Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 La thèse Egyptienne s'affirme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: La thèse Egyptienne s'affirme   Mar 24 Fév - 0:12

J'ai pris connaissance, du livre des morts, de l'anciènne Egypte. Et la formule prononcé est voisine à celle qu'on prononce au village le drenier jour du retrait de deuil.

Je tiens à signaler, que personnelement, je ne partage pas la pratique pour ceux qui me lirons.

La formule appelle le défunt en lui disant "Koregue a fè'è o kuign a nseng"

Fè'è=derrière la maison, le cimétière, les ténèbres; nsegn=la cour, la lumière

Le livre des morts stipule "Sortir au jour", et ce terme apparait sur le livre des mort de chaque défunt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Mer 25 Fév - 19:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 27 Fév - 13:37

Ke nnä? Nnä!
La science cherche à demontrer ce que be nyaboro connaissent depuis toujours. laissons les chercheurs chercher c'est leur boulot; Ve bi ne va bia yem mam abzi be ne ka'a yem. La démonstration c'est pour eux mais pour nous c'est tout vu! Abim éte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 6 Mar - 16:51

zok mekeng a écrit:
La démonstration c'est pour eux mais pour nous c'est tout vu! Abim éte!
Totalement d'accord avec toi sur ce point moadzang... D'ailleurs sur cette thèse egyptienne, d'autres similitudes existent tel que le rasage du crâne de l'épouse après le décès de son homme...et vice versa. Cette pratique bien egyptienne (antique) est aussi fang lors de akouss. Cheik Anta Diop le rappelle justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Jeu 19 Mar - 19:04

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
J'ai pris connaissance, du livre des morts, de l'anciènne Egypte. Et la formule prononcé est voisine à celle qu'on prononce au village le drenier jour du retrait de deuil.

Je tiens à signaler, que personnelement, je ne partage pas la pratique pour ceux qui me lirons.

La formule appelle le défunt en lui disant "Koregue a fè'è o kuign a nseng"

Fè'è=derrière la maison, le cimétière, les ténèbres; nsegn=la cour, la lumière

Le livre des morts stipule "Sortir au jour", et ce terme apparait sur le livre des mort de chaque défunt.

Belle démonstration de proximité culturelle avec la terre de farao . Je vais de ce pas chercher moi aussi à accéder à ce livre. Si tu as une indication à me donner à ce sujet, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Lun 6 Avr - 22:33

J'ai d'ailleurs lu un ouvrage de Cheick Anta Diop,"Nations Nègres et Cultures" où ,aussi bien, en Wolof qu'en Fang, nous avons pour dire Louer ,la même chose(Akang) et ceci est en parallèle avec une racine de l'égyptien ancien pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Lun 6 Avr - 23:02

Ndzié'nnam'abé a écrit:
J'ai d'ailleurs lu un ouvrage de Cheick Anta Diop,"Nations Nègres et Cultures" où ,aussi bien, en Wolof qu'en Fang, nous avons pour dire Louer ,la même chose(Akang) et ceci est en parallèle avec une racine de l'égyptien ancien pareille.

dans un sujet d'une rubrique (me rappelle plus laquelle Embarassed ), Evindi Mot nous fait une belle leçon de (linguistique?) avec le mot Akang, Ekang, Etsang et l'ancien egyptien (langue). Si farao se rappelle, pardon la reférence car c'était vraiment

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Mer 8 Avr - 14:11

ékié, o dju'u ma a Minsili. je ne sais + où retrouver ça. je ne vois même + à quel topic ça correspond ?! désolé

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
abagha obiang



Masculin Nombre de messages : 17
Age : 37
Localisation : Yaoundé
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Vous m'étonnez vraiment !   Mer 8 Avr - 23:47

A mbolo à tous !
Pourquoi vos dire que la science est occidentale ? n'y avait-il pas de savants en Afrique dans le passé ? saviez-vous pas que le fer a été transformé en Afrique 2500 ans avant Christ ? c'est la plus vieille date connue à ce jour dans le monde. je fais des études en archéologie je sais de quoi je parle. Au lieu passer le temps à chercher à expliquer les évidences, reflechissons sur comment promovoir la culture fang et la rendre vraiment mondiale.
En conclusion, nous descendons d'un ÊTRE divin (Nzambi chez les Ngoumba, Zambe chez les Boulou, Zamba chez les Ewondo, ceci depuis que le balnc est arrivé) et que nous le voulions ou pas nous avons tous des liens de parenté, qu'ils soient lointains ou proches.
Mbamba a lou à mia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vabioce.org
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 10 Avr - 19:22

modjang abagha obiang o yeme ya kobo, akiba.

par contre Minsili, il s'agit du mot "hkn" (héken, hékan) qui dans la Vallée du Nil = louange. le verbe "a kang" chez nous = louer, louanger, adorer.
"a kang" signifie aussi chez nous "dessiner". si un même verbe peut signifier "dessiner" et "louer" tout à la fois, alors on est plein dans les hiéroglyphes qui sont une écriture sacrée.

dans l'antique langue pharaonique le mot se disait "medju neter" ou "medu neter" = paroles divines. nous avons donc conservé le souvenir du symbole dessiné "ékanga" qui est une prière " a kang". cet "ékanga" (hiéroglyphe) est aussi un "akanga" (pont) entre le monde spirituel et nous.



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 10 Avr - 20:37

Merveilleuse explication a Evindi Mot, je t'assure que quand je suis tombé sur ce mot dans "Nation Nègre et Culture",de C.A.Diop, je me suis dit :Akiaaaaaaaaaa, et qui se pose encore des questions sur cette origine? en plus il n'y a pas qu'un seul mot, il y'a une multitude de parallélismes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abagha obiang



Masculin Nombre de messages : 17
Age : 37
Localisation : Yaoundé
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 10 Avr - 21:27

bsr à mia !
n'oublions pas que les langues parlées ont au cours des millénaires connu des influences pouvant être extérieures et même au sein d'un même groupe. Je prends le cas des ngoumba du sud cameroun et les maka de l'est. les deux groupes sont apparentés sur le plan linguistique, mais actuellement il est difficile pour un ngoumba de dialoguer avec un maka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vabioce.org
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Ven 10 Avr - 23:44

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Merveilleuse explication a Evindi Mot, je t'assure que quand je suis tombé sur ce mot dans "Nation Nègre et Culture",de C.A.Diop, je me suis dit :Akiaaaaaaaaaa, et qui se pose encore des questions sur cette origine? en plus il n'y a pas qu'un seul mot, il y'a une multitude de parallélismes.

Tu vois ce que je te disais? J'ai aussi eu à lire sur le net d'autres écrits de ce genre à chaque fois ça laisse et ça me donne furieusement envie de retourner à l'école pour suivre un cours sur ce genre d'études

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Dim 12 Avr - 2:27

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Tu vois ce que je te disais? J'ai aussi eu à lire sur le net d'autres écrits de ce genre à chaque fois ça laisse et ça me donne furieusement envie de retourner à l'école pour suivre un cours sur ce genre d'études
Ben, achète tout simplement des livres de Cheik Anta Diop et des autres Egyptologues. Cela te fera rattraper ton retard à tous les coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Dim 12 Avr - 3:01

adzidzon a écrit:
Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Tu vois ce que je te disais? J'ai aussi eu à lire sur le net d'autres écrits de ce genre à chaque fois ça laisse et ça me donne furieusement envie de retourner à l'école pour suivre un cours sur ce genre d'études

Ben, achète tout simplement des livres de Cheik Anta Diop et des autres Egyptologues. Cela te fera rattraper ton retard à tous les coups.

Shocked Lire un livre n'est pas pareil que être là, au milieu de gens aussi intéressés que soi, et suivre les mots d'un professeur. Pour moi c'est comme voir un DVD chez soi et un bon film au cinéma avec une salle grand écran lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Dim 12 Avr - 12:54

abagha obiang a écrit:
bsr à mia !
n'oublions pas que les langues parlées ont au cours des millénaires connu des influences pouvant être extérieures et même au sein d'un même groupe. Je prends le cas des ngoumba du sud cameroun et les maka de l'est. les deux groupes sont apparentés sur le plan linguistique, mais actuellement il est difficile pour un ngoumba de dialoguer avec un maka.

Mais pourquoi ces frère en Fang ne se parlent donc pas? Quelqu'un a mangé le marigot de l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Dim 12 Avr - 16:38

Essonne de Mvome-Zoq a écrit:
abagha obiang a écrit:
bsr à mia !
n'oublions pas que les langues parlées ont au cours des millénaires connu des influences pouvant être extérieures et même au sein d'un même groupe. Je prends le cas des ngoumba du sud cameroun et les maka de l'est. les deux groupes sont apparentés sur le plan linguistique, mais actuellement il est difficile pour un ngoumba de dialoguer avec un maka.

Mais pourquoi ces frère en Fang ne se parlent donc pas? Quelqu'un a mangé le marigot de l'autre?
Moadzang abagha obiang pourra par exemple nous expliquer pourquoi malgré cette proximité linguistique, il est difficile pour les Ngoumba et les Maka de dialoguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abagha obiang



Masculin Nombre de messages : 17
Age : 37
Localisation : Yaoundé
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: A propos des differences linguistiques entre les peuples   Sam 18 Avr - 0:23

Mbolo à mia !
Je vous remercie pour l'honneur que vous me faites en me demandant de vous expliquer pourquoi il est difficile à certains ethnies de ne pas se comprendre alors même qu'elles sont les mêmes.
je tiens d'abord à vous faire comprendre que je ne suis pas linguiste, mais néanmoins j'ai pu faire des cours des linguistique parce que j'avais une préoccupation: comprendre la diversité linguistique de l'Afrique centrale.
De ces études, renforcées par des résultats d'études d'ordre archéologique, j'ai compris que, il y a 5 000 ans soit 3 000 ou 2 500 ans avant Jésus Christ, des peuples maîtrisant la métallurgie du fer ont conquis toute la zone située au sud de ce qui est aujourd'hui Cameroun jusqu'à la région des grands lacs. Les études faites sur dépôts lacustres des quelques lacs d'afrique montrent que cette période a connu un climat chaud qui aurait également favorisé la penetration de la forêt équatoriale, ajouté à cela la possesion d'outils en fer. Ces peuples étaient appelés Proto Bantou, c'est la souche ancienne des langues désignées aujourd'hui comme des langues Bantou. Selon les linguistes, sur la bases des résultats des trouvailles archéologiques, la zone d'origine de la migration des bantou se trouverait au niveau de la frontière entre Le Cameroun et le Nigéria. Ils le disent parce que, selon eux, nulle part en Afrique, il n'existe de zone avec une telle diversité de langues. Dans les grassfields su Cameroun, il ya un nouveau patois tous les 2 km.
Pour revenir au Bantou, ils ont en commun un fond linguistique, pour dire que ce que dans une phrase en Lingala dite par un Congolais de Lumumbashi, un Camerounais de Mamfé reconnaitra 30 à 40% des mots parlés dans son village. Il en est ainsi de beaucoup d'ethnies en Afrique centrale. En Ngoumba, on dira Mabuo pour les mains, et au Congo on dira Maboko .
Pour ce qui est de notre sujet de ce jour, pourquoi des peuples frères ne peuvent pas se comprendre, je vais tout simplement dire que, certains ont été separés par les elements naturels ou pour des raisons politiques.
selon un patriache Ngoumba, ils ont séparés des Maka il ya près de 300 ans au niveau du pont sur le Dja. Un pont de liane permettant la traversée du fleuve s'est coupé et ceux qui n'ont pas pu traverser sont restés de l'autre côté du fleuve. Et les autres ont continué leur aventure. Et quelque fois il y a des scissions dans ces deux groupe ayant traversé le grand. On trouvera par exemple les parents des Ngoumba du Camerounen Guinée Equatoriale (Fiebouri) ou au Gabon (Makina).
Je n'ai parlé que des Ngoumba dans ce forum, mais il en est de même des peuples Fang, avez-vous entendu parler de la traversée de la Sanaga au Cameroun ?
Je n'ai peut être pas tout dit, mais je crois avoir apporté une petite explication; toutes mes excuses pour avoir été très long;
Ma ve mia akiba !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vabioce.org
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Sam 18 Avr - 1:39

abagha obiang a écrit:
Mbolo à mia !
Je vous remercie pour l'honneur que vous me faites en me demandant de vous expliquer pourquoi il est difficile à certains ethnies de ne pas se comprendre alors même qu'elles sont les mêmes.
je tiens d'abord à vous faire comprendre que je ne suis pas linguiste, mais néanmoins j'ai pu faire des cours des linguistique parce que j'avais une préoccupation: comprendre la diversité linguistique de l'Afrique centrale.
De ces études, renforcées par des résultats d'études d'ordre archéologique, j'ai compris que, il y a 5 000 ans soit 3 000 ou 2 500 ans avant Jésus Christ, des peuples maîtrisant la métallurgie du fer ont conquis toute la zone située au sud de ce qui est aujourd'hui Cameroun jusqu'à la région des grands lacs. Les études faites sur dépôts lacustres des quelques lacs d'afrique montrent que cette période a connu un climat chaud qui aurait également favorisé la penetration de la forêt équatoriale, ajouté à cela la possesion d'outils en fer. Ces peuples étaient appelés Proto Bantou, c'est la souche ancienne des langues désignées aujourd'hui comme des langues Bantou. Selon les linguistes, sur la bases des résultats des trouvailles archéologiques, la zone d'origine de la migration des bantou se trouverait au niveau de la frontière entre Le Cameroun et le Nigéria. Ils le disent parce que, selon eux, nulle part en Afrique, il n'existe de zone avec une telle diversité de langues. Dans les grassfields su Cameroun, il ya un nouveau patois tous les 2 km.
Pour revenir au Bantou, ils ont en commun un fond linguistique, pour dire que ce que dans une phrase en Lingala dite par un Congolais de Lumumbashi, un Camerounais de Mamfé reconnaitra 30 à 40% des mots parlés dans son village. Il en est ainsi de beaucoup d'ethnies en Afrique centrale. En Ngoumba, on dira Mabuo pour les mains, et au Congo on dira Maboko .
Pour ce qui est de notre sujet de ce jour, pourquoi des peuples frères ne peuvent pas se comprendre, je vais tout simplement dire que, certains ont été separés par les elements naturels ou pour des raisons politiques.
selon un patriache Ngoumba, ils ont séparés des Maka il ya près de 300 ans au niveau du pont sur le Dja. Un pont de liane permettant la traversée du fleuve s'est coupé et ceux qui n'ont pas pu traverser sont restés de l'autre côté du fleuve. Et les autres ont continué leur aventure. Et quelque fois il y a des scissions dans ces deux groupe ayant traversé le grand. On trouvera par exemple les parents des Ngoumba du Camerounen Guinée Equatoriale (Fiebouri) ou au Gabon (Makina).
Je n'ai parlé que des Ngoumba dans ce forum, mais il en est de même des peuples Fang, avez-vous entendu parler de la traversée de la Sanaga au Cameroun ?
Je n'ai peut être pas tout dit, mais je crois avoir apporté une petite explication; toutes mes excuses pour avoir été très long;
Ma ve mia akiba !

Nous lisons avec la plus grande attention ce que tu a posté moadzang. d'ailleurs quelques questions Il faut bien qu'il y en ait me viennent à l'esprit: tu sembles avoir de bonnes sources, tu pourrais peut être nous les faire partager? Et puis il existe plusieurs écoles pour l'origine des peuples dans cette zone, est-ce que tu en as tenu compte?

Personnellement, la théorie d'une origine unique dite "proto Bantu" ou même "Bantu" incluant les Fang ne m'a pas encore vraiment convaincue. Mais je reste ouvert à tous les savoirs à ce sujet. Sinon merci pour ta contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La thèse Egyptienne s'affirme   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 
La thèse Egyptienne s'affirme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'intégralité de la thèse de JF Courreau enfin en ligne!
» Thèse tortues luth plateau des Guyanes
» Thèse Rioux Paquette, Ferguson, Lapointe, ...
» Thèse vétérinaire
» Thèse parasites et vermifuges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: