Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Ndomane a ve mine mbolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ndomane



Nombre de messages : 8
Localisation : Libreville (Gabon)
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Ndomane a ve mine mbolo   Ven 8 Jan - 17:56

Mbolani

Ma me ne NDOMANE

Ndomane ka wou
ka kouane
ka zogbe énong étam

Ngu wa yene a koane yeme na éminga ane abé adag gne miss.

Me ne moane essokè moane nguane yendone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Ven 8 Jan - 22:08

avatar wé a liti fo'o na o ne Ndomane abui. mbolo modjang. mbamba nsoan abaa monefang. ma wok na Essokè ba Yetchang ba vumane. me ne mone Yetchang ya Bengbis, Kamelone.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Ven 8 Jan - 22:34

Ndomane,

Soit le Bienvenu en cet espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Dim 10 Jan - 15:17

Ndomane a écrit:
Mbolani

Ma me ne NDOMANE

Ndomane ka wou
ka kouane
ka zogbe énong étam

Ngu wa yene a koane yeme na éminga ane abé adag gne miss.

Me ne moane essokè moane nguane yendone
Mbolo moadzang,
Mave wo mbemba soan a monefang. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Dim 10 Jan - 23:34

Ating zame naa, avatar wè aagnèb awola djuè. Mbemba nsoan a nda djuè. Bienvenue parmis les tiens.
Abora cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Lun 11 Jan - 3:01

Tobogo a si a Medzan, me ve wo odjoé ,me sué fe wo bane meyoa m'alen,
en attendant que les anCiens reviennet de leurs champs!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndomane



Nombre de messages : 8
Localisation : Libreville (Gabon)
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Abwui akiba   Lun 11 Jan - 12:32

Mone be dzang ma ve mine abwui akiba
Je suis très content de cet accueil très chaleureux et bien de chez nous.
Je souhaite à tous et à toutes de poursuivre dans ce sens.
La mondialisation lancée depuis quelques décennies est un danger pour notre culture, notre esprit et notre âme de fang.
Je ne suis pas réfractaire au developpement mais je le vois autrement.
Pourquoi developpement ne signifie pas mort du français ou l'anglais? Pourquoi developpement rime avec mort du fang?

Alors a nos claviers et souris pour lutter pour la survie de notre âme.
C'est le véritable héritage que nous avons reçu et que nous transmettrons à notre tour.

More assesse ossou!

Akoma mba a boune bia, Eyoh a tele bia amvouss!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Lun 11 Jan - 13:11

Ndomane a écrit:
Pourquoi développement ne signifie pas mort du français ou de l'anglais? Pourquoi développement rime avec mort du fang?
Du fang et des autres minorités... Très bonnes questions a moadzang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Lun 11 Jan - 13:44

adzidzon a écrit:
Ndomane a écrit:
Pourquoi développement ne signifie pas mort du français ou de l'anglais? Pourquoi développement rime avec mort du fang?
Du fang et des autres minorités... Très bonnes questions a moadzang.


Ah la maléfique et diabolique "mondialisation" ...
Meilleure ennemie de toutes les minorités ! ... LOOOOL

Sans la mondialisation, la petite blanche que je suis serais malheureusement passée à côté du savoureux poulet à la sauce d'arachide que m'a fait découvrir un certain moadzang de Minvoul !

La survie d'une culture, c'est un petit peu comme la survie d'une espèce... une sorte de "guerre de niches écologiques"...

La mort d'une culture est certainement appuyée par une mondialisation uniformisante et banalisante ...
Mais la mort d'une culture est également difficile à écarter dans le confinement et le repli sur soi...

lol je ne suis pas "régionaliste" ni patriotique-fanatique mais je comprends entièrement que des Bretons ("minorité franco-française" pour ne citer qu'un exemple partageant les inquiétudes communes avec vous), des Fangs, ... se défendent et s'inquiètent que leurs héritages ne soient plus transmis.

C'est pas non plus la guerre ! lol
Admettons que parler une langue connue par un grand nombre ça facilite les échanges et les discussions... S'il n'y avait pas de français ou d'espagnol sur ce site, je passerai à coté de plein de choses !
(Ne tient qu'à vous d'améliorer sérieusement vos pages web sur les traductions fang/français... pour le moment, je me réjouis d'apprendre des nouveaux mots mais... je peine à faire des phrases complètes avec ce qui est proposé )

Continuez simplement(e) à vous ouvrir et à me faire partager vos petits trésors d'identité Smile

(d'ailleurs... ne participez-vous pas à cette mondialisation que vous critiquez un petit peu quand même ? lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Lun 11 Jan - 14:37

allezaza a écrit:
C'est pas non plus la guerre ! lol
A moins que je ne me trompe, personne ne parle de guerre ici Shocked Shocked
allezaza a écrit:
Admettons que parler une langue connue par un grand nombre ça facilite les échanges et les discussions... S'il n'y avait pas de français ou d'espagnol sur ce site, je passerai à coté de plein de choses!
A Allezaza, personne ne dit le contraire. Parler une langue connue nous permet d'élargir le cercle de nos connaissances et de nos rencontres. Je suis d'accord.
Le problème se situe au niveau des conditions qui nous ont fait parler une langue X, en l'occurrence ici le français. La même chose pourrait être dite de l'anglais, mais je préfère parler du français car c'est le sujet que je connais personnellement. Le fait est que cette langue est arrivée jusqu'à nous avec l'intention de se substituer à nos langues locales en général. C'est la vérité et c'est ce qui est condamnable. Je me souviens que lorsque j'étais à l'école primaire, si on avait le malheur de parler fang, même dans la cour de l'école (pour ne nous limiter qu'au fang, mais ce fut également la même chose pour les autres langues africaines), c'était la bastonnade savamment et vigoureusement administrée par notre instituteur. Ce n'était pas un fait local, mais un fait institué. Après la bastonnade, on mettait autour du cou du malheureux élève qui avait osé parler fang le crâne d'un animal qu'on appelait SYMBOLE. Il était obligé de le porter autour de son cou pendant toute la journée pour que tous les élèves de l'école voient l'infamie qu'il avait osé faire : parler fang. Tu comprendras qu'avec le crâne de cet animal autour du cou comme un collier, il était la risée de l'école pendant une journée. Voilà les conditions dans lesquelles moi j'ai appris le français à l'école. Pour nos parents, c'était la même chose. Le but était que nous parlions français comme des petits français de france et que nous oublions ce qui nous tirait vers le bas (notre langue, notre culture...). Very Happy Il était même interdit à l'époque de nos parents d'effectuer certaines danses, et de faire certains rites... Aujourd'hui, de nombreux éléments de notre culture ont complètement disparu à cause de ces interdits. Bref! Tout ça pour te dire que si le fait de parler une langue connue nous permet de communiquer avec une bonne partie du monde aujourd'hui, nous ne l'avons pas choisi, et nous y sommes arrivés avec le bâton. Very Happy Le plus dangereux est que le but n'était pas de faire cohabiter deux langues, mais de faire disparaître une : la nôtre, pour le cas du fang. Mais ce fut la même chose pour les autres langues africaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Lun 11 Jan - 23:19

adzidzon a écrit:
allezaza a écrit:
C'est pas non plus la guerre ! lol
A moins que je ne me trompe, personne ne parle de guerre ici Shocked Shocked
Ndomane a écrit:
Pourquoi developpement ne signifie pas mort du français ou l'anglais? Pourquoi developpement rime avec mort du fang?
Alors a nos claviers et souris pour lutter pour la survie de notre âme.

C'est pas la guerre ... mais en attendant c'est pas moi qui parle de lutte ou de "mise à mort"... lol

adzidzon a écrit:
Le problème se situe au niveau des conditions qui nous ont fait parler une langue X, en l'occurrence ici le français.
Le fait est que cette langue est arrivée jusqu'à nous avec l'intention de se substituer à nos langues locales en général. C'est la vérité et c'est ce qui est condamnable.
Continuer à rappeler la violence de ce pan commun de nos Histoires, est aussi logique que nécessaire... je ne m'en moque absolument pas
Mais ... au-dela du ton revanchard et des rancoeurs (légitimes, je l'admets entièrement), accepte simplement que parfois je trouve dommage - voire un peu décourageant - de constater une sorte de cantonnement récurrent à l'amertume, véhiculé par de tels propos ...
Tu l'ignores peut être, mais ça enlève de la "chaleur" dans l'accueil des personnes étrangères à vos discussions fango-fang, ... personnes qui se contentent de s'informer ...
Je sais : tu vas me dire que ma position est "facile" (expérience personnelle! lol) ... et qu'il s'agit d'un forum - d'une assoc" hébergée en France ? - qui réunit les Fangs Smile et aussi que ce site appartient aux Fangs (c'est normal, c'est écrit dessus! looool) ...

Je le sais...
( affraid whaouh! je vais pas me faire des amis ... et j'ai peur de me faire ENCORE censurer !!! looool
sauf qu'il n'y a rien de méchant dans mes propos ... je suis juste un peu triste d'entendre toujours cette position, et je peux rien dire de plus parce que on me dira toujours que je ne suis pas née dans le "même camp" ... perspicace...)

Adziz a écrit:
Je me souviens que lorsque j'étais à l'école primaire, si on avait le malheur de parler fang, même dans la cour de l'école (pour ne nous limiter qu'au fang, mais ce fut également la même chose pour les autres langues africaines), c'était la bastonnade savamment et vigoureusement administrée par notre instituteur. Ce n'était pas un fait local, mais un fait institué. Après la bastonnade, on mettait autour du cou du malheureux élève qui avait osé parler fang le crâne d'un animal qu'on appelait SYMBOLE. Il était obligé de le porter autour de son cou pendant toute la journée pour que tous les élèves de l'école voient l'infamie qu'il avait osé faire : parler fang. Tu comprendras qu'avec le crâne de cet animal autour du cou comme un collier, il était la risée de l'école pendant une journée. Voilà les conditions dans lesquelles moi j'ai appris le français à l'école. Pour nos parents, c'était la même chose. Le but était que nous parlions français comme des petits français de france et que nous oublions ce qui nous tirait vers le bas (notre langue, notre culture...). : Very Happy : Il était même interdit à l'époque de nos parents d'effectuer certaines danses, et de faire certains rites... Aujourd'hui, de nombreux éléments de notre culture ont complètement disparu à cause de ces interdits.
Oui, je comprends ce regain d'amertume et la nécessité de le rappeler.
Et tu dois également savoir que ce fut la même chose, au sein de la Gaule ! lol (je sais, ça ne soulage en rien ta "rancune" ... )
je comprends que tu puisses être remonté par la manière dont les français ont largement et injustement contribué à mettre à mort bon nombre de traditions et identités africaines... et je le condamne (encore plus facilement que je n'y ai pas participé personnellement! lol)
mais ne va pas imaginer qu'en France tout n'a été qu'"ordre Français", ordre facile, ordre dominant, ordre tranquille, ordre stable ...
Avant de baragouiner Français, tu le sais, on est passé par le latin (le Gaulois n'a laissé que tréééééééééés peu d'ancêtres de mots : c'était une langue de barbares malfamés pour les Romains, nos dominateurs coloniaux de l'époque ! lol) et il a fallu un sacré bras de fer pour imposer une langue nationale uniforme... mais les minorités étaient des rebelles ! Les langues ont la dents dures (hahaha) : nos prénoms français n'ont ainsi rien de purement français ... beaucoup sont de consonance germanique, celtique (c'est mon cas pour mon second prénom), grecque (c'est encore mon cas ! lol), arabe, ...
(OK, peu d'influence africaine je vous l'accorde... dommage, ya des sonorités qui me plaisent bien)
... aujourd'hui encore ces différentes régions (néanmoins fédérées) se battent pour maintenir un enseignement de leur langue... le "Français moyen" les considére souvent aujourd'hui comme un folklore pour divertir les citadins civilisés lol!

Adziz, apprends également que les Grands-Parents de ma contrée sauvage se faisaient bastonner s'ils parlaient "patois" (dialectes régionnaux : il en existe une diversité en France, mais la majorité d'entre eux disparaissent aujourd'hui) en dehors de la maison car c'était la honte de passer pour un "gueux" (paysan au sens péjoratif du terme)...
Tellement bien disparu que j'en maîtrise aucune de ces langues paysannes traditionnelles ! (Mais ça ne m'a jamais tracassée plus que ça, je ne sais pas pourquoi, je me suis jamais posé la question en fait)

Malheureusement, il est vrai que la liste est longue des rites et langages qui disparaissent dans toutes les régions du monde et ce depuis la nuit des temps ...
Citation :
Le plus dangereux est que le but n'était pas de faire cohabiter deux langues, mais de faire disparaître une : la nôtre, pour le cas du fang. Mais ce fut la même chose pour les autres langues africaines.
Je sais bien ...
Hélas je sais bien ...

***

En tout cas,
il reste que, même si je ne suis pas des vôtres, il m'arrive de prendre plaisir à suivre vos conversations...
je m'amuse parfois, avec tendresse, des clichés tenaces qui survivent (ça me rassure : il n'y a pas que nous qui en avons! LOL) ...
j'apprends aussi plein de trucs
et ... il y a des choses que je ne comprendrai jamais Smile (heureusement me direz-vous, il y a nécessairement des secrets mystiques à garder soigneusement !)

Sinon,
A quand un dico français /fang plus étoffé que les quelques noms d'oiseaux et quelques verbes présents sur les pages actuelles ?
A quand des onglets "spécial - spécialités culinaires" ? (Bah... j'ai un bon coup de fourchette... et alors ? lol)
A quand des techniques sur l'artisanat ? (perso, je fais de la céramique et de la peinture ... ça m'intéresserait de connaître vos techniques ancestrales, vos codes, vos influences artistiques etc en la matière)

Mbemba Mos
(je sais, faut que je revois mon accent LOL)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mar 12 Jan - 1:58

Oyenga ! Oyenga !!! Ndomane mot e so ya a nda !!!!!!!!!!!!!



Bienvenu mon frère, tu as du style dis donc ! envoies seulement les lunettes asu nkal dzoé ya Ongola Ewondo lol!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mar 12 Jan - 2:50

allezaza a écrit:
adzidzon a écrit:
Ndomane a écrit:
Pourquoi développement ne signifie pas mort du français ou de l'anglais? Pourquoi développement rime avec mort du fang?
Du fang et des autres minorités... Très bonnes questions a moadzang.


Ah la maléfique et diabolique "mondialisation" ...
Meilleure ennemie de toutes les minorités ! ... LOOOOL

Akah a belle-soeur wama, adzo té asiki dzam loé asu da'ane Twisted Evil Laughing

Traduction approximative : l'histoire de "Meilleure ennemie de toutes les minorités" comme tu le dis si bien, n'est pas un sujet de rires pour nombres d'entre-nous... d'où par exemple cet espace.


Sans la mondialisation, la petite blanche que je suis serais malheureusement passée à côté du savoureux poulet à la sauce d'arachide que m'a fait découvrir un certain moadzang de Minvoul !

On est bien conscient que nul ne peut vivre en autarcie (les fang côté mélanges en savent quelque chose) mais si on ne voit pas que le mot "mondialisation", c'est parfois un raccourci pour désigner quelque chose de plus profond qu'une simple histoire de "on est obligé de s'ouvrir"... scratch
Personnellement, je trouve qu'on confond souvent "échanges" nécessaires entre peuples amenés à se côtoyer, et un "impérialisme" socio-économique et culturel qui "broie" tout sans chercher nécessairement à régénérer dans un sens constructif. Je pense que nombre d'entre-nous, quand on parle de "mondialisation", on évoque plus le deuxième aspect et étant donné que c'est NOUS qui vivons cela, de quel droit certains discours tendraient à nous appeler à minimiser ce que NOUS ressentons Smile ............ à part le droit à la contradiction, ce qui est déjà pas mal car souvent, de la contradiction naît une certaine vérité.
Je crois qu'aucun fang (ou alors très peu), seraient contre la "mondialisation" vue comme "échange constructif". Ce qui donne ce ton (lucide selon moi, mais que tu juges "amère" c'est ton droit ma belle-soeur), à nos interrogations, c'est le sentiment et conviction de vivre une "mondialisation" qui nous fait nous "perdre". Tu remarqueras que je mets ce mot entre " " car sincèrement, il regroupe selon moi des réalités différentes. Tout comme j'ai mis "impérialisme" entre " " car après, ainsi va la marche d'Emomilang, merci Darwin !!! Le problème est que, quand chez les minorités on veut raisonner en mettant au centre ce que Darwin dit, c'est bizarre, il s'en trouve toujours pour nous signaler ouvertement ou en loucedé que ben finalement, on ne devrait pas tant que ça se prendre le chou Suspect geek Et même si on veut se prendre le chou, adzo ane vé? C'est notre droit d'estimer quels sujets nous paraissent porteurs d'inquiétudes pour notre culture.... tout comme c'est le droit d'un regard extérieur ou intérieur de nous dire qu'on se prend un peu trop la tête ... selon le porteur de ce regard tiers Laughing


La survie d'une culture, c'est un petit peu comme la survie d'une espèce... une sorte de "guerre de niches écologiques"...

Donc certaines cultures seraient des "niches"? En vertu de ? oops oui, du darwinisme. Du coup, il est clair que les supposées "niches" veuillent aussi affirmer que elles, ne se voient pas et ne veulent pas se voir comme "une niche" Wink

La mort d'une culture est certainement appuyée par une mondialisation uniformisante et banalisante ...
Mais la mort d'une culture est également difficile à écarter dans le confinement et le repli sur soi...

L'exemple a aussi montré que les cultures "dites minoritaires" qui semblent (je dis "semblent") mieux s'en sortir aujourd'hui, sont celles qui à un moment de leur histoire (je dis bien "un moment") ont mis en place des mesures de "protection" pour mieux s'adapter aux chocs (je dit choc, pas apport car il semble que la relation entre l'occident et par exemple Afirikara a ga be adzo "bita", un choc d'abord, accessoirement accompagné ou suivi d'apports). Si on suit la logique de Darwin, après tout, rien de plus normal ! Mais alors, dans la danse à la "mondialisation", que le camp qui s'auto-estime "être la norme", souffre que le camp adverse ne partage pas toujours ce point de vue. Sincèrement, j'ai l'impression que les "problèmes" viennent souvent de là : dès lors que le camp des "hors normalité" met en branle les moyens qu'elle estime nécessaires pour vivre sa propre "vérité", le camp des "nous sommes la norme" a alors beau jeu de lui expliquer que finalement, la mondialisation, c'est le mal indispensable, trop d'amertume tue l'amertume and so on !!! Wink Enfant, j'entendais souvent : "Ye mot a kad tad eza "aïe" ! " en un mot, difficile de pleurer la souffrance d'autrui, pas toujours évident de penser savoir quel combat tel ou tel devrait défendre. C'est tel ou tel qui définit lui-même son propre combat Smile

lol je ne suis pas "régionaliste" ni patriotique-fanatique mais je comprends entièrement que des Bretons ("minorité franco-française" pour ne citer qu'un exemple partageant les inquiétudes communes avec vous), des Fangs, ... se défendent et s'inquiètent que leurs héritages ne soient plus transmis.

Réflexion suscitée par ta phrase (par effet d'association Wink ) : pourquoi avant d'affirmer un point de vue se dédouaner d'être "régionaliste"? Pour moi c'est comme si dans la "normalité", ce qui défendent ce point de vue le sont (régionalistes) et donc pour dire qu'ils ne le sont pas, ils le précisent avant. Le "raciste" dirait : "je ne suis pas raciste, j'ai des amis noirs, mais bon, la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde". A-t-on besoin, pour dire qu'on pense que son pays ne peut pas accueillir toute la misère du monde, affirmer auparavant que ce qu'on va dire ne fait pas de soi un "raciste"? Ramené au fang ça serait "je ne suis pas tribaliste, mais je comprends que le fang veuille défendre sa culture"? Un fang (ou tout nsut mot) qui veut défendre (je dirai VIVRE sa culture n'a pas besoin d'affirmer le caractère non-tribaliste de son action, or malheureusement c'est ce qui arrive souvent, pas seulement pour les fang mais d'autres ethnies d'Afirikara ou les minorités en général. On doit poser comme concept de départ "qu'on n'est pas çi", pour pouvoir défendre un point de vue, comme si ce seul point de vue justifiait qu'on soit cette étiquette qu'on ne veut pas se voir coller (régionaliste, communautariste, tribaliste, bref bcp de "istes") scratch

Cette fois-ci, des interrogatiosn suite à ce que tu dis plus haut : peut-on comparer sans risque de se fourvoyer (ou tomber dans la concurrence des mémoires comme j'ai entendu ici) le cas des Bretons avec celui des Fangs (et plus généralement des Africains)? Shocked Ils partagent c'est sûr quelques interrogations communes, mais LES MEMES, avec la même importance, hum !!! Faut-il toujours nécessairement, quand Afirikara s'interroge sur son devenir, mettre ses questions en parallèle avec X ou Y? ça me rappelle la tendance quand on traite par exemple du blanchiment de la peau chez les Noirs, à sortir l'argument "oui mais bon les Asiatiques le font, les Blancs se bronzent". Oui et après? Est-ce parce que X vit telle situation que Y, qui s'interroge sur son sort, doit être ramené à la situation de X? Question

C'est pas non plus la guerre ! lol

Bita (guerre) bia so vé? (viennent d'où?) Akah, on discute Allezaza !!! Be free to say what you want to say Smile

Admettons que parler une langue connue par un grand nombre ça facilite les échanges et les discussions... S'il n'y avait pas de français ou d'espagnol sur ce site, je passerai à coté de plein de choses !

Noooooooooooooooooooon ! Au début oui, mais gageons que motivée à fond par ton amour asu ndom dzane, tu vas nous sortir des proverbes en fang ! Ye madug? lol!

(Ne tient qu'à vous d'améliorer sérieusement vos pages web

Les intéressés, ya'ane melo !!! lol! Depuis le temps qu'on le dit... il serait temps !

sur les traductions fang/français... pour le moment, je me réjouis d'apprendre des nouveaux mots mais... je peine à faire des phrases complètes avec ce qui est proposé )

Propose des phrases en français, il y aura toujours quelqu'un pour t'aider Wink

Continuez simplement(e) à vous ouvrir et à me faire partager vos petits trésors d'identité Smile

Lool ! Justement certains en ont marre de cette "ouverture" aux quatre vents car ce mot selon moi est aussi ambigu (porteur de plusieurs réalités) que mondialisation et autres !!! C'est quoi au juste cette fameuse "ouverture"? En fait il ne s'agit même pas de s'ouvrir ou non, l'OUVERTURE a toujours été là, pas besoin de l'affirmer. Le problème c'est quand ce qui a toujours existé, n'est plus assez aux yeux du monde, et qu'on en arrive à voir ce qu'on voit a Emomilang de nos jours : des gens "obligés" de faire serment d'ouverture sous peine de passer pour Pourquoi se dire "ouverts" alors que dans sa vie, on l'a toujours été? Lol ça risque de m'amener vers un autre débat : ouverture souvent entendu comme acceptation (sans trop rechigner) de la "norme" (norme de la majorité) + mélange physique des fluides. Faut-il nécessairement passer par-là pour avoir le sésame d'ouverture? Ma sili nsili !

(d'ailleurs... ne participez-vous pas à cette mondialisation que vous critiquez un petit peu quand même ? lol! )
Evil or Very Mad Laughing

Akah ! Certains adorent la mondialisation telle que tu l'entends (certains chez les bivindi diront à tort ou à raison, no sé : "ce sont des bounty"). D'autres font la part des choses entre ce qu'on estime devoir prendre, et ce qu'on estime devoir regarder de plus près. Il ne s'agit donc pas de la critiquer "un petit peu" pour cette dernière catégorie, mais d'avoir (de leur point de vue) une attitude "objective", en critiquant ce qu'ils déplorent en elle, et en prenant (sans complexe) ce qui en elle peut être un apport. Wink

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndomane



Nombre de messages : 8
Localisation : Libreville (Gabon)
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mar 12 Jan - 11:16

Mbolo Allezaza

Tu fais bien de citer toutes ces minorités linguistiques qui ont étés englouties par l'oppresseur romain (le colon et la mondialisation dans notre cas).

Les hommes avisés que nous sommes craignons une fin identique pour notre FANG.
Et c'est pour lui éviter un sort comparable à celui des celte, gaulois et tous ces patois et langues paysannes qui ont disparu de la surface de la terre que nous utilisons un ton de guerrier.
Hé oui il s'agit de survivre devant un dragon devastateur.

C'est pas une guerre comme celles qui font des millions de morts (60.000.000 pour certaines), mais c'est une guerre idéologique, une guerre des civilisations, etc.

Je ne souhaite pas que dans cent ans mes descendants utilise le même ton nostalgique et pathétique en parlant du FANG.

Je ne supporterai pas de voir ces générations futurs utiliser le qualificatif de langue morte pour parler du Fang.

J'œuvre (je me bat) pour que ces dernières apprennent, parlent et transmettent à leur tour ce bel et grand héritage qu'est le FANG.

Mon FANG ne doit pas subir les affres d'une mondialisation (colonisation mondiale) démésurée.

Je me battrai (combattrai lol! ) tant que je pourrai (jusqu'à ce mort s'en suive lol! ).
(la passion s'en mêle on dirait)

Mbeba mos Allezaza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mar 12 Jan - 15:22

Aaaah les débats passionnés !

Bats-toi moadzang guerrier Ndomane !

Citation :

Mon FANG ne doit pas subir les affres d'une mondialisation (colonisation mondiale) démésurée.

La démesure... c'est ce qui perd l'homme en effet Smile


Bats toi, autrement, si ta culture venait à disparaître comme tu le crains, sache que je t'en voudrai beaucoup de ne plus avoir rien à lire sur ce site

PS : Akiba à celles et ceux qui pensent à traduire quelques mots au passage, c'est peut être pour vous dérisoire mais moi je ne peux qu'apprécier le geste


Mbemba mos à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mar 12 Jan - 19:06

allezaza a écrit:
adzidzon a écrit:
allezaza a écrit:
C'est pas non plus la guerre ! lol
A moins que je ne me trompe, personne ne parle de guerre ici Shocked Shocked
Ndomane a écrit:
Pourquoi developpement ne signifie pas mort du français ou l'anglais? Pourquoi developpement rime avec mort du fang?
Alors a nos claviers et souris pour lutter pour la survie de notre âme.

C'est pas la guerre ... mais en attendant c'est pas moi qui parle de lutte ou de "mise à mort"... lol

Pour faciliter l'acceptation de la chose, 1/pense darwinisme !!! Smile
1/Certains mèneront une mise à mort et une lutte sans jamais les nommer (la colonisation et l'esclavage en furent des exemples), d'autres comme le Ndomane qu'on voit en lunettes-là diront plus clairement les choses.

2/Question de forme Wink tout en sachant qu'après tout, comme on dit chez les Fang/Beti, un même mot a plusieurs niveaux de compréhension.... et pas rare de parler français comme on pense fang lol! Donc, est-ce que dans le mot "guerre" il faut voir "guerre" au sens français commun de ce mot? Pose-toi la question ! Wink Moi j'y vois plus un appel à la mise en oeuvre de moyens de résistance culturelles, pour vivre sereinement ce qui nous reste de notre culture, dans le contexte d'Emomilang.


adzidzon a écrit:
Le problème se situe au niveau des conditions qui nous ont fait parler une langue X, en l'occurrence ici le français.
Le fait est que cette langue est arrivée jusqu'à nous avec l'intention de se substituer à nos langues locales en général. C'est la vérité et c'est ce qui est condamnable.

Continuer à rappeler la violence de ce pan commun de nos Histoires, est aussi logique que nécessaire... je ne m'en moque absolument pas
Mais ... au-dela du ton revanchard et des rancoeurs (légitimes, je l'admets entièrement),

Les "rancoeurs" sont légitimes mais le problème c'est le ton "revanchard"? Qu'est-ce qui dans ce ton entraîne qu'il se voit accolé l'étiquette de "revanchard"? La personne qui utilise ce ton estime-t-elle être dans une démarche revancharde? Pourquoi penser à sa place qu'elle le serait?
Sinon, peut-on manifester une inquiétude sur la perte de ses repères culturels dont de ce qui fait de soi ce qu'on est, en étant ZEN comme un moine tibétain? Mais surtout, pourquoi des interrogations comprises comme légitimes sont assimilées à des ransoeurs? Le français n'est pas ma langue maternelle, mais entre ces mots mis ensemble, je ne saisis pas toute la cohérence : LÉGITIMES RANCOEURS, REVANCHARDS. Soit quelque chose est légitime, et donc, appeler cela une rancœur (une rancune qu'on nourrit en soi), est antinomique. Si c'est légitime c'est justifié ou je n'ai pas tout compris? Donc si c'est justifié comment ça devient subitement une rancœur au ton revanchard? scratch

A Ollomo Ella le linguiste ou Farao le spécialiste des origines Kemetou des mots, "légitime", "rancoeur" be ne dzam deda? Ye ba ke essamba? Ane nfang nsili.


accepte simplement que parfois je trouve dommage - voire un peu décourageant - de constater une sorte de cantonnement récurrent à l'amertume, véhiculé par de tels propos ...

Si ce que tu considères comme une sorte d'amertume, au fond, c'est "légitime", ton "découragement" devrait passer Smile En tout cas, une chose est sûre, il existe aussi une catégorie de "pleurnichards" victimaires, mais leur existence ne saurait amener à juger "amers" ou "revanchards" les interrogations légitimes de plusieurs autres, surtout si ces interrogations sont faites dans le but de CONSTRUIRE, et non ressasser simplement le passé.

Tu l'ignores peut être, mais ça enlève de la "chaleur" dans l'accueil des personnes étrangères à vos discussions fango-fang, ... personnes qui se contentent de s'informer ...

Je n'ai pas tout compris !!! Shocked L'absence de chaleur se manifeste comment? Par le ton "revanchard" qu'on prête aux propos des uns et des autres ou par autre chose? Le but c'est de réfléchir avec objectivité sur la Culture fang et son devenir, ou de focaliser sur "la chaleur" que les uns et les autres "étrangers" percevront ou pas dans nos propos? ils sont en recherche de "chaleurs"? C'est le plus important pour eux? Au début on peut "percevoir" de la froideur et finalement, on devient pot de colle donc on ne vient pas d'abord dans un espace simplement pour penser être reçu avec chaleur Smile Regarder Emomilang avec objectivité, c'est aussi accepter ce qu'il a de diversifié et ça touche aussi aux personnalités. C'est normal selon moi que certains trouvent cet espace accueillant et instructif (et ils sont nombreux. Lol je ne parle pas du design messieurs les webma). Tout comme c'est normal que d'autres, pour X raisons, ne trouvent pas le lieu "accueillant". Et pour les discussions fango-fangs, heu dans un espace dédié à la culture fang, on parlera des fangs et encore heureux, pas que d'eux ! Pourquoi discussions fango-fangs et qui empêche quiconque de mettre son grain de sel? Il faudrait que Monefang devienne un lieu de quelles discussions si en premier lieu ça ne parlait pas de la culture fang? Ah oui, du métissage et des couples mixtes Lol je taquine qui se reconnaîtra ane avus so, taclage en règle

Sinon ma belle-soeur, quand on est avec un fang (en attendant que la maitrise de la langue et le reste soit là) il ne t'a pas dit que tu faisais désormais partie des Fangs? (bon pour la dot, ma dze'e do !) Be discussions fango-fangs et "étrangers" ba so fr vé'é alors ne wa nying e mane fang? Ga o to ya a nda mbot ! A toi maintenant de continuer le constructif "mélange", n'attends pas nécessairement qu'on t'accueille "avec chaleur" lol attention alors amu bayi wa niali gek na mot ayiki bi'i abog doé nfang nfang eyong wayi ke a dzal lol!


Je sais : tu vas me dire que ma position est "facile" (expérience personnelle! lol) ... et qu'il s'agit d'un forum - d'une assoc" hébergée en France ? - qui réunit les Fangs Smile et aussi que ce site appartient aux Fangs (c'est normal, c'est écrit dessus! looool) ...

Kaah !!!tu le dis comme si le mot fang revenait trop? Si oui, ça dérange? ça nous édifierait de savoir pourquoi, la critique étant toujours bonne à prendre.

Je le sais...
( affraid whaouh! je vais pas me faire des amis ... et j'ai peur de me faire ENCORE censurer !!! looool

One fianga a Allezaza lol! Demande à ton homme, il te dira qu'on accuse les filles fang d'être des minlo aled (têtues) évidemment c'est archifaux mais arrête de vouloir faire palisir, dis ce que tu as à dire, tobghe nfang mininga fang na ya !!! Smile Dis-moi le nom de la personne qui t'a censurée tes soeurs Jay ou Nkanny vont la boxer , je les connais, elles aiment trop les bitoam !!!

sauf qu'il n'y a rien de méchant dans mes propos ... je suis juste un peu triste d'entendre toujours cette position, et je peux rien dire de plus parce que on me dira toujours que je ne suis pas née dans le "même camp" ... perspicace...)

Ben ma "soeur" t'en fais pas ta "tristesse passera Smile surtout quand tu comprendras qu'elle n'a absolument pas lieu d'être !!! Pour ce qui est de te dire que tu n'es pas née dans le même camp, je ne sais pas si c'est dit comme ça. En general on donne juste nos arguments qui expliquent pourquoi l'action culturelle qui est la nôtre. Je ne sais pas pour les autres, mais dans ce genre de débat, j'ai souvent eu l'impression que l'autre côté avait beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse simplement remettre en cause un système où on ne sent pas totalement NOUS? comme si le fait pour cet autre camp, de nous voir "juger" ou "questionner" le syst-ème, suscitait des "peurs" inconscientes en lui. Je consçois que ça puisse être des a priori, mais pourquoi cette position (la tienne mais beaucoup de non-africains l'ont) : oui vous avez soufferts, oui, on vous comprends, mais bon ce n'est pas au fond si "grave", regardez notre passé de non-africains, on a subi la même chose" de là à nous dire : "acceptez ce qui existe", pour moi le pas est vite franchi. Donc pourquoi une remise en cause du système par des minorités (Afirikara ici) semble faire si peur, alors que remise en cause n'est pas synonyme de rejet?

Adziz a écrit:
Je me souviens que lorsque j'étais à l'école primaire, si on avait le malheur de parler fang, même dans la cour de l'école (pour ne nous limiter qu'au fang, mais ce fut également la même chose pour les autres langues africaines), c'était la bastonnade savamment et vigoureusement administrée par notre instituteur. Ce n'était pas un fait local, mais un fait institué. Après la bastonnade, on mettait autour du cou du malheureux élève qui avait osé parler fang le crâne d'un animal qu'on appelait SYMBOLE. Il était obligé de le porter autour de son cou pendant toute la journée pour que tous les élèves de l'école voient l'infamie qu'il avait osé faire : parler fang. Tu comprendras qu'avec le crâne de cet animal autour du cou comme un collier, il était la risée de l'école pendant une journée. Voilà les conditions dans lesquelles moi j'ai appris le français à l'école. Pour nos parents, c'était la même chose. Le but était que nous parlions français comme des petits français de france et que nous oublions ce qui nous tirait vers le bas (notre langue, notre culture...). : Very Happy : Il était même interdit à l'époque de nos parents d'effectuer certaines danses, et de faire certains rites... Aujourd'hui, de nombreux éléments de notre culture ont complètement disparu à cause de ces interdits.

Oui, je comprends ce regain d'amertume et la nécessité de le rappeler.
Et tu dois également savoir que ce fut la même chose, au sein de la Gaule ! lol (je sais, ça ne soulage en rien ta "rancune" ... )

Madzo na : ce fut le cas dans la lointaine gaule et? Cela devrait-il amener adzidzon que tu cites à moins s'interroger sur sa Culture ? Il devrait être "moins "amer" parce que la réalité qu'il évoque a été celle de la Gaule il y a des siècles? C'est quoi le rapport? Sinon je n'ai pas toujours saisi pourquoi évoquer des réalités concrètes est assimilé à de l'amertume scratch

je comprends que tu puisses être remonté par la manière dont les français ont largement et injustement contribué à mettre à mort bon nombre de traditions et identités africaines... et je le condamne (encore plus facilement que je n'y ai pas participé personnellement! lol)
mais ne va pas imaginer qu'en France tout n'a été qu'"ordre Français", ordre facile, ordre dominant, ordre tranquille, ordre stable ...
Avant de baragouiner Français, tu le sais, on est passé par le latin (le Gaulois n'a laissé que tréééééééééés peu d'ancêtres de mots : c'était une langue de barbares malfamés pour les Romains, nos dominateurs coloniaux de l'époque ! lol) et il a fallu un sacré bras de fer pour imposer une langue nationale uniforme... mais les minorités étaient des rebelles ! Les langues ont la dents dures (hahaha) : nos prénoms français n'ont ainsi rien de purement français ... beaucoup sont de consonance germanique, celtique (c'est mon cas pour mon second prénom), grecque (c'est encore mon cas ! lol), arabe, ...
(OK, peu d'influence africaine je vous l'accorde... dommage, ya des sonorités qui me plaisent bien)
... aujourd'hui encore ces différentes régions (néanmoins fédérées) se battent pour maintenir un enseignement de leur langue... le "Français moyen" les considére souvent aujourd'hui comme un folklore pour divertir les citadins civilisés lol!

Donc? A nouveau, quel est le rapport exact entre notre réalité et la réalité de la Gaule ancienne pour les mettre ainsi en comparaison? Plus clairement, c'est quoi le message, la morale s'il y en a? qu'on devrait au fond laisser faire le temps car, exemple concret, la Gaule constituée de X Y est devenue par la force des choses, la France d'aujourd'hui? Oui et? Si les gaulois ont réagi de la façon qui fut la leur, pourquoi devrions-nous nécessairement prendre exemple sur eux? Prendre ce qu'on estime prendre dans leur attitude oui, mais totalement? La question serait : a-t-on finalement le droit et la légitimité de penser son avenir culturel autrement que ce qui a existé et existe? Si oui, en quoi cela est-il à lier à une amertume, une rancœur? Le désir de se vivre comme on l'entend, ou selon la façon qu'on juge mieux adaptée à sa personne est-il encore possible sans qu'on soit "coupable" ou "présumé" coupable d'amertume et autre? scratch

Adziz, apprends également que les Grands-Parents de ma contrée sauvage se faisaient bastonner s'ils parlaient "patois" (dialectes régionnaux : il en existe une diversité en France, mais la majorité d'entre eux disparaissent aujourd'hui) en dehors de la maison car c'était la honte de passer pour un "gueux" (paysan au sens péjoratif du terme)...
Tellement bien disparu que j'en maîtrise aucune de ces langues paysannes traditionnelles ! (Mais ça ne m'a jamais tracassée plus que ça, je ne sais pas pourquoi, je me suis jamais posé la question en fait)

Mais vois-tu NOUS ça NOUS TRACASSE BEAUCOUP du moins une partie d'entre-nous !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Juste une anecdote, en vacances en France, j'adore particulièrement la Bretagne parce que les Fetnoz et tout le "folklore", ça parle à une partie (certains diront "ethnique" ou "issu de la diversité" lol!) de ma personne. Donc, les actions des Bretons pour vivre leur "culture" dans la France (ce qui n'est pas rejet), ça peut me parler car je les comprends. Que toi tu n'es pas été tracassée plus que ça par la disparition de vos "patois", c'est ton choix, mais nous, ON NE VEUT PAS que notre essence disparaisse et ON VA FAIRE CE QU'ON PEUT pour maintenir la flamme culturelle Smile


Malheureusement, il est vrai que la liste est longue des rites et langages qui disparaissent dans toutes les régions du monde et ce depuis la nuit des temps ...

Donc c'est la marche du monde? Fatalité?

Citation :
Le plus dangereux est que le but n'était pas de faire cohabiter deux langues, mais de faire disparaître une : la nôtre, pour le cas du fang. Mais ce fut la même chose pour les autres langues africaines.
Je sais bien ...
Hélas je sais bien ...

Donc tu devrais comprendre que "ta" famille (au sens africain du jeu des alliances) soit plus que tracass"e par ça, car elle ne veut pas alors là pas du tout connaître le sort des "niches" culturelles ou autres lol! On a décidé que le fatalisme n'était pas notre voix.

***

En tout cas,
il reste que, même si je ne suis pas des vôtres, il m'arrive de prendre plaisir à suivre vos conversations...

Shocked Osiki fe belle-soeur? Belle-soeur = tu fais partie de la famille Twisted Evil

je m'amuse parfois, avec tendresse, des clichés tenaces qui survivent (ça me rassure : il n'y a pas que nous qui en avons! LOL) ...

Dis-nous tout !!! Peut-être que ça nous amusera aussi vu que l'auto-dérision, le fang l'a érigé en art avec le FIANGA lol! Sinon, pourquoi "avec tendresse"? ça donne envie de nous embrasser quand on sort des "clichés" genre ah ces gentils bane be fang? C'est ça le fianga !!!

Sinon,
A quand un dico français /fang plus étoffé que les quelques noms d'oiseaux et quelques verbes présents sur les pages actuelles ?
A quand des onglets "spécial - spécialités culinaires" ? (Bah... j'ai un bon coup de fourchette... et alors ? lol)
A quand des techniques sur l'artisanat ? (perso, je fais de la céramique et de la peinture ... ça m'intéresserait de connaître vos techniques ancestrales, vos codes, vos influences artistiques etc en la matière)

Envoie ça en MP au webmaster à force ils vont finir par voir les multiples messages...


Mbemba Mos
Omos mbeng !!!
(je sais, faut que je revois mon accent LOL)

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mer 13 Jan - 0:27

Minsili,
(j'ai essayé de faire court, mais c'est pas simple... LOL)

ta réponse, j'ai pris le temps de la lire, en plusieurs fois.
mais je préciserai simplement que "si je ne pense pas pour les autres",je n'avance pas non plus des idées hasardeuses... et par voie de conséquence, j'ai du mal à laisser véhiculer certaines de tes insinuations ou affirmations sur ma manière de penser :

Citation :
Je ne sais pas pour les autres, mais dans ce genre de débat, j'ai souvent eu l'impression que l'autre côté avait beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse simplement remettre en cause un système où on ne sent pas totalement NOUS? comme si le fait pour cet autre camp, de nous voir "juger" ou "questionner" le syst-ème, suscitait des "peurs" inconscientes en lui. Je consçois que ça puisse être des a priori, mais pourquoi cette position (la tienne mais beaucoup de non-africains l'ont) : oui vous avez soufferts, oui, on vous comprends, mais bon ce n'est pas au fond si "grave", regardez notre passé de non-africains, on a subi la même chose" de là à nous dire : "acceptez ce qui existe", pour moi le pas est vite franchi.

il n'y avait aucune condescendance dans mes propos...
Je n'ai jamais affirmé que votre condition n'était pas "grave".

je ne crois pas avoir écrit noir sur blanc (ni pensé) sur ce forum que les exemples que j'ai cités sur les diverses influences qui naissent vivent ou meurent dans l'Histoire de mon pays ont une importance capitale pour l'avenir de la culture Fang. lol
je sais bien que ça ne vous tracasse pas plus que ça !
l'argumentation par l'analogie vaut ce qu'elle vaut.

ça ne tient qu'à toi de tacler ce qui te semble sans raison d'être.... ou pas... lol

Pour illustrer mes propos, je ne vois pas comment faire autrement que d'utiliser des exemples que je connais... et à en croire les messages privés que je reçois, je peux affirmer que d'autres personnes sur ce forum l'ont naturellement compris.

Citation :
Si les gaulois ont réagi de la façon qui fut la leur, pourquoi devrions-nous nécessairement prendre exemple sur eux?
Ben c'est vrai ça, pourquoi ? ... LOL
bref, je te renvoie naïvement la question ....
je n'ai jamais pris d'exemple en lui attribuant une valeur exemplaire ... LOL

Citation :
Kaah !!!tu le dis comme si le mot fang revenait trop? Si oui, ça dérange? ça nous édifierait de savoir pourquoi, la critique étant toujours bonne à prendre.
Tes propos n'engagent que toi...
J'espère que tu en mesures toute la teneur.

Justement, il me semble avoir bien compris (dis moi si je me trompe) qu'il s'agissait d'un site fang... que c'est logique que pas mal de discussions vous concernent vous seuls et que les non fangs ne peuvent pas en saisir toute la substantifique moelle... je n'ai jamais critiqué ça Smile
Ton expression un peu "fébrile" (du moins "vive") peut induire des quiproquos... c'est pas le but j'imagine.

Citation :
Dis-nous tout !!! Peut-être que ça nous amusera aussi vu que l'auto-dérision, le fang l'a érigé en art avec le FIANGA Sinon, pourquoi "avec tendresse"? ça donne envie de nous embrasser quand on sort des "clichés" genre ah ces gentils bane be fang? C'est ça le fianga !!!
Euh... je ne suis pas vraiment tactile ... LOL
(tiens, juste pour l'humour : un cliché! paraît que les africains sont plus tactiles que les français! je dis ça parce que ça me fait penser à des discussions assez drôles que j'ai pu avoir avec des copains afro Smile )

Citation :
Ah oui, du métissage et des couples mixtes Lol je taquine qui se reconnaîtra ane avus so, taclage en règle

Sinon ma belle-soeur, quand on est avec un fang (en attendant que la maitrise de la langue et le reste soit là) il ne t'a pas dit que tu faisais désormais partie des Fangs?

"je taquine qui se reconnaîtra ane avus so, taclage en règle " : qui ? puis pourquoi "taclage" ? scratch
là encore, tu sembles mieux connaître ma vie que moi-même !
à cet instant "t", je ne crois pas être mariée... lol
et si je l'étais avec un Fang, symboliquement, je ferai oui partie de son ethnie, de sa famille...
mais à moins qu'on joue la scène façon Men In Black où on grillerait la mémoire de mon cerveau, qu'on m'impose des séances d'UV et qu'on efface mon accent français du Sud... ma culture fera encore partie de moi

Bref,

Pour en revenir au coeur du sujet ouvert par Ndomane,
L'assaut de préservation et de valorisation de la culture Fang est lancé depuis longtemps Smile
Dans cet optique, le regard extérieur qu'est le mien :
- lit et continuera à lire forcément toutes les piqûres de rappel sur "le pourquoi on en arrive à sentir notre culture à maintes reprises condamnée à mort par la domination coloniale" (ça fait partie de votre Histoire, personne ne peut le nier et je doute que beaucoup s'en moquent)
- se réjouira davantage de tout ce que vous mettrez sur ce site pour expliquer qui vous êtes (c'est bien plus promo ça ! puis ... vous n'existez pas parce qu'il y a eu la colonisation ... mais parce que vous avec construit bien avant votre héritage culturel de pratiques, croyances et pensées qui vous sont propres ! >>> c'est ça à continuer à mettre en avant comme vous le faites, à expliquer à ceux qui ne connaissent pas ! c'est ce que j'essayais de formuler dans mes posts précédents... Moadzang Ndomane, à qui était adressé en premier lieu ma réponse, l'avait bien compris Smile ne me voila donc pas tracassée ! ouf ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkanny



Féminin Nombre de messages : 336
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mer 13 Jan - 1:24

Citation :
..., tu sembles mieux connaître ma vie que moi-même !
à cet instant "t", je ne crois pas être mariée... lol

Akah a allezaza, wa mien o va dzo na wa ke aloug Minvoul!!!! tu as pourtant dit plus haut que tu étais avec "ton minvoulois"!! un chef quatre étoiles au Mi*****N grâce a son Fiang owono (poulet sauce arachide)
alors si Minsili se permet de t'appeler "belle-soeur" tu as volontairement tendu la perche, car comme tu le sais, nous sommes tous freres et soeurs et les BIBONE de nos frères sont d'office appelées MBOME.

Citation :

Moadzang Ndomane, à qui était adressé en premier lieu ma réponse, l'avait bien compris Smile ne me voila donc pas tracassée ! ouf !
Shocked Shocked dans ce cas envoie lui une réponse privée...cela évitera aux non-concernes Very Happy d'y répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mer 13 Jan - 16:38

allezaza a écrit:

Pour illustrer mes propos, je ne vois pas comment faire autrement que d'utiliser des exemples que je connais... et à en croire les messages privés que je reçois, je peux affirmer que d'autres personnes sur ce forum l'ont naturellement compris.

Des messages privés que tu reçois en réponse à ton message sur le forum? Nous sommes ici pour débattre de tout ce qui a trait à notre culture (en bine ou en mal, avec toutes les influences). Je ne comprends donc pourquoi certains ne partagent pas leur point de vu sur ta position par rapport à la question avec tout le forum. Ceux là qui t'ont compri, qu'ils viennent nous faire partager leur vision, cela nous permettra d'avancer Twisted Evil




"je taquine qui se reconnaîtra ane avus so, taclage en règle " : qui ? puis pourquoi "taclage" ? scratch

Là "belle-soeur", je pense (je peux me tromper) que cette phrase reflète le fait que tout le monde est concerné par le message de Minsili, même s'il est une réponse à ton message, car ce taclage ne te concerne surement pas (j'ai ma petite idée sur la personne visée).

là encore, tu sembles mieux connaître ma vie que moi-même !
à cet instant "t", je ne crois pas être mariée... lol
et si je l'étais avec un Fang, symboliquement, je ferai oui partie de son ethnie, de sa famille...

Tu nous as dis plus haut que tu était avec un moadzang qui t'a fait goûter de la sauce d'arachide. On attend pas le mariage pour que tu sois notre nmiale (belle-soeur). et donc que tu es des notres.


Pour en revenir au coeur du sujet ouvert par Ndomane,
L'assaut de préservation et de valorisation de la culture Fang est lancé depuis longtemps Smile
Dans cet optique, le regard extérieur qu'est le mien :
- lit et continuera à lire forcément toutes les piqûres de rappel sur "le pourquoi on en arrive à sentir notre culture à maintes reprises condamnée à mort par la domination coloniale" (ça fait partie de votre Histoire, personne ne peut le nier et je doute que beaucoup s'en moquent)
- se réjouira davantage de tout ce que vous mettrez sur ce site pour expliquer qui vous êtes (c'est bien plus promo ça ! puis ... vous n'existez pas parce qu'il y a eu la colonisation ... mais parce que vous avec construit bien avant votre héritage culturel de pratiques, croyances et pensées qui vous sont propres ! >>> c'est ça à continuer à mettre en avant comme vous le faites, à expliquer à ceux qui ne connaissent pas ! c'est ce que j'essayais de formuler dans mes posts précédents...

Il est important aussi que tu saches que les fang tel que tu les connais aujourd'hui, le sont parce qu'il y a eu la colonisation (comme de nombreux africain, la majorité d'entre nous est aliéné comme te l'a expliqué modzang Adzidzon sur un autre topic, ils courent derrière les prestige d'antan car une grande partie de la culture est en voix de disparition).

Moadzang Ndomane, à qui était adressé en premier lieu ma réponse, l'avait bien compris Smile

Si tu postes un message sur le forum, c'est que tout le monde est appellé à y répondre s'il le souhaite. Si non, il y a les mp.
Abora
ne me voila donc pas tracassée ! ouf ! )
aa nmiale, bia lèè milang, ase bitaa (ma belle-soeur, on discute, c'est pas la guerre).
mbemba mos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezaza



Féminin Nombre de messages : 61
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Mer 13 Jan - 23:42

Dieu merci que c'est pas la guerre !

Sinon, tu soulèves un point intéressant (enfin... qui m'intéresse quoi) :

Citation :

Il est important aussi que tu saches que les fang tel que tu les connais aujourd'hui, le sont parce qu'il y a eu la colonisation (comme de nombreux africain, la majorité d'entre nous est aliéné comme te l'a expliqué modzang Adzidzon sur un autre topic, ils courent derrière les prestige d'antan car une grande partie de la culture est en voix de disparition).

ça me fait me poser la question suivante :
En quoi consisterait pour vous la préservation ou la mise en valeur de votre culture Fang ?
>>> piste de réponses (mais surtout questionnements !) qui me viennent notamment et surtout pas exhaustifs :
- En se replongeant aux sources... mais uniquement ? (genre on dépoussière l'héritage ou les fragments d'héritages laissés par les Anciens... on inventorie... on stock en lieu sûr ... *** c'est simplement une image***) ?
- En se replongeant......... MAIS en "ressuscitant" l'héritage ? (on fait revivre des rites, on essaie de se replonger dans l'ambiance des Anciens) ?
- En .... créant dans la lignée du mouvement, propulsé par ces influences ancestrales mises au goût du jour ?


Adziz, pro des questions d'aliénation (si si !)... pourrait nous parler du "comment sortir de l'alienation" Smile

En l'occurrence,
appliqué à la question de la mise en valeur de votre culture, qu'elles sont les tendances émergentes de sortie de cette aliénation ?


Ce qui me gêne dans ces propos que je cite, c'est la définition (de ce qui est, ici, de votre culture) "par la négative". (!!!! j'ai pas dit que votre culture est négative! looooool looooooooooooin de là quand même!)
Si je caricature (désolée, là tout de suite j'ai pas les mots pour l'exprimer autrement...) : "votre culture EST... parce qu'elle AURAIT PU NE PAS ÊTRE" ... ou encore... "votre culture EST, car ELLE A ETE DEpossédée d'elle-même (=aliénation)"...

"être... parce que ... ne pas ...", c'est sûrement un moyen d'exprimer une prise de conscience...

mais comment, vous, fang d'aujourd'hui, vous dépassez (par vos actions en lien avec votre culture) cette étape ? comment vous définiriez-vous "par la positive" (idée sous-jacente de construction, création, force motrice ?

Akiba
(euh... c'est peut-être pas clair ce que j'essaie d'expliquer, non ?
Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Jeu 14 Jan - 2:06

Na ya, ye Monefang.com a bili bili mewok? C'est quoi ces posts sur ceux qui ne doivent + tacler ou sur ceux qui doivent s'expliquer? Waouh !!!!!

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Jeu 14 Jan - 2:57

allezaza a écrit:
Minsili,
(j'ai essayé de faire court, mais c'est pas simple... LOL)

Heureusement car si c'était aussi long que mes messages, j'en vois qui diraient qu'il y a exagération minsilienne lol!

ta réponse, j'ai pris le temps de la lire, en plusieurs fois.
mais je préciserai simplement que "si je ne pense pas pour les autres",je n'avance pas non plus des idées hasardeuses... et par voie de conséquence, j'ai du mal à laisser véhiculer certaines de tes insinuations ou affirmations sur ma manière de penser :

Mais ma belle-soeur c'est ça un débat ! quelqu'un dit quelque chose (et ne peut présumer de comment cette chose sera perçu et c'est justement de la perception qu'on a du message de l'autre, qu'on réagit. A l'autre par la suite de préciser sa pensée (constructif) ou à défaut de dire que la façon dont son interlocuteur a perçu la chose est hasardeuse Wink

Citation :
Je ne sais pas pour les autres, mais dans ce genre de débat, j'ai souvent eu l'impression que l'autre côté avait beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse simplement remettre en cause un système où on ne sent pas totalement NOUS? comme si le fait pour cet autre camp, de nous voir "juger" ou "questionner" le syst-ème, suscitait des "peurs" inconscientes en lui. Je consçois que ça puisse être des a priori, mais pourquoi cette position (la tienne mais beaucoup de non-africains l'ont) : oui vous avez soufferts, oui, on vous comprends, mais bon ce n'est pas au fond si "grave", regardez notre passé de non-africains, on a subi la même chose" de là à nous dire : "acceptez ce qui existe", pour moi le pas est vite franchi.

il n'y avait aucune condescendance dans mes propos...
Je n'ai jamais affirmé que votre condition n'était pas "grave".

Allezaza, qq part c'est ça "mon problème", en général quand je réagis aussi longuement à un post, je ne réponds pas tant à toi personnellement, mais je vois une situation dans une certaine "globalité". Pour faire simple tes mots sont juste "un moyen" pour transmettre un point de vue (avec le style qui est le mien et qui je le conçois peut What a Face et c'est pour cette raison que d'accord ou pas, je respecte ceux qui prennent le pas de participer. Un échange de points de vue ne peut se faire que si au moins 2 personnes. Donc tous ceux qui t'envoient des MP là pour dire qu'ils sont d'accord, qu'ils viennent le dire ici

je ne crois pas avoir écrit noir sur blanc (ni pensé) sur ce forum que les exemples que j'ai cités sur les diverses influences qui naissent vivent ou meurent dans l'Histoire de mon pays ont une importance capitale pour l'avenir de la culture Fang. lol
je sais bien que ça ne vous tracasse pas plus que ça !
l'argumentation par l'analogie vaut ce qu'elle vaut.

Si elle permet à ton interlocuteur de dire ce qu'il a à dire, c'est bien non? Smile

Tes propos n'engagent que toi...
J'espère que tu en mesures toute la teneur.

Akah ! je pourrai dire que par le "nous", j'inclue les mp que je reçois aussi ou les discussions entre fangs mais bon... that's is not the main point!

Justement, il me semble avoir bien compris (dis moi si je me trompe) qu'il s'agissait d'un site fang... que c'est logique que pas mal de discussions vous concernent vous seuls et que les non fangs ne peuvent pas en saisir toute la substantifique moelle... je n'ai jamais critiqué ça Smile

Selon moi owoé odiki tone wok ! Tu te trompes allezaza. Ce n'est pas parce que c'est un site fang que les discussions ne concerneraient que les fang. Oui, on peut ne pas en saisir "toute la substantifique moelle" (crois-moi, parmi les fangs on est nombreux à être ici justement pour mieux saisir cette moelle Wink MAIS, nul ne t'empêchera jamais de t'engager à saisir cette moelle-là. Et dans cette voix, c'est aussi sûr que tu auras des retours (taclages si tu veux).

Ton expression un peu "fébrile" (du moins "vive") peut induire des quiproquos... c'est pas le but j'imagine.

Ah je vois que tu utilises les " " tous ces petits trucs qui, quand on les mets, sont finalement une façon de dire à notre interlocuteur qu'il faut voir derrière le mot Wink Donc "fébrilité" et "ton vif" je reconnais que c'est le style minsilien

"je taquine qui se reconnaîtra ane avus so, taclage en règle " :
qui ? puis pourquoi "taclage" ? scratch

En parlant de quiproquo, en voilà un. Le mot "taclage" il faut le lier aux mots FIANGA (plaisanterie), AVUS SO (il y a un post dessus). Regarde mieux tes amis fang, peut-être te rendras-tu comptes que les palisanteries peuvent parfois être... ou alors viens faire un tour à Ongola Ewondo, tu comprendras plus vite. On se "tacle" et ce depuis l'enfance, une autre façon de faire passer des messages? Donc sincèrement en parlant de "taclage" aucune arrière-pensée ni aucune référence au tacle d'un footballeur sur un confrère Wink

Surtout ce qui est marrant c'est que par cette phrase je faisais "un clin d'oeil" à une personne en particulier et que j'aime bien taquiner. @Emone mema tu dis savoir qui? Lol !


là encore, tu sembles mieux connaître ma vie que moi-même !
à cet instant "t", je ne crois pas être mariée... lol

Ah !!! Ye ma yem a fe a allezzaza !!! Je t'ai appelé "belle-soeur" puisque toi-même en t'inscrivant avait dit (ou laisser supposer) qu'un de mes frères t'avait seulement Chez les Beti comme certains t'ont dit plus haut, eboan ene fe ane alug et justement, exemple de "taclage", t'appeler "belle-soeur", dotée, marié ou pas, dès lors que tu es avec un fang. Et si c'était une façon de te faire réagir? Smile

et si je l'étais avec un Fang, symboliquement, je ferai oui partie de son ethnie, de sa famille...

J'arrête donc de dire "belle-soeur" car contrairement à ce que tu a dit tu n'es pas avec un fang? De toute façon si tu es avec un evindi, one belle-soeur wama!!! lol!

Bref,

Pour en revenir au coeur du sujet ouvert par Ndomane...

L'assaut de préservation et de valorisation de la culture Fang est lancé depuis longtemps Smile
Dans cet optique, le regard extérieur qu'est le mien :
- lit et continuera à lire forcément toutes les piqûres de rappel sur "le pourquoi on en arrive à sentir notre culture à maintes reprises condamnée à mort par la domination coloniale" (ça fait partie de votre Histoire, personne ne peut le nier et je doute que beaucoup s'en moquent)
- se réjouira davantage de tout ce que vous mettrez sur ce site pour expliquer qui vous êtes (c'est bien plus promo ça ! puis ... vous n'existez pas parce qu'il y a eu la colonisation ... mais parce que vous avec construit bien avant votre héritage culturel de pratiques, croyances et pensées qui vous sont propres ! >>> c'est ça à continuer à mettre en avant comme vous le faites, à expliquer à ceux qui ne connaissent pas ! c'est ce que j'essayais de formuler dans mes posts précédents... Moadzang Ndomane, à qui était adressé en premier lieu ma réponse, l'avait bien compris Smile ne me voila donc pas tracassée ! ouf ! )

Et les autres qui n'ont pas compris que tu répondais uniquement à Ndomane mot, ou les comme moi que tes mots ont "inspiré", me bo ya? Dis donc si c'était pour vous deux fallait pas rendre public alors ou aller sur msn !!!

Bref,

Pour en revenir au coeur du sujet ouvert par Ndomane...





_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ndomane a ve mine mbolo   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Ndomane a ve mine mbolo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INFOS SUR LES TYPE MINE DES LT
» (" la mine") présentation de ;
» type mine ???
» Mine d'or au vieux port !!
» Musée de la Mine de Gréasque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Présentation-
Sauter vers: