Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 AKOMEYA: mythe ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 18 Mai - 23:24

nsingbere a écrit:

Un très grand patriarche YEMVENG, Moise OKOUA ESSAMBA, longtemps ennemi de mon père mourut. Je ne fus pas au deuil.

Quelle grande surprise pour les notables de découvrir mon nom comme le légataire du "KALATE AYONG". C'est ce "KALATE AYONG" que je partage avec vous dans ce forum.

Ah !!! Bi tam a foa ve Tara OKOUA ESSAMBA ngan amu bia yegue abui mam muna

nsingbere a écrit:

Un autre Patriarche, un des plus grands sages du Cameroun Central, OYONO MINLO Pierre , mourut. Il fut l'ennemi déclaré de mon père qui avait imposé "le droit de vote" pour la désignation des Chefs.
Les enfants et petits fils du défunt se disputaient "une chose".


Dsl de rire mais c'est souvent ça, wa wok ve mikobo, ve na boan be kala ba sung "dzom", les enfants d'un tel se disputent "la chose" !!! Et si ça se trouve les plus "bagarreurs" devant cette "chose" si convoitée en perdraient leur ewondo et Akié la venue de l'individualisme et capitalisme est partout

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 18 Mai - 23:32

@Evindi Mot, me ne foa ane woa, olun e mintié a nnem a nlang akia mam di. Ok il y aurait eu tromperie dans l'histoire (un camp ayant promis qq chose qui fut finalement plus arrachée que donnée) mais bon le passé c'est le passé, mais au moins il peut nous aider à avoir une certaine expérience et ne plus se laisser "berner". Bi bo ya asu ne mam me tiendé? nsili eyong bia yen ane mbot bezing be gele be va'a mbot y'eza meyong mam Betara e Benana Sad

Citation :
Une "belle et sainte colère" Aa EVINDI MOT...Elle est prise de conscience. En effet c'est à Akono, Mission Catholique que les Patriarches "Beti" avaient "béni" DE Gaulle qui nous promettait l'indépendance...
Rassure-toi, le "NGANG MEDZA " est sous bonne garde. Deux Évêques sont décédés en le convoitant....

A Mvendé mafiri n'ane foa nala et que sui veut s'y frotter nnem n'dzalne e asum ayi biri !!!!

PS : cette expression vient de me revenir mais pas très sûre du sens : A BIRI (A BIDI) = dans le sens "il récoltera ce qu'il a semé"? ou bien "wa yi biri e mis" : toi-même tu verras ! confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 21 Mai - 20:08

nsingbere a écrit:


A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...

a Mvendé, engongol yé o ne ma traduire "ntondo obe a kuligi nso" ?


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 23 Mai - 16:39

nsingbere a écrit:


A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...

AU CAS OU NOUS NE L'AURIONS PAS TOUS SAISI, CETTE CONFESSION EST A RETENIR PAR COEUR. MEMORISONS-LA. IL S'AGIT DE NOTRE TOTALITE VITALE DECLINEE.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 23 Mai - 19:23

Très profond ce que tu nous a mis là, Mvendé Nsingbere,ça répond à bien de questions, ça nous renvoit à qui nous sommes.J'ai toujours pensé que l'oeuvre de l'abbé Théodore Tsala gagnerait à être plus connue, tout comme celle d'un autre prêtre le défunt abbé Anya Noah, dont l'Aba'a Ekang à Mbalmayo ,est laissé en décrépitude.
C'est drôle à un certain âge nous ne nous rendons guère compte de l'importance de certaines choses, j'ai passé quelques années de ma vie à Vimli et je n'ai jamais éprouvé à l'époque, l'envie de franchir le seuil de ce fameux"Aba'a Ekang" d'Anya Noah,pourtant il était très calé en culture Ekang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 24 Mai - 21:36

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Très profond ce que tu nous a mis là, Mvendé Nsingbere,ça répond à bien de questions, ça nous renvoit à qui nous sommes.J'ai toujours pensé que l'oeuvre de l'abbé Théodore Tsala gagnerait à être plus connue, tout comme celle d'un autre prêtre le défunt abbé Anya Noah, dont l'Aba'a Ekang à Mbalmayo ,est laissé en décrépitude.
C'est drôle à un certain âge nous ne nous rendons guère compte de l'importance de certaines choses, j'ai passé quelques années de ma vie à Vimli et je n'ai jamais éprouvé à l'époque, l'envie de franchir le seuil de ce fameux"Aba'a Ekang" d'Anya Noah,pourtant il était très calé en culture Ekang.

Il n'y a eu personne pour reprendre le relais? Dommage No J'avoue ne pas savoir grand chose des noms que vous citez (Théodore Tsala et Anya Noah) mais il n'est jamais trop tard. J'entends beaucoup de références à Engelbert Mveng to'ane ma yem ki nfang nfang e mam a bo, je sais juste qu'il disposait d'une certaine expérience dans le domaine justement de nos traditions.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 25 Mai - 2:01

Je ne sais pas si quelqu'un a repris le flambeau a kal dzam, je vais profiter de mon séjour cet été, a dzè, pour savoir ce qu'il en est.
Mais l'abbé Anya Noah était très calé, je me souviendrai toujours du proverbe"Ebamkoko ayi Djongo'o" qu'il a sorti lors des obsèques de mgr Paul Etoga, à mbalmayo, je crois en mars 1998, où il se plaignait de l'absence aux obsèques de mgr Adalbert Ndzana , successeur au diocèse de Mbalmayo d Paul Etoga.
Le proverbe illustrait parfaitement la situation et c'était merveilleux d'entendre tant de sagesse élaborée en langue Beti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 11 Juin - 13:01

Au fait aaa Nsingbere, les bioms que l'on se transmet de génération et qui font office d'akomenga ont-ils une forme unique? Par exemple, est-ce toujours un stylo? Very Happy Ou peuvent-ils avoir plusieurs formes, partant de la chose la plus élémentaire, banale, comme une feuille, à la chose la plus compliquée, comme un ossement? Ou encore, la forme ne compte pas, seule compte la puissance qu'on met dans cette chose...

miéhdzâ a écrit:
afanebengon a écrit:
je ne sais dans quelle mesure cela est vraie mais j'ai appris que nous avons tous des bivou en nous à la naissance,pour preuve certains enfants de chez nous pour ne pas dire tous souffrent (okekara)
En vérité, tous les enfants ne souffrent pas d"'okekara".
Vrai aussi que l'affection semble toujours liée à certaines prédispositions...
Okekara (littéralement: petit crabe) chez un enfant, semble désigner la présence d'une force tentaculaire. Un kara. ...un évu, quoi!
La question est ici : comment soigne-t-on cet Okekara?


Dernière édition par adzidzon le Jeu 11 Juin - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 12 Juin - 15:26

sunny sunny sunny

Hmm Adzidzon, Mbolo !

Tu as raison. Peu importent bics et autres fétiches. Ce qui compte, c'est la puissance transmise par la force de l'incantation. L'homme Ati est un seigneur du verbe. Il se définit comme "homme de parole et de LA PAROLE", le " NTEBE ZANG BINYING BISE", centre, médiateur de toutes les formes de vie.

L'Okekara est un petit crabe. Il s'agit d'un evu mal non digéré, mal assimilé. Okekara est un rejet du greffon-evu. Il se love dans le foie ou la rate de l'enfant et le mordille. L'enfant devient turbulent, a parfois des fièvres, des coliques et des visions sur les "choses de la nuit". Il est bavard...

On n'extirpe pas "okekara". On le "retourne" et on lui "brise les dents"pour lui ôter son agressivité.

Le guérisseur enferme l'enfant dans une case obscure d'où ne filtre aucun rai de lumière. Il fait des incantations et des conjurations sur l'evu.

L'enfant mangera pendant 9 jours des herbes amères, des œufs, du miel et des abats de " ZOM MVU", chien roux ayant quatre yeux ( en fait deux taches sur le front.

La touche finale (abandaga) a lieu autour d'un feu sous un quinquina"ekuk". Neuf initiés se passent l'enfant en affirmant que l'evu ne le dérangera plus.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 12 Juin - 16:30

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Hmm Adzidzon, Mbolo !
Tu as raison. Peu importent bics et autres fétiches. Ce qui compte, c'est la puissance transmise par la force de l'incantation. (...)
Hum! C'est bien ce que je me disais, akiba, abora, ngang, de l'avoir confirmé. Et aussi merci pour toutes tes explications sur Okekara. Mais il me vient une (d) autre (s) question (s), à cette allure je vais finir par prendre à Minsili son nom Very Happy. Cette question, en fait, c'est toi qui me l'a suggeré en parlant d'oeuf dans le traitement de Okekara.
Alors, on nous a toujours dit - et je l'ai vu à plusieurs reprises - que lorsque quelqu'un sortait accidentellement et subitement en vampire (terme inapproprié Razz ), comme cela est parfois et fréquemment arrivé pendant les accidents de circulation, il faut que celui dont l'esprit est subitement sorti de son corps prenne (je ne sais plus exactement combien) des oeufs frais, qu'il les casse, et qu'il en avale immédiatement le contenu (jaune d'oeuf...) pour revenir à lui-même... Les questions seront donc : Pourquoi l'oeuf? Qu'a-t-il (l'oeuf) de particulier sur le plan mystique? Et le fait d'en prendre dans ce genre de situations permet-il réellement à celui dont l'esprit s'envole de revenir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 12 Juin - 23:30

nsingbere a écrit:


L'Okekara est un petit crabe. Il s'agit d'un evu mal non digéré, mal assimilé. Okekara est un rejet du greffon-evu. Il se love dans le foie ou la rate de l'enfant et le mordille. L'enfant devient turbulent, a parfois des fièvres, des coliques et des visions sur les "choses de la nuit". Il est bavard...

cat cat

Kié !!! Mince ça me rappelle quelqu'un ça Shocked

Nsili : ye adzo "Okerera" d'a bebe ve bongo? Si oui, jusqu'à quel âge sont-ils concernés à Nsingberé?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 13 Juin - 1:29

Très instructif tout ce qui se dit(s'écrit ) ici.Continuez à parler, je sens ma quête de connaissances toujours plus s'agrandir.En fait, c'est beaucoup de carnets de notes qu'on se doit d'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 13 Juin - 1:56

Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:


A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...

a Mvendé, engongol yé o ne ma traduire "ntondo obe a kuligi nso" ?


farao

Il faut noter que cette confession est l' équivalente de "la foi des Apôtres"
Elle place le BETI qui la récite dans le sillage de ses ancêtres et légitimise son verbe.

NTONDO OBE A KULIGUI NSO = LE TOUT PUISSANT ACCOMPLIT MA VOLONTÉ.
NTONDO OBE : L'INSUFFLATEUR., PUISSANTE AME VITALE...DIEU DISPENSATEUR...
A KULI NSO : Donner un résultat, extraire l'amande...
sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 13 Juin - 2:04

Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:


A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...

AU CAS OU NOUS NE L'AURIONS PAS TOUS SAISI, CETTE CONFESSION EST A RETENIR PAR COEUR. MEMORISONS-LA. IL S'AGIT DE NOTRE TOTALITE VITALE DECLINEE.


farao
En effet. sunny sunny sunny cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 13 Juin - 3:47

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
nsingbere a écrit:


L'Okekara est un petit crabe. Il s'agit d'un evu mal non digéré, mal assimilé. Okekara est un rejet du greffon-evu. Il se love dans le foie ou la rate de l'enfant et le mordille. L'enfant devient turbulent, a parfois des fièvres, des coliques et des visions sur les "choses de la nuit". Il est bavard...

cat cat

Kié !!! Mince ça me rappelle quelqu'un ça Shocked

Nsili : ye adzo "Okerera" d'a bebe ve bongo? Si oui, jusqu'à quel âge sont-ils concernés à Nsingberé?
sunny sunny sunny
"okekara demeure jusqu'au décès de son possesseur. Il va le troubler pendant sa vie. Douleurs abdominales, fatigues intenses, poisse(Dzongo)...

Evu-okekara est particulièrement jaloux. Il peut être dangereux pour le partenaire, lui porter la poisse, provoquer sa mort... C'est pourquoi nos parents nous recommandaient d'observer nos partenaires. Observer comment se déroule la journée après une nuit d'ébats avec un(e) partenaire... Quels rêves faisons-nous quand nous sommes couchés ensemble...
cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 17 Juin - 0:51

adzidzon a écrit:

Alors, on nous a toujours dit - et je l'ai vu à plusieurs reprises - que lorsque quelqu'un sortait accidentellement et subitement en vampire (terme inapproprié Razz ), comme cela est parfois et fréquemment arrivé pendant les accidents de circulation, il faut que celui dont l'esprit est subitement sorti de son corps prenne (je ne sais plus exactement combien) des oeufs frais, qu'il les casse, et qu'il en avale immédiatement le contenu (jaune d'oeuf...) pour revenir à lui-même... Les questions seront donc : Pourquoi l'oeuf? Qu'a-t-il (l'oeuf) de particulier sur le plan mystique? Et le fait d'en prendre dans ce genre de situations permet-il réellement à celui dont l'esprit s'envole de revenir?
sunny sunny sunny

Mbolo AA Adzidzon,

J'avoue m'être peu penché sur la question. Je sais toutefois qu'on traitait ce genre de cas avec des œufs ou du gombo (etetam). L'œuf et le gombo ayant la particularité d'être des liants, des substances glissantes. Afin de favoriser le glissement de l'âme échappée dans son enveloppe?..

L'œuf laisse suggérer un " symbolisme". C'est la matière originelle de la création : l'œuf cosmique de Oyono Ada Engono. L'œuf renvoie à la créature, à la vie dans son état initial...
cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 17 Juin - 23:55

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Mbolo AA Adzidzon,

J'avoue m'être peu penché sur la question. Je sais toutefois qu'on traitait ce genre de cas avec des œufs ou du gombo (etetam). L'œuf et le gombo ayant la particularité d'être des liants, des substances glissantes. Afin de favoriser le glissement de l'âme échappée dans son enveloppe?..

L'œuf laisse suggérer un " symbolisme". C'est la matière originelle de la création : l'œuf cosmique de Oyono Ada Engono. L'œuf renvoie à la créature, à la vie dans son état initial...
cat cat cat
Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 7 Juil - 17:06

A nsingberé na ya y’o vone ya bane be nkal e bobedzang? One vé ? Ye Mvendé a kare dzoghe nda zukulu nala ?

Mane nsili : y’one me dzam kare asu dzé be Beti ba ding dzem e kié biloa adandang eyong ba dzem awu ? y’a-t-il une symbolique particulière à brandir des feuilles et branchages lors de ces danses ? C’est le clip de ma sœur qui m’a fait penser à ça : Lady Ponce "Hommage Awu"

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 16 Aoû - 18:19

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny


La religion Beti compte trois cieux :

L'Engong, lieu inaccessible, c'est le siège de Dieu-Esprit (Fegue et de son double Obouh Fegue).
L'Ekang,, Monde de la Puissance.
L'ESSONGO, Monde de la Religion.

L'ESSONGO(Grand Cône) est le premier lieu de séjour de l'homme juste, auprès des filles de Dieu ( Bengone be Zamba) : Nyingono, Ada et Mengue. C'est le siège de la Justice Immanente, celle des Ancêtres. Le Beti dira :
" MA KE SOMANE ESSONGO..." Je vais porter plainte dans l'Essongo. Par abus de langage ou ignorance, on parle des Bekon. Le rêve de tout initié Beti est de rejoindre l'"ESSONGO", le grand Entonnoir. Rien d'autre".



A retenir cette confession enseignée par les Patriarches Théodore TSALA et Lucien MANGA :
Question :
ONE ZA A MAN BETI ?

Réponse :
ME NE MAN YENGONG
MBIALANE EKANG
NLOT ZEN Y'ESSONGO ai BEKON
ATOBO NNAM Y'EMO MINGLANG
NTEBE ZANG YA BINYING BISE
BI BIA YENE,
BI BI NE TE YENE...
MA VE,
MA VAA
NTONDO OBE A KULIGI NSO...
Nga abui dili ?
cat cat

Amvena Nsingbere nous a instruits sur les trois cieux dans notre spiritualité :
1/ l’ENGONG (Esprit Pur, Essence)
2/ l’EKANG (Puissance)
3/ l’ESSONGO (Religion)

Un mot sur ce troisième « ciel ». Déjà, le terme « essongo » est ce que d’autres appelleront « essoga », « essogha », cet entonnoir végétal fait d’une feuille de bananier pliée en entonnoir et qui sert à des fins thérapeutiques. L’essongo (essoga) contient une mixture de plantes curatives écrasées jusqu’à ce qu’il n’en reste que des fibres potentiellement liquides. Lors des soins, l’essongo est délicatement pressé de sorte que la préparation médicinale qu’il contient s’écoule goutte par goutte par la pointe très effilée de cet entonnoir. L’essongo peut ainsi par exemple servir de collyre pour les yeux : une goute dans l’œil malade, ou dans les deux yeux malades, ou encore une goutte dans l’œil bien portant pour prévenir une contagion par l’œil affecté, etc. L’essongo est aussi utilisé pour les soins dentaires : une goutte sur chaque ongle de mains, une goute sur chaque ongle de pieds : dix gouttes, dont une par doigt et par orteil. Le patient est assis en plein air au moment où le soleil est à son zénith. Il a les mains posées sur les genoux et fixe le ciel. Le patient connaîtra un pic douloureux dans la zone malade mais pour un laps de temps et ensuite la douleur dentaire partira, la dent malade sautera, selon…

Si l’on comprend bien l’essongo, son mode d’utilisation et aussi ses effets, on comprendra pareillement que le troisième « ciel » est un ESSONGO, un entonnoir. L’entonnoir implique une idée de tri, de sélection serrée et partant de pureté. Le liquide qui s’écoule par pression délicate de l’essongo est un liquide concentré, pur, non altéré, non dilué, efficient et efficace au maximum. De même, par analogie, dans l’ESSONGO, troisième « ciel », les Ancêtres qui y sont admis ont été triés, sélectionnés sur des critères très serrés d’éthique, de très haute moralité. Leurs sentences sont ce liquide concentré, pur, non dilué par la négativité commune aux Hommes, et leur jugement (thérapie) est juste, efficient, efficace. L’ESSONGO est le monde des Ancêtres Ennoblis parce que jugés justes, non-corrompus.

NB : Tous les Ancêtres ne sont donc pas admis dans cette dimension élevée, ce « Grand Cône » ou « Entonnoir » (cf. l’essongo, l’essoga). On aura compris que la désignation ESSONGO (ESSOGA) pour ce troisième plan vibratoire ou « ciel » ne concerne en rien la forme de cet « étage » mais bien sa nature, sa qualité : c’est un entonnoir médicinal, un « essongo », il procède d’une sélection stricte et le liquide qu’il sécrète (« Justice Immanente » d’Amvene Nsingbere) est un concentré pur, vraiment une essence curative de première qualité.

Betate be lik bia beta akum, ve bia yeme ki, bebela. Be wok bia engongol. Les Ancêtres nous ont tout laissé, tout. Qu’ils nous pardonnent.

Amvene Nsingbere, akiba biyong ebu pour ces lumières qui nous éclairent le chemin.




farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 19 Oct - 1:10

sunny sunny sunny
Tu es béni des ancêtres, EVINDI MOT. Et merci d'avoir su expliquer en termes clairs et savants la "cosmogonie" ATI.
Le Nti ne dit pas: " MA YE SOMANE A BE ZAMBE." ( JE ME PLAINDRAI AUPRES DE DIEU). Il dit plutôt : " MA YE SOMANE ESSONGO."
L'Essongo est un egregore de neuf ancêtres originels passés, et déclarés justes et parfaits par NTONDO OBE.
L'ESSONGO ne croît pas en nombre; il se renforce des actes louables des vivants et de l'intégration en son sein des âmes des hommes justes.
Certains y voient une équivalence avec le " SEIN d'ABRAHAM" dont parle la Bible ?
Certains situent l'ESSONGO dans la planète VENUS OTSA'A" (Le Flambeau) ou dans la constellation de l'ORION ( TOLO ESSEP).
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 19 Oct - 4:45

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Le Nti ne dit pas: " MA YE SOMANE A BE ZAMBE." ( JE ME PLAINDRAI AUPRES DE DIEU). Il dit plutôt : " MA YE SOMANE ESSONGO."
L'Essongo est un egregore de neuf ancêtres originels passés, et déclarés justes et parfaits par NTONDO OBE.
L'ESSONGO ne croît pas en nombre; il se renforce des actes louables des vivants et de l'intégration en son sein des âmes des hommes justes.
Certains y voient une équivalence avec le " SEIN d'ABRAHAM" dont parle la Bible ?
Certains situent l'ESSONGO dans la planète VENUS OTSA'A" (Le Flambeau) ou dans la constellation de l'ORION ( TOLO ESSEP).
cat cat

akiba abuiii, a Mvendé, oh lala. j'ai entendu effectivement dire que Otsha'a Alu ("le tison de la nuit", soit Venus) est la demeure des âmes justes.

ainsi donc, l'ESSONGO est constitué d'un nombre fixe : 9 Ancêtres justes et purs... ça alors.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 19 Oct - 14:14

sunny sunny sunny
Neuf ancêtres purs et justes dont les "trois mères originelles" :

- Nyingono (Mère Vivante ou Lune Vivifiante ?). Elle est l'initiatrice du So, la Déesse de la Providence. C'est la 'mater-soter', équivalente de la Vierge Marie, les Eton la nomment Nna Ngone. Les vieux Betis l'appellent Nyia Ngogo ( La Roche Mère).

- Ada, la mère qui a assuré le passage, la transition de l'Ekang vers l'Emominlang,

- Mengue, la Première mère humaine.

Les 6 autres ancêtres ne sont pas révélés.

L'Essongo serait situé dans la planète Venus ou dans la constellation de l'Orion (TOLO ESSEP).

Ainsi lorsque LA VOIX dit à Amvene Obam : " TE DEGANE AKOE, TON'ANE TOLO" elle se réfère bien sûr à un repère astronomique mais surtout à un repère moral.

TON'ANE TOLO veut dire que l'homme ATI doit suivre la VOIE DE SES ANCETRES PASSES, DE SES ANCETRES JUSTES. Il doit tourner le dos au "nord" domaine mortifère. AKOE étant le monde des "GOIM", barbares et des étrangers.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 19 Oct - 18:59

akié. akiba abui a mvendé, même si je note les tendances toujours plus hébraïsantes de notre ancien. "gohim"? "belobolobo" ou "belop" n'aurait-il pas suffit ? décidément les Cananéens ne changeront donc jamais

o dju'u ma a mvendé, ma bo fianga, même si c'est vrai qu'on est souvent trop Cananéens lol!

pour faire plaisir à l'ancien faudrait-il donc dire maintenant formuler que les Ekang sont des "karaïm", des "lettrés", des hommes "de livres" ? pourrais-je oser une analogie entre "karaïm" (heb.), hommes de livres et "kalara" (ek.), livre ? non, l'homo evindi doit exagérer



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 20 Oct - 8:29

sunny sunny sunny
Tu dis vrai, EVINDI, mon background "Eglise Presbytérienne Américaine."
M'enfin... EKANG vient du vieux mot " A KANG" Dessiner. Car l'écriture fut d'abord cunéiforme ensuite idéogramme.
D'où le mot "EKANGA", lettre...
EKANG signifie donc lettré, adorateur. Les autre étant des...G...(Hébreu quand tu nous tiens !)
C'est le monde de l'Intelligence dans toutes ses formes (positives et négatives).
L' Engong étant celui de l Esprit PUR et l' ESSONGO celui de LA JUSTICE IMMANENTE.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 20 Oct - 8:41

sunny sunny sunny
Mon ordi s'affole. Je voulais tout simplement ajouter que :

KAN en Chinois veut dire : "LIRE, VOIR".

et FANG veut dire en Chinois, Vieille, Ancienne Race.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
AKOMEYA: mythe ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» Serpents géants:mythe ou réalité?
» mythe ou réalité ?
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» PR et orage...mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: