Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Jeu 11 Sep - 19:50

Mbolo a mvok Ékang,

L’infidélité dans le couple est aussi vieille que le monde. Si l’infidélité masculine a été documentée et décriée car trop visible, nous assistons de nos jours à ce qu’on pourrait presque qualifier de comming out de l’infidélité féminine. Étant donnée la place de la femme dans notre société, mère, détentrice de la tradition, chargée de la transmission de la culture et de nos valeurs aux enfants, porte étendard de la dignité et de l’honneur familial par excellence, quel regard posons-nous aujourd’hui sur ce phénomène lorsqu’on voit à quel point l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique ?

Aaa kié, abare étoua dzam ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Ven 12 Sep - 1:45

Radio Assok Medzeng a écrit:
Mbolo a mvok Ékang,

L’infidélité dans le couple est aussi vieille que le monde. Si l’infidélité masculine a été documentée et décriée car trop visible, nous assistons de nos jours à ce qu’on pourrait presque qualifier de comming out de l’infidélité féminine. Étant donnée la place de la femme dans notre société, mère, détentrice de la tradition, chargée de la transmission de la culture et de nos valeurs aux enfants, porte étendard de la dignité et de l’honneur familial par excellence, quel regard posons-nous aujourd’hui sur ce phénomène lorsqu’on voit à quel point l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique ?

Aaa kié, abare étoua dzam ?

Ngone ya Assok Mdzeng e boghe ya hen nduan fe. Ma kome tame yem e dzam binenga ba siman adzo té. Bia bèè mina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Ven 12 Sep - 10:59

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Ngone ya Assok Mdzeng e boghe ya hen nduan fe. Ma kome tame yem e dzam binenga ba siman adzo té. Bia bèè mina.
Very Happy Ben, il faut croire qu'exceptée notre soeur Radio Assok Medzeng, aucune n'en dira rien car jusque-là les méchants (infidèles, violents, dominateurs, menteurs ...) c'est nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alghe



Masculin Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Ven 12 Sep - 14:50

Radio Assok Medzeng a écrit:
...l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique...

L'infidélité féminine : Tiens, tiens ! ça existe aussi ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Ven 12 Sep - 15:30

Alghe a écrit:
Radio Assok Medzeng a écrit:
...l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique...

L'infidélité féminine : Tiens, tiens ! ça existe aussi ? Rolling Eyes
Biensur que si en Tunisie, en Afganistan chez les Talibans et même chez monefang.com(ici au village)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 4:01

Bon. Comme nos soeurs ne semblent pas vouloir nous aider à faire avancer ce débat, je crois qu'il est temps que quelqu'un mette les pieds dans le plat.

Nous autres hommes que nos soeurs accusent de tous leurs malheurs sommes quand même étonnés de voir le silence sur le sujet introduit par ngon ya Assok Medzeng. Pourtant, c'est bien nos soeurs qui, très souvent, ont généralement trois hommes dans leur vie: Le Chic; le Chèque; et le Choc.

Le Chic serait cet homme aux côté de qui il fait bien de se présenter dans des cérémonies mondaines; parce qu'il a une certaine classe et une certaine élégance. On l'exhibe devant ses copines comme une sorte d'objet d'apparat qui laissera les autres admiratives des prouesses dont certaines peuvent se rendre capables. On ne l'aime pas vraiment. Mais tant qu'il peut faire beau et classe au milieu des autres, ça passe.

Le Chèque, c'est le pauvre diable qui casque. On lui accorde volontiers quelques passes furtives. Tant que cela sert à lui faire les poches, il n'y a pas de problème. D'ailleurs, elle pense à quelqu'un d'autre chaque fois qu'elle est avec lui. Généralement c'est à celui qui fait partie de la troisième catégorie.

Le Choc, c'est le petit grarçon "mimi", entendez mignon. Le craquant qui attend que le chèque tombe pour que la "petite" lui montre combien elle est amoureuse. S'il ne l'envoie pas toujours collecter quelques chèques, il ferme néanmoins les yeux sur les activités extra - amoureuses de sa "nana". d'ailleurs, lui même ne cherche pas trop à s'y attacher: trop dangereuse. Dans le cas où il en tomberait amoureux, il ne pourrait qu'en souffrir. Alors, il marche tant que c'est lui qui a le dessus.

C'est comme ça que, chaque fois qu'un garçon quitte une telle fille parce qu'il ne peut plus supporter le rythme, vous entendrez généralement les filles dire: "Avec tout ce que j'ai fait pour toi?" En général, le garçon ne comprend pas en cela a-t-il été un sacrifice pour elle de sortir avec lui. Ce qu'il ignore, c'est que pour se donner bonne conscience devant sa nature aventureuse, elle se disait: "Je fais ça pour mon mec", c'est à dire le Choc.

Entre nous, qui du mec qui s'en va et délaisse une telle fille quand il pense à se marier et la fille qui a fait tant de choses pour son "mimi" est fautif?

Une fille ou une femme pourrait nous répondre. Ca nous fera le plus grand bien; surtout après toutes nos soeurs nous eurent traité de tous les noms d'oiseux.

Mais FAUT PAS FACHER HEIN, ON S'AMUNSé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 10:59

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Bon. Comme nos soeurs ne semblent pas vouloir nous aider à faire avancer ce débat, je crois qu'il est temps que quelqu'un mette les pieds dans le plat.

Nous autres hommes que nos soeurs accusent de tous leurs malheurs sommes quand même étonnés de voir le silence sur le sujet introduit par ngon ya Assok Medzeng. Pourtant, c'est bien nos soeurs qui, très souvent, ont généralement trois hommes dans leur vie: Le Chic; le Chèque; et le Choc.

Le Chic serait cet homme aux côté de qui il fait bien de se présenter dans des cérémonies mondaines; parce qu'il a une certaine classe et une certaine élégance. On l'exhibe devant ses copines comme une sorte d'objet d'apparat qui laissera les autres admiratives des prouesses dont certaines peuvent se rendre capables. On ne l'aime pas vraiment. Mais tant qu'il peut faire beau et classe au milieu des autres, ça passe.

Le Chèque, c'est le pauvre diable qui casque. On lui accorde volontiers quelques passes furtives. Tant que cela sert à lui faire les poches, il n'y a pas de problème. D'ailleurs, elle pense à quelqu'un d'autre chaque fois qu'elle est avec lui. Généralement c'est à celui qui fait partie de la troisième catégorie.

Le Choc, c'est le petit grarçon "mimi", entendez mignon. Le craquant qui attend que le chèque tombe pour que la "petite" lui montre combien elle est amoureuse. S'il ne l'envoie pas toujours collecter quelques chèques, il ferme néanmoins les yeux sur les activités extra - amoureuses de sa "nana". d'ailleurs, lui même ne cherche pas trop à s'y attacher: trop dangereuse. Dans le cas où il en tomberait amoureux, il ne pourrait qu'en souffrir. Alors, il marche tant que c'est lui qui a le dessus.

C'est comme ça que, chaque fois qu'un garçon quitte une telle fille parce qu'il ne peut plus supporter le rythme, vous entendrez généralement les filles dire: "Avec tout ce que j'ai fait pour toi?" En général, le garçon ne comprend pas en cela a-t-il été un sacrifice pour elle de sortir avec lui. Ce qu'il ignore, c'est que pour se donner bonne conscience devant sa nature aventureuse, elle se disait: "Je fais ça pour mon mec", c'est à dire le Choc.

Entre nous, qui du mec qui s'en va et délaisse une telle fille quand il pense à se marier et la fille qui a fait tant de choses pour son "mimi" est fautif?

Une fille ou une femme pourrait nous répondre. Ca nous fera le plus grand bien; surtout après toutes nos soeurs nous eurent traité de tous les noms d'oiseux.

Mais FAUT PAS FACHER HEIN, ON S'AMUNSé
Tu n'as pas tort mon frère, ceci est un vrai fait de société donc un sujet à débattre. Moi je te trouve tout simplement courageux(quand les esprits féminins vont se lever, il faudra savoir chez qui tu iras te cacher Very Happy Very Happy Very Happy ) et intelligent parce que tu arrives à donner une forme à un fond qui n'est pas du tout drôle. Les conséquence de ces aventures féminines sont toutes aussi ambivalentes que l'esprit qui les anime . Il serait vraiment intéressant qu'une femme prenne la parole, je croix qu'il y a des choses à entendre et à dire... le problème étant que entre le chic, le chèque et le choc, certains ignorent encore leur position dans leur propre relation. Alors nti Essono tu éveilles les curiosités .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 13:28

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Ngone ya Assok Mdzeng e boghe ya hen nduan fe. Ma kome tame yem e dzam binenga ba siman adzo té. Bia bèè mina.
Very Happy Ben, il faut croire qu'exceptée notre soeur Radio Assok Medzeng, aucune n'en dira rien car jusque-là les méchants (infidèles, violents, dominateurs, menteurs ...) c'est nous Very Happy

Dis donc, il faut absolument na bininga be zu kè nkobo asu na miyalne nsili Radio Assok Medzeng? Razz

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 13:39

MMOT BINAM a écrit:
Alghe a écrit:
Radio Assok Medzeng a écrit:
...l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique...

L'infidélité féminine : Tiens, tiens ! ça existe aussi ? Rolling Eyes
Biensur que si en Tunisie, en Afganistan chez les Talibans et même chez monefang.com(ici au village)

A mane ndom wama wa yône dzé c'est du vécu e a monefang en plus? affraid Qui a osé dis-moi me ke gne mane ! lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 13:44

Lol bolo mbot ba nsili miyalne mi bininga, pour une fois je vais être brève Smile

Radio Assok Medzeng a écrit:
Mbolo a mvok Ékang,

L’infidélité dans le couple est aussi vieille que le monde. Si l’infidélité masculine a été documentée et décriée car trop visible, nous assistons de nos jours à ce qu’on pourrait presque qualifier de comming out de l’infidélité féminine. Étant donnée la place de la femme dans notre société, mère, détentrice de la tradition, chargée de la transmission de la culture et de nos valeurs aux enfants, porte étendard de la dignité et de l’honneur familial par excellence, quel regard posons-nous aujourd’hui sur ce phénomène lorsqu’on voit à quel point l’infidélité féminine si rare ou si bien cachée dans le passé a pris sa place de nos jours dans l’espace publique ?

Aaa kié, abare étoua dzam ?

Je dirai qu'elle a tjs existé veda asu dama en règle général bininga me ga be plus discrètes mais vu l'évolution de la société actuelle, bcp deviennent simplement moins discrètes du coup ça se voit plus. ma question serait de savoir pquoi elles abandonnent cette discrétion tout en sachant que grâce à elle, mêmes "infidèles" elles ont pu ainsi préserver l'harmonie de leur famille? Bon je reviendrai Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 16:29

Mes frères vous voyez? C'est juste une question de discrétion. Comme toujours, les femmes sont plus malignes que nous. Elles savent dissimuler leurs propres démons pour mieux désigner le diable cornu chez l'autre. Et, bien entendu, tout le monde y trouve son compte, puisque l'équilibre et l'harmonie conjugale sont saufs. Le pauvre cocu, aux yeux de tout le village, portera bien ses cornes. Du moment qu'il est le dernier à savoir, la vie continue. Et la belle endormeuse aura toujours ce petit sourir en coin que nous croyons fait pour nous rendre heureux. Mais en réalité, il traduit sa grande satisfaction de voir combien nous sommes... maboules.

Mais, ma soeur Minsili, je voudrais quand même te poser une question: qu'est-ce que les femmes reprochent donc aux hommes? Est-ce le fait qu'ils font comme leurs conjointes, ils trompent leurs femmes quand ils peuvent? Ou est-ce le fait qu'ils n'ont pas la subtilité des femmes qui pensent vraisemblablement que ça peut se faire, mais pourvu que l'autre soit berné et complètement ignorant de son malheur?

Et puis, il y a d'autres questions: le respect du conjoint ne se résume-t-il donc qu'à la faculté qu'on a à le tourner en bourique? Je demande tout cela parce que dans ton intervention, ce qui t'inquiète, c'est ni plus ni moins "pourquoi tes soeurs abandonnent la discrétion". J'ai beau te relire, je ne vois pas une once de la morale dont toutes nos soeurs sont pourtant friandes quand il s'agit de noyer leur "chien" (entendez leurs hommes). c'est un peu surprenant.

Pour nous autres hommes, c'est bien connu; nous ne savons pas simuler et on y va franco. Une maîtresse ici, un deuxième, un troisième bureau par là... des bons salauds quoi! Mais que devient l'amour dont les femmes se réclament tant? Que devient leur honêteté? Que devient la sacro sainte abnégation de la femme qui se donne tellement corps et âme à son homme qu'elle s'en est retrouvée baffouée par celui-ci au point de lui construire un visage de monstre? Tout ça n'est donc qu'un jeu?

Alors mes frère: vous avez entendu comme moi. Il faut être joueur. Il ne vous reste plus qu'à relayer le cri de guerre que je vous propose: Tous au théatre!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 13 Sep - 16:49

MMOT BINAM a écrit:
Tu n'as pas tort mon frère, ceci est un vrai fait de société donc un sujet à débattre. Moi je te trouve tout simplement courageux(quand les esprits féminins vont se lever, il faudra savoir chez qui tu iras te cacher Very Happy Very Happy Very Happy ) et intelligent parce que tu arrives à donner une forme à un fond qui n'est pas du tout drôle. Les conséquence de ces aventures féminines sont toutes aussi ambivalentes que l'esprit qui les anime . Il serait vraiment intéressant qu'une femme prenne la parole, je croix qu'il y a des choses à entendre et à dire... le problème étant que entre le chic, le chèque et le choc, certains ignorent encore leur position dans leur propre relation. Alors nti Essono tu éveilles les curiosités .[/quote]

A Mot Binam, je compte sur des frères comme toi! Comment? Si ça tourne mal. J'espère que tu m'ouvriras vite la porte quand je serai entrain de courir devant une meute de femmes en colère. Comme ça tu me feras emprunter le passage secrêt que tu as aménagé récemment dans l'arrière cour de la cuisine de ta quatrième femme. Au moins elle, elle est quand même une femme soumise et aimante. Elle ne pourra pas voir comment son propre beau frère se lincher. Mais pendant que j'y pense, n'oublie pas de garnir l'abrit atomique de quelque bouteilles de bon vin de vin de palme. Mon séjour à l'ombre risque d'être long. Or toi même tu sais que ce n'est pas bon de rester trop longtemps sans lever le coude. Ca par contre ça pourrait vraiment me tuer. Alors je compte sur toi mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 15 Sep - 23:05

L'infidélité feminine, comme son homologue masculin, a toujours existé. Ce n'est pas un phénomène récent. Je vois que nous sommes au moins tous d'accord sur ce postulat. Il y avait deux sortes d'infidélités feminines. Une infidélité que je qualifierai d'autorisée, celle qui se pratiquait par exemple dans les cas de l'anvii dont on parlait sur ce forum. Ici, le mari qui savait ce qui se passait et qui l'avait autorisé, puisque dans la pratique de l'anvii il faisait de même, l'acceptait de bon coeur. D'ailleurs si l'on considère l'infidélité comme étant une tromperie, ce que j'appelle infidelité autorisée et qui avait lieu dans le cadre de l'anvii ne peut être considérée comme étant une infidelité car lorsqu'elle avait lieu, les deux conjoints étaient consentants... Bref! A côté donc de cette infidélité autorisée, il y avait une autre (limitons-nous uniquement aux femmes car le sujet l'exige) et celle-ci, bien qu'étant aussi vieille que le monde, était source de divorces, de crises et de guerres.
Si aujourd'hui, nous avons l'impression, ou si nous constatons, que l'infidélité féminine devient de plus en plus visible, cela participe tout simplement à la détérioration générale de nos moeurs. Comme écrivait Minsili, les femmes étaient plus discrètes à l'époque, Minsili me le tolererait, mais cela ne faisait pas d'elles des personnes bien sages Very Happy. Plusieurs raisons favorisent le fait que de nos jours jours l'infidélité soit de plus en plus visible. La principale raison est économique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ngone Atamekek



Féminin Nombre de messages : 22
Age : 38
Localisation : Essonne Région parisienne
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 16 Sep - 16:59

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Bon. Comme nos soeurs ne semblent pas vouloir nous aider à faire avancer ce débat, je crois qu'il est temps que quelqu'un mette les pieds dans le plat.

Nous autres hommes que nos soeurs accusent de tous leurs malheurs sommes quand même étonnés de voir le silence sur le sujet introduit par ngon ya Assok Medzeng. Pourtant, c'est bien nos soeurs qui, très souvent, ont généralement trois hommes dans leur vie: Le Chic; le Chèque; et le Choc.

Le Chic serait cet homme aux côté de qui il fait bien de se présenter dans des cérémonies mondaines; parce qu'il a une certaine classe et une certaine élégance. On l'exhibe devant ses copines comme une sorte d'objet d'apparat qui laissera les autres admiratives des prouesses dont certaines peuvent se rendre capables. On ne l'aime pas vraiment. Mais tant qu'il peut faire beau et classe au milieu des autres, ça passe.

Le Chèque, c'est le pauvre diable qui casque. On lui accorde volontiers quelques passes furtives. Tant que cela sert à lui faire les poches, il n'y a pas de problème. D'ailleurs, elle pense à quelqu'un d'autre chaque fois qu'elle est avec lui. Généralement c'est à celui qui fait partie de la troisième catégorie.

Le Choc, c'est le petit grarçon "mimi", entendez mignon. Le craquant qui attend que le chèque tombe pour que la "petite" lui montre combien elle est amoureuse. S'il ne l'envoie pas toujours collecter quelques chèques, il ferme néanmoins les yeux sur les activités extra - amoureuses de sa "nana". d'ailleurs, lui même ne cherche pas trop à s'y attacher: trop dangereuse. Dans le cas où il en tomberait amoureux, il ne pourrait qu'en souffrir. Alors, il marche tant que c'est lui qui a le dessus.

C'est comme ça que, chaque fois qu'un garçon quitte une telle fille parce qu'il ne peut plus supporter le rythme, vous entendrez généralement les filles dire: "Avec tout ce que j'ai fait pour toi?" En général, le garçon ne comprend pas en cela a-t-il été un sacrifice pour elle de sortir avec lui. Ce qu'il ignore, c'est que pour se donner bonne conscience devant sa nature aventureuse, elle se disait: "Je fais ça pour mon mec", c'est à dire le Choc.

Entre nous, qui du mec qui s'en va et délaisse une telle fille quand il pense à se marier et la fille qui a fait tant de choses pour son "mimi" est fautif?

Une fille ou une femme pourrait nous répondre. Ca nous fera le plus grand bien; surtout après toutes nos soeurs nous eurent traité de tous les noms d'oiseux.

Mais FAUT PAS FACHER HEIN, ON S'AMUNSé

A Essonne Mfoulou-Ze, me ne minga, je vais essayer de répondre à la question posée par la soeur en fonction de ma propre analyse du sujet.

L'infidélité des femmes! Quelle triste expression mais ô combien réelle.
Pour parler d'infidélité, il faut bien parler d'amour. La question à se poser est de savoir si les femmes aiment encore comme cela se faisait jadis.
La dérive de la société a posé les jalons de cette mascarade.

Aussi loin que remontent mes souvenirs et les histoires que me racontaient mon grand père, il en ressort que le mariage n'était pas une question d'amour avant mais une affaire que concluait deux familles. L'épouse avait un rôle bien précis à jouer, donner des héritiers et être la gardienne des us et coutumes du foyer. Bien que discrète, cette femme là était tout aussi infidèle même si son mari ne l'était point (ça c'est à vérifier; mon grand père donnait la paire belle aux hommes). Pourquoi? L'amour mes amis!
Elle s'est marié sans amour, elle a accompli son devoir en donnant des héritiers (hommes et femmes) à son homme, elle peut s'occuper d'elle; laisser son coeur aimer qui bon lui semblera tput en étant discrète pour veiller à la réputation de son mari et aux bonnes moeurs.

Quant au chic, au choc et au chèque, ce n'est que le reflet du comportement masculin. Oui messieurs, égalité des sexes obligent, les femmes ne font que répondre à votre comportement: 1er, 2ème et 3ème bureau:
Le 1er bureau: c'est la légitime, celle qui est à la maison, que tout le monde connait, qui est là pour élever les femmes et leur donner une bonne éducation. C'est celle qu'on accuse de tous les meaux quand plus rien ne va dans la famille, malheur à elle si elle n'a pas de progéniture..

Le 2ème bureau, c'est celle chez qui il va se réfugier sous prétexte qu'il y est compris, qu'on fait attention à lui, qu'on lui prouve qu'il existe et qu'il est un Homme (vous m'avez comprise Messieurs).

Le 3ème bureau, c'est la petite jeunette qui lui donne l'impression de ne pas avoir vieilli et chez qui passe les 70% de son salaire.

Alors l'infidélité féminine existe bel et bien, ne nous voilons pas la face mes soeurs.
Quand nous serons en mesure de comprendre qu'une relation sans amour ne peut conduire qu'à une sorte de cache cache avec nous même, nous pourrons peut-être prétendre à retrouver ce statut qui fait de nous, Femmes, garantes du foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Infidelité féminine, phénomène de plus en plus visible!   Mar 16 Sep - 19:00

Essèzam ma ve mine mbolo
Infidèlité? kié a bag zé essa nya dzam! La plus grande difficulté à laquelle nous sommes confrontés nous africains c'est cette ambiguité qui caractérise nos vies. Nous surfons sur deux cultures à tel point qu'on ne se retrouve nul part. la definition des mots des concepts n'est pas transversale à toutes les cultures. Ce que africara met derrière un mot n'est pas idem à ce que eropa conçoit de ce mot. Normal, nous avons pas les mm valeurs. Si eropa autorise voir encourage son fils à etre homosexuel par amour, africara quant à lui veuillera depuis la tendre enfance que son fils soit un homme donc un hétérosexuel, là aussi par amour. donc le role de parent est vu de façon différente entre ces deux individus. Le mot amour non plus ne parle pas de la mm manière aux deux pères. Aimer une personne aujourd'hui ne signifie plus le aimer une personne de okua, car nous sommes plus eropa que africara. On vit d'abord pour soit. L'époux(se), les enfants et l'ayong, on s'en tape. Me kaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Jeu 18 Sep - 0:48

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Mes frères vous voyez? C'est juste une question de discrétion. Comme toujours, les femmes sont plus malignes que nous. Elles savent dissimuler leurs propres démons pour mieux désigner le diable cornu chez l'autre. Et, bien entendu, tout le monde y trouve son compte, puisque l'équilibre et l'harmonie conjugale sont saufs. Le pauvre cocu, aux yeux de tout le village, portera bien ses cornes. Du moment qu'il est le dernier à savoir, la vie continue. Et la belle endormeuse aura toujours ce petit sourir en coin que nous croyons fait pour nous rendre heureux. Mais en réalité, il traduit sa grande satisfaction de voir combien nous sommes... maboules.!!!

Ekié a Essonne Mfoulou-Ze, comment peux-tu dire de tels propos sur Celle qui Porte le Monde ? Laughing En fait mayen na eyong bia kobo adzo dzi on se base sur 2 domaines un peu différents : la morale et le ... pragmatisme. L'idée n'est absolument pas de dire que je cautionne l'infidélité à condition qu'il y ait de la discrétion mais idéalisme mis à part, puisque tant qu'il y aura des hommes et femmes (perfectibles de nature), le risque de tromper sera tjs là, que fait-on en ayant en tête cette fameuse harmonie familiale/sociale chere à tous? Ma bo ki ebomkama mais voilà sincèrement, sur ce seul plan (je répète pas celui de la morale), owé ma yebe na e nyia a bô eboane dzié a mesoé eveda teghe vône nda mbot dzié, et continue au quotidien de jouer son rôle de mère, participe mieux à la pérénnisation de l'harmonie familiale qu'un homme qui pcq maitresse à côté rentrera à des heures tardives, ne sortira plus son argent pour sa famille voire se gênera peu pour cacher sa relation. Bien entendu l'inverse a commencé dans une certaine mesure à être vraie, bininga ba be ga lere ya mam maba a nseng,, ça concerne l'infidélité désormais ffichée, tout comme d'autresphénomènes très très peu courants il ya qq années comme de voir des femmes soûles comme des polonais en pleine nuit amu enying be bars et levage de coude No et ça prouve simplement que l'idée ancrée en certains na mininga = être à part dont la sensibilité ferait que l'idée de tromper lui soit presqu'étrangère est fausse. Lol non, bininga be siki be saintes même si jusqu'à présents par souci pour les leurs, elles faisaient certaines choses "différement" mais bon, vu que la tendance est à la perte des valeurs de part et d'autres, pquoi vraiment s'étonner qu'elles aussi rejoigent de plus en plus la barque? drunken

Et pour l'histoire du petit sourire en coin, akié qui te dit qu'elle sourit pcq'elle se dit "yene ma akut dina" Laughing Elle peut aussi sourire simplement pcq fière de mener ses Embarassed de main de maître sans que quiconque en pâtisse car après tout, ce qu'on ignore Razz Bon Arrow

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Jeu 18 Sep - 1:42

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:

Mais, ma soeur Minsili, je voudrais quand même te poser une question: qu'est-ce que les femmes reprochent donc aux hommes? Est-ce le fait qu'ils font comme leurs conjointes, ils trompent leurs femmes quand ils peuvent? Ou est-ce le fait qu'ils n'ont pas la subtilité des femmes qui pensent vraisemblablement que ça peut se faire, mais pourvu que l'autre soit berné et complètement ignorant de son malheur?

Ah bon, qu'est-ce qui l'étaye? L'infidélité existe certes la fidélité aussi. Des hommes et femmes qui par choix décident de rester fidèles je pense que ça existe aussi donc mon frère, sortir une telle phrase qui sous-tend qu'on trompe dès qu'on peut No Et pour la dernière phrase, c'est une façon de voir les choses mais qq1 d'autre pourrait aussi se dire que moralité mise à part, cette subtilité féminine que tu pointe du doigt aura permis à un certain nombre de familles de perdurer.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Jeu 18 Sep - 1:50

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:

Et puis, il y a d'autres questions: le respect du conjoint ne se résume-t-il donc qu'à la faculté qu'on a à le tourner en bourique? Je demande tout cela parce que dans ton intervention, ce qui t'inquiète, c'est ni plus ni moins "pourquoi tes soeurs abandonnent la discrétion". J'ai beau te relire, je ne vois pas une once de la morale dont toutes nos soeurs sont pourtant friandes quand il s'agit de noyer leur "chien" (entendez leurs hommes). c'est un peu surprenant.

Me wok ya, tu es sur le plan de la morale uniquement, dans ce sujet je suis sur un autre plan pcq’après tout la décision d’être fidèle ou non relève de chacun, c’est la gestion de son choix qui peut influer sur la vie des concernés et leurs proches. Pour en revenir à la morale, a Essonne Mfoulou-Ze, dans le sujet où on parle en long et en large des rapports homme-femme, désolée si ce n’est pas ce que tu as compris de mes écrits, mais au vu par exemple de ce que j’ai vu et discussions eues cet été, en général bininga beben ne sont pas sur le plan où tu les mets là (morale) en tout cas pas eba ba gning a dzal pcq, qu’on accepte leur point de vue ou pas, les plaintes qui reviennent le plus : a dang ki noang gap e bongo ; a voé egning teghe bisi na mene ! Je me trompe peut-être mais je n’ai vraiment pas eu l’impression que leur souci premier était : adug ma, a bele eboane akié abim mbe mot mais plutôt abele eboane, a vône nda mbot dzié. Anecdotique sans doute, mais le nombre de fous rires de certaines eyong me lèghè bane milang sur qq séparations ici, du genre : "dza ! wa kore mot asu mane adzo nala? comment peut-on quitter qq1 pour ce genres de raisons" Laughing bref ce semble bien plus le fait que l’infidélité amène certains à oublier leurs responsabilités, qu’elles mettaient plus en avant. Maintenant que penser d’une telle attitude, pour moi c’est un autre débat. scratch

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Jeu 18 Sep - 1:58

MMOT BINAM a écrit:

Tu n'as pas tort mon frère, ceci est un vrai fait de société donc un sujet à débattre. Moi je te trouve tout simplement courageux(quand les esprits féminins vont se lever, il faudra savoir chez qui tu iras te cacher Very Happy Very Happy Very Happy ) et intelligent parce que tu arrives à donner une forme à un fond qui n'est pas du tout drôle. Les conséquence de ces aventures féminines sont toutes aussi ambivalentes que l'esprit qui les anime . Il serait vraiment intéressant qu'une femme prenne la parole, je croix qu'il y a des choses à entendre et à dire... le problème étant que entre le chic, le chèque et le choc, certains ignorent encore leur position dans leur propre relation. Alors nti Essono tu éveilles les curiosités .

Lol tout comme ceux qui ne savent plus ou donner de la tête entre la légitime, le 1er, 2e et X bureau? Razz Cette boutade pour dire qu'en matière d'infidélité, à moins de faire preuve d'un idéalisme drunken elle a tjs existé et existera tjs, asu dama il est plus difficile d'être fidèle qu'infidèle, out en sachant que la fidélité chez l'homme comme chez la femme ne va pas de soi lol non bininga be bele ki gène zing a bo na be biali fidèles Razz ) mais par amour et surtout respect pour son partenaire et ce qu’on vit avec lui/elle, on peut opter de lui être fidèle malgré les tentations bref c'est comme ça que je vois la chose. Ce qui veut dire que chacun gère cela avec sa conscience tout comme les conséquences de son choix et là moralité mise à part concernant ceux qui optent pour l’infidélité , si je m'arrête à l'aspect "harmonie familiale" et donc sociale, je préfère mil fois une femme qui fait ses affaires en douce en s'occupant comme il faut des siens qu'un homme qui affiche ses X bureaux aux yeux de tous et vis-versa. geek ou alors on opte pour la polygamie puisqu’on a cette possibilité !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Sam 20 Sep - 23:04

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
je préfère mil fois une femme qui fait ses affaires en douce en s'occupant comme il faut des siens qu'un homme qui affiche ses X bureaux aux yeux de tous et vis-versa. :geek
Kiééé affraid affraid affraid Minsili!!!!! Est-ce là la vraie nature du feminisme dont tu te réclames? scratch Nsili scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 22 Sep - 15:35

Ane ya, où est passé mon dernier post? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 22 Sep - 15:44

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ane ya, où est passé mon dernier post? confused
Ah! J'ai cru que mon ordi faisait des siennes car je n'avais pas à lire certains posts parce qu'ils étaient tout simplement...vides! Je vois que ce fut un problème technique et que mon ordi n'avait rien à y voir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 22 Sep - 16:18

les ancêtres désapprouvent certains posts et le font savoir


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 22 Sep - 17:45

Evindi Mot a écrit:
les ancêtres désapprouvent certains posts et le font savoir farao
Je crois mon frère que tu veux parler des derniers posts de nos soeurs Radio Assock Medzeng et Minsili Very Happy Very Happy Je pense que les ancêtres ont eu raison, c'est une preuve matérielle qu'ils (femmes et hommes) sont absolument contre l'infidélité feminine... Enfin, je pense Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 22 Sep - 22:25

Evindi Mot a écrit:
les ancêtres désapprouvent certains posts et le font savoir


farao

Eyong ma kare dzo na Enying esiki fianga, l'injustice contre nous pauvres femmes innocentes va même jusqu'au bevamba ??? Asu dzé mitln mi bininga mine supprimé veda pour toi et adzidzon ça passe affraid lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Aujourd'hui à 17:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vu dans GQ de juin : Brad Pitt fait des infidélités à TAG et adopte une FF
» Il n'y a rien de plus insupportable que l'infidélité !
» infidélité " club Itinéo"
» From Paris with Love...
» Est-ce une mue normale?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: