Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Dim 22 Fév - 19:44

EMZ a écrit:"L'histoire de l'Afrique est claire: nous n'avons
été des humains aux yeux de nos frère il n'y a à peine que moins de 400
ans! Et encore, beaucoup regrettent qu'une telle évidence ne soit pas
restée inaperçue!

Aussi, lorsque l'africain veut débattre de
son passé, il va en fait à la recherche de cette part d'humanité qui
était la sienne et que les autres ne lui ont pas toujours reconnu. Et
sa démarche, c'est celle d'un homme qui se reconstruit; et qui veut le
faire à partir de ce qui le valorise de manière intrinsèque."


C'est justement ça a medzan Essone, on ne cherche pas à se réappropier notre passé pour s'y complaire ,en se disant "Oh lalalalala, qu'est ce qu'elle était belle et parfaite , la société de nos aïeux".Non, je suis convaincu que développement chez nous , il n'y aura qu'à partir du moment où on s'inspirera des systèmes socio- culturels en place, au sein de nos peuples et qui eux-mêmes , prennent leurs racines dans la mémoire collective de ces peuples.Et la mémoire d'un peuple, elle met des décennies, des siècles, des millénaires à se construire.
Si on rentre , par exemple ,dans le domaine des fameux programmes de developpement .Comment arrivera-t-on à faire appliquer à un groupe Fang, un programme de developpement avec un seul leader si on ne peut expliquer et donc contourner, la réticence que tous les Fangs ont avec les uniques détenteurs du pouvoir(chef suprême comme chez les Bamilékés au cameroun)?Voilà un cas où connaitre l'histoire, son histoire,, celle dont on nous a dépossédés peut être intéressante.
D'où ,en paraphrasant un auteur grec ou latin, je ne sais plus lequel de l'importance de se connaitre soi-même.C'est comme si à un médecin , on demande de traiter la malaria alors que l'on souffre de la fièvre jaune(elles ont en commun certains symptômes mais n'ont pas le même agennt nocif, microbe, virus...), on se trompera de diagnostic et donc de moyen de traitement.
La solution pour qu'on se développe chez nous, elle nous est d'abord personnelle, elle tient de notre essence, de notre nature profonde.On doit adapter les programmes à nos pays, à nos peuples et cela ne se fera qu'à partir du moment où on les connaît vraiment, où on les connaît profondément.D'où l'importance de s'interésser à notre histoire, non pas parceque nous sommes complexés ou nostagiques mais pour s'en servir comme outil de développement calqué sur nos habitudes et coutumes.


C'est

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Dim 22 Fév - 21:07

EMZ a écrit:
Minsili Mi Ngoan Ewondo a écrit:
Vouloir débattre de l'Histoire africaine (en tirer ce qu'on estime bien) fait-il
nécessairement de quelqu'un un complexé, un nostalgique du passé?"

Voilà cette façon de dire les choses (avec simplicité mais de façon si profonde) que j'apprécie

Pour moi, il n'y a que deux sortes de nostalgiques : Ceux qui rougissent (noicissent? ) trop de leur passé au point de vouloir se regarder dans une glace et y voir le voisin qu'ils ne seront jamais;

Mfang nkobo a wuili !!! dans ce cas la démarche n'est plus : "je me cherche pour trouver la voix qui me correspond le mieux" mais "je cherche à prouver à l'autre - qui me déconsidère - que je peux être son égal"

et ceux qui n'en rougissent pas assez au point de se mirer dans leur passé et ne pas y voir de grandes interrogations pour l'avenir.

Bebela !!! Vrai aussi et c'est tout aussi dangereux notamment envers ceux qui n'en sont qu'au début de leur recherche de soi. Pour parler de moi, je crois dans un topic où on se demande ce que le site nous apporte, j'avais répondu que plus je viens ici, plus mon sentiment "panafricain" se développe, car en me connaissant mieux, les interconnexions avec mes autres frères d'Afirikara m'apparaissent de plus en plus clairs, et par ricochet l'interconnexion entre ma tradition de ngoane Mvogt-Fuda et Ayong Betara e Benana a Egypten

Je me dis que cela a été d'autant plus constructif que je suis tombée sur un forum où les interventions des uns et des autres m'ont ouvert des pistes de recherches, des voies, des pistes de reflexion... ce qui n'avait pas toujours été possible sur certains forums où des gens justement, s'estimant plus "authentiques afros" que d'autres, vous braquaient totalement par un discours trop

En résumé c'était un peu du style : "l'Egypte antique tu l'acceptes ou tu meurs es un faux noir" mais jamais de réponses construites sur cette si simple question : où est le lien entre cette Egypte-là et la tradition de mon père, de mon grand-père? En un mot, ngoane Ewondo, avec le peu de traditions qu'elle a pu acquérir, elle le fait comment, ce lien avec l'Egypte? Pour les connaisseurs, cette question va peut-être de soi, mais pour le profane qui a même l'impression de trahir ses anciens en adhérant à quelque chose qu'il a oublié, il faut vraiment prende le temps de lui montrer en quoi la continuité a toujours été là (encore faut-il que le profane ait assez l'esprit ouvert pour accepter d'appréhender l'hypothèse d'une autre réalité )

Et ce n'est pas un individu totalement à fond dans le passé (qui ne veut pas en sortir et du coup considère tous les autres comme ceux qui ne savent pas) qui pourra l'y aider, parce que dans cette démarche, il faut comprendre qu'on y laisse un peu de soi (ses anciennes convictions) donc on a vraiment besoin de "guides" clairs dans leur démarche et têtes.
study


Aussi, lorsque l'africain veut débattre de son passé, il va en fait à la recherche de cette part d'humanité qui était la sienne et que les autres ne lui ont pas toujours reconnu. Et sa démarche, c'est celle d'un homme qui se reconstruit; et qui veut le faire à partir de ce qui le valorise de manière intrinsèque.

Ma yebe edzam wa dzo, je rajoute juste que pour moi, rien n'est plus No que l'afro engagé dans cette démarche subisse moult quolibets, du simple fait qu'il ait pris ce chemin. A la limite je me dis, si qq1 estime être bien dans "sa réalité" du monde, pourquoi ce besoin de dire à l'afro qui veut avancer le mieux possible dans l'avenir en s'appuyant sur ses Betara e Benana : akah edili esiki dzom ! Pourquoi ce besoin de décourager? confused Est-ce parce que dans l'attentisme, voir un autre se bouger peut vous mettre en plein visage votre propre attentisme... et que loin de voir ça comme un signe pour se bouger à son tour, certains y voient plutôt qq chose du style : "ah non ! où pense-t-il aller ainsi? Sa démarche met à mal mes certitudes !" Bref abui minsili scratch


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Dim 22 Fév - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Dim 22 Fév - 21:21

Ndzié'nnam'abé a écrit:

C'est justement ça a medzan Essone, on ne cherche pas à se réappropier notre passé pour s'y complaire ,en se disant "Oh lalalalala, qu'est ce qu'elle était belle et parfaite , la société de nos aïeux".

C'est faux ou bien !!! lol! Ma bo fianga a Ndzié veda ma wok edzam wa dzo a ndom dzam !

Si on rentre , par exemple ,dans le domaine des fameux programmes de developpement .Comment arrivera-t-on à faire appliquer à un groupe Fang, un programme de developpement avec un seul leader si on ne peut expliquer et donc contourner, la réticence que tous les Fangs ont avec les uniques détenteurs du pouvoir?

Question simple mais qui illustre parfaitement les contradictions qu'on vit aujourd'hui. ça me rappelle une discussion eu pendant mes années universitaires avec un ami ntangan qui était dans les ONG, et qui justement ne comprenait pas comment un même projet mené dans une région du pays, avait tant de mal à aboutir au centre. Il était vraiment sincère dans son incompréhension et moi qui lui explique les "codes" des 2 peuples en question, il était tout Embarassed Bref le développement véritable ne peut être simplement qq chose qu'on copie ailleurs et vient calquer à qq1 sans tenir compte de ce qu'il est et veut au juste. Que sommes-nous? que voulons-nous? Mentira vraiment celui qui pense que nous avons résolu ces 2 questions ou que la réponse à ces questions pourrait se trouver sans regarder derrière nous


_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA


Dernière édition par Minsili mi Ngoan Ewondo le Dim 22 Fév - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Dim 22 Fév - 21:28

[Hors sujet]
Akié donc wa gno a Ndzié'nnan'abè? Hum, nfang mongo fang


[Fin du HS me diki dzo dzom] Arrow Arrow Arrow

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Dim 22 Fév - 22:56

Ndzié'nnam'abé a écrit:
La solution pour qu'on se développe chez nous, elle nous est d'abord personnelle, elle tient de notre essence, de notre nature profonde.On doit adapter les programmes à nos pays, à nos peuples et cela ne se fera qu'à partir du moment où on les connaît vraiment, où on les connaît profondément.D'où l'importance de s'interésser à notre histoire, non pas parceque nous sommes complexés ou nostagiques mais pour s'en servir comme outil de développement calqué sur nos habitudes et coutumes.

[/color]

C'est


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 7:11

Ndzié'nnam'abé a écrit:
EMZ a écrit:"L'histoire de l'Afrique est claire: nous n'avons
été des humains aux yeux de nos frère il n'y a à peine que moins de 400
ans! Et encore, beaucoup regrettent qu'une telle évidence ne soit pas
restée inaperçue!

Aussi, lorsque l'africain veut débattre de
son passé, il va en fait à la recherche de cette part d'humanité qui
était la sienne et que les autres ne lui ont pas toujours reconnu. Et
sa démarche, c'est celle d'un homme qui se reconstruit; et qui veut le
faire à partir de ce qui le valorise de manière intrinsèque."


C'est justement ça a medzan Essone, on ne cherche pas à se réappropier notre passé pour s'y complaire ,en se disant "Oh lalalalala, qu'est ce qu'elle était belle et parfaite , la société de nos aïeux".Non, je suis convaincu que développement chez nous , il n'y aura qu'à partir du moment où on s'inspirera des systèmes socio- culturels en place, au sein de nos peuples et qui eux-mêmes , prennent leurs racines dans la mémoire collective de ces peuples.Et la mémoire d'un peuple, elle met des décennies, des siècles, des millénaires à se construire.
Si on rentre , par exemple ,dans le domaine des fameux programmes de developpement .Comment arrivera-t-on à faire appliquer à un groupe Fang, un programme de developpement avec un seul leader si on ne peut expliquer et donc contourner, la réticence que tous les Fangs ont avec les uniques détenteurs du pouvoir(chef suprême comme chez les Bamilékés au cameroun)?Voilà un cas où connaitre l'histoire, son histoire,, celle dont on nous a dépossédés peut être intéressante.
D'où ,en paraphrasant un auteur grec ou latin, je ne sais plus lequel de l'importance de se connaitre soi-même.C'est comme si à un médecin , on demande de traiter la malaria alors que l'on souffre de la fièvre jaune(elles ont en commun certains symptômes mais n'ont pas le même agennt nocif, microbe, virus...), on se trompera de diagnostic et donc de moyen de traitement.
La solution pour qu'on se développe chez nous, elle nous est d'abord personnelle, elle tient de notre essence, de notre nature profonde.On doit adapter les programmes à nos pays, à nos peuples et cela ne se fera qu'à partir du moment où on les connaît vraiment, où on les connaît profondément.D'où l'importance de s'interésser à notre histoire, non pas parceque nous sommes complexés ou nostagiques mais pour s'en servir comme outil de développement calqué sur nos habitudes et coutumes.


C'est


Ce que tu dis est tout à fait intéressant, sur le plan économique, je pense la même chose. Et je développe depuis 2000, des solutions économiques sur le modèl de nos cultures et non selon les théories économiques qui pour une bonne partie, sont fausse, comme la fameuse économie du développement qui n'a jamais marché et même certaines théories de David Ricardo ne sont pas vérifiables à ce jours et sont même devenus désuets sur le plan financier et on les enseignent encore pour les résultats qu'on a aujourd'hui.

J'ai observé, le modèle de production aux village, et je me suis inspiré non des théories, mais de l'histoire des faits économiques, je pose les problèmes et je cherche la solution la plus adapter.

Je me suis pour cela inspiré de Check Modobo Diarra. Et aujourd'hui, j'ai un modèl, que j'ai rédigé, et j'avais commencé, à le tester en le distribuant à certaines personnes à libreville, ce qui m'a permi de l'améliorer.

Je l'avais donné pour nom un néologisme en français, il y a au mons trois semaines, je l'ai rebaptisé en Fang.

Et je vais commencer, les expérimentations d'ici avril 2010, si Dieu me prete vie. et j'espère publié ce projet vers 2014, car j'aurais quatre ans de recul.

J'ai étudié notre système de production privé, en y travaillant et j'ai relevé les sources d'échecs, parfois c'est pas la faute des gens, car la culture y joue un grand rôle.

Je crois que l'Afrique a en elle même les capacités, et c'est pas une question d'argent, nous avons un problème de mimétisme de mauvais aloi.

Et l'Afrique souffre de ce que j'ai appelé le complexe du colon. Et c'est vraiment une forteresse, qu'il faut abattre.

Depuis que je suis en Afrique de l'Ouest, je découvre les potentialité de l'Afrique, moi qui au gabon, consomme à 80% européen, ici, quasiment tout ce que j'utilse est produti dans la sous région, mais je garde mon gout pour les souliers italiens.

Mais le reste de la vêture, est local, avec une finition qui n'a rien à envier à l'occident.

Le seul problème, c'est que les gens se sous-estime, ils sont habité, j'ai envi de dire envouté par la pensé de sous développements.

On a pas besoin de continuer des économies mendiantes et de nous endetter à outrances.

Et il s'agit d'adapter certaine réalités, non théorique, mais pratique et historique.

Je réussis à unir le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative.

J'avoue que les idées d'une personne comme Dominique Strauss Khan, m'ont inspiré, pas aujourd'hui, je m'interesse à ses idées depuis 1995.

Et je crois qu'il est l'une des personnalité qui a la meilleure lecture de l'économie et du social aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 13:09

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
je développe depuis 2000, des solutions économiques sur le modèl de nos cultures

Citation :
Et je vais commencer, les expérimentations d'ici avril 2010, si Dieu me prete vie. et j'espère publié ce projet vers 2014, car j'aurais quatre ans de recul.

Citation :
Je réussis à unir le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative.

Mbolo aha Afenane Yebiveign, le projet dont tu parles semble être intéressant. Mais tu n'en dis pas grand chose. C'est peut être dû au fait que tu ne l'as pas encore finalisé. Cependant je crois qu'il serait intéressant de nous en dire un peu plus. Il est toujours possible que les uns et les autres t'apportent un concours certain. Un système qui réunit des notions comme le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative peut vraiment faire l'affaire. C'est un peu le pas que l'occident en crise ne parvient pas à franchir. D'une part parce qu'ils sont entravés par les œillères de l'idéologie: capitalisme, socialisme, communisme. Et d'autre par, part, parce que leur machine s'est emballée. Nous autres Africains qui n'avons même pas encore démarré la nôtre, avons encore le recule nécessaire pour exploiter d'autres voies, ou plutôt pour proposer nos voies. Mais il faut effectivement, afin de convaincre le reste du monde, qu'on les ait expérimentées chez nous.

Si cela ne te pose pas de problème, essaie de nous en faire un schéma à partir duquel nous pouvons avoir une base de réflexion qui nous permette d'apporter nos contributions. Et par ailleurs, je te conseillerai également de lorgner du côté des pays asiatiques qui sont dits "émergents". Il est curieux de voir qu'il n'y a pas si longtemps, ces pays étaient pour la plupart au même stade que l'Afrique et pour certains pire encore que l'Afrique. Aujourd'hui, ils comptent dans le jeu d'équilibre économique mondial.

L'Afrique peut certainement, dans un moment de marasme économique comme c'est le cas aujourd'hui, apporter des solutions qui aideraient le monde. Si ton travail peut s'insérer dans une telle brèche, je voudrais pouvoir y apporter ma modeste contribution.

O taha de yè?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 15:27

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Ce que tu dis est tout à fait intéressant, sur le plan économique, je pense la même chose. Et je développe depuis 2000, des solutions économiques sur le modèl de nos cultures et non selon les théories économiques qui pour une bonne partie, sont fausse, comme la fameuse économie du développement qui n'a jamais marché et même certaines théories de David Ricardo ne sont pas vérifiables à ce jours et sont même devenus désuets sur le plan financier et on les enseignent encore pour les résultats qu'on a aujourd'hui.

Je l'avais donné pour nom un néologisme en français, il y a au mons trois semaines, je l'ai rebaptisé en Fang.

aha !!!

J'ai étudié notre système de production privé, en y travaillant et j'ai relevé les sources d'échecs, parfois c'est pas la faute des gens, car la culture y joue un grand rôle.


Je crois que l'Afrique a en elle même les capacités, et c'est pas une question d'argent, nous avons un problème de mimétisme de mauvais aloi.
Et l'Afrique souffre de ce que j'ai appelé le complexe du colon. Et c'est vraiment une forteresse, qu'il faut abattre.

D'où nos nécessaires réflexions sur la façon la mieux à même d'y arriver déjà au niveau individuel puis plus loin bref développement "matériel" oui, mais sans changement de mentalité, on court vers une impasse No

Le seul problème, c'est que les gens se sous-estime, ils sont habité, j'ai envi de dire envouté par la pensé de sous développements.

Ane foa nala, mbe dzam bebela ! S'auto-sousestimer à ce point c'est vraiment l'un de nos + grands blocages No

Je réussis à unir le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative.J'avoue que les idées d'une personne comme Dominique Strauss Khan, m'ont inspiré, pas aujourd'hui, je m'interesse à ses idées depuis 1995.

ma tone ki yem be thèses be Krauss-Khan veda ma yem na ge ba sili ma (en fonction des étiquettes actuelles) edzam mene, mayi yalne na : "centre gauche" (mais si un autre terme l'exprime mieux, ma noang !)amu asu dama, eteré ma yen justement un mélange comme tu évoques là. capitalisme comme celui qu'on subit actuellement, bebela teghe, collectivisme à 100%, non plus Embarassed mais un bon mélange des 2, du social dans le capitalisme ben ça me parle plus... sans oublier l'écologie, un rapport un peu plus respectueux et sain e nsi dzâne .

.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 15:31

Essonne de Mvome-Zoq a écrit:

Un système qui réunit des notions comme le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative peut vraiment faire l'affaire. C'est un peu le pas que l'occident en crise ne parvient pas à franchir. D'une part parce qu'ils sont entravés par les œillères de l'idéologie: capitalisme, socialisme, communisme. Et d'autre par, part, parce que leur machine s'est emballée. Nous autres Africains qui n'avons même pas encore démarré la nôtre, avons encore le recule nécessaire pour exploiter d'autres voies, ou plutôt pour proposer nos voies. Mais il faut effectivement, afin de convaincre le reste du monde, qu'on les ait expérimentées chez nous.



Si cela ne te pose pas de problème, essaie de nous en faire un schéma à partir duquel nous pouvons avoir une base de réflexion qui nous permette d'apporter nos contributions.
L'Afrique peut certainement, dans un moment de marasme économique comme c'est le cas aujourd'hui, apporter des solutions qui aideraient le monde. Si ton travail peut s'insérer dans une telle brèche, je voudrais pouvoir y apporter ma modeste contribution.O taha de yè?

Ane foa nala, très bonne idée et si nul n'y voit d'inconvénient, pourquoi ne pas créer un topic spécial sur le sujet Smile ça peut vraiment être interessant

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 20:31

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essonne de Mvome-Zoq a écrit:

Un système qui réunit des notions comme le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative peut vraiment faire l'affaire. C'est un peu le pas que l'occident en crise ne parvient pas à franchir. D'une part parce qu'ils sont entravés par les œillères de l'idéologie: capitalisme, socialisme, communisme. Et d'autre par, part, parce que leur machine s'est emballée. Nous autres Africains qui n'avons même pas encore démarré la nôtre, avons encore le recule nécessaire pour exploiter d'autres voies, ou plutôt pour proposer nos voies. Mais il faut effectivement, afin de convaincre le reste du monde, qu'on les ait expérimentées chez nous.



Si cela ne te pose pas de problème, essaie de nous en faire un schéma à partir duquel nous pouvons avoir une base de réflexion qui nous permette d'apporter nos contributions.
L'Afrique peut certainement, dans un moment de marasme économique comme c'est le cas aujourd'hui, apporter des solutions qui aideraient le monde. Si ton travail peut s'insérer dans une telle brèche, je voudrais pouvoir y apporter ma modeste contribution.O taha de yè?

Ane foa nala, très bonne idée et si nul n'y voit d'inconvénient, pourquoi ne pas créer un topic spécial sur le sujet Smile ça peut vraiment être interessant


Vous allez me laisser un peu de temps. Car l'essentiel du document est à Libreville. Et je dois ajouter les infos que je suis en train de collecter en Afrique de l'Ouest.

Simplement pour le nom vous pouvez m'aider. Depuis la France je l'avait nommé "coopérativisme" et le principe est celui de la "propriété collective individuelle." Et je me propose "Ekama" ou "Ekouane".

La suite vous allez peut-être devoir attendre quelque mois et mon retour à Libreville.

Maintenant, je serais prudent, avant de le mettre dans le forum, car il y a des gens au pays qui veulent mettre la main dessus et qui essaie de me renconter depuis des années heureusement que je suis venu au Burkina.

Je continue mes réflexions, je l'enverai certainement à certains, mais par mail avec pièces jointes. Et les personnes pourront m'apporter leur contributions.

Je vous demande juste un peu de patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: an   Lun 23 Fév - 21:00

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
Essonne de Mvome-Zoq a écrit:

Un système qui réunit des notions comme le collectivisme, le capitalisme, le mutualisme et la coopérative peut vraiment faire l'affaire. C'est un peu le pas que l'occident en crise ne parvient pas à franchir. D'une part parce qu'ils sont entravés par les œillères de l'idéologie: capitalisme, socialisme, communisme. Et d'autre par, part, parce que leur machine s'est emballée. Nous autres Africains qui n'avons même pas encore démarré la nôtre, avons encore le recule nécessaire pour exploiter d'autres voies, ou plutôt pour proposer nos voies. Mais il faut effectivement, afin de convaincre le reste du monde, qu'on les ait expérimentées chez nous.



Si cela ne te pose pas de problème, essaie de nous en faire un schéma à partir duquel nous pouvons avoir une base de réflexion qui nous permette d'apporter nos contributions. L'Afrique peut certainement, dans un moment de marasme économique comme c'est le cas aujourd'hui, apporter des solutions qui aideraient le monde. Si ton travail peut s'insérer dans une telle brèche, je voudrais pouvoir y apporter ma modeste contribution.O taha de yè?

Ane foa nala, très bonne idée et si nul n'y voit d'inconvénient, pourquoi ne pas créer un topic spécial sur le sujet Smile ça peut vraiment être interessant


Le schéma, part d'une chose. Que peut apporter l'Afrique au reste du monde, la solidarité. Et peut-on la décliner sur le plan économique oui.

Et quel solidarité, chez les fangs, on est solidaire face à la mort, le mariage et évenement collectif.

Mais il y a une chose qui manque, c'est la solidarité sur le plan éconmique.

Existe-t-elle au village. Comment lorsqu'une femme est veuve et qu'elle n'a pas de mari, il lui donne une portion d'un champ préparé, "Abague abeng tsi'i". E more a li tsi'i owone a kal nguè'è, a'abague é mina a ne ka nnôm abeng.

Donc il exite une solidarité économique et productive.

Maintenant comment capitaliser (capitalisme) tout celà?

Maintenant avec nos faibles moyens, comment atteindre des niveaux d'activité critiques, il faut produire en commun (collectivisme), et mettre la production des différents groupes de productions en commun (coopérative), et les ditribuer en commun afin de limiter les charges de distributions (mutualisme). Et dans la production collective, même si on met les terres en commun, chacun reste propriétaires de ce qui est à lui et le confie à la collectivité,,juste pour atteindre l'objectif commun.

C'est beaucoup plus complexe, mais ce sont les grandes lignes. il y a aussi des sources d'inspiration historiques.

Et les ressources? Je vous en parlerai lorsque j'aurai entamer la phase expérimentale, car c'est un système original que j'ai tiré d'un nlang mvett, et que j'ai adapté nnam okui.

J'ai plusieurs sources d'inspirations et le village a été capitale. Si le développement du model a débuter en 2000, l'inspiration m'est venu pendant les vacances au village en 1996.

Et aussi parce que à la fac je trouvais les théories qu'on nous présentait complémentaires et non contradictoire comme tu l'as si bien signalé. Car les idéologies sont teintées d'arrière plan politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Lun 23 Fév - 21:04

Je me mets aussi ,en rang, pour recevoir ton étude, a moé Afenane.C'est effectivement des systèmes, comme cela, qu'il faut établir.Enfin de pouvoir faire du managerment, comme il faut, envers nos peuples.
Parceque des gens à Washington , ou je ne sais trop où qui s'asseyent et essayent de définir des plans de développement pour des populations en pleine forêt équatoriale.Endroit où ils n'ont d'ailleurs jamais mis les pieds.c'est vraiment n'importe quoi!!!!
On ne peut aider quelqu'un à sortir ,de la misère, sans sa pleine adhésion.Parceque le plus grand effort, c'est lui qui aura à le faire.
wa bo mbembe isié(tu fais du bon boulot!!) en élaborant une politique, une doctrine, un programme qui nous est propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: r   Lun 23 Fév - 22:43

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Je me mets aussi ,en rang, pour recevoir ton étude, a moé Afenane.C'est effectivement des systèmes, comme cela, qu'il faut établir.Enfin de pouvoir faire du managerment, comme il faut, envers nos peuples.
Parceque des gens à Washington , ou je ne sais trop où qui s'asseyent et essayent de définir des plans de développement pour des populations en pleine forêt équatoriale.Endroit où ils n'ont d'ailleurs jamais mis les pieds.c'est vraiment n'importe quoi!!!!
On ne peut aider quelqu'un à sortir ,de la misère, sans sa pleine adhésion.Parceque le plus grand effort, c'est lui qui aura à le faire.
wa bo mbembe isié(tu fais du bon boulot!!) en élaborant une politique, une doctrine, un programme qui nous est propre.

Je suis d'accord avec çà, car les politiques d'ajustements structurelles sont la cause du niveau de pauvreté actuel de l'Afrique, car on a fait des programmes sur des principes qui ne concerne pas l'Afrique. On réduit l'influence de l'Etat pour comppenser par le développement du secteur privé.

Ils ont oublié une chose, l'Afrique a hérité de la colonisation ce que je nomme des économies administratives. C'est-à-dire des économies de fonctionnaires.

Et si on fermes des netreprises publiques, on casse le filet social qui faisait que çà tienne, car chaque famille avait au moins son son ou ses salariés qui s'occupaient du reste de la famille, et aujourd'hui, des milliers de personnes ont été déflattés, or c'étaient des consommateurs, donc l'activité en Afrique a chuter et l'Afrique est passé à 3% des échanges mondiaux, à 1%, avec un taux de croissances suppérieur à l'Europe.

Vu les taux de croissances en Afrique, sur 10 ans PAS normalement, le niveau des échanges aurait du être à l'avantage de l'Afrique, mais comme cette politique au lieu de créer de la valeur en a détruit, c'est le démentellement des entreprises publiques qui a détruit de la valeur au lieu d'en créer.

On avait des problèmes et on s'en sortait quand même avec les solutions du Pas, c'est la catastrophe.

On ne décrete pas la création d'entreprises, on aurait du préparer le pays en transformant les économies, d'économies administratives en économies d'entreprenneurs. Mais en Afrique partout, les meilleurs veulent aller se refugier à la fonction publique car en Afrique, chez nous la garantie de l'emploi est préférable au meilleur salaires du privé, car le privé est sous perfusion.

Et au bout de 20 ans la création d'entreprise n'attire les meilleurs qu'une fois qu'ils ont faient leur trou dans la fonction publique.

Je suis un manager de formation, après 4 de privé au gabon, je file à la fonction publique, à raison, car depuis janvier, 25% de mes anciens collègues ont été virés, crise financière oblige. Je regrettais mes bonus, mais aujourd'hui je suis content d'avoir la garanti, de salaire et d'emploi, et je ne regrette plus mes bonus.

Donc, il faut que nous nous recentrons sur nos valeurs et que nous produisions sur la base de nos valeurs. Et l'Afrique a un message à apporter au monde. Solidarité, pas aidez nous, non la mendicité, fini, avec le peu qu'on a, on peut s'en sortir à condition d'adapter les modes de production à nos valeurs à nos qualités, ce n'est pas une question d'argent, mais d'organisation et d'agencement.

Je réfléchie depuis des années sur ses sujets et j'espère les rendre publics d'ici deux à trois ans car, je dois travailler. Et en général, j'écrit le samedi, et j'ai un groupe de réflexion que je réunis à libreville un vendredi par mois, de préférence à la fin du mois, car il faut les motiver autour d'un repas. Et pour l'instant c'est une démarche personnelle et je paie de ma poche, et la fin du mois est le meilleur moment.

Et nous réfléchissons sut toutes ses choses.

J'ai aussi les contributions des associations de villages, grâce à elles j'ai créé le le principe de solidarité capitalisée. C'est-à-dire gagner de l'argent en étant solidaires, çà ouvre certaines portes.

Bref, il beaucoup à faire. Mais c'est dure et long, car ici, le quotidien prend trop de place, et la reflexion est le parent pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 1:05

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
pour moi, rien n'est plus No que l'afro engagé dans cette démarche subisse moult quolibets, du simple fait qu'il ait pris ce chemin. A la limite je me dis, si qq1 estime être bien dans "sa réalité" du monde, pourquoi ce besoin de dire à l'afro qui veut avancer le mieux possible dans l'avenir en s'appuyant sur ses Betara e Benana : akah edili esiki dzom ! Pourquoi ce besoin de décourager? confused Est-ce parce que dans l'attentisme, voir un autre se bouger peut vous mettre en plein visage votre propre attentisme... et que loin de voir ça comme un signe pour se bouger à son tour, certains y voient plutôt qq chose du style : "ah non ! où pense-t-il aller ainsi? Sa démarche met à mal mes certitudes !" Bref abui minsili [/color] scratch

C'est le syndrome de l'esclave qui fini par tomber amoureux de ses chaines. Souvent, il en devient le défenseur le plus fervent. Dans un film que j'ai beaucoup apprécié avec Morgan Freeman, ils appelaient ça être "Institutionnalisé". Et personne ne peut imaginer combien la chose est plutôt courante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Essonne de Mvome-Zoq



Masculin Nombre de messages : 1087
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 2:02

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Simplement pour le nom vous pouvez m'aider. Depuis la France je l'avait nommé "coopérativisme" et le principe est celui de la "propriété collective individuelle." Et je me propose "Ekama" ou "Ekouane"

Ton idée me rappelle un poème que j'avais écrit quand j'étais au Lycée. Il commençait à peu près comme ci-après:

Et si toi, tu étais moi, moi lui et les autres nous
Si la vie n'était rien qu'un peu de nous à offrir...


Il faut croire que c'est le Fang qui est au fond de toi qui a dû t'inspirer ce concept. Car, dès que j'ai lu ce que j'ai marqué en italique, j'ai vu tout de suite le modèle de société Fang. Ce qui est à mon père, à mon frère, à ma sœur... est à moi. Et ce qui est à moi est à tous; d'autant plus que moi je suis eux, eux moi et ensemble nous sommes un. C'est en somme ce que les Fang appellent "Obangam" Tiens, tiens! ça peut faire l'objet d'une proposition et qui le conduit à pratiquer "Avang ngora bitom" (Le fait de toujours trancher en faveur des siens).

L'idée est brillante. Il faut absolument l'approfondir. Et je te soutiens, mon frère. S'il plait à Dieu, la réflexion se fera plus profondément à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 2:18

Ndzié'nnam'abé a écrit:
Parceque des gens à Washington , ou je ne sais trop où qui s'asseyent et essayent de définir des plans de développement pour des populations en pleine forêt équatoriale.Endroit où ils n'ont d'ailleurs jamais mis les pieds.c'est vraiment n'importe quoi!!!!

Madzo wa na !!! C'est un peu la même chose dans le domaine des ONg ou instances de coopération ane be Volontaires du progrès (bane bongo ya fala ba ke bo service militaire a Afirikara) et tu as des situations ou des personnes n'ayant souvent aucune connaissance des "codes" locaux sont supposés piloter des programmes et projets No Même ça part d'une bonne intention la démarche n'est pas la bonne car comme tu dis si bien mon frère :

Ndzié'nnam'abé a écrit:
On ne peut aider quelqu'un à sortir ,de la misère, sans sa pleine adhésion.Parceque le plus grand effort, c'est lui qui aura à le faire.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 2:26

d'ailleurs c'est un peu, le même concept qu'en Afrique du Sud, l'UBUNTu que l'archevêque Desmond Tutu définissait comme:"une personne pratiquant L'ubuntu, est une personne ouverte et disponible pour les autres, une personne qui ne se sent pas menacée par les autres par le fait qu'ils soient capables et bons parcequ'il est rassuré dans son for-intérieur qu''il ou elle appartient à un plus grand ensemble et qu'il est diminué quand les autres sont, soient humiliés, soit diminués, quand les autres sont ou torturés ou opprimés"
Quand nous pourrrons trouver un modèle de developpement qui en enrichissant les uns contribue au bien-être de tout le monde, sans grands lésés, sans personnes vivant à la marge de la société, nous aurons apporté au monde quelque chose de neuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 2:27

Je partage ton analyse là a AFENANE YIBIVEIGN, constat ane foa eteré ! Les PAS, bebela mayiki voane ane be ga tsam ma nnam; jamais ! jamais ! jamais !!!!

Pour le nom, mbembe dzam bolo wayi ne wa toab ebuk ya dzal (fang en l'occurence ici), c'est déjà aussi ça nous "appropriéer" nos démarches Smile Asu be propositions boé, "Ekouane", je trouve pas assez représentatif (ekoan ene ekoan veda... malgré l'idée de mise en commun, réunion, je trouve le mot assez restrictif pour une telle entreprise).

"Obangam" de EMZ me parle mais j'ai une petite réserve du fait que la notion de "préférence" pourrait être sujet à mauvaises interprétations.

Je n'ai pas pour l'instant de propositions mais s'agit-il juste d'un mot ou une expres​sion(par exemple deux mots) peut aussi faire l'affaire? parce que vu les principaux axes que tu mets en avant, pourquoi dans la dénomination ne pas réunir l'idée (capitalisme - production - richesse/ + idée de collectivisme - solidarité et plus largement prise en compte de la dimension humaine du développement...) ?

AFENANE YIBIVEIGN a écrit:
Je suis d'accord avec çà, car les politiques d'ajustements structurelles sont la cause du niveau de pauvreté actuel de l'Afrique, car on a fait des programmes sur des principes qui ne concerne pas l'Afrique. On réduit l'influence de l'Etat pour comppenser par le développement du secteur privé.

Ils ont oublié une chose, l'Afrique a hérité de la colonisation ce que je nomme des économies administratives. C'est-à-dire des économies de fonctionnaires.

Et si on fermes des netreprises publiques, on casse le filet social qui faisait que çà tienne, car chaque famille avait au moins son son ou ses salariés qui s'occupaient du reste de la famille, et aujourd'hui, des milliers de personnes ont été déflattés, or c'étaient des consommateurs, donc l'activité en Afrique a chuter et l'Afrique est passé à 3% des échanges mondiaux, à 1%, avec un taux de croissances suppérieur à l'Europe.

Vu les taux de croissances en Afrique, sur 10 ans PAS normalement, le niveau des échanges aurait du être à l'avantage de l'Afrique, mais comme cette politique au lieu de créer de la valeur en a détruit, c'est le démentellement des entreprises publiques qui a détruit de la valeur au lieu d'en créer.

On avait des problèmes et on s'en sortait quand même avec les solutions du Pas, c'est la catastrophe.

On ne décrete pas la création d'entreprises, on aurait du préparer le pays en transformant les économies, d'économies administratives en économies d'entreprenneurs. Mais en Afrique partout, les meilleurs veulent aller se refugier à la fonction publique car en Afrique, chez nous la garantie de l'emploi est préférable au meilleur salaires du privé, car le privé est sous perfusion.

Et au bout de 20 ans la création d'entreprise n'attire les meilleurs qu'une fois qu'ils ont faient leur trou dans la fonction publique.

Je suis un manager de formation, après 4 de privé au gabon, je file à la fonction publique, à raison, car depuis janvier, 25% de mes anciens collègues ont été virés, crise financière oblige. Je regrettais mes bonus, mais aujourd'hui je suis content d'avoir la garanti, de salaire et d'emploi, et je ne regrette plus mes bonus.

Donc, il faut que nous nous recentrons sur nos valeurs et que nous produisions sur la base de nos valeurs. Et l'Afrique a un message à apporter au monde. Solidarité, pas aidez nous, non la mendicité, fini, avec le peu qu'on a, on peut s'en sortir à condition d'adapter les modes de production à nos valeurs à nos qualités, ce n'est pas une question d'argent, mais d'organisation et d'agencement.

Je réfléchie depuis des années sur ses sujets et j'espère les rendre publics d'ici deux à trois ans car, je dois travailler. Et en général, j'écrit le samedi, et j'ai un groupe de réflexion que je réunis à libreville un vendredi par mois, de préférence à la fin du mois, car il faut les motiver autour d'un repas. Et pour l'instant c'est une démarche personnelle et je paie de ma poche, et la fin du mois est le meilleur moment.

Et nous réfléchissons sut toutes ses choses.

J'ai aussi les contributions des associations de villages, grâce à elles j'ai créé le le principe de solidarité capitalisée. C'est-à-dire gagner de l'argent en étant solidaires, çà ouvre certaines portes.

Bref, il beaucoup à faire. Mais c'est dure et long, car ici, le quotidien prend trop de place, et la reflexion est le parent pauvre.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 2:36

Ndzié'nnam'abé a écrit:
d'ailleurs c'est un peu, le même concept qu'en Afrique du Sud, l'UBUNTu que l'archevêque Desmond Tutu définissait comme:"une personne pratiquant L'ubuntu, est une personne ouverte et disponible pour les autres, une personne qui ne se sent pas menacée par les autres par le fait qu'ils soient capables et bons parcequ'il est rassuré dans son for-intérieur qu''il ou elle appartient à un plus grand ensemble et qu'il est diminué quand les autres sont, soient humiliés, soit diminués, quand les autres sont ou torturés ou opprimés"


Alors là Shocked c'est fou ce qu'on peut se retrouver dans certains mots. Je rajouterai : "une personne qui n'a pas besoin de se nourrir de la situation délétère des autres pour se sentir exister". Smile Donc il ya tant de "théories" chez nous mais hélas la divulgation à ceux qui ont le plus besoin d'entendre et voir appliqué ou du moins expérimenté ce genre de message manque encore. Donc Afenane Yibiveign, tu comprends notre enthousiasme face à ton initiative. On veut des programmes qui partent de nous (nos réalités) et non des simples calques de ce qui se passe ailleurs lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PATNGUEMA



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: A MOADZANG FOGVE OSU   Mar 24 Fév - 21:55

A AFENANE YIBIVEIGN, one nia soume fame
Avec cette théorie, tu es sur la bonne voie, je vais seulement de demander de ne jamais perdre de vue que les retombées de ton étude ou ta théorie DOIVENT AVOIR IMPERATIVEMENT UN IMPACT MACROECONOMIQUE; c'est à dire que même si tu pars du comportement de l'individu comme le fait la microéconomie; il faut que cette nouvelle théorie aboutisse sur un nouveau modèle de développement pérein et compétitif dans une économie mondiale globalisée;
Parce qu'au de-là du fait que cette théorie va actionner une "certaine" mutualisation des moyens de production et permettre une utilisation efficace des revenus, le plus indispensable serait qu'elle s'inscrive comme un véritable modèle de développement. Hors qui dit modèle dit "pouvoir", et qui dit pouvoir dit valeurs et normes dominantes.

Pour que cette théorie s'impose il faut que sa mise en pratique apporte obligatoirement des résultats probants d'ici quelques années sur un échantillon d'environ (d'au moins) plus de 200.000 personnes et cela suppose que ce groupe de personne ait , déjà au préalable, une certaine homogéneïté en terme de valeurs. Sinon cela n'aura qu'un impact territorial très dérisoire et marginal à l'échelle planétaire , et donc cela ne sera pas considérée comme un véritable modèle de développement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mar 24 Fév - 23:03

PATNGUEMA a écrit:

Pour que cette théorie s'impose il faut que sa mise en pratique apporte obligatoirement des résultats probants d'ici quelques années sur un échantillon d'environ (d'au moins) plus de 200.000 personnes et cela suppose que ce groupe de personne ait , déjà au préalable, une certaine homogéneïté en terme de valeurs. Sinon cela n'aura qu'un impact territorial très dérisoire et marginal à l'échelle planétaire , et donc cela ne sera pas considérée comme un véritable modèle de développement.

Quand tu parles de valeurs a PATNGUEMA, wa furi dzé ebuk té? Qu'entends-tu par là? Valeurs au niveau économique ou autres?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AFENANE YIBIVEIGN



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 42
Localisation : OYEM
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Mer 25 Fév - 5:42

PATNGUEMA a écrit:
A AFENANE YIBIVEIGN, one nia soume fame
Avec cette théorie, tu es sur la bonne voie, je vais seulement de demander de ne jamais perdre de vue que les retombées de ton étude ou ta théorie DOIVENT AVOIR IMPERATIVEMENT UN IMPACT MACROECONOMIQUE; c'est à dire que même si tu pars du comportement de l'individu comme le fait la microéconomie; il faut que cette nouvelle théorie aboutisse sur un nouveau modèle de développement pérein et compétitif dans une économie mondiale globalisée;
Parce qu'au de-là du fait que cette théorie va actionner une "certaine" mutualisation des moyens de production et permettre une utilisation efficace des revenus, le plus indispensable serait qu'elle s'inscrive comme un véritable modèle de développement. Hors qui dit modèle dit "pouvoir", et qui dit pouvoir dit valeurs et normes dominantes.

Pour que cette théorie s'impose il faut que sa mise en pratique apporte obligatoirement des résultats probants d'ici quelques années sur un échantillon d'environ (d'au moins) plus de 200.000 personnes et cela suppose que ce groupe de personne ait , déjà au préalable, une certaine homogéneïté en terme de valeurs. Sinon cela n'aura qu'un impact territorial très dérisoire et marginal à l'échelle planétaire , et donc cela ne sera pas considérée comme un véritable modèle de développement.


C'est vraiment une théorie universelle et c'est pour celà que je vais faire des expériences et une mise en pratique sur 4 ans. Je une vision clair de la où je veux aller. C'est vrai que mon bagage en économie et en management m'aident beaucoup car les deux aspects sont complémentaires. Je cherche d'abord un moyens pour l'Afrique réalisable avec les moyens du bord

Sans avoir necessairement besoin de nous endetter surtout, sans fermer non plus les portes aux financements extérieurs.


Dans mon analyse, je pense à l'Afrique, aux pays pauvres des autres continents et des quartiers nord, ou banlieux nord, des villes occidnetales ou on retrouve souvent les immigrés. De même qu'aux ouvriers d'occident sous payés, car j'ai beaucoup d'amis ouvrier qui habitent les quartiers nords des villes du nord de la France.

Et je pense aussi à beaucoup de mes amis qui sont bloqués en France car ils n'ont pas obtenus le papier qu'ils sont allés chercher et qui cherche un moyen honorable pour rentrer au pays.

Mon projet je le garde secret car des politiques au pays ont cherché à s'en emparé, lors d'une étude d'impact ou je les soumis à des personnes choisies. Et c'est arrivé aux oreilles de personnes bien informés. Seulement, ils ne me connaisssent et ne savent pas que c'est moi, car celui qui en a parlé à un politique est un ami.

Je préfère ne pas développer cette aspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PATNGUEMA



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: LE MONDE N'EST QUE LA RESULTANTE DE LA LUTTE DES VALEURS.   Mer 25 Fév - 23:19

Quand tu parles de valeurs a PATNGUEMA, wa furi dzé ebuk té? Qu'entends-tu par là? Valeurs au niveau économique ou autres?[/quote]

a mema les valeurs c'est ce qui fait le monde depuis la nuit des temps ; le monde actuel est dominé par des valeurs américano-européennes; non pas parce que ce sont les meilleures mais parce que ce sont qui s'imposent de haute lutte depuis quelques millénaires.
Je vais te prendre un exemple tout bête lorsque je vois une miss avec cette coupe là afro du style blackexploitation "black panthers", je me dis c'est magnifique , c'est sublime, c'est le summum de la beauté sur le plan de la coiffure. et même si beaucoup d'hommes blancs et noirs (confondus)trouvent cette coiffure magnifique, il n'empêche qu'elle reste et démeurera en marge de ce que nous voyons dans la rue. Cela est due à quoi d'après toi?

Cela est dû tout simplement au fait que cette coiffure subit le diktat de prescripteurs de mode qui lui font ombrage parce qu'ils ne partagent pas les soit-disant valeurs qu'elle véhicule.

L'histoire de l'humanité n'est qu'une histoire de lutte des Valeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Ven 27 Fév - 3:17

A PATNGUEMA ma wok edzam wadzo exemple wa noang (esil) c'est la vérité même silent Donc développement économique (matériel) rime nécessairement avec... ma yem na wayem Smile

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PATNGUEMA



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Sam 28 Fév - 0:48

Minsili mi Ngoan Ewondo a écrit:
A PATNGUEMA ma wok edzam wadzo exemple wa noang (esil) c'est la vérité même silent Donc développement économique (matériel) rime nécessairement avec... ma yem na wayem Smile

A Minsili one ya soume mone minga ; je suis ravi que t'aies compris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
QUEL MODELE DE DEVELOPPEMENT (économique) ASU AFRIKA?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Panerai quel modele ?
» Rolex submariner oméga seamaster : quel est le meilleur hommage ?
» De quel modèle s'agit-il?
» Quel type de tube T5 choisir?
» Nouveau membre...quel modèle de Speedmaster Pro ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: