Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 1 Mar - 17:09

A emone mema c'est celui-là même Abui ngan ! Je e disais que le livre n'allait rien m'apprendre de si nouveau, mais cette chronique m'a donné envie de le lire.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 1 Mar - 18:53

je ne voulais + revenir sur le sujet pcq je n'en vois pas trop l'intérêt. mais il m'est difficile de passer sur certaines choses qui sont vraiment énormes :

-tu as vu des portaits réalistes d'Akhnaton ? bon. c'est un Africain. tu as vu son père Amenhotep III ? c'est un Africain. tu as vu sa mère Tiy ? elle a la tête de ta grand-mère qui est au village. il n'a rien d'aryen.

il faut faire attention avec cette histoire de sémite par-ci, sémite par-là. une des supercheries consiste à faire croire que Mésopotamie et Africa sont antinomiques. la Mésopotamie est à l'originaire noire, les travaux de l'archéologie l'ont démontré. il y a eu des vagues de métissage avec l'arrivée d'indo-européens c'est vrai, mais Mésopotamie ne veut pas dire non-Afrique.

des récents travaux d'historiens juifs établissent avec les arguments de la science (chronologie, textes, bas-reliefs, etc) l'influence de la religion égyptienne (Akhenaton) sur l'ancien-testament, notamment tout ce qui est relatif à Moïse. la chose est tellement avérée que les chercheurs devant l'évidence ont voulu faire des Africains de la Vallée du Nil et des hébreux une espèce de même peuple. je n'ai plus le titre du bouquin en tête pcq ces sujets ne m'intéressent pas vraiment, mais en tapant sur google tu trouveras. la pochette mon le masque de Tout-Ankh-Amon. les chercheurs israéliens mettent évidence l'influence et même la reprise des éléments religieux pharaoniques dans la religion juive. les éléments qu'ils présentent leur font conclure que le personnage d'Abraham père des croyants n'est qu'une réminiscence d'Akhenaton. ils établissent aussi des parallèles entre Akhnaton et Moïse. ils présente un texte religieux écrit sur 2 tablettes de pierre comme modèle des tables de la loi des juifs. je vais chercher le titre du livre. mais a mui, tu es un ekang. fais un effort de profondeur. même en tapant sur google : "influences de l'egypte ancienne sur la bible" tu trouveras des trucs.

et même des auteurs juifs ("la bible dévoilée") preuves matérielles à l'appui (fouilles archéologiques) disent que bon nombre de textes fondateurs de l'ancien testament n'ont aucun fondement historique parce qu'ils ne sont que des compilations tardives (VII siècle après JC !) écrites à des fins politiques. si c'est la vérité que l'on recherche (!) il faut avoir le courage de tout lire, même ce qui peut déranger nos convictions, sinon ce n'est pas la peine.

http://histoireenprimaire.free.fr/ressources/bible.htm

je dis sur google, tape :
"origines égyptiennes de l'ancien testament",
"origines égyptiennes de la bible",
"influences de l'égypte ancienne sur la bible",
"origines égyptiennes du monothéisme biblique", etc.
viens nous donner le résultat a mui.

le culte d'Ousir est né en Egypte ancienne (cela est logique) et s'est diffusé dans toutes les ères culturelles apparentées. un culte n epeut pas apparaître simultanément à 4 endroits. il a un point de diffusion et des migrations peuvent contribuer à son expansion comme ça a été le cas. les lieux de Mésopotamie que tu cites sont peuplés d'Africains dont les parentés avec la Vallée du Nil ont été établies (nations nègres et culture", Cheikh Anra Diop) comme j'ai déjà eu à le dire dans un post précédent.

ne joue donc pas -si je me puis me permettre a mui- aux apprentis sorciers. toute l'info est dosponible pour peu qu'on se refuse à être sélectif. cherche tout, cherche partout. ne cherche pas pour conforter tes vérités perso, parce qu'avec la recherche la boîte de pandore n'est pas loin.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 1 Mar - 23:36

D'ailleurs , a medzan Evindi Mot, j'ai vu un documentaire qui traitait de tout cela sur Arte, je crois pendant l'été 2006 et le chercheur israëlien disait d'ailleurs qu'il n y avait pas de preuves prouvant la véracité de tout ce qui était dit dans certains livres de la bible(Livre de la Genèse, Deuteronome,...) et il abondait dans ton sens, en disant que ces livres ont probablement été écrits pour remonter le moral du peuple.je m'en rappelle bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 2 Mar - 3:42

Evindi Mot a écrit:
je ne voulais + revenir sur le sujet pcq je n'en vois pas trop l'intérêt. mais il m'est difficile de passer sur certaines choses qui sont vraiment énormes :

-tu as vu des portaits réalistes d'Akhnaton ? bon. c'est un Africain. tu as vu son père Amenhotep III ? c'est un Africain. tu as vu sa mère Tiy ? elle a la tête de ta grand-mère qui est au village. il n'a rien d'aryen.

il faut faire attention avec cette histoire de sémite par-ci, sémite par-là. une des supercheries consiste à faire croire que Mésopotamie et Africa sont antinomiques. la Mésopotamie est à l'originaire noire, les travaux de l'archéologie l'ont démontré. il y a eu des vagues de métissage avec l'arrivée d'indo-européens c'est vrai, mais Mésopotamie ne veut pas dire non-Afrique.

des récents travaux d'historiens juifs établissent avec les arguments de la science (chronologie, textes, bas-reliefs, etc) l'influence de la religion égyptienne (Akhenaton) sur l'ancien-testament, notamment tout ce qui est relatif à Moïse. la chose est tellement avérée que les chercheurs devant l'évidence ont voulu faire des Africains de la Vallée du Nil et des hébreux une espèce de même peuple. je n'ai plus le titre du bouquin en tête pcq ces sujets ne m'intéressent pas vraiment, mais en tapant sur google tu trouveras. la pochette mon le masque de Tout-Ankh-Amon. les chercheurs israéliens mettent évidence l'influence et même la reprise des éléments religieux pharaoniques dans la religion juive. les éléments qu'ils présentent leur font conclure que le personnage d'Abraham père des croyants n'est qu'une réminiscence d'Akhenaton. ils établissent aussi des parallèles entre Akhnaton et Moïse. ils présente un texte religieux écrit sur 2 tablettes de pierre comme modèle des tables de la loi des juifs. je vais chercher le titre du livre. mais a mui, tu es un ekang. fais un effort de profondeur. même en tapant sur google : "influences de l'egypte ancienne sur la bible" tu trouveras des trucs.

et même des auteurs juifs ("la bible dévoilée") preuves matérielles à l'appui (fouilles archéologiques) disent que bon nombre de textes fondateurs de l'ancien testament n'ont aucun fondement historique parce qu'ils ne sont que des compilations tardives (VII siècle après JC !) écrites à des fins politiques. si c'est la vérité que l'on recherche (!) il faut avoir le courage de tout lire, même ce qui peut déranger nos convictions, sinon ce n'est pas la peine.

http://histoireenprimaire.free.fr/ressources/bible.htm

je dis sur google, tape :
"origines égyptiennes de l'ancien testament",
"origines égyptiennes de la bible",
"influences de l'égypte ancienne sur la bible",
"origines égyptiennes du monothéisme biblique", etc.
viens nous donner le résultat a mui.

le culte d'Ousir est né en Egypte ancienne (cela est logique) et s'est diffusé dans toutes les ères culturelles apparentées. un culte n epeut pas apparaître simultanément à 4 endroits. il a un point de diffusion et des migrations peuvent contribuer à son expansion comme ça a été le cas. les lieux de Mésopotamie que tu cites sont peuplés d'Africains dont les parentés avec la Vallée du Nil ont été établies (nations nègres et culture", Cheikh Anra Diop) comme j'ai déjà eu à le dire dans un post précédent.

ne joue donc pas -si je me puis me permettre a mui- aux apprentis sorciers. toute l'info est dosponible pour peu qu'on se refuse à être sélectif. cherche tout, cherche partout. ne cherche pas pour conforter tes vérités perso, parce qu'avec la recherche la boîte de pandore n'est pas loin.



farao

A mui je n'ai pas une étude complète car à ce jour, ces sujets ne m'intéressaient guère. J'ai cheucher Osiris, sur google, et j'ai simplement pris des notes.

Et j'ai produit ses notes. Et ce que j'ai écrit est simplent le résultat de celà.

Maintanant, une chose, je n'ai pas vecu à cette époque. Et j'ai simplement écrit, sur ce que j'ai lu. Mais quelque soit l'origine des habitant de la Mésopotamie, africaine ou pas, La bible déclare bien que Abraham vient de Mésopotamie.

Que les mésopotamiens viennent d'afrique ou pas, il vient de Mésopotamie.
Et les juifs sont ses descendents par son petit fils Jacob.

Et son fils ainé, Ismael est né d'une femme égyptienne.

Je ne cherche à défendre rien du tout, j'ai des infos et j'en donne les sources. Donc je ne fabrique, je voudrais vrecevoir, les infos dans le même esprit, je vais continuer la recherche et j'en trouvrai bien le fond.

Je ne doute pâs que je sois un Ekang, mais au fil du temps, il y a des brassages culturels et génétiques, et çà c'est aussi du bon sens.

On est d'un ayong, on est aussi mongoane quelque chose, c'est pour cela que je ne partage pas un point de vu restrictif, du baggage culturel dans l'Afrique ancienne.

Le dire ne signifie pas que l'on renie quelque chose, c'est simplement, et c'est une conviction profonde, le metissage est le moteur du progrès.

Et croire que tout le baggage culturel de l'Egypte ancienne est africain, j'en doute, apparemment nous avons des sources qui disent le contraire, j'espère qu'on pourra percer ce mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 2 Mar - 16:35

A Medzang Evindi Mot, je viens de lire le lien que tu as posté tantôt et je suis , pratiquement sûr que ce sont les mêmes archéologues que j'ai vu un soir d'été 2006 sur la chaîne thématique ARTE, parcequ'ils le disaient qu'il ny ajustement pas de traces prouvant comme dit dans la bible, les livres de la Génèse, ...
En plus , dans l'émission en question, on nous montrait leurs fouilles.C'étaient très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 3 Mar - 2:54

Akié bia bine dzam ! silent A ke dzeng betara a be be yuden naya ! Même si la thèse des mélanges génétiques et autres existe mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Eyong mbot a bebe be momies a Louvre a Fala muna, esiki ndzug ayen n'abui be ne mi nsut.
Bref à l'heure actuelle la science et recherches historiques prouvent, qu'il s'agisse de l'apparition de l'Homme sur terre, ou de la naissance de la civilisation egyptienne, ne mam meté mesë me ga kè'è Afirikara, mam meté mesë me ne adzo mi nsut... Akia asimba afe da zu bo na be yuden be tô betara bivindi bi mbot? Suspect
A cette allure-là on me dira que les Fang (comme des peuples de l'Afrique actuel ayant des liens avec l'Egypte) sont certes des mi nsut mi mbot mais en fait au départ bi ga be mitangan ou sémites et c'est à force de mélanges qu'on serait devenu ce qu'on est aujourd'hui? Shocked
Bebela dzu ma a ndom dzam Afenane me ne "confuse" ane mitangan mia dzo drunken avec ce besoin de certains de se trouver absolument une origine chez les juifs qui n'endemandent pas tant, ou alors le besoin d'être liés à nous est aussi fort de ce côté là? Il ya déjà tellement à (re)découvrir a zang zang mi nsut veda teghe, bia yene ke dzeng eza meyong?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 3 Mar - 3:05

@AFENANE YIBIVEIGN, c'est intéressant ce que tu as dit par rapport à ton clan car ça explique mieux certaines de tes positions puisque tu avoues avoir toujours eu un faible asu be yuden. Donc là, il ne s'agit pas de te contredire ou pas, car une préférence ça se discute difficilement. Moi je comprends mieux pourquoi nos discussions sur l'histoire du christianisme (qui est issu du judaïsme) te touchaient tant. Mais, là où je ne suis pas d'accord sur ta démarche, c'est quand tu donnes toujours cette impression que tu veux à tout prix justifier tes positions et convictions (au départ subjectives) avec des références ou lectures qui aujourd'hui ne font pas le poids devant des études scientifiques (jamais contredites tu remarqueras) de gens comme Cheik Anta Diop. Je ne sais pas si tu me comprends? Je ne condamne absolument pas ta préférence et attirance asu ayong Abraham (c'est ton choix subjectif) mais quand pour essayer de le rendre le plus "objectif" possible tu te mets à dire certaines choses que la moindre recherche objective mettraient à mal, là ça ne va pas No C'est comme ci, parce que j'ai une idée du christianisme (religion = opium du peuple ane Karl Marx a ga dzo), je chercherai à tout prix à défendre cette idée en me basant sur des thèses ou ouvrages qui vont dans mon sens, sans jamais prendre le temps de répondre aux questions de fond : sur quoi je me base pour avoir une telle idée du christianisme?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 3 Mar - 3:19

(me biki'i man a ndom dzam Wink )

Je dois avouer que je ne trouve toujours pas tellement le débat que je recherche ici avec un chrétien qui assume être chrétien et accepte de parler avec une certaine distance (objectivité) de ce qui est discutable sur cette religion, et pourquoi pas, me faire voir ce qu'elle pourrai apporter de positif dans notre quête première ici, qui est la valorisation de notre culture. Comme on dit souvent, seuls les imbéciles ne changent pas d'avis, peut-être que si justement quelqu'un arrive à me faire voir tout le bien que cette religion peut faire dans une meilleure connaissance de ma culture, je changerai d'avis? confused Or pour l'instant j'ai beau réfléchir, je vois qu'elle agit plus comme une chape de plomb (endormeur de cerveaux) qu'autre chose dzu ma. Qui acceptera enfin de m'aider à voir la chose autrement avec un discours objectif si cela est possible? No Je ne sais pas pour les autres, mais c'est vraiment une interrogation de savoir comment, avec tous les travers que l'institution porte, des gens (africains surtout) continuent à se rendre à l'Eglise suivre certains dogmes. Cette question me trouble tellement que j'aimerai parfois être dans la tête d'un man evindi et voir comment il vit ces contradictions. Quand je cite un livre comme celui sur le racisme au Vatican, ce que j'aimerai c'est par exemple l'opinion objective d'un chrétien sur cette ségrégation qui existe depuis des années et continue; quand EMZ pose la question sur : comment croire en une religion qui fait de soi un descendant de Cham ? Ce que j'aimerai avoir comme réponse c'est les mécanismes qui peuvent pousser un chrétien africain à éluder tout ce qui le rabaisse dans le christianisme, et ne voir que le supposé "bon" côté de cette religion? si le but c'est la recherche de Dieu, alors pourquoi le chercher dans un cadre qui rabaisse celui qui cherche, ou le mets sas cesse en contradiction/conflit avec sa culture? Peut-être que si j'avais quelqu'un avec des réponses convaincantes (pas du style il faut croire c'est tout, Yesus a ga dzo na, Yesus ane nfang zen, yebge...), mais des réponses "vraies", je comprendrai enfin ce quelque chose qui m'a toujours échappé

Mais en général sur les sujets de religion je remarque que c'est très rare d'avoir des réponses sur le fond , et c'est dommage. Je caricature un peu mais quand on débat réellement de l'influence du christianisme depuis des siècles sur l'aliénation de l'Africain, à la limite c'est secondaire qu'Abraham soit de Mésopotamie ou Mésopotamie ane nsi bivindi and so on !!! What a Face Les questions de fond dont la liste n'est pas exhaustive seraient pour moi : comment peut-on être dans une religion qui a toujours fait de l'africain un sous-homme, une religion en grande partie responsable de la dislocation de nos rites et se sentir bien dedans? Comment vit-on cette contradiction? Si le développement ne peut vraiment se faire qu'en alliant esprit (culture) et satisfaction des besoins matériels, les religions comme le christianisme sont-elles un frein à ce développement de l'africain? SI OUI, POURQUOI? SI NON, POURQUOI?
On reproche souvent (à tort) aux afrocentristes de "dormir" dans le passé mais là, qui dort dans le passé? Si le but c'est de partir du passé pour bâtir l'avenir, c'est si capital de savoir qui était Abraham et si on a injustement ou non accusé pierpauljacques de plagiat? Shocked ou le plus important c'est : mayina ma ke osu, y'e religion me bele afiri e dzoa ene ma dzam tsig (couper) zen geki ave ma ngul?
Bref débattre oui, mais de grâce de sujets de fond aussi, car c'est, avec nos différentes sensibilités que nous y répondront, et de ce mélange pourra naître des idées qui après peuvent devenir des actes. Les religions dites révélées sont un frein ou non à notre réveil, à un développement basé sur notre histoire? Si quelqu'un veut apporter sa réponse Ok, parce qu'on soit d'accord ou pas, certains débats sont quasiment traités aujourd'hui. Seuls ceux qui se voilent la face (ou ceux qui ne savent pas encore) peuvent continuer à sur la véracité ou pas de l'antériorité de la civilisation égyptienne noire et donc à une époque de l'Egypte mère des civilisations. En tout cas, je continue à m'instruire sur l'histoire du christianisme et si je trouve un livre intéressant, je mettrai la référence. Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 3 Mar - 3:49

J'avoue, a kal dzam, Minsili que je ne comprends pas , aussi le fait qu'on veuille nous trouver parfois, une filiation avec le juif, que quand ils'agit de l'histoire du peuple juif via la bible, qu'on ne veuille pas la remettre en question, même comme quand on le dit il a été démontré que ce peuple a fait d'un tissu de mythes, une histoire réelle qui est gobé, sans critique par nous, en même temps que nous portons les plus épais gants pour toucher à la nôtre.
Je crois que c'est , peut-être, la peur de se retrouver dans un état où tout ce qu'on croyait vrai, ne l'est plus tout à fait.Parcequ'en réalité, avec toutes les études qui furent faites et qui continuent à se faire, il ya plus que suffisamment de preuves pour écarter non seulement, une certaine parenté juive des Fang mais aussi certains faits présentés comme véridiques dans la bible.
Je ne gobe , tout simplement, plus tout ce que raconte la bible.Je crois que c'est un livre qui servait, qui a servi et qui sert encore certains intérêts, je crois qu'il fut fait pour créer une identité propre aux Juifs , qu'il fut crée pour les aider à supporter une réalité qui n'était pas des plus roses, qu'il fut crée pour élever ces esprits leurs qui n'en pouvaient plus de subir le joug des oppresseurs et ma foi, ils y sont bien parvenus.
Donc voilà, elle ne réprésente pas un grand intérêt pour moi, elle ne m'apprendra jamais grand'chose sur moi, les miens.La bible n'aidera pas à mon developpement ni spirituel, ni matériel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 3 Mar - 6:16

: comment peut-on être dans une religion qui a toujours fait de l'africain un sous-homme, une religion en grande partie responsable de la dislocation de nos rites et se sentir bien dedans? Comment vit-on cette contradiction? Si le développement ne peut vraiment se faire qu'en alliant esprit (culture) et satisfaction des besoins matériels, les religions comme le christianisme sont-elles un frein à ce développement de l'africain? SI OUI, POURQUOI? SI NON, POURQUOI?
. Smile[/quote]

Bonjour ma soeur, quelque part tu as raison.

Et moi, en allant voir les liens de mui Evindi Môt, j'ai trouvé des propos anti, et d'autres liens a partir de ce lien qui montre des propos pour.

Alors, il y a beaucoup d'hypothèses et d'idées contradictoires dans les deux sens je m'y perds. ET je préfère vraiment passer à autre chose.

Maintenant pour répondre à ta question, j'ai dit et je repète pour ceux qui prenne le temps de me lire, je ne partage pas le concepte de religion. Mais j'ai foi en Jésus.

Je le dis pour essayer de répondre par rapport à ce qu'on appelle le christianisme.

Première chose aucune religion n'a créé l'esclavage, ce sont les hommes depuis le temps les plus anciens.

Et aucune religion n'a créé le désir de domination chez l'homme, ni l'ambition, ni le désir de conquète.

Pour moi le christianisme a pour fondement la bible et à aucun moment la bible ne fait du noir nu sous-homme. Et c'est pour cela que nous chrétiens pouvons comprendre que le colonialisme qui n'a pas commencé en Afrique, c'est vieux comme le monde, même les pays qui nous ont colonisés ont été des colonies dans l'histoire.

Donc ce n'est pas parce que des gens, des colons étaient chrétiens que c'est le c'est la religion nous a colonisé, c'étaient des Etat. Et je signale pour ce qui concerne le Gabon, que le christianisme est entré au Gabon en 1846, alors que la colonisation intervient si mes souvenir sont bons autours de 1880, et que les premiers missionaires étaient des missionaires protestants évangeliques américains et ont créé la mission de BARAKA.

Donc, il n'y a pas de lien direct, entre l'entrée de la réligion et la colonisation qui intrevient des années plus tard. C'est vrai que les catholiques sont arrivés avec les autorités administratives et militaires et se sont répandus dans tout le pays, avec le soutien du gouvernement français, et pour faire reculer les protestants assimilés comme américains.

Toutes les églises protestantes du Gabon ont été fondé pae des missionaires américains. Que je sache l'amérique n'a coloinisé aucun pays africain.


Le message chrétien, est un message d'amour et de paix, un message de fraternité, et un message qui s'adresse aux hommes avec leurs qualités et leurs faiblesses.

Est-ce le fait d'être chrétien m'a coupé de ma culture non. C'est vrai que certaines pratique sont condamnées par la bible, elle ne concerne pas que les africains, elle concerne tous les peuples qui se convertissent à notre Dieu.

La paix du corps, la joie de Dieu, ce sont des choses qu'on ne peut expliquer car ce sont des choses intérieurs que je ne peux prouver car je les ressents. Comment prouver une émotion.

J'essaie de t'expliqué pourquoi, un noir peut être chrétien. Nous faisons la part des choses entre des comportement et le message, car le message c'est pour nous et notre vie, notre foi ne dépend pas de ce que font les autres, car chaque chrétien à sa relation personnelle avec Dieu. Et c'est à cela et seulement à cela qu'il est jugé.

Et tous les abus et dérives sont condamnés par la bibles elle même, lorsque des individus, disent qu'il y a une dérive on n'est pas d'accord vous n'êtes plus dans le texte, cela signifien qu'il y a de la vigilance.

La religion n'est pas un parti politique ou on doit avoir une même position sur un sujet.

La bible nous demande de nous accorder sur l'essentiel, donc des points de divergence sont possibles car nous ne sommes pas Dieu, mais des hommes.

C'est dans la communion personnelle avec Dieu et les expériences que nous faisons avec lui que nous puisons les raisons de continuer à le suivre.

Et nous nous apuyons sur lui pour aller de l'avant.

Il nous dit que nous sommes la tête et non la queue, il nous dit que le succès est notre partage en lui, il nous demande d'aimer notre prochain comme nous même.

Et il nous met en garde en disant "ce ne sont pas tous ceux qui disent seigneurs qui hériterons le royaume des cieux, mais ceux qui écoutent sa parole et la mettent en pratique";

Donc le salut est personnel et chacun de nous est acteur de son salut, la parole est à la disposition de tout le monde. Et chacun doit la mettre en pratique pour sa vie.

Donc c'est aussi à cause des promesses de la bible pour l'homme que nous croyons et avons confiances en lui car. Tout au long de notre vie chrétienne nous avons eu l'occasion de le voir en oeuvre.

Tous les griefs que vous faites à la religions lisez la bibles, elle qualifie ces hommes d'ouvriers d'iniquité. Donjc il n'y a aucune contradiction.

Je vais au village, je mange le mendza, je danse l'Elone et les danses de mikou'ou, j'écoute le mvett, et rien de tout celà n'est contraire à la bible.

Maintenant s'il s'agit des reliques même au village, religions à part, la majorité considère que les mi nkouk c'est pas bien, du moins dans mon village. Et mi nkouk ce sont les reliques.

Je ne sais pas si j'ai répondu un temps soit peu à une de tes préoccupation, sinon, tu devrais poser une question plus précise.

J'espère que quelqu'un ne viendra pas m'apostropher avec une polémique, j'ai écrit ce post, afin d'essayer de faire comprendre à minsili comment se fait-il que nous mi nsut, nous puissions être chrétiens.

Je ne dis pas que mon Dieu, il est le meilleur, ou il est Beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Christianisme, islam etc et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 4 Mar - 14:17

Essèzam e bot ma ve mine mbolo.
La notion de Dieu varie selon les cultures. Chez les fang dire que nzame est parfait est une rédondance. Cette perfection de nzame chez ce peuple est tout sauf verbal. C'est mm la raison pour la quelle avant l'arrivée des blancs, cette ETRE était désigné par rapport à ces multiples attributs, mkom bot, tare, onie, nkore... Son nom n'était prononcé que par un cercle restraint initiés à des occasions spéciales. Pourquoi? parceque pour certains il fallait avoir mvett nti, il fallait avoir un degré d'évolution spirituelle pour en avoir le droit. Ce droit on ne l'acquière pas parcequ'on dit partout qu'on est fils de Dieu, mais parceque son entourage dit que vous etes fils de Dieu. Autrement dit, c'est le milieu dans lequel vous évoluer qui juge, à travers vos actes quotidiens, et vous donne une valeur spirituelle. Et non vous mm. Ndju za sek avong. Ce qui m'amuse avec les adeptes du christianisme et l'islam c'est de regarder les autres croyances avec mépris. De dire à qui veut l'entendre qu'il croit en jésus. Mais que faites vous concretement, es-ce vous de clamer haut et fort que vous croyez en lui Non ? C'est à travers les oeuvres que l'on reconnait qui est proche de Dieu ou pas. Ce n'est aucunement à travers vos dires. Nzame a se nkobe, nzame a ne mi mboa. "Le message chrétien est un message d'amour, de paix et de fraternité" si l'on reste au niveau de la parole, je dis sans conteste OUI, Mais Dieu s'est fait chaire dit-on ou lit-on dans la bible. Quand est ce que ce message va t-il se faire chaire? Dieu en se faisant chaire en Jesus, il nous a montré le chemin. Celui de ne pas s'arreter au niveau de la parole, d'aller au dela de la parole. Dieu = penser parler et faire. C'est ce que certains appellent la trinité. Dieu ne nous demamde aucunement d'etre des brebis. kié, mi ntoma hoo. Nzame a vele mot na mot é gne a mot mam me ye asi, Eyo gna ane eyo. Mone mot a se ntoma, ngue ndong bikorgue. Le christianisme infantilise l'homme alors que dieu nous a créer pour que l'enfant devienne Homme. Les chrétiens sont chrétiens. Mais c'est quoi etre chrétien? Est-ce chrétien d'accepter que d'autres chrétiens , des pretres, des pasteurs, des églises, des papes prennent des décisions, posent des actes au nom de Jésus dont les conséquences discréditent l'image que l'homme se fait du christianisme tant ces conséquences sont désastreuses pour la vie de millions d'individus sur notre terre à tous. Le christianisme est-elle cette religion où les fidèles sont des brebis et boivent, boivent et boivent les paroles et les écrits de la bible sans chercher à suivre le chemin que Dieu leur a montré? Le chrétien se satisfait-il seulement de ce qui est écrit dans la bible et ne cherche pas à le matérialiser? Le chrétien se contante t-il de dire ou lire dans la bible "aime ton prochain comme toi meme" et voit des millions d'etres humains affectés dans leur chaire, leur ame et leur histoire des conséquences issus des actes posés par d'autres chrétiens au nom du christianisme? Que fait le chrétien face à un monde dominé géographiquement par le christianisme mais où des hommes, meme chrétiens sont de plus en plus misérables. RIEN. Que peut faire le chretien face au christianisme et ces dirigeants sinon rien. C'est une brebi, et une brebi n'a rien a dire devant son berger sinon lire la bible. Les chrétiens qui ont foi en Jésus me rapelle une oeuvre où l'on dit "pour bien vivre sur terre, il ne faut rien dire, ne rien voir et ne rien entendre". A bagze engogole.
L'africain et le fang vit pour laisser sa marque sur terre, signe de son degré de divinité. Abim éte Me ka'a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 5 Mar - 20:47

J'espère seulement mon frère que bien que tu ais un point de vu contraire, tu acceptes que d'autres aient le droit d'être chrétiens et le disent.

Moi, je ne comprends pas ton souci, tu n'es pas chrétiens, vu tes propos et tu n'a pas l'intention de l'être. Mais tu as besoin de dire au chrétiens, que c'est des neus, bénis oui, des gens qui ne réfléchissent pas, "qui boivent, qui boivent".

Oui mon frère, nous buvons, et nous revendiquons de croire en Jésus, et de suivre la voie qu'il a tracé pour nous.

Maintenant que nous savons tout cela et comme nous chrétiens ne pouvons rien pour les gens, sache quand même que nous sommes des gens. Nombreux d'entre nous sont chrétiens par conversion moi y compris. Et si nous nous sommes convertis, c'est qu'il y a une raison.

Ce que j'attends parès un tel pladoyé anti-christianiste, c'est une fois de nous montrer ta voie, et on l'examinera.

Car ce n'est pas une tare d'être fiers de notre croyance, et si les gens s'en offusque c'est peut-être qu'ils ont un problème avec les leurs.

Moi je suis gabonais, et au Gabon, j'ai assisté à des débats entre chrétiens et bwitiste, entre chrétiens et rosuchristiens, et chacun montre ses arguments.

Le chrétiens c'est nul ok. Mais nous sommes chrétiens quand même et nous ne t'empêchons pas d'être ce que tu es. Et si tu dois t'affirmer en tappant sur les chrétiens, car ils s'y croient. Excuse nous, nous croyions qu'il y avait la liberté de culte, nous croyions que nous avions le droit d'être chrétiens.

Maintenant, pour le monde qui souffre, vu que les chrétiens sont nuls et ne font rien, qu'est ce que tu attends, je ne savais pas que les chrétiens avaient un monopôle en la manière.

Oui les chrétiens sont nuls, oui, ils foutent rien, oui ils ne valent rien.

Mais nous sommes chrétiens quand même.

J'espère que tu nous donne au moins le droit, avec nos défauts de continuer à adorer notre Dieu à notre façon, avec nos incapacités, en étant pas des hommes.

Oui nous sommes des brébis. Et lorsque tu dis pour les fangs Dieu c'est...

Si on fait pas pareil, on est plus fang alors, ou nous les milliers de chrétiens, qui ne répondons au canon fang de Dieu, nous ne sommes plus des fangs.

Est ce un fang peut-être chrétien? ou un chrétien peut-être fang?

A te lire les deux choses semblent incompatibles.

Merci, tu es plus fangs que nous qui sommes chrétiens, tu es un meilleurs fangs.

Que fais-tu des fangs athés, que fais-tu des gnostiques, que fais-tu des fangs boudistes, que fais-tu des fangs qui ne pensent pas comme toi.

Merci, j'ai compris que nous sommes de mauvais fangs, car nous avons des conceptions différentes de Dieu.

Mais moi, je suis chrétiens et je suis certes un mauvais fang, mais au moins accorde moi, toi l'expert en religion et en bonne voie, la permission de demeurer fang tout en restant fangs, ou il faut que je change de peuple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 2:45

Akah a be fam bia yiki bare kou a dzom ba lo na "polémique" na ya? Evil or Very Mad

@AFENANE YIBIVEIGN, j'ai bien lu tes réponses à mes questions veda bolo wa yen, me ne dzo na minsili donc...

Asu doé, edzom ba lo na CULTURE ene dzé a nfang nfang?

Asu doé, dzé wa loé na RELIGION?


Citation :
je ne partage pas le concepte de religion. Mais j'ai foi en Jésus.

Dans ce cas, pourquoi vouloir absolument le célébrer dans le christianisme? Si ce qui compte c'est Jésus et son message, n'est-il pas assez universel pour ne pas absolument avoir besoin du contenant appelé christianisme? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 2:59

Citation :
Première chose aucune religion n'a créé l'esclavage, ce sont les hommes depuis le temps les plus anciens.

Mais mon frère, la religion elle-même est déjà est une invention humaine, tu ne peux dissocier religion (ensemble normée de codes servant une idéologie, une certaine idée du monde et du divin) et hommes car, les codes et tout, ce sont les hommes qui les ont mis en place et les perpétuent. Tu me diras qu'ils ont été "inspirés" mais bon, eux seuls savent, pour parler de façon scientifique, ce sont eux qui mettent la religion en place et la codifient au quotidien. C'est vraiment pour ça que je ne comprends pas comment le chrétien arrive lui à dissocier religion et hommes qui sont à la tête de l'institution. S'il y arrive, alors, pourquoi vivre le message dans une institution "pervertie"?

Pour ton affirmation plus haut, bien sûr que la religion chrétienne est au centre de l'esclavage ne serait déjà par le fait qu'elle lui a apporté une caution morale. Faire des autres des descendants de Cham dont des personnes appelés à servir d'autres, mais surtout cautionner et porter l'idée que l'occident chrétien avait une mission civilisatrice envers les barbares nègres. N'importe quel livre objectif sur l'esclavage démontre bien le rôle que la religion aura joué dedans.

Citation :
Et aucune religion n'a créé le désir de domination chez l'homme, ni l'ambition, ni le désir de conquète.

Et les Jihad? Les exterminations de peuples dits barbares et toujours devant, c'est le prêtre et sa bible qui était devant avant que n'arrive le soldat? Et les Croisades? Il n'y avait aucun sentiment de conquête ou ambition là-dedans? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Ven 6 Mar - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 3:21

Citation :
Pour moi le christianisme a pour fondement la bible et à aucun moment la bible ne fait du noir nu sous-homme. Et c'est pour cela que nous chrétiens pouvons comprendre que le colonialisme qui n'a pas commencé en Afrique, c'est vieux comme le monde, même les pays qui nous ont colonisés ont été des colonies dans l'histoire.

Donc adzo Cham et tout ça n'a été dit par personne? confused Concernant le colonialisme, sans doute faudrait-il aussi bien définir ce terme amu a dzom dzam, quand on parle de colonialisme comme il a eu lieu en Afrique, pardon ne bottons pas en touche en disant qu'après tout, cela a pu avoir lieu ailleurs. Ailleurs où avec une telle ampleur? Et même si cela a eu lieu ailleurs, ye bia kobo mam y'Africa, mam be Fang? Dans ce cas, pourquoi vouloir dire qu'après tout c'était comme ça ou pire ailleurs? C'est un peu comme si tu parlais de blanchiment de la peau et ses fondements psycho, et on va te répondre : akah, ga mitangan mia bronzer. Ils bronzent et alors? On peut parler du blanchiment chez les Noirs sans nécessairement édulcorer le phénomène en prenant exemple sur le brzonzage. En un mot, quand on parle de colonisation en Afrique, c'est Colonisation en Afrique, et ton peuple, be FANG (adandang bia BETI ya Kamlône, culturellement on a payé très très cher cette colonisation). E a ndom dzam, cette colonisation fut pensée, réfléchie, comme le partage de nos terres (congrès de Berlin en 1884, était programmé, pensé à l'avance), et l'Eglise, bref l'institution chrétienne (qui est comme enfant siamois avec le Christianisme puisque les deux vont de pair, l'histoire du contenant et contenu Wink ), fut bien partie prenante de cette désorganisation et quasi-destruction de nos structures socioculturelles, dont d'une partie de notre identité. Oui, ils firent des hôpitaux et tout ça, mais eyong ma lang discours du roi belge mis par notre frère Ndzié sur ce site, que penser ! Pour détruire quelqu'un, commence par son essence et fais-lui croire n'ane zeze mot, l'institution à travers laquelle abui ba yebe Yesus a bel et bien participé à cette œuvre et continue, puisqu'aujourd'hui encore, le regard de mépris (souvent non-avoués) de certains d'entre-nous envers leurs rites ou leur essence inculquée par des années de colonisation est toujours là.

Citation :
Donc ce n'est pas parce que des gens, des colons étaient chrétiens que c'est le c'est la religion nous a colonisé, c'étaient des Etat. Et je signale pour ce qui concerne le Gabon, que le christianisme est entré au Gabon en 1846, alors que la colonisation intervient si mes souvenir sont bons autours de 1880, et que les premiers missionaires étaient des missionaires protestants évangeliques américains et ont créé la mission de BARAKA.

A nouveau, ma dugan dzo na mawok ki, je ne comprends pas comment on arrive à dissocier ça contenant et contenu quand le contenant est mis en cause? La religion en l'occurrence chrétienne c'est quoi? C'est juste le message ou c'est le message + ce qui va avec (l'institution, les codes supposées étendre le message?) Je le redis, si certains y arrivent, si pour ceux-là le contenu est primordial, étant donné que ce contenu (aime ton prochain comme toi même pour faire bref) est présent ailleurs, il n'est plus indispensable de passer par le contenant, ni de retomber dans un autre.
E a ndom dzam eyong wa lè adzo Gabon, je te renvoie aux livres sur le colonialisme, la question ne se pose même pas, devant il y avait la Bible et le missionnaire, suivi après par le soldat. Le nombre d'années d'écart ou pas entre ces deux faits n'est significatif de rien. Il y eut bien accointance entre le pouvoir ecclésiastique et le pouvoir militaire colonial en Afrique. Je te concède que les cas de figure ont du être nombreux : colon qui se sert de l'Eglise pour "mater" d'abord les âmes, missionnaire si convaincu de sa mission "civilisatrice" qu'il devient "complice" volontaire ou non du colon et j'en passe, mais les faits sont là : ces deux ont bien "collaborés" et pas qu'un peu. Sur ce site, les Beti de Kamlône ont souvent l'habitude d'envier leurs frères du Gabon "moins touchés", mais AFENANE YIBIVEIGN, si la religion chrétienne a mis le paquet du côté des Fang-Beti du Cameroun et d'autres peuples du continent, t'es tu jamais demandé pourquoi? Juste pour l'unique raison de nous "sortir" de la barbarie et qui la définit cette "barbarie"? Et quand on parle de l'influence des missionnaires sur les colonisés, d'un point de vue général (macro je dirai même si l'économie et moi), protestants ou cathos, les méthodes furent peut-être différentes, mais le résultat final est là : tout ça aura contribué à nous désorganiser socio-culturellement.

Donc, je dis oui au lien religion-colonisation, comme je dis oui (en observant la réalité "mentale" de nos pays ou de notre peuple), qu'il y a encore relation entre la difficulté de revalorisation de nos cultures, la recherche d'une voix de développement adaptée à notre vécu et histoire, et les idées que la religion a mis dans la tête des gens et continue à mettre. Le dire ne signifie pas que j'élude ou oublie ce que la religion-institution chrétienne fait aussi matériellement de bien. Akah ga mene mongo ya zukulu be christen et nul ne peut réfuter la rigueur qu'il y a dedans. Mais pour moi, cette rigueur, si certains d'entre-nous voulaient s'en donner la peine, peut se retrouver dans un cadre non-chrétien aussi, cette rigueur n'est pas une caractéristique innée à une religion. Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Ven 6 Mar - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 3:55

Citation :
Le message chrétien, est un message d'amour et de paix, un message de fraternité, et un message qui s'adresse aux hommes avec leurs qualités et leurs faiblesses.

Ce message se retrouve je dirai en tous les hommes épris de justice et ce qui compte, c'est : le met-on réellement en pratique? Ce message n'est pas l'apanage du christianisme.

Citation :
Est-ce le fait d'être chrétien m'a coupé de ma culture non. C'est vrai que certaines pratique sont condamnées par la bible, elle ne concerne pas que les africains, elle concerne tous les peuples qui se convertissent à notre Dieu.

C'est quoi pour toi la culture? C'est juste ça ou autre chose? confused

Citation :
Je vais au village, je mange le mendza, je danse l'Elone et les danses de mikou'ou, j'écoute le mvett, et rien de tout celà n'est contraire à la bible.

La culture c'est ça? Moi j'y vois des manifestations de la Culture, veda asu dama, l'essentiel est plus profond que ça, la Culture, c'est d'abord aussi la façon d'appréhender le monde, de se situer dans le monde du mieux possible pour avoir un équilibre entre son MOI et le monde, bref, la façon de se projeter aussi dans l'avenir en se basant d'abord sur des référents qui vous sont adaptés. Pour moi, c'est ça l'un des fonds de la culture et alors, fort de ce qu'on est, on pourra faire éclore cette culture à travers plusieurs manifestations mais en aucun cas la culture ne s'arrête à la danse, plats typiques ou autres choses qu'on qualifiera bien vite de folklore s'il n'y a que ça.
C'est d'ailleurs si vrai que même si dans le temps le missionnaire a défendu certaines danses (jugées diaboliques on se demande bien pkoi ), tu remarqueras mon frère que, aussi bien dans le passé qu'aujourd'hui, ce qui est vraiment détruit, ce n'est pas le folklore, mais le fond cité plus haut. Certains ont compris avant vous ce qu'est vraiment l'essence de la Culture, d'où le minutieux travail de .

Citation :
Maintenant s'il s'agit des reliques même au village, religions à part, la majorité considère que les mi nkouk c'est pas bien, du moins dans mon village. Et mi nkouk ce sont les reliques.

Donc la spiritualité de tes anciens n'est que ça, les reliques? Et cette majorité qui considère que c'est mauvais, c'est quoi sa composition? Je veux dire si on fait une photographie de cette majorité, on verra quoi? Je parie comme la plupart d'entre-nous des Africains qui même s'ils se voilent la face continuent de souffrir des effets de leur histoire, des gens dressés par l'époque ou la mémoire collective à regarder avec horreur et peur leur essence (je suis sur le plan psycho là mon frère, c'est des choses qui ne se voient pas nécessairement, mais observent les comportements des tiens, observe très bien, tu comprendras Wink ). Alors, des gens dans une telle configuration, on s'attend à quoi, à ce qu'ils oublient ce qui leur a été et est inculqué, et disent du bien de ce que tu cites là? Si on ajoute à ça que désorganisation (provoquée en partie par la colonisation) aidant, beaucoup de ceux sensés servir de guides et soupapes ont plongés dans l'égoïsme et utilisent certaines choses non + pour le bien de tous, mais pour leur pomme, tu comprendras que oui, la plupart des gens puissent regarder tout ça avec Suspect mais si ces gens décident un jour d'aller au-delà de cette crainte inculqué en eux, de ce venin mental et de faire preuve d'esprit critique, de recul, non seulement ils pourront se regarder eux-mêmes de façon critique et constructive, et ainsi, trouver des voix et chemins qui leurs sont vraiment adaptées. Mais à la place, la plupart se contentent de la vision immédiate, critiquent à tout va en se jetant la pierre car le Noir, plus royaliste que le oi, est sans doute celui qui aujourd'hui est le plus dur avec lui-même, mais bizarrement trouvera toujours des circonstances attébnuantes à l'autre. Autant au moindre souci evindi mot sera prêt à généraliser et jeter l'anathème sur l'ensemble des siens, autant, quand un autre agit exactement pareil, evindi mot comme par hasard fverra son sens critique et sa faculté à prendre des gants revenir vitesse grand V En le faisant, ils oublient de réfléchir aussi sur ce qui les a conduits là. Quelles furent leurs erreurs de jugement? Comment a-t-on réussit autant à leur faire s'oublier? Peut-on, après avoir été aussi sciemment désorganisé sur des siècles, penser que cela n'a plus d'impact aujourd'hui? Du coup, au lieu de réfléchir sur les réelles causes de la désorganisation, on se contente de jaser sur les manifestations or la solution ne peut venir qu'en ayant une attitude vraiment critique (dans le sens : "je me regarde dans la glace, je me vois, je vois ce qui m'entoure et fort de ce que j'aurai appris, je vais de l'avant). Me ma tsog n'adzo nda toass e tout ça nous empêche de vraiment nous poser les bonnes questions et penser.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 4:12

Citation :
J'essaie de t'expliqué pourquoi, un noir peut être chrétien. Nous faisons la part des choses entre des comportement et le message, car le message c'est pour nous et notre vie, notre foi ne dépend pas de ce que font les autres, car chaque chrétien à sa relation personnelle avec Dieu. Et c'est à cela et seulement à cela qu'il est jugé.

Donc là on dissocie content et contenu? Dans ce cas, pourquoi n'a-t-on pas la même attitude quand il s'agit des choses de nos anciens? Pourquoi dire que ce n'est pas bien en les regardant avec condescendance? C'est quoi la spiritualité africaine? Pourquoi est-elle souvent réduite à des choses comme le mbwel ou evu alors que rien à voir? Pourquoi arrive-t-on à faire fi des dérives du contenant (institution chrétienne) pour ne voir que le contenu, mais en ce qui concerne notre propre MOI, d'un coup les dérives (qui n'ont même rien à voir avec la véritable spiritualité) deviennent moyen de condamner sans appel? C'est quoi la logique? confused

Citation :
La religion n'est pas un parti politique ou on doit avoir une même position sur un sujet.

Malheureusement, peut-être que certains comme toi l'ont compris et font preuve de jugement critique? Mais mon frère, même si les mots de Zok mekeng t'ont il m'a semblé, franchement quand je regarde la masse des chrétiens chez nous, wayina ma medzo ya, abui da yebe e da bo mam ane mitomba No Aucun sens critique, aucun recul, juste ce que le contenant (institution) leur dit de faire et au passage, observe encore bien, et donne-moi tes exemples pour me prouver que la religion n'aliène pas nombre d'entre nous en nous éloignant volontairement mais insidieusement de la redécouverte de nous-mêmes? confused

Citation :
Donc le salut est personnel et chacun de nous est acteur de son salut, la parole est à la disposition de tout le monde. Et chacun doit la mettre en pratique pour sa vie.

Dans ce cas, pourquoi s'attacher autant aux religions dites révélées et leurs codes institutionnalisés? Si le salut est personnel, il est donc en toi, tu es toi-même déjà temple de Dieu, faut-il pour le chercher et chercher ton salut t'attacher corps et esprit à un temple fait par des hommes? Dieu peut-il être réduit à des constructions physiques, aussi belles fussent-elles, alors qu'il est déjà en toi? Asu dama, ANE, e mbot besë bevoa (Yesus, Bouddha, et le reste) be ne boan boé geki be prohpètes, comme on veut. Certains passeront par eux, d'autres par des canaux différents, veda a memana, EGNO ANE, ANE et il n'est lié à aucun un peuple en particulier, si ce n'est qu'en fonction de la réalité de chaque peuple, il choisira la meilleure façon propre à ce peuple pour se faire connaître de lui. C'est mon humble avis Smile Ge Yesus ane zen dzoé, Yesus aga be a nlong me nda me toass? Il œuvrait pour la multiplication des temples et tout ça ou pour lui, c'est vraiment le message, la façon de le vivre et le mettre en pratique qui comptait? Suspect

Citation :
Tous les griefs que vous faites à la religions lisez la bibles, elle qualifie ces hommes d'ouvriers d'iniquité. Donjc il n'y a aucune contradiction.

Asu dama contradiction ene etéré amu Bible ediki biali nala, la Bible n'est pas née ex-nihilo. Si ceux sensés être ses représentants ici continuent à avoir des comportements allant à l'encontre du message, vraiment désolée, difficile pour ceux qui regardent ça avec recul de dissocier contenant et contenu ou alors il existe une méthode bien particulière pour dans cette histoire, faire fi de l'enveloppe (qui influe sur le message du fait qu'elle est si souvent en contradiction avec lui)? Suspect

Citation :
Je ne sais pas si j'ai répondu un temps soit peu à une de tes préoccupation, sinon, tu devrais poser une question plus précise.

J'en ai posé plusieursEmbarassed en fait AFENANE IYIBIVEIGN, problème wama ane fe na : plus on m'explique, si j'ai encore des doutes, plus mi nsili mia zu. Wink

Citation :
J'espère que quelqu'un ne viendra pas m'apostropher avec une polémique, j'ai écrit ce post, afin d'essayer de faire comprendre à minsili comment se fait-il que nous mi nsut, nous puissions être chrétiens.


J'espère aussi lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Christianisme, islam etc et Spiritualite africaine   Ven 6 Mar - 15:08

Essèzam mbolani

D'abord Zok mekeng aimerait s'excuser auprès de certains d'entres nous qui ont pu etre heurté dans ses propos concernant le christianisme. Loin de lui l'idée d'etre un homme parfait qui ne respecte pas les opinions et les croyances des autres, bien au contraire. Zok mekeng s'enrichit de tout en gardant son essence grace à laquelle il sépare le bon grain de l'ivrès.

Zok mekeng se reclame etre fang et en est fier, en pensée, en parole et en action. Ce ne sont pas les élucubrations d'un concept religieux qu'il ne connait ni de nzame ni de mebeghe qui lui feront avoir honte de ce qu'il est.

D'autre part, nous rappellons qu'aucours d'une discussion il faut etre pret à accepter les critiques de ceux qui ne partagent vos valeurs. C'est justement parce que zok mekeng est fier de ce qu'il est qu'il se permet de dire pourquoi, quelles sont les raisons qui l'enracinent dans sa culture, qu'il découvre chaque jour d'avantage.

On ne peut pas séparer culture et croyance, car la culture se nourrit des croyances. L'idée qu'on se fait de Dieu détermine la façon dont on apprehende la vie et le monde. Ce monde qui est multiculturel parceque chaque peuple se fait une idée précise de Dieu et de la vie. Face donc à cela personne, aucune culture, aucune croyance, aucune religion n'est au dessus de l'autre. Toutes se valent car chacune participe, de par sa particularité, à enrichir la culture du monde. Ce monde a donc besoin de toute. Pour satisfaire ce besoin du monde à disposer de toutes les cultures qui le composent, chaque peuple doit donc veiller à cette diversité par le respect et l'existence d'autres cultures, d'autres croyances et d' autres religions. Dans cet optic donc, chaque peuple a LE DEVOIR de veiller à l'existence de sa propre culture, de ses propres croyances et participer ainsi à colorer à sa façon la culture du monde.

Par rapport à ce qui précède, force est de constater aujourd'hui que si deux fang ne partagent pas les memes valeurs, la meme croyance, la meme culture c'est qu'il ya eu dans l'histoire du peuple fang, un intru qui leur a dit que leur culture, leurs valeurs et leurs croyances n'étaient pas bonnes, que ce sont des croyances démoniaques qui ne servent pas le dieu d'un autre peuple, un peuple supérieur, un peuple élu. Le peuple d'israel. Ce peuple fang a donc été contraint au prix du sang, de venerer un dieu qui avait déja choisit son peuple, le dieu d'israel. A partir de cet instant il n'avait plus le droit d'honneur son Dieu à lui, le Dieu de ses ancètres, le Dieu d'Engong zok mebeghe me mba , adzap étele nkö meyong me se ma yene. Les fang n'avaient plus le droit d'honnorer le Dieu d'akoma mba, d'angoung bere osse, de Ntoutoume nfoulou, de medang moro, d'engouang ondo. Le fang n'avait plus le droit d'honnorer le Dieu des yebiveign, des yedju, des bekwe, des essikouma, des essiglessi, des essadone, des yemedzim, des yefone des....Delà est né la notion de peuple supérieur, de culture supérieure, des croyances supérieures. Tout ce qui ne répond pas à ce canon était l'oeuvre de satan, le diable.

Je comprend que certains se sentent mal lorsqu'on revèle les travers du christianisme "leur religion". Je dis, ça fait mal mais ce mal n'est rien comprarativement à ce que leurs ancètres, ceux qui sont dans leur arbre génialogique ont subit face à l'intolérence du chritianisme. Des villages entiers et leurs habitants, hommes, femmes et enfants ont été brulés aux lance flame au cameroun au gabon... Leur seul crime, revendiquer le droit de venerer le Dieu du peuple FANG et participer, à leur façon, à la coloration de la culture du mode.

Heureusement, que de plus en plus d'hommes et de femmes ont prit le flambeau avec conviction, détermination et fierté pour ressiciter, entretenir et enrichire leur cuture, leur croyance afin participer à cette oeuvre exaltante. Celle de prendre part selon leurs us et coutumes à la coloration du monde.

Pour ceux qui vont donner au monde ce que le peuple d'israel a déjà donné et qu'ils aient le sentiment d'apporter un plus, c'est bien pour eux. Abim éte. Abora nnen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 16:37

Pour abonder dans votre sens, ma soeur Minsili et mon frère Zok Mekeng,je suis entrain de lire l'autobiographie de GANDHI, le MAHATMA il se pose certaines questions semblables aux nôtres, entre autre ,:"Pourquoi ne pourrais-je aller au ciel et n'être sauvé que si je suis chrétien?Le Christianisme a-t-il le monopole du ciel?Dieu est-il Chrétien?A-t-il des préjugés à l'égard de ceux qui ne sont pas chrétiens?"
Il poursuit en disant que lui ne pense pas que le christianisme est la réligion parfaite ou la plus grande des religions même s'il dit la même chose de l'Hindouisme dont il estime que les Védas(texte sacré de l'Hindouisme) ne peuvent être la seule parole inspirée de Dieu, en omettant la Bible et le Coran...
J'espère que les Chrétiens comprendront qu'ils n'ont pas la Vérité Absolue, la seule, l'unique et qu'ils n'ont pas , eux, à pointer du doigt et à promettre la damnation éternelle à tous ces autres qui ont une vision différente de la vie , de Dieu qu'eux.Car quand on dit que telle ou telle chose que l'autre fait ou tel dieu qu'il adore n'est pas le bon, on se dit déjà supérieur à lui, on se pose enn donneur de leçons, en possesseur de toute la vérité.
Et quoi qu'on dise, à ce moment là, notre regard est biaisée.
J'ai entendu des gens , par exemple, me soutenir qu'Israël devait écraser les Palestiniens , leur arracher leurs terres parcequ'ils étaient le Peuple Elu de Dieu.
Oui, on nous a tout pris parceque soi-disant nous ne croyions pas au bon Dieu, au Dieu d'Abraham, de Yacob et d'Isaac.Oui on nous a sorti que nos religions n'étaient pas les bonnes parcequ'elles ne croyaient pas en Christ et on l'a dit aussi à tous ces peuples qu'on voulait asservir, l'Inde...Mais eux,ils ont su comprendre l'importance de conserver leurs croyances ,ils ont leurs problèmes certes mais ils ne sont pas dans la déperdition spirituelle où se retrouve une grande partie de l'Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 19:09

mui AFENANE, mbolo.

j'ai retrouvé le bouquin dont j'avais perdu le titre. il s'agit de :
"les secrets de l'exode. origines égyptiennes des hébreux." par Messod et Roger Sabbah, editions livre de poche.
il coûte 8 € dans cette édition de poche.

il est très riche et démontre avec les données de l'histoire (textes anciens, stèles, etc.), de la linguistique (égyptien ancien et hébreu comparés) que l'ancien testament depuis la genèse est une reprise de la pensée pharaonique.

les auteurs démontrent que :
-Moïse et Abraham ne peuvent pas être des hébreux, mais des reminiscences de pharaons égyptiens (Akhenaton).
-les hébreux n'ont jamais été eszclaves en Egypte ancienne.
-le peuple élu constituait les habitants de la ville d'Akhet-Aton, construite par le roi révolutionnaire Akhnaton.
-les personnalités de l'ancien testament sont une transposition des personnalités de l'Egypte ancienne.
-la Genèse est une cosmologie tronquée de l'Egypte ancienne.
-le psaume 104 reprend le grand hyme à Aton (bcp d'auteurs l'ont déjà souligné)
-l'origine égyptienne des Massaï est démontrer (Cheikh Anta Diop en parlait déjà, les auteurs auraient dû avoir l'honnêteté intellectuelle de le souligner).
-l'étymologie pharaonique du nom YHWH (hiéroglyphes à l'appui).

ils rappellent comme cela a déjà été dit dans ce forum que l'exode que relate la bible concernait les habitants d'Akhet Aton ville du pharaon banni Akhnaton. à cause ou grâce à toi je me suis procuré le livre qui existe désormais en format livre de poche. akiba a mui. je te le conseille, il est très riche, fais-moi confiance.

le livre "la bible dévoilée" que je te citais, j'ai pu le parcourir à la fnac. la chronologie du monothéisme y est rappelée. le monothéisme pharaonique est de 600 à 800 ans antérieur à celui de Moïse.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 19:14

Ndzié'nnam'abé a écrit:
A Medzang Evindi Mot, je viens de lire le lien que tu as posté tantôt et je suis , pratiquement sûr que ce sont les mêmes archéologues que j'ai vu un soir d'été 2006 sur la chaîne thématique ARTE, parcequ'ils le disaient qu'il ny ajustement pas de traces prouvant comme dit dans la bible, les livres de la Génèse, ...
En plus , dans l'émission en question, on nous montrait leurs fouilles.C'étaient très intéressant.

mui Ndzié, je regrette d'avoir manqué l'émission sue ARTE. heureusement pendant que certains dorment comme moi, les autres se tiennent éveillées, lol. akiba pour l'info..

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 6 Mar - 19:30

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:








[Que les mésopotamiens viennent d'afrique ou pas, il vient de Mésopotamie.]

-non, a mui, permets-moi de penser que le problème ne se pose pas en ces termes : on peut être mésopotamien et être africain. les mésopotamiens dont il est question sont des immigrés d'Afrique. là est toute la différence.


[Et croire que tout le baggage culturel de l'Egypte ancienne est africain, j'en doute, apparemment nous avons des sources qui disent le contraire, j'espère qu'on pourra percer ce mystère.]

-a mui AFENANE, tu peux en douter, mais il faut présenter des arguments. nous savons à quel moment de l'histoire l'Egypte ancienne a commencé à recevoir des influences étrangères (assyriennes, grecs, arabes). au moment où ces invasions se font, la civilisation pharaonique est déjà établie, glorieuse, vieille de plusieurs millénaires. le bagage intellectuel dont tu parles ne peut être attribué à aucun élément non autochtone, non Africain. si tu trouves des chercheurs qui démontrent le contraire je les écoute.

par contre il est juste de dire que ce bagage intellectuel est antérieur à la Vallée du Nil, parce que les institutions, la pensée religieuse, les pyramides sont arrivées en Egypte ancienne avec les immigrants nubiens ou soudanais qui s'y sont installées. les égyptiens disaient bien qu'ils tenaient tout cela de leurs ancêtres qui venaient du sud, en nubie.

pour ce qui est des sources qui disent le contraire, a mui, je ne t'apprends rien en te disant que des sources affirment que Mentuhotep, Tut-Ankh-Amon, Amenhotep III, Ramses II, Akhnaton, Hat-Shep-Sut, Khufu (Cheops), Men-Kaou-Rê (Mykerinos) étaient blancs...

d'autres sources vont + loin en affirmant qu'ils étaient tout simplement des extraterrestres.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 7 Mar - 0:40

Waouh !!! Shocked A Be ndom bama, même quand je me dis que je ressasse, il suffit de ce genres de participations argumentées et constructives pour me dire que ressaser ne fait peut-être pas mal parce qu'à force, l'esprit critique que j'aimerai que chacun ait (en l'occurence mes frères chrétiens), soit là. Bebela, abui ngan mina besë Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 7 Mar - 0:56

zok mekeng a écrit:
Essèzam mbolani

D'autre part, nous rappellons qu'aucours d'une discussion il faut etre pret à accepter les critiques de ceux qui ne partagent vos valeurs. C'est justement parce que zok mekeng est fier de ce qu'il est qu'il se permet de dire pourquoi, quelles sont les raisons qui l'enracinent dans sa culture, qu'il découvre chaque jour d'avantage.




zok mekeng a écrit:
On ne peut pas séparer culture et croyance, car la culture se nourrit des croyances. L'idée qu'on se fait de Dieu détermine la façon dont on apprehende la vie et le monde.



Ce monde qui est multiculturel parceque chaque peuple se fait une idée précise de Dieu et de la vie. Face donc à cela personne, aucune culture, aucune croyance, aucune religion n'est au dessus de l'autre. Toutes se valent car chacune participe, de par sa particularité, à enrichir la culture du monde. Ce monde a donc besoin de toute. Pour satisfaire ce besoin du monde à disposer de toutes les cultures qui le composent, chaque peuple doit donc veiller à cette diversité par le respect et l'existence d'autres cultures, d'autres croyances et d' autres religions. Dans cet optic donc, chaque peuple a LE DEVOIR de veiller à l'existence de sa propre culture, de ses propres croyances et participer ainsi à colorer à sa façon la culture du monde.




zok mekeng a écrit:
Par rapport à ce qui précède, force est de constater aujourd'hui que si deux fang ne partagent pas les memes valeurs, la meme croyance, la meme culture c'est qu'il ya eu dans l'histoire du peuple fang, un intru qui leur a dit que leur culture, leurs valeurs et leurs croyances n'étaient pas bonnes

Alors là, tu viens vraiment de mettre le doigt sur ce qui fais que je dis que la religion chrétienne aliène plus l'esprit de l'Africain en général donc du Fang qu'autre chose. Elle est venue pousser et continue de pousser la majorité d'entre nous à poser un regard biaisé sur ce qu'ils sont, elle les a coupé et continue de les couper de leur vrai être, dont par ricochet, malgré des actions matérielles çi ou là, quand on analyse la situation de façon globale, elle est un bien un frein à notre déveoloppement, un développement basé sur nous d'abord, et à nous d'emprunter ce qui nous semble propice aux autres si besoin

zok mekeng a écrit:
Je comprend que certains se sentent mal lorsqu'on revèle les travers du christianisme "leur religion". Je dis, ça fait mal mais ce mal n'est rien comprarativement à ce que leurs ancètres, ceux qui sont dans leur arbre génialogique ont subit face à l'intolérence du chritianisme. Des villages entiers et leurs habitants, hommes, femmes et enfants ont été brulés aux lance flame au cameroun au gabon... Leur seul crime, revendiquer le droit de venerer le Dieu du peuple FANG et participer, à leur façon, à la coloration de la culture du mode.

Et rien que le souvenir de ce choc subi par nos anciens devrait au moins (chrétien ou pas) nous donner la force de regarder avec moins de condescendance ce qu'ils furent. Contribuer à développer une religion qui les a détruit (spirituellement), asu dama, c'est la pire façon de dénier ce qu'ils ont subi, nous leurs descendants. Aujourd'hui, la conversion par la pression est devenue édulcorée, mais quand on analyse cette religion, derrière le mécanisme est toujours là : pour qu'elle vive, elle se voit contraint de piétiner les autres (de les dénigrer). D'où à nouveau ma qusetion à mes frères chrétiens (na ya ye Afenane ane etam muna, vous êtes où? What a Face ) : comment arrive-t-on à se sentir bien dans une telle religion qui vous sépare insidieusement de votre être, en un mot comment arrive-t-on à y croire aussi fort en fermant les yeux sur le travail de sape mental? confused

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 7 Mar - 1:04

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Pour abonder dans votre sens, ma soeur Minsili et mon frère Zok Mekeng,je suis entrain de lire l'autobiographie de GANDHI, le MAHATMA il se pose certaines questions semblables aux nôtres, entre autre ,:"Pourquoi ne pourrais-je aller au ciel et n'être sauvé que si je suis chrétien?Le Christianisme a-t-il le monopole du ciel?Dieu est-il Chrétien?A-t-il des préjugés à l'égard de ceux qui ne sont pas chrétiens?"
Il poursuit en disant que lui ne pense pas que le christianisme est la réligion parfaite ou la plus grande des religions même s'il dit la même chose de l'Hindouisme dont il estime que les Védas(texte sacré de l'Hindouisme) ne peuvent être la seule parole inspirée de Dieu, en omettant la Bible et le Coran...

On reconnaît un grand sage à ses paroles et aussi la capacité de poser un regard de critique constructive sur soi A Ndzié tu viens de me donner envie de lire ce livre, engongol furgi mbia be reférences

Ndzié'nnam'abé a écrit:
J'espère que les Chrétiens comprendront qu'ils n'ont pas la Vérité Absolue, la seule, l'unique et qu'ils n'ont pas , eux, à pointer du doigt et à promettre la damnation éternelle à tous ces autres qui ont une vision différente de la vie , de Dieu qu'eux.Car quand on dit que telle ou telle chose que l'autre fait ou tel dieu qu'il adore n'est pas le bon, on se dit déjà supérieur à lui, on se pose enn donneur de leçons, en possesseur de toute la vérité.
Et quoi qu'on dise, à ce moment là, notre regard est biaisée.



Ndzié'nnam'abé a écrit:

Oui, on nous a tout pris parceque soi-disant nous ne croyions pas au bon Dieu, au Dieu d'Abraham, de Yacob et d'Isaac.Oui on nous a sorti que nos religions n'étaient pas les bonnes parcequ'elles ne croyaient pas en Christ et on l'a dit aussi à tous ces peuples qu'on voulait asservir, l'Inde...Mais eux,ils ont su comprendre l'importance de conserver leurs croyances ,ils ont leurs problèmes certes mais ils ne sont pas dans la déperdition spirituelle où se retrouve une grande partie de l'Afrique.

Bebela madzo wa ! No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Aujourd'hui à 13:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une africaine [Senecio mweroensis ssp saginatus (Senecio saginata)]
» Sulcata - Réserve africaine de Sigean (11)
» Danse africaine
» un peu de variété africaine
» Réserve africaine de sigean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: