Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 15:56

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Je ne parle pas de toi en particulier mon frère [...] Je ne le dis pas avec un quelconque sentiment belliqueux ou de revanche...

WOAW!... La tangente!... affraid affraid affraid

Ou sont les Be nya monviè de ce village? Il faut offrir une épaule pour pleurer à la soeur. Elle est terrorisée! Que dis-je? Toromatizé!C'est juste pour...


Dernière édition par Essonne Mfoulou-Ze le Jeu 12 Fév - 18:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 16:17

Citation :
Pour continuer dans la même lancée que toi A Minsili, quand dans la bible que certains d'entre nous ont tant en affection, on fait observer que l'ancêtre du noir aurait été maudit (livre de la génèse, Noé et consorts), quand on y dit que nous sommes condamnés à rester le serviteur des autres , que voulons-nous tirer de bon de là.Pour moi c'est un livre qui participe au dédain que nous avons de nous-mêmes aujourd'hui.

Juste une question avant de revenir sur ma lancée : La religion judéo-chrétienne qui fait de nous NOIRS des... ESCLAVES DE DROIT DIVIN est-elle vraiment celle qui est la mieux placée pour nous élever spirituellement?

Mes frères et mes soeurs, si vous répondez un jour à cette question, il faut vraiment me dire des choses intéressantes. L'affaire là me donne des insomnies. Shocked Shocked Shocked

Citation :
Ce qui revendiquent aujourd'hui le caractère bienveillant de la réligion Chrétienne devrait se rappeler de l'époque où on brûlait des gens sur des bûchers parce que soi-disant sorciers.

Tu parles d'une religion qui recherche la paix dans le monde l'amour fraternel, et gnagnagni et gnagnagna!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 12 Fév - 23:48

Cette déferlante, est très palisante, et instructive.

Mais ne me convainc pas.

Maintenant, aller chercher Dieu dans la forêt, c'est bien mais permettez que je n'y adhère pas.

Sachez quand même que le christianisme, être un chrétien est un processus, et que il y a des auditeurs, et il y a ceux qui sondent les écritures.

Et je veux juste vous dire une choses, votre méthode d'analyse, vous l'avez acquise, vous revendiquez le nsut mot, mais votre méthodologie, et votre logique vient de ce que vous avez appris, et reçu, là ou vous vivez.

Je ne crois pas que les africains actuels soient les seuls à pouvoir, se réclamer de la civilisation egyptienne, si comme vous l'Afirmer l'Afrique est la terre mère, donc tous les descendants de l'Afrique peuvent se réclamer de ses origines.

Si les Africaines avec la totale connaissance de leurs cultures passées, alors que l'écriture existe depuis, des millénaires.

Je comprends votre envie. Mois je ne confonds pas la foi en Jésus, au système religieux appelé christianisme. C'est vrai il ya beaucoup de fréquentants d'églises, mais il y a aussi beaucoup de chrétiens africains qui vont au fond des choses.

Je maintiens qu'il n'y a aucun plagiat, car Israel est né en Egypte parce, Ils été une famille, 70 personnes serviteurs compris, et ils sont ressortis un peuple avec environ 3million et demi de personnes.

Et durant toutes ses années, malgré l'oppression, les Israelites ont forcemment été influencé par la culture Egyptienne.

Alors pourquoi, ceux qui sorte d'Egypte et qui ont reçu une part de l'influence culturelle égyptienne, ne peuvent pas jouir de leur héritage hégyptien, ne devrai-je pas jouir de ma part de culture française.

Je me défini, y compris au gabon, aussi comme français culturellement, car cette culture a une part importante sur ma personnalité.

Pour ce qui est du Dieu d'Israel, oui, il parle de fois et non d'initiation, il parle de nouvelle alliance.

Et je n'ai aucune prétention de vous convaincre, ce que j'ai à vous dire c'est que ceux qui vont à l'église ont faient leur choix, et beaucoup savent ce en quoi, ils croient.

Et les dérives de l'église catholique apostolique romaine, n'y change rien.

Dieu est dans la forêt, non merci, je le préfère au ciel, il est dans les fleurs, merci, je le préfère en moi.

Je n'ai pas besoin d'aller à l'Eglise ok, et les temples des Dieu Egyptiens, c'est une légende aussi.

Vous avez besoin de vous retrouvez ok, mais il y en a qui savent aussi, qu'étant créé à l'image de Dieu, mieu connaître Dieu, c'est nous trouvez nous même.

Le moyen de communication nous limite, c'est une conversation que l'on devrait avoir face à face.

Je connais le Dieu, d'Israel, je connais ces manifestations, je connais son action et comment il agit.

Et je sais que j'en retire une paix intérieur, et une sérénité que je n'avais jamais connu avant.

Peut-être c'est ainsi, parce que dans mon église, il y a deux églises mais aucun temple, et que l'on initie plus, du moins de façon universel les gens.

J'ai aussi cherché, avant de m'arrêter à la station Jésus Christ, et je n'ai pas à me pleindre, c'est vrai que je n'ai jamais été attiré par l'animisme, oui je stigmatise ce sont des conceptes importés, l'ésithérieme, même si il m'est arrivé de trainer mes pieds dans quelque librairie ésothérique.

Vous voulez vos réligions allez-y, mais traiter les autres de plagiaires est un souci de vouloir revandiquer l'authenticité, mais si l'Afrique est vraiment la terre mère, donc mère de tous, c'est du sectarisme, ou que soit né la religion, tous les héritiers peuvent la revendiquer, et si certains adapte la religion on peut dire qu'elle est altérée, mais c'est leur droit, liberté.

Maintenant, l'Afrique est derrière car pas assez de religieux, africains, pas sur car ici au Burkina, 30% de la population est considéré comme animistes ce qui veut dire pratiquer les religions traditionnelles.

Excusé moi de choisir en toute connaîssance des choses mon erreur.

Que la bible se soient altéré, et votre religion qui me garanti son authenticité, ,rien, on me dira j'ai lu un bouquin écrit par untel, à quel siècle, alors d'où tient-il ses sources, il a fait des recherches ha, et est ce tous les monde est d'accord dur les conclusions, hum.

On peut dire beaucoup de chose et remettre, en cause beaucoup de choses.

Vous dites beaucoup de choses intéressantes, mais il faut qu'on s'assure de la source. Et je préfèrerai que vous m'indiquez des ouvrages, je ne suis pas fermé, je vais lire, pour me faire mon idée la dessus.

J'ai écris beaucoup trop je pense, c'est que le sujet est intéressant.

Info, je n'ai jamais été fermé au débat, sinon je ne serais plus là, mais lorsque je ne suis pas convaincu, il me serait difficile de dire le contraire.

Alors vive le bwiti pour les bwitistes, je n'y crois pas un peu désolé, ce n'est pas de l'ignorance, mais j'ai pris une autre voie, et c'est une voie que je trouve la mieux pour moi.

Toute façon je sais qu'il y a de nombreux bwitiste au gabon, je vais essayé d'observer l'harmonie en eux, les seuls que je connais, pour l'instant, ce sont certainement des mauvais, cela ne me donne pas envi, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 2:25

[quote="adzidzon"]Je trouve le débat très très intéressant. Akié, pendant que je dors, vous vous débattez toute la nuit Atare Zame! J'aurais l'occasion de revenir plus tard sur ce qu'écrit Evindi Mot, que je partage d'ailleurs, mais cela n'empêche pas les questions Very Happy. Mais avant, je voudrais lever un équivoque par rapport à ces deux affirmations de moadzang Afenane Yibiveign. Ce n'est qu'une princision. Alors moadzang écrit:
1-
Citation :
l'histoire d'Israel est liée à celle de l'Egypte, et que Israel est né en Egypte donc Israel a été en contact avec l'Egypte.
Je trouve donc que dire que les juifs ont plagié ce qui était leur culture, et est une part d'eux l'Egypte, y a un problème. Le peuple d'Israel est né en Egypte, et en est sortie, je peux dire qu'Israel est enfant de l'Egypte, si on prend la tribu d'Effraïme et de Manassé, leur mère est Egyptienne et leur père sémites, il y a eu des brassages.
2-
Citation :
Lorsque les juifs d'Afrique se réclament d'Israel, il n'ont pas moins de droit que ceux qui ont été éparpillés en Europe. La preuve, en 1993, il y a eu l'opération exode au cours de laquelle, des juifs éthiopiens sont retournés en Israel, c'est bien la preuve qu'il y a un lien fondateur entre l'Afrique et Israel.

Ces deux points sont, je ne peux le nier, vrais. Mais il faudrait tout juste préciser, concernant d'abord le premier point, sortir d'Egypte pour les Israélites, ne signifient pas qu'ils descendent des Egyptiens. Ils n'en sont pas la descendance. L'histoire d'Israel était certes liée à celle de l'Egypte, de par leur situation géographique notamment, mais cela ne peut pas m'emmener à dire que Israel est né en Egypte. Ce ne serait pas totalement vrai. Certes il y a eu des contacts (mariages, échanges commerciaux, ...), mais cela tient beaucoup plus à leur proximité géographique qu'à autre chose. Les Israelites ne sont arrivés en masse en Egypte que parce que Joseph, vendu par ses frères, avait pu avoir l'oreille du pharaon. Et que le pharaon, sachant que son fidèle serviteur avait encore son père en vie, lui avait demandé de faire venir sa famille en Egypte. L'histoire retient qu'après la mort du pharaon et de Joseph, les pharaons suivants ne seront pas aussi proches des enfants d'Israel que ne l'était celui qui avait fait venir le père de Joseph, Jacob, je pense. Ils les soumettront donc en esclavage. Israel ne peut donc naître en Egypte. Il y a eu un avant Egypte, un pendant Egypte, et un après Egypte (c'est l'exode et la suite) pour les Israelites. Ils ont été en Egypte, mais n'étaient pas Egyptiens.
Citation :
D'ailleurs, selon l'histoire, ils pratiquaient leur culte pendant tout leur séjour egyptien[/quote]. Mais en plus, ils existaient déjà avant d'aller en Egypte, avant de s'y installer. Le lien avec leur terre d'origine est d'ailleurs si fort que même étant dorénavant en Egypte, ils iront inhumés Jacob à sa mort au pays de Canaan.
La mère des enfants de Joseph que tu cites (Effraïm et Manassé) est bien Egyptienne, mais nous sommes dans une société partiarcale. C'est en tant que tel que ces derniers recevront la bénédiction de Jacob, leur grand-père.
Comprenons-nous bien, je ne dis pas qu'il n'y a pas de rapports entre l'Egypte et Israel (mariages, commerce,...), mais je ne suis pas convaincu
par la thèse qui vise à confondre les deux. C'était deux entités (si je peux parler comme ça) différentes. Les Israelites n'ont pas attendu d'être sortis d'Egypte pour exister cultuellement, politiquemement, économiquement, culturellement...car ils le faisaient déjà avant d'arriver en Egypte. C'est en tout cas, ce que nous enseigne l'histoire.

Sur les Juifs africains par contre, il faut bien comprendre une chose. Il y a
des Juifs africains Blancs, et les Juifs africains Noirs. Les premiers vivent surtout dans les pays d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie...), tandis que les seconds vivent surtout en Afrique subsaharienne et notamment dans la région Corne de l'Afrique-Afrique australe (Ethiopie, Tanzanie, Ouganda...). Il faut bien comprendre que les trajectoires historiques de ces deux groupes qui n'ont comme dénominateur commun que le fait d'être de religion juive, sont différentes. Les Juifs Blancs d'Afrique du Nord, pour certains, s'installent dans ces régions dans le sillage de la colonisaton européenne dès le 8e siècle avant JC et notamment dès la fondation de Carthage. Carthage, je ne me souviens plus exactement, était soit en Tunisie actuelle, soit en Algérie actuelle. Donc, les Juifs qui s'installent en Afrique du Nord à cette époque convertiront à leur tour quelques tribus locales... Un autre afflux des Juifs eut lieu au 15e siècle de notre ère...
En revanche, les Juifs de la Corne de l'Afrique et de l'Afrique australe sont des populations africaines qui ont été converties. Avant leur conversion, elles avaient leurs cultes... Elles n'ont jamais été en Egypte, ni en Israel... Mais converties par qui? Et à partir d'où? Les origines de leur conversion se situent au voyage de la Reine de Sabat (elle était noire et le royaume de Sabat se trouve sur la Corne de l'Afrique) en Israel. Au cours de ce voyage, selon l'histoire, elle rencontre le Roi Salomon avec qui elle a une liaison. De retour en Afrique, à Sabat, elle mettra au monde un premier fils, Menelik 1er. Ancêtre des Empereurs d'Ethiopie... C'est par ce biais que la religion juive prendra pied dans cette region d'Afrique et que naîtront les Falasha dont on parle aujourd'hui.

Comme nous devons être précis, le culte, le judaïsme est né dans le désert, après la sortie d'Egypte.

Mais ils espéraient à la délivrance du Dieu de leurs pères. Mais moi qui ai été un peu nomade, je sais partout ou j'ai été, la culture du milieu m'a affecté, il ne s'agit d'un débat juridique, ,Israel est Israel et l'Egypte, l'Egypte, mais Israel s'est formé en Egypte pendant plus de 400 ans.

Je veux juste vous montrer, pourquoi je conteste le plagiat.

Le hébreux ont vécu, au milieu des égyptien, la preuve lorsqu'ils ont cru que Moïse s'était perdu, et qu'ils ont voulu retourner en Egypte, ils ont fait un veau d'or pour attirer la clémence des Egyptiens.

Je comprends que l'on veuille faire l'apologie du bwiti et pour se faire, il faut disqualifier.

Mais ce bwiti, est bien connu, et il y a des gens qui témoignent également et montre les limites de ce rite.

Ce serait bien un débat ouvert et élargie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 2:43

Evindi Mot a écrit:
a mui AFENANE YIBIVEIGN, nous ne disons la même chose qu'en apparence : je t'ai paraphrasé (toi ou la bible) en mettant en évidence les nuances qui en réalité sont des perspectives radicalement opposées l'une de l'autre. les Ancêtres parlent d'initiation la bible parle de "foi" : yé wa yen ?
"faire comme Ousir le Fils de Dieu" c'est suivre le chemin de l'initiation jusqu'à la renaissance ou seconde naissance. il faut soi-même devenir Ousir le Fils de Dieu qui meurt pour ressusciter. il s'agit de processus initiatique pas de croyance. tu vois la différence a mui ? owé. il faut toi-même passer par une mort rituelle et une renaissance à la Réalité Lumineuse. voilà la différence.

lorsqu'Ousir est devenu Jésus ce message a été tronqué ou dévoyé, dénaturé. voilà le problème. la copie trahit l'original. c'est ça qui a mui fait problème. la religiosité a pris le pas sur la spiritualité. "accomplissez-vous spirituellement" est devenu "adorez, croyez". voilà amui le problème. c'est tout ce que je dis depuis, rien de plus. ainsi si le message source vient de chez toi nsut mot et que la mauvaise copie vient de l'extérieur la chose normale qui reste à faure c'est retourner à l'original. je pense n'avoir pas trop mal parlé a mui.

sinon le problème a mui c'est avec eux, pas toi. tu n'y es pour rien. lorsqu'ils plagiaient et dénaturaient ils ne t'avaient pas consulté. toi tu es innocent dans l'histoire.


farao

A mui donne moi des preuves, des références, pour que je puisse juger.

Le sujet, est suffisemment, important.

A mui des preuves, pas de sources orales, on ne peut authetifier des récits oraux datant des millénaires.

Je veux les sources, les dates de publication et l'assurance que ces rites étaient exclusivement Egyptien, car Isis, chez les sidonien, les chaldéens, c'est astarté. Donc ce n'était pas une exclusivité Egyptienne, car l'Egypye si elle était la plus grande nation de son époque, n'était pas la seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 3:39

COUCOU! me revoilà!

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je maintiens qu'il n'y a aucun plagiat, car Israel est né en Egypte parce, Ils été une famille, 70 personnes serviteurs compris, et ils sont ressortis un peuple avec environ 3million et demi de personnes.

Il y a au moins une chose qui est certaine, c'est que nous lisons ou avons tous plus ou moins lu la bible. Pour ma part, je ne pense pas y avoir lu que Israel, au départ, n'était constitué que de ce cette seule famille dont Joseph, l'esclave vendu par ses frères, était issu. La bible nous dit que celui-ci ayant prospéré en Egypte, le reste de sa famille a suivi; ceux qui n'étaient pas de sa famille également. Le peuple Juif selon la même Bible, avait d'ailleurs ses croyances avant de proliférer en Egypte. Et ce n'était pas le christianisme.

Cette religion, que JC n'a d'ailleurs pas fondé, est devenue une religion "catholique", c'est à dire universelle (c'est le sens réel du terme) qu'après le concile de Nicée réuni le 20 mai 325. L'empereur Constantin, sentant son pouvoir menacé par la multitude de croyances, a trouvé comme stratagème de réunir tous les chefs religieux de son royaume et au delà. Il les a obligé à se regrouper dans une seule religion qui serait sous son contrôle et ferait de lui l'envoyé de dieu sur terre. Et c'est là que s'est constituée le regroupement de toutes les croyances existantes en dévotion à un dieu unique. Dieu que Constantin était censé représenter sur terre. Le tour politique était ainsi joué. Et la religion catholique (universelle) était née! Dites moi que tout ça ne s'inspire pas du Pharaon Akhenaton, l'homme que le monde entier reconnaît comme étant le "créateur" du Dieu unique!...

La Bible, parlons en, est écrite à partir de ce qui a été appelé "Les manuscrits de la mer morte". Et eux, ont été découverts en 1947 de manière "fortuite" par deux Bédouins. Exactement le 29 novembre 1947, un certain A. Sukenik, spécialiste de la paléographie judaïque à Jérusalem les rendait publics. Seul bémol, la part de ses manuscrits qui a été publiée jusque là, ne mentionne nulle part JC!... Ils comprennent en tout 100'000 fragments de vieux textes juifs, répartis en 870 manuscrits différents, dont 220 sont des textes bibliques de l'Ancien Testament.

Mais revenons un instant sur le syncrétisme chrétien; puisque c'est bien de celà que nous parlons.

- La croix = symbole de la clé de vie égyptien. Pour info, le suplice qui était réservé aux condamnés à mort à l'époque où aurait vécu Jésus se faisait sur une poutre et non une croix. C'est historiquement vérifiable. Et le symbole adopté par les premiers crétins Ce n'est pas une injure. Les adpte de christ s'appelaient ainsi au début de leur mouvement. Ce n'est qu'après que "crétin est devenu péjoratif et équivalent d'imbécile était le poisson! Shocked Shocked Shocked
- La vierge qui met au monde un enfant dieu = culte d'Osiris;
- Noël = Solstice d'hivers, moment où les égyptiens antiques célébraient le renouveau de la nature;

Je peux continuer à faire cette énumération, mais à quoi bon? L'affirmation selon laquelle la religion chrétienne est créée par Constantin n'est pas d'aujourd'hui. Son but c'était le pouvoir absolu. Cela, vous ne m'envoudrez pas de le dire, n'avait aucun lien avec le salut des âmes pêcheresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 5:32

[quote="Essonne Mfoulou-Ze"]COUCOU! me revoilà!

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je maintiens qu'il n'y a aucun plagiat, car Israel est né en Egypte parce, Ils été une famille, 70 personnes serviteurs compris, et ils sont ressortis un peuple avec environ 3million et demi de personnes.

Il y a au moins une chose qui est certaine, c'est que nous lisons ou avons tous plus ou moins lu la bible. Pour ma part, je ne pense pas y avoir lu que Israel, au départ, n'était constitué que de ce cette seule famille dont Joseph, l'esclave vendu par ses frères, était issu.
Citation :
La bible nous dit que celui-ci ayant prospéré en Egypte, le reste de sa famille a suivi; ceux qui n'étaient pas de sa famille également. Le peuple Juif selon la même Bible, avait d'ailleurs ses croyances avant de proliférer en Egypte. Et ce n'était pas le christianisme.

Nous ne sommes pas ,dans une polémique. Pour les 70 personnes Génèse 46:27.

Citation :
Cette religion, que JC n'a d'ailleurs pas fondé

Jésus n'est jamais venu pour créer une religion, mais pour apporter un message.

,
Citation :
est devenue une religion "catholique", c'est à dire universelle (c'est le sens réel du terme) qu'après le concile de Nicée réuni le 20 mai 325. L'empereur Constantin, sentant son pouvoir menacé par la multitude de croyances, a trouvé comme stratagème de réunir tous les chefs religieux de son royaume et au delà. Il les a obligé à se regrouper dans une seule religion qui serait sous son contrôle et ferait de lui l'envoyé de dieu sur terre.


L'histoire de constantin est connu de tous, mais toute la chrétienté, si je peux m'exprimer ainsi n'est pas catholique, car il y a avant les protestants, les cyriliques, les messianiques.

Et c'est là que s'est constituée le regroupement de toutes les croyances existantes en dévotion à un dieu unique. Dieu que Constantin était censé représenter sur terre. Le tour politique était ainsi joué. Et la religion catholique (universelle) était née! Dites moi que tout ça ne s'inspire pas du Pharaon Akhenaton, l'homme que le monde entier reconnaît comme étant le "créateur" du Dieu unique!...

Citation :
La Bible, parlons en, est écrite à partir de ce qui a été appelé "Les manuscrits de la mer morte". Et eux, ont été découverts en 1947 de manière "fortuite" par deux Bédouins. Exactement le 29 novembre 1947, un certain A. Sukenik, spécialiste de la paléographie judaïque à Jérusalem les rendait publics. Seul bémol, la part de ses manuscrits qui a été publiée jusque là, ne mentionne nulle part JC!... Ils comprennent en tout 100'000 fragments de vieux textes juifs, répartis en 870 manuscrits différents, dont 220 sont des textes bibliques de l'Ancien Testament.

Dire que la bible a été écrite à partir des textes découvert en 1947, n'est toujours pas une révélation, mais dire que la bible est été écrit sur la base de ses textes est faut.

Obama a prété serment sur la même bible qu'Abraham Lyncoln, et il était président en quelles années, les manuniscrits ont été découvert, et confirment des textes bibliques, mais la bible n'a pas attendu ces textes, et l'ancien et le nouveaux testaments n'ont pas été écrits à la même époque, et je te rappel, que nous sommes en 2009 après JC.

QUE ces manuscrit ne parle pas de Jésus, soit, mais dans Esaïe 7, ils parlent certainement de la vièrge qui enfantera. Et on l'appellera Emmanuel, Dieu avec nous.



Mais revenons un instant sur le syncrétisme chrétien; puisque c'est bien de celà que nous parlons.

- La croix = symbole de la clé de vie égyptien. Pour info, le suplice qui était réservé aux condamnés à mort à l'époque où aurait vécu Jésus se faisait sur une poutre et non une croix.
Citation :
C'est historiquement vérifiable. Et le symbole adopté par les premiers crétins Ce n'est pas une injure. Les adpte de christ s'appelaient ainsi au début de leur mouvement. Ce n'est qu'après que "crétin est devenu péjoratif et équivalent d'imbécile était le poisson

Je loue ta perspicacité, mais a part être polémique ta démonstration ne prouve rien j'en suis désolé, que tu n'adhère pas ok, mais celui qui a écrit, l'Evangile de Luc a Aussi écrit les Actes des apotres, et il parle de chrétien, et le poisson vient de l'appel des disciples, je fairez de vous des pêcheurs d'hommes.

Alors Soyons serieux il y a des jours tous les jours ou les gens disent tout et le contraire.
!
Shocked Shocked Shocked
Citation :
- La vierge qui met au monde un enfant dieu = culte d'Osiris;

Et alors?

Citation :
- Noël = Solstice d'hivers, moment où les égyptiens antiques célébraient le renouveau de la nature;

Je suis au courant moi comme de nombreux chrétiens ne considéront pas noël comme une fête commune, je pense que tu devrais regarder les chrétiens de plus près, et tu serait étonné de voir, les sommes de connaissance qu'ils ont sur le sujet.

Je peux continuer à faire cette énumération, mais à quoi bon?
Citation :
L'affirmation selon laquelle la religion chrétienne est créée par Constantin n'est pas d'aujourd'hui. Son but c'était le pouvoir absolu. Cela, vous ne m'envoudrez pas de le dire, n'avait aucun lien avec le salut des âmes pêcheresses.[/
quote]

Constantin n'est pas Jésus, et il n'est pas le premier a manipuler les masses, c'est ce que faisaient également vos pharaon, en se faisant Dieu et frère de la Lune.

J'espérais autre chose pas des lieux commun.

Si je me devais me mettre à Faire le procès du bwiti que vous défendez avant tant d'ardeur, j'ouvrirai une rubrique nécrologique. Et il suffit de prendre le journal l'union, en 2005, 2006, 2007 quel écatombe.

Oui je préfère le Dieu d'Israel au Dieu de la foret, de la sitar, et le Dieu Star, entre le possésseur et la Sitar qui protège l'autre?

Nous nous croyons en un Dieu qui nous a créé à son image et Vous en des dieux objets créé en votre image, ok vive le Dieu Sitar, le problème c'est que si j'ai froid et qu'il me manque du bois, je la met dans le feu et ce qui est bizar elle brulera.

La baptème dans le Saint-Esprit, et le parlé en langue, je suis baptisé dans le Saint-Esprit et je parle en langue, Jésus la promis, je le vis, et je vis beaucoup d'autre chose. Mon Dieu est vivant, et il est mort pour moi, je n'ai plus qu'à l"adorer.

Une chose pour promouvoir, le bwiti, montrer des témoignage des gens heureux dans le bwiti, je veux les voir, car tous ceux que je connais, n'arrivent pas à me convaincre, leur vie sont étranges et y a toujours ces morts çà doit-être, Que des movais bwitiste, montrer moi les bon s'il vous plait, j'en ai dans ma famille, et çà pu la mort, peut-être qu'ils vont tous ressuciter, ou que ces menteurs de l'union invente.

Cela pue trop la mort, trouvez une autre religion, s'il vous plait pas le bwiti.

Peut-être que celui du Cameroun, est meilleur.

Vous voyez, si c'est pour çà, pour l'Eglise même Catholique anglobons, l'histoire dit que mais pour le bwiti l'actualité dit que...

A part des morgues, tels les croc morts dans les westerns, quel business ont peut faire avec çà, les belles paroles c'est bien mais à y regardé de pret, je n'y vois que désatre et malheur, adversité, haines, divisions, et c'est çà la religion qui va relever l'Afrique. Bon courage, vous en aurez besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 6:12

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


A mui donne moi des preuves, des références, pour que je puisse juger.

Le sujet, est suffisemment, important.

A mui des preuves, pas de sources orales, on ne peut authetifier des récits oraux datant des millénaires.

Je veux les sources, les dates de publication et l'assurance que ces rites étaient exclusivement Egyptien, car Isis, chez les sidonien, les chaldéens, c'est astarté. Donc ce n'était pas une exclusivité Egyptienne, car l'Egypye si elle était la plus grande nation de son époque, n'était pas la seule.

"a mui connais-tu cette mélopée ? a mi connais-tu cette épopée ?"
(Ekomy Ndong Mba, album "l"Afrikain").

a mui, ceux de Phénicie (sidoniens), de Sumer/Shumer (Chaldéens) et ceux de Kemet (egyptiens anciens) sont un seul peuple d'immigrés venus du Soudan ou Nubie. ceux de Sumer se faisaient appeler "les têtes noires" et leur divinité qui était "le pasteur des têtes noires" était Anu ; or, Anu (sing. Ani) en plus d'être le nom de l'ethnie soudanaise (nubienne) qui la première a colonisé il y a plus de 5000 ans la Vallée du Nil est aussi un qualificatif d'Ousir (Ousir Ani). la parenté entre phéniciens et habitants de la Vallée du Nil a été établie par Anta Diop (Nations Nègres et Culture).

on ne peut donc culturellement opposer ces trois entités que tu cites puisqu'elles sont un même peuple qu'une migration a finit par établir dans des aires géographiques distinctes. les équivalences présentes dans leur panthéon ou leurs systèmes de spiritualité ne sont que normales.

néanmoins la filiation pharaonique est le lien direct avec le judaïsme et le christianisme, puisque le peuple juif a physiquement résidé dans cette terre africaine de la Vallée du Nil. les grecs aussi, longtemps après eux y sont venus s'initier à la science, à la spiritualité africaines.

des temples d'Iset, Aset, Asata, Asta (Isis) existaient en Grèce. des prêtresses de la Vallée du Nil officiaient en Grèce. ce sont des faits. la spiritualité africaine pharaonique avec par exemple Amon Ra (menora = chandelier porteur de lumière dans le judaïsme) ; Amon, Amen (amen = "nous croyons" du judaïsme) ; Aton (Adonaï, adon aï = "mon Soleil dans le judaïsme / Adonis des grecs) ; Oushabati (shabbat, sabbat = "repos" dans le judaïsme) a immigré vers la bible.

voilà a mui des faits que la bible ne pourrait nier même si elle le voulait. je me permets a mui d'anticiper sur un prévisible "je ne vois pas le problème" de ta part, parce que problème il ya :

si la bible en disant "amen" dit officieusement "nous croyons à Amen, Amon ;
si la bible adore officieusement Amon Ra, Amon Rê ;
si en catimini la bible adore Aton...

alors il devient clair que ce que la bible où le peuple de la bible a reçu vient non plus de "Dieu", mais des Africains, c-à-d de toi et de moi par nos Ancêtres qui se tiennent en amont de la lignée. à ce moment les données changent radicalement. à moins que "Dieu" soit chez eux un nom codé pour désigner les "Africains" ?!

P.S : je n'essaye pas de te convaincre encore moins de vaincre. je me contente de rappeler des choses qui sont. je dis les choses telles qu'elles sont, comme toi ou n'importe qui d'autre pourrait les vérifier.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 7:10

Evindi Mot a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


A mui donne moi des preuves, des références, pour que je puisse juger.

Le sujet, est suffisemment, important.

A mui des preuves, pas de sources orales, on ne peut authetifier des récits oraux datant des millénaires.

Je veux les sources, les dates de publication et l'assurance que ces rites étaient exclusivement Egyptien, car Isis, chez les sidonien, les chaldéens, c'est astarté. Donc ce n'était pas une exclusivité Egyptienne, car l'Egypye si elle était la plus grande nation de son époque, n'était pas la seule.

"a mui connais-tu cette mélopée ? a mi connais-tu cette épopée ?"
(Ekomy Ndong Mba, album "l"Afrikain").

a mui, ceux de Phénicie (sidoniens), de Sumer/Shumer (Chaldéens) et ceux de Kemet (egyptiens anciens) sont un seul peuple d'immigrés venus du Soudan ou Nubie. ceux de Sumer se faisaient appeler "les têtes noires" et leur divinité qui était "le pasteur des têtes noires" était Anu ; or, Anu (sing. Ani) en plus d'être le nom de l'ethnie soudanaise (nubienne) qui la première a colonisé il y a plus de 5000 ans la Vallée du Nil est aussi un qualificatif d'Ousir (Ousir Ani). la parenté entre phéniciens et habitants de la Vallée du Nil a été établie par Anta Diop (Nations Nègres et Culture).

on ne peut donc culturellement opposer ces trois entités que tu cites puisqu'elles sont un même peuple qu'une migration a finit par établir dans des aires géographiques distinctes. les équivalences présentes dans leur panthéon ou leurs systèmes de spiritualité ne sont que normales.

néanmoins la filiation pharaonique est le lien direct avec le judaïsme et le christianisme, puisque le peuple juif a physiquement résidé dans cette terre africaine de la Vallée du Nil. les grecs aussi, longtemps après eux y sont venus s'initier à la science, à la spiritualité africaines.

des temples d'Iset, Aset, Asata, Asta (Isis) existaient en Grèce. des prêtresses de la Vallée du Nil officiaient en Grèce. ce sont des faits. la spiritualité africaine pharaonique avec par exemple Amon Ra (menora = chandelier porteur de lumière dans le judaïsme) ; Amon, Amen (amen = "nous croyons" du judaïsme) ; Aton (Adonaï, adon aï = "mon Soleil dans le judaïsme / Adonis des grecs) ; Oushabati (shabbat, sabbat = "repos" dans le judaïsme) a immigré vers la bible.

voilà a mui des faits que la bible ne pourrait nier même si elle le voulait. je me permets a mui d'anticiper sur un prévisible "je ne vois pas le problème" de ta part, parce que problème il ya :

si la bible en disant "amen" dit officieusement "nous croyons à Amen, Amon ;
si la bible adore officieusement Amon Ra, Amon Rê ;
si en catimini la bible adore Aton...

alors il devient clair que ce que la bible où le peuple de la bible a reçu vient non plus de "Dieu", mais des Africains, c-à-d de toi et de moi par nos Ancêtres qui se tiennent en amont de la lignée. à ce moment les données changent radicalement. à moins que "Dieu" soit chez eux un nom codé pour désigner les "Africains" ?!

P.S : je n'essaye pas de te convaincre encore moins de vaincre. je me contente de rappeler des choses qui sont. je dis les choses telles qu'elles sont, comme toi ou n'importe qui d'autre pourrait les vérifier.


farao

Les africains çà veut dire quoi sur 5000 d'histoire pour retenir ton chiffre, s'ils ont la même origine, et reduire le culte à des procimités sémantique.

Chez moi on woun, pour fenêtre qui vient de window en anglais, qu'est ce que je fais, si il y a une omélie dans en fang dans ma religion fang, et qui parle dê fenêtre, je dirais woun, et les anglais en venant étudier mon culte et en lisant woun, vont dire que ma réligion s'est inspiré de celle de ses ancètre car on trouve woun.

Soyons sérieux, si c'est tout y a pas de quoi, fouéter un chat.

Il a toujours été avéré que les gens adoraient le soleil, la lune, la foret avant le Dieu D'Israel, et que le Dieu d'Israel, n'est pas jugé utile de créer une nouvelle langue, et a choisi de s'adresser à son peuple par la langue dans laquelle il s'exprimaient, ne signifie pas qu'il s'agisse de la même religion.

Je comprend que l'africain veut exister mais il n'est pas nécessaire de jetter, car le message de ce Dieu, est plus qu'amen, plus que sabbat.

Alors, ce message universel d'amour, je le cherche dans les restes dans nos cultures, je ne vois rien, il se peut que je ne vois rien.

Je vais lire les sources a mui, j'ai pleinement confiance en tes connaissances.

C'est pas parce que je suis chrétien que je ne suis pas conscient de ce que je suis.

Mais la foi en Jésus a mui, me donne une force, ,une sérénité, que je ne vois pas dans les bwitiste que je connais, a mui, réforme d'abord le bwiti, peut-être que s'il y a quelques attraits tu pourras éveiller la curiosité de ceux qui sont comme moi.

Mais au de la de tout ce qui peut-être dit, vouloir absolument disqualifier le Jésus, pour faire vivre le Dieu, soleil, désolé, çà aussi c'est la science le soleil n'est pas un dieu, ni la lune, ni les arbres, ni le vent que des gens y croient, c'est leurs droit, mais c'est pure supersticions.

Donc si je dois être fière d'avoir un dieu soleil du tout, je n'en serais pas fier du tout.

Et quant tu nauras fins avec Jésus, ce seront les bouddistes, oui y'en a en Afrique, les musulmans, les raélien, y en a à libreville, les scientiste, etc.

A mui, Dieu a dit qu'Israel, n'empruntera pas et prêtera toujours, regarde.

On parle du complot sioniste internationnal, un si petit peuple sur plus de 6 ,milliards. Y a des oreuves de réalisation de prophéties bibliques rien que sur Israel, la bible la prédit, qu'ils seront dispercés, et qu'il reviendrons, et ou sont-ils la nation d'Israel, n'existe-t-elle pas.

Il faut lire les livres d'Ezechiel et de Daniel et tu y trouveras tous les grands conquérants des siècles à l'avance.

La bible en démonstration a fait c'est preuve.

Osborne était à Libreville, en Juillet 2007, à la télé, au nom de Jésus, les malades ont été guéris des sourds ont entendus, des fous ont été guéris, j'étais présent et pas que moi, et la télé était là, même des autorités, ministres au stade annexe.

J'ai des preuve dans ma propre vie, a mui tu sais de quoi tu parle, moi aussi, je sais en qui je crois pas en Aton, mais en Eloïm, en Jésus, je ne crorais jamais en aton, car c'est pas un dieu, c'est l'astre qui nous éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 7:38

Evindi Mot a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:


A mui donne moi des preuves, des références, pour que je puisse juger.

Le sujet, est suffisemment, important.

A mui des preuves, pas de sources orales, on ne peut authetifier des récits oraux datant des millénaires.

Je veux les sources, les dates de publication et l'assurance que ces rites étaient exclusivement Egyptien, car Isis, chez les sidonien, les chaldéens, c'est astarté. Donc ce n'était pas une exclusivité Egyptienne, car l'Egypye si elle était la plus grande nation de son époque, n'était pas la seule.

"a mui connais-tu cette mélopée ? a mi connais-tu cette épopée ?"
(Ekomy Ndong Mba, album "l"Afrikain").

a mui, ceux de Phénicie (sidoniens), de Sumer/Shumer (Chaldéens) et ceux de Kemet (egyptiens anciens) sont un seul peuple d'immigrés venus du Soudan ou Nubie. ceux de Sumer se faisaient appeler "les têtes noires" et leur divinité qui était "le pasteur des têtes noires" était Anu ; or, Anu (sing. Ani) en plus d'être le nom de l'ethnie soudanaise (nubienne) qui la première a colonisé il y a plus de 5000 ans la Vallée du Nil est aussi un qualificatif d'Ousir (Ousir Ani). la parenté entre phéniciens et habitants de la Vallée du Nil a été établie par Anta Diop (Nations Nègres et Culture).

on ne peut donc culturellement opposer ces trois entités que tu cites puisqu'elles sont un même peuple qu'une migration a finit par établir dans des aires géographiques distinctes. les équivalences présentes dans leur panthéon ou leurs systèmes de spiritualité ne sont que normales.

néanmoins la filiation pharaonique est le lien direct avec le judaïsme et le christianisme, puisque le peuple juif a physiquement résidé dans cette terre africaine de la Vallée du Nil. les grecs aussi, longtemps après eux y sont venus s'initier à la science, à la spiritualité africaines.

des temples d'Iset, Aset, Asata, Asta (Isis) existaient en Grèce. des prêtresses de la Vallée du Nil officiaient en Grèce. ce sont des faits. la spiritualité africaine pharaonique avec par exemple Amon Ra (menora = chandelier porteur de lumière dans le judaïsme) ; Amon, Amen (amen = "nous croyons" du judaïsme) ; Aton (Adonaï, adon aï = "mon Soleil dans le judaïsme / Adonis des grecs) ; Oushabati (shabbat, sabbat = "repos" dans le judaïsme) a immigré vers la bible.

voilà a mui des faits que la bible ne pourrait nier même si elle le voulait. je me permets a mui d'anticiper sur un prévisible "je ne vois pas le problème" de ta part, parce que problème il ya :

si la bible en disant "amen" dit officieusement "nous croyons à Amen, Amon ;
si la bible adore officieusement Amon Ra, Amon Rê ;
si en catimini la bible adore Aton...

alors il devient clair que ce que la bible où le peuple de la bible a reçu vient non plus de "Dieu", mais des Africains, c-à-d de toi et de moi par nos Ancêtres qui se tiennent en amont de la lignée. à ce moment les données changent radicalement. à moins que "Dieu" soit chez eux un nom codé pour désigner les "Africains" ?!

P.S : je n'essaye pas de te convaincre encore moins de vaincre. je me contente de rappeler des choses qui sont. je dis les choses telles qu'elles sont, comme toi ou n'importe qui d'autre pourrait les vérifier.


farao

A mui Abraham est d'Ur en Chaldée, donc un chaldéen. Tu apportes chaque jour les éléments à ma démonstration.

Le père du peuple d'Israel, c'est qui? Abraham.

Abraham engendra isaac, Isaac engendra Jacob qui est Isael.

Donc tu n'a pas plus de lègitimité qu'Israel de revendiquer ce patrimoine commun.

Il ne faut pas chercher les problèmes là ou il n'y a pas.

ET c'est normal que dans le vocabulaire d'Israel, il y ait des mots Egyptien, ils y ont vécu pendant 400 ans, moi j'ai constaté que même au village, il devient difficile de trouver une personne qui parle le fang sans mot français, chose que font encore les pounous très bien.

Si le français l'allemand et l'anglais sont rentré dans le fangs et que ces mots empruntés sont utilisé dans la lithurgie de al religion fangs.

QUe les européens nous ai influencé jusqu'à notre façon d'être et de vivre ne souffre, aucune contestation.

Du vocabulaire semblable, ne veut rien dire.

Il est facile de faire cela, a mui la vérité c'est que je ne vois pas ce que tu gagne à vouloir disqualifier Jésus et ses fous que nous sommes.

La seul info que j'ai apprise aujourd'hui, c'est les chaldéens viennent d'Afrique et Israel par Abraham, vient de Chadée.

Alors toujours usurpateurs et plagiaires, tu ne pourras me le démonter.

A mui comme dit plus haut, consacre toi réhabilité l'image du bwiti, peut-être cela pourra nous changer. Et pour l'image du bwiti, on a pas besoin d'écouter la diabolisation des blancs et des pantequotistes, il suffit de lire l'union.

A mui, mon Dieu n'est pas dans la foret, et est le créateur de la foret, il n'est pas dans la Sitar, il a créé lebois dans lequel on a formé la Star. Il n'est pas le soleil, il a créé le soleil.

Mon Dieu m'a donné la domination sur la terre et tout ce quelle contient l'homme ne domine-t-il pas la création?

A mui, tu sais je suis un vrai fang, mais ce n'est pas la religion que fait de moi un fang. Et en tant que fang, dès que tu m'appelles mui, toute ma culture surgit, et je te dois amour, hospitalité, et soutient, car je suis un fang et je connais ces valeurs.

Mais a mui, tu es mon neveu, ou mon avousso, pour que je comprenne.

Portes-toi bien a mui. Et que ton chemin soit voie de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 7:58

Je voulais dire a mui, que ton chemin soit toujours parsemé de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 14:29

merci a mui, le tien aussi a mui, le tien aussi.
ma ve wo akiba abui a bibotane abui_____

si tu permets maintenant a mui, revenons sur "Elohim" que tu cites, veux-tu ?

-djom osu é ne na : a mui, le suffixe "ïm" en hébreu est un pluriel, pas un singulier.

-djom ba : le radical "El" qu'on traduit maintenant par "Dieu" signifie simplement "soleil".

-djom la é ne na : "Elohim" = les dieux solaires". pour être juste on doit en fait dire "les Elohim". a mui, wa yen ? pire tu n'adoreras jamais Aton qui dans ta compréhension représente l'astre solaire, cependant la bible est parfaitement à l'aise avec sa forme hébraïque "Adonaï" (mon soleil) ?

tu sembles sincère a mui, je t'encourage donc à chercher, à fouiller afin de trouver par toi-même. mais si tu es vraiment sincère comme tu sembles le démontrer, je te demande d'être fort, parce que tu iras de surprise en surprise, parole de mui. si c'est la quête sincère de la vérité qui guide ta démarche, alors tu n'as rien à craindre. la vérité est le chemin, le guide, la force, la lumière qui nous éclaire. la vérité est une parcelle de cette réalité qu'on nomme Dieu.

cette lumière, cette force, cette parcelle de cette totalité qu'on nomme Dieu tu la portes en toi-même. elle est là dans ton cœur. elle n'est pas en dehors de toi. j'insiste sur ce point parce que si ta sincérité t'amène à tomber sur des choses qui bousculent ou mettent à mal les convictions dans lesquelles tu as été élevé, les repères qui constituent l'homme que tu es aujourd'hui, souviens-toi qu'une étincelle de ce qui constitue la grande lumière vit en toi.

ça c'est le mui qui parle ; le mui qui sait qu'il a un devoir d'honnêteté, de sincérité, de transparence, de clarté, de solidarité, de partage, d'humilité envers son mui. je t'encourage donc a mui à approfondir, et que la vérité motive toujours tes pas et nos pas à tous.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
mengue



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 17:02

Bonjour a tous
Je ne pourrai pas dire que je manquerai de connaissances sur se forum, vos débats et points de vus sont impressionnants. Et il faut courir vite pour vous suivre bref..
On ce qui me concerne je viens témoigner de ma vie dans le bwiti. certains membres de ma famille qui pratiquent des religions de toutes sortes et moi, nous sommes entendus après plusieurs débats pour dire dit que quelque soit la religion ou culte pratiqué le vérité et le seul DIEU se trouve dans tout un chacun .NOUS sommes tous des étincelles de L’ETRE SUPPREM ,donc des demi dieu ;il en vient a celui qui s aura le mieux s investir de son soit intérieur, de réaliser ou faire des choses plus impressionnantes que la norme humaine .ex : certains pasteur ,ganga, chaman, prête, etc. la maîtrise de soi et le respect des autres reste des valeurs qui nous emmènent a aller au devant de notre vie, la tolérance envers les autres nous fait grandir, avoir la voie c est de croix tout grandement ,et connaître son but dans la vie c’est savoir pourquoi on naît et pourquoi on meurt .
Etre bwitiste c est comme être chrétien ,musulman ou bouddhiste ,nous avant tous des valeurs a respecter et a honorer .La mission premier pour tous est je croix de faire ,d apprendre et de répandre le bien pour que nos pauvres ames puissent voir la lumière. Je suis née d une famille chrétienne et pratiquante mais aujourd’hui j’adhère au culte du bwiti ,tout simplement parce que c est la ou j ai pu comprendre des choses et vu la réalité qu’est notre vie .alors il appartient je pense a chacun de prendre le chemin qui lui convient ;il y a de mausaise personnes dans toutes les croyances et ils le deviennent pour des raisons connus que par eux ;nous ne sommes que des personnes a part entières et les actes mauvais n’ont pas commencer a se faire dans des confréries secrètes ou autres mais depuis la nuit des temps, pour se qui on lu la bible il s avent de quoi je parle .Le bien et le mal sont en nous, il nous appartient de développer le cote qui nous fait fremir .les enseignements spirituels nous servent de support et de conviction. Mais les choix reste le notre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 18:36

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
L'histoire de constantin est connu de tous, mais toute la chrétienté, si je peux m'exprimer ainsi n'est pas catholique, car il y a avant les protestants, les cyriliques, les messianiques.


Il y a un problème majeur à ce tu dis là, mon frère, c'est la chronologie des choses. Le mouvement protestant est né avec l'excommunication de l'évêque d'Anthioche par l'évêque de Rome. Et cela a été appelé le schisme.

Petite explication : Le mot vient du grec ancien σχισμός / skhismós, qui signifie « séparation », du verbe σχίζω / skhízô, « couper, fendre ». Pendant l'empire byzantin, les chrétiens se divisent en 2 groupes : les catholiques et les orthodoxes. Mais plus récemment, plusieurs schismes sont survenus depuis, tant à l'intérieur des églises orthodoxes que catholique-romaine.

Chez les Orthodoxes, le schisme des Vieux-Croyants (XVIIe siècle) a entraîné de violentes persécutions de la part des autorités tsaristes.

Chez les Catholiques, l'un des plus connus est, en France, celui de la Petite Église, consécutif au concordat de 1801 signé par le Premier Consul Napoléon Bonaparte avec le pape Pie VII: une partie des Catholiques refuse d'être dirigée par d'anciens clercs "jureurs" et préfère se passer de prêtres et d'eucharistie.

On ne parle pas de schisme entre l'Église catholique et les Églises protestantes (tant anglicane que réformées), car la séparation dans ce cas consistait en le rejet de l'Église par une communauté considérée comme hérétique, et non en une séparation décidée par une entité interne de l'Église.

Souvent, le schisme avec une confession est suivi de l'intégration des schismatiques dans une autre Église, ainsi en Allemagne, les Vieux Catholiques, qui contestent l'infaillibilité pontificale érigée en dogme par le Ier concile œcuménique du Vatican, font schisme en 1871 et se rapprochent de l'Église anglicane.

Les Orthodoxes d'Ukraine, refusant la domination du patriarcat moscovite, se séparent de lui au XVIe siècle pour rejoindre l'Église romaine sous le nom de grecs-catholiques. Avec les autres Catholiques de rite byzantin, ils sont communément appelés Uniates.


Çà c'est pour la petite histoire. Et, soit-il dit en passant, je t'invite à jeter un coup d'oeil sur les dates. Tu constateras que le concile de Nicée se tient au 4ème siècle, alors les diverses séparation, dont celle qui donne naissance au protestantisme, sont bien plus récentes. Je donne des références historiques. Essaye de nous en donner aussi. Car, il difficile que nous admettions ton exégèse à partir de tes simples convictions.
Pour une analyse de l'acte de séparation à proprement parler, je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 18:54

Evindi Mot a écrit:
merci a mui, le tien aussi a mui, le tien aussi.
ma ve wo akiba abui a bibotane abui_____

si tu permets maintenant a mui, revenons sur "Elohim" que tu cites, veux-tu ?

-djom osu é ne na : a mui, le suffixe "ïm" en hébreu est un pluriel, pas un singulier.

-djom ba : le radical "El" qu'on traduit maintenant par "Dieu" signifie simplement "soleil".

-djom la é ne na : "Elohim" = les dieux solaires". pour être juste on doit en fait dire "les Elohim". a mui, wa yen ? pire tu n'adoreras jamais Aton qui dans ta compréhension représente l'astre solaire, cependant la bible est parfaitement à l'aise avec sa forme hébraïque "Adonaï" (mon soleil) ?

tu sembles sincère a mui, je t'encourage donc à chercher, à fouiller afin de trouver par toi-même. mais si tu es vraiment sincère comme tu sembles le démontrer, je te demande d'être fort, parce que tu iras de surprise en surprise, parole de mui. si c'est la quête sincère de la vérité qui guide ta démarche, alors tu n'as rien à craindre. la vérité est le chemin, le guide, la force, la lumière qui nous éclaire. la vérité est une parcelle de cette réalité qu'on nomme Dieu.

cette lumière, cette force, cette parcelle de cette totalité qu'on nomme Dieu tu la portes en toi-même. elle est là dans ton cœur. elle n'est pas en dehors de toi. j'insiste sur ce point parce que si ta sincérité t'amène à tomber sur des choses qui bousculent ou mettent à mal les convictions dans lesquelles tu as été élevé, les repères qui constituent l'homme que tu es aujourd'hui, souviens-toi qu'une étincelle de ce qui constitue la grande lumière vit en toi.

ça c'est le mui qui parle ; le mui qui sait qu'il a un devoir d'honnêteté, de sincérité, de transparence, de clarté, de solidarité, de partage, d'humilité envers son mui. je t'encourage donc a mui à approfondir, et que la vérité motive toujours tes pas et nos pas à tous.


farao

A mui le peuple d'Israel, s'est formé pendant 450 ans en Egypte, et il parlaient quel langue au quotidien, nos frères et soeurs qui sont éparpillé, Si se mi fa'a mi ni'i, parlent quel langue.

C'est du pure bon sens il est tout à fais que cette langue fasse partie de leur vocabulaire, le découvrire des siècles après et vouloir, parler de plagiat, c'est un peu fort.

Mais qui a écrit la thora etl'a confié à Josué, écrivait dans quel langue, il n'a pas vécu avec eux, c'est un égyptien 100% au moins sur le plan culturel.

Et le mot Dieu est un mot Générique. Alors qu'il y ait une racine Egyptienne dans la langue juive, qui est un mélange des plusieurs langue, car à la base les hébreux parle l'araméen, la langue des Chaldéen, et la langue hébreux est un mélange de plusieurs langues.

Alors y trouvé des variantes égyptienne, quoi de plus normal. C'est du pur bon sens, et que le mot Dieu, en Hébreu, s'apparente au mot juifsz quand même, si c'est çà la démonstration, voir l'évolution des mots.

Au gabon, une femme qui vient d'acouché se dit moussonfi, et même les fangs l'ont adopté.

En fang c'est ndzédzégn, mais moussonfi sonne mieu, et est devenu le mot le plus usité en la circonstances.

Et vouloir tout ramener à l'Egypte et refusé, toutes évolution des conceptes même spirituel, sous prétexte que les Egyptien étaient les premiers...

Ce n'est pas ma façon, de voir le monde, je préfère les ponts, aux frontières, et l'Egypte a souveny été le soutien et le refuge d'Israel, tout au long de son histoire.

Nous voulons exister oui mais pas en refusant aux autres la part d'héritage qu'ils ont tiré de leurs contacts avec l'Egypte.

J'ai fait un an de linguiste avant la réforme Bayrou en 1996, car j'étais dans une faculté, on pouvait à l'époque prendre une option dans une autre discipline. Et je sais que l'association des mots peut conclure à des relations, mais pas à vos conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 19:16

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
L'histoire de constantin est connu de tous, mais toute la chrétienté, si je peux m'exprimer ainsi n'est pas catholique, car il y a avant les protestants, les cyriliques, les messianiques.


Il y a un problème majeur à ce tu dis là, mon frère, c'est la chronologie des choses. Le mouvement protestant est né avec l'excommunication de l'évêque d'Anthioche par l'évêque de Rome. Et cela a été appelé le schisme.

A Essonne ton érudition est grande, cependant je n'ai pas développer sur le protestantisme, je voulais simplement dire que l'Eglise n'a jamais été totalement unifié, et je dis avant les protestants, parce qu'ils sont plus connu de notre côté, il y a les cyriliques dont le culte a peu évoluer de celui des début de l'église. Pour le reste merci pour les explications.
Petite explication : Le mot vient du grec ancien σχισμός / skhismós, qui signifie « séparation », du verbe σχίζω / skhízô, « couper, fendre ». Pendant l'empire byzantin, les chrétiens se divisent en 2 groupes : les catholiques et les orthodoxes. Mais plus récemment, plusieurs schismes sont survenus depuis, tant à l'intérieur des églises orthodoxes que catholique-romaine.

Chez les Orthodoxes, le schisme des Vieux-Croyants (XVIIe siècle) a entraîné de violentes persécutions de la part des autorités tsaristes.

Chez les Catholiques, l'un des plus connus est, en France, celui de la Petite Église, consécutif au concordat de 1801 signé par le Premier Consul Napoléon Bonaparte avec le pape Pie VII: une partie des Catholiques refuse d'être dirigée par d'anciens clercs "jureurs" et préfère se passer de prêtres et d'eucharistie.

On ne parle pas de schisme entre l'Église catholique et les Églises protestantes (tant anglicane que réformées), car la séparation dans ce cas consistait en le rejet de l'Église par une communauté considérée comme hérétique, et non en une séparation décidée par une entité interne de l'Église.

Je ne parle pas de celà, tu le sais bien, et tu l'a dit.

Passons à autre chose, ce pur polémique, dit moins l'objectif que tu veux atteindre et je m'y retrouverai.

Je parle avec mui Evindi Mot au corps de garde, sur les termes juifs dans les cultes hébreux, je ne défends aucune thèses, mais je réfute certains propos, que veut nous faire accepter ici, comme des vérités absolues, ce qui n'est pas aussi sur, d'ou l'analyse, et je dois dire que j'en apprends beaucoup sur le sujet surtout avec mui Evindit Mot, a part que tout ce qu'il jour après jour, et éclairant le débat, infirme de plus en plus l'accusation de plagiat qui de mon point de vu n'est pas fausse sur le plan littérale, et mais injuste en regardant l'histoire entre les deux peuples, c'est du bon sens.


je n'ai nul envi de débattre des schismes et autres de l'Eglise catholique c'est pas le sujet, çà c'est un autre Débat, plus politique que spirituel.

Souvent, le schisme avec une confession est suivi de l'intégration des schismatiques dans une autre Église, ainsi en Allemagne, les Vieux Catholiques, qui contestent l'infaillibilité pontificale érigée en dogme par le Ier concile œcuménique du Vatican, font schisme en 1871 et se rapprochent de l'Église anglicane.

Les Orthodoxes d'Ukraine, refusant la domination du patriarcat moscovite, se séparent de lui au XVIe siècle pour rejoindre l'Église romaine sous le nom de grecs-catholiques. Avec les autres Catholiques de rite byzantin, ils sont communément appelés Uniates.


Çà c'est pour la petite histoire. Et, soit-il dit en passant, je t'invite à jeter un coup d'oeil sur les dates. Tu constateras que le concile de Nicée se tient au 4ème siècle, alors les diverses séparation, dont celle qui donne naissance au protestantisme, sont bien plus récentes. Je donne des références historiques. Essaye de nous en donner aussi. Car, il difficile que nous admettions ton exégèse à partir de tes simples convictions.
Pour une analyse de l'acte de séparation à proprement parler, je reviendrai
.

A Essonne, je n'ai nul prétention en ce sens et je suis certain, que je n'ai pas autant de connaissance que toi sur le sujet, et je n'ai pas dans l'immédiat, ni le temps ni les moyens de plonger dans cette étude.

J'ai certainement d'autres priorités, je voulais simplement signalé que l'Eglise n'a jamais été totalement, unifié et que c'est la partie européenne qui est la plus connu, de nous et dont nous parlons aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 19:27

mengue a écrit:
Bonjour a tous
Je ne pourrai pas dire que je manquerai de connaissances sur se forum, vos débats et points de vus sont impressionnants. Et il faut courir vite pour vous suivre bref..
On ce qui me concerne je viens témoigner de ma vie dans le bwiti. certains membres de ma famille qui pratiquent des religions de toutes sortes et moi, nous sommes entendus après plusieurs débats pour dire dit que quelque soit la religion ou culte pratiqué le vérité et le seul DIEU se trouve dans tout un chacun .NOUS sommes tous des étincelles de L’ETRE SUPPREM ,donc des demi dieu ;il en vient a celui qui s aura le mieux s investir de son soit intérieur, de réaliser ou faire des choses plus impressionnantes que la norme humaine .ex : certains pasteur ,ganga, chaman, prête, etc. la maîtrise de soi et le respect des autres reste des valeurs qui nous emmènent a aller au devant de notre vie, la tolérance envers les autres nous fait grandir, avoir la voie c est de croix tout grandement ,et connaître son but dans la vie c’est savoir pourquoi on naît et pourquoi on meurt .
Etre bwitiste c est comme être chrétien ,musulman ou bouddhiste ,nous avant tous des valeurs a respecter et a honorer .La mission premier pour tous est je croix de faire ,d apprendre et de répandre le bien pour que nos pauvres ames puissent voir la lumière. Je suis née d une famille chrétienne et pratiquante mais aujourd’hui j’adhère au culte du bwiti ,tout simplement parce que c est la ou j ai pu comprendre des choses et vu la réalité qu’est notre vie .alors il appartient je pense a chacun de prendre le chemin qui lui convient ;il y a de mausaise personnes dans toutes les croyances et ils le deviennent pour des raisons connus que par eux ;nous ne sommes que des personnes a part entières et les actes mauvais n’ont pas commencer a se faire dans des confréries secrètes ou autres mais depuis la nuit des temps, pour se qui on lu la bible il s avent de quoi je parle .Le bien et le mal sont en nous, il nous appartient de développer le cote qui nous fait fremir .les enseignements spirituels nous servent de support et de conviction. Mais les choix reste le notre.


Akiba o ne minga. Je n'ai plus rien à dire, tout d'un coup, tu es la première personne qui me donne envi d'en savoir plus sur le bwiti.

Merci pour ton intervention, et surtout pour la TOLERANCE.

Moi je suis chrétien et j'y trouve mon compte, et je suis fang.

A mengue abora, et n'ésite pas à nous éclairer, de ton savoir, que tu distille avec beaucoup d'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 19:34

Je reviens sur la question du schisme.

Parti donc de l'excommunication de l'évêque d'Anthioch, le protestantisme a consisté en un regroupement de l'ensemble des courants religieux chrétiens issus du catholicisme et qui ont pris naissance en Europe lors de la Réforme sous l'impulsion de théologiens tels que Martin Luther, Ulrich Zwingli puis Jean Calvin. Le terme lui-même est utilisé pour la première fois en 1529, quand les seigneurs et les villes qui suivaient la doctrine de Luther protestent contre les décisions prises par la seconde diète impériale à Spire, à majorité catholique.

Les protestants français, tous appelés « luthériens » au début par leurs adversaires, seront ensuite nommés par dérision « huguenots », puis « religionnaires ».

Mais, examinons la question sous un autre angle. L'histoire de la chrétienté montre à quel point les luttes de pouvoir et les problèmes d'orgueil ont conduit à son déchirement. Et pour rester dans la droite ligne de l'enseignement biblique, rappelons que le mal est entré dans la création de Dieu par Lucifer qui a "désobéit" à Dieu en se rebellant contre lui. Depuis l'église enseigne que la rébellion contre l'ordre établi est la source même du mal.

Or, comme nous l'avons déjà démontré, le protestantisme naît d'une rébellion, à la suite d'un accès d'orgueil de l'évêque d'Anthioch. Comment ne pas établir une correspondance avec la première rébellion qui plonge la création dans le mal? L'église protestante, elle même, a d'ailleurs éclaté en une myriade de petits courants qui, à l'exemple des fameuses "églises éveillées" dont tu dois faire partie, se réclament chacune à son niveau d'être les détenteurs de la vérité divine.

Cependant, pour rester dans la droite ligne de l'enseignement biblique, Jésus prévient les croyants en disant : "Beaucoup viendront en mon nom. Mais je ne les aurai pas envoyé". Dans le livre des révélations, Jean confirme cette prophétie en annonçant que quelques uns des signes annonciateurs de la fin des temps, seront : la prolifération des religions; les déchirements au sein de l'église; l'apparition de prodiges qui accompliront des miracles; etc. Je ne suis donc pas étonné, que tu soulignes le nom d'un prédicateur qui en aurait accompli à Libreville. On connait aussi le cas de Rennhart Bonke, venu lui aussi à LBV pour accomplir des miracles, avec la complicité de Béthanie. En fin des comptes, personne n'a été guéri. Et le saint homme s'est révélé être un dangereux trafiquant de drogue qui a été mis aux arrêts en Côte d'ivoire.

Les chrétien se croient investis de la mission de sauver le monde. Ils devraient avant tout se préoccuper de retrouver d'abord leur foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 19:49

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
Je reviens sur la question du schisme.

Parti donc de l'excommunication de l'évêque d'Anthioch, le protestantisme a consisté en un regroupement de l'ensemble des courants religieux chrétiens issus du catholicisme et qui ont pris naissance en Europe lors de la Réforme sous l'impulsion de théologiens tels que Martin Luther, Ulrich Zwingli puis Jean Calvin. Le terme lui-même est utilisé pour la première fois en 1529, quand les seigneurs et les villes qui suivaient la doctrine de Luther protestent contre les décisions prises par la seconde diète impériale à Spire, à majorité catholique.

Les protestants français, tous appelés « luthériens » au début par leurs adversaires, seront ensuite nommés par dérision « huguenots », puis « religionnaires ».

Mais, examinons la question sous un autre angle. L'histoire de la chrétienté montre à quel point les luttes de pouvoir et les problèmes d'orgueil ont conduit à son déchirement. Et pour rester dans la droite ligne de l'enseignement biblique, rappelons que le mal est entré dans la création de Dieu par Lucifer qui a "désobéit" à Dieu en se rebellant contre lui. Depuis l'église enseigne que la rébellion contre l'ordre établi est la source même du mal.

Or, comme nous l'avons déjà démontré, le protestantisme naît d'une rébellion, à la suite d'un accès d'orgueil de l'évêque d'Anthioch. Comment ne pas établir une correspondance avec la première rébellion qui plonge la création dans le mal? L'église protestante, elle même, a d'ailleurs éclaté en une myriade de petits courants qui, à l'exemple des fameuses "églises éveillées" dont tu dois faire partie, se réclament chacune à son niveau d'être les détenteurs de la vérité divine.

Cependant, pour rester dans la droite ligne de l'enseignement biblique, Jésus prévient les croyants en disant : "Beaucoup viendront en mon nom. Mais je ne les aurai pas envoyé". Dans le livre des révélations, Jean confirme cette prophétie en annonçant que quelques uns des signes annonciateurs de la fin des temps, seront : la prolifération des religions; les déchirements au sein de l'église; l'apparition de prodiges qui accompliront des miracles; etc. Je ne suis donc pas étonné, que tu soulignes le nom d'un prédicateur qui en aurait accompli à Libreville. On connait aussi le cas de Rennhart Bonke, venu lui aussi à LBV pour accomplir des miracles, avec la complicité de Béthanie. En fin des comptes, personne n'a été guéri. Et le saint homme s'est révélé être un dangereux trafiquant de drogue qui a été mis aux arrêts en Côte d'ivoire.

Les chrétien se croient investis de la mission de sauver le monde. Ils devraient avant tout se préoccuper de retrouver d'abord leur foi.


Je vais être juste. Je n'ai pas lu le centième, des sommes de connaissances que vous semblez posséder sur le sujet. Je n'ai pas le temps et je n'en aurai jamais, le temps, aparemment, vous êtes dans vos domaines disciplinaires.

Mais un bon procureur fait une instruction à charge et à décharge.

Je ne m'interesse pas au sujet, car mon quotidien et mes priorité ne me le permettrons jamais, car je n'ai pas choisie la voie des scienses dites humaines.

Je suis plutôt un matheu, je ne suis donc pas un contradicteur à votre mesure.

Mais sur certaines de vos conclusions, comme le supposé plagiat des juifs, le bon sens suffit a les réfuter.

Alors je me retire du débat, vous pouvez revenir à vos échanges sur le sujet.

Mais je maintiens et avec fermeté, que il n'y a pas plagiat, et l'influence du vocabulaire s'explique pour le reste, je n'ai rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 20:04

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je ne parle pas de celà, tu le sais bien, et tu l'a dit.

Passons à autre chose, ce pur polémique, dit moins l'objectif que tu veux atteindre et je m'y retrouverai.

Je parle avec mui Evindi Mot au corps de garde, sur les termes juifs dans les cultes hébreux, je ne défends aucune thèses, mais je réfute certains propos, que veut nous faire accepter ici, comme des vérités absolues, ce qui n'est pas aussi sur, d'ou l'analyse, et je dois dire que j'en apprends beaucoup sur le sujet surtout avec mui Evindit Mot, a part que tout ce qu'il jour après jour, et éclairant le débat, infirme de plus en plus l'accusation de plagiat qui de mon point de vu n'est pas fausse sur le plan littérale, et mais injuste en regardant l'histoire entre les deux peuples, c'est du bon sens.


je n'ai nul envi de débattre des schismes et autres de l'Eglise catholique c'est pas le sujet, çà c'est un autre Débat, plus politique que spirituel.

Tu vois mon cher frère, c'est justement une des choses qui me font croire que nous ne sommes pas invités à débattre avec toi. Tu voudrais nous convaincre de ta foi chrétienne; ce qui est une attitude tout à fait noble. Mais le problème, c'est que tu préfères que cela ne soit rien d'autre qu'une prédication devant laquelle nous devons nous incliner et dire "Amen".

Si tu avais pris la peine de me lire, tu te serais aperçu que les informations vérifiables 'sil vous plait! que je donne vont justement dans le sens de démontrer l'antériorité égyptienne et l'origine ousirienne de culte chrétien. En faisant ces quelques rappels historiques, j'apporte l'argument selon lequel la religion chrétienne telle que nous l'avons reçu de nos frères européens, est en définitive, la pâle copie du culte d'Ousir dont parle farao l'homme qui est noir et fier de l'être.

Mais je vais peut être te décevoir en te révélant que j'ai été élevé dans la pure tradition chrétienne. À cause de l'adhésion de ma mère à cette religion, j'ai tété christianisme, j'ai bu l'évangile, je l'ai mangé, je l'ai revêtu, je l'ai étudié, je l'ai prêché... Et puis un jour, j'ai commencé à me poser des questions. La plus fondamentale d'entre elles : Qui de Dieu ou des hommes veut faire de moi, noir, un ESCLAVE DE DROIT DIVIN? J'ai longtemps été tourmenté par cette interrogation qui me tailladait les entrailles. Et un jour, j'ai trouvé la réponse: Cela ne pouvait pas être Dieu, mais bien les hommes et leur duplicité. Depuis, je ne me suis tourné ni vers le Bwiti, ni vers une quelconque autre religion ou secte. J'ai suivi une chose qui est enseignée par toutes les religions connues de ce monde : Dieu en est nous. Depuis, le temple dans lequel j'adore mon Dieu est devenu mon corps. Et mon guide, l'esprit de discernement que Dieu a mis en moi. Il m'arrive, sur cette voie personnelle d'élévation spirituelle, que je défaillisse comme tous les hommes. Mais je reste serein sur la liaison que je crois établir avec mon Dieu. Et dans cette démarche, ma culture est la base de ma construction spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 23:00

A Medzan Essone, je partage tout à fait ce que tu viens de dire.Et d'ailleurs je disais dans l'un de mes messages précédents ne pas comprendre pourquoi une réligion dite révélée , peut écrire dans son texte fondateur(La Genèse en l'occurence )que le Noir est maudit et Condamné à être le serviteur ad vitaem eternam de ses frères et ne pas attirer de clignements d'yeux de notre part.Me dira-t-on que nos grand'parents qui ont vécu sans le chritianisme n'ont pas bien vécu?Qu'ils sont voués à l'enfer?Qui sont les autres pour décider de ce qui est bon en nous, pour nous?Pourquoi leur laissons-nous cet emprise sur nous, sur nos esprits?

Et cela se lit dans ses messages où certains d'entre nous, refusent catégoriquement l'idée que les réligions hébraïque , et ensuite chrétienne aient pu copier , plagier( ou emprunter, soyons conciliants) des textes egyptiens.Pourquoi serait-ce impossible?Les autres(Juifs, puis Chrétiens) sont-ils les seuls détenteurs de la Vertu? Sont-ils seuls détenteurs de la Vérité?En quoi sont-ils moins hommes que nous pour ne pas se livrer à l'exploitation des textes saints des autres peuples, surtout quand ceux-ci exercent un monopole sur la science, la politique et la réligion comme c'était le cas de l'Egypte à l'époque(Schéma d'ailleurs que nous reproduisons aujourd'hui par rapport à l'occident et son christianisme)?Bref, à ceux-là , je recommande de lire des oeuvres écrites par Cheick Anta Diop(Civilisation ou Barbarie,Antériorité des civilisations africaines...) et autres Théophile Obenga.A ceux-là, je pose la question, parceque je la crois éssentielle," Croit-il que la civilisation egyptienne a une antériorité noire"?
Cheick Anta Diop a démontré Scientifiquement , pas juste oralement les relations existantes à l'époque entre l'Egypte et ses vassaux(Sumerie et autres...).De même qu'il adémontré au colloque du Caire en 1974, "l'antériorité noire de la civilisation egyptienne".
Quoi,aujourd'hui, pour exprimer le summum de la richesse, de la puissance, on parle des USA(d'où viennent les mouvements pentecôtistes et L'Egypte Antique n'aurait pu jouer le même rôle à son époque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 23:11

Essonne Mfoulou-Ze a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je ne parle pas de celà, tu le sais bien, et tu l'a dit.

Passons à autre chose, ce pur polémique, dit moins l'objectif que tu veux atteindre et je m'y retrouverai.

Je parle avec mui Evindi Mot au corps de garde, sur les termes juifs dans les cultes hébreux, je ne défends aucune thèses, mais je réfute certains propos, que veut nous faire accepter ici, comme des vérités absolues, ce qui n'est pas aussi sur, d'ou l'analyse, et je dois dire que j'en apprends beaucoup sur le sujet surtout avec mui Evindit Mot, a part que tout ce qu'il jour après jour, et éclairant le débat, infirme de plus en plus l'accusation de plagiat qui de mon point de vu n'est pas fausse sur le plan littérale, et mais injuste en regardant l'histoire entre les deux peuples, c'est du bon sens.


je n'ai nul envi de débattre des schismes et autres de l'Eglise catholique c'est pas le sujet, çà c'est un autre Débat, plus politique que spirituel.

Tu vois mon cher frère, c'est justement une des choses qui me font croire que nous ne sommes pas invités à débattre avec toi. Tu voudrais nous convaincre de ta foi chrétienne; ce qui est une attitude tout à fait noble. Mais le problème, c'est que tu préfères que cela ne soit rien d'autre qu'une prédication devant laquelle nous devons nous incliner et dire "Amen".

Si tu avais pris la peine de me lire, tu te serais aperçu que les informations vérifiables 'sil vous plait! que je donne vont justement dans le sens de démontrer l'antériorité égyptienne et l'origine ousirienne de culte chrétien. En faisant ces quelques rappels historiques, j'apporte l'argument selon lequel la religion chrétienne telle que nous l'avons reçu de nos frères européens, est en définitive, la pâle copie du culte d'Ousir dont parle farao l'homme qui est noir et fier de l'être.

Mais je vais peut être te décevoir en te révélant que j'ai été élevé dans la pure tradition chrétienne. À cause de l'adhésion de ma mère à cette religion, j'ai tété christianisme, j'ai bu l'évangile, je l'ai mangé, je l'ai revêtu, je l'ai étudié, je l'ai prêché... Et puis un jour, j'ai commencé à me poser des questions. La plus fondamentale d'entre elles : Qui de Dieu ou des hommes veut faire de moi, noir, un ESCLAVE DE DROIT DIVIN? J'ai longtemps été tourmenté par cette interrogation qui me tailladait les entrailles. Et un jour, j'ai trouvé la réponse: Cela ne pouvait pas être Dieu, mais bien les hommes et leur duplicité. Depuis, je ne me suis tourné ni vers le Bwiti, ni vers une quelconque autre religion ou secte. J'ai suivi une chose qui est enseignée par toutes les religions connues de ce monde : Dieu en est nous. Depuis, le temple dans lequel j'adore mon Dieu est devenu mon corps. Et mon guide, l'esprit de discernement que Dieu a mis en moi. Il m'arrive, sur cette voie personnelle d'élévation spirituelle, que je défaillisse comme tous les hommes. Mais je reste serein sur la liaison que je crois établir avec mon Dieu. Et dans cette démarche, ma culture est la base de ma construction spirituelle.

A Essonne ce que tu n'as pas trouvé dans la foi en Jésus, ce qui est préférable, car je n'adhère pas au concepte religieux, que je considère plus politique que spirituel.

Tu as raison et mille fois raison, et je ressois ton témoignage, mais universalisé, ton expérience, laisse nous recevoir ton témoignage et exercer notre libre arbitre.

Je parle différemment, mais j'intervient, mais dire qu'à certain niveau du sujet, je suis largué, car vous êtes des cracks sur le sujet, moi pas, ce n'est pas refuser le débat.

Mon peu de philosophie, m'oblige par honnêteté intellectuelle, de dire quand je ne sais pas, je ne sais pas.

J'ai suvi trois cursus Théologique pour mieux comprendre, ce que je pratique. Je suis en connection avec Israel, et m'intéresse beaucoup à ce peuple pour mieu connaître ce que je pratique.

L'histoire de l'Eglise, je ne suis pas fermé, je la connais.

Mais je la lis avec un regard du chrétien, et je suis plus intéressé par les temps de révéil, et d'aposthasie qui marque la vie de l'Eglise.

Je suis allé au delà des prédications, et au dela, du niveau de base. Et je me suis imposé une discipline, écouter la parole de Dieu, et la mettre en pratique.

Et j'ai découvert au fur et à mesure que la foi est un processus, et au niveau ou je suis aujourd'hui, lorsque j'entends les gens parler de la foi en Jésus, il s'agit du niveau primaire et rudimentaire.

Essonne, je te promets, j'apprends de vos intervention, j'apprends beaucoup.

Mais sur le Dieu d'Israel, je connais plus que le message de base, je connais l'essance.

Je l'ai invoqué, dans ma vie et pour les gens autour de moi, et je vois les résultat. J'ai une paix, incroyable.

Tout cela n'est pas arrivé en un jour, mais j'ai persévéré, et j'ai persé le mystère. Car personne ne peut nous révéler Dieu, Dieu se révèle à tous ceux qui le cherche de tous leurs coeurs.

C'est pour cela que je différencie entre les fréquentants d'églises et les chrétien.

Ce que je réfute c'est ce souci pour vous affirmer de vouloir aux yeux des gens disqualifier le christianisme.

Il faut approfondir, un peu et l'approfondissement, c'est pas à l'église, et aucun pasteur n'y peu rien, c'est la relation personnelle avec Dieu.

Et cette dimension, exige de prendre sur soi-même.

Dieu agit, il existe, et je le connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 23:45

Ndzié'nnam'abé a écrit:
A Medzan Essone, je partage tout à fait ce que tu viens de dire.Et d'ailleurs je disais dans l'un de mes messages précédents ne pas comprendre pourquoi une réligion dite révélée , peut écrire dans son texte fondateur(La Genèse en l'occurence )que le Noir est maudit et Condamné à être le serviteur ad vitaem eternam de ses frères et ne pas attirer de clignements d'yeux de notre part.Me dira-t-on que nos grand'parents qui ont vécu sans le chritianisme n'ont pas bien vécu?Qu'ils sont voués à l'enfer?Qui sont les autres pour décider de ce qui est bon en nous, pour nous?Pourquoi leur laissons-nous cet emprise sur nous, sur nos esprits?

Et cela se lit dans ses messages où certains d'entre nous, refusent catégoriquement l'idée que les réligions hébraïque , et ensuite chrétienne aient pu copier , plagier( ou emprunter, soyons conciliants) des textes egyptiens.Pourquoi serait-ce impossible?Les autres(Juifs, puis Chrétiens) sont-ils les seuls détenteurs de la Vertu? Sont-ils seuls détenteurs de la Vérité?En quoi sont-ils moins hommes que nous pour ne pas se livrer à l'exploitation des textes saints des autres peuples, surtout quand ceux-ci exercent un monopole sur la science, la politique et la réligion comme c'était le cas de l'Egypte à l'époque(Schéma d'ailleurs que nous reproduisons aujourd'hui par rapport à l'occident et son christianisme)?Bref, à ceux-là , je recommande de lire des oeuvres écrites par Cheick Anta Diop(Civilisation ou Barbarie,Antériorité des civilisations africaines...) et autres Théophile Obenga.A ceux-là, je pose la question, parceque je la crois éssentielle," Croit-il que la civilisation egyptienne a une antériorité noire"?
Cheick Anta Diop a démontré Scientifiquement , pas juste oralement les relations existantes à l'époque entre l'Egypte et ses vassaux(Sumerie et autres...).De même qu'il adémontré au colloque du Caire en 1974, "l'antériorité noire de la civilisation egyptienne".
Quoi,aujourd'hui, pour exprimer le summum de la richesse, de la puissance, on parle des USA(d'où viennent les mouvements pentecôtistes et L'Egypte Antique n'aurait pu jouer le même rôle à son époque?



Ce à quoi je n'adhère pas c'est ce complexe d'infériorité, qui poind dans chacune de vos intervention, mais sur 5000 ans ou plus d'histoire, le noir dont on parle est-il tout a fait le même aujourd'hui.

Vous vous élévez en défenseur de la races noirs contre nous, les colonisés, ceux qui ne veulent pas comprendre, si je lis j'entends un propos politique, de revendication de la primauté de nos valeurs sur celles qu'on nous amène.

Mais l'antériorité africaine des civilisations égyptienne, signifie-t-il que nous devons restez bloqué au niveau de l'Egypte antique.

Ce qui est clair nous avons perdu notre primauté, ce n'est pas la faute des autres car à leur place on aurait fait pareil.

Réveillons-nous. Comme nous avons retrouvé nos exprits mettons nous au travail.

L'antériorité, oui et alors, c'est quoi la suite.

Vous êtes retrouvez vous devez être sereins car rassuré que vous n'êtes pas des sous hommes, et maintenant, les gens ne vous pas attendus pour faire leur introspections, ceux qui n'adhère pas à vos objectifs on d'autres trajectoir.

On ne va pas devenir agriculteur parce que nos ancètres l'étaient et qu'ils ont créé l'agriculture.

Si je préfère le travail du colon, en tant que femme ce qu'on attend de même, c'est d'assumer mes responsabilité vis-à-vis de ma femme, mes enfant et ma famille.

On vous entend, mais on ne partage pas votre croisade, le christianisme a copié, plagié, oui mais la foi en Jésus donne aussi la paix du coeur, permet aussi à certains de mieux se connaitre.

Si tu crois les noirs sont maudits, moi je ne suis pas maudit et je suis noir.

Ce qui me fatigue avec votre discours c'est que vous passez trop de temps à vivre dans le passé.

Et c'est l'occident qui vous a fait passé pour des sous-hommes, mais les noirs ont collaborés en vandant leurs frères, on est tout aussi responsable.

Car c'est pas les blancs qui allaient à l'intérieurs des terres.

Je n'ai pas besoin, de me rattacher au passé, pour être en paix, avec moi même.

Je suis fait à l'image de Dieu, je communie avec lui chaque jour. Et la bible me dis que je suis la tête et non la queux, même Israel a été maudit par Dieu à certains moments de leurs histoire et dispercé.

Dieu est un Dieu rédempteur.

Et si tu lis la bible tu apprendra, qu'une malédiction dure 3 à 4 génération, donc même si le noir avait été maudit, le sort serait levé depuis.

La bible dit que toutes les nations sont bénis en Abraham, et la dernière femme d'Abraham, Kétoura était une femme noir, et lui a fait plus d'enfant que les deux autres.

Donc, il y a une progéniture d'Abraham africaine, et elle est béni de la bénédiction d'Abraham.

La bible contient des millions de versets, il est facile d'en prendre, deux ou trois pour créer une guerre.

Je n'arrive pas à voir ce que vous voulez démontré, mais je ne sais à quel moment les fangs se sont singularisés nen devenant un peuple, je ne vous reconnais aucune autorité face à l'histoire, de prétendre, être olus que tout autre peuple l'héritier des civilisations égyptiennes.


A part vouloir exister. On peu empiler des connaissance, ce n'est pas pour autant que la conclusion est avéré. Ce que je conteste ce ne sont pas les faits mais vos conclusions.

Vous n'êtes pas les dépositaires, des rites de l'Egypte, car plusieurs peuples dans le monde entire peuvent s'en réclamer.

Prenez votre part, et laissez aux autres la leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 23:49

Ndzié'nnam'abé a écrit:
pourquoi une réligion dite révélée, peut écrire dans son texte fondateur (La Genèse en l'occurence ) que le Noir est maudit et Condamné à être le serviteur ad vitaem eternam de ses frères et ne pas attirer de clignements d'yeux de notre part.
Je ne sais pas, mais je peux me tromper, je ne sais pas si cela est dit explicitement dans la bible. Je crois plutôt que cela découle d'une interprétation humaine... Je peux me tromper sinon, alors éclairez-moi sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 13 Fév - 23:56

Bon. Nous avons dit beaucoup de choses sur cette question. Nous avons débattu, parfois avec toutes nos tripes. Le but n'était pas, à mon sens, de gagner des adeptes à l'une ou l'autre des approches. Quand je relis toutes les interventions qui ont été faites sur la question, je constate avec beaucoup de bonheur que nous avons tous une foi encrée en Dieu. Nos approches sont différentes. Mais nous ne sommes que des humains, avec ceci de particulier que nous n'avons aucun moyen de sonder véritablement les voies de Dieu. Aussi, ce qui compte, c'est notre capacité à rechercher notre voie intérieur et à nous épanouir à partir de celle-ci. D'aucuns ont souvent reproché aux chrétiens et aux religions dites "grandes", de vouloir imposer leur approche des choses, en vilipendant ceux qui explorent d'autres voies. C'est la seule attitude qui est attaquable ici. Les religions, toutes autant qu'elles sont, ne représentent rien de plus que des modèles de cultures. Les nôtres ont été et continuent d'être pilonnés par ceux avec qui nous partageons cette terre. C'est une question de domination politique. La recherche du divin est ailleurs.

C'est mon avis. Certains chrétiens pourraient lire cela et se dire en eux-mêmes : "Vade retro satana!". La seule réaction que je peux avoir face à cela, c'est un bon rire, faute de devoir en pleurer. Car, dans ma culture, il n'existe pas de Satan. En tout cas, pas dans tous les aspects que la plupart des religions connues lui donnent : un dieu négatif qui sabote l'action du bon Dieu. C'est peut être parce que nos ancêtres qui sont à l'origine de nos cultures ont une meilleure approche du divin.

Je crois que je vais créer une page pour cette question précise. J'espère que cela noous donnera une occasion de plus de nous exercer à la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une africaine [Senecio mweroensis ssp saginatus (Senecio saginata)]
» Sulcata - Réserve africaine de Sigean (11)
» Danse africaine
» un peu de variété africaine
» Réserve africaine de sigean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: