Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Christianisme, foi et développement en Afrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Minkot Mindong



Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mer 30 Sep - 3:13

Mbolo ai mi bese!


Je tiens d'abord à dire bonjour à tous mes frères et soeur du site, et surtout, à remercier tous ceux qui, en tout temps, oeuvrent pour que la flamme de notre Ekang soit toujours plus vive.

Si j'ai bien disparu un certain temps, c'était bien pour pouvoir revenir en force. ne dit-on pas qu'il faut accepter de se quitter un temps, pour pouvoir se retrouver toujours!

Je suis donc de retour au village! me voici donc à l'Aba. Et c'est à vos pieds, chers frères et soeurs, que je viens vider ma besace de voyage.

J'ai parlé de provisions! En fait, comme souvenir de voyage, permettez moi, a Bobejan a be Nkal bama, de vous faire part de la sortie de mon tout premier roman chez l'Harmattan: "Les tribulations d'un jeune séminariste". Harmattan, Paris, septembre 2009.

Je souhaite donc partager la teneur de ce roman avec vous.

"Les tribulations d'un jeune séminariste" est en fait un roman autobiographique. c'est le récit d'une vie, l'histoire d'un étrange destin qui débuta un beau jour de mes 11 ans par l'entrée au petit séminaire.

16 années plus tard, alors que les fruits commencaient à tenir la promesse des fleurs, je me suis vu jeter à la rue, sans aide ni assitance. vers qui se tourner, lorsque l'Eglise vous tourné le dos?

Le roman entend donc susiter un débat contructif sur le rôle de l'après-seminaire, la statut du Noir su sein de Eglise, la place de la femme, la sorcellerie et bien d'autres thémes.

J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minkot Mindong



Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mer 30 Sep - 3:40

Pour ma part, je souligne avec acuité dans ce roman que les missionnaires n'ont pas du tout apporté la foi en Afrique, ils l'ont plutôt détruit, en détruisant la plate forme humaine, substrat de toute action religieuse. Le reste après n'est que du folklore.

Pour que le christianisme soit en accord avec l'être africain aujourd'hui, il faut d'abord qu'on réinstaure la dignité bafouée de Cham dans la Bible. Prétendumment ancêtre des Noirs, sa prétendue malédiction n'a jamais été démentie officiellement par l#Eglise catholique comme une imposture! sale imposture qui depuis des millénaires, empoisonne la vie de tant de millions de Noirs à travers le monde.

Et si l'ancêtre, des millénaires après, est toujours sous les fers, comment s'étonner de toute cette haine viscérale dont les fils sont victimes.

le christianisme pour être crédible, a besoin de reviser sa doctrine actuelle, surtout sa manière d'être et d'agir envers les pauvres. Lui, le Sgr, il a épousé la condition la plus misérable de notre humanité, afin de se faire plus proche de ceuxlá dont l'humanité est brûlante de misére.

Alors question à l'Ayong: pensez-vous que l'Eglise actuelle refléte encore le visage du Christ? Pensez-vous qu'elle oeuvre assez constamment pour le développement véritable dans nos sociétés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mer 30 Sep - 22:49

quel christ ? voilà toute la question ?quel christ ?

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mer 30 Sep - 23:49

Celui qui demande de tendre la joue gauche après s'être fait giflé sur la droite.lol
Bonnes questions Minkot Mindong et evindi Mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BELLA NDONG



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Dim 4 Oct - 2:38

mbolo ani!!!!

Moi j'ai env de demander à Minkot Mindong, quand tu parle d'Église actuelle, tu parle de la multitude d'Église qui existent, et qui prétendent chacunes d'elles détenir la vérité, elle vont même jusqu'à se critiquer les unes les autres en oubliant qu'elles e réfèrent toutes à une même Bible.
Ne vous inquiétez pas je crois en Dieu. Mais non l'église actuelle ne reflète pas ou plus ( je ne sait pas si elle l'a deja refléter) l'image de Christ ( le Christ tel qu'on nous a dit qu'il était). Oui, elle œuvre pour le développement de notre société ( dans la dépravation, le non respect des mœurs, le péché, l'hypocrisie, la pédophilie, etc), chaque Église reflète notre société. Notre société est en crise, on assiste à une perversité de la société africaine, on ne respecte plus rien du tout, c'est pareil pour les églises. On est dans le " faites ce que je dis mais pas ce que je fais". là je parle en générale.
Mais l'Église est faite d'hommes c'est à dire de pécheurs en puissance peu importe le degré. la bêtise que les gens font c'est qu'ils donnent plus d'importance à l'église c'est à dire aux Homme qu'a Dieu.

Alors, Minkot Mindong, j'espère avoir répondu à tes questions afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Dim 4 Oct - 18:35

BELLA NDONG a écrit:
mbolo ani!!!!

Ne vous inquiétez pas je crois en Dieu. Mais non l'église actuelle ne reflète pas ou plus ( je ne sait pas si elle l'a deja refléter) l'image de Christ ( le Christ tel qu'on nous a dit qu'il était).

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minkot Mindong



Masculin Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 5 Oct - 1:33

"Moi j'ai env de demander à Minkot Mindong, quand tu parle d'Église actuelle, tu parle de la multitude d'Église qui existent, et qui prétendent chacunes d'elles détenir la vérité, elle vont même jusqu'à se critiquer les unes les autres en oubliant qu'elles e réfèrent toutes à une même Bible."

A Bella Ndong,

Quand je parle d'Eglise, je veux surtout sous-entendre l'Eglise Catholique. Simplement, parce que c'est le canal par lequel les Occidentaux se sont servis, se servent encore pour dominer, exploiter bivindi bi bot.

C'est Desmond Tutu qui disait que, lorsque les missionnaires blancs sont arrivés en Afrique du Sud, les Zoulous avaient les terres et eux la Bible. Ils ont demandé au Zoulou de prier les yeux fermés. Et lorsque ces derniers se sont ouverts, ils, les blancs, avaient les terres et eux, les Zoulou, la Bible.

Peut-on aujourd'hui prétendre que c'est la foi aveugle, absolue, que evindi Mot porte sur la Bible, oeuvre sacrée, qui contribue d'une certaine manière à son asservissement? y a t- il pas un autre type de rapport Noir-Bible qu'on pourrait envisager?

Malgré la condamnation et malédiction de Cham, épisode dont on sait qu'il a été à l'origine de la déshumanisation du Noir, qui a jamais eu le courage pour exiger que ce passage n'existe plus dans la Bible? Comment convaincre le Camerounais qu'il vaut mieux se jeter dans le combat, chercher les causes des faits que tout remettre entre les mains de Dieu?Toujours, devant des faits d'injustice, d'échec, on entend dire : " moi je remets ma part à Dieu" ou alors "Dieu seul sera le seul juge".Ceci n'est que l'expression de nos aveux d'impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVIVI NGUEMA MBA



Masculin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 5 Oct - 8:23

Christianisme, foi et développement en Afrique. Bienfaits de la CIVILISATION (colonisation) en Afrique ?
Apports de la civilisation Ekang à l'Universel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mar 6 Oct - 23:15

Universel ? Multiversel ? Omniversel ? Pluriversel ? aka, songeons aussi un peu à l'Afroversel avant d'élargir. reconstituons déjà le corps que nous sommes avant de songer aux modalités d'associations avec d'autres corps. question de priorité je pense.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Mer 7 Oct - 23:45

Evindi Mot a écrit:
(...) reconstituons déjà le corps que nous sommes avant de songer aux modalités d'associations avec d'autres corps. question de priorité je pense.
farao
Aka! C'est la base même de tout! Comment, étant malade, peut-on penser aller sereinement à la rencontre des autres? Comme on disait à l'école primaire, cela ne se peut pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nefer Ankh



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Jeu 8 Oct - 8:17

Hotep (paix, harmonie, prospérité en Medu Neter, langue de nos ancetres Kemite (Noir) l'orsque nous étions tous d'une meme nation) a tous mes frères et soeurs du site Monefang.

Mon post et une réponse a tous les Africains qui pensent que la religion catholique est anti-nègre.

L'argument des africains anti-christianisme, est le plus souvent LA MALEDICTION DE CHAM.

Je ne sait pas si je vais vous l'apprendre ou pas, mais l'histoire de Cham a était modifier, par un prêtre sacrificateur juif du nom de Esdras, il y'a 398 ans av. J.C.

J'ai dit modifier, car l'histoire de Cham dans la bible, c'est vraiment dérouler, mais en réalité il n'ya eu aucune malédiction, et tout les protagonistes de l'histoire, CHAM, NOE, JAPHET, SEM, sont tous des noirs.

C'est Esdras qui as modifié l'histoire, en lui donnant un caractère raciste, car a son époque, les juifs, dont il faisait parti, après la destruction de leurs temple par le roi babylonien Nabushodonosor, se sont enfuis en Égypte, de son vrai nom Kemet qui signifie terre des noirs, le fameux pays de Misraïm , fils de Cham. Mais en Egypte, donc chez les noirs, les juifs se sont vu détruire un temple qu'il avaient construit, tout comme avait fait le roi babylonien.

Pourquoi les Noir égyptiens ont t-il détruit le temple des juifs ?
Car a l'époque, contrairement aux idées reçu, les noirs égyptiens était monothéiste, et les juifs non. Les juifs reconnaissaient qu'il y'avait un dieu, Yavhé, mais il vouait également un culte a un veau d'or, héritage de leurs ancienne religion idolâtre. n'étant pas en conformité avec le dogme religieux égyptiens, ceci ont détruit leurs temple.

Esdras, le plus grand scribe prêtre juif de l'époque, face a l'affront que les noirs ont fait a leurs peuple, a modifier les textes saints, dont l'histoire de NOE ET CHAM, au détriment des noirs.

En réalité, avant que Esdras n'arrive et modifie l'histoire, l'histoire de noe et cham ce passe ainsi:

Un jour CHAM surpris son père NOE (qui a était élever au grade de prophète par dieu, car étant le grand rescapé du déluge, grâce a sa soumission a dieu) entrain de communiquer avec l'éternel.
C'est ainsi que CHAM et sa descendance, furent mis au Secret divin, et furent béni. Raison pour laquelle tous les fils de CHAM, créèrent de brillantes civilisations: MISRAIM (L'EGYPTE), KOUSH (LA NUBIE, LA MESOPOTAMIE ET SUMER), CANAAN (LA PHENICIE), POUNT (L'ARABIE).

Mais comme par hasard depuis que Esdras a fait passer les Nègre pour des Merde dans la Bible, notre peuple ne cesse de chuter, POUR LA SIMPLE ET BONNE RAISON QUE LEURS AUTEURS APPLIQUENT LES PROPHÉTIES QU'ILS ONT ÉCRITENT. DANS LEURS HISTOIRES LES FILS DE NOE, SEM ET JAPHET SONT BLANCS ET BÉNIT, ET CHAM NOIR ET SALIT, COMME SE QUI SE PASSE AUJOURD'HUI. ILS APPLIQUENT CE QU'ILS ONT ECRIT.



Pour toutes ses raisons, sa ne sert a rien de crier au noirs africains chretiens, de quitter leurs religion. IL FAUT PLUTOT LES POUSSER A RECHERCHER LA VERITE SUR LEUR RELIGION, ET LEUR FAIRE COMPRENDRE QUE LE CHRISTIANISME ET BON, MAIS QU'IL Y'A EU DES FALCIFIACTIONS VOLONTAIRE CONTRE LES NOIRS, ET QUE LA MALEDICTION DE CHAM N'EST PAS DUE A LA VOLONTÉ DIVINE, MAIS VIENT DE LA MAIN DE L'HOMME. QUE JESUS N'ETAIT PAS BLANCS, MAIS UN NOIR DE CANAAN (JUDEE, GALILEE, PALESTINE, NAZARETH, ect). UN CANANEEN.


Hotep a mes freres et soeurs noirs et chrétiens, ce que je leurs souhaite c'est d'être soumis a DIEU, correctement, ET DE NE PAS OUBLIER LEURS ANCÊTRES, de perpétuer la tradition africaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Ven 9 Oct - 17:38

Minkot Mindong a écrit:
"

C'est Desmond Tutu qui disait que, lorsque les missionnaires blancs sont arrivés en Afrique du Sud, les Zoulous avaient les terres et eux la Bible. Ils ont demandé au Zoulou de prier les yeux fermés. Et lorsque ces derniers se sont ouverts, ils, les blancs, avaient les terres et eux, les Zoulou, la Bible.


AKUE OBIANG pour sa part dit: ya medzo me zama ya meduk nsama mboho ''paroles bibliques et mensonge vont de paire''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Sam 10 Oct - 21:28

Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA a écrit:
Minkot Mindong a écrit:
"

C'est Desmond Tutu qui disait que, lorsque les missionnaires blancs sont arrivés en Afrique du Sud, les Zoulous avaient les terres et eux la Bible. Ils ont demandé au Zoulou de prier les yeux fermés. Et lorsque ces derniers se sont ouverts, ils, les blancs, avaient les terres et eux, les Zoulou, la Bible.


AKUE OBIANG pour sa part dit: ya medzo me zama ya meduk nsama mboho ''paroles bibliques et mensonge vont de paire''.

a mone yendzok, s'il te plaît songe toujours à laisser la référence du récit (eban mvet) afin que nous puissions retourner recueillir la sève nourricière à la source. des citations comme celle que tu donnes font beaucoup avancer dans la compréhension du message.

akiba.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Dim 11 Oct - 0:15

Evindi Mot a écrit:
a mone yendzok, s'il te plaît songe toujours à laisser la référence du récit (eban mvet) afin que nous puissions retourner recueillir la sève nourricière à la source. .

akiba.


farao
C'est que que j'allais également dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 12 Oct - 21:49

Mbeng a yen na b'evêques e mbot be tsoas y'Afirikara ba kè ne ma kuli mam mezing a nseng. maintenant, jusqu'où iront-ils? Ce qui est sûr, c'est qu'à l'heure d'aujourd'hui, quoiqu'on puisse dire, une partie des africains resteront dans les religions dites révélées (christianisme, islam...) mais si les têtes de listes africaines de ces religions commencent réellement et de façon suivie à pousser les maisons-mère à se prononcer (ou dénoncer) mais surtout à agir contre certaines choses, qq soit notre avis sur ces religions, c'est déjà un pas en avant. Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que ces religions connaissent une certaine crise chez elles et leur "renouveau" se passe où on sait Rolling Eyes Donc, partant du simple principe que : e mot afiri wa ayi wa tong, celui qui sait que qq par sa survie dépend de toi, va te suivre si tu mets la pression avec intelligence (en clair, tu peux avoir une certaine influence sur lui), aux boan be Yesus et toutime ya mal mane de mettre en branle le gagnant-gagnant. E mot a wok a wok !

Citation :
Débauche : Des Africaines se prostituent au Vatican

Constat fait lors du 2è synode sur l’Afrique qui se tient à Rome en ce moment.

Dix mois après la sortie de "Et si Dieu n'aimait pas les Noirs : enquête sur le racisme au Vatican" de Serge Bilé et Ignace Audifac, l'Eglise catholique confirme enfin les révélations contenues dans ce livre. C’est à l’occasion de la deuxième Assemblée synodale pour l'Afrique qui réunit en ce moment à Rome en Italie les évêques africains autour du pape Benoît XVI jusqu’au 25 octobre prochain. Les débats des évêques africains ont notamment dénoncé «les horreurs de l'Afrique telles que le trafic d'êtres humains, les abus de multinationales ou d'Ong, le drame de jeunes filles sorties de Congrégations religieuses, qui tombent dans la prostitution», rapporte Zenith.org. Pour respecter la liberté du débat entre les évêques, «le nom de l'intervenant n'est pas révélé aux journalistes», indique Zenith.org sous la plume de notre confrère Jesús Colina. Plusieurs évêques - au moins quatre, précise Zenith - ont également demandé que le Synode élève la voix contre l'action des multinationales présentes en Afrique, qui exploitent de manière abusive les ressources minières, les bois, qui polluent l'eau, nuisant gravement aux populations locales.

Sur l’épineux problème de la prostitution des sœurs religieuses d’origine africaine au Vatican, un prélat a dénoncé «la situation de jeunes catholiques africaines, poussées par la curiosité de découvrir la vocation à la vie religieuse, qui partent pour l'Europe, afin de discerner leur avenir dans un monastère ou une communauté religieuse, mais qui ne s'intègrent pas dans la vie religieuse et abandonnent la communauté. Il y a eu des cas de jeunes filles, livrées à elles-mêmes dans un pays européen totalement inconnu, qui sont tombées dans les réseaux de la prostitution».

En guise de solution, un père du Synode a expliqué qu'en Rdc (République démocratique du Congo) par exemple, la Conférence épiscopale a demandé que les jeunes ne soient accueillies que dans les communautés religieuses qui ont une présence et une communauté dans ce pays. «C’est une grande victoire pour le journalisme d’investigation», jubile le journaliste camerounais, Ignace Audifac, co-auteur du livre suscité devant cet aveu des prélats africains.
Le Cameroun est représenté à ces assises par une demi dizaine de prélats conduits par le cardinal Christian Tumi. Prennent également part à ces travaux de célèbres prélats africains tels que le cardinal Francis Arinze, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin, le cardinal Wilfrid Fox Napier, O.F.M., archevêque de Durban en Afrique du sud, etc.

Eric Roland Kongou

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Sam 24 Oct - 14:06

Nefer Ankh a écrit:
Hotep (paix, harmonie, prospérité en Medu Neter, langue de nos ancetres Kemite (Noir) (...)

Je ne sait pas si je vais vous l'apprendre ou pas, mais l'histoire de Cham a était modifier, par un prêtre sacrificateur juif du nom de Esdras, il y'a 398 ans av. J.C.(.....)

Esdras, le plus grand scribe prêtre juif de l'époque, face a l'affront que les noirs ont fait a leurs peuple, a modifier les textes saints, dont l'histoire de NOE ET CHAM, au détriment des noirs.

En réalité, avant que Esdras n'arrive et modifie l'histoire, l'histoire de noe et cham ce passe ainsi:

Un jour CHAM surpris son père NOE (qui a était élever au grade de prophète par dieu, car étant le grand rescapé du déluge, grâce a sa soumission a dieu) entrain de communiquer avec l'éternel.
C'est ainsi que CHAM et sa descendance, furent mis au Secret divin, et furent béni. Raison pour laquelle tous les fils de CHAM, créèrent de brillantes civilisations: MISRAIM (L'EGYPTE), KOUSH (LA NUBIE, LA MESOPOTAMIE ET SUMER), CANAAN (LA PHENICIE), POUNT (L'ARABIE)
En fait Noé incarne la transgression et c’est à ce titre qu’il est un personnage sacré. On peut donc voir dans la nudité un sens exotérique apparent, celui de la transgression sexuelle d’où la condamnation violente de Cham par son père mais aussi un sens ésotérique : ainsi le vin se dit en hébreu "Yayin" avec la valeur numérique de 70 ce qui apparente ce mot à "sod", le secret. L’ivresse doit alors être interprétée comme une extase mystique, une connaissance d’un rang supérieur qu’il convient de voiler ou de protéger dans une arche (theba). Dans cette seconde interprétation, la nudité de Noé n’est pas son sexe, mais le symbole d’une révélation qui en fait un véritable initié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Sam 24 Oct - 14:22

sunny sunny sunny
Et CHAM serait une sorte de Prométhée, voleur de la connaissance.

Il n ya pas que cette histoire de CHAM. Il ya celle tout aussi dévoyée de CAIN ( qui en Hébreu signifie Acquisition - de la connaissance).
Une lecture entre les lignes de la généalogie de Cain fait plutôt l'inventaire d'une civilisation brillante. Elle résume la marche des humains.
Observons que les descendants de SETH sont à quelques anagrammes près les mêmes que ceux de CAIN.

Je me demande parfois si Cain et Abel ne serait pas plutôt le drame de deux humanoides, la tragédie du Néanderthal supplanté par l'homo sapiens devenu plus tard homo faber...
Bon. Excusez ces digressions de vieil homme...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Sam 24 Oct - 19:01

nsingbere a écrit:

En fait Noé incarne la transgression et c’est à ce titre qu’il est un personnage sacré. On peut donc voir dans la nudité un sens exotérique apparent, celui de la transgression sexuelle d’où la condamnation violente de Cham par son père mais aussi un sens ésotérique : ainsi le vin se dit en hébreu "Yayin" avec la valeur numérique de 70 ce qui apparente ce mot à "sod", le secret. L’ivresse doit alors être interprétée comme une extase mystique, une connaissance d’un rang supérieur qu’il convient de voiler ou de protéger dans une arche (theba). Dans cette seconde interprétation, la nudité de Noé n’est pas son sexe, mais le symbole d’une révélation qui en fait un véritable initié.

en te suivant bien mvendé, "voir la nudité" ici revient à "avoir accès à la connaissance mystique de l'initié", donc devenir un haut initié soi-même.

je sais aussi qu'il y a eu beaucoup de contresens dans la traduction du fait qu'en hébreu beaucoup de mots se ressemblent (cf. "les secrets de l'exode" de Messod et Roger Sabbah). ceci m'amène au fameux mot "malédiction" : quels seraient ses homonymes en hébreu, ou alors des mots qui ont la même valeur numérique ? on pourrait avoir bien des surprises...

devenir un haut initié, avoir franchi les grades de l'initiation, ne peut pas faire de l'initié un serviteur, mais un guide pour les nations. voilà ?quoi ma curiosité s'arrête sur le terme "malediction". en hébreu, quels sont les mots associés ou voisins de celui-là ?

akiba


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Sam 24 Oct - 22:04

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
(...)
Bon. Excusez ces digressions de vieil homme...
cat cat
Et pourtant, digressions très intéressantes à parcourir!!!! Cette interprétation maintient quand même un fait: c'est que Cham serait Noir! Elle ne réfute pas cette affirmation, au contraire, elle l'affirme. Or, je ne sais, si l'on part du principe que Noé aurait été de couleur X, est-il possible, sur le plan biologique, que celui-ci ait pu mettre au monde un enfant Z? ou W? ou même T?
Peut-être qu'Agatha de Françis Bebey tenait de quelqu'un... Mais qui peut nous l'expliquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Dim 25 Oct - 3:46

sunny sunny sunny
Selon la tradition juive, les manuscrits éthiopiens et alexandrins, NOE lui même était d'une autre race que son père.
" A sa naissance, voilà l'enfant avait des cheveux de laine et un regard de feu
" Lemec prit peur et alla consulter son père.
" J'ai fait un enfant qui ne me ressemble pas. Il a l'aspect d'un ange
" Va, lui dit son père, cet enfant est béni de Dieu...

Pour répondre à EVINDI MOT. Les noms SEM, CHAM, JAPHET font 70.
Il existe même un autre fils de Noé, plus-que-noir : YONGTON. C'est lui l'inventeur de l'astronomie, de l'architecture et de la géometrie.
Parlons d'autre chose. On risquerait l'excommunication !
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Dim 25 Oct - 11:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 26 Oct - 0:54

Evindi Mot a écrit:
Tout cela amuse Evindi Mot! Very Happy
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Parlons d'autre chose. On risquerait l'excommunication !
cat cat
Very Happy Aka! Quelle excommunication encore??? Bialê minlang! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 26 Oct - 3:57

sunny sunny sunny
Et si j'ajoutais que l'épouse de YONGTON se nommait " ENING NGAL"...???
YONGTON fut le maître de deux disciples : NEMROD et NAMUS.
NEMROD bâtit la TOUR de BABEL.
C'est de NAMUS que EUCLIDE tira sa science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 26 Oct - 12:14

Mbolo a ma soeur,
Cette histoire de falsification, nous l'avons peut-être tous plus ou moins entendu. Personnellement, sur le principe, je n'en doute pas. Car je sais que de tous temps, l'histoire a toujours été écrite par les vainqueurs. Bravo donc de nous le rappeler comme tu le fais si bien. Seulement, au-delà du principe, il serait intéressant d'expliciter pour que ceux qui croient au fond, mais qui ne sont pas d'accord avec la forme, aient leurs doutes levés. A ce sujet, tu as dit (entre parenthèses, bya lê minlang asse dzam! Very Happy ) :
Nefer Ankh a écrit:
(...) J'ai dit modifier, car l'histoire de Cham dans la bible, c'est vraiment dérouler, mais en réalité il n'ya eu aucune malédiction, et tout les protagonistes de l'histoire, CHAM, NOE, JAPHET, SEM, sont tous des noirs.
. La première question que n'importe qui peut poser face à cette affirmation est : quelles sont les sources? Et, celles-ci sont-elles crédibles? La question vaut son pesant d'or car les personnages que tu cites nous ont été revelés par la Bible. Or, la traduction actuelle de celle-ci, ne fait nullement mention du fait que Cham, Noé, Japhet et Sem aient été Noirs. Même au pire moment de l'esclavage, la Bible n'avait jamais affirmée clairement que Cham, l'enfant maudit, selon l'expression en vogue pendant sa belle époque Very Happy, ait été Noir. Cela découlait plus d'une interprétation. Mais, croyez-moi, je peux me tromper...
Je comprendrais que tu me dises que cette traduction elle-même est déjà falsifiée, certes, mais la question demeure, n'ayant pas vécu à cette époque, il est donc probable que tu aies d'autres sources. Alors, quelles sont tes sources? Very Happy Je le redis encore, ane ve minlang. Ma question ne vise d'autres but que la pédagogie. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Lun 26 Oct - 12:23

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Et si j'ajoutais que l'épouse de YONGTON se nommait " ENING NGAL"...???
YONGTON fut le maître de deux disciples : NEMROD et NAMUS.
NEMROD bâtit la TOUR de BABEL.
C'est de NAMUS que EUCLIDE tira sa science.
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que Nsingbere ne nous dit pas beaucoup de choses... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christianisme, foi et développement en Afrique   Aujourd'hui à 7:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Christianisme, foi et développement en Afrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos de : Afrique en 4x4 er Argentine en Camping car
» champion d afrique
» Comment tester le développement microbien
» Agogwés (Afrique de l'Est)
» Point Afrique a repris ses charters vers le Nord de la Mauritanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: