Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 AKOMEYA: mythe ou réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 7 Fév - 14:47

quant à l'histoire de ton frère sans hésiter moadzang c'est pas de l'AKOMEYA mais plutôt BENGA KOM NYE YAH NGA'AH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 7 Fév - 15:25

emone mema a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:

Maintenant je ne connais aucun rite fang qui ne soit pas accompagné d'un interdit ou une condition.
Ce n'est pas une spécificité fang, en toute chose, il y a une condition ou un interdit.

Aussi simple que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 7 Fév - 15:31

afanebengon a écrit:
quant à l'AKOMEYA je voudrai attirer votre attention sur le fait de pas confondre EMBOT be ve KOM ya EMBOT abeuleu AKOMEYA.
EMBOT BE VEU KOM ane généralement pour lui et sa famille cad femmes et et enfants et q'il soit noter ici que cela peut bien evidemment être fait par toutes les âmes de bonne volonté qui trouvent en celui ou celle-ci quelqu'un(e) de particulièrement méritant et décident de lui mettre les gardes fous sur le parcours de manière à ce que celui-ci devienne facile et sans trop d'embûches.
N.B cela peut être fait par la famille maternelle ou paternelle ou bien meme par quelqu'un d'autre qui a de l'estime pour vous.

AKOMEYA ENE DJOM DAH BOT cad c'est mis à la disposition de toute la famille africaine mais à l charge d'une seule personne qui non seulement en à la garde mais aussi doit etre le seul à détenir le mode d'emploi jusqu'à son passage de relais à l'autre génération.

N.B le fait qu'il soit général je veux dire familial fait qu'il ne peut être mis au point que par la famille cad ds son village.


Parfaite mise au point, mon frère ... Donc tu connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Sam 7 Fév - 16:31

En vérité je te le dis, mon frère: certaines connaissances sont la somme même de l'ignorance!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
afanebengon



Masculin Nombre de messages : 177
Age : 40
Localisation : kyo-ossi
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 19 Fév - 11:00

on va dire ça mon frère puisque de toute évidence tout le monde s'accorde à dire qu'il ne connaît pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Jeu 19 Fév - 16:37

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
En vérité je te le dis, mon frère: certaines connaissances sont la somme même de l'ignorance!...
Aka! Je pense que personne ne peut en douter! Cependant, une connaissance qui découle d'une somme d'ignorance est une ignorance elle-même. Je suis sûr que tu seras d'accord avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minga



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 7 Avr - 21:16

Mbolo ,


Ma sili na dze ne " AKOMEYA " ? ye totem ? mina bo dze ya dzome zi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 8 Avr - 15:19

a minga :
miéhdzâ a écrit:
la société fang a prévu, et défini un cadre et une procédure pour confier à un individu choisi, les symboles et l'essence d'un patrimoine mystique. Une "programmation" mystique qui doit l'accompagner tout au long de son existence... jusqu'à ce qu'il se choisisse à son tour un héritier digne.
Akomeya =..."usinage".

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 12 Avr - 1:37

minga a écrit:
Mbolo ,


Ma sili na dze ne " AKOMEYA " ? ye totem ? mina bo dze ya dzome zi ?

Il existe, ou il a existé dans les familles Fang une pratique qui voulait qu'on prédestine un enfant à réussir certaines choses. Alors les ancien le dotaient de certaines facultés... paranormales qui allaient l'amener à réaliser son destin. Mais là n'est qu'une vue partielle de l'Akomeya. Evindi Mot pourrait t'en dire plus. N'est-ce pas c'est lui le pharao?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Dim 12 Avr - 2:45

Essonne de Mvome-Zoq a écrit:
Evindi Mot pourrait t'en dire plus. N'est-ce pas c'est lui le pharaon?
Ekiéé! As-tu vu la sienne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 13 Avr - 19:52

akiééé, hahaha modjang Essonne. Evindi Mot n'est pharaon que pour son avatar sur le forum de monefang.com, point final.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 13 Avr - 20:00

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
En vérité je te le dis, mon frère: certaines connaissances sont la somme même de l'ignorance!...
Aka! Je pense que personne ne peut en douter! Cependant, une connaissance qui découle d'une somme d'ignorance est une ignorance elle-même. Je suis sûr que tu seras d'accord avec moi.

pauvre ignorant que je suis...


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Lun 13 Avr - 21:48

Evindi Mot a écrit:
akiééé, hahaha modjang Essonne. Evindi Mot n'est pharaon que pour son avatar sur le forum de monefang.com, point final.


farao

Modjang te wa kobo nalé. Bia bese bia kang wo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 14 Avr - 21:17

Ekang Mbolo ! sunny

Etant novice dans ce forum, je crois avoir manqué beaucoup de développements. Aussi me pardonnerez-vous de n'avoir pas lu toutes ces édifiantes interventions, au risque de répéter les propos des autres, ou de paraitre hors sujet.

Au sujet de l'AKIAA. Qui découle du radical A ki : interdire et du suffixe AA qui est un superlatif, AKIAA désigne un interdit formel, voire vital.
L'AKIAA, (selon ce que je sais) est un interdit féminin, lié au rituel du "MEVUNGU". Le MEVUNGU est un gros mollusque des eaux douces, symbolisé par un escargot. Qui renvoie au sexe de la femme. AKIAA traduit l'étonnement face a l'étrange ou aux proportions étranges du vagin.
Ainsi l'akua (escargot) deviendrait par effet d'amplification, AKIAA...Remarquons que la racine "AK" subsiste.

Le rituel de l'AKIAA ne concerne que les femmes.


Comment s'opérait l'AKIAA ?

Une initiée du Mevungu invite une jeune fille à la pêche"alog". Après avoir vidé l'eau , l'initiée demande à la jeune fille de fouiller la vase et les trous ou se nichent les silures. Au moment ou la jeune fille s'exécute, une force retient sa main prisonnière. L'enfant crie. A ce moment l'initiée lui demande de faire une promesse.

La promesse pouvait être : "Ne pas coucher avec un homme sous le soleil, en plein air ou pendant le jour... Ne jamais tenir le sexe mâle avec sa main droite..." IL S'AGISSAIT TOUJOURS DE RESPECTER UNE MORALE SOCIALE. En contrepartie, la jeune fille avait en garantie la promesse de prospérité. Le Mevungu déterminait le nombre des enfants... Sitôt après avoir fait le serment , la fille avait sa main libre. Elle pouvait désormais avoir des champs fertiles, des pêches fructueuses. Ses cueillettes de champignons étaient toujours abondantes, avec toujours en prime, une vipère ou une tortue. En tout cas, tout lui réussissait, tant qu'elle respectait son serment.

Si la jeune fille, devenue adulte, enfreignait cette règle, elle mourrait de l'AKIAA, de sa promesse ( du verbe a kag).
Ce qui diffère de l"AKOMGA ou du BEE ou BOO" qui est un rituel masculin.
MBOLANI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mar 14 Avr - 21:35

P.S. "MEVUNGU" vient de :
ME(Pluriel)
VU = Insufflation, imprécation
NGU(L) = Force
MEVUNGU: INSUFFLATION DE LA FORCE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 0:49

Akié a nsingberé abim ngul mam wa zu bia yegle Smile

Asu AKIAA, me bele mane nsili : qu'est-ce qui poussait une initiée à entamer ce rite? en un mot, tout le monde pouvait en bénéficier ou c'était à la seule discrétion d'une initiée?

Abui ngan e ma ve wa MBEMBE NSOAN a nda muna cheers

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 0:52

nsingbere a écrit:
P.S. "MEVUNGU" vient de :
ME(Pluriel)
VU = Insufflation, imprécation
NGU(L) = Force
MEVUNGU: INSUFFLATION DE LA FORCE.

Ayant souvent vu ce rite féminin cité dans un certain nombre de livres sur les Beti (sans nécessairement en apprendre plus dessus), a Nsingbere g'obele mam one bia dzam dzo été, les yeux sont grands ouverts pour te lire Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 4:25

sunny Mbolo A Ngon Ewondo !
Je voudrais saluer les interventions de Mane YEMENDIMI, de notre frère de Mvumuzok et de Mmiedzala sur la question. Ils établissent un lien fort intéressant entre:
AKOMEGA = PROMESSE, usinage et
AKIAA = CONDITION...ou le serment.
Nous reviendrons peut-être sur la question.

Pour répondre à ta question, peut-être serait-il nécessaire de distinguer entre:
L'EVU qui découle du verbe a vuu= prospérer, ressembler. Il permet l'accumulation des richesses ou l'acquisition de la connaissance. Toute personne est possesseur d'un "EVU"(positif).
Parce que l'EVU c'est l'âme humaine.

Le MGBWEL quant à lui désigne la SORCELLERIE (négatif).

Le MEVUNGU était un rite d'éveil et de domination de l'EVU d'une femme.
Le MEVUNGU n'a rien à voir avec le Mgbwel.
Une tante de l'enfant, initiée au MEVUNGU ou une homonyme de l'enfant "MBOMO" introduisait l'enfant dans le MEVUNGU par le serment de l'AKIAA. On n'a retenu du MEVUNGU que sa caricature, l'AKIAA. Peut-être du fait de la pénétration de l'Eglise dans le pays fang. Le MEVUNGU traqué par les Prêtres et les Pasteurs devint l'un des rares rituels de passage qui pouvait s'effectuer entre individus et pas nécessairement par groupe. Peut être aussi du fait de son fort lien avec la sexualité et les parties intimes des femmes.

Ma feue grand-mère, qui fut une initiée du MEVUNGU (avant de devenir une grande chrétienne) m'avait confié que, outre la prospérité, le MEVUNGU permettait aux femmes de dominer l'instinct sexuel. En effet, les initiées se rassemblaient dans une case, plaisantaient sur leurs attributs et chantaient des chansons pornographiques en se massant le clitoris avec une grosse coquille d'escargot enveloppée dans des feuilles tièdes de " l'ABOMENDZANA".
Tu connais sans doute les vertus de l'ABOMENDZANA : Anti abortif et grand inhibiteur sexuel...
Et tu connais sans nul doute le double symbolisme de l'escargot : représentation de l'âme humaine et forte ressemblance avec le vagin...
A Ngon Ewondo, j'ai beaucoup parlé.
Abimete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 13:44

nsingbere a écrit:

Au sujet de l'AKIAA. Qui découle du radical A ki : interdire et du suffixe AA qui est un superlatif, AKIAA désigne un interdit formel, voire vital.
L'AKIAA, (selon ce que je sais) est un interdit féminin, lié au rituel du "MEVUNGU". Le MEVUNGU est un gros mollusque des eaux douces, symbolisé par un escargot. Qui renvoie au sexe de la femme. AKIAA traduit l'étonnement face a l'étrange ou aux proportions étranges du vagin.
Ainsi l'akua (escargot) deviendrait par effet d'amplification, AKIAA...Remarquons que la racine "AK" subsiste.

Le rituel de l'AKIAA ne concerne que les femmes.


Comment s'opérait l'AKIAA ?

Une initiée du Mevungu invite une jeune fille à la pêche"alog". Après avoir vidé l'eau , l'initiée demande à la jeune fille de fouiller la vase et les trous ou se nichent les silures. Au moment ou la jeune fille s'exécute, une force retient sa main prisonnière. L'enfant crie. A ce moment l'initiée lui demande de faire une promesse.

La promesse pouvait être : "Ne pas coucher avec un homme sous le soleil, en plein air ou pendant le jour... Ne jamais tenir le sexe mâle avec sa main droite..." IL S'AGISSAIT TOUJOURS DE RESPECTER UNE MORALE SOCIALE. En contrepartie, la jeune fille avait en garantie la promesse de prospérité. Le Mevungu déterminait le nombre des enfants... Sitôt après avoir fait le serment , la fille avait sa main libre. Elle pouvait désormais avoir des champs fertiles, des pêches fructueuses. Ses cueillettes de champignons étaient toujours abondantes, avec toujours en prime, une vipère ou une tortue. En tout cas, tout lui réussissait, tant qu'elle respectait son serment.

Si la jeune fille, devenue adulte, enfreignait cette règle, elle mourrait de l'AKIAA, de sa promesse ( du verbe a kag).
Ce qui diffère de l"AKOMGA ou du BEE ou BOO" qui est un rituel masculin.
Intervention très enrichissante car nous entrons là dans les détails des choses... A moadzang tsinigue ve ossou!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 13:51

Citation :
Le MEVUNGU
Chez nous, on l'appelle Mevoung. Tandis qu'a
Citation :
ABOMENDZANA
se dit Abomendzang. C'était juste pour la parenthèse. Very Happy Mais moadzang, on te lit...!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 18:33

a nsingbere, o ne fo"o ve mot y'Engong ! akiba abui. la parenthèse que tu ouvres sur l'evu me permettra un jour prochain je l'espère de dire l'une ou l'autre chose sur le sujet.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 18:51

A Nsingbere, g'oyeme edzam bibuk bié bia bo m'a nnem

Même sans connaître grand chose du MEVUNGU ...peut-être parce que femme j'ai toujours été particulièrement interessée par toute allusion à ce rite mais hélas, les connaissances sont très éparses pour ne pas dire tellement superficielles car dans tout ce que j'ai lu, on survole juste la chose. Ainsi je sais que ce rite avait un certain rapport avec la sexualité féminine mais les explications que tu donnes-là, je suis contentes de les apprendre car je n'en savais rien Embarassed

Sinon, je retiens aussi ce que tu dis de l'EVU (positif) qui serait en chacun d'entre nous et surtout du sens du verbe "A VU'U" : prospérer. C'est fou ce que certaines choses quand on y regarde ne sont pas si "cachées" que ça car dans nos sociétés ou le mot "EVU" est si diabolisé, le lien avec le verbe "A VU'U" est pourtant évident et ce verbe est tout sauf "négatif". Je me rappelle par exemple de cette expression au village enfant : "bidzi bia vu'u gnè afup abui" : pour dire que les champs de quelqu'un étaient prolifiques, prospères.

En somme si je comprends bien, du fait d'une certaine histoire que je ne vais pas rappeler ici, ce semble plus grave que ça, ce qui a été fait à certaines de nos "réalités" pour qu'elles nous apparaissent aussi "diaboliques"? Dzu ma ghe me ne Shocked mais voir la relation EVU = quelque chose de positif me rends Smile car malgré la volonté de recul, on a beau se dire que tout possesseur d'Evu ne peut foncièrement être mauvais, n'empêche, quand tout autour concoure à donner un sens uniquement négatif au concept, dur dur parfois de tenir face aux idées ambiantes. Pourtant au fond de soi quelque chose vous dit que vous avez raison de tenir à votre vision de la chose mais sans explication, on en arrive à se demander si on n'est pas un peu fanatique pro-culture "ancienne" lol! Lol bon ma firi na wok edzam madzo, to'ane makobo abui Smile

En un mot des termes qui au départ renvoyaient à des réalités positives, sont devenues des désignations de réalités totalement opposées? Amu e melu ma, en général dire "o bele evu" de suite apparaît le caractère "mauvais" (sorcellerie).

Pardon a Nsingbere si tu as d'autres choses à nous dire, c'est Tes deux posts-là viennent de m'ouvrir à d'autres perspectives. Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Mer 15 Avr - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 18:53

Evindi Mot a écrit:
a nsingbere, o ne fo"o ve mot y'Engong ! akiba abui. la parenthèse que tu ouvres sur l'evu me permettra un jour prochain je l'espère de dire l'une ou l'autre chose sur le sujet.


farao

d'avance alors !!!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 19:15

Je me rappelle d'ailleurs d'un prêtre ,à Mbalmeyo, qui abondait dans la même optique , fin des années 90 quand j'allais souvent à la messe.Lui aussi faisait une nette distinction entre "Evu" et "Mbwel" mais tes développements a Nsingbere, sont encore plus détaillés.Continue sur ta lancée, bia voglo wo(on t'écoute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Mer 15 Avr - 21:21

sunny Ekang Mbolo !

Je suis heureux de votre réaction. Il m' échoit de tenir une promesse faite à l'un de mes patriarches-initiateurs (un prêtre catholique) de vulgariser les connaissances acquises dans les cercles fermés. Cela permettra de banaliser certaines questions tabouisées par l'Église. Je me garderais bien de monopoliser la parole. Je pense toutefois que pour évoluer ensemble, d'un même pas, il soit aussi nécessaire de défricher le champ sémantique de l'"EVU"...

Un patriarche me répétait souvent que :"Nti a caché les connaissances de la nuit, la sagesse et les mystères dans sa langue."
Et l'une des particularités de la langue Nti (Fang-Beti) est d'assimiler l'homme à sa possession. Aussi y a t-il une sorte d'ambivalence entre l'auxiliaire être et l'auxiliaire avoir. O NE EVU=O BELE EVU. O NE NNEME=O BELE NNEME... Avoir l'EVU, c'est être EVU, posséder le totem c'est être totem.

Avant d'être psychique ou métaphysique, EVU est d'abord un concept physiologique. Il désigne les entrailles (les abats). BIVU BI NYAK signifie les tripes de bœuf... L'EVU désigne les entrailles de l'homme : le foie, les intestins, les reins, le pancréas et...la rate. Surtout la rate. Encore une fois, dans notre langue, la partie désigne le tout. Aussi tout homme est -il possesseur de l'EVU.

Pour les physiologistes Beti, l'EVU est une activité de la rate. Partie que par euphémisme, le Beti appelle "TSIT" : animal, bête. C'est le ZOON grec.
L'EVU étant donc la rate, les activités de l'EVU sont liées à l'action de la rate. Il s'agit pour l'homme beti, du siège du psychisme. Une trop grande activité se traduirait donc par le renflement de cette rate. Ce qui permettait aux Betis de procéder à l'autopsie des morts pour identifier la cause d'un décès. Un renflement excessif de la rate signifiait que l'homme avait été tué par une activité de l'EVU. La logique était donc simple : identifier ses ennemis ou ceux à qui la mort pouvait profiter.

Il est aussi évident que le possesseur d'une rate inactive n'ait pas ce renflement, sa rate, inactive étant uniforme, comme la pleine lune. On dit il est "Mmieu", adjectif relatif au clair de lune"Mmial".
C'est la première acception, physiologique, de l'EVU. Pour ne pas monopoliser la parole, nous reviendrons plus tard sur EVU découlant du verbe "A VUU" prospérer, multiplier, ressembler car il explique l'origine, la genèse de l'activité de l"EVU parmi les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AKOMEYA: mythe ou réalité   Aujourd'hui à 23:43

Revenir en haut Aller en bas
 
AKOMEYA: mythe ou réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» Serpents géants:mythe ou réalité?
» mythe ou réalité ?
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» PR et orage...mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: