Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 AKOMEYA: mythe ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 20 Oct - 11:00

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Mon ordi s'affole. Je voulais tout simplement ajouter que :

KAN en Chinois veut dire : "LIRE, VOIR".

et FANG veut dire en Chinois, Vieille, Ancienne Race.
cat cat

à propos de ces connections Ekang-Qin (Chine), tu connais probablement notre soeur Mendomo qui (a) fait des recherches linguistiques sur le sujet. elle aurait retrouvé notre langue dans un antique parlé de Chine. les autorités du pays auraient été tellement surprises et peut-être intriguées par ses démonstrations qu'elles lui auraient facilité ses recherches. elle aurait même identifié l'antique dynastie Shang (?) comme ayant un lien avec nous. les Shang sont les inventeurs historiques de l'écriture chinoise telle qu'on la connaît encore aujourd'hui. je ne pense pas que sita Mendomo ait déjà publié ses travaux, à moins que je me trompe. sita Mendomo est une petite-fille de chef Ewondo là-bas à Ongola Yewondo (Y'dé).

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 20 Oct - 12:56

sunny sunny sunny
J'en ai entendu parler. Elle serait en Belgique suite à un drame familial.(Sa fille aurait été engloutie par le tsunami en Thailande). Peut-être qu'il ne s'agit pas de la même personne...

En effet il ya beaucoup de curieuses correspondances onomastiques entre le Fang et le Chinoispar exemple : (N) DONG, WONG, ZENG, ZONG, DZU, (ND)JIE...

En tout cas le Père Trilles suggèrait déjà que les Fangs seraient une autre race...
Mais le passage du " NI HAO" à "MBOLO" a dû être pénible...

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 13:53

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
En tout cas le Père Trilles suggèrait déjà que les Fangs seraient une autre race...

cat cat
Trilles n'exagérait-il pas? Comme certains de son époque d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 15:34

sunny sunny sunny
Le Père Trilles dit : " Ils seront chasseurs mais aussi pasteurs; noirs, mais aussi rouges et parfois blonds; féroces et parfois d'un accueil facile et agréable." ( P.Trilles : CHEZ LES FANG

Le Missionnaire Protestant Adam écrivait quant à lui en 1865 : " En m'établissant chez les Fang, j'avais fait à l'avance, sur la foi de leur renommée, le sacrifice de ma vie. J'ai été étonné de voir, qu'à la couleur près, on pourrait se croire dans une peuplade européenne." cité par Trilles

Vivien de Saint Martin écrivait dans Le Tour du Monde en 1868 : " Un peuple nomade qui de proche en proche s'est étendu à l'Ouest jusqu'au Golfe de Benin et aux approches du Gabon, les Fan, présente dans sa configuration les traits caractéristiques de la race caucasique..."

Les explorateurs Burton et Marche en disent autant.
study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 16:38

ayong bot beté bese be ne minsos !! bi nga be minsut : ne viouuuuk !!! ne vioulouloulouk !! ne labak !!! kontak kontak ane alu, ane goudlon* (goudron) ! aka, mia wok djé ? te mia ke mia wok bot beté, hein ? ba lane mina. be ne mina. ba dang minsos ! iii nyèk ! be kolo bot mis !

a mvendé o, o dib melo oo, wok ya ? owé. o kome dib melo ngul. te wok bot beté. bia yeme be aval be ni. za a dimine be ?

mone nanga a nji bo "blond" ézing, minsos. aval saison de pluies a nji bo "hivernage". mi ayene ya ?





farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 16:43



farao


Dernière édition par Evindi Mot le Jeu 22 Oct - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 19:47

sunny sunny sunny

Je partage ton point de vue EVINDI MOT.

Signalons toutefois que selon certaines légendes, NNANGA KARA KOBO était albinos... Et les migrations BETI auraient été mues par la légende du NNANGA KON, l'Albinos fantôme.

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 22:38

mvendé que dit cette légende ?

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 23:06

sunny sunny sunny
La légende du NNANGA KON fait des BETI un peuple en quête théologique. A contrario des autres peuples qui recherchaient plutôt des espaces vitaux.

MENGUE, la fille de Dieu avait perdu son fils unique. Les Beti furent affligés par ce deuil. Une prophétie leur ordonna de se faire des scarifications et de se mettre en route, vers le "MESU ME DJOP" (couchant) où ils allaient rencontrer, surgissant des brumes et de la mer, le "Nnanga Kon", l'Albinos Fantôme. Ce dernier leur donnerait des nouvelles du "Fils de MENGUE".

Le premier missionnaire, Mister GOODE (MINSA GOOT-ONGOTO ZAMBE), fut identifié au "NNANGA KON". Il se hâta de leur dire que Mengue était Marie et son Fils perdu, Jésus Christ.

Les BETI mirent ainsi fin à leur long deuil " EVA ¨MELUNGA " et embrassèrent le christianisme.

Quant à NNANGA KARA KOBO, les traditions Basso et ADIE reprises par J.B. OBAMA affirment qu'il était albinos.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 22 Oct - 23:47

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
La légende du NNANGA KON fait des BETI un peuple en quête théologique (...)
cat cat
C'est exactement ce que dit aussi le mythe de l'Evu. Si le peuple a quitté son espace originel, c'était parce qu'il essayait de renouer avec la divinité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 23 Oct - 0:23

sunny sunny sunny
Le désistement dans cette quête du "graal", cette vocation à la spiritualité nous condamnerait. Il ferait de nous des êtres abâtardis, vidés de vitalité et culturellement morts.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 23 Oct - 1:19

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

MENGUE, la fille de Dieu avait perdu son fils unique. Les Beti furent affligés par ce deuil. Une prophétie leur ordonna de se faire des scarifications et de se mettre en route, vers le "MESU ME DJOP" (couchant) où ils allaient rencontrer, surgissant des brumes et de la mer, le "Nnanga Kon", l'Albinos Fantôme. Ce dernier leur donnerait des nouvelles du "Fils de MENGUE".

Le premier missionnaire, Mister GOODE (MINSA GOOT-ONGOTO ZAMBE), fut identifié au "NNANGA KON". Il se hâta de leur dire que Mengue était Marie et son Fils perdu, Jésus Christ.

cat cat

le patriarche Anguissa m'avait parlé de "mone ngone zambe a djang" (le fils de la fille de zambe s'est perdu), à quelques variantes près. cette histoire lui tenait beaucoup à coeur. le mone ngone zambe en ?ion n'ayant aucun signe distinctif sur le corps, rien pour le reconnaître au milieu des autres enfants, il fut désormais institué les tatouages qui permettrait de distinguer chacun. le rouge-gorge (oiseau) aurait été le signal de la disparition de mone ngone zambe et du deuil.

je crois que lui il situait l'épisode en Aethiopie. le christianisé qu'il était identifiait sans hésitation ngone zambe à Mery-Amon, Mariama, Myriam, Melia, Maria et mone ngone zambe au thaumaturge essenien. il parlait carrément d'une parenté entre ledit thaumaturge et la lignée royale aethiopenne par ngone zambe l'aethiopienne.

bref, voilà ce que le patriarche me disait. il était très convaincu et semblait vraiment se satisfaire de cette tournure des événements. ça lui convenait. tant mieux.

mais... comment dire... que pense Mvende lui-même de cette histoire ??

Mengue en ?ion est aussi d'après les explications de Nyamoto nsingbere la première mère humaine et elle fait également partie de l'Ennéade de l'ESSONGO (avec deux autres "Mères Primordiales, Nyingono et Ada).

alors, symbolisme ? codes à déchiffrer ? autres pistes ?


farao


Dernière édition par Evindi Mot le Dim 25 Oct - 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Ven 23 Oct - 10:51

sunny sunny sunny

HUM...EVINDI MOT ! Questions pertinentes mais embarrassantes. Nous voici dans un " AFRICANUS DA VINCI CODEX" version Engelbert MVENG.
Que pense la Bible de toute cette légende Fang ?

Jean dans l’Apocalypse (12, 1-17) :

Un signe grandiose apparut dans au ciel : une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement. Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d’un diadème. [...] En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s’apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle [... 1 ; et son enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s’enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 24 Oct - 22:13

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

HUM...EVINDI MOT ! Questions pertinentes mais embarrassantes. Nous voici dans un " AFRICANUS DA VINCI CODEX" version Engelbert MVENG.
Que pense la Bible de toute cette légende Fang ?

Jean dans l’Apocalypse (12, 1-17) :

Un signe grandiose apparut dans au ciel : une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement. Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d’un diadème. [...] En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s’apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle [... 1 ; et son enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s’enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge [...]
J'avoue que j'ai rien compris... Je n'ai pas bien déchiffré le verset de l'Apocalypse cité. Explications donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 25 Oct - 17:04

sunny sunny sunny
Il suffit de faire un rapprochement avec la légende de "NGON ZAMBA" qui avait perdu son Fils. Cette légende, agréée par les Missionnaires Protestants avait été violemment combattue par Mgr GRAFFIN, Evêque de Yaoundé. Fait étrange, Mgrs Paul ETOGA et Jean ZOA, initiés du Soo devenus Evêques aimaient faire lire ce passage.

Le texte de l'Apocalypse que je cite parle de la naissance du FILS de DIEU.
La femme, ( MARIE MADELEINE) MELIA s'enfuit dans le désert (désert ici désigne un lieu inhabité, la forêt).

Comme le suggérait le Patriarche ANGUISSA à EVINDI MOT, "Maria" serait venue en Afrique.
La quête spirituelle des Fang devrait donc être prise au sens littéral.
Les Fangs fuyaient des exterminateurs de la descendance de Dieu.

EVINDI MOT relève que LE PATRIARCHE ANGUISSA tenait beaucoup à cette légende. Car pour le vieux Anguissa ce récit devrait être pris au sens littéral.

Cela voudrait présumer la présence des parents de JESUS parmi les BETI.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 26 Oct - 1:00

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny Cela voudrait présumer la présence des parents de JESUS parmi les BETI.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 4 Jan - 15:05

Peut-être que Nsingbere pourrait nous éclairer. Pourquoi ne dit-on pas clairement à celui à qui on veut donner l'akomga : "Tiens, ma fille (ou mon fils), je te donne ceci ou cela, fais-en bon usage...". Et point final.
Je pose la question parce que cela est généralement fait de manière implicite, subtile. C'est généralement des insinuations. On ne dit pas clairement.
Exemple d'insinuation : "Ma fille (ou mon fils), mange ceci, ce n'est pas un akomga, mais si ça avait été un akomga...."
Alors que c'est l'Akomga même!
La bonne nouvelle, c'est que cela ne se passe pas tout le temps comme ça. La mauvaise, c'est que certains ne comprenant rien, passent à ôté de ce qu'on voulait leur donner... comme Eböm Sö!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 23 Jan - 14:58

On ne devrait rien craindre du vrai "AKOMEGA".
En réalité AKOMEGA, NGIT, ABUB sont neutres. C'est le récipiendaire qui leur assigne la force vitale. Par une procédure de " virilisation" on dit en Beti " A yômôlô".

C'est la puissance du verbe ( NKAL) qui assigne à l'ABUB ou au "NGIT" sa force.
Ainsi un " Yiyi,, naja, mal entretenu ou entre les mains d'un être faible deviendra un paresseux, "Ebôm Sô". Un "Ndôe " négligé pourrait devenir un simple "Kôs", hâbleur.

On peut aussi recevoir en héritage une antilope naine "Ôdzôe" mais la transformer en buffle. Recevoir un lézard et le transformer en panthère...

Tout dépend donc du "pouvoir d'assignation du verbe" du possesseur...
L'Homme ATI se définit comme un "NTËBË ZANG BINYING BISË".
Il a le pouvoir de "transformer" par la puissance de la parole.
Proverbe à retenir : " MENYU ME BÔT ME NGA KPWË NDZÔM"
sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 24 Jan - 14:35

nsingbere a écrit:
On ne devrait rien craindre du vrai "AKOMEGA".
En réalité AKOMEGA, NGIT, ABUB sont neutres. C'est le récipiendaire qui leur assigne la force vitale. Par une procédure de " virilisation" on dit en Beti " A yômôlô".

C'est la puissance du verbe ( NKAL) qui assigne à l'ABUB ou au "NGIT" sa force.
Ainsi un " Yiyi,, naja, mal entretenu ou entre les mains d'un être faible deviendra un paresseux, "Ebôm Sô". Un "Ndôe " négligé pourrait devenir un simple "Kôs", hâbleur.

On peut aussi recevoir en héritage une antilope naine "Ôdzôe" mais la transformer en buffle. Recevoir un lézard et le transformer en panthère...

Tout dépend donc du "pouvoir d'assignation du verbe" du possesseur...
L'Homme ATI se définit comme un "NTËBË ZANG BINYING BISË".
Il a le pouvoir de "transformer" par la puissance de la parole.
Proverbe à retenir : " MENYU ME BÔT ME NGA KPWË NDZÔM"
sunny sunny sunny

Donc le principe même de la liberté de l'individu est au centre de l'Akomga, à savoir c'est le récipiendaire qui au final en fera un outil pour le mbembe nnem geki mbe/abé nnem ge ma wok wa a mvendé Smile

Veda me bele nsili : partant du principe na betara bene e bia (les morts ne sont pas morts), celui qui donne ne souffre-t-il de se rendre compte de l'usage fait de ce qu'il a donné? Je veux dire, ge dzom ya kad ye so ya bo mbeng et que tout d'un coup ça flétrit voire pire, il n'y a aucun moyen d'influer sur le récipiendaire ateg geki nnem abé pour ... bref tu vois Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 24 Jan - 15:05

@Nsingbere, me bele minsili mife :

Ye mot ane dzam tobo/bi'i akomga teghe yem?

Nala wa tilne ya ge mot a yem biyeyem be va gne dzom?
Pas de conclusion hâtive, la 2e question n'est pas pour moi mais pour ... lol je ne dirai rien

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 24 Jan - 20:22

sunny sunny sunny

C'est cela le vrai "Akomega", celui qui est transmis dans les rêves. On le prend en récitant sa généalogie. Ce dernier acte fonde la légitimité de la possession. /-
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eyemame



Masculin Nombre de messages : 29
Age : 32
Localisation : oyem
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: akomeya ou akomegane   Lun 25 Jan - 13:09

[b]farao [b]je suis eyemame et je dois dire que ce totem ou simplement ce symbole de constance et de regularité bienfaisante existe et existera toujours dans nos foyers et ce jusqu'à ce que la tradition sera respecter; il est transmis à un enfant jugé digne de le posseder pour le bien-etre de la famille ,cependant certains ,connaissant son pouvoir décident de se l'aproprier contrairement aux recommandations des anciens et ce qui s'en suit n'est que (la rebellion) du fétiche car il faut bien comprendre que l'akomega reste un fetiche qu'il faut nourrir et si vous ne connaisser pas son menu il vous y introduit. eyemame akobe ya Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 28 Jan - 1:47

nsingbere a écrit:
C'est cela le vrai "Akomega", celui qui est transmis dans les rêves.
Seulement dans les rêves? Il y a aussi les plats spécialement cuisinés que le récipiendaire doit manger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 28 Jan - 3:31

sunny sunny sunny

Oui, dans les rêves car c'est le pouvoir psychique du récipiendaire qui gére l'AKOMEGA. Nul faible ne saurait "dominer" un AKOMEGA. Les mets spéciaux servent à la cérémonie de clôture. Ils ne confèrent pas des pouvoirs spéciaux.

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 28 Jan - 13:46

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Oui, dans les rêves car c'est le pouvoir psychique du récipiendaire qui gére l'AKOMEGA. Nul faible ne saurait "dominer" un AKOMEGA. Les mets spéciaux servent à la cérémonie de clôture. Ils ne confèrent pas des pouvoirs spéciaux.

cat cat
Akiba pour cette explication.
Mais j'ai tout de même une question : pourquoi le récipiendaire échoue-t-il encore au moment de manger alors qu'il s'est pourtant montré capable dans les rêves? Des exemples de ce genre d'echec fourmillent, tu as certainement dû en entendre parler. Au moment de consommer les mets spéciaux, le petit raconte n'importe quoi et ne donne pas la bonne réponse, alors qu'il est sensé avoir déjà franchi l'étape du rêve. L'étape la plus fondamentale on va dire si je te suis bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
AKOMEYA: mythe ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» Serpents géants:mythe ou réalité?
» mythe ou réalité ?
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» PR et orage...mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: