Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 11 Juil - 0:51

zok mekeng a écrit:
Essèzam mbolanioo
Le lobby producteurs de préservatifs n'ont aucun interret à ce qu'on entende le message du Pape.

Les réactions aux sorties du pape sur le préservatif sont-ils uniquement l'affaire du lobby du préservatif? L'affirmer à Zok Mekeng c'est laisser entendre que tout ceux qui, n'ayant rien à voir avec ce lobby, trouvent que le pape n'a pas à déniger le préservatif, sont des moutons du lobby du préso, ce dont je doute fort Suspect

zok mekeng a écrit:
Je ne suis pas chrétien encore moins catholique mais je suis entièrement d'accord sur ce thème avec le Pape.

Tout comme certains chrétiens sont sans doute aussi contre l'attitude du vatican sur ce sujet. Donc si impossibilité d'entente, que l'église continue son discours sur l'abstinence, mais évite de "salir" le rôle du préservatif. Si qq1 veut s'abstenir ok, mais dès lors qu'il vient dire à qq1 qui pense différemment que l'abstinence est le chemin, et au passage traite le non-abstinent de débauché, ça me rappelle furieusement la manie religieuse (chrétienne en l'occurence) à regarder de travers tous ceux qui pensent que Yesus n'est pas LE chemin mais un chemin. En quoi qq1 qui veut vivre sa sexualité et n'est pas abstinent, et qui pour cela recourt au préso (pour se protéger et protéger les autres), doit se voir donner des leçons sur l'unique chemin pour lui? Qui est plus responsable, un/une non-abstinent/e qui se protège, ou un/une pseudo-abstinent(e)/fidèle qui (connaissant l'être humain) ira succomber un jour sans se protéger parce que pape adzo na...No

zok mekeng a écrit:
Chacun doit etre en mesure de se controler sexuellement.

Si c'était le cas on pourrait conjuguer cette phrase à loisir : chacun doit être capable de ne pas tuer, chacun doit être capable de générosité, chacun doit être capable d'être responsable de sa famille, de son pays... Oui, tout ça est souhaité, mais pour l'instant en disant cela, on énonce une vérité vérifiable ou des VOEUX? Oui, chacun doit être capable de... mais pour le moment ce n'est pas le cas. What a Face L'homme parfait n'existe pas encore. On devrait y tendre mais en attendant le bout du voyage, on fait comment? Pour ceux de nos frères et soeurs qui ont et auront encore des partenaires multiples, on se lave les mains en disant qu'àprès tout qu'ils assument? Et encore une fois, vu que le monde est fait d'interconnexions, qui nous dit que même avec les meilleures idées sur la fidélité et autre, notre partenaire est aussi parfait que nous? Du simple fait qu'un fidèle, marié ou ce qu'on veut peut se retrouver par les aléas de la vie avec qq1 qui pensera (ou plus vraisemblable, agira) différemment, la prévention contre le Sida est l'affaire de tout le monde, avec tous les moyens en notre possession, et parmi ces moyens il y a le préservatif, qui a fait et fait ses preuves.

zok mekeng a écrit:
Toute la pub que l'on fait sur le condom n'obéïs qu'à une logique commerciale.

Ah bon? Je sais qu'il existe bcp de manipulation à Emomilang, mais je n'ai pas encore tellement vu les lobbys du préso dans la rue pour dire que le vatican n'a pas le droit de tenir un tel discours sur le préso. Par exemple ici, ce sont des asso comme Act up qui agissent bcp sur le terrain des manifs, ce sont des centres de planning familial qui conseillent anonymement, ce sont des asso africaines dont je connais qq unes et voient leur engagement concret qui sont là pr apporter conseils, infos ciblées et réconfort à des malades oubliés de tous et mis à l'écart... ou alors cette mise à l'écart c'est pcq'après tout, ces Africains par exemple qui souffrent isolés des conséquences physiques et sociales du Sida, ces gens qui souvent restent ici en France pcq le système de soins leur paraît mieux et sont uniquement soutenus par des assos ou services sociaux, l'ont cherché, ils n'avaient qu'à se controler sexuellement? Que dire de tous ceux qui sont très mal informés ou pas du tout sur les MST ou la sexualité simplement? Je me rappelle avoir été très tôt informée sur le Sida pcq j'avais un parent qui travaillait dans le domaine paramédical, mais je me rappelle très bien de nos têtes de jeunes quand on nous a parlé de cette maladie et de la peur rétrospective. Comment supporter que le discours du vatican sur le préso vienne saper tout un travail de prévention au motif que abstinence a bo na.. en sachant pertinemment que des jeunes ou adultes non-abstinents, il y en aura toujours confused En un mot, on n'a pas le Sida uniquement pcq'on a eu une vie sexuelle débridée Shocked Et pour avoir vu de nombreux cas de femmes, hommes et enfants avec cette maladie et qui ne l'ont pas cherché, ce discours sur le cadre du mariage, la fidélité, et le reste me laisse sceptique car, malheureusement pour beaucoup il s'arrête à des voeux pieux. Cela ne veut pas dire qu'il faut oublier ce discours, mais si il s'agit juste de sortir ce discours aux gens et zapper ce qui peut aider là, de suite, je trouve normal que des gens réagissent contre la position du vatican sur ce sujet.

zok mekeng a écrit:
Le sentiment d'être libre et de disposer de notre corps comme l'on veut est la cause du developpement de cette maladie.

Et que dire de ceux qui ont cette maladie sans avoir été dans le tableau que tu décris? Le Sida n'est pas que l'affaire des débauchés.

zok mekeng a écrit:
La vie se resume au plaisir personnel, individuel, égoïste...La multiplicité des partenaires sexuels en est la conséquence et le préservatif nous maintient dans cette illusion de liberté et de plaisir ingrat.

Est-ce que là il n'y a pas une certaine généralisation des comportements et un peu la perte de foi en l'Homme : il recourt au préso donc c'est un débauché en puissance Suspect Il ya des gens qui utilisent le préservatif avec un seul partenaire je suppose. Etre pour le préservatif n'est pas synonyme de "ma zu samba enying e bininga geki befam besë ya nsi". ça me rappelle un peu ma jeunesse quand, dès qu'une ado évoquait seulement le planning familial (contraception), limite tes mères te battaient car on te lançait des "aha ! donc wa zu kè ne wa ding befam a mseng miseng" Kié !!! Shocked Conséquence : grossesses indésirées, avortements ou prise de contraceptifs en cachette avec les risques que cela a. Il y a des gens qui pensent qu'on ne doit avoir de rapports sexuels que dans le mariage, qu'ils souffrent que d'autres peuvent ne pas penser ainsi. Un parent a le droit de penser que sa fille/fils de 20 ans pratique l'abstinence, tout comme un autre peut se dire que sa fille de 20 ans a le droit d'avoir une vie sexuelle, et réagir quand qq1 qui influence des millions de personnes vient dénigrer un moyen de contraception efficace. Un parent a le droit de ne pas considérer sa fille de 20 ans qui pratque le sexe avec son petit ami comme une débauchée What a Face J'aimerai vraiment savoir si les tenants de l'abstinence l'étaient (abstinent/es) à 18, 20 ans bref plus jeunes? Pkoi exiger des autres ce qu'on n'a peut-être pas fait soi-même?

zok mekeng a écrit:
Il nous cache nos responsabiltés et nous rend volage et donne l'illusion d'etre puissant et fort.

Vraiment? Donc fidélité ou abstinence... pour ceux qui peuvent. Et le reste? Si ceux qui peuvent estiment qu'ils le peuvent car "forts moralement", leur morale et force ne devraient pas les pousser à avoir pitié de leurs frères/soeurs qui eux ont besoin d'une canne, d'un préso? Et le dieu d'amour qui demande d'aider son prochain ane vé? Sincèrement je ne suis pas calée côté etudes sur les comportements sociaux et psycho qu'induirait le préservatif, dont s'il en existe qui prouvent que l'usage du préservatif
Citation :
nous cache nos responsabiltés et nous rend volage et donne l'illusion d'etre puissant et fort
, ça m'interesse de les lire. Pour ce que je sais auprès de certains services, certains en découvrant un moyen de contraception se sentent plus sereins, moins anxieux, dont vivent une sexualité plus épanouie et cela ne signifie pas nécessairement coucher avec XYZ mais peut-être aussi, coucher le coeur en paix car on sait qu'on ne risque pas (dans une certaine mesure car le risque zéro...) maladie ou grossesse même avec sa personne Laughing Donc, pourquoi ne voir que le supposé mauvais aspect du préservatif (sur le comportement) et non ses apports positifs? confused

zok mekeng a écrit:
Or ce sont justement ces comportements sexuels irresponsables qui font vivre le SIDA.

Donc pour suivre ce raisonnement, le fait d'être pour le préservatif rendrait volage? Cela a été vérifié et cela concerne tous les gens (ou une majorité significative) de ceux qui utilisent le préservatif? Et si le fait d'être au départ "ebamba" tenait d'abord à la personne et non à un bout de latex? Avec ou sans préso, on restera ebamba. Lutter contre l'ébamba dans ce cas ne passe pas nécessairement par l'opposition au préso, supposé être la cause première de l'ebamba. Oui dans une certaine mesure, il peut l'encourager, mais cause première, je suis sceptique. Je ne dénie pas que ce dernier peut interagir avecle reste, mais pourquoi vouloir mettre le préservatif en amont des comportements des gens ou en opposition avec nos convictions morales? Si on a ses convictions, qu'on les vive, mais pkoi pcq pour l'abstinence on penserait que chacun est pour et qu'on tiendrait un discours dévalorisant sur le préso?

zok mekeng a écrit:
E bot bam pourquoi est-ce que la fidèlité et l'abstinence font tant peur?

Je ne pense pas que ces nobles voeux font peur à Zok mekeng. Je pense juste qu'une partie des gens d'Emo pensent que ces notions sont des idéaux auxquels nous voulons tendre, mais qu'y arriver c'est un peu comme aller à la recherche de sa vraie spiritualité. Si fidélité et abstinence étaient aussi faciles à atteindre, prostitution, infidélité et le reste ne feraient pas partie de notre monde depuis kala kala !Suspect. J'essaye juste de raisonner non pas de façon exclusivement morale, mais aussi avec pragmatisme.

zok mekeng a écrit:
Rassurez-vous, elles font surtout peur aux multinationales productrices des préservatifs. Les enfants sont de plus en plus précoces sexuellement. Ces enfants ne gagneraient-ils pas à attendre le plus longtemps possible.

Je ne vois pas le rapport entre notre regard (personnel) sur la fidélité/abstinence, les multinationales et la précocité des jeunes d'aujourd'hui? Pour la dernière, au risque de m'avancer, je pencherai plus vers nos modes de vie (alimentation, sexualisation médiatique et celle-ci n'est pas issue du préso... même si qq part le fait de savoir que le préso est là pourrait la nourrir. Nourrir qq chose n'est pas être la cause de cette chose.) La précocité sexuelle des enfants est-elle la faute du préservatif? D'ailleurs, faut-il nécessairement lier précocité sexuelle et précocité naturelle? Selon moi, ce sont deux choses qq part différentes. Aujourd'hui comparativement à il ya 15 ans, des filles de 11, 10 ans voire même 9 ans encore en primaire sont réglées ici a Fala, mais ces enfants quoique précoces naturellement, cela ne signifient pas sexuellement, elles ont déjà des idées. Peut-être que je te comprends mal, mais j'ai du mal à voir aussi clairement que toi la relation de cause à effet préservatif = débauche des sens? Donc pour une majorité des gens, avec un morceau de latex hop on s'en donne à coeur joie? Vu que le préso masculin est le plus usité donc ça concerne plus les hommes? Hum quand on dit souvent que les hommes sont... confused

Et pour la question des enfants qui gagneraient à attendre, problème ane na, + ils sont précoces (physiquement et/ou sexuellement), + ils encourent le risque de coucher sans savoir quelles en sont les implications (maladies, grossesse, études perdues...). Donc en tant que mère, je préfère mil fois, en tenant un discours "moral", protéger aussi ma fille ado en lui parlant de contraception et dont de préservatifs. J'encourage des classes de CM2 ou 5e où on fait vraiment des cours à nos enfants sur le corps humain, le préservatif, etc... Cela ne veut pas dire qu'on les prépare à la débauche, mais on leur donne grâce à une information ciblée à leur âge, le moyen de ne pas se fourvoyer plus tard, au moment X. Car, le pragmatisme devrait nous faire voir que les discours, aussi moraux soient-ils, courent le risque de ne pas faire long feu surtout chez des populations jugées fragiles (jeunes, femmes...). Donc, oui pour responsabiliser par le discours moral (et agir décemment soi-même car le meilleur exemple vient d'en-haut), mais devant un ado travaillé par ses hormones ou que sais-je, je ne lui dirai pas que le préso ou pilule ou autre va le pousser à la débauche. confused Et ceux qui trouvent que le pape a raison de dire ce qu'il dit sur le préso, oublient que cette pandémie menace plus particulièrement quelle partie de la population africaine : sa jeunesse, son avenir.

zok mekeng a écrit:
Certainement, en maturité et surtout en progression scolaire et universitaire. Et nous que voulons-nous?Vivre! Pour voir nos enfants grandir et/ou pouvoir réaliser nos rêves sans SIDA. Alors il faut etre pragmatique, nous avons plus d'assurance de pouvoir atteindre nos objectifs de la vie en ayant les yeux bien ouverts. Le SIDA est là, il fait des ravages. Ne vivons pas comme s'il était vaincu ou qu'on le controle. il faut etre rigoureux car notre santé en dépend. Nous n'avons pas droit à l'erreur.

Je suis d'accord avec toi quand tu tiens ce discours. Nous n'avons pas droit à l'erreur pour nous-même, notre entourage, nos enfants. Nous n'avons pas droit à l'erreur et nos convictions morales ne doivent pas nous écarter des moyens plus concrets de protéger ceux qui doivent l'être, de conseiller ceux qui doivent l'être car, à moins que les êtres humains soient tous pareils, nous ne sommes pas égaux devant l'impact qu'aura sur chacun une information ou une prise de position.

zok mekeng a écrit:
La fermeté est la seule exigence. Seules la fidelité et l'abstinence nous mettent à l'abri de ce nvog nzang. Me liga mina.

Là désolée je ne partage pas du tout ce point de vue car, ces deux choses que tu cites, si elles étaient si ancrés en l'être humain, les relations extraconjugales n'existeraient pas, les MST non plus, les idylles et donc possibilités de sexe entre jeunes (qu'on a à + de 99% connus ici à ces âges de nos vies je parie:silence: ) bref... un monde que chacun désire, mais qui n'est pas encore là et en attendant sa venue, notre devoir et exigence sont d'agir en tenant compte de tous les paramètres.

Qu'on me prouve que le discours du pape sur l'abstinence et le reste a autant d'impact sur le recul du Sida, le recul de l'infidélité, des grossesses non désiréesetc. et là je deviendrai peut-être catho et le supplierai, s'il touche tant les esprits (et pousse à changer concrètement les choses), à nous tenir des discours sur : ne pas être tribaliste, cesser les conflits... bref de quoi nous aider grandement. Bcp de nos problèmes a Afirikara trouveront ainsi une fin. Mais tant que, sur le domaine du Sida, malgré le discours du vatican depuis X années, le mal est toujours là voire empire dans certains pays, je resterai sceptique sur l'abstinence et fidélité comme seules chemins, et penserai que l'information, la contraception et notamment le préservatif ont leur grand rôle à jouer pour sauver des vies.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 11 Juil - 15:33

minyalane mi Ngoan Ewondo !!!

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 13 Juil - 19:36

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Hum ! Cette histoire de préservatif accusé de favoriser la débauche. Le préservatif n'existait pas encore que la "débauche" faisait déjà la fête à Emomilang ... silent

Citation :
Le pape défend le principe de la sexualité dans le cadre exclusif du mariage

Et pour êtres humains n'ayant pas trouvé leur part de "mariage", sont-ils condamnés à ne pas avoir de relations sexuelles car, depuis que le monde est monde il y a toujours eu une catégorie de gens pas mariés et pas nécessairement pcq'ils le voulaient, mais les raisons sont multiples. Le mariage est-il l'exclusif chemin pour deux adultes de s'unir physiquement, et si oui, quel type de mariage vu que chaque société a ses particularités? Parler de relations sexuelles juste dans le mariage est-il un idéal ou un regard pragmatique sur la réalité, plus complexe?

Citation :
Et le préservatif, permet surtout de limiter les risques liés à une sexualité avec des partenaire multiples.

Rien que pour ça (et parce que idéalisme mis à part de nombreux humains auront encore et encore des rapports avec des partenaires multiples), le préservatif a toute sa place à côté d'autres moyens de lutter contre les MST et aussi, ce qui semble souvent oublié, les grossesses non désirées.

Citation :
Le pape ne peut pas dans ce cas encourager son usage. Cela ressemblerait à encourager la débauche.

Dans ce cas ils sont des milliards à Emomilang à vivre dans la débauche si celle-ci consiste à avoir des relations sexuelles hors le cadre exclusif du mariage. Et si le pape, connaissant l'influence qu'il a sur certains esprits, se contentait de parler d'abstinence et autre sans par la même occasion "dénigrer" le préservatif?

Citation :
Le sida tue oui, mais ceux qui ont des relations sexuelles en dehors du cadre du mariage ne tienne pas compte des propos du pape à ce sujet, alors pourquoi devrait-il attendre l'avis du pape, pour le préservatif.

Rapport ane vé? Le Sida ne tue pas que ceux qui ont des rapports hors mariage. Début des années 90 à Ongola quand on a commencé à évoquer publiquement le Sida, ce que je voyais, c'était par exemple des femmes mariées qui succombaient alors que leur vertu ne faisaient aucun doute. Pourtant, parmi ces mariés, je parie que bcp ne faisaient ça qu'avec leur partenaire dans le cadre exclusif du mariage. En un mot, le Sida ne tue pas que les "ebamba boys and girls".

Pour l'avis du pape sur le préso, je pense que bcp de non chrétiens, catho ou croyants contre-discours papale considèrent justement ça comme leur affaire à ndom dzam, pcq, hormis l'ideal de fidélité, ces non-chrétiens et non catho font la chose avec des chrétiens et catho et tout ce qui trouvent que le papa a raison... donc ce que le pape dis sur le préso devient aussi leur affaire... pcq si parmi les catho certains se retrouvent tout de même à pêcher en "oubliant" de se protéger, voilà quoi !!!

Citation :
Il sn'écoutent pas le pape sur la sexualité, qu'ils n'écoutent pas non plu au pape au sujet du préservatif. Car le pape ne peut que défendre, le mariage, la fidélité et l'abstinence pour les célibataires.

Je ne vois vraiment pas le lien entre écouter ce que dit le vatican sur la sexualité (abstinence et le reste), et le désir de se protéger? Soyons réaliste, chacun de nous voudrait que l'idéal de fidélité se réalise, mais c'est comme l'idée de paradis, c'est loin, très loin d'être le cas aujourd'hui. No En attendant, on se contente seulement d'idéaux ou on tient aussi compte des moyens à notre portée? Pourquoi ne pas conjuguer les deux (discours moraux sur la fidélité) et non-dénigrement du préso? Pcq pour le vatican l'un exclue l'autre? Donc le vatican lui-même a si peu confiance en ses ouailles au point de les juger coupables d'avance : s'ils recourent au préso, ils vont sombrer dans la débauche ?!!!

Citation :
Que les célibataires se marient;

Kié ! Donc il suffit maintenant de vouloir pour se marier pour que ça arrive, et donc avoir le droit de coucher et éviter la débauche?

Citation :
Voila la mission du pape, dire autre chose serait contraire à sa mission.

Sa mission est certes, comme la mission de chaque être humain, d'encourager des comportements plus "élevateurs", mais en attendant que tout le monde atteigne cette "élevation", sa mission, comme la mission de chacun d'entre-nous et particulièrement lui qui a une influence sur des millions de catho, est de les "protéger" en ne dénigrant pas aussi régulièrement et méthodiquement une méthode de protection efficace contre un fléau. En un mot, la morale (notre morale, l'idée qu'on se fait d'une chose) doit-elle l'emporter sur un moyen pratique d'aider des vies à être sauvées? C'est comme si le vatican était contre l'alcoolisme, et par ricochet, se mettait à dénigrer les campagnes de sécurité routière au motif que ceux qui boivent et causent des accidents n'ont qu'à ne pas boire ! Or, malgré le fait qu'on sait tout le mal que peut faire l'alcool, il ne viendrait à l'idée de personne de remettre en cause la sécurité routière au prétexte que les gens n'ont qu'à moins boire. Donc, si on sait pertinemment que l'infidélité sera toujours pratiquée par une frange du monde, pourquoi affirmer que le préservatif (qui permet de pallier à certaines conséquences de l'infidélité), est quasi une monstruosité? Pour moi, le préso c'est un peu comme la sécurité routière. On sait que pour vraiment réduire le nombre d'accidents, ne pas boire avant de conduire est la solution. Mais, on sait aussi que des gens continueront à boire, et aussi pour cela, on continue les campagnes de sensibilisation sans se dire "chacun assume ! Que ceux qui boivent avant de conduire aillent jusqu'au bout de la logique", et on dit qu'un groupe, qui viendrait affirmer que la sécurité routière est un leurre, a raison sur toute la ligne Le discours du pape sur le préso ne concerne pas que les croyants, car à Emomilang, lesdits croyants couchent avec des non-croyants donc, tout le monde est concerné.

Citation :
La liberté sexuelle est un choix, mais que ceux qui font ce choix aillent jusqu'au bout.

A savoir? Vous couchez hors du mariage, et tant pis si mort au RV? Oui, la sexualité est un choix, mais si le choix des uns est lié à l'influence du discours du pape sur de potentiels partenaires, bia bo ya, on devient concerné par ce que dit le pape malgré soi.

Citation :
Mais on fait un faux procès moral au pape, c'est pas le pape qui dit aux gens de vivre dans la débauche, et ces gens doivent assumer leur choix.

J'aimerai bien savoir en quoi avoir des rapports hors mariage (lequel d'ailleurs?) équivaut à vivre dans la débauche et donc à l'inverse, dès qu'on est marié on est présumé non débauché? Dans ce cas sur cette terre nous sommes des milliards de débauchés. Et aussi, si des hommes et femmes mariés se retrouvent avec le Sida, quel conclusion en tirer sinon que même dans le cadre exclusif du mariage rien n'est vraiment garanti. Donc les arguments du vatican Suspect Oui, je comprends que ce n'est pas lui qui va faire des pub sur le préso (on ne le lui demande pas d'ailleurs), mais qui lui interdit de laisser le préso jouer son rôle? En un mot que le vatican vende sa chapelle sans au passage dénigrer le préservatif c'est ce qu'on lui demande un minimum.

Citation :
Le pape a raison, et il est impossible qu'il change d'avis ou qu'ils disent le contraire.

Il a raison sur quoi exactement? Il a raison que le sexe ne doit se pratiquer que dans le mariage? Donc il exclut de facto une partie de l'humanité d'une si belle invention lol! Il a raison sur le fait que chaque homme et femme est capable d'être fidèle? Ah si seulement !!! Il a raison que l'abstinence est tiptop? Oui, l'abstinence est un chemin, mais malheureusement comme certains ne le choisiront jamais, on les condamne d'avance pcq pas pour l'abstinence? Il a raison sur le fait que le préservatif est un moyen? Oui, je suis d'accord avec lui, le préservatif est un moyen de contraception et protection, et on ne devrait pas oublier la "moralisation" mais en attendant qu'elle s'établisse et se pratique pour et chez tous, on fait aussi avec le reste. Il a raison en disant que le préso encourage les rapports multiples? Il se base sur quoi exactement pour l'affirmer? D'ailleurs, problème woé ane vé a sexualité mbot si ces gens en connaissance de cause font ça en se protégeant et assument toutes les conséquences de leurs actes?


Ma soeur, je soutien qu'on fait un faux procès au Pape. Car s'il cède à la mode et aux pressions, il doit poser sa démission.

Je ne condamne qui conque, mais j'explique la position du pape par rapport à ses fonctions.

Le pape n'a pas à consieller au gens d'utiliser les préservatifs. Et il a un point de vue sur le sujet.

Le gens font ce qu'ils veulent et il assume, demander au pape de cautioner le préservatif. C'est comme demander à un chef de l'Etat de vendre son pays, car sa mission c'est de conserver l'intégrité du territoir national.

Et la responsabilité du pape, c'est de défendre des valeurs, et la sexualité est l'une des ces valeur. Et la mission du pape est de promouvoir et de défendre la sexualité dans le cadre du mariage.

Cela ne s'adresse pas à ceux qui n'adhère pas au discour du pape. Le pape s'adresse aux catholiques.

Il leur dit pas de sexe hors mariage.

Ceux qui font le contraire qu'ils soient responsablee en se protégeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 13 Juil - 19:44

Chacun est maître de sa vie.

Et use de son corps comme bon lui semble. Et chaque décide de comment il utilise son corps.

Il y a les tenant de la sivilisation du sexe, avec toutes les libertés qui vont avec.

Il y en a d'autre qui ont une autre approche de la sexualité, plus morale.

Au lieu d'attaquer le pape, dites à ceux qui s'expose sexuellement, de faire comme si le pape n'avais rien dit car sur, le choix de leur sexualité, ils ont décicé de ne pas tenir compte du ponit de vu pape sur le sujet.

Alors qu'ils aillent jusqu'au bout de leur logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 13 Juil - 20:01

Citation :
Il y a des gens qui pensent qu'on ne doit avoir de rapports sexuels que dans le mariage, qu'ils souffrent que d'autres peuvent ne pas penser ainsi. Un parent a le droit de penser que sa fille/fils de 20 ans pratique l'abstinence, tout comme un autre peut se dire que sa fille de 20 ans a le droit d'avoir une vie sexuelle, et réagir quand qq1 qui influence des millions de personnes vient dénigrer un moyen de contraception efficace. Un parent a le droit de ne pas considérer sa fille de 20 ans qui pratque le sexe avec son petit ami comme une débauchée :

Ok, souffre que le pape sur le sujet qui s'adresse aux catholiques, donnent son point de vu aux catholiques.

Il y en a qui peuvent crié au scandal, lorsque le ministère de la santé conseil le préservatif, pour lutter contre le sida.

Mais personnes ne le fait car le ministère est dans son rôle, il ne tient pas compte des opinions morales ou religieuses, et chaque groupe prend ce qui lui convient.

Mais si un pasteur conseil le préservatif, il va s'attirer la foudre des ses frères dans la foi.

Et le pape est un pasteur, si Benoit XVI était ministre de la santé il tiendrait un autre discours.

Mais il est pape. On ne paut pas demander à AKOMA MBA d'avoir un discour différent de sa mission, et on ne peut pas lui dire de ne rien faire si quelqu'un d'autre s'est emparer du "ntoum mbô", car AKOMA ne laissera jamais passé.^Il se débarrassera de celui qui convoite le "ntoum mbô", car c'est AKOMA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 17 Juil - 19:48

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
(...) Mais on fait un faux procès moral au pape, c'est pas le pape qui dit aux gens de vivre dans la débauche, et ces gens doivent assumer leur choix. (...)
Je pense comme toi moadzang. Sur cette histoire du port du préservatif, je crois qu'on a fait un faux procès au pape. C'est une constatation personnelle, elle n'implique personne d'autre et chacun est libre de dire le contraire. Que voulait-on qu'il dise? On est tous d'accord, je pense, que l'utilisation du préservatif peut être, et est souvent dans nos contrées - je me limite à celles-ci-, la porte ouverte à une multiplication de partenaires, même chez les personnes mariées, et qu'elle est donc une porte ouverte à une plus grande exposition aux MST. Je connais quelqu'un qui aime répéter tout le temps, parlant des hommes et des femmes, qu'à Libreville, personne n'est à personne. Toute une philosophie.
Le préservatif encourage la débauche et pour moi aussi, il ne résoudra pas le problème du sida. Car de nombreuses personnes - parmi celles qui l'utilisent, mais il y a aussi celles qui ne l'utilisent pas - le considèrent comme le quitus à une sexualité à risque zéro, ce qui est faux. Elles le considèrent comme la panacée qui permettra de multiplier infinement et sans risque, je dirai même pour faire un peu d'humour, à moindre frais, les partenaires sexuels sans jamais tomber malade. Or, erreur des erreurs! Ce qu'il faut, à côté bien évidemment d'autres paramètres tel que le développement social, l'éducation (pas l'instruction)..., et c'est surtout ce que j'ai retenu du discours papal, c'est que les gens se responsabilisent. Et cela ne dépend pas du préservatif. C'est cet appel à la responsabilité que sur un tout autre registre Barack Obama a lancé au Ghana le samedi 11 juillet 2009. Ou encore le jeudi 16 juillet devant la NAACP à New-York.
Pour revenir aux propos du pape, ce n'est quand même pas un crime de demander aux gens de vivre de manière responsable. Qu'ils ne soient plus esclaves de leurs corps et de tous les désirs somatiques, mais qu'ils en prennent possession. Pourquoi absolument considérer que l'homme est incapable de le faire? Pourquoi d'abord considérer que le demander est d'avance un echec? Peut-être parce qu'on ne croit plus en l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 17 Juil - 20:48

nsili : eyong Ratzinger a so a djal yé a djo na a kobo a bekristianisés, yé a djo na a kobo a nlam ose, bot bese ? amo ma wok ba ke ba commenter na "Ratzinger s'adresse aux Africains", "Ratzinger s'adresse à l'Afrique"... ah bon ? en qualité de ? s'il est le chef d'une institution religieuse ; s'il est le berger d'un troupeau* il ne peut s'adresser qu'aux moutons* qui sont sa propriété (un mouton appartient bien à son berger, nous le savons) il me semble que ça marche comme-ça, non ? d'où viendrait la généralisation ?

bref... ma seule réaction à proprement parler sera par rapport aux Africains eux-mêmes. ils continuent de confier leur autonomie d'esprit, leurs vies, leurs âmes à des non-Africains, à des représentants de puissances qui détruisent Afrikara. j'imagine que ça leur a réussi jusqu'ici, alors qu'ils persévèrent dans cette voie.
"Free At Last" était un hymne un peu prématuré si vous voulez mon avis.

abim té, akiba.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 12 Aoû - 14:05

Citation :
bref... ma seule réaction à proprement parler sera par rapport aux Africains eux-mêmes. ils continuent de confier leur autonomie d'esprit, leurs vies, leurs âmes à des non-Africains, à des représentants de puissances qui détruisent Afrikara. j'imagine que ça leur a réussi jusqu'ici, alors qu'ils persévèrent dans cette voie.
"Free At Last" était un hymne un peu prématuré si vous voulez mon avis.

abim té, akiba. [/i][/font][/size]

farao
[/quote]

Mon frère je comprends ton combat. Mais vu le nombre de religions et d'obédiences religieuse dans notre monde d'aujourd'hui, je pense un peu que tu prêche dans le désert.

Car, nous sommes dans un monde de liberté, chacun choisit même ce à quoi il doit être aliéné.

Si pour toi la solution c'est la réligions de tes ancètres ok. Mais pour d'autres la réligion des ancètres est sans objet, car ils ont leur réligion et y trouve leur compte.

Les africain ne confie leur sort à personne, il y a une offre religieuse à foison, et chacun fait son marché selon sa sensibilité.

Rien que pour parler du Gabon que je connais, il ya une foultitude de réligions différentes et avec leurs fidèles.

Je sais lorsqu'on est en occident, on a l'image d'une Afrique soumise, mais c'est plus complexe que cela, l'Afrique bouge et vie avec son et a conscience de ses manquement et réfléchit sur les solutions et moyens pour y rémédier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 16 Aoû - 9:56

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
(...)Si pour toi la solution c'est la réligions de tes ancètres ok. Mais pour d'autres la réligion des ancètres est sans objet, car ils ont leur réligion et y trouve leur compte.
Les africain ne confie leur sort à personne, il y a une offre religieuse à foison, et chacun fait son marché selon sa sensibilité (...)
Dis comme ça, je ne peux que te donner raison. Il faut respecter la sensibilité religieuse de chacun... Mais en réalité, c'est une entourloupe trop facile car l'on sait bien que derrière cette laïcité ambiante, il y a des cercles religieux qui se croient et qui affirment être supérieurs et meilleurs que d'autres. Tu le sais bien moadzang. Ainsi la religion chrétienne (de manière générale) se croira plus divine que les religions traditionnelles africaines qui seraient selon elle des restes de satan. Ca tu le sais moadzang. Le biere, le bwtiti et les autres sont aujourd'hui encore vilipendés à la messe du dimanche, oubliant, comme tu le dis si bien, qu'il y a une offre religieuse et chacun fait son marché selon sa sensibilité. Ayant assisté à des cérémonies bwiti, je n'ai jamais entendu, même pas une seule fois, des critiques, des prêches, contre la religion chrétienne. Mais ayant aussi assisté à des offices religieux catholique, protestant, témoin de jéhovah... il m'est arrivé d'entendre à plusieurs reprises des critiques violentes et ignorantes contre nos réalités religieuses tradionnelles. Comme on dit chez moi, je ne te dis pas qu'on m'a dit Very Happy , cela moi-même je l'ai vécu, vu et entendu. C'est bien beau de parler de respect de la sensibilité religieuse de chacun, c'est même louable, alors parce que je suis baptisé chretien, je suis au regret de constater que parmi les cercles religieux qu'il m'est arrivé de fréquenter, les chrétiens sont les premiers à ne pas respecter cette question du respect de la sensibilité religieuse de chacun. Malgré leurs proclamations. Ils en sont toujours à critiquer les pratiques traditionnelles africaines, alors que la nuit, comme le prêtre et le pasteur, et tout cela est bien connu, ils s'en vont s'en abreuver ... Pour certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Dim 16 Aoû - 20:54

il faudrait remonter en amont pour voir que les Africains ne choisissent rien du tout. ils graviteront autour de la religion chrétienne déclinée en milliers parce que le conquérant européen s'est imposé avec. là où l'envahisseur arabe s'est installé il a imposé sa religion l'islam. depuis on ne fait que suivre. l'esprit a déjà subi un formatage. le moule est là. qu'on dise christianisme A, christianisme A' ou christianisme A'', c'est pareil. si choix il y avait eu qui aurait abandonné la religion naturelle de son peuple ?

les effets de la violence physique et psychologique qui ont aliéné l'Africain au profit des valeurs de l'envahisseur sont bien là. voilà ce que je vois tous les jours, et toi aussi je pense, a mui.

le constat est facile à établir : là où l'européen a conditionné l'Africain à dire "yesus, maria" l'Africain continue de dire "yesus, maria". là où l'arabe a dressé l'Africain à répéter "allah hokbar, salam malekum" l'Africain continue de réciter "allah hokbar, salam malekum". l'esprit est une dimension délicate. quand il est aussi brutalement atteint et dans une voilence qui s'est étalée sur un intervalle aussi long, il faudrait une solide thérapie pour le remettre à l'endroit. l'esprit de l'Africain a fini par intégré et admettre comme vraie des valeurs aliénantes et il se comporte en conséquence.

les Africains restés en Afrique ou arrachés à la source continuent de perpétuer les religions des maîtres. si je me trompe corrige-moi, a mui. alors, le choix est où quand l'esprit est enchaîné ? les valeurs propores à l'Afrique ont subi une éradication scientifiquement menée dans le but d'amener l'Africain à se détourner de ses cultures, à s'auto-mépriser. qui peut affirmer à l'heure actuelle que ce programme criminel, ce génocide culturel a échoué ? nous n'avons qu'à ouvrir les yeux pour voir la réalité. donc pour ma part, l'argument de la liberté ou du choix des Africains de se tourner vers les valeurs extérieures au détriment de l'Afrique est un peu précipité.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 17 Aoû - 15:03

adzidzon a écrit:
Mais en réalité, c'est une entourloupe trop facile car l'on sait bien que derrière cette laïcité ambiante, il y a des cercles religieux qui se croient et qui affirment être supérieurs et meilleurs que d'autres. Tu le sais bien moadzang. Ainsi la religion chrétienne (de manière générale) se croira plus divine que les religions traditionnelles africaines qui seraient selon elle des restes de satan.

LOL ! Again???? Mi bare ya kèè ga? Laughing

adzidzon a écrit:
Ayant assisté à des cérémonies bwiti, je n'ai jamais entendu, même pas une seule fois, des critiques, des prêches, contre la religion chrétienne. Mais ayant aussi assisté à des offices religieux catholique, protestant, témoin de jéhovah... il m'est arrivé d'entendre à plusieurs reprises des critiques violentes et ignorantes contre nos réalités religieuses tradionnelles. .

A adzidzon bibuk bité bia bo na me tsog adzo di : "le tigre ne crie pas sa tigritude". Asu dama a Emomilang muna : ne critique de façon aussi irraisonnée que celui qui se sent mal dans sa pseudo-vérité mais ne l'avouera jamais ou pire... ne le sait même pas

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 17 Aoû - 15:18

Evindi Mot a écrit:
[size=18]Africains ne choisissent rien du tout. ils graviteront autour de la religion chrétienne déclinée en milliers parce que le conquérant européen s'est imposé avec. là où l'envahisseur arabe s'est installé il a imposé sa religion l'islam. depuis on ne fait que suivre. l'esprit a déjà subi un formatage. le moule est là. qu'on dise christianisme A, christianisme A' ou christianisme A'', c'est pareil. si choix il y avait eu qui aurait abandonné la religion naturelle de son peuple ?

Kobghe asu doé a farao !!! Parle pour toi a mone Bulu. Choisir de rester dans une situation.... est bel et bien un choix naya !

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 25 Aoû - 10:30

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
LOL ! Again???? Mi bare ya kèè ga? Laughing
Aka!! Qui a d'abord dit que c'était fini? Le débat demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 10 Sep - 17:23

adzidzon a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
(...)Si pour toi la solution c'est la réligions de tes ancètres ok. Mais pour d'autres la réligion des ancètres est sans objet, car ils ont leur réligion et y trouve leur compte.
Les africain ne confie leur sort à personne, il y a une offre religieuse à foison, et chacun fait son marché selon sa sensibilité (...)
Dis comme ça, je ne peux que te donner raison. Il faut respecter la sensibilité religieuse de chacun... Mais en réalité, c'est une entourloupe trop facile car l'on sait bien que derrière cette laïcité ambiante, il y a des cercles religieux qui se croient et qui affirment être supérieurs et meilleurs que d'autres. Tu le sais bien moadzang. Ainsi la religion chrétienne (de manière générale) se croira plus divine que les religions traditionnelles africaines qui seraient selon elle des restes de satan. Ca tu le sais moadzang. Le biere, le bwtiti et les autres sont aujourd'hui encore vilipendés à la messe du dimanche, oubliant, comme tu le dis si bien, qu'il y a une offre religieuse et chacun fait son marché selon sa sensibilité. Ayant assisté à des cérémonies bwiti, je n'ai jamais entendu, même pas une seule fois, des critiques, des prêches, contre la religion chrétienne. Mais ayant aussi assisté à des offices religieux catholique, protestant, témoin de jéhovah... il m'est arrivé d'entendre à plusieurs reprises des critiques violentes et ignorantes contre nos réalités religieuses tradionnelles. Comme on dit chez moi, je ne te dis pas qu'on m'a dit Very Happy , cela moi-même je l'ai vécu, vu et entendu. C'est bien beau de parler de respect de la sensibilité religieuse de chacun, c'est même louable, alors parce que je suis baptisé chretien, je suis au regret de constater que parmi les cercles religieux qu'il m'est arrivé de fréquenter, les chrétiens sont les premiers à ne pas respecter cette question du respect de la sensibilité religieuse de chacun. Malgré leurs proclamations. Ils en sont toujours à critiquer les pratiques traditionnelles africaines, alors que la nuit, comme le prêtre et le pasteur, et tout cela est bien connu, ils s'en vont s'en abreuver ... Pour certains.



tout cela est vrai, mais tu sais bien que pour les chrétiens "Jésus est le chemin, la vérité et la vie", donc toutes les autres religions sont de facto disqualifié et voué à l'enfer. Donc la critiques des autres réligions est congénitale au christianisme. Comme la critique du Profit est congénital au comunisme.

Le christianisme fonde son existance sur les fait qu'il est la seule alternative à toutes les autres réligions. J'explique, je ne suis pas en train de faire de la propagande.

Et il y a des chrétiens, qui ont conscience comme moi que tout le monde ne sera pas chrétien, et qui ont une approche qui au lieu de condamné ceux qui ne sont pas chrétiens, les aimes et leur présente un face plus tolérente du christianisme afin de les attirer et non les faire fuire et les convertir si possible.

Car Jésus lui même allais vers les gens de mauvaise vie, les prostitués et a absout un brigand à la croix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 12 Sep - 11:14

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
tout cela est vrai, mais tu sais bien que pour les chrétiens "Jésus est le chemin, la vérité et la vie", donc toutes les autres religions sont de facto disqualifié et voué à l'enfer. Donc la critiques des autres réligions est congénitale au christianisme. Comme la critique du Profit est congénital au comunisme.

Le christianisme fonde son existance sur les fait qu'il est la seule alternative à toutes les autres réligions. J'explique, je ne suis pas en train de faire de la propagande.

Et il y a des chrétiens, qui ont conscience comme moi que tout le monde ne sera pas chrétien, et qui ont une approche qui au lieu de condamné ceux qui ne sont pas chrétiens, les aimes et leur présente un face plus tolérente du christianisme afin de les attirer et non les faire fuire et les convertir si possible.

Car Jésus lui même allais vers les gens de mauvaise vie, les prostitués et a absout un brigand à la croix.
Akiba a moadzang pour ta réponse que je trouve pleine de franchise. Mais si la religion chrétienne se pose comme la seule alternative, comme tu dis, tu comprends donc qu'elle n'est pas une religion d'amour car elle se construit sur la négation, sur le refus, de l'autre. Sur le refus de ce qui est différent. L'amour dont elle parle et qu'elle promeut est un amour entre chretiens. Il exclut d'office ceux qui ne sont pas chrétiens et les croyances religieuses qui ne s'inscrivent pas dans le christianisme.
Le fait est que moadzang tout ce qui se construit en niant le reste et en se posant comme la seule et unique voie absolue est négatif pour le genre humain. C'est de l'extrêmisme et cela ne peut être source de quiétude pour le genre humain. Acceptons que nous ne soyons pas les seuls à detenir la vérité, acceptons que nous ne soyons pas les plus beaux, les plus forts, ... Bref! Soyons modestes et tolérants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 11 Jan - 14:01

MBAZO'O a écrit:
La question que chaque être humain doit se poser c'est de savoir si le Christianisme, c'est à dire l'enseignement de Jésus lui convient oui ou non, pour le reste : basta !
Very Happy Ma mère Mbazo'o, tu seras d'accord avec moi (je crois) que cette question est insuffisante. Car tu dois savoir mieux que moi que ce n'est pas par son enseignement que Jésus est devenu Christ. En vérité, à son époque, et dans sa région, son enseignement n'avait rien d'extraordinaire. Il n'était pas le premier à le dispenser. On ne peut donc se limiter à cet enseignement seul.
Les ramifications sont importantes et vouloir les passer par pertes et profits serait faire comme si rien ne s'était passé. Ou encore, si quelque chose s'est passé, elle ne serait pas importante.


Dernière édition par adzidzon le Mer 13 Jan - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Lun 11 Jan - 15:25

Eyele Kos !!! Eyele Kos !!! Eyele Kos !!! Eyele Kos !!!

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 12 Jan - 1:04

adzidzon a écrit:
AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
tout cela est vrai, mais tu sais bien que pour les chrétiens "Jésus est le chemin, la vérité et la vie", donc toutes les autres religions sont de facto disqualifié et voué à l'enfer. Donc la critiques des autres réligions est congénitale au christianisme. Comme la critique du Profit est congénital au comunisme.

Le christianisme fonde son existance sur les fait qu'il est la seule alternative à toutes les autres réligions. J'explique, je ne suis pas en train de faire de la propagande.

Et il y a des chrétiens, qui ont conscience comme moi que tout le monde ne sera pas chrétien, et qui ont une approche qui au lieu de condamné ceux qui ne sont pas chrétiens, les aimes et leur présente un face plus tolérente du christianisme afin de les attirer et non les faire fuire et les convertir si possible.

Car Jésus lui même allais vers les gens de mauvaise vie, les prostitués et a absout un brigand à la croix.
Akiba a moadzang pour ta réponse que je trouve pleine de franchise. Mais si la religion chrétienne se pose comme la seule alternative, comme tu dis, tu comprends donc qu'elle n'est pas une religion d'amour car elle se construit sur la négation, sur le refus, de l'autre. Sur le refus de ce qui est différent. L'amour dont elle parle et qu'elle promeut est un amour entre chretiens. Il exclut d'office ceux qui ne sont pas chrétiens et les croyances religieuses qui ne s'inscrivent pas dans le christianisme.
Le fait est que moadzang tout ce qui se construit en niant le reste et en se posant comme la seule et unique voie absolue est négatif pour le genre humain. C'est de l'extrêmisme et cela ne peut être source de quiétude pour le genre humain. Acceptons que nous ne soyons pas les seuls à detenir la vérité, acceptons que nous ne soyons pas les plus beaux, les plus forts, ... Bref! Soyons modestes et tolérants!


Je partage complètement ta réaction Adzizon,

Je suis de culture judeo-chrétienne, ... j'ai suivi un enseignement catholique ... mais très vite, ce qui m'a détournée de cette religion (et aussi du même coup de toutes les autres), c'est le discours prosélytiste qui me fatigue ...
Quand j'entends : "j'aime mon prochain parce que je dois aimer tout le monde et puis si je deviens ami avec lui, je pourrai le convertir" (je caricature dans la provoqu" ... c'est volontaire ), j'ai mal aux zzzoreilles !
En fait, j'ai pas tellement envie de croire que Jésus faisait du raccollage pour s'entourer d'apôtres ...
En revanche, des personnes humbles à l'image de ce qu'on peut retenir de plus positif de Soeur Emmanuelle, ça oui, je suis en admiration.
Cette femme n'était pas une sainte, ne prétendait pas l'être ... et n'avait pas non plus pour prétention de convertir le monde à sa religion mais de l'ouvrir à l'amour... l'amour du quotidien au quotidien... du moins, de proposer un regard sur la tristesse du monde pour lui redonner quelques couleurs Smile
(mon Dieu, je vais encore passer pour la Candide du "tout le monde il est beau-beau" looooool)
Pourquoi le missionnaire est-il embauché pour convertir ? (je me suis souvent interrogée sur la légitimité d'une telle approche .... ) N'est ce pas là une manière prétentieuse de se donner une mission vis-à-vis de ses semblables presque "inférieurs" ... pourquoi ?
Nous autres d'en bas sommes-nous si ignares ?

Je ne blasphème pas ... je questionne loooool
Qu'il y ait des institutions religieuses pour transmettre des héritages religieux, philosophiques, cultuels, rituels et culturels, évidemment je n'ai rien contre.
Mais pourquoi ce besoin vicéral, lorsqu'on est immergé dedans, de se donner de l'importance et de la contenance, de tenir un discours raccoleur ? (désolée, je parle sous l'influence d'expériences vécues)
Je me demande si c'est pas uniquement à cause de cette attitude que l'Eglise a aujourd'hui pas mal de difficultés à réunir des fidèles ...

Ce qui est étonnant aussi, c'est de côtoyer l'attitude paradoxale d'africains en colère contre ceux <qu'ils n'arrivent pas à considérer autrement que leurs colons dominateurs> ... s'investir comme missionnaires pour "civiliser" les gens les plus isolés ... de leur pays dont ils regrette le passé douloureusement colonisé !
Là, j'avoue que je ne comprends pas tout loooool
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 13 Jan - 13:57

allezaza a écrit:
Ce qui est étonnant aussi, c'est de côtoyer l'attitude paradoxale d'africains en colère contre ceux <qu'ils n'arrivent pas à considérer autrement que leurs colons dominateurs> ... s'investir comme missionnaires pour "civiliser" les gens les plus isolés ... de leur pays dont ils regrette le passé douloureusement colonisé !
Là, j'avoue que je ne comprends pas tout loooool
scratch

Il n'y a qu'une seule réponse à ça a Allezaza : l'aliénation.

C'est à cet endroit précis que le poids de l'Histoire a son importance. J'essaie de parler en toute objectivité (même si c'est difficile car je suis moi-même le produit de cette aliénation et donc je porte aussi moi-même ces contradictions). Ce poids de l'Histoire a créé chez cet africain aliéné, en lui, des attitudes paradoxales. Tout simplement parce qu'il est demeuré au fond de lui un être déchiré et qu'il n'a jamais fait, on va dire, le point sur tout ça.

Le travail historique d'explication, de compréhension, ... qui aurait apaisé, qui devait être fait pour cicatriser cette blessure n'a pas été fait. Il ne s'agit pas d'oublier, mais de gagner en serenité, pour avancer pleinement dans la vie. Ce travail n'a pas été fait. Au contraire on fait comme si tout allait bien, comme si rien ne s'était passé, alors qu'en vérité, rien ne va. C'est ce qui s'est passé hier, qui explique toutes ces attitudes paradoxales dont tu parles avec raison. (Je ne parle ici que de l'africain... Very Happy )

L'africain a tellement bien appris la leçon qu'il est aujourd'hui le premier fossoyeur de ses réalités culturelles (surtout les réalités cultuelles) qu'il prend en horreur.

Si tu vas en Afrique, tu verras dans quelle ô combien haute estime (on peut encore rigoler) la majorité des africains tiennent leurs propres réalités. Notamment les réalités cultuelles.

Une initiation au bwiti (un culte local dans la zone d'Afrique centrale)? Surtout pas, c'est le diable, te diront-ils. Le vaudou (culte d'Afrique de l'ouest et des caraïbes)? Les béninois ne veulent pas évoluer! Te diront certains.

On préfère se retrouver dans des mouvements chrétiens qui n'ont d'autres légitimés et d'autres messages chretiens que celui que veut bien leur donner leur fondateur qui, au passage, ne s'interesse d'abord qu'à l'argent de la quête, aux dons de ses ouailles, et à ses jolies fidèles fussent-elles mariées ou pas. Oser dénoncer cela, ils te tomberont dessus en quelques minutes et te traiteront de fils de satan et autres noms du même genre.

Aujourd'hui comme hier (il suffira de discuter avec nos anciens), la majorité des africains, des chrétiens notamment (c'est le cas que je connais le mieux), sur le plan religieux, pensent que la colonisation fut une bonne chose car elle nous a fait connaître le Christ, le fils unique de Dieu et donc Dieu lui-même (on va dire que je blasphème, mais c'est la vérité). Il ne reste plus qu'à faire voter une loi sur les bienfaits de la colonisation... Paradoxe des paradoxes, ils veulent bien critiquer la colonisation, mais surtout pas sur le plan religieux. Non, que nenni! Aka! La religion chretienne n'est-elle pas l'un des visages de la colonisation? Mon professeur d'Histoire qui était un peu iconoclaste ne nous avait-il pas dit que la colonisation avait eu trois visages (le commerce, la religion et l'armée)? Non! Non! Non! Pas la religion, le reste OUI! Ekié!!!! Shocked
On veut bien critiquer la colonisation, mais pas sur la religion. Feignant d'oublier que la religion chretienne elle-même est un acteur colonial majeur.

L'un des seuls aspects de notre culture qui résiste, c'est la danse. Mais ça c'est parce qu'on aime la danse et que Mozart ne nous a pas convaincu . S'il nous avait convaincu, on aurait jeté aux oubliettes depuis bien longtemps toutes ces danses que nous apprécions encore aujoujourd'hui. Very Happy

Bref, pour être sérieux, l'africain est aliéné. C'est ce qui explique tous ses comportements contradictoires.

Certains diront que tout le monde est aliéné, certes. Mais il y a des niveaux d'aliénations, et des genres d'aliénations. Un Chinois qui est aliéné par la religion de ses pères (il perpétue malgré tout le lien filial) par exemple, ne ressemble en rien à ma grand-mère qui est aliénée par une religion dont l'épicentre se situe à des milliers et des milliers de kilomètres d'elle. Dans tous les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mer 13 Jan - 23:54

C'est vrai...
je n'avais pas vu les choses sous cet angle là.... Smile


L'embrigadement... c'est certain que ça fait faire des choses incroyables...
ça me fait penser à un autre exemple : comment des juifs en sont venus à dénoncer les-leurs et les faire envoyer aux camps de concentration...
comment des Français ont passé du côté des "collabos"
...
l'aliénation qui conduirait fatalement à marquer des buts contre son camp... à se tirer une balle dans le pied... (pour parler en euphémisme)

(je sais, encore un exemple occidental ... ça ne vous tracasse pas tous culturellement-fang parlant .... lol ... on a les références qu'on a ! lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Jeu 11 Fév - 16:59

Quant va-ton en finir avec ça....

Citation :
le livre de patrick nguéma n’dong censuré
1

03

2009
Le livre « Rêves de serpent » du journaliste d’Africa N°1 Patrick N’Guema N’dong est interdit à la vente et déconseillé à l’achat dans plusieurs grandes librairies de villes africaines.

« Les religieuses qui tiennent les grandes libraires dans les capitales africaines refusent de prendre des exemplaires bien que ce qu’on a envoyé est épuisé et que la demande est forte. On leur a dit de ne plus prendre d’autres exemplaires. Et on conseille à ceux qui cherchent le livre de ne pas l’acheter », a déclaré Michel Cadence fondateur des Editions Ndzé qui ont publié l’ouvrage.


(patrick n'guéma ndong)


Pour le responsable des Editions Ndzé, c’est le côté animiste du livre, dans lequel il est question de rites maléfiques et de purification, qui gêne certaines personnes dans la hiérarchie catholique et c’est une frange radicale qui a réagi à la distribution et la vente du livre.

« Nous croyions ces pratiques révolues. Nous pensions que les Africains avaient droit d’accès à leurs cultures traditionnelles, dont les sciences de l’esprit font partie. Nul n’ignore le rôle déstabilisateur que les missionnaires ont joué et qui a permis un contrôle politique de l’Afrique aux XIX et XXème siècles. Aujourd’hui, la hiérarchie catholique est d’origine africaine, mais il semblerait que rien n’ait changé », s’est insurgé Michel Cadence.

La demande sur ce livre est très forte dans plusieurs capitales de l’Afrique de l’Ouest et les Editions Ndzé mettent actuellement en place un réseau de substitution pour diffuser l’ouvrage.

« Rêves de serpent », premier livre du journaliste Patrick N’Guema N’Dong, animateur des émissions « Triangle » et « l’Aventure mystérieuse » sur Africa N°1, parle de la symbolique du serpent dans la tradition ésotérique africaine.

L’animateur qui reçoit de nombreuses lettres d’auditeurs qui lui font part des angoisses que suscitent leurs rêves, en particulier ceux dans lesquels apparaît un serpent, en a sélectionné 20, qu’il a analysé, commenté, et pour lesquels il propose une remède quand c’est nécessaire.
Akiéé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 12 Fév - 2:29

Akaaaaaaa a medzam Emone Mema, wa kam dzé?les "seuls détenteurs de la Vérité" n'aiment pas qu'il y ait des voies divergentes aux leurs!!!
heureusement que la vie suit son cours et que ,de plus en plus, de personnes ont ouvert leur esprit!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Ven 12 Fév - 16:53

Ils veulent même nous refuser d'interpréter nos rêves selon nos sensibilité, nos uses et coutumes? Akaaaaaaaaa, ndzi ene nala Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Sam 13 Fév - 10:46

Ndzié'nnam'abé a écrit:
(...) heureusement que la vie suit son cours et que ,de plus en plus, de personnes ont ouvert leur esprit!!!
Hum! Heureusement moadzang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Mar 16 Fév - 2:10

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Akaaaaaaa a medzam Emone Mema, wa kam dzé?les "seuls détenteurs de la Vérité" n'aiment pas qu'il y ait des voies divergentes aux leurs!!!
heureusement que la vie suit son cours et que ,de plus en plus, de personnes ont ouvert leur esprit!!!

ils ne connaissent véritablement rien en la matière et souhaiteraient de ce fait plonger tout le monde dans leur ignorance.
Il savent que la spiritualité gouverne le monde et que si nous ravivons la notre nous prendrons le dessus sur eux.
Ce que je regrette c'est que nous tournions nous même le dos à des pratiques qui sont nôtres et qui nous permettraient d'être réellement compétitifs. Le problème ce n'est pas la censure en elle même, le problème c'est nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE   Aujourd'hui à 7:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiannisme, islam, etc. et SPIRITUALITE AFRICAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une africaine [Senecio mweroensis ssp saginatus (Senecio saginata)]
» Sulcata - Réserve africaine de Sigean (11)
» Danse africaine
» un peu de variété africaine
» Réserve africaine de sigean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: