Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 14:11

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je veux juste signalé que ce n'est pas Obama, qui se définit comme noir, mais la loi du positive act, qui définit un comme noir, une personne dès qu'elle a un pourcent (1%) de sang noir.
Erreur des erreurs! affraid Lis Les rêves de mon père (autobiographie de Barack Obama) moadzang et tu verras... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 19:16

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


Je veux juste signalé que ce n'est pas Obama, qui se définit comme noir, mais la loi du positive act, qui définit un comme noir, une personne dès qu'elle a un pourcent (1%) de sang noir.

Donc c'est un fait au nom de la pureté de la race blanche, non de Obama, mais de la loi, la qualité de noir est définit par la loi aux Etats-Unis, et en contre partie ilx bénéficient de certains avantages pour accéder à la vie active.


Comme te dis ton frère adzidzon, lis "Dreams of my father" écrit quand Obama n'était même pas encore candidat et qui montre que cet homme, rien à faire, il allait être le président ! Et dans ce bouquin où lui-même se dévoile OBAMA a dzo na : ane mane nsut mot, evindi, noir akié donc pour vous il ne sait plus ce qu'il dit? Et quand on lit ce bouquin, comme j'ai dit plus haut, s'affirmer noir ne signifie absolument pas pour lui rejeter son côté blanc. Il se dit noir, point ! faut pas non plus chercher midi à 14 h What a Face Si obama peut se définir comme noir, pour moi, un métis pourait tout aussi bien se définir comme "blanc" ça ne me dérange pas s'il l'assume. et contrairement à ce qu'on croit, il y en a un paquet, et j'en ai connu un personnellement. Il ne se voyait absolument pas comme "noir" mais il était si clair dans sa position et pas faux-cul que ça ne dérangeait personne aussi bien côté noir que blanc, même si à l'entendre dire : "les africains" alors que son père était afro, ça faisait bizarre. N'empêche, il avait décidé d'être ainsi, problème ane vé? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 19:24

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:

Donc la notion de noir aux USA est légale et politique, et selon la loi, monsieur Obama, est un noir.

Et l'exemple de ces multiraciaux très blancs au point que selon la loi ils sont "blanc" mais eux justement font des démarches pour être considérés comme "noirs" légalement? Ne me parle pas d'affirmative action et avantages qu'ils pourraient en tirer car dans le cas ki me revient en tête là, il s'agissait d'une femme avec une bonne situation, dans la trentaine, plus blanche que blanche, mais voilà, elle avait je ne sais cbien de sang noir, et vlait à tout prix qu'on la considère comme noir car d'après elle, c'est ce qu'elle ressentait. Bref...si la thèse du "la société américaine a poussé les métissés à se définir comme noir" a marché au début, de nos jours je pense que ces gens sont "moins contraints" que dans le passé, et donc si un dit qu'il se sent noir ou métis ou blanc, ben c'est son choix

ce que j'ai envie de souligner c'est qu'Obama d'après ses différents bouquins, se dit noir parce que c'est ainsi qu'il se voit, pas parce que la société l'y aurait obligé. laissons-le au moins se définir comme il a envie et ne pas polémiquer sur les thèses "une goutte de sang" en se servant de lui comme exemple.


Qu'un juriste vivant aux Usa nous apporte un plus ample éclairage, merci.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 19:50

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Je comprends tout à fait l'indignation de Minsili sur cette question de "goute de sang noir". Et je conviens avec que cela fait partie, comme le dit si bien l'auteur du texte que j'ai mis en ligne : un des inhumanismes consensuels du monde moderne.

Ekié non je ne suis point indignée à Essono Mfoulou-Ze Smile Je soulignais que si au début ça me choquait, à force, je vois +tôt que les "colored" ont fini par retourner cette théorie à leur avantage. Nul n'ignore les inquiétudes des afro-US face à la montée numérique des latinos comme minorités? Donc je pense que qq part ça en arrange bcp cette théorie, comme ça numériquement la minorité en question (noire) augmente son chiffre?
Et comme on dit, si cette théorie ne dérange pas les afros-US métissés qui préfèrent se voir comme noirs, de quel droit je vais venir les avec ça? confused
On juge trop souvent les USA avec un regard eurocentriste or les réalités et histoire raciales sont un peu différentes non? ça me rappelle à quel point on aime bien vouloir présenter ce pays comme hyper raciste ... (ce ki est vrai c'est ke le racisme y existe) mais ailleurs, ce n'est pas mieux, c'est parfois plus dangereux tellement ça reste dans le non-dit du coup difficile d'appeler un chat un chat et de dénoncer les choses What a Face Idem, les discours sur "obama ne devrait pas se dire noir ou blanc ou que sais-je..." ça me gêne car une fois encore j'y vois la volonté incosnciente pour un regard extérieur de vouloir donner des leçons à l'Amérique (ce ki en soit peut se comprendre) mais en prenant des prétextes bidons

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 19:54

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:

Il faut partir d'un fait : les Américains non blancs qui ne se définissent pas par rapport à leur côté blanc, ne font pas un choix délibéré. Ils y sont contraint par le rejet des pur-sangs blancs.


M'est avis que la société bouge aussi ou je me trompe? Ce qui était vraie à 99,99% hier, may be aujourd'hui ne l'est plus qu'à 60%? Laissons au moins à ces gens le bénéfice du doute au lieu de penser à leur place. Soit j'ai mal lu Obama, mais je n'ai pas retenu de ses écrits que les pur-sang blancs l'auraient rejeté. Le type fait simplement comprendre notamment devant la tombe de son père, qu'il a senti comment son être jusque-là éparpillé s'est retrouvé. ça veut dire que ce sont les pur-sangs blancs qui l'ont poussé à ça? Je suis peut-être dur à la compréhension, mais qu'est-ce qui permet dans le cas d'Obama de dire que le fait de se définir comme noir n'est pas délibéré pour lui? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 20:16

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:


[color=red]L'histoire est pleine d'exemples sur la détresse de ces personnes qui ont souffert de la déchirure que cela fut et, je l'espère, ne sera plus désormais, que d'être un blanc à moitié noir ou un noir à moitié blanc aux USA. On était tout simplement vomi d'un côté et accueilli de l'autre. .

Ah bon? Vision trop manichéenne pour moi, car des métissés pas acceptés par le côté noir ça existe aussi, tout comme des "light skin" qui jusqu'à aujourd'hui restent entre eux, à distance des blancs et noirs. De même ce dilemme du métis n'est pas l'apanage des USA. J'aimerai bien qu'on me prouve qu'en Europe ou Afrique, les métis vivent hyper bien e métissage et n'ont pas de problèmes identitaires à un moment ou un autre? Et puis, si on est métissé physiquement, désolé, on sera toujours une part çi, une part ça et selon moi, le mieux c'est : soit on parvient à assembler ces différentes parts soit comme tout être humain on accepte qu'on puisse avoir des préférences et donc qu'il peut y avoir une part vers laquelle on va tendre pour X raisons. Cette part dominante pourra être la noir ou blanche, si le concerné vit ça bien, OU EST LE PB? "Ye ba kare tad eza aïe"

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 20:33

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:


Obama est noir. C'est une réalité indéniable. Il l'est pour moitié, celà l'est tout autant. Mais qu'il se définisse comme noir, il y a tout de même un problème. Malgré toute la flatterie que nous pouvons tirer en tant que noirs de voir un des nôtres réaliser l'exploit Obama, il reste que derrière un tel positionnement se cache la tristesse d'une histoire américaine, je veux dire mondiale, qui nous restera tous en travers de la gorge; et qu'on classera toujours comme un de ces "inhumanismes consensuels" dont parle l'auteur.

Donc le fait que lui-même se définisse en fonction de ce qu'il pense lui convenir, il y a un problème?
En parlant de flatterie, je ne pense pas d'ailleurs concernant Obama que seuls les Noirs devraient s'enorgueillir. C'est ça le miracle de cet homme, qui qu'on soit, on peut trouver chez lui quelque chose qui vous parle. Oui, les noirs seront fiers, les blancs aussi (parce que vu son autobiographie, s'il est ce qu'il est dans sa tête et rapport avec l'Afrique, perso moi je tire un big chapeau à sa mère blanche). Un asiatique pourra se sentir flatté parce que son beau-père asiatique a aussi eu une influence sur lui et la liste est longue. Donc pour parler de moi, je distingue bien : je suis flattée du succès d'Obama et "laissons Obama dire lui-même ce qu'il est". Pour moi la nuance est grande. Ce serait prêter des intentions à quelqu'un en pensant qu'on le dit parce que ça me fait plaisir qu'il se définisse comme noir…. Donc partant de cette logique, j'aurai été mécontente s'il s'était défini comme blanc? Mais seulement voilà, s'il s'était défini comme "blanc" avec un argumentaire non-démago, c'est SON DROIT, pourquoi lui aurai-je en voulu?
Nsili asu bobedzang ya monefang be bele besia geki benyia bilop : j'ai remarqué que la plupart se définissent comme Fang. C'est parce que la société gabonaise les y oblige, parce qu'ils n'ont pas le choix? Dans ce cas, moi-même en étant de père et mère Ewondo, si je me sens plus de ma mère ou de mon père (voir si même en étant mariée je signe l'indien que je me définis d'abord comme Mvogt-Fouda), c'est parce que la société Fang m'y aurait obligé? A un moment il faut peut-être accepter que quelqu'un fait le choix qu'il estime mieux pour lui, et ne pas nécessairement vouloir expliquer ce choix par une histoire de contraintes ou rejet, car qq part, c'est dénier à Obama le choix d'avoir choisi. J'aimerai bien voir sa tête si on lui dit : "Tu te dis Noir mais au fond ce n'est pas de ta faute, tu y as été obligé" Hum !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 20:39

Il existe actuellement dans les relais une version de poche da,ns les 8/9 euros en français.


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mer 28 Jan - 21:28

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Il existe actuellement dans les relais une version de poche da,ns les 8/9 euros en français.


Ma soeur relaxe, je suis à Ouaga, j'ai pas lu la bio d'Obama, quand elle arriveras à Ouaga ou à Libreville, je la lirais simplement, j'ai recupéré ces discours que j'ai pu sur le net.

J'ai dit ce que j'ai regardé dans un ordi, et j'ai pas lu la bio. N'empêche si l'on autorise au gens l'analyse, le fait de vivre dans une société ou on nous met une étiquète, cela déteint sur nous, même si pour maîtriser notre destin, nous afirmons un choix.

On ne va pas faire de la psychanalyse, sur Obama. J'ai réagi au débat avec les maîgres éléments qui sont les miens.

Je ne dit pas que leur conditions sont agréable, mais qu'il y a une base légale.

Mais comme dit Adzidzon, peut-être que la lumière est dans la bio, dans ce cas je suis hors jeu, car je ne suis pas pret de l'avoir entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 2:26

Bon, je suis d'avis que nous ne parlons pas de la même chose, ma chère soeur Minsili. D'abord, parce que pour poser la question des métis qui choisissent de vivre pleinement leur négritude aux USA, il ne faut surtout pas focaliser sur Obama. Il ne faut pas non plus considérer la question sous un angle militant qui fausse le débat en donnant l'impression qu'il faut qu'on accorde aux Amerloques "le bénéfice du doute" (Je cite Minsili) sur leur capacité ou non à évoluer vers une société post-raciale.

Il est, certes, de bon ton aujourd'hui de dire que la question de la goute de sang noir qui, aux yeux des adeptes de la pureté raciale, "souille" n'importe quel américain en parti blanc et fait systématiquement de lui un NÈGRE, ne se pose plus aujourd'hui. Maintenant que Obama a pu entrer à la Maison Blanche, nous pouvons lire l'histoire des USA avec une gomme. Ça fait politiquement correct. Mais là n'était pas la question.

Ce sont les adeptes de la théorie de la suprématie raciale blanche qui ont taillé à l'Amérique toute entière des lunettes qui font que tous voient aujourd'hui dans la moindre goute de sang noir un critère suffisant pour entrainer un classement systématique dans la catégorie nègre. Et cela a tellement été banalisé que tout le monde, blancs, noirs ou autres... le trouvent tout à fait normal aujourd'hui.

Obama a trouvé les choses ainsi. Il a grandi dans cet univers. Et quand bien même il peut affirmer aujourd'hui qu'il n'a jamais ressenti aucun rejet peser sur lui (???). Cela n'empêche pas de dire que nous parlons là d'une pratique courante et banale aux USA. Celle-ci est plus ou moins latente, selon le cas. Mais elle est réelle, pernicieuse, omniprésente dans le conscient et l'inconscient américain. Et tant mieux si les Américains en rougissent aujourd'hui avec un "Noir" à la Maison Blanche. On l'a vu avec des choses innommables comme le Ku Klux Klang. On le voit avec tous ces noirs qui sont dans le couloir de la mort et toutes ces prisons qui sont rempli en extrême majorité de noirs. On l'a vu récemment avec le cyclone de New Orleans... Des exemples, il y en a de tonnes. Et tu ne me démentiras pas là-dessus.

Ce sont ces "Parachronismes" là que l'auteur du texte dénonce et désigne comme des "inhumanismes consensuels des temps modernes". Non pas pour faire le gars qui ne veut pas "évoluer" avec les Amerloques vers la société post-raciale et post-raciste qui est l'avenir du monde. Mais bien pour dire : Attention! Les considérations raciales issues des théories puristes sont devenues si banales aujourd'hui, qu'on risque de passer à côté sans les voir; et d'accepter l'inacceptable parce que d'un côté, comme d'un autre, on subi un lavage de cerveau.

Sinon, nous sommes tous d'accord que ces histoires de couleur de peau n'honorent personne.


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Ven 30 Jan - 3:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 3:04

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:



Nsili asu bobedzang ya monefang be bele besia geki benyia bilop : j'ai remarqué que la plupart se définissent comme Fang. C'est parce que la société gabonaise les y oblige, parce qu'ils n'ont pas le choix? Dans ce cas, moi-même en étant de père et mère Ewondo, si je me sens plus de ma mère ou de mon père (voir si même en étant mariée je signe l'indien que je me définis d'abord comme Mvogt-Fouda), c'est parce que la société Fang m'y aurait obligé? A un moment il faut peut-être accepter que quelqu'un fait le choix qu'il estime mieux pour lui, et ne pas nécessairement vouloir expliquer ce choix par une histoire de contraintes ou rejet, car qq part, c'est dénier à Obama le choix d'avoir choisi. J'aimerai bien voir sa tête si on lui dit : "Tu te dis Noir mais au fond ce n'est pas de ta faute, tu y as été obligé" Hum !

Juste une question: Quand tu bois du café au lait, tu bois du café ou du lait? A mon avis ni l'un ni l'autre. Parce que la formule chimique du café au lait n'est ni celle du café, ni celle du lait. C'est une formule bien à part qui se compose d'éléments lactés et d'éléments caféinés.

Tu poses la question des enfants issus de Fang et d'autres peuples qui se définissent comme Fang. J'ai presque envie de t'embrasser pour avoir pris cet exemple. Car, justement, nous sommes là dans un cas typique de la contrefaçon sociale qui prédétermine chacun de nous. Je m'explique:

La société Fang est patrilinéaire. Mais pas tant qu'un enfant nait en dehors du mariage. Celui-là sera de la lignée de sa mère.

Rien que cet exemple nous enseigne sur plusieurs choses. Par exemple : Pour une femme et un homme qui ont 5 enfants. Si les deux premiers sont nés avant le mariage, chez les Fang, le père n'intègrera dans sa lignée que les trois derniers. Quand aux autres, il ne trouvera pas d'inconvénient à ce que la famille de sa femme les lui réclame.

Imagine maintenant un enfant qui est dans cette situation. Parce qu'il est né avant le mariage de ses parents, il va devenir un yenguign et portera d'ailleurs un nom yenguign, alors que ses frères sont esatouk. Un enfant comme ça, demande lui si les règles de la société dans laquelle il est né ont prédéfini ses choix en tant qu'Essatouk ou Yenguign. Il te dira. D'ailleurs, moi-même j'en suis. Mais ne me pose pas la question, tu connais déja la réponse('Laughing')

Si nous menons la même réflexion sur ce qui est des semi-Fang, nous trouveront les mêmes déterminismes. Et pour ça, demande à Nkany, elle te dira.

Et pour revenir à ... Obama. Je suis sûr que tu comprends maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 3:23

niñamariluz2 a écrit:
A böt mu té wa yuúuuo, un negro en la casa blanca Americana, faá ve osuuuú oyenga. afro afro afro

Hola! Sita, que tal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 13:09

@Essonne Mfoulou-Ze, dans ce cas on est tous prédeterminés et il n'y a plus aucun libre arbitre Suspect Oui, je connais le poids de la société sur l'individu, mais ce que je réfute, c'est raisonner comme si malgré ce poids, il n'y avait en chacun de nous la moindre parcelle de libre arbitre (donc de choix). Si? Dans le cas des enfants fang, je suis Ewondo donc adzo bongo y'a dzal (enfants nés avant maraige) akah je sais. Justement, la question que je me pose : juste pcq né hors mariage ou d'un bilop on se considère fang et il en sera tjs ainsi? Et si un de ces enfants décidait de mettre tout autant en avant sa partie bilop et entame au final toute une démarche dans ce sens, la société l'y aurait obligée? Et si même à la fin, tout en sachant qu'il est fang, il finit pas se sentir mieux dans la société bilop de son père ou mère, le fait qu'il s'y sente mieux, on lui dira qu'au final il n'a pas vraiment choisi? Bref, pour moi la vie n'est pas aussi "simple" que tu sembles parfois le signaler : soit on est çi soit ça. Il y a une telle complexité qui fait que, si qq1 (en l'occurence Obama) se définit comme noir, qu'on le laisse le faire sans nécessairement chercher à insinuer qu'il n'a pas eu le choix What a Face et encore une fois, choisir d'être si ou ça d'abord ne signifie pas qu'on rejette ses autres versants. Preuve par exemple à Ydé avec des Bilop qui se sebtent affectivement + ydéens que de leur région... tout en continuant à garder des liens avec cette région. Ce que je veux juste dire c'est qu'un individu a le droit de prendre le chemin de vie qui semble le mieux lui convenir sans sortir X théories sur le fait qu'il est là où il est malgré lui Suspect Bref...

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 14:06

Citation :
Si nous menons la même réflexion sur ce qui est des semi-Fang, nous trouveront les mêmes déterminismes. Et pour ça, demande à Nkany, elle te dira.
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 17:50

Je n'ai pas choisis d'être fang, je le suis, c'est tout! De père Vili, enfant hors mariage, d'après la tradition fang, je suis de facto Ekang. De plus, mon père ne s'est jamais marié avec ma mère; j'ai donc grandi avec ma famille maternel, je parle fang, je mange fang, je respire fang bref, je rie même en fang Very Happy.
Il y a bien des enfants hors mariage qui se sente à part entière de chez leur papa du moment ou ils y ont des repères. Un de mes cousin, né avant le mariage de son père et sa mère porte même un nom de la famille de sa mère; mais ayant grandi avec son papa (et sa maman puisque qu'il se sont marié), il ne te dira jamais qu'il est du village de sa mère mais bien plutôt un Eba'a de chez son père. Et je pense que si j'avais grandi avec mon père, peut-être que je me sentirais moins fang aujourd'hui. Cela n'empêche que j'aime mon père, j'adore mes frère même si je ne comprend aucun mot du Vili et je suis très respecté chez mon père car mon père dit que c'est moi le vrai Bayendji parmi ses enfants; ses autres enfants étant issues de femme bilop, ils appartiennent donc à famille de leur mère (tradition matrilinéaire oblige). sauf qu'il voit seulement la partie de la tradition patrilinéaire des fang sans la condition du mariage, du coup, c'est une éternel discussion entre lui et moi pour lui expliquer que je suis Ekang tout en étant fière d'être son fils.
Du coup, je me dis qu'on se définit selon ce qu'on rescent au plus profond de nous de proche à ce que nous sommes et ce que nous ressentons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messougou



Féminin Nombre de messages : 136
Age : 102
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Ven 30 Jan - 18:25

BARACK OBAMA au monde arabe ou encore aux terroristes :"on ne vous jugera pas pour ce ke vous avez detruit mais pour ce ke vs aurez construit" kiééé l'enfant la est atteint d'une maladie aka LA SAGESSE moi j'ai personnellement aimé cette phrase ca doit etre valable pour tout le monde toutes communautés confondues bisous a vous bye!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Sam 31 Jan - 2:07

J'ai beau me relire et relire toutes les autres interventions à ce sujet de Obama. Je ne vois ni là où il est question d'empêcher Obama de faire le choix de la couleur de sa peau, ni là où le reproche de ce choix lui est fait.

La question posée au départ, c'est que dire que Obama est noir n'est pas vraiment juste, dans la mesure où il tient de deux races. Qu'on me dise carrément aujourd'hui que ce n'est pas juste de le rappeler sous prétexte qu'Obama aurait choisi d'être appelé noir. Je n'aurais plus qu'à être d'accord ou à me taire. Mais logiquement, ce serait me raconter des histoires puisqu'il n'en est rien. Obama lui-même ne le revendique d'ailleurs nulle part tout au long de sa campagne. Il s'est même efforcé d'éviter la question. Et je suis sûr que le débat ne se pose pas en ces termes dans sa tête. C'est sur les médias européens que l'accent est mis dessus.

Je rappelle que le texte à l'origine de ce débat tente seulement de tourner en dérision le fait que des survivances de la pureté raciale fasse d'Obama un noir sans plus, alors que le monde tend à autre chose et s'en trouverait mieux autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Sam 31 Jan - 16:27

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
[Si nous menons la même réflexion sur ce qui est des semi-Fang, nous trouveront les mêmes déterminismes
Quelque soit la définition qu'on veut lui donner, la justification qu'on veut y retrouver et l'explication qu'on y recherche, quelque soit le bout à partir duquel on veut le prendre, le concept de semi-fang est totalement, absolument, fondamentalement tout, sauf fang. Il est à l'opposé de ce que peut être la culture fang et de ce qu'elle est. Il n'y a pas de demi fang, de moitié de fang, de quart de fang, de goutte de fang... Etre fang n'est pas un fait biologique, c'est un fait culturel. Et on est fang, ou on ne l'est pas. Il n'y a pas de semi... C'est une reflexion (celle sur ceux que tu appelles les semi-fang) qui est absolument inimaginable, parce que s'appuyant sur un fait totalement inexistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Sam 31 Jan - 16:56

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Obama lui-même ne le revendique d'ailleurs nulle part tout au long de sa campagne. Il s'est même efforcé d'éviter la question. Et je suis sûr que le débat ne se pose pas en ces termes dans sa tête. C'est sur les médias européens que l'accent est mis dessus.
Ce n'est pas totalement exact moadzang, car Obama profite du fait racial dans la campagne et le revendique même à plusieurs occasions. Je pourrais citer, avant les primaires, ses multiples sorties dans les églises noires américaines pour aller convaincre un electorat noir dubitatif et soutenant plutôt Hillary Clinton qu'il était l'un des leurs. Mais je vais plutôt te rappeler le débat qu'il eut en Caroline du Sud, je crois, Etat peuplé majoritairement de Noirs, avec Clinton. A la fin du débat, le présentateur balance une question à Obama qui porte sur Bill Clinton et le hip-hop (j'ai oublié la formulation exacte de la question). Obama répond par la négative et au présentateur qui lui demande: pourquoi? Il dit: Parce que Bill Clinton n'est pas un frère... Dans cette réponse, face à un auditoire composé majoritairemnt de Noirs qui explosa d'ailleurs de rire et applaudi à tout rompre, il a joué subtilement de la question raciale en rappelant que lui était un frère, un Noir... Vous pouvez retrouver toutes ces étapes de sa campagne sur internet encore aujourd'hui.

Sur ce point par contre,
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
La question posée au départ, c'est que dire que Obama est noir n'est pas vraiment juste, dans la mesure où il tient de deux races.
, personnellement je pense que nous devons bien comprendre ce qu'il veut nous dire lorsqu'il estime qu'il est Noir. Il sait qu'il est de père Noir et de mère Blanche, il sait que biologiquement il tient des deux. Il ne peut renier ni son père, ni sa mère, il ne veut même pas le faire. Il assume ses deux aspects de ce qu'il est, il en use même politiquement... Se définir comme Noir pour lui a plus une connotation sociale et culturelle. Ce n'est pas dans le biologique. Biologiquement, il est en même temps Noir et Blanc, mais socialement et culturellement, il se situe lui-même du côté des Noirs. Souvenez-vous lorsqu'on lui faisait le reproche de ne pas être "assez Noir".Qu'est-ce que cela voulait dire? Comment peut-on être pas assez Noir? On ne niait pas sa biologie, on estimait tout simplement que socialement et culturellement, il ne vivait pas et ne se comportait pas comme un Noir. C'est en cela qu'il n'était pas pour détracteurs, assez Noir... Aux Etats-Unis, être Noir n'est pas qu'une question de biologie et surtout de Noirs nés de pères et de mères Noirs. La question est aussi sociale et culturelle. La fameuse tape (amicale) que Barack Obama porta devant toutes les caméras sur les fesses de son épouse lors d'un meeting et qui a fait tant de bruit. Ben, c'était juste un geste de Noir... Juste une princision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Sam 31 Jan - 18:15

C'est finalement le débat, sur le fait qu'Obama soit oui ou non noir ou le fait à la base qu'un noir soit "le président du monde", tout le monde dit qu'Obama est noir.

Et c'est un fait, aux States les métis sont considérés comme noirs de facto.

Alors qu'Obama qui veut être président comme beaucoup de présidentiables cultivés se fend d'un livre pour déblayer la voie.

Je ne doute pas de sa sincérité, mais je ne vois pas l'objet du débat, car ici tous les points de vus se valent, car chacun de nous a son angle de lecture et chaque aspect est constructif.

Et pour les semi-fangs, je suis d'accord avec Adzidzon, je comprends l'invasion gallopente de la culture occidentale, demi-frère, 10% de frère, moi je suis un fang, et mon frère c'est celui qui est du même ayong que moi, alors demi-frère, est une notion qui n'a aucun sens pour moi.

Alors on est fang ou on ne l'est pas, même le ou la mone kè'è, car si le neveu, trouve des difficultés chez lui, dans le village de son père, il peut aller chez ses oncles, ou il est au final chez lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Lun 2 Fév - 3:56

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
[Si nous menons la même réflexion sur ce qui est des semi-Fang, nous trouveront les mêmes déterminismes
Quelque soit la définition qu'on veut lui donner, la justification qu'on veut y retrouver et l'explication qu'on y recherche, quelque soit le bout à partir duquel on veut le prendre, le concept de semi-fang est totalement, absolument, fondamentalement tout, sauf fang. Il est à l'opposé de ce que peut être la culture fang et de ce qu'elle est. Il n'y a pas de demi fang, de moitié de fang, de quart de fang, de goutte de fang... Etre fang n'est pas un fait biologique, c'est un fait culturel. Et on est fang, ou on ne l'est pas. Il n'y a pas de semi... C'est une reflexion (celle sur ceux que tu appelles les semi-fang) qui est absolument inimaginable, parce que s'appuyant sur un fait totalement inexistant.

Et je souscris entièrement à ce que tu dis, mon frère. Peut être même que sur cette question, c'est toi qui peut comprendre mon point de vue. Être Fang est effectivement plus culturel que biologique. En fait, la chose ne pouvait pas être mieux exprimée. C'est d'ailleurs la même situation que lorsqu'on est... noir, avec une partie qui vient d'ailleurs (biologiquement parlant). On est noir et puis c'est tout.

Mais revenons un instant sur un de tes éclairages. Je constate effectivement que nous sommes d'accord sur un fait : l'appartenance à un groupe, qu'il soit celui des Fang ou qu'il s'agisse de la "race"... noire, surtout quand on est - permettez-moi un mauvais mot - hybride, cela ne peut être qu'un fait culturel. Et c'est là que nos points de vues se rejoignent.

En effet, le fait culturel est aux antipodes du fait naturel; la culture étant du domaine de l'acquis, tandis que la nature est, elle, innée. Cette culture étant faite de la somme des croyances, des usages, des pratiques, des idées dominantes... l'homme qui grandit dans un milieu donné ne peut se construire qu'à partir de l'environnement qui l'entoure. Et si, pour rester dans le cas qui nous occupe, cet environnement fait une banalité de l'habitude de dire de toute personne issue d'un mélange avec le sang noir qu'elle est noire, l'homme trouvera tout à fait naturel de se désigner ainsi, dès lors qu'il correspond aux conditionnalités d'usage. Et, ce qui peut paraître à un observateur lointain comme étant un choix, ne l'est plus en réalité ; puisque le fait culturel - en l'occurrence : un métis est un noir - par le jeu trompeur du prisme des usages séculaires, est perçu par lui comme étant naturel. Vous l'aurez remarqué, on n'est pas loin du mythe de la caverne de Platon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Lun 2 Fév - 4:10

adzidzon a écrit:
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Obama lui-même ne le revendique d'ailleurs nulle part tout au long de sa campagne. Il s'est même efforcé d'éviter la question. Et je suis sûr que le débat ne se pose pas en ces termes dans sa tête. C'est sur les médias européens que l'accent est mis dessus.
Ce n'est pas totalement exact moadzang, car Obama profite du fait racial dans la campagne et le revendique même à plusieurs occasions. Je pourrais citer, avant les primaires, ses multiples sorties dans les églises noires américaines pour aller convaincre un electorat noir dubitatif et soutenant plutôt Hillary Clinton qu'il était l'un des leurs. Mais je vais plutôt te rappeler le débat qu'il eut en Caroline du Sud, je crois, Etat peuplé majoritairement de Noirs, avec Clinton. A la fin du débat, le présentateur balance une question à Obama qui porte sur Bill Clinton et le hip-hop (j'ai oublié la formulation exacte de la question). Obama répond par la négative et au présentateur qui lui demande: pourquoi? Il dit: Parce que Bill Clinton n'est pas un frère... Dans cette réponse, face à un auditoire composé majoritairemnt de Noirs qui explosa d'ailleurs de rire et applaudi à tout rompre, il a joué subtilement de la question raciale en rappelant que lui était un frère, un Noir... Vous pouvez retrouver toutes ces étapes de sa campagne sur internet encore aujourd'hui.

Sur ce point par contre,
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
La question posée au départ, c'est que dire que Obama est noir n'est pas vraiment juste, dans la mesure où il tient de deux races.
, personnellement je pense que nous devons bien comprendre ce qu'il veut nous dire lorsqu'il estime qu'il est Noir. Il sait qu'il est de père Noir et de mère Blanche, il sait que biologiquement il tient des deux. Il ne peut renier ni son père, ni sa mère, il ne veut même pas le faire. Il assume ses deux aspects de ce qu'il est, il en use même politiquement... Se définir comme Noir pour lui a plus une connotation sociale et culturelle. Ce n'est pas dans le biologique. Biologiquement, il est en même temps Noir et Blanc, mais socialement et culturellement, il se situe lui-même du côté des Noirs. Souvenez-vous lorsqu'on lui faisait le reproche de ne pas être "assez Noir".Qu'est-ce que cela voulait dire? Comment peut-on être pas assez Noir? On ne niait pas sa biologie, on estimait tout simplement que socialement et culturellement, il ne vivait pas et ne se comportait pas comme un Noir. C'est en cela qu'il n'était pas pour détracteurs, assez Noir... Aux Etats-Unis, être Noir n'est pas qu'une question de biologie et surtout de Noirs nés de pères et de mères Noirs. La question est aussi sociale et culturelle. La fameuse tape (amicale) que Barack Obama porta devant toutes les caméras sur les fesses de son épouse lors d'un meeting et qui a fait tant de bruit. Ben, c'était juste un geste de Noir... Juste une princision...

Tu vois, quand on cherche entre les lignes et qu'on veut trouver dans des gestes l'explication à une chose qu'on affirme pourtant sans concession, cela s'appelle de la spéculation. Nous sommes sortis du fait réel; et nous naviguons en plein dans la métaphysique! Écoute, mon frère. Trouve-moi autre autre-chose, parce que là, c'est un peu... Enfin, tu comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Lun 2 Fév - 14:29

Ah je viens de comprendre : la discussion pour certains était au niveau biologique et socio-culturelle. ben pour moi la chose était purement socioculturelle car physiquement voilà quoi le physique dit tout lol! mais culturellemment, oui il existe une part de déterminisme social mais je précise bien une part. C'est ce qui fait qu'on sera peut-être de telle couleur (biologique) mais on se sentira culturellement plus proche, mieux intégrée dans une culture supposée ne pas être la culture habituelle des gens dont on partage la couleur. En ce qui concerne celui dont on parle, si lui-même n'avait rien dit à ec sujet ou eu une attitude ambigue, je comprendrai. Mais lui-même se reconnaît culturellement "noir" sans dénier toutes les autres influences qu'il a eu (blanche, indonésienne....). En parlant de déterminisme social, vu le milieu où Obalma a baigné la plus grande partie de son enfance, il avait dans l'absolu plus de chance de ne pas se dire "noir"... un de ses frères métis, qui a vécu au Kenya pourtant, a à prioriu d'après son livre fait ce choix. Bref je ne parle pas pour tout le monde, mais puisque ce topic est sur Obama, l'enfant d'autrui dit ce qu'il est et ne laisse nul part entendre que c'est la société qui l'aurait poussé à s'autoaffirmer comme noir. raison pour laquelle ccet article me semble hyper théorique et ne peut s'appliquer au cas d'Obama ou alors quand on fait ce genre d'article sais pas moi on etaye avec des chiffres (sous-entendu ona étudié un échantillon représentatif pour pouvoir en tirer de telles conclusions) What a Face Et avoir ce point de vue ne signifie pas vloir s'accaparer Obama. il se serait défini plus comme "ntangan" et il y aurait un article pareil, je tiendrai le même discours : déterminisme social ou pas, il a choisi le "milieu culturel" auquel il pense mieux s'identifier

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Lun 2 Fév - 22:59

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Ah je viens de comprendre : la discussion pour certains était au niveau biologique et socio-culturelle. ben pour moi la chose était purement socioculturelle car physiquement voilà quoi le physique dit tout lol! mais culturellemment, oui il existe une part de déterminisme social mais je précise bien une part. C'est ce qui fait qu'on sera peut-être de telle couleur (biologique) mais on se sentira culturellement plus proche, mieux intégrée dans une culture supposée ne pas être la culture habituelle des gens dont on partage la couleur. En ce qui concerne celui dont on parle, si lui-même n'avait rien dit à ec sujet ou eu une attitude ambigue, je comprendrai. Mais lui-même se reconnaît culturellement "noir" sans dénier toutes les autres influences qu'il a eu (blanche, indonésienne....). En parlant de déterminisme social, vu le milieu où Obalma a baigné la plus grande partie de son enfance, il avait dans l'absolu plus de chance de ne pas se dire "noir"... un de ses frères métis, qui a vécu au Kenya pourtant, a à prioriu d'après son livre fait ce choix. Bref je ne parle pas pour tout le monde, mais puisque ce topic est sur Obama, l'enfant d'autrui dit ce qu'il est et ne laisse nul part entendre que c'est la société qui l'aurait poussé à s'autoaffirmer comme noir. raison pour laquelle ccet article me semble hyper théorique et ne peut s'appliquer au cas d'Obama ou alors quand on fait ce genre d'article sais pas moi on etaye avec des chiffres (sous-entendu ona étudié un échantillon représentatif pour pouvoir en tirer de telles conclusions) What a Face Et avoir ce point de vue ne signifie pas vloir s'accaparer Obama. il se serait défini plus comme "ntangan" et il y aurait un article pareil, je tiendrai le même discours : déterminisme social ou pas, il a choisi le "milieu culturel" auquel il pense mieux s'identifier

Je crois qu'on ne peut pas se comprendre. Que dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Mar 3 Fév - 19:44

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Tu vois, quand on cherche entre les lignes et qu'on veut trouver dans des gestes l'explication à une chose qu'on affirme pourtant sans concession, cela s'appelle de la spéculation.
Totalement inexact! Cela s'appelle rechercher de la rigueur tout simplement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Barack OBAMA : nsut mot o tô président y'America !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jorge Gray : la montre de Barack Obama
» Les contradictions entre la politique d’Obama et l’éthique (Cuba)
» Jorg Gray JG 6500, Ou la montre de Barack Obama
» La montre de Barak Obama
» La montre de Barak Obama devrait être une ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: