Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
niñamariluz2



Féminin Nombre de messages : 229
Localisation : ESPAÑA (MADRID)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Lun 20 Oct - 16:26

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
niñamariluz2 a écrit:
YO DIGO QUE LOS FANG SON BANTUÉS SALIERON DE EGIPTO BORDEANDO EL RIO NILO ESO ES LO QUE DICE LA HISTORIA LOS QUE DICEN LO CONTRARIO QUE NOS LO DEMUESTREN CON DOCUMENTACION, ATÁA ABO ETIETIE YA ODJODJO

Minenga a dzo ya ?
Sur la question de l'origine Egyptienne des Fang, il faut rester prudent la-dessus. Le travail le plus sérieux sur la question, reste celui Marc Ropivia qui localise "l'oekumène primitifs des anciens Fang dans la vallée du Haut Nil (Egypte, Soudan, Ouganda) en se basant sur les descriptions géographiques, hydrologiques, etc.). La question reste d'actualité. Le fleuve Bibulu (à Engong) ou Melole (à Okü) c'est-à-dire le NIL et le Lac Atok Ening (Lac Victoria méritent un regard de linguiste.
Le linguiste devenu traducteur "d'occasion pressée" lol!

Nguema Mba ma djó ná be fang bine Bantués a muná la historia da djo ná bi ngá só ya asuíg Nilo bi bere fé caracteristicas de Bantués, ve e bot a djó ná esé ki eté aso ya bia documentacion eta bó edjodjo ya etietie.
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niñamariluz2



Féminin Nombre de messages : 229
Localisation : ESPAÑA (MADRID)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Lun 20 Oct - 16:51

OLLOMO ELLA mone yéndzok a écrit:
verdad:!!!!

Bia wa bia djó djam dala, nká Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Lun 20 Oct - 22:46

En fin de comptes y'a-t-il bantouité, bantouitude ou simple bantouisation du peuple fang??? moi je demeure sur ma position de base qui est que le fang est une langue bantu!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mar 21 Oct - 12:45

niñamariluz2 a écrit:
NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
niñamariluz2 a écrit:
YO DIGO QUE LOS FANG SON BANTUÉS SALIERON DE EGIPTO BORDEANDO EL RIO NILO ESO ES LO QUE DICE LA HISTORIA LOS QUE DICEN LO CONTRARIO QUE NOS LO DEMUESTREN CON DOCUMENTACION, ATÁA ABO ETIETIE YA ODJODJO

Minenga a dzo ya ?
Sur la question de l'origine Egyptienne des Fang, il faut rester prudent la-dessus. Le travail le plus sérieux sur la question, reste celui Marc Ropivia qui localise "l'oekumène primitifs des anciens Fang dans la vallée du Haut Nil (Egypte, Soudan, Ouganda) en se basant sur les descriptions géographiques, hydrologiques, etc.). La question reste d'actualité. Le fleuve Bibulu (à Engong) ou Melole (à Okü) c'est-à-dire le NIL et le Lac Atok Ening (Lac Victoria méritent un regard de linguiste.
Le linguiste devenu traducteur "d'occasion pressée" lol!

Nguema Mba ma djó ná be fang bine Bantués a muná la historia da djo ná bi ngá só ya asuíg Nilo bi bere fé caracteristicas de Bantués, ve e bot a djó ná esé ki eté aso ya bia documentacion eta bó edjodjo ya etietie.
Suspect
Depuis quand existent les langues Bantu ?
Le Fang a t-il tjours été une langue Bantu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 22 Oct - 2:52

je ne peux te donner l'âge des langues bantu. il y a eu des travaux d'archéologie et des datations grace à la méthode du Carbone 14. Je vais regarder dans Bantu Roots de Th. OBENGA.

pour ce qui est de ta seconde réocupation, je te dirai simplement qu'aucune des langues bantu actuelle, et pas seulement le fang, n'est bantu au départ. Le problème c'est qu'on a déjà de la peine à reconstituer l'état de ces langues au delà de l'aire bantu, décrire ce qu'elles étaient avant qu'elles ne soient bantu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 22 Oct - 14:10

Je suis content de constater, tu ne me démentiras, les ce que tu appelles langues bantou sont des langues en bantouisation puis qu'elles ne l'ont pas toujours été.
Imaginons un Big Bang linguistique, non pas explosif, mais implosif. Des milliers de langues viennent s'agréger entre elles et crée une famille de langues:Bantou. Cette agrégation de langues fait pourrait-elle dissoudre leur différence fondamentale d'origine. C'est de cette différence fondamentale d'origine dont il est question. S'arrêter à la Bantouisation de la langue Fang comme des autres conduit à l'équation le Fang est une langue Bantou parce qu'elle obéit à la typologie des langues Bantou, serait pour ma part une erreur abyssale. Si l'on s'en tient à l'âge de Bantouisation de la langue Fang au dixième siècle (ce qui lui donnerait onze siècles dans la famille Bantou) alors que la langue Fang existerait depuis des millénaires; ce qui toute chose égal par ailleurs, cette langue ne peut se réduire à une langue Bantou.
Même pour revenir à la localisation géographique, les linguistes sont bien capables de localiser un noyau de diffusion des langues Bantou. La langue Fang est devenu Bantou comme les autres, pour autant, sans limiter ou dévaloriser pour autant les langues du noyau dur de cette famille de langue, il est important de souligner cette nuance. Si l'on veut comprendre cette bantouisation de la langue Fang, nous devons explorer sa spécificité comme toutes les autres langues, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 22 Oct - 18:05

pour OLLOMO le mone yenguign, lol.

Note :
les mots de l'Egypte ancienne sont tirés de "parenté génétique entre l'égyptien ancien et les langues négro-africaines" de Cheikh Anta Diop (Présence Africaine).
"nnti" es tiré de "nations nègres et culture" de Cheikh Anta Diop.
"hnm mt" (henam met) est tiré de "la philosophie africaine de la période pharaonique" de T. Obenga (l'Harmattan).
"sndj" (sandj) tiré de "Cheikh Anta Diop, Volney et le sphinx" (Khepera, Presence Africaine).


Lexique Commun Kamet-Fang

1/ Mots courants

Eg. Anc : « hkn », heken, hekan : acclamer, acclamation
F : ekang : la louange ; a kang, e kang : chanter les louanges, glorifier
Eg. Anc : « sndj », sandj : pagne
F : sanda : pagne
Eg. Anc : « km », kem, kam : tas de charbon, de bois brûlant
F : kam : résidu charbonneux au fond d’une marmite après la cuisson.
Eg. Anc : nnti : quidam ( ?)
F : nti : personne éminente
Eg. Anc : « ms », mès, mis, mos : l’enfant (dont la naissance est associée à la naissance du soleil)
F : mos : le jour
Eg. Anc : « w’ », wâ, woua : un
F : woua, wâ (mot woua) : un
Eg. Anc : « w’b », wâb, wouab, wuab : pur, purifier (le hiéroglyphe montre un récipient, de l’eau et une jambe)
F : a wobabe, a wâbane ; e wobane, e wâbane : se laver
Eg. Anc : « dj’r » : l’univers (le hiéroglyphe représente un panier rempli à ras-bord)
F : djal : le village. A djale (verbe) : remplir à ras-bord
Eg. Anc : « wdj », oudj, oudje, oudjo : ordonner, commander
F : edjoé : le pouvoir, le commandement. A djoé (verbe) : commander.
Eg. Anc : « ks », kes : os
F : eves : os
Eg. Anc : « mdw », « mdjw », medu, medju, medou, medjou : les paroles, les mots
F : medjo : les paroles
Eg. Anc : « rn », rèn, ran : le nom
F : ndan : sorte de nom de code
Eg. Anc : « km’ », kema, koma : créer, produire (en parlant du Créateur qui a crée les choses)
F : a kom, e kom (verbe) : créer, fabriquer (se dit aussi de l’action du Créateur).
Eg. Anc : kara ou karê : nom d’une dynastie régnante
F : kala : un tel (kala a djo na : un tel affirme que…)
Eg. Anc : ‘hnm mt », henem met, henam met : humanité solaire
F : mot binam : l’être humain, l’humanité.
Eg. Anc : ba : le bouc
F : ntomba : bélier
Eg. Anc : ba : retourner la terre
F : a ba’a (verbe) : abattage d’une plantation
Eg. Anc : sin : terre argileuse
F : si : terre
Eg. Anc : « ccw », awu : ne pas dormir
F : awu : la mort
Eg. Anc : « 3bt », abot : famille
F : ndabot : famille
Eg. Anc : « 3hw », ahou : souffrance, chagrin
F : awou : mort
Eg. Anc : « yr », yir : supplanter, opprimer
F : a yir, a yit (verbe) : battre, corriger parfois avec un bâton
Eg. Anc : « 3ty », aty : qui n’a pas ; besoin, manque
F : etchi, eki : interdit
Eg. Anc : « akw », aku, akou : ruines
F : a ku, e ku (verbe), tomber. Au sens figurer, a ku (verbe) : tomber en ruines, banqueroute, déclin.
Eg. Anc : « i3t », yat : lieu où vivent les bienheureux (dans l’Au-delà)
F : si a yat : « la terre qui est de l’autre côté », l’Au-delà
Eg. Anc : « i’r », yer : monter
F : a ber, a bet ; e ber, e bet (verbe) : monter
Mais aussi
F : a yele, e yele (verbe) : s’envoler, voler dans les airs, s’élever dans les airs.
Eg. Anc : « « ihwn », ighon, « hwn », ghon : l’enfant
F : mone : l’enfant
Eg. Anc : « ‘jn », yen : œil
F : a yen, e yen (verbe) : voir
Eg. Anc : « ‘jn », yen : être beau
F : minyene : fanfaronnade. A bo minyene (verbe) : faire le beau, la belle
Eg. Anc : « ‘h’w », ehew, ahaw, ehou, ahou : pierre tombale, stèle
F : awou, ahou : mort
Eg. Anc : « « ‘hdm », eghim : éteindre le feu
F : a dim, e dim : éteindre (le feu, une lampe)
Eg. Anc : « ib3 », iba : danse
F : éba ! interjection poussée pendant la danse
Eg. Anc : it : père
F : yit : corriger l’enfant
Eg. Anc : « c3 », âa : grand
F : betâ/brâ, motâ/morâ : une grande chose, un grand objet.
Eg. Anc : : « cnh », ankh : miroir
F : ngobo : miroir
Eg. Anc : « wcr », wer : voler ( ?), mouche (?).
Traduction surprenante puisque le determinatif qui explique le mot est une paire de jambes en mouvement. On aurait donc dans ce cas « marcher » surtout que des mots de la même famille tels « wer » (fugitif), « weret » (fuite), « weret » (jambe) indiquent bien un mouvement terrestre et non aérien. Je propose donc pour Eg. Anc : « wcr », wer : marcher.
F : wulu : marcher
Eg. Anc : « wnm », ounam, ouanam, wanam : manger ; “wnmw”, wanamu, ouanamu : nourriture
F : nam owondo/nam owono (mets d’arachide), nam ngone (mets de pistache)
Eg. Anc : « wnn », wan ne, ouan ne : être, exister
F : ne : auxiliaire être : me ne (je suis, j’existe), o ne (tu existes, tu es).
Eg. Anc : « wgi », ougi : mâcher
F : di, a di, e di (verbe) : manger.
Eg. Anc : « w3j », way, waÿ : être loin, loin
F : oyap : loin
Eg. Anc : « wsm », oushem : couteau de boucher
F : otcheng/okeng : couteau
Eg. Anc : “wtw”, utu, outou : fils aîné
F : nto, ntol : aîné (de la famille)
Eg. Anc : « bn bn » ben ben : (comme) acte sexuel (le hiéroglyphe est complété par le déterminatif/le dessin explicatif d’un phallus) ; « bnn », benen : phallus
F : abin : phallus
Eg. Anc : « bh », beh : mettre au monde
F : a bia, a biè(gn), e bia, e biè(gn) : mettre au monde, accoucher
Eg. Anc : « bdn », bedjen : refuser de marcher
F : refuser
Eg. Anc : bin : mauvais, démoniaque
F : abé, abeign : mauvais, mal
Eg. Anc : « 3bw », abu, abou : limite, pause
F : ebu, ebul ( ?) : idée d’accomplissement, de terminus, de limite
Eg. Anc : « bnt », bent, bant : harpe
F ( ?) : bant : arc musical. je sais que l’instrument est utilisé dans le bwiti.
Eg. Anc : « bbt », bebet : trou, cavité
F : ébé : trou
Eg. Anc : « mr », mer, mar : canal, trou d’eau
F : mal : pirogue
Eg. Anc : « mt », met, mat, mot : viril
F : mot : homme en pleine possession de sa virilité
Eg. Anc : « hn », hen : voir quelque chose, apercevoir
F : a yen, e yen : voir
Eg. Anc : « h’j », ghay, ghaÿ : éclat lumineux, beauté
F : a faÿ, a fay, a fae, a feign ; e faÿ, e fay, e fae, e feign : se dit du soleil qui rayonne
Eg. Anc : « h3b », hap : faucille ou crochu, courbé
F : akap : tranchant
Eg. Anc : « k3t », kat : travail
F : a kat, a kare, e kat, e kare : être fatigué après avoir fourni un effort physique important.

2/ Notions ontologiques et concepts divins :
Eg. Anc : « ‘nkh », ankh, onkh, inkh : la Vie
F : enying : la Vie
Eg. Anc : ka : double spirituel (fantôme) du roi après sa mort.
F : kon : double non matériel d’une personne décédée.
Eg. Anc : « Imn », Imen, Iman, Amen, Amon : « caché », attribut du Créateur.
F : A mon (verbe) : cacher.
Eg. Anc : «Itn », Itan, Iten, Iton, Aton : Dieu Entité lumineuse (sa représentation figure un soleil rayonnant). l’égyptologie ne propose pas de traduction.
F : Aton : le point, petite chose ronde (l’idée de sphéricité est mise en avant).
-petite digression : avec aton (fang) comme « point », « tache », « minuscule chose de forme sphérique » et Aton (Eg. Anc) comme « Soleil Divin » on retrouve Atchi-Ngôs, Aki-Ngôs, l’œuf ou la cellule de l’Univers qui est à l’Origine de tout. Atchi-Ngôs a répandu son énergie dans l’Espace Infini comme le Aton répand ses rayons (cf. dessin de Aton). Le hiéroglyphe pour sa part est accolé d’un déterminatif (sorte de signe qui reprécise la nature du mot, l’explique) qui est une chose ronde, comme une cellule, en fait un soleil : un cercle pointé en son centre.
Eg. Anc : « pth », Pa tah, Pi tah, P-tah : « celui qui est la Cause des choses », « le Permier Moteur », le Créateur. Vient du verbe « ta », créer, provoquer, être la cause de.
F : Tate, Tare : le Créateur (« le Père », celui qui est au commencement). Atate, atarge, atarga : le Commencement. a tate, a tare (verbe) : commencer, inaugurer.

3/ Ressemblance entre noms de l’Eg. Anc et noms fang :
Eg. Anc : semenkh (nom de pers. « Semenkh-Ka-Rê »)
F : semengue
Eg. Anc : Iman, Imen, Amon
F : Emana
Eg. Anc : Bata
F : Abate
Eg. Anc : Atum
F : Ntutum, Ndutum, Ndudum, Ndudumu
Eg. Anc : Sem
F : Seme
Eg. Anc : Medu, Medju (mot. « les paroles »)
F : Medjo
Eg. Anc : Râ (nom de pers. Râ-hotep, Neferu-Rê, Méri-Rê, Maât-Ka-Rê, etc.)
F : Ela
Eg. Anc : outou (mot. « premier né, fils aîné »)
F : ottou
Eg. Anc : « hsy », hesy, hessi (mot. « louer, glorifier »)
F : Essi
Eg. Anc : mos, mès (nom de pers. Iah-Mos, Râ-Mes-Es, Thot-Mès)
Eg. Anc : Messi



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 22 Oct - 18:51

ékiéééé!!!! mais quel lexique. en tout cas, sera certainement intéressante à exploiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Jeu 23 Oct - 15:26

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Je suis content de constater, tu ne me démentiras, les ce que tu appelles langues bantou sont des langues en bantouisation puis qu'elles ne l'ont pas toujours été.
Imaginons un Big Bang linguistique, non pas explosif, mais implosif. Des milliers de langues viennent s'agréger entre elles et crée une famille de langues:Bantou. Cette agrégation de langues fait pourrait-elle dissoudre leur différence fondamentale d'origine. C'est de cette différence fondamentale d'origine dont il est question. S'arrêter à la Bantouisation de la langue Fang comme des autres conduit à l'équation le Fang est une langue Bantou parce qu'elle obéit à la typologie des langues Bantou, serait pour ma part une erreur abyssale. Si l'on s'en tient à l'âge de Bantouisation de la langue Fang au dixième siècle (ce qui lui donnerait onze siècles dans la famille Bantou) alors que la langue Fang existerait depuis des millénaires; ce qui toute chose égal par ailleurs, cette langue ne peut se réduire à une langue Bantou.
Même pour revenir à la localisation géographique, les linguistes sont bien capables de localiser un noyau de diffusion des langues Bantou. La langue Fang est devenu Bantou comme les autres, pour autant, sans limiter ou dévaloriser pour autant les langues du noyau dur de cette famille de langue, il est important de souligner cette nuance. Si l'on veut comprendre cette bantouisation de la langue Fang, nous devons explorer sa spécificité comme toutes les autres langues, d'ailleurs.
Akiba a moadzang pour cette brillante intervention... Là, je confirme que tu es véritablement Celui qui est toujours éveillé quand tout le village dort... Sauf peut-être un certain soir d'Octobre... Mais tu l'es quand même lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Jeu 23 Oct - 15:38

Je m'endors quand tout le monde est éveillé. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Lun 10 Nov - 21:46

tu es donc Engbang Ondo qui veille sur Engong la nuit lorsque tout les Ekang dorment.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Sam 15 Nov - 18:45

Evindi Mot a écrit:
tu es donc Engbang Ondo qui veille sur Engong la nuit lorsque tout les Ekang dorment.

farao

et toi tu es certainement Ntoutoum Mfoulou, et tu veilles sur Engong lorsque NGUEMA EVIVI dort, c'est-à-dire quant tout le monde est éveillé.
d'un coté on a donc EVINDI MOT et de l'autre EVIVI MOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 26 Nov - 17:31

ah lala, sacré régisseur

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Dim 10 Mai - 10:27

Un peu de lecture

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=28354
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Dim 10 Mai - 16:47

NGUEMA MBA EVIVI a écrit:
Un peu de lecture

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=28354
Hum! Livre dont la lecture peut être intéressante... Merci moadzang pour le lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Dim 10 Mai - 18:01

akiba abui EVIVI MOT teke ko oyo


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mer 13 Mai - 12:14

je connais l'ouvrage. C'est en fait sa thèse. Il l'a soutenu l'an dernier si je ne me trompe pas. Je n'ai pas encore lu mais çà semble interressant. Pour ceux qui veulent se le procurer, il cote 40 euros chez l'harmattan (à moins que vous ne soyez auteur chez eux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TÄRE EVIVI NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 511
Age : 56
Localisation : Province de l'Estuaire GABON
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Mar 14 Avr - 20:29

Y 'aurait-il de nouvelles pistes de réponses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?   Aujourd'hui à 18:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Fangs sont-ils réellement des bantous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Les vaches sont-elles réellement sensibles au champ magnétique ?
» Les vaches sont-elles réellement sensibles au champ magnétique ?
» croquettes pedigree, sont-elles réellement fiables ?
» Notice provisoire de Survie au Combat : le TTA 115 ==> Les limaces sont-elles réellement comestibles ?
» Quelles sont ces plantes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: