Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Sam 11 Avr - 15:22

Evindi Mot a écrit:
Engoang Ondo, oui tu as vu juste. c'est bien lui le chef suprême des armées d'Engong. l'homme le + puissant de l'univers qui néanmoins est épris de paix.


farao

Bebela ! Dès le la première marche dans cet univers-là c'est lui qui de suite m'a paru Il est même en premier ex-aequo sur ma liste de to'ane polygame, ma ke mbil mbil retrouver le harem

Au fait comment on dit polygame en fang? scratch Homme poygamme, mayem "mbam alug" : mariage polygame mais pour désigner la femme ou homme qui est dans ce système c'est quoi les mots ou expressions?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Dim 16 Aoû - 18:45

A propos du nyok dans le Mvet :

le nyok (gnoc) ou daman est un petit lémurien qui en effet peut se mettre à chanter dès la tombée de la nuit jusqu’à l'aube. Sa voix est réputée mélodieuse. Si l’on dit que tout mbom-mvet véritable déploie son Mvet non pas avec sa voix mais plutôt avec celle du nyok qui ne quitte jamais son épaule durant le récit, il n’y a là aucune forme d’arbitraire ou de divagation.

Le nyok est un double symbole d’endurance (la durée de son chant) et de grâce (la beauté de ce chant), ces deux qualités essentielles pour le mbomo-mvet dont les récits peuvent s’étaler sur plusieurs nuits d’affilée (durée) et se doivent impérativement par conséquent d’être attrayants (gracieux). Ainsi donc, le nyok (endurance + voix mélodieuse) image et idéal parfaits du Mvet-mot (endurance + voix mélodieuse) pourrait carrément être qualifié de double, d’où l’association permanente de l’artiste conteur avec le lémurien.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Dim 23 Aoû - 19:38

@EVINDI MOT : e wa wa bale abui mam ya Mvett écrit, dis-moi, comment s'appelle la danseuse qui à chaque fois qu'elle se pointe à une fête d'Engong avec sa troupe, met tous les hommes oops !!! tout le monde sens dessous dessus? confused

Ane nfang nsili, ma dzeng dzoé dzié. C'est une question un peu urgente donc a Evindi mot (ou tout autre personne qui voit de quelle personnage je parle), help !!! Ngang !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mar 25 Aoû - 10:27

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
@EVINDI MOT : e wa wa bale abui mam ya Mvett écrit, dis-moi, comment s'appelle la danseuse qui à chaque fois qu'elle se pointe à une fête d'Engong avec sa troupe, met tous les hommes oops !!! tout le monde sens dessous dessus? confused

Ane nfang nsili, ma dzeng dzoé dzié. C'est une question un peu urgente donc a Evindi mot (ou tout autre personne qui voit de quelle personnage je parle), help !!! Ngang !
Tu donnes combien? Je blague !!! Malheureusement je n'ai pas la réponse, mais je suis presque certains que bobedzang Evivi et Evindi l'ont. Le Mvett c'est leur dada... Il ne reste plus à attendre qu'ils te lisent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Dim 30 Aoû - 12:03

a Minsili, la danseuse à la beauté dévastatrice en ?ion c'est Abendang Mfa. c'est elle qui a introduit la danse Anyeng à Engong-Zok-Mebe'e-Me-Mba.Engbang Ondo et Angone Zok sont tellement tombés sous le charme qu'ils ont eu un enfant en commun de la belle. l'enfant a la particularité de ressembler à Nang Ondo de la tête au bassin et à Angone des hanches aux pieds, lol. l'affaire était un vrai casse-tête à Engong. finalement on s'est résolu à le baptiser "Bobebae Engbang y'Angone" (Engbang et Angone tous les deux).

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Lun 31 Aoû - 16:13

Abui ngang a mone Bulu Smile Abog Anyeng ane ...? Concrètement elle consiste en quoi cette danse?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mar 1 Sep - 10:34

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
(...) Abog Anyeng ane ...? Concrètement elle consiste en quoi cette danse?
Danse qui de nos jours (depuis que je suis né, et certainement bien avant) s'effectue uniquement dans les paroisses protestantes. On chante, on danse, entre deux prêches du pasteur, au son du tam-tam, du tambour, du sifflet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mar 1 Sep - 19:58

adzidzon a écrit:
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
(...) Abog Anyeng ane ...? Concrètement elle consiste en quoi cette danse?
Danse qui de nos jours (depuis que je suis né, et certainement bien avant) s'effectue uniquement dans les paroisses protestantes. On chante, on danse, entre deux prêches du pasteur, au son du tam-tam, du tambour, du sifflet...

D'ailleurs il y a des son de cette danse sur le site. Je vais te donner la page prochainement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Sam 21 Nov - 13:56

Ah le mvett!! Very Happy
J'écoutais ce matin Aloume Ndong Minko, après Byang Douma, et là je me suis demandé : au-delà de la littérature, du récit, des images, du fantastique, du rythme, est-ce que les mvettophiles comprennent vraiment le mvett? est-ce qu'ils saisissent son sens?
Les réponses ne tarderont pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVIVI NGUEMA MBA



Masculin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mer 25 Nov - 10:08

adzidzon a écrit:
Ah le mvett!! Very Happy
J'écoutais ce matin Aloume Ndong Minko, après Byang Douma, et là je me suis demandé : au-delà de la littérature, du récit, des images, du fantastique, du rythme, est-ce que les mvettophiles comprennent vraiment le mvett? est-ce qu'ils saisissent son sens?
Les réponses ne tarderont pas.

Enfin. Après dix ans d'errance dans le désert de l'Elone Adzidzon vient d'avoir la révélation de repartir aux question de sens. Il se déclare désormais Mvetophile des Mvetophiles...
Mais il ne nous dit quel sens a t-il saisi du Mvet. santa santa santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mer 25 Nov - 12:35

NGUEMA MBA a écrit:
Il se déclare désormais Mvetophile des Mvetophiles...
Erreur des erreurs! Jamais je ne me suis déclaré mvettophile, et je ne le serai certainement pas.
Et pourquoi je ne serai jamais mvettophile? Tout simplement parce que je n'ai pas envie de considérer que ceux qui s'interessent à l'Elone (je reprends ton exemple, mais on peut en trouver d'autres) sont dans une errance... (Je reprends ton terme).
NGUEMA MBA a écrit:
Après dix ans d'errance dans le désert de l'Elone
Considérer l'Elone comme une errance desertique, c'est déjà ne pas connaître et ne pas comprendre le sens de cette danse. C'est se limiter au bouger bouger, au ludique. Un peu comme les mvettophiles assumés d'aujourd'hui le font pour le mvett. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVIVI NGUEMA MBA



Masculin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Mer 25 Nov - 18:48

Evindi Mot a écrit:
a Minsili, la danseuse à la beauté dévastatrice en ?ion c'est Abendang Mfa. c'est elle qui a introduit la danse Anyeng à Engong-Zok-Mebe'e-Me-Mba.Engbang Ondo et Angone Zok sont tellement tombés sous le charme qu'ils ont eu un enfant en commun de la belle. l'enfant a la particularité de ressembler à Nang Ondo de la tête au bassin et à Angone des hanches aux pieds, lol. l'affaire était un vrai casse-tête à Engong. finalement on s'est résolu à le baptiser "Bobebae Engbang y'Angone" (Engbang et Angone tous les deux).

farao

Décidément la danse ...A t-il été envouté par l'Elone ?
Non, je pense que nous sommes bien content de voir que l'Eloneman refuse l'amitié du Mvet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Sam 20 Fév - 1:34

l'Abeille du Mvet que connaît parfaitement modjang EVIVI m'a expliqué au sujet de la danse Enyeng ou Enyeng Zok qu'elle consiste en un déhanchement gracieux, lent, souple, qui rappelle le déhanchement (a nyeng) de l'éléphant qui marche majestueusement.

grâce, déhanchement et majesté sont donc le cocktail qui consiste l'Enyeng Zok à Engong. Ollomo nous fera une démo.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Sam 20 Fév - 11:13

EVIVI NGUEMA MBA a écrit:
Enfin. Après dix ans d'errance dans le désert de l'Elone Adzidzon vient d'avoir la révélation de repartir aux question de sens. Il se déclare désormais Mvetophile des Mvetophiles...
Mais il ne nous dit quel sens a t-il saisi du Mvet. santa santa santa
Moadzang, simple question qui n'a rien à avoir avec ce qui est cité plus haut. Voici ma question : selon toi, est-il normal que l'on se dise Mvettologue, que l'on le mette même sur sa carte de visite, alors qu'on n'est pas initié au Mvett et qu'on n'y joue pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Jeu 25 Fév - 13:27

adzidzon a écrit:
Moadzang, simple question qui n'a rien à avoir avec ce qui est cité plus haut. Voici ma question : selon toi, est-il normal que l'on se dise Mvettologue, que l'on le mette même sur sa carte de visite, alors qu'on n'est pas initié au Mvett et qu'on n'y joue pas?
EEEböm So, EEEvivi Nguema Mba, Ndomane ye Egneng Melen!!! Kié! Nsili wa égogo'o!! J'attends toujours votre réponse a bobedzang. Ma yane minê! Pouvez-vous répondre à ma question. Je ne dors plus à force d'essayer de trouver une réponse claire et nette à cette question. Venez au secours de votre frère... hihihihihi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: esil e ba'a melô   Dim 5 Déc - 2:36

mbolani.

me bili oyome mone nsili :

yé "esil é ba'a melô" dja tilane na : "nnom abui" ?

- Mvet dja lone AKOMA MBA na "Esil é ba'a melô"
- PCZ a yia na : "awu e ne esil e ba'a melô a nyong nye"

d'autre part, le Mvet dit d'AKOMA MBA qu'il est tellement vieux qu'il n'a pas d'âge...
alors : "esil e ba'a melô" (cheveux accorchés aux oreilles) = allusion à la vieillesse ?

akiba abui

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Dim 5 Déc - 17:26

Evindi Mot a écrit:
mbolani.

me bili oyome mone nsili :

yé "esil é ba'a melô" dja tilane na : "nnom abui" ?

- Mvet dja lone AKOMA MBA na "Esil é ba'a melô"
- PCZ a yia na : "awu e ne esil e ba'a melô a nyong nye"

d'autre part, le Mvet dit d'AKOMA MBA qu'il est tellement vieux qu'il n'a pas d'âge...
alors : "esil e ba'a melô" (cheveux accorchés aux oreilles) = allusion à la vieillesse ?

akiba abui

farao
A moadzang, concernant cette expression, c'est la signification que je connais. Elle fait référence à la vieillesse, mais la vieillesse elle-même est déjà liée à la sagesse. Les deux allaient de pairs. Seuls les vieux étaient les véritables dépositaires de la sagesse. Et on estime que plus on était vieux, plus on était sage. Bref! L'expression, "ési éba'a melo" fait référence à la vieillesse, en effet. Exple : "Il est tellement vieux qu'il ne lui reste plus que quelques touffes de cheveux accrochées aux oreilles".
Dans la chanson de Pcz à laquelle tu fais allusion, il rappelle le fait que la mort frappe indistictement tout le monde : vieux (ési éba'a melo), nouveaux-nés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Dim 5 Déc - 18:41

adzidzon a écrit:

A moadzang, concernant cette expression, c'est la signification que je connais. Elle fait référence à la vieillesse, mais la vieillesse elle-même est déjà liée à la sagesse. Les deux allaient de pairs. Seuls les vieux étaient les véritables dépositaires de la sagesse. Et on estime que plus on était vieux, plus on était sage. Bref! L'expression, "ési éba'a melo" fait référence à la vieillesse, en effet. Exple : "Il est tellement vieux qu'il ne lui reste plus que quelques touffes de cheveux accrochées aux oreilles".
Dans la chanson de Pcz à laquelle tu fais allusion, il rappelle le fait que la mort frappe indistictement tout le monde : vieux (ési éba'a melo), nouveaux-nés...

akiba abui pour les explications, modjang.

pour ce qui est de la chanson de PCZ, il dit effectivement :

awu é ne mone a biale mu a kele nye ééé
awu é ne esil éba'a melô a nyong nye ééé


awu emporte indisctinctement nouveaux-nés et vieillards... owé. "pas de catégorie" selon la formule de PCZ lui-même dans l'interview-testament de lui que tu as eu l'inspiration de réaliser cyclops

avec le recul, quel regard portes-tu sur ladite interview ? comment est-ce que les paroles que PCZ a échangées avec toi résonnent aujourd'hui quand tu les associes aux textes de ses chansons sur la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)   Aujourd'hui à 17:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Fenêtre sur le Mvet (III-logie de Ndong Ndoutoume)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» linteau de fenêtre / ossature bois
» Grande fenêtre...
» Mésange à ma fenêtre
» décorer vos fenêtres avec des petites plantes
» récupération fenêtres pour serre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Art et Littérature-
Sauter vers: