Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
MBAZO'O
Admin


Féminin Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mer 7 Mar - 0:12

Mon fils Adzidzon,

Dire que "les Morts ne sont pas morts" est une négation qui ne peut se comprendre qu'en l'intégrant dans un système de pensée particulier, ce que ma soeur Abomo Ngono qualifie à juste titre de philosophie de l'Africain, car l'animisme est plus qu'une croyance, c'est une philosisophie, un art de vivre. L'Africain appréhende bien que "les Morts sont morts", mais il n'a aucun plaisir à donner crédit à cette réalité, malgré la perception du cadavre. En effet, la mort ne donne lieu à aucune autre référence extérieure représentable, et comme tu le dis, personne n'a jamais fait l'expérience de la mort, par conséquent, la mort est un concept vide, c'est le NEANT. C'est pour cette raison que l'Africain a construit un système de pensée qui lui fournit un agrément de vie, détournant les tourments qu'engendre l'opacité de l'après mort. Il est tenu par une évidence que les morts demeurent au pays des ancêtres, et que la qualité du séjour, bon ou mauvais dépend de la conduite morale de l'homme au cours de sa vie sur terre. Cette espérance ravive son sentiment religieux, et lui procure un certain équilibre, et cet équilibre est plus important que toutes les preuves de l'au-delà.
L'animisme en tant que qu'attitude qui consiste à attribuer une âme aux objets est donc subséquent à "cette attitude de négation" : d'où la représentation de l'inversion de la mort comme des manifestations de la vie dans le poême de Birago DIOP.

MBAZO'O
P.S. : mes félicitations et surtout mes encouragements à Abomo Ngono, enfin une femme qui s'implique à fond sur le forum. Mes soeurs fang sont malheureusement muettes sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Cannibalisme fang: réalité ou invention coloniale ?   Mer 7 Mar - 21:22

Zok mekeng a soa

Sujet fort interressant. Le cannibalisme fang? Pure invention coloniale!

Vous savez que quand on veut noyer son chien on l'accuse de rage. Nous sommes devant la mm situation.

Les resultats de recherche des exploirateurs varient selon leur nationalité. les exploirateurs français sont les plus convincus du cannibalisme fang. lorsqu'on lit les exploirateurs anglais ou allemands, ils n'en sont pas aussi convincus. Selon vous pour quelle raisons?

Ma lè ma zu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Cannibalisme fang:réalité ou invention coloniale   Jeu 8 Mar - 0:00

Me be le ya so

A y regarder de plus pret, on se rend compte que plusieurs prejugés et malendus sont à l'origine de cette ascertion.
Hormis les interrets du colon, developpés plus haut par les autres, il y a la barrière de la langue et surtout les interprétations faites par les exploirateurs par rapport à ce qu'il vivaient au milieu des fang. Certains d'entre eux ce sont mis à l'apprentissage de la langue fang or c'est une langue très complexe car métaphysique. Le fang parlé par les enfants n'est pas du tout le mm que celui parlé par les adultes et les initiés. pour comprendre bien le fang il faut intégrer l'univers fang afin d' apprecier les 12 significations de chaque mot. En effet chaque mot designe 12 significations différentes. Face à cette réalité, le colon ou missionnaire pouvait en effet avoir un discussion en fang avec une certaine catégorie de la société fang et ne pas etre à la hauteur du mm exercice avec un adulte ou initié. Certains exploirateurs l'ont compris comme RP Trilles.
En effet, ce missionnaire français avait appris à ses depend qu'apprendre le fang avec les enfants ne lui permettait pas de discuter avec les adultes.

Au debut du siècle dernier dans la region de l'Estuaire, Trilles était missionnaire dans un village perdu dans la foret. Après un moment de présence dans ce village, un jour il est allé s'asseoir à l'abegne avec les adultes du village. celui qui avait la parole lui demanda pourquoi il se trouvait là alors que sujet de la discussion ne lui concernait pas mais plutot le village. Il repondi qu'en tant habitant de ce village il avait le droit de prendre par au sujet qui concerne le dza. je dois dire que le dialogue, vous l'imaginez, se fait en fang. son interlocuteur de repondre que sa place n'était pas là et de tout façon il n'y comprendra rien. Notre occidental de service retorqua qu'au contraire la langue n'était pas une barrière pour lui puisqu'il avait appris le fang. Le fang lui demanda alors qui lui avait appris cette langue. Trilles repondi fierement que ce sont les enfants de la mission qui lui avait fait cet honneur. Le fang lui dis alors d'aller retrouver les enfants car ici il ne s'agit pas d'enfants mais d'adultes. L'assistance s'est mise à rire.
C'est à la suite de cela que RP Trilles compris qu'il y avait plusieurs niveaux de comprehension du fang et qu'il avait encore du chemin.
Ce missionnaire a eu le courage de le reconnaitre. Mais plusieurs ont interpreté à leur manière la vie des fang.

Les européens qui ont passé du temps avec les fang ont vu un jour les cerémonies du biere de façon extérieur et ont tiré des conclusions par rapport à ce qu'ils croyaient avoir vu. ces cerémonies etant secrets pour les ebio, certains ont pu percevoir ou entrevoir des reliques composés d'ossements humains mais ne sachant pas le comment et le pourquoi en ont conclu que qu'il s'agissait des restes de celui qui a été sacrifié ou mangé. Comme cette cerémonie est une grande fete aucours de la quelle on mange certains gibiers interdits aux ebio, le parallele était vite fait.

Un autre fait, les fang mangent et apprecient les primates, tout le monde le sait, certains non fang, devant un tel plat avaient la preuve de ce cannibalisme. Imaginez une main de gorille dans un plat de mbol ndok.

Ce n'est pas facile d'aller d'une culture à une autre sans travers. Quand on ajoute à cela l'interret economique du colon qui est pret à tout pour assouvir des envies, on n'hesitera pas à utiliser cet aspect culturel très riche pour discrediter le peuple plus apte à tenir tete au colon.

Me kaa. Abora nnen. Ma ve mine ki!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 9 Mar - 20:52

mbolo,
je suis de retour...une kestion demeure toutefois, moadzang zock mekeng? dans le rite du nguii, le sacrifice humain avait-il une place fondamentale? celle-ci n'étant pas accidentelle mais culturelle?
je voudrais toutefois préciser, si vous me le permettez, ke je suis d'accord avec vous au sujet du fait ke le cannibalisme fang demeure une invention coloniale et k'en tant k'acte culturel, il est inexistant...
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 9 Mar - 21:43

Edzam Zok mekeng adzo éd'én'éété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Cannibalisme fang: réalité ou invention coloniale?   Lun 12 Mar - 20:10

A Adzidzon, j'ai l'impression que tu as des informations precises sur la pratique du Nguii et le sacrifice humain. Pourrais tu nous donner plus de details afin de nous enrichir?

Pour ma part je sais que le nguii etait un rite beaucoup plus en rapport avec la justice. Cerains diraient le dieu de justice. Qui dit justice dit forcement sanction. Celui qui etait reconnu coupable d'un acte dangereux pour la société pouvait subir des foudres de la communauté. Cela dependait bien entendu de la gravité de l'acte commis. On pouvait aller jusqu'à tuer le presumé coupable et la depouille enterrée par les siens. Cela n'a rien avoir avec le sacrifice et le cannibalisme. Et tuer le coupable n'est pas une spécificité fang puisque meme aujourd'hui la peine de mort existe dans plusieurs pays dits civilisés de ce monde du XXIème siècle.

Le sacrifice humain et rite du nguii, je suis cependant tout houi.

Ma bè mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abomo ngono
Admin


Féminin Nombre de messages : 1104
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mar 13 Mar - 1:00

Mbolani,
ah adzidzon, melo me bèeee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mar 13 Mar - 14:04

mbolo a bot bam,
je vais essayer de vous éclairer un peu sur le rite du nguii. mais pour kil n'y ait pas de quiproquo, ke vous sachiez d'abord ke je n'ai pas assisté à une telle cérémonie, mais j'ai vu un nguii, si je vais au village demain, je le verrai encore...et les anciens, parce kils estiment ke tout cela est dépassé ont bien voulu m'en parler...sans aller au profond fond cependant. aujourd'hui, bien des décennies après, et alors ke personne ne s'en occupe plus et kil est noyé sous des hautes herbes, à chaque fois ke j'y fais un tour, mes grands parents me disent toujours l'air grave:
"il ne faut pas aller faire le sorcier là-bas, sinon tant pis pour toi" autrement dit je risque de passer à la trappe. mais bon. dans les temps reculés de la colonisation, avec tous les mouvements de populations kil y avait, alors ke la misère, la maladiie, la sorcellerie...étaient reines, les anciens ont imaginé un rite ki permettrait de lutter contre les sorciers. kan je dis lutter contre les sorciers, cela veut dire en fait "tuer les sorciers": c'est le nguii. mais pour ke celui-ci fonctionne à merveille, il fallait kil y ait kelke chose de puissant ke le soutienne...c'est koi? le sacrifice humain.
le plus souvent c'était un ancien ke l'on mettait à mort (en réalité il se sacrifiait pour le groupe). je ne sais pas si on l'attachait sur un poteau et on l'abattait, je n'en sais rien, les anciens restent évasifs sur cette kestion. mais celui ki avait été choisi ou ki s'était choisi lui-mm, mourait. son cadavre suivait un rituel avant d'être enterré (n'étant pas initié, ce rituel m'est méconnu). il était enterré sur le dos, les bras en croix, les jambes écartées, le visage tourné vers le ciel...ensuite on mettait de la terre sur lui en prenant la peine de faire apparaitre la forme de ses jambes, de ses bras, ...
le sacrifié partit, il pouvait enfin commencer son travail: traquer les sorciers qui nuisaient à la cohésion sociale et aujoud'hui encore, vu les craintes de mes grands parents, il n'est pas bien loin.
ils me racontaient parfois ke celui-ci pouvait prendre la forme d'un hibou et de la sorte, il appelait les sorciers...ces derniers se disant ke c'était l'un d'eux ki les appelaient allaient le rejoindre en souriant Very Happy avant de prendre un coup de massue sur la tête et de trépasser Smile .
bref! c'est ça le nguii: au fondement de celui-ci se trouve le justicier ki va rendre la vie difficile aux sorciers.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mer 14 Mar - 22:17

Mbolaniiiii

Adzidzon je vois que j'avais raison. Tu as effectivement des informations très importantes sur le nguii. Abora nnen de nous en faire le partage.

Par rapport à ce que je viens de lire, je vois pas trop de différence avec mes propos. Ce que l'on pourrait appeler sacrifice c'est le fait qu'il y a mort d'homme mais il faut, pour comprendre les chose s'intégrer dans l'univers fang. En effet, pour le fang il n'y a pas de rupture entre le monde des vivants et celui des "morts". C'est tellement naturel qu'il y a regulièrement des voyages entre les deux car etroitement liés et indissociables. Celui qui se sacrifie, en fait change d'état et va jouer un role qui s'avère primordial pour la survie de ceux qui restent. Il va pour preserver les siens du mal, de la maladie, de la misère, des calamités des mauvais sorciers etc. Ce n'est pas un sacrifice, c'est en réalité une sanctification. Il va jouer le role d'un saint. Quel honneur pour lui! Etre un nguii, un protecteur, un justicier etc.

Vous savez chez les cathos, en parlant de jesus, mort depuis plus de 2000 ans, tous disent qu'il est vivant et qu'il s'est sacrifié pour sauver le monde. Ne sommes nous pas en presence d'un sacrfice?

Pour teminer j'aimerai dire à adzidzon que je l'envie car il a encore des vieux qui connaissent la spiritualité fang. Je l'exorte à se rapprocher d'eux comme il le fait deja mais rassure les. Montre de l'interret à leur connaissance car c'est la connaissance originelle, celle de nzame ye mebegue, nkom si ya dzo. Nkom ening. Mais surtout ne pas avoir peur. Pose leur des questions. Informe toi, forme toi...
Tu dis que tu n'es pas initié, mais tu l'es deja. je veux dire l'initiation est une ouverture à la connaissance des beyem,elle doit seulement se couronner par dzi melan afin d'officialiser ton appartenance au monde des beyem.
Tu vas bientot à dzal, aller à dza c'est cela mm te ressourcer à la connaissance de tes ancêtres. Pose des question sur tout: le nguii, melan so, akwa, bref sur le FANG.

Abora. Ma ve mine ki!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 16 Mar - 23:03

mbolo a moadzang zock mekeng,
merci pour tes conseils, je les garde pour moi.
akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Sam 21 Juil - 16:34

c'est térrible ce que j'ai appris sur ce qui se dit sur nos frères du Gabon; pourquoi nous ne connaissons pas ce problème au cameroun et en guinnée équato alors que nous avons la même culture.
je trouve simplement son origine dans le contexte socio-colonialo-politique : le fang étant un homme imposant et dominateur ( la preuve c'est qu'ils sont les meilleurs dans tous les pays où ils se trouvent) ils constituaient de fait une ménace pour le colon et pour ceratins interets d'où la nécessité de fabriquer des stéréotypes rabaisseurs.
tout ce que je peux vous demander c'est de ne pas vous laisser perturber car tous savent que nous sommes un peuple craint, respecté et béni des DIEUX.
la preuve c'est que les plus grands intellectuels sont des fang partout où ils se trouvent.
VE OSSOU !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
ntoutoume



Masculin Nombre de messages : 50
Age : 33
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Le fang anthropophage?   Lun 23 Juil - 16:48

Je sais une chose....
Dans mes jeunes années, on parlait au Gabon d'un certain MBA N'tem. Un canibal (fang de surcroît) qui semble t il a fait des revages. Je ne sais pas quel poids veridict donner à cette histoire, toujours est il que de cette histoire, le canibalisme ne nous a plus jamais lache. On a meme oublie que nos hommes politiques africains se nourrissent des fois de chere humaine pour satisfaire à leur envie de pouvoir.

Aujourd hui tout ce qu on sait au Gabon, est que les fangs sont canibales.
Pour ma part, j'aime la viande de brousse et cela me suffit. lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mer 25 Juil - 17:25

ntoutoume a écrit:
Je sais une chose....
Dans mes jeunes années, on parlait au Gabon d'un certain MBA N'tem. Un canibal (fang de surcroît) qui semble t il a fait des revages. Je ne sais pas quel poids veridict donner à cette histoire, toujours est il que de cette histoire, le canibalisme ne nous a plus jamais lache. On a meme oublie que nos hommes politiques africains se nourrissent des fois de chere humaine pour satisfaire à leur envie de pouvoir.

Aujourd hui tout ce qu on sait au Gabon, est que les fangs sont canibales.
Pour ma part, j'aime la viande de brousse et cela me suffit. lol
affraid ...Brrrr!!! J'imagine un sanguinaire pahouin, les dents aiguisés, guettant à l'ombre des bosquets de futures victimes appelées à jouer les provisions dans son garde manger! Akah!Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akama



Nombre de messages : 372
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mer 1 Aoû - 21:23

Mbolo,

 Mehdzâ,je reviens sur cette fausse histoire avec des questions.Je fuis cette rubrique,mais c'est plus fort que moi.

Comme je l'ai lu,Les fangs ne mangeaient que les étrangers.Hormis les préjugés que nous avons déjà lu dans ce site et le fait divers dont je t'avais parlé,y'a t-il au Gab,une ethnie en conflit avec les fangs parce qu'ils auraient bouffé les leurs? histoire d'avoir les preuves quoi.

Ne fût-il pas réellement une invention coloniale visant à exciter les autres ethnies à se liguer contre les fangs par jalousie,sachant ce que c'est un fang depuis l'époque de l'Egypte antique?

ou alors le complot ayant échoué,nos ancêtres l'ont accepté par arrogance et justement pour faire peur aux autres?

avaient-ils peut-être mangé les blancs?

cette étiquette vient-elle de la bouffe au mbwel?

Pour moi,c'est comme si on me disait:Jésus était un grand maître rosicrucien.Le monde n'est en réalité fait que de mensonges.Mais un jour,la vérité sortira de l'ombre.Twisted Evil

qu'en penses-tu â Méhdzâ? â bot bama ma yi ne m'ayem

Akiba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 3 Aoû - 14:27

Mbolo.
...une ethnie en conflit avec les fang... Sincèrement, je n'en vois aucune particulièrement! Je sais que les punu sont plus accros à cette légende! Ils y croient dur comme fer! Et parfois tentent de citer des exemples...souvent vaseux! Sans consistance!
Je crois une chose: dans presque toutes les sociétés, on a souvent cru que consommer quelque chose (ou quelqu'un), était une façon de s'approprier son énergie vitale! Je crois que le fang savaient le faire sans toucher au corps de la personne.
Je te cite un exemple assez courant. J'ai vu un jeune de treize ans qui se mourait, ventre ballonné, parceque, disait-on, il avait un "fouss'é mbot" dans le ventre. Le guérisseur a dit. Le jeune a lui même confirmé en relatant le contexte. Pendant le processus de soin, quelque chose de visqueux et étrange est sorti de son ventre. Après, il a été guéri! Conclusion, il semble qu'il ait bien bouffé du "fouss'é mbot". Cependant, il a été malade pendant près de trois ans. Or nous savons bien qu'aucun aliment normal ne peut séjourner dans l'appareil digestif tout ce temps-là!
Re-conclusion: cette consommation n'était pas "normale"!
Résumé: si les fang bouffent du prochain, ce n'est donc pas comme on boufferait du gibier! Akah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Lun 13 Aoû - 14:51

Il faut aussi dire ke certains fang se complaisent eux-mêmes à entretenir et à véhiculer ces histoires de cannibalisme. une amie vili congolaise ki n'a jamais bien connu le congo et l'afrik me disait un jour kel connaissait un fang ki les cotoyait. un jour ke celui-ci était chez eux, il a fait un grand discours sur les fang mangeurs d'hommes en soutenant ke c'était vrai. il a mm menacé de la bouffer cru...certes il est vrai kil voulait peut-être impressionner, mais elle a pris au premier dégré et a cru kil était sérieux. il a fallu kelkes temps plus tard ke je vienne contredire ses affirmations... mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 2 Nov - 18:51

dernièrement , j'écoutais africa n 1 avec des amis , on a parler d'un fang en guinée équato qui a tué sa femme , l'a découpé en morceau et l'a fait mangé à ses beaux parents sans que ceux ci soient au courant du meurtre de leur fille.
je dois vous avouer que j'en ai pris un sacré coup.
il y a parfois beaucoup de cruauté chez les fang.
Revenir en haut Aller en bas
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Lun 5 Nov - 19:04

Very Happy Difficile après ça de nier tout ce dont on nous soupçonne! Mais, il souvent utile de dire que la plupart de ces actes n'ont rien de spécifiquement fang. Partout dans le monde, il est souvent fait état de ce genre d'agissements. C'est l'humain en général qui, des fois, "pète les plombs", et rejoint le stade animal. Fang ou pas fang.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon'ye elane



Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : Atlanta, USA
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 9 Nov - 2:32

Mbolani ah Bot bese! je viens apporter ma petite contribution a ce debat.
Je dirais qu'il ne faudrait pas que l'on fasse de l'anthropophagie chez le fang un cas d'espece, car si l'on examine des donnees historiques , on s'apercevrait qu'elle est un phenomene aussi ancien que le monde et qu'elle s'etendait a toutes les societes.
Dans sa parution numero 2071 des 19 et 20 juillet 1986, le journal Quotidien de Paris rapporte la decouverte par des scientifiques d'une grotte dans le Sud-Est de la France (a Frontbregoua dans le Var), revelant des preuves solides de cannibalisme. Ils avaient, en effet decouvet des os humains datant du neolithique c'est-a-dire vieux d'environ 6000 ans.Leurs particularites? Ces os presentaient les memes caracteristiques de depecage que les os d'animaux presents au meme endroit. et en plus ils comportaient des coupures et des brisures attestant de leur preparation culinaire. Et, ils se trouvaient au meme endroit que les autres dechets alimentaires.
L'anthropophagie a probablement existe sous 2 principaux aspects: l'aspect religieux et l'aspect economique.
L'aspect religieux: On offrait un homme aux dieux et quand le rite n'exigeait pas que la victime soit consumee par le feu, elle etait mangee. Cet aspect est observe a travers les societes antiques, dont les religions exigeaient des victimes humaines a des occasions precises annuelles.
L'aspect economique: On ne faisait pas la chasse a l'homme pour le manger, mais on le mangeait pour se venger de ses mefaits en tant qu'ennemi. Le phenomene s'est quelque peu nuance au fil du temps et a fini par disparaitre.
Des exemples d'anthropophagie abondent dans l'Antiquite et montrent son caratere universel sous la forme economique.
Dans Deuteronome XX, 12, 14, Moise donne clairement des instructions de passer les ennemis males au fil de l'epee et d'en manger "les depouilles...que l'Eternel, ton Dieu, t'auras livres".
On dit egalement que les Gaulois n'ont pas manger que les sangliers rotis comme Asterix et Obelix lol! , mais eux aussi, ont mange les depouilles des ennemis tues a la guerre et buvaient l'hydromel dans les cranes de ceux-ci.
Selon l'histoire, alors que la forme economique disparaissait, seule subsistait la forme rituelle que l'on rencontre abondament dans l'Egypte ancienne. D'ailleurs, la Palette de Narmer presente une scene ou le Pharaon sacrifie aux dieux un prisonnier de guerre.
L'anthropophagie rituelle prend de plus en plus de nos jours des formes symboliques ou cependant l'element humain n'est pas totalement absent, surement a cause du role magique qu'il joue dans certains rites initiatiques comme l'akaghe. Mais il est difficile de detreminer, quand on n'appartient pas a ces associations initiatiques, s'il existe une autre forme en dehors de celle-la.
On dit que les Beyem pratiquent l'anthropophagie miraculeuse reelle, c'est-a-dire qui n'est pas symbolique dans le style de la rituelle.
La societe Fang est d'une complexite telle que plusieurs faits ne s'expliquent pas a la lumiere des donnees ordinaires, logiques, cartesiennes, car les composantes se situent a un niveau auquel seuls les inities ont acces. Alors le profane les met en doute parce qu'il ne peut cartesiennemet les resoudre.
Conclusion: l'anthropophagie a bel et bien existe non seulement chez les Fang, mais aussi chez les autres peuples du monde. farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 9 Nov - 16:05

Je souscris entièrement à tout ce qui vient d'être dit. Akiba a Mon'ye elane pour ce brillant exposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon'ye elane



Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : Atlanta, USA
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 9 Nov - 19:29

miéhdzâ a écrit:
Je souscris entièrement à tout ce qui vient d'être dit. Akiba a Mon'ye elane pour ce brillant exposé.
De rien, ah Mui Miehdza Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mar 13 Nov - 13:28

pour abonder dans le même sens ke vous, juste dire ke j'ai récemment regardé un doc sur l'antropophagie en russie, après la révolution de 1917. ils ne se sont pas faits de cadeaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon'ye elane



Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : Atlanta, USA
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Mer 14 Nov - 7:16

adzidzon a écrit:
pour abonder dans le même sens ke vous, juste dire ke j'ai récemment regardé un doc sur l'antropophagie en russie, après la révolution de 1917. ils ne se sont pas faits de cadeaux!
Ah Bolo Adzidzon! Cette information sur la Russie est vraie! Je cite un article y relatif: " Plusieurs cas de cannibalisme touchant des villages ou des régions entières ont été rapportés durant les périodes les plus noires de la Russie soviétique. Selon un rapport de la Sécurité d'État, en 1922, « la famine atteint des proportions terribles. Les paysans ont mangé tout ce qui pouvait servir de nourriture, chats, chiens. À l'heure actuelle, ils sont en train de déterrer les morts pour les manger(…) Selon les témoignages des membres du comité exécutif de la volost [canton], le cannibalisme dans le bourg de Lioudbimovka prend des proportions dramatiques. »" Fin de citation!
Je livre au forum la liste des personnes reconnues coupables de cannibalisme et condamnees par la justice. Mais cette liste, nous nous en doutons bien, n'est pas exhaustive. Je cite:
"Le fait récent le plus connu est l'œuvre d'un étudiant japonais, Issei Sagawa qui a dévoré une partie de son amie néerlandaise à Paris en 1981.
Listes de criminels cannibales condamnés après des meurtres et des preuves de consommation (et/ou de revente de chair humaine) :
Alferd Packer (américain, arrété en 1874 et mort en 1907)
Georges Grossman (allemand, arrêté en 1921),
Karl Denke (allemand, arrêté en 1924),
Fritz Haarmann (allemand, 1925),
Albert Fish (américain, arrêté en 1934),
Anna Zimmerman (allemande, arrêtée en 1981),
Jeffrey Dahmer (américain, arrêté en 1991),
Daniel Rakowitz (américain, 1989),
Hachim Riad (marocain, jamais retrouvé),
Andrei Chikatilo (ukrainien, condamné à mort en 1994),
Armin Meiwes (allemand, 2001) : surnommé par les médias le « cannibale de Rotenbourg » avait émasculé, découpé et mangé en partie Bernd Brandes, qui était volontaire. Il a été condamné à Francfort le 9 mai 2006 à la prison à perpétuité". Fin de citation.
Plusieurs pays d'Afrique dont notre pays le Gabon, ont meme inscrit le crime de cannibalisme dans leur legislation. En Europe, L'Allemagne et la France, par exemple, ne prevoient pas de sanctions contre le cannibalisme, mais peuvent s'appuyer sur un article de leur legislation condamnant des actes de torture et de barbarie.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Lun 26 Nov - 23:13

ä moadzang,
est-ce ke t'es un spécialiste des faits antropophagik? Very Happy
mais les gens sont vraiment étranges, malades...comment kelkun peut-il se porter volontaire comme Bernd Brandes ke tu as cité pour se faire bouffer? il devait être malade...enfin, peut-être le méritait-il? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon'ye elane



Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : Atlanta, USA
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Ven 30 Nov - 6:52

adzidzon a écrit:
ä moadzang,
est-ce ke t'es un spécialiste des faits antropophagik? Very Happy
mais les gens sont vraiment étranges, malades...comment kelkun peut-il se porter volontaire comme Bernd Brandes ke tu as cité pour se faire bouffer? il devait être malade...enfin, peut-être le méritait-il? Very Happy
Ah moadzang Adzidzon, qu'est ce que je peux te dire? Ce qui se passe dans la tete des mitang, seuls eux-memes peuvent l'expliquer. Et puis, qu'est ce qui prouve qu'il etait reellement volontaire, puisqu'il etait deja digere quand son consommateur l'avait declare! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?   Aujourd'hui à 5:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Cannibalisme fañ : réalité ou invention coloniale ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Viande aux rats = Cannibalisme ?
» rêve ou réalité
» Cannibalisme chez la lapine....
» Emprunter en tant qu'autoconstructeur.Une réalité actuelle?
» Une invention?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Histoire des Fang-
Sauter vers: