Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 bieri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mer 10 Sep - 21:43

ce texte a beaucoup circulé en effet, modjang. il paraît qu'il était remis à tous les missionnaires belges qui se rendaient au Congo afin de les bien imprégner du projet colonial de Leopold II, roi de Belgique.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Biere   Dim 14 Sep - 20:14

Mbolani
Pour la petite histoire, ce texte a été découvert tout à fait par hasard par un jeune zaîrois (congolais) séminariste. Il se trouve qu'un pretre du séminaire avait égaré sa BIBLE. Cette dernière a donc été retrouvé par ce seminariste. Avant de la rapporté au propriétaire, il l'a ouverte et est tombée sur ce discours de Léopold, roi des belges. Ce discours est un ensemble de directives de l'action missionnaire dans nos pays. Imaginez l'attaque! La vocation a pris un coup et ce fut le début de la diffusion du texte et le véritable role de l'église: Assurer les interrets de l'occident. Ca toujours été ainsi et ce le sera toujours. Quant Dieu, les occidentaux savent que nous n'avons pas besoins d'eux pour le rencontrer. Et ça beaucoup d'entre nous ne sont pas assez adultes pour comprendre que nous n'avons pas desoins d'un tuteur pour boire à la source, e biere medzim tare nzame ye mebeghe. Mais un jour viendra, nous ne devons par conséquent pas nous décourager. Abora!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: bieri   Lun 15 Sep - 1:56

Mbolani!

Za a ne bele extrait ya e texte mia dzo e nye le? Mot ate a vak bi nye lien ngue ki e dzo bie e vom bi ne nye yen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Lun 15 Sep - 15:42

http://realisance.afrikblog.com/archives/2005/12/30/1163634.html

http://dmedit.centerblog.net/4743411-EXTRAIT-DU-DISCOURS-DU-ROI-LEOPOLD-II-A-L-ARRIVEE-DES-PREMIERS-MISSIONNAIRES-AU-CONGO

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: bieri   Lun 15 Sep - 16:14

Evindi Mot a écrit:
http://realisance.afrikblog.com/archives/2005/12/30/1163634.html

http://dmedit.centerblog.net/4743411-EXTRAIT-DU-DISCOURS-DU-ROI-LEOPOLD-II-A-L-ARRIVEE-DES-PREMIERS-MISSIONNAIRES-AU-CONGO

farao

Abwi akiba a mo Evindi Mot. Je suis vraiment très content. J'ai moi même eu ce texte entre les mains un jour. Mais je n'avais pas la possibilité d'en garder une mouture. Mais quelle influence celui-ci a eu dans ma vie! Enfin, c'est une vieille histoire qui remonte au temps où ma mère croyait encore que je pouvais devenir un prêtre. La pauvre, j'imagine qu'elle a vraiment été déçue; même si en bonne mère, elle m'a très vite pardonné d'âvoir claqué la porte au séminaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Lun 15 Sep - 16:40

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: bieri   Lun 15 Sep - 22:30

Evindi Mot a écrit:
http://realisance.afrikblog.com/archives/2005/12/30/1163634.html

http://dmedit.centerblog.net/4743411-EXTRAIT-DU-DISCOURS-DU-ROI-LEOPOLD-II-A-L-ARRIVEE-DES-PREMIERS-MISSIONNAIRES-AU-CONGO

farao
Evindi Mot, bibala pour ce texte tu as pu retrouver... Tu es vraiment l'homme qui nous sort (toujours) des situations compliquées... Very Happy. Ce texte est pourtant explicite a moadzang Zok Mekeng, mais nombre d'entre nous christianisés jusqu'à la moelle ne sont même plus capables de l'entendre et de le prendre tel qu'il est. Ils trouveront toujours une justification... Mais comme tu dis, nous ne devrions pas nous découragercar one day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: bieri   Sam 11 Oct - 9:00

Que doit-on retenir finalement du Byer ? et par rapport aux autres cultes des ancêtres, que peut-il apporter de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niñamariluz2



Féminin Nombre de messages : 229
Localisation : ESPAÑA (MADRID)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: bieri   Lun 13 Oct - 3:29

Evindi Mot a écrit:
http://realisance.afrikblog.com/archives/2005/12/30/1163634.html

http://dmedit.centerblog.net/4743411-EXTRAIT-DU-DISCOURS-DU-ROI-LEOPOLD-II-A-L-ARRIVEE-DES-PREMIERS-MISSIONNAIRES-AU-CONGO farao
BEBELA DODZAM MBEMBA E SÉGN, ABUI AKIBA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Lun 13 Oct - 4:51

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Que doit-on retenir finalement du Byer ? et par rapport aux autres cultes des ancêtres, que peut-il apporter de plus ?

si quelqu'un connait ou l'on pratique encore le byere au Gabon, qu'il m'indique!!! je souhaiterais me faire initier et faire de nouveaux adeptes.

vous dite bien que le culte a reculé sous la pression du christianisme. Puisque nous ne sommes plus dupes, je pense qu'il faut qu'on le face revenir. Moi je voudrai bien m'y lancer. même si personne ne me suit, mon fils me suivra et je lui demanderai de prendre mon crane lorsque je m'en irai rejoindre père Mba Evini Ekang-Nna!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: bieri   Lun 13 Oct - 7:49

Je ne sais si OLLOMO fils d'ELLA mone Effack a un problème avec le christianisme, mais j'ose croire qu'il ne touchera pas la branche pentecôtiste et néo-pentecôtiste (néo comme Bouygues- illimité de 20h à 24h) car trop puissante; à moins qu'il nous fasse venir le ministre de la défense d'ENGONG Zok Mebeghe Me Mba. Moi je ne souhaite pas que ENGONG d'Akoma Mba Evini Ekang devienne l'Irak de G. W. Bush.
Heureusement que pour trouver ENGONG, Interpol et la CIA réunis devront affronter OLLOMO ELLA mone Effack, puis EVINDI MOT mone Yevam, ensuite ADZIDZON mone Angonavegn et son frère Essangui à la tête d'un Etat pétrolier. oh que dis-je ? C'est pas dans ma bouche que vous allez prendre ça ! Oh pardon ! j'ai essuyer ma bouche qui parle trop.
L'affaire du Byer, modzang OLLOMO laisse ça tranquille. Mais il me semble que les Effack sont des Okak, depuis que ma sœur est allée en mariage chez ces Effack, que de promesses. Enfin ! Effack ba Fack dzé ??? pardon oh quelle bétise !
A l'Estuaire, "Chaque famille qui se respecte a son Byer" (cf Paulin Nguema-Obam). Gnamoro Essone ou le Miehdza de ce village ne me diront pas le contraire.
Me lighe ya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Lun 13 Oct - 23:14

effack baa fak ki, ba fahaba (s'adapter à toutes les situations).

si Meihdzaa a son biere, j'irai m'initier au culte chez lui afin d'aquerrir une certaine autonomie. De toutes les façons, les ossements de Mba Evini Ekang n'attendent qu'à servir. J'aurai donc certainement un Biere plus puissant que tous les systèmes d'espionnage et de contre espionnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mar 14 Oct - 16:06

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Que doit-on retenir finalement du Byer ? et par rapport aux autres cultes des ancêtres, que peut-il apporter de plus ?

modjang je ne sais si c'est vraiment une réponse que je vais donner, mais le byeri établit une connection directe avec l'ancêtre précis, celui dont les restes sont "byérisisés".

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mar 14 Oct - 16:18

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
effack baa fak ki, ba fahaba (s'adapter à toutes les situations).

De toutes les façons, les ossements de Mba Evini Ekang n'attendent qu'à servir. J'aurai donc certainement un Biere plus puissant que tous les systèmes d'espionnage et de contre espionnage.

ma yebe wo été. notre culture, nos cultures sont le siège de notre puissance. elles sont notre force. à nous de savoir le comprendre. à nous de savoir en trouver les sages applications pour les challenges qui sont les nôtres.

http://belinga.blog4ever.com/blog/lirarticle-103485-958906.html

http://belinga.blog4ever.com/blog/lirarticle-103485-972672.html

http://belinga.blog4ever.com/blog/lirarticle-103485-944625.html

http://belinga.blog4ever.com/blog/lirarticle-103485-495204.html


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Jeu 16 Oct - 3:47

que de texte!!!!mais que de textes!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Jeu 16 Oct - 13:02

tous les chemins doivent mener à la culture. tous les parchemins rendent témoignagent de la culture. tous les lendemains doivent se projeter par rapport à la culture. toutes les mains doivent agripper la culture.

prenons des bains de culture. sachons extraire le vin de la culture. le divin réside dans la culture. le "sans-fin" est dans la culture. accédons à l'airain de la culture.

la culture est la clef. elik betate e ne fo'o esap y'enying !!!

P.S : et voilà modjang qui s'exprime maintenant comme un autentique romain antique ("que de textes !!! mais que de textes !!!) : aaakiééé !


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Jeu 16 Oct - 15:20

et toi comme un fang antique (elik betate e ne fo'o esap y'enying !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: bieri   Sam 18 Oct - 19:18

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
et toi comme un fang antique (elik betate e ne fo'o esap y'enying !!!)
Des éclairs de génie, Bravo pour la formule
"Endele" du poète chanteur de PCZ (Pierre Claver Zeng) nous éclaire aussi sur le sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 3:48

Evindi Mot a écrit:
[size=18]la culture est la clef. elik betate e ne fo'o esap y'enying !!!

farao

Je pense que tu as parfaitement raison. Il faut comprendre qu'Elik c'était l'ancien village, celui que nos parents ont abandonné mais dans lequel on revient vivre un jour ou l'autre puisque c'est notre village, un village chargé de symbole que l'on ne cèderait pour rien au monde (et même lorsqu'on ne revient pas y vivre.

ELIK BETARA aujourd'hui, renvoie au patrimoine culturel qui nous a été confié. Ce patrimoine est juridique (système de chefferie et reglement de litiges au corps de garde), éducatif (contes, légendes, Mvett etc.) réligieux (Byére, melane, Nguii, etc). Si ELIK BETARA ene éssap y'éning, cela signifie que notre réussite dépend de l'usage que nous faisons de notre patrimoine.

Autrement dit, si nous voulons réellement être compétitif dans le contexte de mondialisation actuel, nous devons retourner aux sources, c'est un gros avantage sur le reste du monde.

je ne vous apprend pas qu'il n'y a pas d'intelligence sans spiritualité. Regardez ce que nous parvenons à réaliser en fondant notre intelligence sur la spiritualité occidentale. Imaginez maintenant ce que nous pouvons faire ( ou ce que nous pouvons devenir) en nous fondant sur notre propre spiritualité c'est à dire le Byéré, le Nguii, Melan et le reste. Je pense que c'est de cela que parle PCZ.

Moi je souhaiterais aller un peu plus loin, retrouver mon élik, accroitre ma connaissance. Cela justifie ma volonté de retrouver l'ensemble de ces rites et plus particulièrement le Byéré. ce serait déjà un bon début.

Mes 450 épouses ainsi que mes 5000 enfants me suivront certainement. ne vous étonnez donc pas s'ils deviennent un jour de véritables bombes sur tous les plans, puisque je les servirai dans le Byéré lorsque je serai parti rejoindre père MBA-EVIVI-EKANG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 13:42

Manifeste pour un Byer Féminin.
Il me semble que comme beaucoup de culte, à l'origine féminin, ont accaparé par les hommes. Ce qui est extraordinaire c'est que le Byer était à l'origine une femme. Mais bizarrement on ne trouve presque plus de Byer de femmes. Alors, cela me suggère deux série de questions.
La première, et certainement la plus évidente, pose le problème de la filiation chez les Ekang. En rendant hommage à cette première femme Byer, la généalogie procédait-elle par élimination des femme ? De plus, cet hommage rendu au Byer féminin souligne t-il l'absence du père ? On le voit d'ailleurs avec le père du Mvet Oyone Ada Ngone dont la filiation connectée à sa mère Okome Ekang(ou Etsang); Ada Ngone étant le petit nom de cette dernière. Ngone (renvoyant à démoiselle et à la Lune).

La seconde série conduit à s'interroger la puissance même d'un Byer masculin. je souligne en passant le dicton est bien connu: on est toujours sûr de sa mère mais pas de son père. Mais au-delà, il faut s'appesantir sur la relation entre une mère et son enfant. Un homme, polygame, pourrait-il, une fois décédé, apporter plus à son enfant (parmi de très nombreux) qu'une mère a porté ngone ebul cet enfant ?
On pourrait, évidemment imaginer comme sait le faire Essone Mfoulou, que ce changement visait certainement à remettre de l'ordre et de la cohésion pour des enfants d'un même père mais de plusieurs mères.

En revanche, l'énigme persiste et commande qu'on s'attarda sur la fonctionnalité même du Byer. Mon frère Ollomo permettra que je fis de nouveau appel au philosophe Yenguign Lévinasien. La religion finalement est un hommage et demande d'aide. Et le Byer, en tant qu'histoire secrète de la famille - sans se réduire à cela - ne dévoile t-il pas au néophyte Ollomo ce qu'il a l'obligation de savoir ? Or justement cette histoire secrète occulte la dimension féminine du parcours de cette famille et ne retient la virilité bien froide du père. Ces femmes, dont manifestement l'espérance de vie est souvent plus élevée, qui restent défendre l'honneur et la mémoire du mari, doivent être introduite dans l'hommage rendu à travers le Byer. Et même lorsque certaines femmes sont initiées c'est toujours en raison d'une situation exceptionnelle. Il faut pour être juste retrouver les reliques de Be Nane. Ainsi, il faudra imaginer une nouvelle généalogie. Au lieu de NGUEMA MBA EVIVI OGORE ...on aura NGUEMA EBOGHE NGONTANG OBONE OYE dont je suis l' Ebwoulbon (arrière arrière petit fils).
Mone- Ndè-Ndzile- Owaban-Ebwoulbon
Be Nane Ba kam bia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 18:52

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:

Je pense que tu as parfaitement raison. Il faut comprendre qu'Elik c'était l'ancien village, celui que nos parents ont abandonné mais dans lequel on revient vivre un jour ou l'autre puisque c'est notre village, un village chargé de symbole que l'on ne cèderait pour rien au monde (et même lorsqu'on ne revient pas y vivre.

ELIK BETARA aujourd'hui, renvoie au patrimoine culturel qui nous a été confié. Ce patrimoine est juridique (système de chefferie et reglement de litiges au corps de garde), éducatif (contes, légendes, Mvett etc.) réligieux (Byére, melane, Nguii, etc). Si ELIK BETARA ene éssap y'éning, cela signifie que notre réussite dépend de l'usage que nous faisons de notre patrimoine.

Autrement dit, si nous voulons réellement être compétitif dans le contexte de mondialisation actuel, nous devons retourner aux sources, c'est un gros avantage sur le reste du monde.

je ne vous apprend pas qu'il n'y a pas d'intelligence sans spiritualité. Regardez ce que nous parvenons à réaliser en fondant notre intelligence sur la spiritualité occidentale. Imaginez maintenant ce que nous pouvons faire ( ou ce que nous pouvons devenir) en nous fondant sur notre propre spiritualité c'est à dire le Byéré, le Nguii, Melan et le reste. Je pense que c'est de cela que parle PCZ.

Moi je souhaiterais aller un peu plus loin, retrouver mon élik, accroitre ma connaissance. Cela justifie ma volonté de retrouver l'ensemble de ces rites et plus particulièrement le Byéré. ce serait déjà un bon début.

Mes 450 épouses ainsi que mes 5000 enfants me suivront certainement. ne vous étonnez donc pas s'ils deviennent un jour de véritables bombes sur tous les plans, puisque je les servirai dans le Byéré lorsque je serai parti rejoindre père MBA-EVIVI-EKANG.

yaa. mone yenguign a kobo ya !!! ma yebe wo été.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 19:05

owé a mone yenguign, ooowé. on en revient la ?ion de la revalorisation de la femme qui avait évoquée ou effleurée quelques postes auparavant sur un autre topic. comment se fait-il que le domaine spirituel soit sous le contrôle des hommes ? nsili le, nsili fo'o (foghe) le. j'irai + loin si tu permets : est-ce que la main mise masculine des befam sur la spiritualité ne l'affaiblit pas au point de desservir la communauté ? est-ce qu'une spiritualié pilotée par les binga ne serait pas + percutante, puissante, + vivifiante, + élevée ? moi je le pense.

modjang mone yenguign o bo fo'o abeng. benane ba wok wo mbé mvae. tu fais bien de poser le problème . ça doit être le byeri maternel qui parle par ta bouche


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 19:08

je ne suis pas un y'éngwuign!!!! je suis un y'éndzok ou si tu veux un Effack!!!!! Lorsque je parle du y'éngwuign d'Antony il s'agit d'un ami, et NGUEMA MBA EVIVI sait de qui je parle. C'est lui le Levinassien de service.!!!

Attend!!!! j'ai le don d'ABYERE MAM MBA alias AWOUNTOUGOU-MBA ( C'est d'ailleurs le nom d'artiste qu'on m'a donné lorsqu'on m'a initié au tamtam). Je pratique d'autres formes d'arts mais ne possède pas le don de OYONO ADA.
Avez vous déjà vu un y'éndzok (Effack) faire du mvett???? en tout cas je ne le sent pas dans mes gènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: bieri   Mer 22 Oct - 19:43

owé a mone yenguign. me wok ya na o se bo mone yenguign.

lol!


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: bieri   Sam 25 Oct - 18:56

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Manifeste pour un Byer Féminin.
Il me semble que comme beaucoup de culte, à l'origine féminin, ont accaparé par les hommes. Ce qui est extraordinaire c'est que le Byer était à l'origine une femme. Mais bizarrement on ne trouve presque plus de Byer de femmes. Alors, cela me suggère deux série de questions.
La première, et certainement la plus évidente, pose le problème de la filiation chez les Ekang. En rendant hommage à cette première femme Byer, la généalogie procédait-elle par élimination des femme ? De plus, cet hommage rendu au Byer féminin souligne t-il l'absence du père ? On le voit d'ailleurs avec le père du Mvet Oyone Ada Ngone dont la filiation connectée à sa mère Okome Ekang(ou Etsang); Ada Ngone étant le petit nom de cette dernière. Ngone (renvoyant à démoiselle et à la Lune).

La seconde série conduit à s'interroger la puissance même d'un Byer masculin. je souligne en passant le dicton est bien connu: on est toujours sûr de sa mère mais pas de son père. Mais au-delà, il faut s'appesantir sur la relation entre une mère et son enfant. Un homme, polygame, pourrait-il, une fois décédé, apporter plus à son enfant (parmi de très nombreux) qu'une mère a porté ngone ebul cet enfant ?
On pourrait, évidemment imaginer comme sait le faire Essone Mfoulou, que ce changement visait certainement à remettre de l'ordre et de la cohésion pour des enfants d'un même père mais de plusieurs mères.

En revanche, l'énigme persiste et commande qu'on s'attarda sur la fonctionnalité même du Byer. Mon frère Ollomo permettra que je fis de nouveau appel au philosophe Yenguign Lévinasien. La religion finalement est un hommage et demande d'aide. Et le Byer, en tant qu'histoire secrète de la famille - sans se réduire à cela - ne dévoile t-il pas au néophyte Ollomo ce qu'il a l'obligation de savoir ? Or justement cette histoire secrète occulte la dimension féminine du parcours de cette famille et ne retient la virilité bien froide du père. Ces femmes, dont manifestement l'espérance de vie est souvent plus élevée, qui restent défendre l'honneur et la mémoire du mari, doivent être introduite dans l'hommage rendu à travers le Byer. Et même lorsque certaines femmes sont initiées c'est toujours en raison d'une situation exceptionnelle. Il faut pour être juste retrouver les reliques de Be Nane. Ainsi, il faudra imaginer une nouvelle généalogie. Au lieu de NGUEMA MBA EVIVI OGORE ...on aura NGUEMA EBOGHE NGONTANG OBONE OYE dont je suis l' Ebwoulbon (arrière arrière petit fils).
Mone- Ndè-Ndzile- Owaban-Ebwoulbon
Be Nane Ba kam bia !
Je vois qu'Ollomo et Evindi ne veulent pas de Byer Femme. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bieri   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 
bieri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: