Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 11 Fév - 16:58

mone mot Essonne mfoulou-Ze wa bele kobo : de toute façon, le principe de la mort initiatique pour une résurrection spirituelle est totalement Osirien. renaître à la Lumière comme le propose le Bwiti est une notion Osirienne. les initiations Osiriennes proposaient déjà cette voie. mourir à l'illusion, la contingence, l'apparence pour renaître à l'Essence et à l'Universel est absolument Osirien.

ce principe est plagié... [soyons diplomates et ne heurtons pas les sensibilités] repris par le christianisme qui reprend textuellement les mêmes images que l'initiation Osirienne :

1/ le grain qui meurt en terre afin de renaître et produire la végétation.
2/ le sauveur qu'on enterre mais qui ressuscite en tant que souverain de la Vie.

De nombreux cultes se sont inspirés de l'initiation africaine de la mort et de la resurrection d'Ousir (Osiris) : le Mithraisme avec Mithra, le christianisme avec Jesus.

les emprunts du christianisme vont + loin : lorsque Ousir meurt le cri qu'il pousse est nommé "Ishu wi". "Ishu" a donné "Ishua", "Yeshua", "Iesus", "Issa". Esaü, Josué, sont d'autres formes du même nom africain. "Jesus" ou "Yeshua" n'est donc par déformation qu'un autre nom de Ousir (Osiris) le nsut mot y'Afrika ! aujourd'hui encore plus près de nous, dans le panthéon Yoruba, la divinité "Eshu" est l'homonyme parfait de "Ishu", Yeshua, Iesus (Osiris).

Nsut Mot, quand décideras-tu donc de renaître enfin comme Ousir le Seigneur te le propose par l'initiation à la mort pour la résurrection (Bwiti, notamment) ?

Miwolé ééé yang
Miwolé ééé yang
Bisop ééé yang, me bele mame mam ooo

(PC Zeng, Nkoule)

abim té.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 11 Fév - 18:04

Evindi Mot a écrit:
mone mot Essonne mfoulou-Ze wa bele kobo : de toute façon, le principe de la mort initiatique pour une résurrection spirituelle est totalement Osirien. renaître à la Lumière comme le propose le Bwiti est une notion Osirienne. les initiations Osiriennes proposaient déjà cette voie. mourir à l'illusion, la contingence, l'apparence pour renaître à l'Essence et à l'Universel est absolument Osirien.

ce principe est plagié... [soyons diplomates et ne heurtons pas les sensibilités] repris par le christianisme qui reprend textuellement les mêmes images que l'initiation Osirienne :

1/ le grain qui meurt en terre afin de renaître et produire la végétation.
2/ le sauveur qu'on enterre mais qui ressuscite en tant que souverain de la Vie.

De nombreux cultes se sont inspirés de l'initiation africaine de la mort et de la resurrection d'Ousir (Osiris) : le Mithraisme avec Mithra, le christianisme avec Jesus.

les emprunts du christianisme vont + loin : lorsque Ousir meurt le cri qu'il pousse est nommé "Ishu wi". "Ishu" a donné "Ishua", "Yeshua", "Iesus", "Issa". Esaü, Josué, sont d'autres formes du même nom africain. "Jesus" ou "Yeshua" n'est donc par déformation qu'un autre nom de Ousir (Osiris) le nsut mot y'Afrika ! aujourd'hui encore plus près de nous, dans le panthéon Yoruba, la divinité "Eshu" est l'homonyme parfait de "Ishu", Yeshua, Iesus (Osiris).

Nsut Mot, quand décideras-tu donc de renaître enfin comme Ousir le Seigneur te le propose par l'initiation à la mort pour la résurrection (Bwiti, notamment) ?

Miwolé ééé yang
Miwolé ééé yang
Bisop ééé yang, me bele mame mam ooo

(PC Zeng, Nkoule)

abim té.





farao
Le farao est perspicace comme dab!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 2:00

Evindi mot ane v'evindi mot farao

Citation :
Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
En poussant un peu la recherche, vous serez étonnés de découvrir que tous ces cultes procèdent d'une seule et même origine: le culte d'Osiris.


Evindi Mot a écrit:
ce principe est plagié... [soyons diplomates et ne heurtons pas les sensibilités] repris par le christianisme qui reprend textuellement les mêmes images que l'initiation Osirienne :

Si seulement tout le monde pouvait avoir ton attitude à Emomilang en particulier ceux qui aujourd'hui s'érigent en possédeurs de la seule religion pourtant copié à qui on sait et non contents de ce plagiat ... pardon copiage ont pendant des siècles diabolisé ceux qui leur ont appris What a Face Le monde marche vraiment à l'envers bebela ! What a Face

Evindi Mot a écrit:

De nombreux cultes se sont inspirés de l'initiation africaine de la mort et de la resurrection d'Ousir (Osiris) : le Mithraisme avec Mithra, le christianisme avec Jesus.

Problème ane abui mbot da yem ki edzam wa dzo, la masse ne sait pas ce que tu dis là et tout est fait pour qu'elle l'ignore ou qu'elle demeure dans la confusion existentielle. Certains par des démarches personnellles ou autres acceptent au moins de se poser des questions et peut-être au final devant la Vérité d'abandonner les fausses convictions. Mais souvent je me dis que de toute façon, vu qu'à force de vivre dans des illusions on finit par acquérir une "certaine" sécurité existentielle, même si on présentait la Vérité à bcp d'entre-nous sur un plateau, bcp la rejetteront parce que ça signifit la fin de leur monde "illusoire"; ce monde peut être discriminant, effrayant mais au moins, ils ont appris à vivre avec et ne souhaitent pas le quitter car la Vérité signifierait se mettre à nu et plonger dans un inconnu. Personnellement, je pense u'un des actes de courage à notre époque aujourd'hui c'est d'accepter rien qu'une fois de laisser ce monde "construit" et s'interroger sur ce qu'il a derrière mais qui est prêt à suivre? No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 2:09

Evindi Mot a écrit:

Nsut Mot, quand décideras-tu donc de renaître enfin comme Ousir le Seigneur te le propose par l'initiation à la mort pour la résurrection (Bwiti, notamment) ?
farao

Pour revenir à Osiris et le fait que les grandes religions de l'Inde à je ne sais où l'ont copié, quand tu penses que des Moïse et autres ont été initié en Egypte scratch Eyong matsog na pape ayi so a Kamlône a mars 2009; eyong matsog ekane mbot bayi "dzê" nlo teke yem n'e mot ba lugu ane ye "evegle" (une "image" altérée) de ce que leurs Anciens furent et que eux-mêmes sont potentiellement, bebela mi nsut mi mbot ba lere bobeben mesimba ! Comment est-ce possible de se voiler soi-même la face de cette façon? Pour moi voilà sans doute (pour l'instant) l'une des meilleures victoires des usurpateurs du culte d'Osiris et d'Isis (lol a Evindi Mot faut pas l'oublier hein lol! ). Je dis 'usurpateurs" car je ne saurai comment désigner des individus qui empruntent quasiment tout à d'autres et font tout pour cacher cet emprunt et pire, dénigrer leurs initiateurs mais en plus, pérenniser de façon si démagogique ceux que leurs prophètes initiés au Culte d'OSIRIS leur ont enseigné What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 3:18

hahaha a Minsili, o ne djam. owé o yeme ya kobo. adjo "évegla" (image) wa kobo a nye é ne été : bot ba dimine na ntome pape a djae a nlo (a minkol mibae a mvus) é ne evegla ntom Akhnaton (minkol mi ne fe mibae a mvus), lol. ntum pape a wulu a nye, ve evegla ntum pharaon a mbe a wulu a nye (cf. avatar Evindi Mot, lol). copier-coller, copier-coller.

oui, la tiare papale n'est que la réplique de la tiare royale d'Akhnaton. le sommet est pointu pareil ; les deux lanières qui pendent sur la nuque, pareilles. la crosse papale n'est que le bâton de commandement de pharaon, pareil.

oui, Iset (Isis) la Mère de la Vie a donné chez les européens Marie la Mère Divine. l'image de Iset (Isis) allaitant Hor (Horus) a été plagiée... copiée par les européens avec Marie qui allaite l'enfant Jésus.

l'Afrique a tout appris aux autres.

la Palestine était habitée à l'origine par des Cananéens, autrement dit des Africains, bivindi bi bot immigrés de la Vallée du Nil. lorsque les sémites juifs ont occupé le pays ils ont repris à leur manière le nom de la ville emblématique des Cananéens : Uru Solim (Cananéens, Africains d'origine égyptienne) est devenue dans la prononciation des étrangers "Yeru Shalahim" ou "Jérusalem", lol.

le souverain de Uru Solim (, Yerushalem, Jerusalem) était appelé par son peuple "le roi juste" qui dans la langue cananéenne de disait "Melki Sedek", avec 1/ "Melki" = "roi" et 2/ "sedek" = "juste".

"melki" (Cananéen) a donné "malik" (roi, prince) chez les sémites arabes, frères des sémites juifs par leur père commun Abraham/Ibrahim (d'après ce qu'ils s'accordent à reconnaître).
"solim" (Cananéen) semble bien avoir donné "salem", "shalahim", "shalom" (hébreux) et "salam" (arabes) qui se traduit par "paix".

ainsi lorsqu'un arabe dit "a-salam malekum" il parle une langue africaine qui est le cananéen antique : "salam" = "solim" (Africa) et "malekum" = "melki" (Africa). "asalam malekum" = "solim melki". toute la formule se traduit donc par "la paix du roi": mais, lequel donc ? le "melki sedek", "le roi juste" de Canaan, lol. ils ne font que du copier-coller, bebela.

"asalam malekum (solim melki) = paix du roi est intéressant parce qu'il rétablit une filiation Canaan-Egypte ancienne. comment ? comme ceci : une des formules de salutation dans l'Egypte ancienne était "hetep di nsut" qui se traduit par "le roi donne la paix", ou "la paix du roi". nous y revoilà, loool. "

"si nous jouissons de la paix ; si nous sommes en paix ; si nous ne subissons pas les agressions extérieures c'est parce que nous avons un roi puissant qui nous protège". la paix dont nous jouissons est donc un don du roi, elle est liée à son autorité, à sa fonction de protecteur de son peuple. voilà comment nous pouvons comprendre cette formule de salutation ancestrale.

il n'y a là rien de mystérieux ni de curieux. il s'agit de choses qui sont nôtres, ces choses nous appartiennent, elles sont notre héritage, elles sont nous, et personne d'autre que nous-mêmes ne peut les expliquer. assumons enfin qui nous sommes. ne faisons plus de complexes par rapport à quiconque sous ce soleil. soyons. rayonnons.

aka, yé ma vuane ? lorsqu'on dit donc que "Jésus est prêtre selon l'ordre de Melchisedek" on établit de fait la primauté (restons conciliants, autrement OLLOMO risquerait d'inonder Antony du flot diluvien de ses larmes d'Immortel)... ou du moins l'antériorité de l'initiation spirituelle africaine (Canaan) sur la tradition juive, yé ma duk ? cela va même de soi ?! la vérité est têtue et obstinée, elle est comme-ça. aka !

abim té


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: 1   Jeu 12 Fév - 4:03

Evindi Mot a écrit:
mone mot Essonne mfoulou-Ze wa bele kobo : de toute façon, le principe de la mort initiatique pour une résurrection spirituelle est totalement Osirien. renaître à la Lumière comme le propose le Bwiti est une notion Osirienne. les initiations Osiriennes proposaient déjà cette voie. mourir à l'illusion, la contingence, l'apparence pour renaître à l'Essence et à l'Universel est absolument Osirien.

ce principe est plagié... [soyons diplomates et ne heurtons pas les sensibilités] repris par le christianisme qui reprend textuellement les mêmes images que l'initiation Osirienne :

1/ le grain qui meurt en terre afin de renaître et produire la végétation.
2/ le sauveur qu'on enterre mais qui ressuscite en tant que souverain de la Vie.

De nombreux cultes se sont inspirés de l'initiation africaine de la mort et de la resurrection d'Ousir (Osiris) : le Mithraisme avec Mithra, le christianisme avec Jesus.

les emprunts du christianisme vont + loin : lorsque Ousir meurt le cri qu'il pousse est nommé "Ishu wi". "Ishu" a donné "Ishua", "Yeshua", "Iesus", "Issa". Esaü, Josué, sont d'autres formes du même nom africain. "Jesus" ou "Yeshua" n'est donc par déformation qu'un autre nom de Ousir (Osiris) le nsut mot y'Afrika ! aujourd'hui encore plus près de nous, dans le panthéon Yoruba, la divinité "Eshu" est l'homonyme parfait de "Ishu", Yeshua, Iesus (Osiris).

Nsut Mot, quand décideras-tu donc de renaître enfin comme Ousir le Seigneur te le propose par l'initiation à la mort pour la résurrection (Bwiti, notamment) ?

Miwolé ééé yang
Miwolé ééé yang
Bisop ééé yang, me bele mame mam ooo

(PC Zeng, Nkoule)

abim té.


farao

Je tiens à louer l'immensité de ta science et de tes connanssances.

Je ne m'y connais pas en divinités Egyptiennes, ce sont des divinités que je connais de façon superficiel, dans ce que j'appelle la culture question pour un champion, pret à taper sur le buzzer.

Je suis chrétien, mais je n'intervient pas pour défendre le christianisme.

Mais simple pour te faire, remarquer, qu'il n'ai pas necessaire de connaitre de culte osiriens, pour évoquer le grain qui pourri en terre pour donner la végétation.

Depuis que la terre existe et que les hommes travaillent la terre on le sait, c'est du pur bon sens.

Donc Osiris, et la bible ne nous apprennne rien sur le fénomène.

Pour le sauveur qu'on enterre etc, pas de commentaire.

Mais pour l'appel en nsut mot, une seule chose, et c'est mon point de vu sur beaucoup de débats africains.

On ne peut pas reinventer la roue, est-ce parce que un voisin m'apprend l'histoire de ma famille, qu'on avait perdu que ce n'est pas l'histoire de ma famille.

"Le discours biblique est clair, le Fils de Dieu est venu sur la terre, il est mort, et il a été enterré, et le troisième jour, il est revenu à la vie", qui quonque crois en lui sera sauvé, c'est-à-dire" que Dieu vient habité en lui, Il devient fils de Dieu, et fils de Dieu n'est pas un droit, mais un pouvoir.

Croire en Jésus nous donne le pouvoir d'être enfant de Dieu.

Ce n'est pas parce que le colon est venu avec le christianisme, que il en ai à l'origine.

Le salut, viens comme dit Jésus des juifs, et lorsqu'on dit juifs on ne dit pas blond au yeux bleus comme dans les films occidentaux.

Regardez-les films maliens sur la bible les acteurs sont noirs, car il y a des juifs noirs en Afrique, Minsili qui a lu Ségou de Maryse CONDE, c'est elle qui parle de juifs du Mali, les Keyta, il y a également des juifs au soudan, en Afrique du nord, et à l'Est avec les falachas.

L'histoire de l'Egypte et l'histoire d'Israel, sont lié, et il y a même un prophête qui à la fin des temps parle de l'unité entre l'Israel, l'Egypte, et l'Assyrie, en un seul peuple.

Ce-ci pour dire, que les séquelles de la colonisations ne nous poussent pas outre mesure, à prouver l'authenticité de nos cultures.

Il y a une période de l'histoire, la période de la traite des noirs et la colonisation qui ont créé une situation ou l'africain, avec tout ce qu'il a subit, a développé, un complexe d'infériorité, que je qualifie de complexe du colon, car il est vrai qu'avant la traite des noirs, l'homme blanc et l'homme noir se connaissaient depuis des millénaires, mais à un moment donné, l'homme noir a été chosifié par intérêt pour que les chrétiens occidentaux aient bonne conscience, car la traite des noirs est contraire au christianisme.

D'ou le texte de Montesquieu, "Dieu a-t-il pu mettre une ame dans un corps aussi noir".

Moi en tant que chrétien, en lisant justement les livres de Tsira Ndong Ntoutoume, je crois que le Dieu d'Israel est le même que celui des fangs, j'en suis convaincu.

Mais j'ai une suspicion vis-à-vis de nos rites car les pratiques ont souvent des conséquences néfastes sur les gens autour de moi.

Je connais des bwitiste, et les histoires qu'ils me raconte, et lorsque de temps en temps quelqu'un meurt, car il y avait une concurrence pendant les danses.

Je ne dis pas que les chrétiens sont net, mais je n'ai jamais entendu que quelqu'un est mort pendant qu'il est en train de prier avec les autres.

Je ne parle pas des gens à qui on a dit de pas aller à l'hôpital, et de se contenter des prières cela c'est de la pure ignorance, et cela me désole comme tout le monde.

La logique d'affrontement, ne me plaise pas beaucoup, simplement parce qu'en 1995, j'ai décidé au maximum d'éviter les conflits, car je ne vivrais pas 100 ans, et j'ai envi de profiter de chaque jour que j'ai à vivre.

Et comme la bible m'exorte à ne rien devoir à personne que l'amour. Donc l'amour doit-être ma seule dette vis-à-vis de mon prochain..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 4:07

hahaha, modjang wom, mbamba alu. o tabe fe mvoe abui. owé

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 4:23

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


"Le discours biblique est clair, le Fils de Dieu est venu sur la terre, il est mort, et il a été enterré, et le troisième jour, il est revenu à la vie", qui quonque crois en lui sera sauvé, c'est-à-dire" que Dieu vient habité en lui, Il devient fils de Dieu, et fils de Dieu n'est pas un droit, mais un pouvoir.


modjang, bi ne bobedjang, bi ne fe be mvoe, bemui, nga ? je vais cependant me permettre de scandaliser mon mui préféré parce que je vais pour lui et pour lui seul sous notre soleil corriger la bible à l'encre rouge ou faudrait-il dire au kaolin rouge ? (nous comprenons-nous bien ? lol). voilà ce que je dis et à ma suite je te prie de rectifier dans ta bible à l'encre rouge :

"le discours des Ancêtres neuf fois bénis est clair. Ousir (Osiris) le Fils de Dieu est venu sur la terre, il est mort, il a été enterré, et le troisième jour il est rené à la Vie". quiconque fait comme lui sera sauvé de l'ignorance et aura la Vie.


farao


Dernière édition par Evindi Mot le Jeu 12 Fév - 4:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 4:41

Evindi Mot a écrit:
hahaha a Minsili,
aka, yé ma vuane ? lorsqu'on dit donc que "Jésus est prêtre selon l'ordre de Melchisedek" on établit de fait la primauté (restons conciliants, autrement OLLOMO risquerait d'inonder Antony du flot diluvien de ses larmes d'Immortel)... ou du moins l'antériorité de l'initiation spirituelle africaine (Canaan) sur la tradition juive, yé ma duk ? cela va même de soi ?! la vérité est têtue et obstinée, elle est comme-ça. aka !

abim té


farao

C'est un fait biblique, c'est Abraham un araméen, qui a quitté Ur en Chadé, pour s'installer à Canaan, les sémites ne le nient pas, ce que vous voulez démontrer, c'est que l'occident, en commençant, emprunt des rites et des coutumes et les prétends siennes.

Mais aucune des infos qui donne n'infirme le texte biblique au contraire, tout chrétien qui lit sa bible tous les jours comme et qui la loue de Génèse à Apocalypse, le sait.

Tout chrétien connait la relation d'Israel avec l'Egypte depuis Abraham, et Canaan, depuis Abraham, prenez la bible.

C'est vrai les occidentaux, ont civilisation, issue de la révolution industrielle qui a moins de 250 ans. Nous avons depuis pris du retard.

Mais nos frères Asiatiques nous montres que le retard est rattrapable en cela, il faut combattre le complexe d'infériorité africain vis-à-vis de l'occident, l'occident a inventé très peu de choses les fondement de la science et des spiritualités majeurs aujourd'hui vienne d'Afrique et d'Asie.

Faisons en bonne diffusion c'est un combat que je partage.

Mais le match Afrique contre Afrique n'existe pas. Car la première Eglise chrétienne hors Asie est l'Eglise d'Alexandrie en Egypte.

Le christianisme entre à Rpme 68 ans après Jésus, alors que le christianisme était déjà en Egypte et en Ethiopie.

Et on trouve en Ethiopie des Cathédrale très anciennes creusées dans la roche. Donc ce sont grootes aménagées, pour épouser le relief et gagner du temps.

Les blancs ont découverts les premières villes en chines, ils ont construits des maisons, mais ils ne disent pas qu'ils tiennent cela des chinois.

Les chinois ont crée la poudre et le canon, les anglais les ont modernisé et conquis le monde avec, la filature est né en Afrique et en Asie, et le saut de l'histoire, la machine à vappeur de what, une innovation et c'est la révolution industrielle. Découverte de l'Amérique massacre des indiens, et on vient en Afrique, ou l'Esclavage existait, innover en faisant un commerce de masse, sur lequel des empires ont été également battis en Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 4:48

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:

Mais simple pour te faire, remarquer, qu'il n'ai pas necessaire de connaitre de culte osiriens, pour évoquer le grain qui pourri en terre pour donner la végétation.

Depuis que la terre existe et que les hommes travaillent la terre on le sait, c'est du pur bon sens.

Donc Osiris, et la bible ne nous apprennne rien sur le fénomène.


mui o ; a mui ; a mvoe; je me permettrai de n'être pas entièrement d'accord avec toi sur ce point. le tort me revient, ma yeme fe nalé a nlem.

mais observer le phénomène de la graine qui pourrit en terre pour donner la végétation n'indique en rien qu'il s'agit de l'allégorie d'un processus de renaissance de l'être humain à la Réalité Lumineuse.

savoir que ce phénomène renvoie au fait de mourir à l'être premier que nous sommes à la naissance pour ressusciter en un être fondamentalement nouveau, reformaté selon des paramètres d'où les notions de finitude et de temporalité n'ont aucune forme de pertinence ; un être recalibré sur des fréquences qui embrassent et notre corps planétaire (si Eyo) et le soleil et la lune et les étoiles et Atchi Ngos ne peut pas relever "du pur bon sens" mais bien de ce type d'informations qui s'obtient par immersion dans des dimensions très élevées de la vie.

si les Ancêtres ont pu nous laisser ces enseignements c'est bien parce qu'ils ont pu s'élever (a vet) et se transcender. manger du ngom arrosé de meyok m'alen ne procure pas la connaissance de ces choses.

pour en revenir à ta conclusion, la bible ne nous apprend rien sur le phénomène (ma yebe wo abui:yes:) parce qu'Ousir nous l'a déjà révélé des millénaires avant.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 5:07

Evindi Mot a écrit:
hahaha, modjang wom, mbamba alu. o tabe fe mvoe abui. owé

farao

Mo Evindi mot. Ke oloho vom te ngaha? Me ma Kaha mia djo naha, ma ye ke fiti anyu dam été. Même si la tentation est forte.


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Jeu 12 Fév - 5:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 5:12

Evindi Mot a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


"Le discours biblique est clair, le Fils de Dieu est venu sur la terre, il est mort, et il a été enterré, et le troisième jour, il est revenu à la vie", qui quonque crois en lui sera sauvé, c'est-à-dire" que Dieu vient habité en lui, Il devient fils de Dieu, et fils de Dieu n'est pas un droit, mais un pouvoir.


modjang, bi ne bobedjang, bi ne fe be mvoe, bemui, nga ? je vais cependant me permettre de scandaliser mon mui préféré parce que je vais pour lui et pour lui seul sous notre soleil corriger la bible à l'encre rouge ou faudrait-il dire au kaolin rouge ? (nous comprenons-nous bien ? lol). voilà ce que je dis et à ma suite je t eprie de rectifier dans ta bible à l'encre rouge :

"le discours des Ancêtres neuf fois bénis est clair. Ousir (Osiris) le Fils de Dieu est venu sur la terre, il est mort, il a été enterré, et le troisième jour il est rené à la Vie". quiconque fait comme lui sera sauvé de l'ignorance et aura la Vie.


Lit la bible, ce que tu dis à part la précision de Ousir, c'est exactement la même chose que ce que j'ai écris.

Faire comme lui, c'est le message de la bible, justement, car déclare la bible tout disciple (de Jésus) accompli sera pareil ,à son maître, nous devons faire ce qu'il a fait prêcher la bonne nouvelle aux pauvre, chasser les démon, guérir les coeurs brisé, nous aimer les uns les autres comme il nous a aimé.

Et le rite du baptême, par immersion, est le rite de la résurection, en étant immergé dans l'eau, on meurt avec lui au péché, et émergeant de l'eau on ait réssucité avec lui.

La où à mui, tu vois des différences et tu as des choses à corriger, je ne vois pas ce qui est à corriger.

Maintenant, je suis chrétien, mon sauveur Jésus est mort pour moi, et il me donne sa vie.

C'est-à-dire qu'en l'acceptant il vient habiter en moi.

C'est peut-être une innovation, mais Salomon disait il n' y a rien de nouveau sous le soleil, ce qu'on fait aujourd'hui, on le faisait déjà avant, peut-être d'une autre façon.

Donc je ne vois aucune contradiction, si tu lis la bible, et moi je la lis tous les jours.

Et même avant Jésus, le premier à annoncer la venue de Jésus, C'est Jacob, et c'était en Egypte.

A mui, je ne vois pas le problème, tous les hommes ont la même origines, et il y a des religions qui ont des origines communes, parfois avec des variantes.

Et nous les fangs nous disons la même chose avec des variantes, et que faisons nous ici, oeuvrer pour l'unité.

Et nous avons donc le droit de choisir l'aspect qui nous convient.

L'innovation, c'est aussi le progrès, Si ton Ousir comme tu dis est devenu Jésus, ou est le problème, les mots et les noms évoluent avec le temps et en fonction du milieu et des brassages.

Donc, faire du mot à mot, c'est bien mais c'est pas le plus pertinent pour faire l'union.

Les maths sont nés en Afrique, c'est pas pour cela que doit les refonder, on a que les utiliser, comme nous les avons retrouvé, même si c'est l'usurpateur colon, qui nous l'a ramener après nous l'avoir piqué.

C'est utile de le dire, mais en faire une bataille, c'est inutile. Le message du Dieu d'Israel, est universel, "aime ton prochain, comme toi même", si on vivait ainsi, a mui le monde serait en paix, mais chacun veut toujours montrer que c'est lui qui... Et c'est cet état d'esprit qui brise l'harmonie.

Alors oui les rites, mais pour quoi, pour l'harmonie, ou pour dominer, si c'est pour dominer.

Dominer=> domination=>rébellion=>guerre=>plus d'harmonie.

Moi je recherche l'harmonie, l'amour et la paix intérieur et social, c'est le message du christ. Amour, paix, joie, pardon, chercher l'intérêt de son prochain.

Le message du christ est tourné sur la paix avec les autres, le vivre ensemble, la mort de l'individualisme, ton prochain comme toi même.

Et pour la papoté, c'est l'histoire, le pape est un politicien, chef, certes des cathos, que je ne suis plus depuis.

Et c'est cela qui est à l'origine de la réforme luthérienne, notamment le refus du culte mariale, et des icônes dans le culte ncomme préconisé par le premier des dix commandements.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 5:13

Evindi Mot a écrit:
la bible ne nous apprend rien sur le phénomène (ma yebe wo abui:yes:) parce qu'Ousir nous l'a déjà révélé des millénaires avant.[/i][/font][/size] farao

C'est mon meilleur ami qui aime dire cette boutade qu'il a ramené de son séjour pour études au Togo :

"Celui qui sait pas n'a pas tort
Celui qui ne sait pas n'a pas tort non plus
a tort celui qui dit qu'il sait alors qu'il ne sait pas"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 5:25

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Le christianisme entre à Rpme 68 ans après Jésus, alors que le christianisme était déjà en Egypte et en Ethiopie.

Excusez-moi, mais je ne pouvais pas résister.

En tenant compte du fait que l'Egypte est fondée plusieurs milliers d'années av. JC; et aussi du fait que le culte d'Ousir est au fondement même de cet empir, la question de l'antériorité par rapport au christianisme romain (celui-là même qui s'est exporté en Afrique) ne se pose plus non?... OU BIEN?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 6:20

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Le christianisme entre à Rpme 68 ans après Jésus, alors que le christianisme était déjà en Egypte et en Ethiopie.

Excusez-moi, mais je ne pouvais pas résister.

En tenant compte du fait que l'Egypte est fondée plusieurs milliers d'années av. JC; et aussi du fait que le culte d'Ousir est au fondement même de cet empir, la question de l'antériorité par rapport au christianisme romain (celui-là même qui s'est exporté en Afrique) ne se pose plus non?... OU BIEN?

Au début, du message que tu as quoté, j'affirme l'antériorité des rites Egyptien et canaanéens sur les Sémites.

Ce que je conteste c'est le fait de dire que le christianisme a plagié, la religion Ousir, car l'histoire d'Israel est liée à celle de l'Egypte, et que Israel est né en Egypte donc Israel a été en contact avec l'Egypte.

Je trouve donc que dire que les juifs ont plagié ce qui était leur culture, et est une part d'eux l'Egypte, y a un problème. Le peuple d'Israel est né en Egypte, et en est sortie, je peux dire qu'Israel est enfant de l'Egypte, si on prend la tribu d'Effraïme et de Manassé, leur mère est Egyptienne et leur père sémites, il y a eu des brassages.

Donc je ne dis pas que pas que le christianisme soit antérieur, au religions Egyptienne, c'e sont des faits qui ,sont historiquement Etabli.

Mais que Israel appruntent des propos à ces ancètres Egyptiens soit qualifié de plagiat, je ne crois pas, et la nous affirmons la primauté de la religion d'Ousir et de nos ancètres Egyptiens.

Si je me refère à ce que j'ai lu ici, et même par ta plume, ce n'est qu'une hypothèse.

Mais il est avéré qu'Israel est sorti d'egypte alors entre nous et Israel, c'est qui le plagiaire alors que nous ne sommes même pas ceratins de nos origines.

Ce que j'affirme c'est qu'il n'y a aucun antagonisme entre le christianisme et l'Afrique. Car le peuple ou est né cette "réligion", vient d'Egypte. Et le christianisme n'est qu'une évolution du judaïsme. Et la majorité du discour de Jésus, ce sont des paroles qu'on retrouve surtout dans la bouche de Moïse dans le Deutéronome, et dans le livre du prophete Esaïe, et la tradition judaïque considère l'Egypte come la mère d'Israel.

J'ignore tout sur Ousir, et je l'ai affirmé plus haut, ce que je refute ce notre capacité à nous de traité le christianisme de plagiaires des traditions de leurs ancètres prouvés.

Alors que certains d'entre nous veulent s'encrer dans la religions de leurs ancètres ok.

Mais s'ils en sortent les fangs ne sont pas les seuls à pouvoir se revendiquer de l'héritage Egyptien, les juifs aussi, et eux au moins, c'est pas une hypothèse.

Lorsque les juifs d'Afrique se réclament d'Israel, il n'ont pas moins de droit que ceux qui ont été éparpillés en Europe.

La preuve, en 1993, il y a eu l'opération exode au cours de laquelle, des juifs éthiopiens sont retournés en Israel, c'est bien la preuve qu'il y a un lien fondateur entre l'Afrique et Israel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 10:53

a mui AFENANE YIBIVEIGN, nous ne disons la même chose qu'en apparence : je t'ai paraphrasé (toi ou la bible) en mettant en évidence les nuances qui en réalité sont des perspectives radicalement opposées l'une de l'autre. les Ancêtres parlent d'initiation la bible parle de "foi" : yé wa yen ?
"faire comme Ousir le Fils de Dieu" c'est suivre le chemin de l'initiation jusqu'à la renaissance ou seconde naissance. il faut soi-même devenir Ousir le Fils de Dieu qui meurt pour ressusciter. il s'agit de processus initiatique pas de croyance. tu vois la différence a mui ? owé. il faut toi-même passer par une mort rituelle et une renaissance à la Réalité Lumineuse. voilà la différence.

lorsqu'Ousir est devenu Jésus ce message a été tronqué ou dévoyé, dénaturé. voilà le problème. la copie trahit l'original. c'est ça qui a mui fait problème. la religiosité a pris le pas sur la spiritualité. "accomplissez-vous spirituellement" est devenu "adorez, croyez". voilà amui le problème. c'est tout ce que je dis depuis, rien de plus. ainsi si le message source vient de chez toi nsut mot et que la mauvaise copie vient de l'extérieur la chose normale qui reste à faure c'est retourner à l'original. je pense n'avoir pas trop mal parlé a mui.

sinon le problème a mui c'est avec eux, pas toi. tu n'y es pour rien. lorsqu'ils plagiaient et dénaturaient ils ne t'avaient pas consulté. toi tu es innocent dans l'histoire.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 12:40

Je trouve le débat très très intéressant. Akié, pendant que je dors, vous vous débattez toute la nuit Atare Zame! J'aurais l'occasion de revenir plus tard sur ce qu'écrit Evindi Mot, que je partage d'ailleurs, mais cela n'empêche pas les questions Very Happy. Mais avant, je voudrais lever un équivoque par rapport à ces deux affirmations de moadzang Afenane Yibiveign. Ce n'est qu'une princision. Alors moadzang écrit:
1-
Citation :
l'histoire d'Israel est liée à celle de l'Egypte, et que Israel est né en Egypte donc Israel a été en contact avec l'Egypte.
Je trouve donc que dire que les juifs ont plagié ce qui était leur culture, et est une part d'eux l'Egypte, y a un problème. Le peuple d'Israel est né en Egypte, et en est sortie, je peux dire qu'Israel est enfant de l'Egypte, si on prend la tribu d'Effraïme et de Manassé, leur mère est Egyptienne et leur père sémites, il y a eu des brassages.
2-
Citation :
Lorsque les juifs d'Afrique se réclament d'Israel, il n'ont pas moins de droit que ceux qui ont été éparpillés en Europe. La preuve, en 1993, il y a eu l'opération exode au cours de laquelle, des juifs éthiopiens sont retournés en Israel, c'est bien la preuve qu'il y a un lien fondateur entre l'Afrique et Israel.

Ces deux points sont, je ne peux le nier, vrais. Mais il faudrait tout juste préciser, concernant d'abord le premier point, sortir d'Egypte pour les Israélites, ne signifient pas qu'ils descendent des Egyptiens. Ils n'en sont pas la descendance. L'histoire d'Israel était certes liée à celle de l'Egypte, de par leur situation géographique notamment, mais cela ne peut pas m'emmener à dire que Israel est né en Egypte. Ce ne serait pas totalement vrai. Certes il y a eu des contacts (mariages, échanges commerciaux, ...), mais cela tient beaucoup plus à leur proximité géographique qu'à autre chose. Les Israelites ne sont arrivés en masse en Egypte que parce que Joseph, vendu par ses frères, avait pu avoir l'oreille du pharaon. Et que le pharaon, sachant que son fidèle serviteur avait encore son père en vie, lui avait demandé de faire venir sa famille en Egypte. L'histoire retient qu'après la mort du pharaon et de Joseph, les pharaons suivants ne seront pas aussi proches des enfants d'Israel que ne l'était celui qui avait fait venir le père de Joseph, Jacob, je pense. Ils les soumettront donc en esclavage. Israel ne peut donc naître en Egypte. Il y a eu un avant Egypte, un pendant Egypte, et un après Egypte (c'est l'exode et la suite) pour les Israelites. Ils ont été en Egypte, mais n'étaient pas Egyptiens. D'ailleurs, selon l'histoire, ils pratiquaient leur culte pendant tout leur séjour egyptien. Mais en plus, ils existaient déjà avant d'aller en Egypte, avant de s'y installer. Le lien avec leur terre d'origine est d'ailleurs si fort que même étant dorénavant en Egypte, ils iront inhumés Jacob à sa mort au pays de Canaan.
La mère des enfants de Joseph que tu cites (Effraïm et Manassé) est bien Egyptienne, mais nous sommes dans une société partiarcale. C'est en tant que tel que ces derniers recevront la bénédiction de Jacob, leur grand-père.
Comprenons-nous bien, je ne dis pas qu'il n'y a pas de rapports entre l'Egypte et Israel (mariages, commerce,...), mais je ne suis pas convaincu
par la thèse qui vise à confondre les deux. C'était deux entités (si je peux parler comme ça) différentes. Les Israelites n'ont pas attendu d'être sortis d'Egypte pour exister cultuellement, politiquemement, économiquement, culturellement...car ils le faisaient déjà avant d'arriver en Egypte. C'est en tout cas, ce que nous enseigne l'histoire.

Sur les Juifs africains par contre, il faut bien comprendre une chose. Il y a
des Juifs africains Blancs, et les Juifs africains Noirs. Les premiers vivent surtout dans les pays d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie...), tandis que les seconds vivent surtout en Afrique subsaharienne et notamment dans la région Corne de l'Afrique-Afrique australe (Ethiopie, Tanzanie, Ouganda...). Il faut bien comprendre que les trajectoires historiques de ces deux groupes qui n'ont comme dénominateur commun que le fait d'être de religion juive, sont différentes. Les Juifs Blancs d'Afrique du Nord, pour certains, s'installent dans ces régions dans le sillage de la colonisaton européenne dès le 8e siècle avant JC et notamment dès la fondation de Carthage. Carthage, je ne me souviens plus exactement, était soit en Tunisie actuelle, soit en Algérie actuelle. Donc, les Juifs qui s'installent en Afrique du Nord à cette époque convertiront à leur tour quelques tribus locales... Un autre afflux des Juifs eut lieu au 15e siècle de notre ère...
En revanche, les Juifs de la Corne de l'Afrique et de l'Afrique australe sont des populations africaines qui ont été converties. Avant leur conversion, elles avaient leurs cultes... Elles n'ont jamais été en Egypte, ni en Israel... Mais converties par qui? Et à partir d'où? Les origines de leur conversion se situent au voyage de la Reine de Sabat (elle était noire et le royaume de Sabat se trouve sur la Corne de l'Afrique) en Israel. Au cours de ce voyage, selon l'histoire, elle rencontre le Roi Salomon avec qui elle a une liaison. De retour en Afrique, à Sabat, elle mettra au monde un premier fils, Menelik 1er. Ancêtre des Empereurs d'Ethiopie... C'est par ce biais que la religion juive prendra pied dans cette region d'Afrique et que naîtront les Falasha dont on parle aujourd'hui.


Dernière édition par adzidzon le Jeu 12 Fév - 19:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 14:03

petite anecdote :

samedi dernier ngone minga a bebe Evindi, a djo a nye na : "demain je viens te chercher... on part à l'Eglise". 'nde Evindi anga kam adjo té abui, a wo'o fe olun angondo : "quoi ??? tu m'insultes je t'ai fait quoi ? plus jamais tu ne me méprises comme-ça en public !". minga a yone (ouvrir) anyu (agnu). fam ézing a ke si'ane (sursauter), nye na : "mon frère, tu as un problème avec Dieu ??". Evindi nye na : "Dieu ? comment ça Dieu ? est-ce que quelqu'un a parlé de Dieu ici ? qui parle de Dieu ? elle m'a parlé de l'Eglise". silence d'Evindi. stupéfaction générale !

pour ces fils de l'Afrique, Dieu et l'Eglise étaient équivalents, ils ne comprenaient pas mon indignation. je croyais naïvement qu'à l'heure actuelle les bivindi avaient appris à comprendre qu'il ne faut + désormais aller chercher Dieu à l'Eglise ou à la mosquée.

est-ce que j'avais mal parlé, hum ? qui ici aujourd'hui ne sait pas que Dieu est dans la harpe ? qui peut encore prétendre ignorer aujourd'hui que Dieu est dans le mungongo, dans le ngomo ? aka, bot ba dang ndjuk. . . on sait mais on continue de se comporter comme si on ne savait pas. on voit très bien mais on se voile les yeux.
ah, bot ba dang nlo mintae (minteign, mintié) abé. . . Minsili a wo bele

si Dieu et dans la harpe ; teke (teghe, kaa). ma yane kome kobo aval da yiane.
[comme Dieu est dans la harpe]
[et comme les éléments qui servent à fabriquer la harpe sont dans la forêt] ;
[alors Dieu est dans la forêt]
.

la forêt est donc sacrée. sainte est la forêt. retournez donc dans vos forêts chercher Dieu là-bas. vous pensez que les autres détruisent vos forêts pour rien ? ils ont compris que Dieu est là-bas alors ils détruisent la demeure du Créateur pour que ses enfants errent dans la rue. même ça aussi on refuse de voir ? après on va reprocher aux Ancêtres leur silence... vous voulez que les Ancêtres fassent quoi ?

Endele, zavale enying é ne ana* ?! ayong é nto ya minlo a si mebo yo(p)*.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 14:43

Comme disait quelqu'un dans ce débat, quand on sait ou que des preuves tangibles (on ne parle même pas d'oralité puisque a priori sans le sacro-saint livre écrit, on n'est rien) prouvent qu'il y a l'original et des copies, comment s'obstiner à louanger des copies travesties depuis belle lurette et qui pire, maintiennent le statu-quo de la perdition spirituelle de NSUT MOT? What a Face

Quelqu'un (qui ne voulait pas mettre sa bouche mais a quand même mis sa bouche lol!

disait encore en citant son ami, qu'il n'y a rien de pire que celui qui ne sait pas, mais pense qu'il sait. Moi je rajouterai, il n'y a rien de pire que des Bivindi qui refusent obstinément de laisser pour un moment leur esprit ouvert, pour, pas accepter quelque chose (ça c'est une démarche personnelle), mais au moins apprendre à ne pas tout gober et cultiver ce qui nous manque le plus : un sens critique. Je ne parle pas de toi en particulier mon frère AFENANE YIBIVEIGN, disons que je me sers de tes propos pour parler à ceux qui pensent de la même façon : bible, bible, bible, coran, coran... peut-être apparaissons-nous comme des forcenés d'Osiris et de l'Egypte, mais le jour où NSUT MOT comprendra que son problème premier est d'abord culturel, spirituel, que son problème vient en grande partie de la déconnection avec son Véritable Moi, je ne sais qui pourra encore retenir Nsut Mot. Je ne le dis pas avec un quelconque sentiment belliqueux ou de revanche car, s'il y a une chose que nos Anciens nous ont laissé, c'est bien cette relation si admirable avec le Spirituel, et à l'inverse de beaucoup, jamais entendu ou lu que des Mi nsut y'Afrikara (à l'exception de ceux convertis à l'islam et adepte du Jihad) aient lancé des guerres pour convertir de force mêmes leurs plus pires ennemis scratch On se battait pour acquérir des territoires, des femmes, conserver son honneur, mais qu'on me montre une seule preuve de peuples comme les Fang, Dogons….et tout ça qui aient jamais lancé des guerres à grande échelle pour obliger d'autres peuples à abandonner la spiritualité au profit de la religion? Et après on s'étonne d'être les derniers selon les normes de "développement" des actuels dirigeants d'Emomilang. Moi je suis de ceux qui pensent qu'on aura beau donner 1000 milliards à des gens qui ne savent pas au juste qui ils sont ou alors s'accrochent aux histoires des autres, ces 1000 milliards créeront des infrastructures, du développement selon Emomilang, mais au fond, ce développement (physique, matériel) ne sera et restera toujours qu'une copie des autres. Je ne minimise pas l'aspect matériel du développement, mais croire que lui seul est suffisant asu na Nsut mot a tobo foa MOT, là je ne suis pas d'accord car l'un des plus grands soucis de nsut est bel et bien dans sa tête, donc culturel ou spirituel si on veut.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 14:53

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:

Lit la bible, ce que tu dis à part la précision de Ousir, c'est exactement la même chose que ce que j'ai écris. Faire comme lui, c'est le message de la bible, justement, car déclare la bible tout disciple (de Jésus) accompli sera pareil, à son maître, nous devons faire ce qu'il a fait prêcher la bonne nouvelle aux pauvre, chasser les démon, guérir les coeurs brisé, nous aimer les uns les autres comme il nous a aimé.

Depuis quand la Bible est devenu le livre sacré par excellence de tout Emomilang? Parce qu'il est édité à des millions d'exemplaires à la différence du Livre des Morts des prêtres d'Osiris ou des textes sacrés de nos aïeux? (Quand je dis aïeux mon frère, je ne parle pas que des Fang, mais de NSUT MOT parce que dans ce débat, il ne s'agit aucunement d'une opposition Fang/Israélites, mais bel et bien de la spiritualité de NSUT MOT dans le culte d'OSIRIS et ISIS, culte qui a généré tous les autres. Et on parle bien de plagiat parce m'est avis que le chrétien X, pour ne pas dire la masse, ne sait point grand chose des subtilités de l'histoire du judaïsme/Christianisme, à savoir par exemple que Moïse qui sortit les Juifs d'Egypte fut un pur initié du culte d'Osiris. What a Face
Une hypothèse dit même que concernant sa naissance, ce n'est pas vraiment prouvé qu'il fut lui-même israélite d'origine, mais il avait besoin d'un peuple à "modeler" selon la vision qu'il voulait donner au culte d'Osiris. Dans ma petite tête, des noms comme Moïse, Mahomet, Krishna et consorts, et même Jesus version bible, seraient plus de grands initiés, que le commun d'Emomilang désignent par prophètes qui à un moment donné ont essayé d'élever spirituellement l'âme humaine d'une manière plus ou moins différente.

Quand on parle de plagiat... copiage, Wink je redemande comment on peut qualifier une religion qui dans sa forme populaire (celle qui fait le plus de mal aux esprits des gens en leur bourrant le crâne de confusions), ne dit pas clairement d'où elle tire sa source? Toi tu as peut-être compris qu'il y a autre chose, mais dis-moi, bia mi nsut mi mbot, quand tu vois l'enthousiasme effrénée sur notre terre à suivre ce que dicte Rome ou le Coran, dans quel église on a expliqué que Moïse a été initié en Egypte, que sa femme était africaine et son beau-père lui fut d'une grande aide spirituelle?
- Dans quelle église toutes tendances confondues on enseigne au profane que la religion qu'il loue tant (religion au passage bien altérée) a puisé sa source dans le culte antique de NSUT MOT? Pardon si tu as un nom dis-moi j'y cours.
Au contraire, ce qu'on voit nous au quotidien, ce sont des gens dont on bourre le crâne avec des mauvaises interprétations de résurrection, de peuple qui sera divisé en bon et mauvais et blabla. Pire, ce qu'on met dans la tête des gens, c'est bien la perpétuation du dénigrement du culte premier au profit de la pâle copie. Ainsi, devant le pape avec sa canne, dis-moi combien de mi nsut pensent au "ntum", cannes que tant de vieux de leurs peuples portent comme signe de commandement, lors du mevegue et toutime?

- Devant des prêtres qui s'agenouillent et tutti quanti, dis-moi combien de mi nsut pensent à rire de ça, alors que dès qu'ils verront un ngegang accomplir son travail, un mongo bissima entrer en transe, c'est de suite un signal d'alarme dans leur tête : "sorcellerie" Suspect Pourquoi le regard suspect marche toujours dans un sens et jamais dans l'autre?

- Pourquoi, lorsqu'il s'agit de défendre le christianisme (qui a de façon bien pâle copié qui on sait et ne l'avoue point à la masse des fidèles), les mi nsut mi mbot sont les premiers à faire preuve de cette prudence, de cette propension à prendre des gants, qu'ils n'ont jamais, mais alors jamais quand il s'agit de dire tout le bien ... mal qu'ils pensent que leurs cultes perpétuent?

Si tout ça ne traduit pas du plagiat et une volonté de cacher ce plagiat en dénigrant qui on a copié, que dire What a Face

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:01

AFENANE YIBIVEIGN, dans un post tu évoques des gens du Bwiti qui t'auraient fait des confidences et dis aussi pour te paraphraser : jamais entendu que quelqu'un soit mort à la messe au contraire du Bwiti ou les gens sont devenus fous...

Je réponds : lisons autre chose que la Bible et on verra que l'initiation dont parle si bien Evindi Mot était un processus qui touchait à toutes les dimensions de l'individu. Les initiateurs du culte d'Osiris eux-mêmes mettaient en garde les adeptes : si tu viens ici pour rechercher pouvoir ou le coeur impur, méfis-toi car devant, tu risques de ne rencontrer que la mort ou la folie. Voilà pour la princision. Pour l'église, je ne moque pas mais la mort spirituelle qui y est pratiquée est sans doute aussi pire sinon plus que ces morts que tu évoques dans le Bwiti. D'ailleurs, y'a-t-il des statistiques à ce sujet sur les morts du Bwiti?

Donc, les prêtres pédophiles, les soeurs enceintes, la volonté de maintenir la masse notamment nsut dans l'ignorance en ne lui enseignant qu'un christianisme très primaire matinée de , au fond, faut pas trop s'attarder car ce sont les individus qui agissent mal, la religion elle-même et son prophète n'est pas en cause (là je vois la prudence donc j'ai parlé plus haut)

Mais les malveillants nsut qui utilisent à mauvais escient leurs pouvoirs, là, plus de prudence, ça devient du style : leur action influe sur tous les cultes. Je ne sais si tu vois ce que je veux dire? Pourquoi ici, le même raisonnement n'est pas appliqué : à sa savoir, même si certains ont travesti nos cultes, ce ne sont pas nos cultes, descendants du culte d'OSIRIS, qui sont en cause, mais ces individus? Comment se fait-il que pour le christianisme, vous arrivez à bien faire la nuance mais pour l'original, non, là, il n'y a plus de nuance? Suspect

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:09

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Donc je ne vois aucune contradiction, si tu lis la bible, et moi je la lis tous les jours.

Le fait de lire la Bible interdit-il d'avoir le sens critique en commençant par se dire que la Bible n'est point le seul ni le meilleur texte sacré? En plus vu les altérations que le livre a subi au fil des siècles, désolé, je ne suis pas convaincue que la symbolique originelle y soit toujours. On sait qu'avant, pour dire A, les Anciens pouvaient passer par plusieurs étapes.

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Et nous les fangs nous disons la même chose avec des variantes, et que faisons nous ici, oeuvrer pour l'unité. Et nous avons donc le droit de choisir l'aspect qui nous convient.
Tout à fait mais quand on s'évertue à faire de son choix LE CHOIX le plus universel d'Emomilang, ça interroge. scratch

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
L'innovation, c'est aussi le progrès, Si ton Ousir comme tu dis est devenu Jésus, ou est le problème, les mots et les noms évoluent avec le temps et en fonction du milieu et des brassages.Donc, faire du mot à mot, c'est bien mais c'est pas le plus pertinent pour faire l'union.
Si c'était aussi simple What a Face Les principes qui dirigent le monde sont immuables, c'est la façon de délivrer le message qui change. Les principes du culte D'Osiris ont toujours été là, en clair le courant de fond qui porte et nourrit la spiritualité est dans la continuité, immuable, donc "évolution", de quoi? Des principes ou de la forme?

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
C'est utile de le dire, mais en faire une bataille, c'est inutile.
Pourquoi chaque fois qu'on entame un débat qui met la terre sacré des mi nsut en avant, ceux qui soutiennent cette thèse sont vus comme voulant livrer une bataille? Et si simplement ils voulaient ouvrir un peu l'esprit de certains? Suspect

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Le message du Dieu d'Israel, est universel, "aime ton prochain, comme toi même", si on vivait ainsi, a mui le monde serait en paix, mais chacun veut toujours montrer que c'est lui qui... Et c'est cet état d'esprit qui brise l'harmonie.
Le message de Celui qui est tu veux dire? Pourquoi cette obsession à vouloir à tout prix n'y mettre que Yesus (version biblique) ou Israél? Si on est d'accord qu'au fond, Dieu est Dieu et que seuls les noms changent, pourquoi cette attitude à toujours recourir au même nom? Introspection, introspection parfois, derrière de simples mots, on en dit plus qu'il n'y paraît sur notre conception du monde.
Alors oui les rites, mais pour quoi, pour l'harmonie, ou pour dominer, si c'est pour dominer. Dominer=> domination=>rébellion=>guerre=>plus d'harmonie.

Ce principe se retrouve partout il me semble, pas seulement dans les rites. Et personnellement, je pense que le jour où l'Humanité vivra en harmonie, il faudra déjà qu'elle ait franchi (soyons fous, rêvons !) dans son ensemble, un pas spirituel de géant. scratch

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Moi je recherche l'harmonie, l'amour et la paix intérieur et social, c'est le message du christ. Amour, paix, joie, pardon, chercher l'intérêt de son prochain.Le message du christ est tourné sur la paix avec les autres, le vivre ensemble, la mort de l'individualisme, ton prochain comme toi même.

Parce que ce message-là ne se retrouve que dans Yesus version biblique? Faut-il passer par lui pour appliquer au quotidien ces principes là? scratch

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Et pour la papoté, c'est l'histoire, le pape est un politicien, chef, certes des cathos, que je ne suis plus depuis.

Toi oui mais n'oublie pas la masse de tes frères et soeurs qui loin de chercher à réfléchir à la voix qui leur conviendrait le plus pour s'élever spirituellement et matériellement, se font farcir le crâne par qui tu sais.

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Et c'est cela qui est à l'origine de la réforme luthérienne, notamment le refus du culte mariale, et des icônes dans le culte comme préconisé par le premier des dix commandements.

En quoi vouloir atteindre le DIVIN via une icône serait si horrible dès lors qu'on sait que l'icône, c'est juste un relais? Si le message derrière l'icône ou le prophète est là, immuable, on peut même aller plus loin et se demander si l'individu pour vivre sa spiritualité a besoin de tout ça?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:22

Pour continuer dans la même lancée que toi A Minsili, quand dans la bible que certains d'entre nous ont tant en affection, on fait observer que l'ancêtre du noir aurait été maudit (livre de la génèse, Noé et consorts), quand on y dit que nous sommes condamnés à rester le serviteur des autres , que voulons-nous tirer de bon de là.Pour moi c'est un livre qui participe au dédain que nous avons de nous-mêmes aujourd'hui.Avons-nous jamais fait quelque chose de bon sur cette terre?Pourquoi acceptons-nous sans ciller que certains se targuent d'être le peuple Elu .Comment ,nous-mêmes ne serions pas si bons que ça pour nous aussi mériter d'être le peuple élu?Donc il y a des hommes entiers alors que nous nous n'en serions que des moitiés? Rejeter tout ce que les nôtres ont pû concevoir au profit de cette spiritualité qui nous viendrait d'ailleurs, n'est que suicidaire.De là , à ce que nous voulions être ces autres, il n y a qu'un pas.Nos ancêtres , de leur relation avec Dieu, n'ont donc laisser rien de bon?...Ce qui revendiquent aujourd'hui le caractère bienveillant de la réligion Chrétienne devrait se rappeler de l'époque où on brûlait des gens sur des bûchers parce que soi-disant sorciers.
Personne n'a le monopole de la Vérité et ne vouloir faire accepter comme seule vérité que les réligions dites révelées aux gens, a un bon parfum de dictature.Les Indiens qui ont L'Hindouisme, les Sikh, les Brahmanes, les Bouddhistes .. et j'en passe sont-ils moins bien lotis que les Chrétiens, sont-ils moins bons, plus mauvais que certains?J'oublie, ils n'ont pas reconnu le sauveur, ils iront sans doute en enfer!!!Pour moi, un Dieu qui enverrait plus d'un milliard d'hommes en enfer ne saurait être juste.
D'ailleurs j'encourage ceux qui ne connaissent pas le site africamaat.com, d'y faire un tour .Ils peuvent lire cet article:http:http://www.africamaat.com/LES-42-COMMANDEMENTS-DE-DIEU-DANS
Quand Medzan Evindi Mot dit que les Chrétiens ont plagié des textes réligieux Egyptiens, on comprend mieux après tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:43

D'ailleurs Paul Ricoeur(1913-2005), philosophe français et protestant, avait eu cette phrase:"La tolérance n'est pas une concession que je fais à l'autre, elle est la reconnaissance du principe qu'une partie de la vérité m'échappe".Alors ceux qui s'enferment dans leurs vérités comme dans des tours d'ivoire, devraient peut-être s'ouvrir un peu plus et explorer ce que minsili, Evindi Mot... disent ici.
Je reconnais moi-même être passé par des états où je ne jurais que par le peuple élu, jésus, la bible et j'ai accepté d'étudier , de m'ouvrir l'esprit à certaines idées.Je crois m'être enrichi...Je crois être plus proche de mon Dieu, de mes ancêtres, de mon moi profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:46

Pour commencer je souscris entièrement au rappel historique que fait Adzidzon sur la venue d’Israël en Égypte. On voit, mon frère que tu as pris la précaution, fort judicieuse, d’aller à la source de l’information (La Bible !) pour ne pas faire des affirmations légères… O ne dagha fam ! C’est la même attitude que nous souhaitons d’ailleurs chaque fois que nous nous risquons à la critique de nos cultures. Combien de fois je me suis tué à le rappeler ici ? Et on m’a laissé mourir !...

Voyez vous-mêmes, on est d’autant plus convainquant qu’on a des arguments qui pêchent pas par leur côté « cerveau bien lavé qui veut s’assurer que la lessive continue ». C’est une « princision » importante ! Tiens, j’ai piqué le mot à farao !

Edi osu, é de alé.

Edi avok : Si j’ai dit que le culte d’Ousir était au fondement même de l’Égypte, c’était pour rappeler que chronologiquement, aux sources de ce qui a fait l’Égypte des Pharaons, il y a le Nil et les civilisations de sa vallée qui sont connues comme étant celles du Soudan ou de la Nubie. Ce sont les peuples de ces civilisations là qui pratiquaient le culte d’Ousir qui était très lié au fleuve et à la fertilité que celui-ci apportait à toute la vallée ; c'est-à-dire au cycle de la vie : Naissance, croissance, mort et… recommencement perpétuel.

« L’Egypte est fille du Nil ». Cette affirmation, qui n’est pas gratuite, nous invite à ne jamais dissocier l’empire du fleuve.

Or, le renvoie au Nil pour comprendre l’Egypte ne peut pas être réduit à une simple question de géologie. Il faut y voir également et surtout le lien spirituel qui en découle. L’Egypte géographique, démographique et culturelle qui prend ainsi sa source dans le Nil, on le conçoit aisément, est pour ainsi dire très loin de tous les Israël territorial, démographique, culturel, spirituel.

À quel moment conçoit on que le culte d’Ousir est devenu celui de Juda ? Nous y reviendrons.


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Jeu 12 Fév - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Aujourd'hui à 7:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une africaine [Senecio mweroensis ssp saginatus (Senecio saginata)]
» Sulcata - Réserve africaine de Sigean (11)
» Danse africaine
» un peu de variété africaine
» Réserve africaine de sigean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: