Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ONJI'I ESONO Gérard Paul



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : Yaoundé - Cameroun
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 12:48

Je suis originaire de la région du sud Cameroun, dans le département de la Vallée du Ntem, arrondissement de Ma'an. Mon village s'appelle Mebem; je suis Esakôran.
Quand je suis avec mes compatriotes des autres régions, nord, ouest et autres, on s'appelle "frères et soeurs". la question que je me pose souvent c'est : En quoi sont ils mes frères? Ni par la morphologie, ni par la langue, ni par la culture, nous ne nous ressemblons!
Quand je me retourne vers mes frères du Gabon, de Guinée Equatoriale, je vis une espèce de "conflivivialité"( Rév Dr ONDJI'I TOUNG). Entendez fratrie dans la conflictualité. En effet, on m'appelle "mone kamelon".
Alors, je me demande, entre nous mes frères, on pourrait dire que nos gouvernements ne font pas passer un discours fort pour cette intégration sous régionale tant souhaitée. Mais, qu'est ce qui dépasse ce cri de coeur que je lance à l'endroit de mes frères et soeurs pour dire, ne m'appelez plus Camerounais; je suis FANG ( en majusclues). Notre forum sur la toile est déjà un grand village qui peut faire parler de lui concrètement!!!
S'il vous plait, je voudrais militer pour "Les premières rencontres de la Fratrie Fang) pour élaborer un socle de solidarité et d'intégration qui dépase les clivages frontaliers et politiques. S'IL VOUS PLAIT, FAISONS QUELQUE CHOSE, c'est URGENTISSIME! Laissons le discours, entrons dans le concret. Je suis DISPONIBLE!
Je vous aime tous et toutes!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ONJI'I ESONO Gérard Paul



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : Yaoundé - Cameroun
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 12:55

Bref, rencontrons nous et mettons en route un mouvement culturel TRES FORT. Nous avons les moyens et la ...VOLONTE, je suppose! Mes frères et soeurs, ALLONS Y! Je vous attends à Ambam en août prochain!
Za'anoooooo!
Be mendza'a ya nnam owônô, ya mbwett, ya be safônô be ne va! Miè yé kia wu zègn!
SVP, ACTION!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 13:56

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
Je vous attends à Ambam en août prochain!
Za'anoooooo!
Be mendza'a ya nnam owônô, ya mbwett, ya be safônô be ne va! Miè yé kia wu zègn!
SVP, ACTION!
Si je suis dans les parages, je viendrais faire un tour sans faute. Mais Safônô là, teghe, je préfère Mbwett. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nzé Medang



Masculin Nombre de messages : 6
Age : 94
Localisation : Worzok
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 15:18

Citation :
Bref, rencontrons nous et mettons en route un mouvement culturel TRES FORT. Nous avons les moyens et la ...VOLONTE, je suppose! Mes frères et soeurs, ALLONS Y! Je vous attends à Ambam en août prochain!
Za'anoooooo!
Mbolo moadzang, ta question soulève une problématique qui nous habite tous. Aujourd'hui, nous sommes tous réunis pour l'akam'ayong. Il est plus que nécessaire de ne former qu'un afin de sauvegarder la culture héritée de nos anciens. Nous sommes animés par un même esprit, il ne reste donc plus qu'à passer aux actes. J'ai toujours dit qu'on naît fang de par ses parents mais on ne le devient qu'à partir du moment où on s'engage pour la culture de l'ayong, son histoire et sa défense, c'est en quelque sorte le rite initiatique qui nous rapproche de nos anciens. Alors, il est plus qu'important de créer comme tu le dis un grand mouvement culturel. Abim te
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 19:47

Nzé Medang a écrit:
Citation :
Bref, rencontrons nous et mettons en route un mouvement culturel TRES FORT. Nous avons les moyens et la ...VOLONTE, je suppose! Mes frères et soeurs, ALLONS Y! Je vous attends à Ambam en août prochain!
Za'anoooooo!
Mbolo moadzang, ta question soulève une problématique qui nous habite tous. Aujourd'hui, nous sommes tous réunis pour l'akam'ayong. Il est plus que nécessaire de ne former qu'un afin de sauvegarder la culture héritée de nos anciens. Nous sommes animés par un même esprit, il ne reste donc plus qu'à passer aux actes. J'ai toujours dit qu'on naît fang de par ses parents mais on ne le devient qu'à partir du moment où on s'engage pour la culture de l'ayong, son histoire et sa défense, c'est en quelque sorte le rite initiatique qui nous rapproche de nos anciens. Alors, il est plus qu'important de créer comme tu le dis un grand mouvement culturel. Abim te

o kobo mbeng a Nze Medang Endong Oyono Mba. Akam Ayong, Elat Ayong.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 21:01

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
Je suis originaire de la région du sud Cameroun, dans le département de la Vallée du Ntem, arrondissement de Ma'an. Mon village s'appelle Mebem; je suis Esakôran.
... Notre forum sur la toile est déjà un grand village qui peut faire parler de lui concrètement!!!
... Je vous aime tous et toutes!!!!!

mbolo modjang. mbamba nsoan. o ne mvoe ?

farao


Dernière édition par Evindi Mot le Mer 20 Jan - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Mer 20 Jan - 21:20

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:

Quand je suis avec mes compatriotes des autres régions, nord, ouest et autres, on s'appelle "frères et soeurs". la question que je me pose souvent c'est : En quoi sont ils mes frères? Ni par la morphologie, ni par la langue, ni par la culture, nous ne nous ressemblons!

akié ?! quelle Afrique va se construire sur des bases d'exclusion comme celles-là ?? ou alors l'Afrique en tant que corps ne fait pas partie de tes préoccupations ? c'est possible.

je trouve ton discours dangeureusement ethnocentriste, et peut-être les lacunes d'information sur l'histoire de l'Afrique contribue à une perception des autres peuples comme n'étant que des étrangers. l'Histoire restituée pourra corriger beaucoup de nos visions.

je pense que les Temps que nous vivons nous imposent plus que jamais des synergies africaines et non des replis identitaires.

et puis je constate que tu conclues un peu vite sur les dissemblances dont tu parles : as-tu étudié les langues que tu estimes être différentes de la tienne ? connais-tu des bribes de phrase qui t'ont permis de voir qu'il n'y aurait pas de similitudes linguistiques ?

en quoi est-ce que la morphologie du Fang que tu es serait fondamentalement différente de celle d'un Basaa, d'un Douala, d'un Mbo, d'un Bafia, d'un Bamileke ?

en quoi est-ce que la culture du Fang que tu es serait-elle radicalement différente de celle d'un Bamiléké ?

honnêtement je n'adhère pas à tes thèses.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
ONJI'I ESONO Gérard Paul



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : Yaoundé - Cameroun
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Jeu 21 Jan - 13:00

"Quand je suis avec mes compatriotes des autres régions, nord, ouest et autres, on s'appelle "frères et soeurs". la question que je me pose souvent c'est : En quoi sont ils mes frères? Ni par la morphologie, ni par la langue, ni par la culture, nous ne nous ressemblons!"

Mon frère Evindi Môt!!!
Merci d'avoir pris soins de lire mon propos; comment vas tu?
Avec beaucoup d'intéret, je réponds, sans prétention de t'obliger à adhérer à ma "thèse". Comme on dit chez nous, tu as attrapé le serpent au milieu", il peut te mordre, et je m'en rends compte. Il ne faut pas considérer un bout de phrase comme étant le fondement de mon développement. En effet, le repli identitaire n'est pas une exclusion de l'autre; cela participe de la particularité dans la diversité; être ensemble ne signifie pas ne pas rester soi! Et quand on éprouve la nécessité de rester soi, c'est parce que autrui n'est pas soi! C'est clair! Bamiléké c'est bien Bamiléké, semi bantou et pas Bantou! En relisant l'histoire, tu pourrais me situer dans les origines de ce peuple?
Bref, là n'est pas le problème! moi je parlais de la nécessité de faire entendre le cri ou le chant de notre singularité se déclamer dans le concert de la diversité où les autres êtres humains ont déjà pris place ( Je suis chrétien, j'aime autrui, mais je suis moi!)
Si le forum est un espace d'expression et de réflexion constructive, comprends que j'ai fini par une proposition. je ne me contenterai donc pas de pérorer sans passer à une autre étape, celle de l'ACTION. FANG ou BETI se conçoit pourtant bien sans Peuhl, Bamilékés et autres....Mais, comme on dit au Cameroun, nous sommes ensemble! Je te rappelle que le Cameroun a une diversité à nulle autre pareille! 280 ethnies environs et une diversité linguistique démultipliée...Mais je suis FANG, je construit d'abord avec les mien; on dit encore "Nda é ne dzaa, binong bi ne bibègn... Il ya une case, mais plusieurs lits.
Je ne divertis pas, modzang, je voudrais élaborer, construire, rapprocher, voilà!
Je continue de dire que je milite pour Les Premières Rencontres de la Fratrie Fang ou mieux, Ekang. Ce n'est pas insensé, je suppose!
Mi dzèmeye ma; ma kobo abuign amu olun ô ne me nnem été!
Me tele étam a Bobedzang!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Jeu 21 Jan - 13:50

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
être ensemble ne signifie pas ne pas rester soi!
J'aime bien cette expression .
Mais c'est une contsruction également : pouvoir montrer aux autres qu'on veut être avec eux, tout en étant soi-même. Pour cela, d'un côté, il faut constamment faire l'effort de ne pas laisser croire ou entendre que vouloir être moi est une négation de l'altérité. Tout comme, de l'autre côté, on ne peut se noyer dans l'altérité et s'oublier soi-même. Le juste milieu doit être trouvé, construit, et maintenu en permanence. Etre soi-même avec les autres
, coexister, accepter qu'ils soient eux-mêmes avec moi, comme moi je voudrais être moi-même avec eux.
Pour le rapport avec les autres, cela passe aussi par l'écoute, la discussion, le dialogue avec les autres. Lutter contre l'ignorance, celle-ci est dangereuse car elle véhicule les préjugés...
Finalement c'est comme dans une famille, plusieurs enfants, plusieurs individualités qui veulent être elles-mêmes tout en étant avec les frères et soeurs.
ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
Si le forum est un espace d'expression et de réflexion constructive
C'est bien ce qu'il essaye d'être. Personnellement, comme ce forum, je suis pour la science, pour une recherche culturelle orientée vers la science, pas pour une recherche culturelle orientée vers l'idéologie.

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
on dit (...) "Nda é ne dzaa, binong bi ne bibègn... [i]Il ya une case, mais plusieurs lits.
C'est bien ce que dit l'un de nos proverbes. Soit Nda (maison, case) : symbole de l'Unité, le ciment, ce qui rassemble la multiplicité. Plusieurs lits :la Multiplicité, la Diversité.
L'Unité dans la Diversité.
ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
Me tele étam a Bobedzang!!!!!
Wa tele ki étam, mböt be tele wa nfeng.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Jeu 21 Jan - 15:19

j'apprécie ces deux interventions. le développement d'Eyele Kos est très pédagogique et très limpide.

mais modjang ONJI'I; faisons preuve aussi de prudence : qui classifie en "Bantou" et "semi-Bantou" ? nous ? non. les colonisateurs. entre toi et le Bamiléké il y a des analogies dans la langue, dans la spiritualité. en t'y penchant tu t'en rendras compte. donc, il faut être plus réservé dans les conclusions.

l'origine du peuple Bamiléké ? oh lala ! il suffit juste d'ouvrir les yeux (les deux yeux uniquement, lol). il n'est même pas besoin de chercher longtemps ou de connaître les traditions orales de l'Ouest. il est clair, évident, et très apparent que mes frères de l'Ouest remontent au moins à la Vallée du Nil. des aspects de la civilisation pharaonique sont restés presque intacts chez eux (royauté, architecture, artisanat), les merveilleux fils de l'Afrique. comment ils ont réussi ce prodige est une question que je me pose. ils ont accompli un grand prodige devant les Ancêtres, vraiment. ils ont su sauvegarder beaucoup d'éléments de force qui seront fondamentaux pour rebâtir la Grande Nation du Soleil. la Vallée du Nil est donc une origine sûre, que mes frères présentent au grand jour.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Jeu 21 Jan - 15:42

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
on dit (...) "Nda é ne dzaa, binong bi ne bibègn... Il ya une case, mais plusieurs lits.

Nkobo fang/beti one Mon frère, tu as tout dit. Une même case, des composantes différentes Smile

ONJI'I ESONO Gérard Paul a écrit:
Me tele étam a Bobedzang!!!!!


A ONJI'I te wa dzo bia n'odiki yen mibanda ya ekoane be Fang? Kah mon frère les poses des premières pierres que tu appelles (à juste raison) sont déjà posées, esié ya ke osu donc g'one a fala muna (?) à la date du 13 bia yanga à la prochaine réunion se nala Smile ...

en attendant de nous accueillir à Ambam

PS : De toute façon g'one Ongola Ewondo ta soeur viendra te donner des nouvelles toutes fraîches a dzaal Wink

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ONJI'I ESONO Gérard Paul



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : Yaoundé - Cameroun
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Ven 22 Jan - 11:46

Akiba!
Je vous attendrais au pays. Si je suis de passage En France entre temps, j'avertirai le village de mon absence pour que ma case ne reste plus sans feu.
Ana'ana!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOUDA BIDZOA



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Ekoan fang-beti   Jeu 18 Mar - 1:01

Ma suk mina be se
La quete de son identite a mon humble avis ne saurait constituer le rejet de l'autre.Avant de se laisser fondre dans une quelconque entite,je pense qu'on s'affirme d'abord dans sa singularite.Ainsi notre contribution en notre qualite de fang dans l'edification d'un grand Cameroun ou d'une noble Afrique ne peut etre benefique que si les elements distinctifs de la culture fang sont restores.Pour construire une maison commune,chacun des acteurs apporte un peu du sien.
Donc vivemnt un grand mouvement qui milite pour la redynamisation de la culture fang-beti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ening dzam



Féminin Nombre de messages : 82
Localisation : Libreville, GABON
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Sam 10 Avr - 19:18

Mbolani mine besse.

Comme certains l'avaient deja souligne, je ne pense pas qu'il y a un mal a ressouder les liens entre les fang de nos differents pays. Je suis gabonaise et considere chaque gabonais quelle que soit son ethnie comme mon frere. Pourtant quand je me rends a Kamelone et que j'ecoute du bikoutsi ou que j'entends un beti s'exprimer en fang, cela provoque une emotion particuliere chez moi que ne peut ressentir mon frere gabonais d'une autre ethnie. Si je decide de me rapprocher de mon frere fang qui se trouve de l'autre cote de la frontiere de mon pays, je n y verrai aucun rapport avec un repli identitaire. Je pense que cela participera simplement a mon epanouissement en tant que fang. De mon point de vue, il est important pour chacun , peu importe son ethnie de maitriser et de se sentir epanoui dans sa propre culture pour avoir un meilleur rapport avec celle des autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Dim 11 Avr - 23:23

Ening dzam a écrit:
Mbolani mine besse.

Comme certains l'avaient deja souligne, je ne pense pas qu'il y a un mal a ressouder les liens entre les fang de nos differents pays. Je suis gabonaise et considere chaque gabonais quelle que soit son ethnie comme mon frere. Pourtant quand je me rends a Kamelone et que j'ecoute du bikoutsi ou que j'entends un beti s'exprimer en fang, cela provoque une emotion particuliere chez moi que ne peut ressentir mon frere gabonais d'une autre ethnie. Si je decide de me rapprocher de mon frere fang qui se trouve de l'autre cote de la frontiere de mon pays, je n y verrai aucun rapport avec un repli identitaire. Je pense que cela participera simplement a mon epanouissement en tant que fang. De mon point de vue, il est important pour chacun , peu importe son ethnie de maitriser et de se sentir epanoui dans sa propre culture pour avoir un meilleur rapport avec celle des autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Lun 2 Aoû - 0:09

Ening dzam a écrit:
Mbolani mine besse.

... Pourtant quand je me rends a Kamelone et que j'ecoute du bikoutsi ou que j'entends un beti s'exprimer en fang, cela provoque une emotion particuliere chez moi que ne peut ressentir mon frere gabonais d'une autre ethnie. Si je decide de me rapprocher de mon frere fang qui se trouve de l'autre cote de la frontiere de mon pays, je n y verrai aucun rapport avec un repli identitaire. Je pense que cela participera simplement a mon epanouissement en tant que fang. De mon point de vue, il est important pour chacun , peu importe son ethnie de maitriser et de se sentir epanoui dans sa propre culture pour avoir un meilleur rapport avec celle des autres
Point de vue que je partage.
Akiba!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Jeu 30 Sep - 15:51

Et cela est d'autant plus vrai que l'appartenance à une ethnie est logiquement antérieure à l'appartenance à un état. Je m'explique:
Le bon camerounais par exemple ne remettra jamais en cause sa nationalité. Idem pour le gabonais. L'équato-guinéen. Même si cette citoyenneté nous a été octroyée suite à un découpage "intéressé". Nous avons adhéré. Jamais personne d'entre nous de penserait à trahir sa nationalité. Cependant, nos différentes nationalités ne doivent pas nous faire oublier notre appartenance à un groupe autrement plus ancien: le groupe "Ma(d/z/j/o) ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Conflivivialité" transfrontalière entre Fang   Aujourd'hui à 13:36

Revenir en haut Aller en bas
 
"Conflivivialité" transfrontalière entre Fang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choisir entre un "bulleur" et un système CO² ?
» "Meurtre" entre rate.
» "guerre" entre 2 chattes : je suis perdue là
» filet entre gravier et "terreau"
» séparation "fictive" entre entrée et salon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: