Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 La métallurgie chez les fang traditionnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: La métallurgie chez les fang traditionnels   Jeu 21 Jan - 14:24

Que pouvons-nous dire sur la métallurgie chez les fang traditionnels?Quelqu'un sait-il comment le fer était-il produit ? Comment la fonte était-elle faite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 24 Jan - 13:05

adzidzon a écrit:
Que pouvons-nous dire sur la métallurgie chez les fang traditionnels?Quelqu'un sait-il comment le fer était-il produit ? Comment la fonte était-elle faite?

voici ce qu'en dit P. Nguema Obame (Fang du Gabon. les tambours de la tradition) :

"akwa désigne l'endroit où l'on fait fondre le minerai de fer. pour ce faire on pratique un grand trou dans la terre. on y met le minerai et beaucoup de charbon de bois. tous ceux qui ont des soufflets de forge les installent autour du trou. on allume un brasier. on souffle sans arrêt jusqu'à ce que la fusion s'opère. on se relaie. les femmes apportent des vivres aux souffleurs. pendant ce temps pour entretenir les courages et ainimer les veillées, le maître akom se produit. aussi akwa est une autre appelation du maître akom, l'identifiant ainsi à l'unde des occasions durant lesquelles il opérait".

par ailleurs, voici quelques images de soufflet de forge (dont les bouts, des pipes de métal, sont malheureusement manquants) :

















concrètement, le souffleur va happer les deux crochets du soufflet avec son majeur gauche et son majeur droit. la peau du soufflet à gauche et à droite est en cuir très extensible. elle se tend et se détend. le souffleur va donc ainsi pomper vigoureusement. l'air produit descendra jusqu'aux pipes de métal afin d'attiser dans le trou dont parle Nguema Obame la braise ardente, le feu qui devra opérer la fonte du métal. c'est effectivement un travail de longue haleine. on transpire beaucoup, on dépense beaucoup d'énergie. la force des biceps est sollicitée. on se doute que la fonte du fer ne se réalise pas en quelques minutes.

fouuu ! fouuu ! fouuu ! fouuu ! on pompe.

autre image de soufflet de forge :




cette image indique que l'utilisation de ce soufflet de forge requiert deux souffleurs qui tirent simultanément sur la peau en cuir du soufflet. sur ce modèle de soufflet, les crochets de fer sont remplacés par des petites tiges. leur utilsation requiert donc la main, et non plus le doigt (majeur) comme avec les crochets.

autre image de soufflet de forge :



ici des cordelettes et non des crochets ou des tiges.

rappelons que dans le Mvet, à Engong, cet outil qu'est Nkomo Te'e Bityé/Nkomo Teghe Bikié, (le soufflet - qui ramollit - le fer) est un des surnoms d'Angone Zok.


farao


Dernière édition par Evindi Mot le Dim 24 Jan - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
NYO



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 24 Jan - 15:08

Evindi Mot a écrit:
adzidzon a écrit:
Que pouvons-nous dire sur la métallurgie chez les fang traditionnels?Quelqu'un sait-il comment le fer était-il produit ? Comment la fonte était-elle faite?

voici ce qu'en dit P. Nguema Obame (Fang du Gabon. les tambours de la tradition) :

"akwa désigne l'endroit où l'on fait fondre le minerai de fer. pour ce faire on pratique un grand trou dans la terre. on y met le minerai et beaucoup de charbon de bois. tous ceux qui ont des soufflets de forge les installent autour du trou. on allume un brasier. on souffle sans arrêt jusqu'à ce que la fusion s'opère. on se relaie. les femmes apportent des vivres aux souffleurs. pendant ce temps pour entretenir les courages et ainimer les veillées, le maître akom se produit. aussi akwa est une autre appelation du maître akom, l'identifiant ainsi à l'unde des occasions durant lesquelles il opérait".

par ailleurs, voici quelques images de soufflet de forge (dont les bouts, des pipes de métal, sont malheureusement manquants) :

















concrètement, le souffleur va happer les deux crochets du soufflet avec son majeur gauche et son majeur droit. la peau du soufflet à gauche et à droite est en cuir très extensible. elle se tend et se détend. le souffleur va donc ainsi pomper vigoureusement. l'air produit descendra jusqu'aux pipes de métal afin d'attiser dans le trou dont parle Nguema Obame la braise ardente, le feu qui devra opérer la fonte du métal. c'est effectivement un travail de longue haleine. on transpire beaucoup, on dépense beaucoup d'énergie. la force des biceps est sollicitée. on se doute que la fonte du fer ne se réalise pas en quelques minutes.

fouuu ! fouuu ! fouuu ! fouuu ! on pompe.

autre image de soufflet de forge :



cette image indique que l'utilisation de ce soufflet de forge requiert deux souffleurs qui tirent simultanément sur la peau en cuir du soufflet. sur ce modème soufflet, les crochets de fer sont remplacés par des petites cordes ou des petites tiges. leur utilsation requiert donc la main, et non plus le doigt (majeur) comme avec les crochets.

rappelons que dans le Mvet, à Engong, cet outil qu'est Nkomo Te'e Bityé/Nkomo Teghe Bikié, (le soufflet - qui ramollit - le fer[/u]) est un des surnoms d'Angone Zok.


farao

C' est vraiment très intéressant ce que tu enseignes là!
Akiba
[NYO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 24 Jan - 16:54

modjang, tout d'abord refélicitations pour le petit Obane qui je le sais se porte comme un "zok" elephant

remercions Eyele Kos pour avoir initié ce sujet qui s'avère être très fertile en leçons pour nous tous. c'est le Nyamoto Nguema Obam qui nous enseigne ce qu'était le travail de la forge. nous on peut retrouver des images et faire quelques petits commantaires à la lumière des informations qui nous ont déjà été fournies.

donc, akiba a Mvendé Nguema Obam
akiba Eyele Kos


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 24 Jan - 20:10

sunny sunny sunny

Le premier forgeron BETI s'appelait ATOUBA KANA. Il était le"NSAAH", Grand Guérisseur, Maître d'œuvre, Orfèvre.

Le "NSAAH", Grand Maître des forges "AKUA", entassait " endong", la latérite rouge " connue aussi par le nom vulgaire de Ôvéé" dans une cuve, " viôôk" représentant le " kômbô " utérus de la forge. Par sa couleur, la latérite représente, quant à elle, les menstrues de la terre.

Le produit est ensuite passé dans le "nkôm", vagin de la forge.
On y mélangeait des herbes et des feuilles de : akôô, astringent, "awu ôssono" , sorte d' épineuse et enfin, une bonne quantité de feuilles d'acacia "alat mekae" . On y versait de l'huile de palme, symbole des menstrues.

L'alat mekae mélangé au "ôndôndong si ", a pour fonction de réunir toutes les molécules de fer( fe) et de séparer le produit brut des impuretés.

Le "nkôm", vagin de la forge est humecté d'huile de palme, "mewoul". Rechauffée, la latérite donne le fer brut, "EssÔm".

L'ESSÖM produira ensuite l'"EKIE". Cet ékié taillé pourra devenir " engouang" ...
Proverbe : " Baa kë kàt akua, a ngënë a vaàk bissôm"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 24 Jan - 20:40

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Le premier forgeron BETI s'appelait ATOUBA KANA. Il était le"NSAAH", Grand Guérisseur, Maître d'œuvre, Orfèvre.

Le "NSAAH", Grand Maître des forges "AKUA", entassait " endong", la latérite rouge " connue aussi par le nom vulgaire de Ôvéé" dans une cuve, " viôôk" représentant le " kômbô " utérus de la forge. Par sa couleur, la latérite représente, quant à elle, les menstrues de la terre.

Le produit est ensuite passé dans le "nkôm", vagin de la forge.
On y mélangeait des herbes et des feuilles de : akôô, astringent, "awu ôssono" , sorte d' épineuse et enfin, une bonne quantité de feuilles d'acacia "alat mekae" . On y versait de l'huile de palme, symbole des menstrues.

L'alat mekae mélangé au "ôndôndong si ", a pour fonction de réunir toutes les molécules de fer( fe) et de séparer le produit brut des impuretés.

Le "nkôm", vagin de la forge est humecté d'huile de palme, "mewoul". Rechauffée, la latérite donne le fer brut, "EssÔm".

L'ESSÖM produira ensuite l'"EKIE". Cet ékié taillé pourra devenir " engouang" ...
Proverbe : " Baa kë kàt akua, a ngënë a vaàk bissôm"

Mvendé akiba abul. Atuba Kana en qui certains ont vu le Tubal-Caïn biblique...

ci-dessous, un lien qui présente des éléments de la métallurgie traditionnelle chez certains peuples d'Afrique, dont les Fang :

http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_4/sci_hum/010004314.pdf


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Lun 25 Jan - 10:32

nsingbere a écrit:
Le "NSAAH", Grand Maître des forges

C'est fou comme des éléments insoupçonnés peuvent se cacher dans notre langage.
NSAAH, je connais bien, je l'utilise de temps en temps. Mais je pensais qu'il signifiait Esclave, qu'il représentait quelqu'un qui travaillait indéfiniment pour quelqu'un d'autre sans s'arrêter.
L'expression "Messe wo Nsaah!" ("Je ne suis pas ton Nsaah") est souvent utilisée lorsqu'on se plaint de quelqu'un qui veut nous faire excessivement travailler contre notre volonté.
En fait, en réalité, c'est plutôt une référence à la pénibilité du travail du Grand Maître des forges...
Akiba a Nsingbere...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Mer 31 Mar - 16:36

nsingbere a écrit:
(...) L'ESSÖM produira ensuite l'"EKIE". Cet ékié taillé pourra devenir " engouang" ...

Peux-tu me dire comment on appelait les boucliers moadzang? Ceux qu'on utilisait pendant les guerres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Mer 31 Mar - 18:04

sunny sunny sunny

Bouclier en fibres de bois : " EVIN".

Bouclier en métal ou en peau de buffle : " EBEN".

Côte de maille " NGAMAS".

sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Jeu 1 Avr - 17:19

Ma longh minha oyanghaa

Nsingbere, Evindi Mot, Miédzâ, Adzidzon, Evivi, Essono, Afenane, Emone Mema, MMOT BINAM, Ollomo Ella, …vous êtes des encyclopédies vivantes. Votre soif de connaissance vous pousse à vous dépasser, à chercher la source des choses et vous venez sur ce site nous en faire profiter gratuitement MERCI ! Merci pour cette générosité, pour cette conscience profonde d’appartenance à votre groupe ethnique, à ce souci d’instruire les nouvelles générations. Au-delà du fait d’être des Beti et donc de parler de ce qui nous concerne, notre histoire, notre culture, indirectement vous donnez aux autres membres du forum le goût d'être des hommes, des vrais, des authentiques, des responsables, des hommes qui s’acceptent, des hommes qui s’assument, des hommes fiers, fiers d’eux et de leurs ancêtres, des hommes fiers de leurs coutumes et qui trouvent leur place dans la modernité. Vous êtes des Ekang dignes et fiers comme l’étaient nos pères et comme le sont de moins en moins nos frères et nos fils. Puisse votre contact donner à ceux qui vous côtoient cette confiance, cette assurance qui a fait de nous des NTI.

Fraternellement.


Dernière édition par Radio Assok Medzeng le Lun 5 Avr - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Sam 3 Avr - 12:28

A la suite,de kal dzam, Radio Assok Medzeng, je voudrais vous remercier Nyèmoto Nsingbéré, Evindi Mot, Adzidzon,evivi, Essono,... et tous les autres pour ce savoir que vous nous étalez ici.Je vous écris ,avec près de moi, un stylo et un cahier de notes, où je relève scrupuleusement ce que vous nous relatez ici!!
Ma ve minè abui ngang, vous me permettez d'acquérir des notions dont, je ne soupçonnais guère l'existence!!!!
j'apprends beaucoup!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MMOT BINAM



Masculin Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Lun 5 Avr - 20:42

Radio Assok Medzeng a écrit:
Merci pour cette conscience profonde d’appartenance à votre groupe ethnique, à ce souci d’instruire les nouvelles générations. Au-delà du fait d’être des Beti et donc de parler de ce qui nous concerne, notre histoire, notre culture, indirectement vous donnez aux autres membres du forum le goût des être des hommes, des vrais, des authentiques, des responsables, des hommes qui s’acceptent, des hommes qui s’assument, des hommes fiers, fiers d’eux et de leurs ancêtres, des hommes fiers de leurs coutumes et qui trouvent leur place dans la modernité.

Merci pour ta reconnaissance, merci à celui qui a créé ce site, merci à tous ceux qui y participent directement ou indirectement aux débats..., merci à ceux qui font vivre le site(hébergeurs Eyele Kos et ses amis Polonais ), merci à nos ancêtres pour l'ensemble de leur héritage culturel et humain... Vive notre Ayong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Mer 7 Avr - 16:51

sunny sunny sunny

EYELE KÔS ami des frères de Yohannès Paulus BA !
Notre oiseau a dû hériter des réserves de vins de messes de l'ancien MVAMBA de Cracovie !

sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Ven 9 Avr - 11:27

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

EYELE KÔS ami des frères de Yohannès Paulus BA !
Notre oiseau a dû hériter des réserves de vins de messes de l'ancien MVAMBA de Cracovie !

sunny sunny
J'ai regardé un film sur sa vie. J'ai été surpris de savoir qu'il a laissé couler des larmes juste avant de fermer les yeux pour toujours. J'essaie encore de comprendre pourquoi. Avait-il peur? Ou regrettait-il ses proches d'ici bas? Ou tout simplement son statut? Bref!
A Nsingbere, peux-tu nous dire comment on appelle en fang-beti les éléments que sont : l'or, le diamant, le cuivre, le mercure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Sam 10 Avr - 11:29

sunny sunny sunny

OR = MVOT
CUIVRE = NGOSS
MERCURE =OVE
CHLORE = ABAM
DIAMANT = "AKOK" (dans la langue des trafiquants).

sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Sam 10 Avr - 16:29

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

OR = MVOT
CUIVRE = NGOSS
MERCURE =OVE
CHLORE = ABAM
DIAMANT = "AKOK" (dans la langue des trafiquants).

sunny sunny
Akiba'nen a Nsingbere, vraiment tu es une véritable mine de mvot!!!! Je vais en profiter... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Dim 11 Avr - 23:21

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

OR = MVOT
CUIVRE = NGOSS
MERCURE =OVE
CHLORE = ABAM
DIAMANT = "AKOK" (dans la langue des trafiquants).

sunny sunny
Ah, en lisant la question de moadzang Adzidzon, j'ai vailli répondre en donnant Ngoss comme nom de l'or, apparamment je me serait trompé. Si j'ai pensé à ngoss pour l'or, c'est parceque j'ai souvent entendu dire "aa ngiaban ane ngoss"
Abora pour ces informations!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Lun 12 Avr - 3:23

sunny sunny sunny

Avec raison l'as-tu pensé. Car le "NGOSS", cuivre fut la matière primordiale. L'or était un métal peu utilisé donc marginal.
L'expression " A ngemban ane ngoss " se réfère à la brillance de l'oeuf de cuivre "aki ngoss" à la base de la création du monde.
Je me demande souvent s'il n' y aurait pas un rapport entre "ngoss" , le cuivre, et "koss", l'oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Lun 12 Avr - 12:43

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny (...)
Je me demande souvent s'il n' y aurait pas un rapport entre "ngoss" , le cuivre, et "koss", l'oiseau.
A Nyamoro, précise ta pensée... Melo ma bê'ê wa!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Jeu 15 Avr - 23:41

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

OR = MVOT
CUIVRE = NGOSS
MERCURE =OVE
CHLORE = ABAM
DIAMANT = "AKOK" (dans la langue des trafiquants).

sunny sunny

akiba abui a mvendé. mais comment le terme technique relatif au diamant est-il parvenu jusqu'à toi ???


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Ven 16 Avr - 2:43

adzidzon a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny (...)
Je me demande souvent s'il n' y aurait pas un rapport entre "ngoss" , le cuivre, et "koss", l'oiseau.
A Nyamoro, précise ta pensée... Melo ma bê'ê wa!!! cheers

Ngos : cuivre, métal solaire, métal de lumière. Ngos en rapport avec le Son Primordial.
Kos : perroquet, oiseau solaire, symbole de lumière. Kos en rapport avec la Parole.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Sam 17 Avr - 9:27

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

OR = MVOT
CUIVRE = NGOSS
MERCURE =OVE
CHLORE = ABAM
DIAMANT = "AKOK" (dans la langue des trafiquants).

sunny sunny

j'ai aussi appris qu'on dit "KHONG" = OR...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Jeu 22 Avr - 16:59

Evindi Mot a écrit:
akiba abui a mvendé. mais comment le terme technique relatif au diamant est-il parvenu jusqu'à toi ???
farao
Précise ta pensée... Et comment sais-tu que c'est le terme technique? Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Ven 23 Avr - 19:59

si Mvendé dit qu'il s'agit d'un vocabulaire propre aux traficants, alors nous ne sommes plus dans la langue ordinaire. il s'agit donc d'un terme technique que les gars ont inventé : wa yen ya ?

l'autre volet assez déroutant j'en conviens, est que Mvendé, tout "Spiritualiste Ekang" qu'il est, connaît parfaitement l'existence de ce terme, hahaha.

que doit en conclure Eyele Kos ? eh bien, que Mvendé est un... nyememam ! point final ! rien de ce qui est Ekang ne lui est étranger.

me mane ya, me kolo ya fe...


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Sam 24 Avr - 6:05

sunny sunny sunny

JE VOUS VOYAIS VENIR EYELE KÔS et EBÔM SÔ...

VOTRE QUESTION N'ETAIT PAS INNOCENTE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La métallurgie chez les fang traditionnels   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
La métallurgie chez les fang traditionnels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Martine chez les dragons
» Nôtre petit chez nous !!!
» Photos de moi chez mon ami William Coulomb!!!
» Le Vers chez le Chat
» Nouvelle couleur chez le canari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Culture et société Fang-
Sauter vers: