Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 0:08

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Je veux 1/eyong mot a bebe nfang nfang ane bia nying, ce que tu appelles religion = croyance entraîne des attitudes et comportements qui influent sur la vie de la collectivité Exemple : aujourd'hui nombre de chrétiens à cause notamment d'un traumatisme historique ont un regard de mépris sur la spiritualité ancestrale et par ricochet,

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
NON, car le regard n'est pas du à un traumatisme que beaucoup d'entre nous ignore car, il n'ont pas étudié les effets du christianismes. Mais en tant que chrétiens, ils adhèrent au message biblique, et c'est la bible dans le livre de déteuronome qui condamne, le ,culte des morts. Car les ancètres sont morts.


Ils devraient alors s'y mettre, pas seulement le christianisme, mais leur histoire, ses zones d'ombre et ses zones de grandeur. Ils devraient vraiment bebela ! Car ignorer une réalité ne signifie pas que celle-ci n'a pas une influence sur vous. Lors des PAS du FMI dans les années 80-90, combien de gens sur le continent ignoraient le pourquoi du comment, pourtant les conséquences les touchaient de plein fouet. La bible est contre l'invocation des morts sauf quand il s'agit des siens? Ah oui, eux ce sont des saints, et quand la bible dit que... on exécute ! E feg Nti a ga ve mot, nsut mot wa furi feg té vé?

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Alors c'est bien de faire des raisonnement d'antropologue, et expliquer les comportements par de événements que beaucoup d'entre nous qui s'intéresse au sujet ignore. Alors ma soeur, le traumatisme n'y ai pour rien. C'est la bible qui condamne de consulter ceux qui invoque les morts, ceux qui lisent dans les astres, ceux qui jettent des sorts.

Raisonnement d'anthropologue We wa wok dzam té abé ga ! Pourtant c'est juste de l'objectivité, les comportements des gens ne naissent pas ex-nihilo, ils sont la résultante de nombreux facteurs, et là dedans le facteur historique n'est pas négligeable. Par exemple quand tu vois les femmes de ton peuple (toutes ascendantes confondues) à 99% (j'exagère mais c'est presque ça) porter les cheveux d'autrui ou dénaturer leurs attributs physiques (bizarrement ce qui font le + "africain"), pour toi ce n'est que de la coquetterie ou le passé a quelque chose à y voir là-dedans? Regardes autour de toi avec plus d'attention et avec un peu + ce que tu appelles raisonnement d'anthropologue, tu seras surpris.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 0:21

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Donc, ceux de ma génération voila. La vérité. Donc, ton traumatisme, à part en te lisant et en lisant certain ici, je l'ignorait parfaitement, et beaucoup de ma génération l'ignore, et donc celà ne peut pas nous avoir influencé.

Si c'était aussi simple mon frère What a Face Encore une fois, dire qu'on ignore qq chose ne signifie pas qu'elle n'influe pas sur votre vision du monde ou attitudes. Il existe une pléiade de livres qui traitent de sujets comme le conditionnement, la formation d'une personnalité… mayem n'obele abui esié, mais si un jour t'as l'occasion de creuser de ce côté là, tu en apprendras encore plus.

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
"empêchent" de prou l'épanouissement "institutionnelle" de celle-ci pour ceux qui veulent y être.

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Peut-être au Cameroun, mais au Gabon, ce n'est pas vrai, les chrétiens n'ont nulement le pouvoir d'empêcher quoi que se soit. Et la liberté religieuse est une réalité au Gabon. J'ai même déjà assisté à la télé, RTG 1 en 2006, une cérémonie spirituelle, associant des bwitistes, des chrétiens et des musulmans.

Autant pour moi, qui ai souvent tendance à raisonner sur ce genre de sujets à l'échelle africaine . Si ce que tu relates là est la réalité gabonaise, ben je ne peux qu'encourager ce début prometteur. C'est aussi avec des gestes pareils qu'on mettra fin à certains regards biaisés.

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Si ça choque et blesse tellement qu'on indexe le christianisme comme un des facteurs d'aliénation de nsut mot

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Sincèrement cela ne me dérange aucunement qu'on le dise, cela fait des siècles déjà, que le christianisme est le réligion à abattre. Et l'antropologie que je vois poindre, et à moins que ce ne soit une autre science dite humaine, que je vois poindre dans tes propos, est un excellent exutoir.

Re- anthropologie a ga bo wa dzé? Si ces sciences étaient aussi anecdotiques que tu sembles le dire, comment tu expliques que pendant la colonisation (encore lol !) après ou à côté du missionnaire c'est justement les fameux chercheurs anthropologues qu'on voyait? Ils ont étudié en détail nos sociétés, et ont d'ailleurs pu nous laisser une somme d'infos qui peut nous servir, même comme ici encore, tout n'est pas à prendre. Ces anthropologues, qui étaient aussi le résultat de leur époque, ben on avait tous les profils : des paternalistes juste là pour confirmer leurs préjugés sur le "sauvage" ou d'autres plus objectifs. Et laisse-moi te dire que leurs travaux ont, avec leur assentiment ou non, servi ce qui a suivi, mais nous aussi aujourd'hui on peut y trouver du positif à condition de savoir quoi prendre. On ne maîtrise un peuple ou sujet que quand on l'a étudié en profondeur, et on peut d'autant + apporter des solutions pérennes à ce qui menace l'équilibre/harmonie de ce peuple. Donc, si pour toi ce qu'on ignore n'influence pas la vie de qq1, sache que pour ceux qui traitent un problème dans sa globalité, tous les aspects comptent, en premier lieu tout ce qui touche à l'essence, l'esprit, la culture, car tout part de là. Donc anthropologie comme exutoire à je ne sais quoi, akié ………

Et pour le christianisme religion à abattre, comme je dis pardon n'inversons pas les rôles en faisant passer les bourreaux pour ceux qui ont subi Si le christianisme a été à un moment la religion à abattre, ye mi nsut mi ga be osu adzo té? A ga be ki adzo mitangan ou semeyites ou qui sais-je entre eux? Connaissant cette qualité de nos Pères côté spiritualité (pas de velleité civilisatrice en ce qui concerne les croyances), je doute fort qu'ils aient été de ceux qui ont tjs voulu abattre le christianisme ou autre religion dite révélée comme l'islam. Au contraire si tu te retrouves aussi aujourd'hui dans la vallée du Ntem, c'est justement parce que tes Betara fuyaient… qui à ton avis? Et aujourd'hui tu veux faire passer ceux qui ont subi, ceux dont on a voulu tuer la spiritualité, pour les bourreaux? Minal !

Pour toi, un site qui parle d'anthropologie et sciences humaines Wink

http://www.scienceshumaines.com

Citation :
L'anthropologie aujourd'hui. Questions, réponses
Marie-Claude Maurel et Jean-Claude Ruano-Borbalan

L'anthropologie sociale s'intéresse à l'ensemble des sociétés appelées traditionnelles - qu'elles appartiennent au tiers-monde ou qu'elles soient insérées dans le monde industriel-, mais aussi, depuis peu, à l'étude des sociétés dites modernes. On sait également qu'elle s'est intéressée à deux grands domaines de la vie sociale : la culture (mythes, rituels, croyances...) et l'organisation sociale (parenté, pouvoir, économie...).
Aujourd'hui, l'anthropologie (également appelée ethnologie) se développe dans de nombreuses directions. Le département des Sciences de l'Homme et de la Société du CNRS et Sciences Humaines se sont une nouvelle fois associés pour réaliser cette publication afin de mettre en lumière les tendances et les interrogations de l'anthropologie contemporaine, essentiellement en France.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 0:42

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Si çà te fait du bien de faire du christianisme la mère de tous les malheurs de l'homme noir, ok. Mais n'oublie pas de l'inciter au travail, après l'avoir délivrer du christianisme.

Ma yen ne wa bo fianga e bibuk bizing, pardon Minsili mi ngoan Ewondo n'a jamais voulu faire du christianisme la mère de tous les malheurs de l'homme noir. Sors moi une seule phrase où je le dis. Ou alors undes des facteurs d'aliénation = l'unique facteur? Sans leur jeter des fleurs, j'ai remarqué qu'une des caractéristiques des gens en quête de spiritualité africaine (pas les illuminés) est que beaucoup sont (ou essayent vraiment) d'être cohérents entre leurs discours et leur vie. Donc, moi par exemple je me vois mal faire d'une religion dite révélée la seule cause de nos difficultés (remarque que je ne dis pas "malheurs"). Notre situation est souvent la résultante de plusieurs facteurs, et dans ces facteurs, il y a ceux qui viennent de nous aussi. Bref, l'histoire de responsabilités.
Pour ce qui est de l'incitation au travail, te wa san'le nnem Si on a la chance de se renconter un jour, en apprenant à me connaître tu verras que ta sœur est une nfang ngoan Ewondo, nfang ngoane Beti Silghi, bayi wa kare edzam ebuk té ya tilne.

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Sincèrement j'entends les attaques contre les chrétiens tous les jours. Ce qui me désole, un peut c'est la solution, au renouveau de l'homme noir pour vous c'est la fin du christianisme. Mais si il ne disparait pas, on fait comment?

C'est toi qui le dis, personne ne l'a affirmé ici. On ne peut se dire que la diversité participe de l'œuvre de Dieu, et souhaiter la fin du christianisme en Afrique. En ce qui me concerne, mon post + haut lorsque tu as évoqué une anecdote par rapport au Gabon, te donne déjà la réponse. Je lisais dans un article en rapport avec la venue de votre pape au Cameroun :

Citation :
En un siècle, entre 1900 et 2000, le nombre de catholiques en Afrique est passé de deux millions à 140 millions de fidèles, en faisant aux yeux du Vatican un continent d'autant plus crucial que le nombre de pratiquants s'amenuise dans les pays développés Suspect Suspect Suspect .

mais voilà, les chrétiens (comme les musulmans) sont là, et dans nos familles, c'est un frère, une sœur… et on souhaiterait la fin de leur religion? Vouloir que qq1 utilise l'étincelle d'intelligence que Dieu lui a donnée, ne signifie pas qu'on veut la fin du chemin qu'il a choisi. Si fin il doit y avoir, l'impulsion viendra de la personne, donc, 140 millions de personnes qui en même temps laisseraient leur religion, ekié What a Face

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
C'est ce qui me désole, ce regard morbide vers le passé. Pour soulager, nos consciences de nos échechs. Pour rejetter sur les christianisme toutes nos incapacité, et rêvant d'une réligion idéal, qui viendra nous sortir des ténèbres.

Encore quelque chose que tu sors d'un endroit que toi seul connaît What a Face J'ai pris qq exemples concernant le regard sur le passé, si tu pouvais donner ton avis sur ça? C'était l'attitude par rapport à leur passé d'un mexicain face à la civilisation aztèque, d'un français ou d'un juif. Tu en penses quoi, c'est normal? Inutile? Vivifiant? Une perte absolue?
Bref encore une fois tu persistes à juger la volonté de certains de tes frères de puiser dans leur passé comme de la victimisation, et maintenant c'est carrément de l'ordre du morbide Penserais-tu qu'on aurait l'intention une fois la renaissance faite de réveiller les mibim?

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Car, aucune réligion, ne fera le boulot, à la place de personne. Et je suis fatigué, du vocabulaire de loosers, des postures de loosers. et des réplexions de loosers. On s'abrite derrière nun africain soit disant vertueux et tolérant. Heureusement que je vis en Afrique.

Akié donc nkal dzoé etô a camp be loosers ga?
Vite va falloir que le mouvement auprès des mânes des ancêtres pour que leurs enfants loosers rejoignent enfin le camp des pour qui ignorer les effets des traumatismes de leur passé sur leur vie signifie que ces effets n'existent pas. Ça doit être jouissif d'expérimenter le statut de gagnant au moins une fois

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je suis donc fatigué de ce dialogue qui ne va nul part. et çà commence à m'ennuyé.

Ça n'empêchera pas que ceux qui pensent avoir encore des choses à dire sur l'aliénation et la responsabilité des religions dites révélées dedans, de venir le dire. Et tant pis si c'est seulement ce camp là qui s'exprime, c'est que les loosers sans doute parlent… pensent trop alors qu'être irrationnel sur certains sujets serait si apaisant afro En tout cas a ndom dzam, asu e projet wé a ga furi bia mitag a nda muna, engongol biyong ebul, n'oublie pas d'y intégrer un regard/expertise anthropologueetsciencehumaine véritable Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 0:50

Asu doé AFENANE YIBIVEIGN Wink Avec la venue du pape a dzal, les journaux font bcp de dossiers dessus

Citation :
Découverte : L'Eglise catholique sur les pas des colons

Dans notre pays, l'évangélisation a suivi les traces de la colonisation.

" Ils étaient trois à leur arrivée : le militaire avec son fouet et son révolver, le missionnaire avec sa Bible et sa croix enfin le marchand avec sa balance et son étoffe à l'épaule". Ce témoignage de Mgr Paul Etoga, le tout premier évêque camerounais montre que l'histoire de l'Eglise catholique du Cameroun prend sa source en Allemagne dès la période coloniale. Et pour cause : les missionnaires devaient se référer à leur gouvernement avant de se rendre en terre de mission. C'est ainsi qu'un parlementaire allemand, sachant que les colons sur place étaient des protestants, posa la question de savoir pourquoi est-ce que les catholiques n'allaient pas évangéliser le Cameroun.

Ce n'est que par la suite, le 18 mars 1890, que le gouvernement Bismark décida de la fondation d'une préfecture apostolique au Cameroun. Mission fut alors confiée aux Pères Pallottins, une communauté religieuse fondée en 1835 par un prêtre italien du nom de Vincent Pallotti. Le Père Orlandi, à l'époque Vicaire Général des Pallottins à Rome envoya le Père Henri Vieter évangéliser le Cameroun à la tête d'un groupe de frères. Ce dernier sera consacré évêque à la cathédrale de Limburg en Allemagne le 22 janvier 1905. Il est le premier évêque pallottin et le premier du Cameroun. Son procès de béatification [pour être dénommé Bienheureux avant l'ultime étape de Saint, ndlr] est ouvert depuis 2006.

Dans son livre " Les frères pallottins du Cameroun : 1890-1916 ", le Frère Gerold Neff raconte les difficultés rencontrées par les premiers missionnaires en terre camerounaise. A l'instar de l'adversité du chef Bomé dont les hommes nus, armés de machettes et de lances ont empêché les missionnaires de descendre de leur petit bateau.

(Minsili) les mécréants loosers ne voyaient pas le bien qu'on leur apportait sans doute

Ils furent alors obligés de rebrousser chemin pour amarrer à Tokodorf non loin d'Edéa. Ils y achetèrent un terrain à 1200 Deutsche Mark [la monnaie allemande avant l'avènement de l'Euro, ndlr]. Sur ledit terrain, ils érigèrent une église qui s'avèrera la première chapelle en terre camerounaise : Marienberg. En 24 ans, 1890 et 1914, les Pallottins parvinrent à fonder 16 missions.

Avec l'éclatement de la 2ème Guerre mondiale et la défaite de l'Allemagne face aux alliés, les missionnaires pallottins (tous Allemands) furent contraints de quitter le pays. Ils seront remplacés par les Pères de nationalité française de la Congrégation du Saint-Esprit (les Spiritains). Etant de la région d'Alsace, ils étaient mieux prédisposés à poursuivre l'œuvre du Christ du fait de leur connaissance de la langue allemande. Aujourd'hui, les Camerounais s'approprient le message évangélique à travers " vos propres frères ", martelait un prêtre au cours d'une messe célébrée par un nouvel ordinant.

Les 16 premières missions catholiques
1890 : Marienberg
1891 : Kribi
1891 : Edéa
1894 : Engelberg
1898 : Douala
1900 : Grand-Batanga
1901 : Mvolyé-Yaoundé
1906 : Ikassa
1907 : Einsiedeln
1908 : Victoria (Limbé)
1909 : Ngovayang
1910 : Dschang
1912 : Ossina
1912 : Minlaba
1913 : St Andréas (Bekok)
1914 : Séminaire des catéchises de Einsiedeln

Célestin Obama

http://www.quotidienmutations.info/mars/1237269508.php


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 1:44

Bebelè a Minsili,Evindi Mot dzog ni,nous les loosers-là Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy !!!Evitons de porter des regards critiques sur le Christianisme Very Happy Very Happy ! Mi kalgè, le paradis nous sera réfusé si nous continuons sur cette voie.
Moi ,je dis restons bornés à la bible,comment?c'est l'Alpha et l'Oméga, dites donc !!!! Very Happy Very Happy Very Happy Ne lisons pas les égyptologues(Anta Diop, Obenga...).N'acceptons exclusivement comme bon enseignement sur cette histoire nôtre que celui qui nous vient d'ailleurs Smile Smile Smile Repoussons de la main certaines sciences(l'anthropologie...), quand il s'agit de notre histoire laissons les autres toujours nous l'expliquer car chercher à la maîtriser,à se la réappropier , c'est jouer aux victimes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Nous irons loin.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 15:22

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Avec l'éclatement de la 2ème Guerre mondiale et la défaite de l'Allemagne face aux alliés, les missionnaires pallottins (tous Allemands) furent contraints de quitter le pays. Ils seront remplacés par les Pères de nationalité française de la Congrégation du Saint-Esprit (les Spiritains). Etant de la région d'Alsace, ils étaient mieux prédisposés à poursuivre l'œuvre du Christ du fait de leur connaissance de la langue allemande. Aujourd'hui, les Camerounais s'approprient le message évangélique à travers " vos propres frères ", martelait un prêtre au cours d'une messe célébrée par un nouvel ordinant.

Pourquoi remplacer les missionnaires allemands par des missionnaires français (ils sont tous censés servir la même cause) si ce n'est pour nous montrer qu'ils sont là d'abord et avant tout pour servir la cause de leur pays comme le dit Léopold II dans sont discour aux missionnaires. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 16:33

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Bebelè a Minsili,Evindi Mot dzog ni,nous les loosers-là Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy !!!Evitons de porter des regards critiques sur le Christianisme Very Happy Very Happy ! Mi kalgè, le paradis nous sera réfusé si nous continuons sur cette voie.
Moi ,je dis restons bornés à la bible,comment?c'est l'Alpha et l'Oméga, dites donc !!!! Very Happy Very Happy Very Happy Ne lisons pas les égyptologues(Anta Diop, Obenga...).N'acceptons exclusivement comme bon enseignement sur cette histoire nôtre que celui qui nous vient d'ailleurs Smile Smile Smile Repoussons de la main certaines sciences(l'anthropologie...), quand il s'agit de notre histoire laissons les autres toujours nous l'expliquer car chercher à la maîtriser,à se la réappropier , c'est jouer aux victimes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Nous irons loin.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 17:58

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


Sincèrement j'entends les attaques contre les chrétiens tous les jours. Ce qui me désole, un peut c'est la solution, au renouveau de l'homme noir pour vous c'est la fin du christianisme. Mais si il ne disparait pas, on fait comment?

Je pense que ce débat est sans fin car pour commencer, nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde que moadzang AFENANE (le seul qui a le courage de défendre sa réligion aba'a mu).
Je ne sais combien de fois on l'a dit et répété ici, personne ne demande le retrait du christianisme chez nous mais à longueur de messages, notre frère fait comme s'il discute sans nous écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 18:31

emone mema a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


Sincèrement j'entends les attaques contre les chrétiens tous les jours. Ce qui me désole, un peut c'est la solution, au renouveau de l'homme noir pour vous c'est la fin du christianisme. Mais si il ne disparait pas, on fait comment?

Je pense que ce débat est sans fin car pour commencer, nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde que moadzang AFENANE (le seul qui a le courage de défendre sa réligion aba'a mu).
Je ne sais combien de fois on l'a dit et répété ici, personne ne demande le retrait du christianisme chez nous mais à longueur de messages, notre frère fait comme s'il discute sans nous écouté.

Mais c'est ce qu'il fait et c'est une tactique pour minimiser les propos de l'autre se nala a mane Yibiveign lol! mais mon frère perso wa bele, AFENANE rien qu'en s'exprimant a quand même du courage qu'on soit d'ac ou pas avec lui et je me trompe peut-être mais a mane Yibiveign, que tu ne t'en rendes pas compte ou non, ça veut dire que qq part en toi il existe un début de vrai questionnment mais tu résistes de toutes tes forces.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 18:48

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Bebelè a Minsili,Evindi Mot dzog ni,nous les loosers-là Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy !!!Evitons de porter des regards critiques sur le Christianisme Very Happy Very Happy ! Mi kalgè, le paradis nous sera réfusé si nous continuons sur cette voie.
Moi ,je dis restons bornés à la bible,comment?c'est l'Alpha et l'Oméga, dites donc !!!! Very Happy Very Happy Very Happy Ne lisons pas les égyptologues(Anta Diop, Obenga...).N'acceptons exclusivement comme bon enseignement sur cette histoire nôtre que celui qui nous vient d'ailleurs Smile Smile Smile Repoussons de la main certaines sciences(l'anthropologie...), quand il s'agit de notre histoire laissons les autres toujours nous l'expliquer car chercher à la maîtriser,à se la réappropier , c'est jouer aux victimes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Nous irons loin.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Tu parles même de quoi, moi je suis déjà dans les starting-blocs
Mayi ne ma tobo une vraie "gagnante" et être capable sans qtion poser de gober les sottises du pape sur le préservatif, car pape = représentant du livre des livres. Oui avoir recours au preservatif ne devrait pas signifier a nying enying be tue-tué, mais alors là, dans un continent comme le nôtre, venir sortir une sottise comme koi il ne résout rien, et on va me dire que l'institution chrétienne n'est pas un facteur de lourdeur pr nous? Mbot ba wou ane minloa a dzal et le supposé représentant du christianisme dit koi? Bebela Zamba Chez lui même c'est la croix et la bannière pr avoir de nvos esprits à convertir, et on se tourne vers qui? La terre des moutons de panurge où nous sommes si nbreux à tout gober pvu que ça ne vienne pas de nous? Mes propos pour une fois sont durs, mais il y a de koi devant tant de naïveté a be mi nsut mi mbot ! Et on critique nos aïeux de ne pas avoir été ou être là pr nous, Pfffffttt avec une descendance pareille ben à leur place

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 18:59

Citation :
SIDA • Benoît XVI fait mal à l'Afrique

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=95808

Prononçant pour la première fois le mot "préservatif" lors de son déplacement en Afrique, le pape a réaffirmé la position de l'Eglise sur la contraception et le rôle de cette dernière dans la lutte contre le sida.

Yaoundé, 17 mars 2009 DR

Il suffit d'un mot pour que l'intérêt s'éveille - ce mot prononcé pour la première fois par le pape : préservatif -, et tout le reste passe alors au second plan. Ce mot résume un continent entier, dans une image qui "soude" rapports sexuels et maladie. Le voyage pontifical en Afrique pourrait recentrer l'attention sur la réalité et sur les problèmes d'un continent où la crise actuelle obère l'espoir d'une croissance économique et civile - crise qui fait resurgir le spectre des barrières protectionnistes et des restrictions jusque dans l'offre du travail au noir.

Mais la phrase du pape n'est certainement pas due au hasard. Elle anticipe le sens de son voyage et gèle, dès le départ, tout espoir de changement de la position officielle de l'Eglise sur le sujet. Elle confirme ainsi une condamnation de sa part des moyens contraceptifs qui dure depuis des décennies, qui a soulevé des doutes et des critiques à l'intérieur même du monde catholique et qui continue à orienter l'action des missionnaires catholiques en les opposant au travail des organisations humanitaires internationales, qui insistent sur la nécessité de combattre le sida avec les préservatifs, mais pas seulement.

Si le pape a certainement raison lorsqu'il dit que l'épidémie "ne peut se vaincre avec la distribution de préservatifs" et qu'il demande des soins gratuits pour les malades du sida, ses propos sont discutables lorsqu'il ajoute que "les préservatifs aggravent même les problèmes". N'est-il pas vrai qu'il protège les femmes et peut empêcher la transmission du virus du sida ? Alors, pourquoi s'obstiner à en interdire l'usage ? Pourquoi ne pas dispenser une éducation à la sexualité qui, entre les mains des puissants réseaux de missionnaires catholiques, aurait des incidences rapides et profondes ?

La dureté atroce et inhumaine de l'excommunication par l'Eglise d'une petite fille brésilienne de 9 ans qui avait été violée par son beau-père, ainsi que des médecins qui lui ont sauvé la vie en la faisant avorter, n'est pas un bel exemple de partage de la souffrance. Même au Vatican, certains ont estimé que c'était exagéré, mais peut-être était-ce seulement lié à la réaction immédiate et unanime dans le monde. De fait, l'excommunication n'a pas été annulée. Le corps de la femme reste encore pour cette Eglise un réceptacle passif de la semence masculine, un canal des naissances obligatoires, marqué du principe biblique de la maternité comme souffrance. L'âme d'une fillette brésilienne ou d'une femme camerounaise est moins importante que celle d'un évêque antisémite et négationniste.

Adriano Prosperi
La Repubblica

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Jeu 19 Mar - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 19:32

Les petites falsifications de l'Histoire? pour quel but?
Je suis tombée sur une discussion interessate à propos du squelette de la soeur de Cléôpatre. Cette dernière, tuée a priori par sa soeur sur recommandation de marc-Antoine, serait africaine, dont Cléopatre (tjs désignée comme une ntangan), le serait aussi. Je mettrai les liens ce soir j'espère ou si qq1 est aussi tombé dessus Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 18 Mar - 23:50

A Minsili, j'ai lu le même article sur le site de la BBC(www.bbc.co.uk), lundi 16/03/09.d'ailleurs voici le texte en anglais:
Cleopatra's mother 'was African'
Elizabeth Taylor playing Cleopatra
Elizabeth Taylor's European Cleopatra persists in the public imagination

"Cleopatra, the last Egyptian Pharaoh, renowned for her beauty, was part African, says a BBC team which believes it has found her sister's tomb.

Queen Cleopatra was a descendant of Ptolemy, the Macedonian general who ruled Egypt after Alexander the Great.

But remains of the queen's sister Princess Arsinoe, found in Ephesus, Turkey, indicate that her mother had an "African" skeleton.

Experts have described the results as "a real sensation."

The discovery was made by Hilke Thuer of the Austrian Academy of Sciences.

"It is unique in the life of an archaeologist to find the tomb and the skeleton of a member of Ptolemaic dynasty," she said.


They were real people and not the semi-mythical figures portrayed by Richard Burton and Elizabeth Taylor
Archaeologist Neil Oliver

"That Arsinoe had an African mother is a real sensation which leads to a new insight on Cleopatra's family and the relationship of the sisters Cleopatra and Arsinoe."

They lived at a turbulent time when the Roman empire was extending its power across the Mediterranean.

Cleopatra established alliances with the Roman leader Julius Caesar and, after his assassination, with his political supporter, General Mark Antony, to whom she was married.

"Cleopatra, Julius Caesar, Mark Antony - they are all iconic figures from history," said archaeologist Neil Oliver who presents the BBC documentary.

"It's almost impossible to remember they were real people and not the semi-mythical figures portrayed by Richard Burton and Elizabeth Taylor. It was like a splash of cold water in the face to be confronted by them as human beings, " he continued.

"When I stood in the lab and handled the bones of Cleopatra's blood sister - knowing that in her lifetime she touched Cleopatra and perhaps Julius Caesar and Mark Antony as well - I felt the hairs go up on the back of my neck."

"Suddenly these giant figures from history were flesh and blood," said archaeologist Neil Oliver.



There was plenty of sibling rivalry between Princess Arsinoe and her powerful sister Cleopatra - many believe the queen ordered Mark Antony to murder her sister.

The film examines the life of Cleopatra - who had an affair with Julius Caesar - including her murderous intentions towards Arsinoe.

Cleopatra: Portrait of a Killer is on BBC One at 9pm on 23 March 2009.


Emission sur Cleopatre, le 23 mars 2009 sur la BBC One à 22h00, Heure de france, de belgique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 19 Mar - 0:00

voici le lien sur l'article: http://news.bbc.co.uk/2/hi/also_in_the_news/7945333.stm
Aka a mot, nous ne sommes qu'au début.Comme chantait Bob Marley"You can foul some people , some times but you can't foul all people , all the time"
Si Cleôpatre qui a régné en Egypte quand l'Egypte avait déja une longue histoire et avait déja connu des vagues d'occupation différentes, avait une mère noire, que dire de cet Egypte bien avant qu'elle soit mise sur la botte des autres?
La vérité finit toujours par poindre son nez et ceux qui ne veulent pas lui prêter une oreille attentive, de la voir et de l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 19 Mar - 0:26

A Ndzié'nnam'abé ngan asu lien. Ane wa dzo a memana bebela ayi kui a nseng. Et tant pis pour ceux qui pensent que s'en réjouir, c'est signe qu'on voudrait montrer qu'on est l'égal de ... Le fait est que ceux dont on a essayé de voler l'histoire aux fins idéologiques qu'on sait ont le droit (les loosers je veux dire ) d'apprécier que les vérités sortent au grand jour. Connaissant la façon de fonctionner de certains, tu entendras : et alors nyia a ga be evindi et? Qu'est-ce que ça change à votre quotidien? A ceux là je réponds d'avance : a ga be ki ntangan e asu dzé be ga furi Emomilang asë a nlo n'aga be grecque ou que sais-je? Suspect sans doute pcq pour asseoir une supériorité factice mbot bezing me ga yeguè e dzam dina : de l'importance des images subliminales via l'éducation, la culture (livres, ciné)... pour amener les gens à accepter une réalité fabriquée. Dans quel but si l'esprit ne sert à rien? lol! Bebela edzom ba lo na MOT No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 19 Mar - 0:45

A Ndzié me ga nlang article eyong osu a Rue89; un site que j'apprécie bien car on trouve souvent une analyse des faits différente de la fade sauce habituelle, et côté actualités, c'est très large Smile

Je t'invite et ceux qui veulent à jeter un coup d'eil aux commentaires. madzo wa na abui biyong, bebela ane a be commentaires, pas même dans l'article amu eteré, wa yen mitsogan mi mbot Et ma fois, vu le nombre de sites où j'ai lu l'affaire Cléopatra là et les commentaires, a Nti Zamba les supposés afrocentristes ont fait quoi au gens ??? Bivindi be feme, mitangan be feme, kiéééééééé farao Hum, adzo "anthropologie" di asiki fianga

Sur Rue89, le plus intéressant se trouve dans les commentaires. Ah là là le chemin qu'emprunte la logique de ceux qui veulent rester dans leur ignorance, c'est

J'ai ri et bien apprécié ce point de vue d'un "looser" face à un "gagnant" Wink

Citation :
Prends du recul :
1) Si les pharaons de l'Egypte sont noirs, cela va contre la thèse d'une origine indo-aryenne ou européenne.

2) Quand on parle d'origine africaine on arrive à la même conclusion.

Maintenant imagines une tonne de documents qui peignent Jules César sous les traits de Mugabé : un article qui rétablissant les origines historiques et par la même dénonçant les déviances idéologiques qui en sont à la source, ne serait il pas un peu intéressant?

Sur Le Monde

Sur 20 minutes

Encore des com ici : http://www.maxisciences.com/cl%e9opatre/reconstitution-decouvrez-le-vrai-visage-de-cleopatre-en-images_art326.html Bebela ou du moins dépoussiérer certains mensonges a degle abui mot ma yen nala silent

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 19 Mar - 0:53

Ndzié'nnam'abé a écrit:
A Minsili, j'ai lu le même article sur le site de la BBC(www.bbc.co.uk), lundi 16/03/09.d'ailleurs voici le texte en anglais:
Cleopatra's mother 'was African'
Elizabeth Taylor playing Cleopatra
Elizabeth Taylor's European Cleopatra persists in the public imagination

Cleopatra: Portrait of a Killer is on BBC One at 9pm on 23 March 2009.

Emission sur Cleopatre, le 23 mars 2009 sur la BBC One à 22h00, Heure de france, de belgique...

Lol ! On en est encore au "ma kuli mane bebela" mais vite, j'essaye de nuancer avec une bonne grosse mise en avant du mvais côté de la chose? On a fait ce travail de reconstitution pr s'appesantir sur le fait qu'elle avait tué sa soeur (sur ordre de Marc-Antoine) ou pour un pan de vérité sur l'Egypte tant de multiples mensonges entourent l'origine des pharaons? Suspect J'imagine un "Napoléon : portrait d'un raciste-esclavagiste" Suspect M'enfin, j'espère pouvoir capter l'émission et voir à nouveau jusqu'où les be fam peuvent mener les bininga par amour Tuer sa soeur akié !!!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 19 Mar - 2:04

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:


Car ignorer une réalité ne signifie pas que celle-ci n'a pas une influence sur vous.
Tu as raison ma soeur perso.

"Ce qui est vérité pour l'un peut être erreur pour l'autre.
Chacun a raison de son propre point de vue,
mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort.
L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie;
la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit
."
Citations de Mohandas Karamchand Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 20 Mar - 20:30

Mais ne t'en fais pas a Minsili, le travail de vérité a commencé.je crois qu'on ne gagnera vraiment notre indépendance qu'à partir du moment où nous aurons nous-mêmes le moyen de relater l'histoire de notre point de vue, quand nous aurons des média capables de faire entendre nos voix, de faire voir nos visions et de l'histoire ,et du monde.D'ailleurs quelqu'un ne disait-il pas:"Tant que l'homme racontera l'histoire des animaux ,le lion sera toujours le méchant".
N'attendons donc pas toujours de l'autre qu'il soit celui qui ,pour expliquer l'origine de l'Egypte Antique,se serve des enseignements des Cheick Anta Diop,Alain Anselin.... parce que ce serait faire preuve d'une énorme naïveté(pourquoi casser ce conditionnement dans lequel on a enfermé les héritiers de cette grande civilisation ?ça sert tellement bien la vision du monde de ceux-là qui écrivent notre histoire) .Et ce même si pour expliquer cette origine, Mr Anta Diop a utilisé des moyens scientifiques.
Donc voilà instruisons-nous, dénichons nous-mêmes toutes ces pépites qui nous apprendront plus sur nous-mêmes et passons -le aux générations suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 21 Mar - 0:34

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Mais ne t'en fais pas a Minsili, le travail de vérité a commencé.je crois qu'on ne gagnera vraiment notre indépendance qu'à partir du moment où nous aurons nous-mêmes le moyen de relater l'histoire de notre point de vue, quand nous aurons des média capables de faire entendre nos voix, de faire voir nos visions et de l'histoire ,et du monde.D'ailleurs quelqu'un ne disait-il pas:"Tant que l'homme racontera l'histoire des animaux ,le lion sera toujours le méchant".
N'attendons donc pas toujours de l'autre qu'il soit celui qui ,pour expliquer l'origine de l'Egypte Antique,se serve des enseignements des Cheick Anta Diop,Alain Anselin.... parce que ce serait faire preuve d'une énorme naïveté(pourquoi casser ce conditionnement dans lequel on a enfermé les héritiers de cette grande civilisation ?ça sert tellement bien la vision du monde de ceux-là qui écrivent notre histoire) .Et ce même si pour expliquer cette origine, Mr Anta Diop a utilisé des moyens scientifiques.
Donc voilà instruisons-nous, dénichons nous-mêmes toutes ces pépites qui nous apprendront plus sur nous-mêmes et passons -le aux générations suivantes.

A Ndzié'nnam'abé mibuk bié bia ve mitag a nnem amu mebog mezing, eyong wa yen ekane bia beben (mi nsut bia biandi akuma dâne), bebela No

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 21 Mar - 20:24

Après le préservatif a kamlône, les sorciers en Angola Suspect

Citation :
Le pape invite les Africains à renoncer à la sorcellerie

Par Reuters, publié le 21/03/2009 à 15:35

LUANDA - Benoît XVI a exhorté samedi les catholiques angolais à renoncer à la sorcellerie et à ramener au bercail "les brebis égarées" parties grossir les rangs des sectes évangéliques qui prolifèrent dans cette ancienne colonie portugaise d'Afrique centrale.

Benoît XVI, ici à Luanda, a exhorté samedi les catholiques angolais à renoncer à la sorcellerie et à ramener au bercail "les brebis égarées" parties grossir les rangs des sectes évangéliques qui prolifèrent dans cette ancienne colonie portugaise d'Afrique centrale. (Reuters/Alessandro Bianchi)

Le pape bavarois, qui à 81 ans a montré des signes de fatigue dans la chaleur moite de Luanda, a célébré une messe pour des milliers de fidèles rassemblés dans une église, des milliers d'autres attendant dehors.

Dans son homélie, il a invité son auditoire à tendre la main à ceux qui continuent de croire à la sorcellerie et aux esprits.

"Tant d'entre eux vivent dans la crainte des esprits, de pouvoirs pernicieux et menaçants. Dans leur confusion, ils arrivent même à condamner les enfants des rues et les anciens en les traitant de sorciers", a expliqué le pape.

L'an dernier, la police angolaise avait secouru une quarantaine d'enfants enfermés dans une maison par deux sectes religieuses après avoir été accusés par leurs propres familles de se livrer à la sorcellerie. Les gourous des sectes incriminées avaient été par la suite interpellés.

Les croyances dans les esprits vont en Angola bien au-delà des sectes religieuses.

Selon des défenseurs des droits de l'homme, de nombreux enfants abandonnés sont accusés de sorcellerie, notamment en brousse, parce qu'ils seraient censés posséder des pouvoirs occultes.

La prolifération de sectes évangéliques pose un grave problème à l'Eglise catholique angolaise depuis la fin de la guerre civile en 2002.

"RAMENER AU BERCAIL LES BREBIS ÉGARÉES"

Leur nombre est passé de 50 en 1992, date à laquelle le régime a officiellement abandonné la doctrine marxiste, à 900 aujourd'hui, à en croire l'Institut national angolais sur la religion.

Pour les experts, les sectes attirent les Angolais en raison de leurs rituels intenses, qui puisent dans les croyances africaines traditionnelles. Certaines de ces sectes promettent la fin immédiate des souffrances dans un pays certes riche en pétrole, mais dont la majorité de la population demeure très pauvre.

Dans son homélie, Benoît XVI a exhorté les catholiques à ramener au bercail les "brebis égarées" de l'Eglise en leur expliquant que "le Christ triomphe sur la mort et sur tous ces pouvoirs occultes".

La lutte contre la corruption est l'un des principaux thèmes du premier voyage du pape en Afrique, qui a débuté mardi au Cameroun.

Vendredi soir, s'adressant aux dirigeants luandais et aux diplomates en poste à Luanda, il a exhorté les Africains à débarrasser leurs pays du double fléau de la corruption et de la violence et de soutenir la liberté des médias pour transformer vraiment le continent.

L'Angola, pays ravagé par une longue guerre de libération suivie d'une terrible guerre civile, figurait en 2008 au 158e rang sur 180 du classement des pays perçus comme les moins corrompus de la planète réalisé par l'ONG indépendante Transparency International.

Samedi soir, Benoît XVI présidera un rassemblement de jeunes dans un stade de la capitale. Il regagnera Rome lundi matin.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 22 Mar - 1:42

[quote="Minsili mi Ngoan Ewondo"]Après le préservatif a kamlône, les sorciers en Angola Suspect

Citation :
Le pape invite les Africains à renoncer à la sorcellerie

Je suis pour... Mais renoncement pour renoncement, le vatican va-t-il renoncer à blanchir l'argent sale du monde? Les prêtres noirs qui sont sans papiers à ses côtés vont-ils enfin être régularisés? Le bonne soeurs africaines qui se retrouvent dans la rue à Rome vont-elle être considérées pour leur foi? Les noirs seront ils enfin béatifiés par le "saint siège"? Les noirs cesseront ils d'être des esclaves de droit divin?...

En vérité Jésus le dit: Pourquoi vois tu la poussière qui est dans l'œil de ton voisin, et pourquoi ne peux tu pas voir la poutre qui est dans ton œil?

En vérité le fils de Mfoulou-Ze Ochi Nkon'Ango vous le dis: Dieu reconnaîtra les siens!


Dernière édition par Essonne de Mvome-Zoq le Lun 23 Mar - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 23 Mar - 17:28

@Essonne Mfoulou-Ze, à part les interessés (mibebwö) qui peut être contre? sauf qu'avant de lancer de telles exhortations faudrait savoir au juste ce que l'homme en question met dans ce terme. Et encore une fois m'est avis que comme beaucoup de termes en rapport avac l'Afrique, dans "sorcellerie" on risque fort d'y trouver mil choses et leurs contraires ge wa yen edzom mayi ne ma kad. farao et puis hein, que nous même ne voyons pas la situation? Lol petit coup de gueuele aussi pr ceux qui estiment qu'ils ont tjs qq chose à apprendre à l'Africain sur la situation que lui-même vit. mais je sais, c'est le pâpe, il est dans son rôle de représentant de sa chapelle Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 23 Mar - 17:53

Shocked Shocked Shocked

Citation :
Par ailleurs, Le Vatican aurait réagi indirectement aux révélations du livre « Et si Dieu n’aimait pas les Noirs », de Serge Bilé et Audifac Ignace, qui dévoilait notamment que des prêtres africains, enseignant à l’université catholique Urbaniana, victimes de discrimination, devaient attendre dix ans pour être titularisés alors que les prêtres européens n’avaient besoin que de trois ans.

Le Vatican vient carrément de nommer, pour la première fois, un
prêtre africain originaire du Nigéria, le père Onah, vice-président de
cette fameuse université. Par ailleurs, lors de son récent voyage au
Cameroun, le pape Benoit XVI a cité pour la première fois, dans son
discours, les écrits de deux théologiens « rebelles » camerounais, Mveng et Ela, alors que ces derniers n’avaient jamais été reconnus de leur vivant par le Saint-Siège.
Il n’est par ailleurs pas exclu que le synode africain, prévu à Rome en septembre prochain, aborde également certaines questions liées à la discrimination des Noirs en Italie et en Europe.

http://www.grioo.com/ar,le_pape_a_acheve_sa_tournee_africaine_en_quittant_l_angola_ce_lundi,16588.html


Comme quoi, se donner pour tâche comme Serge Bilé de dire certaines choses, quitte à passer auprès des siens et des autres pour l'empêcheur de dormir la conscience tranquille ou le passéiste qui cherche des noises, cela peut s'avérer efficace. Une des choses positives que j'apporterai avec moi de ce pays c'est d'avoir compris en observant les français (lol be Fulassi bene nlô abé e elang ) c'est que face à un statu-quo, qui ne se bouge pas n'a rien. la politique "du silence" ou de l'autruche genre je n'évoque pas ce qui fâche permet juste de couvrir le pb pour un moment. Une situation paraît Suspect de suite mbot bene a be journaux geki a nseng et une des failles du système actuel d'Emomilang c'est l'importance de l'image (que l'opinion a des décideurs, ces derniers en sont carrément accro tongue ) bref le jeu du chat et la souris où souvent seuls ceux qui foncent obtiennent qq chose. Ga Nsut Mot adandang e bia bia nying a man ayat bine dzam noang fulu té, faire du canal communication et tout ça une force de pression, mais non, faut pas trop y aller de peur de toucher et la foi d'un tel, et le livre sacré d'un tel... drunken

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 23 Mar - 17:53

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
? Lol petit coup de gueuele aussi pr ceux qui estiment qu'ils ont tjs qq chose à apprendre à l'Africain sur la situation que lui-même vit. mais je sais, c'est le pâpe, il est dans son rôle de représentant de sa chapelle Smile

C'est ça l'Afrique dont a besoin l'occident pour exister: tout un continent à qui on apprend à inventer la roue; des populations entières à qui n'importe quel apprenti... sorcier (?!?) veut apprendre à vivre...

Entre temps, on s'assoit sur un système qui le maintient sous domination. Il faut dire que nous mêmes les y aidons amplement. Notre continent est répertorié comme l'un des plus riches de la terre. Et nous ne parvenons à en faire rien d'autre qu'un terrain d'affrontements de toutes sortes; avec des populations qui meurent de faim et des dirigeants qui, faute de savoir quoi faire de notre or, de notre pétrole, de notre diamant, de nos terres cultivables, de notre soleil qui est une source d'énergie inestimable... se tournent vers l'occident pour avoir un peu de foin à brouter.

Comment s'étonner alors que chacun y aille de sa petite sagesse, de son petit paternalisme, pour nous comment être de ce monde? Dieu me pardonne, mais j'avais trop envie de le dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une africaine [Senecio mweroensis ssp saginatus (Senecio saginata)]
» Sulcata - Réserve africaine de Sigean (11)
» Danse africaine
» un peu de variété africaine
» Réserve africaine de sigean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: