Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Ven 3 Juil - 0:16

Citation :
Aujourd'hui encore, nous, les hommes, africains surtout, grandissons dans une coutume qui fait la part belle à l'homme, comme jadis. on peut épouser deux ou plusieurs femmes: c'est la tradition, il faut la respecter!

Minkot Mindong,

Akiba pour ton témoignage…
Je l’ai lu très attentivement et j’ai cru rêvé en voyant que cette pensée était la réflexion d’un homme ! (ok, provocation sexiste de ma part… lol)

Plus sérieusement, j’ai lu avec beaucoup d’attention. (Perso, je ne suis pas fang mais française, et la question de points de vue de personnes issues d’autres cultures que la mienne, non choisie car de naissance lol, m’intéresse).

La complicité
Voila en effet le maître-mot à retenir de ton discours… et à retenir tout court pour que dans un couple, à mon sens aussi, ça puisse fonctionner durablement.
Et là, je pense que la culture n’a rien à voir dedans (ouf!) … c’est une histoire de relation humaine que l'on choisit ou non de vivre pleinement , relation entre 2 individus, … 2 "semblables" à la fois si différents pourtant …

Complicité, respect mutuel, écoute, dialogue… après en effet la liste des déclinaisons est longue, mais l’essentiel est là. Merci à l’homme que tu es de le rappeler ! lol

Citation :
C'est en se soutenant mutuellement qu'on finit par trouver les raisons pour lesquelles il vaut mieux rester fidéle à son paternaire que de le tromper dehors.
Il n' y a aucun remède à l'infidélité. Il y a juste des raisons qu'on se donne pour ne pas faire ce genre de choses, malgré les nombreuses tentations.
A chaque couple de chercher, et surtout de trouver des raisons de rester toujours unis et soudés
.

Pour moi il existe un remède à l’infidélité : tu l’as presque formulé !
La volonté. Une question de choix. Une question de maturité aussi certainement.
Les tentations existent, c’est indéniable, ça fait partie de la vie… (« la meilleure façon d’y résister est d’y succomber » pensait Oscar Wilde… qu'en pensez vous ? ... simple question de choix ! lol)
Homme ou femme, fang ou non, si l’on souhaite une vie amoureuse avec une seule personne, celle qui nous donne envie de vivre pleinement cette vie à deux, il faut en effet dépenser son énergie à trouver des moyens d’entretenir le feu de cette relation que nous estimons valant la peine d’être vécue.
C'est comme tout... quand on veut, on peut... (lieux communs me direz vous)

L’amour… les preuves / l’épreuve de l’amour…
Femmes, Hommes … au travail !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 5 Juil - 9:24

adzidzon a écrit:
Radio Assok Medzeng a écrit:
(...) J'ai initié ce post parce que l'on y dénonçait abondamment l'infidélité masculine. On parlait des hommes Fang incompétents, insensibles, cruels, irresponsables...


Hum! Pauvres de nous... On a beau tout donner, on nous fait toujours remarquer que c'est insuffisant... Edzuk befam! Very Happy

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
(...) je suis d’accord avec Adzidzon, à lire ceci on dirait que seul l’aspect moani compte. Hum !!!
Akiba de le reconnaître.

Bebela e yo gno !!! C'est ça que tu retiens et ceci alors?????????????
Dzoghe bia adzo ndzuk befam, magnang woé Minkot Midong a kobo mbeng !

Citation :
[Mais voilà, les époques changent, les mentalités aussi. Nos contacts avec les autres cultures nous transforment forcément, en bien ou en mal. Il y a donc lieu de relire son passé culturel, de passer au crible de la raison ce qu'on croit ou prend pour acquis, pour normes absolues. La tradition n'est point un paquet clos qu'on hérite du passé, mais quelque chose qu'il faut sans cesse réadapter, réajuster dans l'acte même du renouvellement.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 5 Juil - 9:42

A Minkot Mindom a ndom dzama, me noang dzé me lig dzé?!!! Bebela o yeme kobo !!!

Minkot Mindong a écrit:


D'abord, je pense que l'infidélité, comme la prostitution, et autre adultère, sont des termes qui devraient simultanément renvoyer aux deux genres: masculin et féminin. On parlerait donc d'infidélité masculo-féminine, et tout ce que vous voulez, mais pourvu que les deux acteurs de l'acte y soient explicitement signifiés.

Aujourd'hui, le défi nous est lancé, nous, hommes fang, d'aimer nos amies, compagnes ou épouses, pour ce qu'elles sont d'abord et non pour ce qu'elles peuvent nous apporter, assurer ou donner: une descendance, un héritier, un honneur, etc...

Ainsi, pourra-t-il s'établir une relation nouvelle, faite surtout d'ouverture à l'autre. parce qu'on l'aime pour ce qu'elle est, on cherchera à la connaître davantage, pour l'aimer plus. On s'intéressera à ce qui lui fait plaisir, à ses problémes, ses joies, ses peines.

L'enfant ne sera plus la condition sine qua non pour la stabilité du couple, mais l'expression vivante d'un amour partagé. Et si, par malheur, l'enfant n'arrivait pas dans le couple, on continuerait toujours à s'aimer au-delà de tout et malgré tout.

Aïe là c'est un peu chaud non mon frère !!!

Le dialogue et l'entente mutuelle, la recherche constante d'un compromis doivent être les piliers de cette nouvelle vie à deux. ce qui suppose évidemment qu'on devrait ensemble parler de tout et de rien. Surtout des problèmes relatifs à l'amour, au sexe.

De tout, peut-être pas (un minimum de jardin secret ne fait pas de mal) mais de l'essentiel oh oui !!!

Je suis persuadé que le manque de dialogue, de compréhension mutuelle reste la cause première de l'infidélité masculo-féminine.
Quand on ne sent plus sexuellement son partenaire, pourquoi ne pas en parler? Quand on ne se sent plus "vibrer", pourquoi ne pas ouvrir le dialogue lors d'une petite promenade.

Mbembe nsili

La recherche de la satisfaction de l'autre doit être notre règle d'or en amour. Et quand on a appris à connaître sa personne, on sait comment la prendre, comment la faire venir et comment la faire "vibrer". Et lorsque cela ne marche pas, on sait aussi qu'il y a problème. En restant attentif à son partenaire, on peut partir d'un problème de blocage sexuel et trouver des racines dans son milieu professionnel: problèmes avec son patron, ses collégues, trop de travail, etc., des problèmes qu'on tend parfois à relativiser, ou qu'on ne préfére pas en parler. I love you I love you I love you

L'amour est donc un art qui s'apprend et qui s'épanouit dans la mutualité. Il s'entretient aussi, et est appelé chaque fois à se rajeunir. Des programmes éducatifs pour adultes existent, des conseillers aussi. il ne faut donc pas hésiter d'investir pour trouver le bonheur à deux, l'appeler de tous ses voeux et ses forces.

L'amour se cultive aussi. Les sons, les couleurs, les odeurs, les petites attentions, les petis mots doux, les câlins, etc... autant de choses qui doivent être utilisées avec mesure, justesse et amour. le changement de lieu, de cadre, de décor peut aussi être un ingrédient non négligeable. Une simple ballade en amoureux, un dimanche aprèm où les deux sont libres, apporte toujours beaucoup d'air frais dans la relation. Pourquoi ne donc pas en profiter? Pourquoi consacrer tout son temps libre aux copains, il y a lieu de faire la part des choses.

Nous éprouvons tous parfois des envies folles, des fantasmes délirants qui nous bloquent ou nous amènent à chercher ailleurs. Pourquoi ne pas en parler ensemble? Pourquoi éviter de se libérer de tous ses blocages auprès de sa/son partenaire?

C'est en se soutenant mutuellement qu'on finit par trouver les raisons pour lesquelles il vaut mieux rester fidéle à son paternaire que de le tromper dehors.

Il n' y a aucun remède à l'infidélité. Il y a juste des raisons qu'on se donne pour ne pas faire ce genre de choses, malgré les nombreuses tentations.

A chaque couple de chercher, et surtout de trouver des raisons de rester toujours unis et soudés.


Bebela, wa yi bi'i mane nloambi mewok eyong bia yi yenan a ndom dzam !!!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 5 Juil - 23:01

Minkot Mindong a écrit:
Bonjour à tous,

je vais juste donner mon point de vue sur un sujet aussi passionnant que l'infidélité féminine.

D'abord, je pense que l'infidélité, comme la prostitution, et autre adultère, sont des termes qui devraient simultanément renvoyer aux deux genres: masculin et féminin. On parlerait donc d'infidélité masculo-féminine, et tout ce que vous voulez, mais pourvu que les deux acteurs de l'acte y soient explicitement signifiés.

Aujourd'hui encore, nous, les hommes, africains surtout, grandissons dans une coutume qui fait la part belle à l'homme, comme jadis. on peut épouser deux ou plusieurs femmes: c'est la tradition, il faut la respecter!

Mais voilà, les époques changent, les mentalités aussi. Nos contacts avec les autres cultures nous transforment forcément, en bien ou en mal. Il y a donc lieu de relire son passé culturel, de passer au crible de la raison ce qu'on croit ou prend pour acquis, pour normes absolues. La tradition n'est point un paquet clos qu'on hérite du passé, mais quelque chose qu'il faut sans cesse réadapter, réajuster dans l'acte même du renouvellement.

Si nous actes sont différents de ceux de nos pères aujourd'hui, ils sont peut-être semblables à ceux de nos grands-péres, qui eux, ont agi différemment que nos parents, et peut-être pareillement que leurs parents à eux, donc nos arrières grands-parents.

Ce qui revient à dire, qu'il n' y a pas d'époque ou de période idéale, âge d'or des moeurs, etc. Chaque époque fait face à son lot de problèmes précis qu'il faut simplement essayer de résoudre. Et c'est le rôle de la culture, que de nous livrer les clés de lecture, j'allais dire, les solutions aux problèmes que pose notre environnement, notre époque.

Aujourd'hui, le défi nous est lancé, nous, hommes fang, d'aimer nos amies, compagnes ou épouses, pour ce qu'elles sont d'abord et non pour ce qu'elles peuvent nous apporter, assurer ou donner: une descendance, un héritier, un honneur, etc...

Ainsi, pourra-t-il s'établir une relation nouvelle, faite surtout d'ouverture à l'autre. parce qu'on l'aime pour ce qu'elle est, on cherchera à la connaître davantage, pour l'aimer plus. On s'intéressera à ce qui lui fait plaisir, à ses problémes, ses joies, ses peines.

L'enfant ne sera plus la condition sine qua non pour la stabilité du couple, mais l'expression vivante d'un amour partagé. Et si, par malheur, l'enfant n'arrivait pas dans le couple, on continuerait toujours à s'aimer au-delà de tout et malgré tout.

Le dialogue et l'entente mutuelle, la recherche constante d'un compromis doivent être les piliers de cette nouvelle vie à deux. ce qui suppose évidemment qu'on devrait ensemble parler de tout et de rien. Surtout des problèmes relatifs à l'amour, au sexe.

Je suis persuadé que le manque de dialogue, de compréhension mutuelle reste la cause première de l'infidélité masculo-féminine.

Quand on ne sent plus sexuellement son partenaire, pourquoi ne pas en parler? Quand on ne se sent plus "vibrer", pourquoi ne pas ouvrir le dialogue lors d'une petite promenade.

La recherche de la satisfaction de l'autre doit être notre règle d'or en amour. Et quand on a appris à connaître sa personne, on sait comment la prendre, comment la faire venir et comment la faire "vibrer". Et lorsque cela ne marche pas, on sait aussi qu'il y a problème. En restant attentif à son partenaire, on peut partir d'un problème de blocage sexuel et trouver des racines dans son milieu professionnel: problèmes avec son patron, ses collégues, trop de travail, etc., des problèmes qu'on tend parfois à relativiser, ou qu'on ne préfére pas en parler.

L'amour est donc un art qui s'apprend et qui s'épanouit dans la mutualité. Il s'entretient aussi, et est appelé chaque fois à se rajeunir. Des programmes éducatifs pour adultes existent, des conseillers aussi. il ne faut donc pas hésiter d'investir pour trouver le bonheur à deux, l'appeler de tous ses voeux et ses forces.

Nos psychologies comparées affichent tellement de différences qu'il y a lieu, pour s'entendre, de bien se connaître. faisons nous assez d'efforts pour connaître l'autre? Combien d'hommes se soucient de savoir si leur femme est jamais sexuellement satisfaite ou, une fois en passant, a atteint l'orgasme?

L'amour se cultive aussi. Les sons, les couleurs, les odeurs, les petites attentions, les petis mots doux, les câlins, etc... autant de choses qui doivent être utilisées avec mesure, justesse et amour. le changement de lieu, de cadre, de décor peut aussi être un ingrédient non négligeable.

Une simple ballade en amoureux, un dimanche aprèm où les deux sont libres, apporte toujours beaucoup d'air frais dans la relation. Pourquoi ne donc pas en profiter? Pourquoi consacrer tout son temps libre aux copains, il y a lieu de faire la part des choses.

Nous éprouvons tous parfois des envies folles, des fantasmes délirants qui nous bloquent ou nous amènent à chercher ailleurs. Pourquoi ne pas en parler ensemble? Pourquoi éviter de se libérer de tous ses blocages auprès de sa/son partenaire?

Une complicité est requise et doit être cultivée entre les deux partenaires. Pourquoi affronter seule la cohorte des dragueurs quand on a un confident, un complice qui peut nous aider, et vise versa.

C'est en se soutenant mutuellement qu'on finit par trouver les raisons pour lesquelles il vaut mieux rester fidéle à son paternaire que de le tromper dehors.

Il n' y a aucun remède à l'infidélité. Il y a juste des raisons qu'on se donne pour ne pas faire ce genre de choses, malgré les nombreuses tentations.

A chaque couple de chercher, et surtout de trouver des raisons de rester toujours unis et soudés.

voilá, mes fréres et soeurs, ce que je pense à propos.

Zameyo Mebenga ! Zame ya Mebege ! nde bi bili beta psychosexologistosociologue aba nyi na ? çaaaa

pour ma part, je constate que les temps changent. les moeurs changent. nos sociétés changent. au'delà du thème de l'infidélité féminine + visible aujourd'hui qu'hier je dirais que c'est la femme elle-même qui aujourd'hui est + visible dans la société. aujourd'hui la femme africaine s'affirme davantage comme leader en complément de l'homme : chef d'entreprise, leader d'opinion, chef d'Etat, chef effectif (et non simplement moral) de famille. donc la femme conquiert toute la place qui lui revient. on la voit, dans tous les aspects de son humanité, c'est normal. elle est là, au même titre que l'homme, à visibilité presque égale.

le feu doit s'équilibrer avec l'eau. l'eau est la ressource première de la terre, pas le feu. cet équilibre ne peut être que porteur de promesses de sociétés meilleures.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 10:40

niñamariluz2 a écrit:
O bö, ma me bö, simplemente.
Franchement, pour moi, autant rester seul.
Avec une telle mentalité, elle va finir par me dire que si je rentre à minuit, elle rentrera aussi à minuit, si elle fait la cuisine tous les jours cela doit être partagé, si je fais ceci, elle fera aussi cela ... Non! Certes je sais que dans certains domaines cela doit être le cas (s'occuper des enfants, aller les chercher à l'école, aider de temps en temps à la cuisine, faire ceci ou cela), mais sur la question de l'infidélité, affirmer de manière catégoriqque que si je fais, elle fait aussi, simplemente, alors là, autant rester seul.
Dans mon éducation, les rapports homme-femme, dans le cadre d'un couple, sont égaux en étant complémentaires. La femme fait ceci, l'homme fait cela, et les deux se complètent en se rencontrant. Elle m'apporte ce que je ne possède pas et vice versa. On se complète. C'est là leur égalité.
La confusion des genres (on ne sait plus qui est femme, qui est homme), la belle illusion de l'égalité mathématique (on est absolument pareil), l'utilisation despotique et tyrannique du statut de chef de famille (parce que je suis l'homme donc j'ai raison) ... tout ça c'est pas pour moi.
Je ne soutiens pas l'infidélité masculine, mais franchement chez nous, qui de l'homme et de la femme a le droit de prendre deux conjoints? Je ne suis pas au niveau du droit moderne, je parle du droit coutumier, c'est-à-dire d'un élément de notre culture fang. Encore que dans certains pays africains, ce droit coutumier est sur cette question de la polygamie soutenu par le droit moderne. Tout ça pour dire que pour moi, on n'est pas pareil mathématiquement. On est pareil différemment.

Evindi Mot a écrit:
pour ma part, je constate que les temps changent. les moeurs changent. nos sociétés changent. au'delà du thème de l'infidélité féminine + visible aujourd'hui qu'hier je dirais que c'est la femme elle-même qui aujourd'hui est + visible dans la société. aujourd'hui la femme africaine s'affirme davantage comme leader en complément de l'homme : chef d'entreprise, leader d'opinion, chef d'Etat, chef effectif (et non simplement moral) de famille. donc la femme conquiert toute la place qui lui revient. on la voit, dans tous les aspects de son humanité, c'est normal. elle est là, au même titre que l'homme, à visibilité presque égale.[/i][/font] [/size]
.
Aucune nouveauté Eböm Sö! Erreur des erreurs!
Les femmes ont toujours occupé des places de leader dans les sociétés africaines. Qui ne connaît pas la Reine Pokou? Qui ne connaît pas Zinga? Nous pourrions sortir d'autres exemples de chefs effectifs. Même dans la société traditionnelle fang où la femme ne se déplaçait que derrière les cuisines, il y avait des exceptions. Il y avait des femmes leaders. Je suis par contre d'accord avec toi pour dire que les moeurs changent. Mais si le changement de moeurs signifie que l'infidélité féminine doit être placée au même niveau que celle de l'homme, alors bonne chance à vous et à votre modèle sociétal! Very Happy En tout cas moi, byale byale ye Mfoul, meebame tobe étam. Ma ye ki wou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 16:19

hahaha. Eyele Kos au sang froid pourtant légendaire pourtant est sorti de ses gonds. la cause ? "tu fais, je fais, simplemente", wèèè. là son sang est devenu chaud tout d'un coup. Djam Anen s'est enflammé. la foudre est tombée au pied de l'Oveng de Worzok. la pluie s'est mise à tomber dans la maison d'Akoma Mba alors qu'à l'extérieur le soleil était au zénith
eh oui Eyele Kos si tu te permets des entourloupes from time to time souffre d'être victime des mêmes entourloupes... from time to time. au fond tu veux faire subir et ne jamais subir ? ça ce ne se passe pas comme-ça ici. à Engong Ndutumu Mfulu est "Mone Ebo", celui qui inflige sans encaisser, mais ça, vois-tu, c'est Engong pas Emominlang : ici ninamariluz2 n'en a rien à cirer de Mone Ebo. elle applique une autre loi : "tu fais, je fais aussi, simplemente

tu dis que les femmes ont toujours occupé des places de leaders dans le sociétés africaines... le fait que tu cites Pokou, Nzinga montre bien que la chose n'était aussi courante que tu voudrais le laisser entendre. les Pokou, les Nzinga n'étaient pas la norme. le leadership et la direction de nos sociétés n'était pas confié aux femmes. la femme est un pilier parce qu'elle donne la vie à la société et transmet les valeurs de la société aux nouvelles générations. mais la gestion de l'autorité, le leadership, le Ntum ne lui était pas confiée, et mon avis est que dans l'organisation de la vie de la société la gestion de ce Ntum doit être confiée à l'homme.

pour en revenir à la formule "a bo, ma me bo, simplemente", autrement dit "il fait, moi aussi je fais, point barre"... nge minga a ve'ele kobo a ma nalé, a bo kane ésas ma wok le, kane alak ma wok le, bebela ma titane nye. a kolo ma nda, teke beta me bombo énong alu mbok. donc aluk é bo ya djé, yé mesing, yé compétition, yé bras de fer ? jamais. nge minga a zu a ma a kane mefulu me té "madame a nseng, avol avol ! za aval ébiasé di ? wa djo a za biom bi té ? wa ve za b'avertissements ? wa yem ma vé ? o kolo me nda. ma bene évu ! bulane mfa'a wa so, adjo é mane !". contrairement à Ebom So, je ne vois pourquoi je resterai seul... Maélé Ndong a chanté dans "Awom Bindeglé"


e mininga ma yé luk o o o a nane ooo
me ngene ma ke ma bili nye mefulu, mefulu ooo
...
binga ba dang abuign
binga ba dang abeng
me tame ke ma top ooo


modjang, si tu tombes sur une sorcière ce n'est pas de ta faute. admets simplement que tu es tombé sur une autre sorcière, tu n'y es pour rien, ce sont des choses qui arrivent. mais tu dois t'en sépares au plus vite. une fois que tu as identifié la sorcière, si tu t'entêtes, tout ce qui pourra arriver par la suite c'est de ta faute. l'Afrique a tellement besoin de notre énergie et de notre temps que nous ne pouvons nous permettre de les compromettre pour des ["o bo, ma me bo, simplemente"]. quand une femme commence avec des hostilités de ce genre je te le dis, a ne évu. titane nye. te wa yange.

entendons-nous bien. le respect et la sincérité doivent être mutuels. mais si une relation doit commencer avec une femme qui commence par brandir des menaces à tout va, on arrête tout. je suis bien conscient que nous vivons le temps du "minlo a si mebo yop" mais il y a des limites. il y a bien un moment où il faut arrêter les déconnades. les cervelles retrournées ou en marmelade... rien à cirer. vous n'aviez qu'à vous protéger. je ne suis pas docteur moi. tout ce que je peux faire à mon niveau c'est me débarrasser des vibrations chaotiques.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 19:06

Citation :
Franchement, pour moi, autant rester seul.

affraid affraid Suspect Eh ben mon frère, tu finiras bien seul alors. Sans pour autant défendre l'infidélité, je dirais que parfois c'est une sorte de représailles pour une femme qui se sent DELAISSEE, alors avant de dire que l'on préfère "arrêter" ou "rester" seul il faut prendre le problème et le remettre dans son contexte originel. L'homme y est parfois la cause et supporte moins les conséquences, alors... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 21:33

Hum adzo infidélité dzina Entre ceux qui préfèrent rester seuls, ceux qui vont seulement chasser avol avol ceux qui par leurs propos laissent entendre qu'une femme trompée a bele nnem ngoak scratch les "o bo ma me bo, simplemente", bia yi bo ya? tant qu'il y aura des hommes et des femmes... que un camp comme l'autre restera campé sur sespositions et qu'on oubliera que l'infidélité souvent est un symptôme que quelque chose ne va pas... hum ! De toute façon, culturefang ou pas, d'autres continueront de tromper ouvertement ou en catimini

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 22:32

Evindi Mot a écrit:
contrairement à Ebom So, je ne vois pourquoi je resterai seul...
Eböm Sö (pour rappel Eböm Sö, c'est toi, pas moi Smile ), la vérité est que je ne parlais pas de moi. Je réagissais à l'expression utilisée par ma soeur Ninamariluz2. Et crois-moi, quand je disais que je préfèrais demeurer seul que de faire du chemin avec une femme possédant une telle mentalité, c'était juste une façon de parler Very Happy . Car bien évidemment si ça devait m'arriver, je ne finirais pas seul. Amu dzé? Regarde mon avatar, manegnong ane ndomane cheers ! Mene mot ye minseng ebu'u!
Au pire des cas, ma soeur Nkanny ira me chercher une Ntobename comme elle me le rappelle depuis là! Nga Nkanny? Very Happy

Evindi Mot a écrit:
nge minga a ve'ele kobo a ma nalé, a bo kane ésas ma wok le, kane alak ma wok le, bebela ma titane nye. a kolo ma nda, teke beta me bombo énong alu mbok. donc aluk é bo ya djé, yé mesing, yé compétition, yé bras de fer ? jamais. nge minga a zu a ma a kane mefulu me té "madame a nseng, avol avol ! za aval ébiasé di ? wa djo a za biom bi té ? wa ve za b'avertissements ? wa yem ma vé ? o kolo me nda. ma bene évu ! bulane mfa'a wa so, adjo é mane !".
Là je reconnais le seul et unique Eböm Söm! Le natif de Ndalame! Le natif du village où le vent se transforme en savon! Quand tu parles comme ça moadzang, tu me rassures. De osse ndzeme! Akiba a Tare Zame ! Very Happy
Evindi Mot a écrit:
Maélé Ndong a chanté dans "Awom Bindeglé"
Oui, j'ai vu que tu écoutais cette chanson ce matin. Moi j'écoute actuellement Evom Nguane . Toujours du même artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Lun 28 Déc - 22:54

Nkanny a écrit:
affraid affraid Suspect Eh ben mon frère, tu finiras bien seul alors. Sans pour autant défendre l'infidélité, je dirais que parfois c'est une sorte de représailles pour une femme qui se sent DELAISSEE (...)
Et quelles représailles? Very Happy Une bombe atomique... Very Happy
Pour la femme, une question intéressante serait celle de savoir POURQUOI l'homme, si c'est lui qui est à l'origine de tout cela, avant de passer à la retaliation, s'est-il comporté ainsi ? Je pense que quand on veut réellement améliorer les choses, on ne s'y prend pas autrement. Répondre à une infidélité par une autre infidélité, dans certains couples, ça passe. Mais dans d'autres, ça a du mal. Faut croire que ceux-là dont je fais parti ne sont pas assez modernes Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 0:30

Citation :
Au pire des cas, ma soeur Nkanny ira me chercher une Ntobename comme elle me le rappelle depuis là! Nga Nkanny? Very Happy



affraid affraid affraid kieeeeeeee nde o vine ya ma, ating! me nga dzo wo de eyong dze nga bo!

Pour ton info les Ntobeminame sont des vraies bombes a retardement. Tu la ramenes en ville eyong a zu wo dang nlo ayop... Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 0:32

Citation :
Et quelles représailles? Very Happy Une bombe atomique... Very Happy


Pas atomique, mais bombe cardiaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 0:39

Nkanny a écrit:
Citation :
Franchement, pour moi, autant rester seul.

affraid affraid Suspect avant de dire que l'on préfère "arrêter" ou "rester" seul il faut prendre le problème et le remettre dans son contexte originel.

a minga, te so ma flosophie a zézé. flosophie a volo ki ma djom a mvom bi atele di. wa bo'oe mongo yetchang onyu, "allez, a nseng ! me teke wo beta yen mos ézing. o tek ebeta ma kui a fefel ! bi se bo mimbias, après tout. nos karmas ne sont pas liés. ma so mvom a ézing, wo fe wa so a mvom ézing. bia ke tobane, bi ne fe kandane, simplemente".

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 0:55

Evindi Mot a écrit:
Nkanny a écrit:
Citation :
Franchement, pour moi, autant rester seul.

affraid affraid Suspect avant de dire que l'on préfère "arrêter" ou "rester" seul il faut prendre le problème et le remettre dans son contexte originel.

a minga, te so ma flosophie a zézé. flosophie a volo ki ma djom a mvom bi atele di. wa bo'oe mongo yetchang onyu, "allez, a nseng ! me teke wo beta yen mos ézing. o tek ebeta ma kui a fefel ! bi se bo mimbias, après tout. nos karmas ne sont pas liés. ma so mvom a ézing, wo fe wa so a mvom ézing. bia ke tobane, bi ne fe kandane, simplemente".

farao



scratch scratch rien compris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 1:04

aka.
F+M teke womane...

Nang, etyi teke womane a M.

me tele ya fe enyeng zok...


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 2:48

Nkanny a écrit:
affraid affraid affraid kieeeeeeee nde o vine ya ma, ating! me nga dzo wo de eyong dze nga bo!
N'aies pas peur, rien ne t'arrivera... Tu peux admettre! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 12:09

Nkanny a écrit:
Citation :
Au pire des cas, ma soeur Nkanny ira me chercher une Ntobename comme elle me le rappelle depuis là! Nga Nkanny? Very Happy



affraid affraid affraid kieeeeeeee nde o vine ya ma, ating! me nga dzo wo de eyong dze nga bo!

Pour ton info les Ntobeminame sont des vraies bombes a retardement. Tu la ramenes en ville eyong a zu wo dang nlo ayop... Twisted Evil Twisted Evil

Lol ! ça me rappelle des souvenirs edzom wa dzo dina Laughing Quand la ville tourne la tête à une ntobalam (donc supposée "docile), amala dzam Laughing Idem pour nos soeurs que certains habitant a man ayat vont prendre au pays, eyong nnam mitangan wa kilne gnè nlo, a Zamba !!! Laughing

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 12:17

Evindi Mot a écrit:
Nkanny a écrit:
Citation :
Franchement, pour moi, autant rester seul.

affraid affraid Suspect avant de dire que l'on préfère "arrêter" ou "rester" seul il faut prendre le problème et le remettre dans son contexte originel.

a minga, te so ma flosophie a zézé. flosophie a volo ki ma djom a mvom bi atele di. wa bo'oe mongo yetchang onyu, "allez, a nseng ! me teke wo beta yen mos ézing. o tek ebeta ma kui a fefel ! bi se bo mimbias, après tout. nos karmas ne sont pas liés. ma so mvom a ézing, wo fe wa so a mvom ézing. bia ke tobane, bi ne fe kandane, simplemente".

farao

A Evindi mot pas le beg e beg mina be fam mia dang agnu Laughing Wayi tsiran za? Après ne vient pas pleurer chez ta soeur Minsili eyong nnem wayi wa yône mane chérie. No Bebela be fam !!! Razz Donc e bane bininga bia yen e melu ma, bayi yanga amieng amieng, calme calme là ne wa fam o tsiran bo, o kuli bo a nseng? Lol "égalité" oblige, deuxième bureau fam = roue de secours mininga avant même de dire qu'on chasse la chérie adepte du "o bo ma me bo" quelqu'un au rebond a déjà récupéré l'affaire. C'est ça la vérité même d'aujourd'hui, bininga ba dzo ne nnem ossiki essek et se sentent libres de faire comme elles veulent, simplemente Laughing

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 12:59

Evindi Mot a écrit:
Nkanny a écrit:
Citation :
Franchement, pour moi, autant rester seul.

affraid affraid Suspect avant de dire que l'on préfère "arrêter" ou "rester" seul il faut prendre le problème et le remettre dans son contexte originel.

a minga, te so ma flosophie a zézé. flosophie a volo ki ma djom a mvom bi atele di. wa bo'oe mongo yetchang onyu, "allez, a nseng ! me teke wo beta yen mos ézing. o tek ebeta ma kui a fefel ! bi se bo mimbias, après tout. nos karmas ne sont pas liés. ma so mvom a ézing, wo fe wa so a mvom ézing. bia ke tobane, bi ne fe kandane, simplemente".

farao


Evindi wa kobe bi kobe kobe , wa ye koule za nseng, peut etre toi meme simplemente (c'est le mot en vogue sur monefang lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 14:34

Nkanny a écrit:
Evindi wa kobe bi kobe kobe , wa ye koule za nseng, peut etre toi meme simplemente (c'est le mot en vogue sur monefang lol)

a niiii, nde mongo a bili ki melo ?! çaaaa

ok, ma mane reprendre asu mongo :

pas à pas... step by step... nayo nayo... molo molo... otetek otetek... i'mma put it in slow mo... slo mo (if u want)... slow motion...

min.ga a. zu. ma. a. be. "simplemente", ma. ku.li ka.ba.te té. a. nseng. (minga a teke me biasé nalé).

nge sona muna a kate wok eyong dji (bet, she will not, right? ), who's to blame?

me kobo ya abui, simplemente !


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 14:57

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Idem pour nos soeurs que certains habitant a man ayat vont prendre au pays, eyong nnam mitangan wa kilne gnè nlo, a Zamba !!! Laughing

aaaah ? hahaha. tiens, tiens... simplemente intéressant... tame ma kate a Minsili, tu penses à qui ?

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Mar 29 Déc - 16:00

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:

A Evindi mot pas le beg e beg mina be fam mia dang agnu Laughing Wayi tsiran za? Après ne vient pas pleurer chez ta soeur Minsili eyong nnem wayi wa yône mane chérie. No Bebela be fam !!! Razz Donc e bane bininga bia yen e melu ma, bayi yanga amieng amieng, calme calme là ne wa fam o tsiran bo, o kuli bo a nseng? Lol "égalité" oblige, deuxième bureau fam = roue de secours mininga avant même de dire qu'on chasse la chérie adepte du "o bo ma me bo" quelqu'un au rebond a déjà récupéré l'affaire. C'est ça la vérité même d'aujourd'hui, bininga ba dzo ne nnem ossiki essek et se sentent libres de faire comme elles veulent, simplemente Laughing


binga ba dang abuign
binga ba dang abeng me tame ke ma top oo


(Maélé Ndong, Awom Bindeglé)

ma fille Minsili, une chérie qui prend la grosse tête se remplace très vite. très vite même, crois-moi nous nous accordons souvent l'importance que nous n'avons pas. restons humbles. ce qui a commencé peut finir. ce qui ne nous arrange pas doit finir. la vie est un infini.

derrière 1 il y a 9.
dans 1 il y a 9.
1 s'amplifie jusqu'à 9.


si 1/9 porte se ferme, il y a 8 autres portes. qui t'a dit que la porte qui s'est fermée était celle qui te convenait ? alors, poursuis ton chemin.

l'essentiel c'est d'être sincère dans ton coeur. tant que tu es vrai dans ton coeur, tout va bien. ce sont des petits principes spirituels qu'il faut appliquer au quotidien mon enfant

si la chérie se considère elle-même comme un ballon de basket Basketball qu'on peut attraper au rebond c'est qu'elle s'est trompée en se mettant avec Evindi et Evindi s'est trompé en se mettant avec elle, yé se nalé ? le ballon de basket Basketball ne restera pas lontemps avec Evindi Evindi n'a rien à faire avec une playa, simplemente.
so, NBA girl (who ever you are, ekang or not, it doesn't matter), go away won't you? thaaank you. mbamba djam. nto'nto. o wulu mvo'oe. akiba

ummm ummm ummm um ummm
ummm ummm ummm um ummm

there ain't no reason for us sittin' down
to try to talk our problem out
'cause we know the truth
it ain't no use
each other we must do without...

we've got to say bye
oh well
bye bye bye-bye-bye
goodbye goodbye
bye
bye bye bye-bye-bye
wow oh oh oh ... oh

as i look back i'm really tryin' to see
just what it was that made us spark
'cause the fire's out!
it leaves no doubt!
the flame's not burnin' in our heart...

ain't no use
'cause we done run out of juice

so long baby
bye bye baby


(Stevie Wonder, It Ain't No Use)

voilà comment le mvendé a montré comment on règle le problème. Stevie a ne djom ba lone Nnom Akom ! Minsili cherche cet album (Fulfillingness' First Finale) paru en 1974 chez Tamla Motown. tu le trouves facilement en cd et en qualité audio remasterisée

eyong Minsili a kobo adjo "nnem o se ki esek" ma tchok djia Marthe Zambo :

yé wa vuane na nlem o ne ma abum a ô
yé wa vuane na nlem o se ki a ne ések a ô
yé wa vuane na nlem a ne ma abum a ô...


(Marthe Zambo, Patricia)


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 3 Jan - 1:21

Ehhhhh, a kobekobe ... ça c'est la version officielle, qu'en est il de l'officieuse? bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 3 Jan - 11:36

Nkanny a écrit:
Ehhhhh, a kobekobe ... ça c'est la version officielle, qu'en est il de l'officieuse? bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Dim 3 Jan - 16:16

kal ba ndome, kelani a évu mia bo wé. mi dang ya ma



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !   Aujourd'hui à 17:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Infidélité féminine, phénomène de plus en plus visible !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vu dans GQ de juin : Brad Pitt fait des infidélités à TAG et adopte une FF
» Il n'y a rien de plus insupportable que l'infidélité !
» infidélité " club Itinéo"
» From Paris with Love...
» Est-ce une mue normale?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: