Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Jeu 16 Sep - 16:41

Au temps de nos ancêtres jusqu'à un passé qui n’est pas si éloigné de nous que cela, chaque garçon Ekang adolescent était préparé par son père et par les hommes autour de lui à prendre une femme, à la respecter et à assumer ses responsabilités de citoyen, d’époux et de père. Les hommes se mariaient donc relativement jeunes et ne semblaient pas s’y opposer. De nos jours, il n’est pas rare de voir certains Ekang terminer leur adolescence dans la quarantaine. Pendant tout ce temps, ils papillonnent de femme en femme sans but précis et ne semblant pas apprendre de leurs erreurs. Résultat des courses, ils laissent derrière eux de nombreuses femmes blessées et de nombreux enfants indésirés qui payent la note de cette instabilité. Ce comportement ne correspond en rien aux valeurs familiales fondamentales chez les Ekang. Ne dit-on pas que la souffrance générée par nous chez quelqu’un de notre sang nous maudit ? Comment peut-on justifier que des Ekang abandonnent leurs enfants sans se soucier de ce qu’ils peuvent devenir alors que nous avons le même sang ? Les larmes de ces enfants et celles versées par leur mère ne maudissent-elles plus comme le croyaient jadis nos ancêtres ? Pourquoi changer autant de femmes ? Que cherchent les jeunes hommes aujourd’hui chez leurs partenaires ? Les jeunes Ekang sont-il devenus tout simplement des noceurs, des épicuriens sans considération pour leur prochain, de simples frivoles ?

A Ayong, mi takh me fang singh, ma kome yem, ma kome wôk, engongôh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Sam 18 Sep - 20:54

Radio Assok Medzeng a écrit:
Au temps de nos ancêtres jusqu'à un passé qui n’est pas si éloigné de nous que cela, chaque garçon Ekang adolescent était préparé par son père et par les hommes autour de lui à prendre une femme, à la respecter et à assumer ses responsabilités de citoyen, d’époux et de père. Les hommes se mariaient donc relativement jeunes et ne semblaient pas s’y opposer. De nos jours, il n’est pas rare de voir certains Ekang terminer leur adolescence dans la quarantaine. Pendant tout ce temps, ils papillonnent de femme en femme sans but précis et ne semblant pas apprendre de leurs erreurs. Résultat des courses, ils laissent derrière eux de nombreuses femmes blessées et de nombreux enfants indésirés qui payent la note de cette instabilité. Ce comportement ne correspond en rien aux valeurs familiales fondamentales chez les Ekang. Ne dit-on pas que la souffrance générée par nous chez quelqu’un de notre sang nous maudit ? Comment peut-on justifier que des Ekang abandonnent leurs enfants sans se soucier de ce qu’ils peuvent devenir alors que nous avons le même sang ? Les larmes de ces enfants et celles versées par leur mère ne maudissent-elles plus comme le croyaient jadis nos ancêtres ? Pourquoi changer autant de femmes ? Que cherchent les jeunes hommes aujourd’hui chez leurs partenaires ? Les jeunes Ekang sont-il devenus tout simplement des noceurs, des épicuriens sans considération pour leur prochain, de simples frivoles ?

A Ayong, mi takh me fang singh, ma kome yem, ma kome wôk, engongôh
A Radio Assok Medzeng, la perte des valeurs dont tu fais état est en réalité généralisée. Elle ne concerne pas que les relations hommes/femmes. Certains l'appellent le "modernisme". Moi je ne vois pas ce qu'il y a de moderne là-dedans. Pour revenir à ton post, pour être objectif, il faut préciser que chez les Ekang, les hommes ne sont pas les seuls responsables de la perte des valeurs familiales fondamentales, comme tu l'appelles. Il ne s'agit pas pour moi de jeter la pierre. Non. Mais que nos soeurs, comme les hommes devraient le faire, fassent une autocritique objective. Admettre nos erreurs ne nous fera pas de mal.
Ceux qui écoutent les chansons de Pierre Claver Zeng se rendront compte que ce dernier fustigeait déjà, dans certaines d'entre elles, cette perte de valeurs. Alors que le commun des mortels pensait qu'il s'adressait à quelqu'un d'autre. Erreur. Mevo'o (Je suis surpris)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Assok Medzeng



Féminin Nombre de messages : 174
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Dim 19 Sep - 2:16

Merci Adzidzon,

Il est vrai que ce post peut s'adresser aux jeunes hommes comme aux jeunes femmes. Et je suis parfaitement d'accord avec toi sur le fait qu'il n'y a rien de moderne dans le fait de perdre ses valeurs fondamentales. Toutefois, étant moi même une femme et une mère, je voudrais avant tout parler de la souffrance de mes soeurs qui se retrouvent abandonnées avec des enfants à charge.La table est donc mise, que les Ekang se manifestent.

A Minsili, ma bê w'a anouh ! É mone titê Ollomo Ella, kwign ékua ambii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nbgcommunication.com
Ening dzam



Féminin Nombre de messages : 82
Localisation : Libreville, GABON
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Lun 29 Nov - 16:29

Mbolo mine besse.
J'espère que vous vous portez tous bien.
Je suis tout à fait d'accord avec Adzidzon bien qu'étant une femme. Nous vivons dans une société où tout semble aller sens dessous sens dessus. Ce qui était inacceptable il ya de cela qulques années passent pour normal de nos jours. Hommes commes femmes sont devenus frivoles sans aucune gêne de qu'en dira t-on. Nous suivons bêtement ce que font les autres sans tenir compte de nos valeurs. Je pense que nous sommes simplement une génération démissionaire. Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miéhdzâ
Admin


Masculin Nombre de messages : 1516
Localisation : Libreville
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Sam 29 Jan - 10:48

Le problème est bien réel. Et plus sérieux qu'il n'y parait, car à l'origine de bien de désagréments.
Désagréments chez toutes les victimes citées dans le post d'énoncé. Mais aussi chez des parents déboussolés de voir leurs bases culturelles ébranlées.
J'aurais plutôt tendance à incriminer un éclatement brutal de la cellule familiale. Donc - quoi que vous en disiez mes petits- des contraintes du modernisme. Du fait que les jeunes, dès qu'ils entrent dans les circuits modernes (école, mixité, expatriation...), se placent automatiquement, et durablement hors d'atteinte des influences de la culture source. Ainsi exposés, ils adoptent souvent "la voie et l'air du temps". Aidés en cela par tous les outils de communication modernes disponibles
Et pourtant, la voie ancestrale mène à plus d'équilibre et de responsabilité. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?   Aujourd'hui à 23:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jeunes Ekang sont-ils devenus frivoles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vallée des Secrets, que sont-ils devenus...
» potager
» mes crevettes red cherry
» KOUMAL, adopté par deniaud ;o)
» besoin d'aide : Propreté dans le clapier...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Discussion générale-
Sauter vers: