Ce sont les portes des cieux ou de l'abîme sans fond : OTOTOLAN- NDZANG...ou TOLINDONG...

La religion Beti compte trois cieux :

L'Engong, lieu inaccessible, c'est le siège de Dieu-Esprit (Fegue et de son double Obouh Fegue).
L'Ekang,, Monde de la Puissance.
L'ESSONGO, Monde de la Religion.

L'ESSONGO(Grand Cône) est le premier lieu de séjour de l'homme juste, auprès des filles de Dieu ( Bengone be Zamba) : Nyingono, Ada et Mengue. C'est le siège de la Justice Immanente, celle des Ancêtres. Le Beti dira :
" MA KE SOMANE ESSONGO..." Je vais porter plainte dans l'Essongo. Par abus de langage ou ignorance, on parle des Bekon.

Le Monde des Bekon est le monde astral, un monde parallèle au EMO MINGLANG (Monde des Veillées et des Palabres). Le KON est un être immatériel n'ayant pas encore ou pu franchir le YOM ou l'ENDAM. Le monde des Bekon est le monde de la forêt et de la vase. Domaine du chimpanzé (WOO et de son alter ego le gorille, ngui) et du crabe (KARA).

Selon la religion Beti, le chimpanzé est un homme. Car il est comme l'homme, le seul animal pratiquant la copulation ventrale et dorso-ventrale. Le chimpanzé est un homme non évolué ou en regression (KON).
Le monde des Bekon dirigé par OBA KUDA, ancêtre des chimpanzés, ses deux filles ANANGA BELA et NYENGUE BELA et leur époux ABOMO NGUELE.
C'est aussi le monde de la connaissance ( Ndong Mba, Ngui).

A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...
Nga abui dili ?
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Aujourd'hui à 13:35

Revenir en haut Aller en bas
 
AKOMEYA: mythe ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» Serpents géants:mythe ou réalité?
» mythe ou réalité ?
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» PR et orage...mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: