Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Les chenilles descendent déjà de l’arbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Sam 27 Mar - 20:33

Essone Mfoulou Ze, Evivi l'éveillé, Minsili et tous les autres habitants du village, Jay, Afenane et les autres. Je ne veux plus être traînée manu militari devant le corps de garde pour cause d’égoïsme et d’ingratitude. La saison dernière vous-même vous le savez déjà, lorsque j’ai décidé de terminer toute seule les chenilles (minkongh) c’était parce qu’Essonne avait refusé de venir m’aider à défricher mon champ. J’ai alors décidé de payer quelqu’un pour le faire. J’ai confié la mission à Evivi en pensant que je pouvais compter sur lui étant donné qu’il connaît tout ce qui se passe au Village, en vain. Lorsqu’Adzidzon est venu boire le bitutu (vin de palme) chez moi, je lui en avais également parlé. Il faut croire que la mort de quelqu’un ne vient pas de loin, puisque personne n'a été sensible à cette cause. J’ai seulement entendu dire que Minsili m’avait critiquée à la rivière avec Jay, disant que je me vantais trop dans ce village et qu’elles allaient me montrer ce que je cherche un jour. Est-ce à cause de cela que tout le monde m’a tourné le dos ?

Lorsque j’ai été convoquée devant Nyamoro Olomo et Miéhdzâ, j'ai failli pisser dans ma culotte, j’avoue que je ne savais pas quoi penser. On m’a encore parlé des Mvep (hérissons) qui sévissent dans les champs des voisines et pas dans le mien. Est-ce de ma faute si les animaux aiment plus les arachides d’Abomo et d’Afoumou ? C’est peut-être simplement une question de variété choisie par elles. Toujours est-il que devant tant de calomnies et de kongossa, j’ai décidé de manger toute seule les chenilles qui avaient élu domicile sur l’Assengh (parasolier) qui se trouve à la lisière de mon champ. Je ne voulais déranger personne. Malgré le fait que je voulais éviter les problèmes, croyez-le ou pas, j’en ai eu quand même. Certains ont poussé le bouchon jusqu’à aller saboter mes petits pièges à oiseaux dans la forêt. Si celui qui a fait ça pense que je ne le connais pas, il se trompe. Je sais que c’est lui qui avait jeté un sort à la fille d’Émone Mema (avalhe). Je sais également qu’il attire les enfants la journée lorsque les parents sont aux champs. Il utilise pour cela des arachides grillées. Lorsque l’enfant a fini de manger, il lui demande de rembourser sinon il va mourir. La seule alternative qui reste pour l’enfant est d’accepter sa proposition qui consiste à donner ultérieurement quelqu’un en guise de remplacement, par exemple un mari ou un enfant à venir. Étant donné que l’enfant ne connaît encore ni l’un ni l’autre, cela parait moins cruel sur le coup. Donc, Monsieur le saboteur, essaye donc encore de saboter mes pièges et ton secret sera dehors.

Comme je ne parle pas beaucoup ici au village, certains pensent que je suis faible. Laissez-moi vous dire qu’Atepp mintiè assee biang atakh.

Pour terminer, je lance donc l’appel à tous les habitants du village. Les chenilles commencent déjà à descendre de l’arbre. Ceux qui veulent en manger peuvent passer les ramasser.

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Sam 27 Mar - 23:06

medzo abwi a dzeéééééé! ke me taa wa ze ka medzo abaa! je vais convonquer le conseil au Ngingloo pour qu'on examine ton cas.
HAAAA! Donc tu connais l'histoire d'hérisson dont les femmes se plaignaient il y a quelques années! ne penses pas que c'est pour tes minkong qu'on va oublier cette histoire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Dim 28 Mar - 8:00

Radio Assok Medzeng a écrit:

(...)

(...)On m’a encore parlé des Mvep (hérissons) qui sévissent dans les champs des voisines et pas dans le mien. Est-ce de ma faute si les animaux aiment plus les arachides d’Abomo et d’Afoumou ? C’est peut-être simplement une question de variété choisie par elles. Toujours est-il que devant tant de calomnies et de kongossa (...)

Hemmm! Ces hérissons ont un sens inné de la géométrie et de la topographie!
Ils respectent les limites de ton champ situé entre celui d'Abomo et d'Afoumou ! Ils connaissent le goût des arachides encore enfouies sous terre !
Ils évitent tes cannes à sucre " nissi better", gorgées de jus et de sucre, pour se rabattre sur les sèches et dures cannes "essong" de Minsili...
Hemm...
sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Lun 29 Mar - 11:31

Akiééé, donc depuis que je traine ma fille chez tous les minguegan sans résultat, tu connais celui qui est à l'origine de mon malheur?
Atare nzame, nde awou ndaa so ki mbot oyap hein. Moi qui avais pris ta défense le jour que tu t'étais disputé avec Nkanny parce qu'elle avait soi-disant dépassé les limite de son ékorogue (la jachère) lors du défrichement des plantations. Moi encore t'avais donné mon ovone (hache) que tu as perdu et je ne t'ai rien réclamé en retour, je ne savais pas que tu pouvais voir ma fille souffrir autant sans intervenir. kièèè, aa bot, ye mintaa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eyemame



Masculin Nombre de messages : 29
Age : 32
Localisation : oyem
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: eyemame a kobe   Lun 29 Mar - 12:44

mà eyemame ma dzo na eyong bininga be bele adzo ya afan e nyamoro ato'o aba'a omoss ayeme assougoulane yeté. a mone ngo ndague yague minkong wa ye mi yoh. ve dzam wa dzo ene eté avale dè fe be mvep ba tope nkok one abui azak ya abui medzim, me tè na egne etiè otsi nvè. ane nda bot biè yi ve na melamba me ta biè mà aba'a. eyemame akobe ya. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mar 30 Mar - 2:52

eyemame a écrit:
(...) a mone ngo ndague yague minkong wa ye mi yoh. ve dzam wa dzo ene eté avale dè fe be mvep ba tope nkok one abui azak ya abui medzim, me tè na egne etiè otsi nvè. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Assok Medzeng a somane emien !
sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mar 30 Mar - 17:55

Akiba a Eyemame, j’ai toujours su que c’était toi mon parent dans ce village. J’avais même oublié de te dire que les ignames jaunes qui restent dans mon ekorogho je te les avais réservées. Passe les déterrer lorsque tu auras un peu de temps.

Emone mema, crois-tu vraiment qu’une myomyo comme moi je peux jeter la première pierre a un messemelughu comme cela sans déclencher sa colère ? Tu sais bien qu’il y a des règles à respecter lorsqu’on veut efficacement dénoncer un sorcier. Il faut avoir un grief personnel !!! Sinon, les représailles peuvent être dignes d’Embwang Ondo. N'ayant pas les pouvoirs d'Aloum Ndong Minko, je ne peux arracher la peau a personne ici au village. Je n’ai que le mfum évou, c'est-à-dire que je vois, mais j’ai l’interdiction de participer aux actes maléfiques, car je ne suis pas suffisamment forte pour affronter ces messemelughu.

Quant au pauvre type de Nsingbere, va retrouver Cristalor et Apikoro pour continuer les commérages que vous répandez dans ce village. Tu crois que je n’ai personne pour me défendre, mais prépares toi, mon cousin Édoudoua va revenir demain. Je suis devenue quoi pour vous ? Une Nkwa édang dang ? Moi aussi je suis l’enfant de quelqu’un ! C’est peut-être toi-même qui envoies les mvep faire leur travail de sape pour me faire mal paraître. Après tout, je ne suis pas bête. Quel intérêt ai-je à faire les choses de cette façon ? Crois-tu vraiment que je veux que tous les yeux de sorciers de ce village se tournent sur moi ? Me n’ Émone Jésus vous ne pouvez rien contre moi. Depuis que le catéchiste t’a refusé les sacrements pour cause d’adultère avec Mengue, tu me regardes de travers. Ce n’ai pas moi qui suis allée trouver Ondo pour lui dire ce que tu faisais à sa femme dans les champs. De toutes les façons, Mengue est réputée pour être une Akapzout dans ce village, Ondo n’a eu qu’à la surveiller un peu pour te prendre les culottes baissées.

Quant à Nyamoro Ollom’Élla, quel dommage, il n’y a plus de vieux sages dans ce village ? À avoir su j’aurais dû te dénoncer depuis longtemps chez Ntsama. La prochaine fois que tu mettras ta bouche dans mes affaires, je dirai à ta femme que tu voulais me faire les mame satane au retrait de deuil d’Abaa Abaa en te glissant comme un serpent dans ma couche pendant que je dormais seule dans la vielle cuisine laissée par feu notre sœur Oyane.

J’ai les dossiers de tout le monde parlez encore et rira bien qui rira le dernier.


Dernière édition par Radio Assok Medzeng le Mer 31 Mar - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mer 31 Mar - 3:10

sunny sunny sunny

Tes problèmes ont pour origine ton Kongossa. On dirait qu'on casse les "bissôn", fruits du cardamone sur ta bouche...

EBA AKONO, ta tante, veuve des ESSAKUNA qui avait été accusée de posséder un sac de moustiques, avait passé trois mois chez toi.
Défiant les mises en garde de tous, moi le YEMVENG, cousin des ESSAKUNA, ( car ESSAKUNA et YEMVENG sont tous descendants de MVENG MINDUM), je lui apportais chaque jour une calebasse de vin de palme, du porc-épic, du tabac à priser, des régimes de noix de palme. Songe donc à me rembourser.
Car tout ce que tu avais trouvé, c'était de lui servir l' histoire de Mengue.
Toi la veuve de notre cousin qui pleurait : " Za a yi ma bi a mo ???", Qui me tiendra dans ses mains !!! Au grand étonnement de tous.
Dilé faaaasss!

Sache donc la vérité sur Mengue.
Mengue est la marraine de ma quatrième épouse. C'est une" belle-mère". NA- MENGUE est une guérisseuse. Elle soigne mes "pays bas" avec des purges de racines de "tom". Car depuis quelques temps, mon "piège ne se déclenche plus".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mer 31 Mar - 23:17

Akié Nsingbere,

Je vais te dire que tes sardines, ton porc-épic séché et tout le reste étaient délicieux. Quant au remboursement, tu l’auras dans tes rêves ! J’ai mangé et bu Njôoooooo !!!!!

Concernant Mengue, tu penses que tu peux me faire croire que ton bic n’écrit plus ? Je t’ai bien observé l’autre jour tandis que tu te lavais à la rivière. J’ai bien vu ton petit serpent frétiller au contact de l’eau froide. Moi aussi j’ai de l’expérience dans ces choses là. En tout cas si tu étais devenu de l’eau glacée, on peut au moins dire que Mengue a su réveiller l’eau qui dort.

Quant à mon Kongossa, il ne fait que commencer. Qu’est ce que j’ai à perdre ? N’est-ce pas qu’au décès de mon mari vous avez refusé de me prendre comme épouse ? Je suis restée là plantée comme une chèvre devant le corps de garde priant qu’un candidat se déclare lorsque le chef du village a demandé à toute l’assistance si quelqu’un voulait venir prendre soins de Nkouss. Vous tous qui me faisiez des signes du vivant de mon mari, vous avez pris la clé des champs. Il faut croire que c’est la femme d’autrui qui est sucrée. Tant pas pour vous, aujourd’hui, les biwouwoua comme toi, les éloumloumou de ce village tenez vous loin. La jalousie va vous tuer ici. Depuis que mon petit chinois est venu s’installer ici au village pour m’enlever les toiles d’araignée de la route du paradis, je ne crains plus rien. J’ai goûté le nkokh be Chinois assaisonné au Small no be sick et depuis je sens du bien là où ça faisait mal. Je n’ai plus votre temps.

Oh, Nsingbere, écoute ce qui chante à la radio,

Auparavant, les filles s’habillaient bien, et maintenant c’est tout le contraire. On les aperçoit sans soutien-gorge….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mer 7 Avr - 16:06

Je ne sais pas si ce sont les moustiques de ma tante Eba Akono qui m'ont piquée comme cela ou le Nsouh des sorciers de ce village qui me donne des boutons sur tout le corps comme ça ! On dirait que j'ai attrapé la bourbouille de la tête aux pieds ! Je dois vraiment faire attention à ce que je dis ici, car si par mégarde j'offense quelqu'un, il ne va pas se faire prier pour me le faire payer.

Dans tous les cas, malgré les bikôt, à l'intérieur de moi je suis toujours la même. Je vais me badigeonner avec le Mbône Mimbang même si ça sent le diable. On m'avait dit d'y ajouter une herbe médicinale à la petite fleur jaune qui soigne également les éruptions cutanées, mais j'ai oublié son nom. Qui va donc m'aider à le retrouver dans ce village où tout le monde me déteste même mon beau frère Nsingbere.

Ouaih, je vais faire comment ? Maintenant je sais qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soi. Akié, pourquoi je vais même mourir la bouche fermée. Je vais aller vers mes concitoyens qui sont tous réunis à la messe du matin. Mon sang se fige déjà juste à penser au regard que me jettera le catéchiste Nloo Opong. Lui qui en bon missionnaire s’est dévoué pour entretenir secrètement l’activité des muscles pubo-coccygiens des veuves ici au village. La tête de mon mari ne s’est même pas encore détachée de son corps que les vautours tournent déjà autour de sa veuve hééééé Melômetsite !!!! Je te disais pourtant que ces gens à qui tu donnes ton vin de palme ne sont pas tes amis ! Regarde maintenant, peu de temps après ton départ, ils m’ont tous tourné le dos. Il n’y a même personne pour venir répondre à mon post.

Melômetsite hoooo, pourquoi tu m’as laissée ? Je reste avec qui ? Un Chinois ? Akié, en parlant de Chinois le voici qui arrive, je dois vite effacer mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mer 7 Avr - 16:43

sunny sunny sunny
Je n'oublierai jamais le "mauvais coeur" que tu m'avais fait avec EBA AKONO. Les YEMVENG et les ESSAKUNA sont des "Okié ngab". Comment avais-tu pû me la refuser en disant que j'ai une panthère, un gorille et je ne sais plus quoi ? Hein ? Comment ?

En tout cas, tu souffres de " bilandi" , maladie des gourmands; parceque toi, veuve de notre frère, tu oses manger seule les vipères. Tu tends des pièges, tu fais la pêche nocturne " adza nyëng", tu fais les " melôk", tu sillonnes les palmiers raphia à la recherche des larves" mekum".
Aujourd'hui, tu nous invites à ramasser des chenilles ! Et quelles chenilles ! Les " Bisso", dont la peau est si dure !

Meurs de "bikôt" Ce n'est pas moi Nsingbere qui te dirai que l'herbe dont tu cherches le nom s'appelle "Ondôndông si". Et qu'elle est très riche en souffre. Tu ne le sauras jamais de moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Mer 7 Avr - 18:44

Ah a Nsingbere, chacun avec ses bissenengha ! Ces serpents, ces gorilles, ces hérissons que vous vous transmettez de génération en génération vous servent même à quoi à part faire du mal ? Le serpent d'Oyono qui allait boire les urines des femmes derrière les cases la nuit a empêché toute naissance ici au village pendant plus de 10 ans ! Te rends-tu compte ? Dix longues années au cours desquelles nous aurions pu avoir une centaine d’enfants ! Quel mauvais cœur, faire ça a son propre village. Et, aujourd’hui qu’il ne marche plus, car ayant trop de chiques aux pieds et qu’il est presque aveugle, qui s’occupe de lui si ce ne sont les enfants des autres ?

En parlant des Bisso laisse-moi te dire que c’étaient les chenilles préférées de Melômetsite votre frère. Il disait qu’au corps de garde, ce sont ces chenilles qui séparent les hommes des enfants. Tu oublies peut-être que la nuit, lorsque les gens sortent pour aller à Mbôo, à Mbeng N’nam, pour se déplacer plus vite, le fuselage de leur avion doit être souple et résistant en même temps. Un Évou recouvert de peau de Bisso dans ce cas devient un supersonique plus rapide que le Concorde. Héééé, Melômetsite, même lorsque je veux faire du bien, on me badigeonne toujours de merde comme à une veuve écervelée dont tout le monde veut se venger.

Et puis a Nsingbere je dis hein ? Tu vas même m’en vouloir jusqu’à quand ? Notre vie continue et chaque jour d’un pas vers le tombeau nous descendons. Enterrons la hache de guerre et fumons le calumet de la paix. Il n’y a pas de vie qu’on écrit d’abord au brouillon avant de la recopier au propre. Ne perdons plus notre temps avec la haine et la rancoeur. Merci pour le nom Ondôndông si ! J’irai en cueillir ce soir sur le chemin de la rivière. Si tu veux encore de moi, tu pourras m’y retrouver à la tombée de la nuit. Je ne veux pas que le nfougou de ce village me salisse à nouveau. Je serai cachée derrière le rang de bananiers qu’on contourne avant d’arriver à l’Étam mendzim. Si tu ne viens pas, je ne t’en voudrai pas et nous n’en parlerons plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
eyemame



Masculin Nombre de messages : 29
Age : 32
Localisation : oyem
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: ye miè fe emou ana   Mer 7 Avr - 20:10

ma eyemame ma dzo na ,ye dza ete de bele fe be yin. quelle est cette histoire qui ,alors que je reviens juste de mon voyage nocturne et que je viens à peine d'atterir avec mon jet privé en forme de boite d'alumette, j'entends au corps de garde ,exposé par un voyageur arrivé la veille cette affaire qui touche ,a voir claire, quelqu'un qui ne veut pas se dénoncé mais que le coprs de grade connait et qui en est l'origine. ces choses là ,si elles ne peuvent trouver issue la journee alors transmettez-les au conseil de la nuit. adzo ye ekorogo essugue ekorogo, eyong enga nameya tawolo messam be ta bera bere king. be nyamoro ba wok ane mia kobo et cela touche déjà certains qui se croyaient à l'abris de ce complot... se egne me va ye dzo nè ,ma me kobe yang amou na me tè oyap. eyemame egne akobo Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Jeu 8 Avr - 3:25

sunny sunny sunny
Aa EYEMAME !
C'est ASSOK MEDZENG qui est à l'origine des troubles au village.
Un proverbe dit :
" ETETAM ETAM
"ZAMETA MBOLO ETAM
"ETETAM E TAREGA BO ETETAM YA NDA BÔT
"EYONG TE JA ZE KABANE ATAN.

Bref, le "gombo "appartient aux membres de la famille avant d'être distribué dehors.
Depuis le décès de notre frère, ASSOK MEDZENG a pris trois MINTOBO :
PENG YAO, le chinois vendeur de mentholatum et de matchettes, BIKOULA Liboire, le tendeur de pièges et PANTALEON le menuisier. C'est ça qui fait problème.

ASSOK MEDZENG sème le trouble ! Elle a donné le même "RENDONS-NOUS" derrière les bananiers à EVIVI. EVIVI, dont les coups de poings sont capables d'assommer un buffle !
PENG YAO, vendeur de matchettes !
BIKOULA Liboire et son "fa melam" !
PANTALEON avec son inséparable marteau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Jeu 8 Avr - 14:55

Akiéééé, aaa niniiii egogol pardon, Radio Assok Medzeng aadzo yang?? Elle va aller à la messe du matin affraid , tu peux encore mettre tes bidoumgnan là-bas?
C'est pas toi et nane Abedang qu'on avait excommuniées il y a un mois? Cela parce que vous avez ramené vos conflics de la nuit en plein jour et qui plus est, à l'église.
A bot, figurez-vous que Radio Assok Medzeng et nane Abedang se détestent depuis plusieurs mois déjà. Personne n'a jamais su pourquoi. Jusqu'au jour où elles se sont battues; là, tout est sorti. Il se trouve qu'au cours d'une de leur réunion nocturnes, tout les meseimelough se sont réuni pour faire un partage des plus alluciant. En fait, chacun prenait ce qu'il souhaitait pour son village pendant un an. Notre chère nane Abedang a choisi le soleil (comprenez par là la sécheresse). D'où son désaccord avec Radio Assok Medzeng, parce qu'elle estime qu'il nous faut la pluie pour faire pousser nos récolte.
Il faut quant même noter qu'on ne sait pas exactement qui a choisi quoi car les deux se renvoient la responsabilité de la grande séchéresse que nous avons connu l'an dernier. Et comme nous n'y étions pas avec elles...
Donc Radio Assok Medzeng, tu devrais faire profil bas au lieu de venir mbere king ici. Hein, nda yili ya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eyemame



Masculin Nombre de messages : 29
Age : 32
Localisation : oyem
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: emome mema   Jeu 8 Avr - 16:07

akiba ,eyong ma dzo na , mot egne ane assouguelane ye ete. emone mema akobe ane alan. ve assok medzeng adzo fe ngoura dzam, ayant choisi la secheresse nane abedang nous a pratiquement tué meme si quelques morts dans un village arrangent certains ,c'est pourquoi on dit souvent :mba assoum gna nbe fa assou ane aban , ce qui s'est passé pendant la réunion secrete de la nuit est desormais su de tous ,donc plus de raison d'en faire une division dans notre corps de garde et qu'a la prochaine récolte le partage revienne. et plus de rendons-nous derriere le bois. eyemame ayen alou y omoss... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Jeu 8 Avr - 18:39

sunny sunny sunny

EMONE MEMA, tu es la sagesse même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chenilles descendent déjà de l’arbre   Aujourd'hui à 17:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chenilles descendent déjà de l’arbre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment trouver des chenilles ?
» Groupe de chenille sous un arbre du voyageur
» Chenilles processionnaires
» Larves (chenilles?) en groupe massif au sol
» Jeunes chenilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: