Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Nguil et Melan, qu'en est-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 21 Nov - 13:00

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
C'est surtout la Parole ou l'intention du "guérisseur" qui met en mouvement les vertus thérapeuthiques de la plante.
cat cat
Est-ce à dire que toute plante peut-être utilisée tant que la Parole s'y est deposée? Tant qu'elle est soutenue par la Parole?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 21 Nov - 15:32

sunny sunny sunny
HMMM...
C'est la Parole qui met les éléments en mouvement. Tout en tenant compte des critères botaniques (mêmes codes génétique). Une plante psychotrope ne peut être remplacée que par une plante ayant les mêmes vertus ou la même fonction symbolique.

Aussi l'ALAN remplace-t-il le MENDZANGA MENDZANGA voire l'ELON, le BII ASSENG peut-il être substitué par l'ABIN EKOAN. Car à l'intérieur du BII ASSENG ou de l'ABIN EKOAN, se trouvent des petits fruits, collés les uns contre les autres et qui ne parviendront jamais à maturité.

L' officiant ouvre l'ABIN EKOAN ou le BII ASSENG, détache un par un ces fruits immâtures en prononcant des imprécations et en déliant le malade de ses "blocages" et malédictions. Chaque inflorescence coincidant ici à un handicap à conjurer.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 22 Nov - 11:41

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
HMMM...
C'est la Parole qui met les éléments en mouvement. Tout en tenant compte des critères botaniques (mêmes codes génétique). Une plante psychotrope ne peut être remplacée que par une plante ayant les mêmes vertus ou la même fonction symbolique. cat cat
Merci pour cet éclairage a Nsingbere. C'est très intéressant! Ceci dit, sur les quelques ossements de l'ancêtre, faut-il un ossement particulier? Un os précis? Ou, tout est bon à prendre?
Au fait, de quels outils parles-tu (TIGA)?
nsingbere a écrit:
En effet, Le NGUN MELAN, ordure de Melan est une statuette taillée dans du bois de " AKO" ou de "EKUK". Cette image représente l'ancêtre mort. C'est à cet ancêtre que s'adresse le chef de la famille rassemblée autour d'un ETOK, pot de terre contenant des feuilles macérées de " AKO, ZELENA, ABOE, râclures d'écorces de EYEN et de FEBE, fleurs de parasolier BII ASSENG, racines de "Mendzanga-Mendzanga, outils (TIGA) et quelques ossements de l'ancêtre mort. cat cat

A Nsingbere, tu nous as appris beaucoup de choses sur le biere. En revanche, nous avons avons un peu delaissé le Nguil. Tu ne nous en a pas assez dit. Pouvons-nous essayer de combler cette injustice en attendant de repartir sur le Melan ?


Dernière édition par adzidzon le Dim 22 Nov - 12:07, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 22 Nov - 11:57

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
en prononcant des imprécations cat cat
Imprécations : est-ce une formule précise, connue de l'officiant seul? Cela ne doit pas être une parole ordinaire. C'est une parole faite de formules?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 22 Nov - 14:16

je comprends mieux adzidzon maintenant il aurait dû nous simplifier les choses en nous révélant dès le départ son désir de devenir ngengang. la précison et les détails des ?ions auraient dû nous faire comprendre brovo modjang, il nous en faut. osu !

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 22 Nov - 16:39

adzidzon a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
en prononcant des imprécations cat cat
Imprécations : est-ce une formule précise, connue de l'officiant seul? Cela ne doit pas être une parole ordinaire. C'est une parole faite de formules?
sunny sunny sunny
Belle question.
Il s'agit des formules en langue ATI (Beti primitif) et en ancien ADIEE (langue Beti d'Edea). Exemple pour conjurer la mort :
" BA SEN MBONG BE DUDUGUI ( On enterre le manioc pour le deterrer)"
NGOM EKOAN E HEBEGUI( le rejeton du bananier s'elance dans l'air"
HELE BANG LEBUM LE NGUET (Vite expulse toi de l'interieur)
" A LI (làbas)
"A DALAT(onomatopee pour se poser)
"SONG KPWIM" ( MORT RASSASIEE, REPUE).
Ensuite le malade doit "conjurer" ( A KALAN) et détacher les liens invisibles MEBANEGA qui le retiennent en effeuillant l'une après l'autre, les inflorescences du BII ASSENG ou de l'ABIN EKOAN. Il se libère des maux et poisses suivants :

"DZONGO, ZELENA, AWURA, ANGUINA,LUP, MEBUA, EBUE etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 23 Nov - 20:19

nsingbere a écrit:

Belle question.
Il s'agit des formules en langue ATI (Beti primitif) et en ancien ADIEE (langue Beti d'Edea). Exemple pour conjurer la mort :
" BA SEN MBONG BE DUDUGUI ( On enterre le manioc pour le deterrer)"
NGOM EKOAN E HEBEGUI( le rejeton du bananier s'elance dans l'air"
HELE BANG LEBUM LE NGUET (Vite expulse toi de l'interieur)
" A LI (làbas)
"A DALAT(onomatopee pour se poser)
"SONG KPWIM" ( MORT RASSASIEE, REPUE).
Ensuite le malade doit "conjurer" ( A KALAN) et détacher les liens invisibles MEBANEGA qui le retiennent en effeuillant l'une après l'autre, les inflorescences du BII ASSENG ou de l'ABIN EKOAN. Il se libère des maux et poisses suivants :

"DZONGO, ZELENA, AWURA, ANGUINA,LUP, MEBUA, EBUE etc...
C'est bien ce que je me disais... La Parole est formule et la formule est Parole. Ce n'est pas une parole libre. C'est une Parole sacrée. C'est pour cela qu'il y a des interdits, une initiation et qu'elle n'est pas à la portée de tous.

Ceci dit :
adzidzon a écrit:
Ceci dit, sur les quelques ossements de l'ancêtre, faut-il un ossement particulier? Un os précis? Ou, tout est bon à prendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 13:57

nsingbere a écrit:
A leur retour, OVONO avait disparu avec la jeune épouse du patriarche NGOMBOLO du clan "MVELE".
NGOMBOLO furieux, décida de se séparer de la tribu. " A SAL AYONG". Origine du nom "BASSA".
Le fautif hérita d'un surnom : "EFAK". La fourche...
Interessant... Mais aujourd'hui, lorsqu'un Bassa parle, se comprend-il avec un Bulu? un Ewondo? un Akonolinga? un Mbirambani? un Eton?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 14:02

Moi particulièrement, mane mbidambani, je n'entends pasq grand chose quand un Bassa parle, de temps en temps, il ya certes 2, 3. mots qui je comprends mais jamais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 15:50

sunny sunny sunny
Preuve d'une origine commune.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 17:47

adzidzon a écrit:
nsingbere a écrit:
A leur retour, OVONO avait disparu avec la jeune épouse du patriarche NGOMBOLO du clan "MVELE".
NGOMBOLO furieux, décida de se séparer de la tribu. " A SAL AYONG". Origine du nom "BASSA".
Le fautif hérita d'un surnom : "EFAK". La fourche...
Interessant... Mais aujourd'hui, lorsqu'un Bassa parle, se comprend-il avec un Bulu? un Ewondo? un Akonolinga? un Mbidambani? un Eton?...

il ya des similitudes dans la langue, mais les uns peuvent simplement deviner parfois ce que les autres. ils ne se comprennent plus vraiment :

kelek/kènèk (va)
ma bet/mè mbèr (je monte)
djop/djôp (soleil)
bebe (bebege)/béngè (regarde)
mongo/mangè (l'enfant)
a yem/a nyèm (il connaît, il sait)
evu/hu
a bibi/mbèp (frapper)


Mbombok Miyemeck Mi Nsim qui était un gardien de la mémoire chez les Basaa disait que les Ekang (Beti), les Basaa et d'autres peuples qu'il a cités sont tous des descendants de... Nanga. ils ont été chassés du Nord-Cameroun par les guerres.

"Mbombog (notable négro-africain) Miyemeck Mi SIM, détenteur de la mémoire des peuples Basaa, Beti, Bisso/Bakoko et Yambasa du Cameroun. Mbombog Thomas MIYEMEG mi SIM est le révélateur de Nnanga, ancêtre commun des peuples du Sud-Cameroun comme stipulés dans plusieurs Études et ouvrages :

- « Les Yapeke comme les Yabyan font remonter leur origine récente à Ngok- Lituba, rocher où auraient vécu ensemble, il y a quatre ou cinq siècles, les Mban, les Basso (Bisso), les Mpoo, les Ati, les Beti, les Basaa, les Yambasa, et qui selon Thomas Miyemeck (Mi SIM) descendraient d'un même ancêtre appelé Nnanga. »"

http://209.85.229.132/search?q=cache:iI9wugQCVTMJ:www.kametrenaissance.com/Sim-page22.html+kametrenaissance:+ngok+lituba&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 18:01

sunny sunny sunny
A LIRE ABSOLUMENT

Pratiques de sorcellerie : Ils voulaient « manger » leur maître d’école

(Hugues Marcel TCHOUA )

Trois élèves du Groupe scolaire bilingue Les Agneaux de Yaoundé ont fait des révélations troublantes hier à la gendarmerie.

La scabreuse affaire anime le quartier Nkolbisson depuis plus d’une semaine. Trois enfants ont décidé de tout révéler de leurs pratiques mystiques. A l’actif des ces derniers, tous âgés de 10 ans, l’assassinat de l’oncle d’un d’entre eux, et les tentatives d’assassinat d’une tante et de leur maître d’école.

Tout éclate au grand jour mardi 17 novembre dernier, lorsque les trois petits garçons avouent leurs pratiques de sorcellerie devant une foule immense au Groupe scolaire bilingue Les Agneaux. Depuis trois semaines, « le maître faisait face à une fatigue d’un tout autre genre. Il était toujours épuisé et dès 10h, s’endormait profondément au point où de la bave s’écoulait de sa bouche », raconte Etoundi Mvondo, fondateur de cet établissement. Par la suite, les trois écoliers font part à certains camarades de ce qu’ils sont à l’origine du malaise de l’enseignant. De fil en aiguille, l’information finit par arriver aux oreilles du maître qui interroge ses élèves. Ils passent aux aveux. Le fondateur convoque leurs parents. Tout Minkoameyos s’invite à la rencontre. Ces enfants révèlent alors comment ils ont attaché leur enseignant et s’apprêtaient à l’immoler lorsque l’un d’eux s’y est opposé. «Il nous donnait trop de devoirs en classe. Ce qui me faisait arriver à la réunion en retard parce que je devais parfois rester faire les exercices jusqu’à 15h. C’est pourquoi ils ont voulu


qu’on le tue», raconte le petit Joseph. E. E. D’après les révélations, ces enfants devaient se rendre tous les jours au lieu de leur «réunion» vers Evodoula, à bord d’une boîte de sardine. Il ajoute que c’est lui qui avait la lourde charge de trancher la tête de son maître, mais il s’y est opposé au dernier moment car c’est plutôt le surveillant qui les battait.

Les enfants racontent d’autres faits d’armes. Ils seraient alors responsables de la mort de l’oncle de Jean M., l’un d’entre eux, survenue il y a quelques mois à Nsam dans des circonstances non encore élucidées. « Nous l’avons tué et moi je n’ai mangé que les pieds, bien que je convoitais un meilleur morceau », révèle le petit Joseph. E. E. De même, la tante de ce garçon a failli être immolée, après avoir été prise de malaises divers. Là encore, le jeune garçon dit avoir refusé de mettre fin à ses jours à la dernière minute. Le sous-préfet de Yaoundé VIIe a instruit une enquête. C’est dans ce cadre que les protagonistes se sont retrouvés hier à la brigade de Nkolbisson. Approchés par le reporter de CT, deux des trois enfants ont avoué s’être débarrassés de leurs pouvoirs pour se soigner. Mais le troisième n’a pas fait le déplacement, et les autres ne savent pas s’il continue d’assister aux réunions. Parmi les personnes citées comme complices dans l’affaire figurent l’oncle de Jean M. et sa mère. Tous les trois auraient été initiés aux pratiques de sorcelleries par leurs grand-mères. Les deux garçons disent à présent craindre des représailles après avoir décidé de tout révéler.
CAMEROON TRIBUNE, Cameroun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 19:03

..."à bord d'une boîte de sardine" !!! c+ fort que le Mvet ! adzidzon m'a soufflé que le terrain d'entraînement de ce trio c'est chez lui à Minvul

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 25 Nov - 19:13

eyele kos, le kos de Minvoul, c'est bizarre, mais... maintenant que j'y songe... tu fais habituellement des réserves de sardines... tu empiles les boîtes. pourtant personne ne t'a vraiment jamais vu les manger ?! à la vérité tu ne donnes pas l'impression d'en raffoler. alors, quel usage fais-tu donc de toutes ces boîtes de sardines ??? quelle utilisation officieuse en fais-tu ? c'est assez curieux...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 26 Nov - 12:55

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
A LIRE ABSOLUMENT

Pratiques de sorcellerie : Ils voulaient « manger » leur maître d’école

(Hugues Marcel TCHOUA )

Trois élèves du Groupe scolaire bilingue Les Agneaux de Yaoundé ont fait des révélations troublantes hier à la gendarmerie.

La scabreuse affaire anime le quartier Nkolbisson depuis plus d’une semaine. Trois enfants ont décidé de tout révéler de leurs pratiques mystiques. A l’actif des ces derniers, tous âgés de 10 ans, l’assassinat de l’oncle d’un d’entre eux, et les tentatives d’assassinat d’une tante et de leur maître d’école.

Tout éclate au grand jour mardi 17 novembre dernier, lorsque les trois petits garçons avouent leurs pratiques de sorcellerie devant une foule immense au Groupe scolaire bilingue Les Agneaux. Depuis trois semaines, « le maître faisait face à une fatigue d’un tout autre genre. Il était toujours épuisé et dès 10h, s’endormait profondément au point où de la bave s’écoulait de sa bouche », raconte Etoundi Mvondo, fondateur de cet établissement. Par la suite, les trois écoliers font part à certains camarades de ce qu’ils sont à l’origine du malaise de l’enseignant. De fil en aiguille, l’information finit par arriver aux oreilles du maître qui interroge ses élèves. Ils passent aux aveux. Le fondateur convoque leurs parents. Tout Minkoameyos s’invite à la rencontre. Ces enfants révèlent alors comment ils ont attaché leur enseignant et s’apprêtaient à l’immoler lorsque l’un d’eux s’y est opposé. «Il nous donnait trop de devoirs en classe. Ce qui me faisait arriver à la réunion en retard parce que je devais parfois rester faire les exercices jusqu’à 15h. C’est pourquoi ils ont voulu


qu’on le tue», raconte le petit Joseph. E. E. D’après les révélations, ces enfants devaient se rendre tous les jours au lieu de leur «réunion» vers Evodoula, à bord d’une boîte de sardine. Il ajoute que c’est lui qui avait la lourde charge de trancher la tête de son maître, mais il s’y est opposé au dernier moment car c’est plutôt le surveillant qui les battait.

Les enfants racontent d’autres faits d’armes. Ils seraient alors responsables de la mort de l’oncle de Jean M., l’un d’entre eux, survenue il y a quelques mois à Nsam dans des circonstances non encore élucidées. « Nous l’avons tué et moi je n’ai mangé que les pieds, bien que je convoitais un meilleur morceau », révèle le petit Joseph. E. E. De même, la tante de ce garçon a failli être immolée, après avoir été prise de malaises divers. Là encore, le jeune garçon dit avoir refusé de mettre fin à ses jours à la dernière minute. Le sous-préfet de Yaoundé VIIe a instruit une enquête. C’est dans ce cadre que les protagonistes se sont retrouvés hier à la brigade de Nkolbisson. Approchés par le reporter de CT, deux des trois enfants ont avoué s’être débarrassés de leurs pouvoirs pour se soigner. Mais le troisième n’a pas fait le déplacement, et les autres ne savent pas s’il continue d’assister aux réunions. Parmi les personnes citées comme complices dans l’affaire figurent l’oncle de Jean M. et sa mère. Tous les trois auraient été initiés aux pratiques de sorcelleries par leurs grand-mères. Les deux garçons disent à présent craindre des représailles après avoir décidé de tout révéler.
CAMEROON TRIBUNE, Cameroun
Quand on dit que le metier d'enseignant est l'un des plus dangeureux au monde... On peut y laisser des plumes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 26 Nov - 13:10

Evindi Mot a écrit:
eyele kos, le kos de Minvoul, c'est bizarre, mais... maintenant que j'y songe... tu fais habituellement des réserves de sardines... tu empiles les boîtes. pourtant personne ne t'a vraiment jamais vu les manger ?! à la vérité tu ne donnes pas l'impression d'en raffoler. alors, quel usage fais-tu donc de toutes ces boîtes de sardines ??? quelle utilisation officieuse en fais-tu ? c'est assez curieux...
Aka! Ye wa fiang sili sili? C'est toi le Tout Puissant Commandant de Bord de notre B. Sardines 747 Combi! Toi-même tu le sais! Je me souviens de la virée que t'avais faite au-dessus de New-York et qui avait tant fait peur aux habitants de cette ville croyant à une répétition... Même Obama avait été obligé de venir à la télé pour rassurer. Ce jour-là, je me suis demandé ce qui t'avais pris de t'exposer inutilement aux contre-mesures américaines. Bon, sait-on, depuis que le Ngil t'a raté de très peu à Minvoul, tu perds un peu la boule Eböm Sô...
Peut-être devrais-tu laisser les commandes à ton Commandant en second, le Chef Nguema Mba, il est ambitieux, il nous amenera peut-être sur Mars dans notre B. Sardines 747 Combi. Moi, simple passager arrivé en retard, je ne fais que vous suivre... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ndzié'nnam'abé



Masculin Nombre de messages : 387
Age : 35
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 26 Nov - 22:56

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Moi qui croyais qu'on était passé à l'Airbus A 308, me voilà qui me suis encore fait berner.En tous cas, c'est bien fait pour moi, cela m'apprendra à réserver des places dans un avion dont on a vanté les mérites ,en notre télé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Ven 27 Nov - 6:12

sunny sunny sunny
Fiston, les MBIDAMBANI transforment déjà les hannetons ( MVANDA )en hélicoptères.
Man Mbidambani
A bege ekongo
A bele ntet bikoan
A bege nkoe kup
A bete avion mvanda.
farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 1 Déc - 2:13

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
eyele kos, le kos de Minvoul, c'est bizarre, mais... maintenant que j'y songe... tu fais habituellement des réserves de sardines... tu empiles les boîtes. pourtant personne ne t'a vraiment jamais vu les manger ?! à la vérité tu ne donnes pas l'impression d'en raffoler. alors, quel usage fais-tu donc de toutes ces boîtes de sardines ??? quelle utilisation officieuse en fais-tu ? c'est assez curieux...
Bon, sait-on, depuis que le Ngil t'a raté de très peu à Minvoul, tu perds un peu la boule Eböm Sô...
Peut-être devrais-tu laisser les commandes à ton Commandant en second, le Chef Nguema Mba, il est ambitieux, il nous amenera peut-être sur Mars dans notre B. Sardines 747 Combi. Moi, simple passager arrivé en retard, je ne fais que vous suivre... Arrow

le Nji à Minvoul ?! depuis quand ?! affraid dans ce cas comment expliques-tu que Minvoul soit l'arrière-base, l'antre ? lol. Minvoul ne serait + Minvoul si le Nji était en vigueur là-bas

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 1 Déc - 19:33

Evindi Mot a écrit:
comment expliques-tu que Minvoul soit l'arrière-base, l'antre ? lol.
L'antre de quoi? De la sorcellerie? C'est une méconnaissance terrible de la réalité minvouloise. Pas besoin d'être de Minvoul pour bloquer les jeunes! Pas besoin d'être de Minvoul pour envoyer les biluma et autres nsong mvele. Et j'en passe! Aux confins de Yaoundé comme au fin fond de Lambaréné ou d'Essassa, à Malabo comme à Souanké ou à Zoetele, à Oyem ou à Libreville, des personnes n'ayant jamais mis pied à Minvoul pratiquent assidûment ce genre de choses. Donc, ce que tu vas peut-être appeler sorcellerie, n'est pas du monopole de Minvoul. Ca existe partout.
En revanche, si tu veux parler de la connaissance tout simplement, là tu es bien tombé. Il n'est pas rare de rencontrer des personnes revenant du fond du Gabon, de la Guinée Eq. et du Cameroun venant briser à Minvoul ce qu'elles ont eu chez elles. Maintenant, si user de ce que l'on sait pour aider les autres est un mal, tu nous le diras ...

Evindi Mot a écrit:
Minvoul ne serait + Minvoul si le Nji était en vigueur là-bas
Le Nguii n'est pas une particularité de Minvoul. Il existait partout, à Minvoul comme ailleurs. Il n'y a pas d'opposition entre la connaissance et le nguii car celui-ci fait déjà parti de la connaissance. Le Nguii existait dans toute la zone ekang.

D'autres part, on parle bien de nsong mvele (le vers des mvele), de mvone bulu (du pacte des bulu), mais a-t-on déjà entendu un truc en rapport avec Minvoul? Moralité : pas besoin d'aller chercher à Minvoul quelque chose qui existe parmi...vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 2 Déc - 5:25

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
comment expliques-tu que Minvoul soit l'arrière-base, l'antre ? lol.
L'antre de quoi? De la sorcellerie? C'est une méconnaissance terrible de la réalité minvouloise. Pas besoin d'être de Minvoul pour bloquer les jeunes! Pas besoin d'être de Minvoul pour envoyer les biluma et autres nsong mvele. Et j'en passe! Aux confins de Yaoundé comme au fin fond de Lambaréné ou d'Essassa, à Malabo comme à Souanké ou à Zoetele, à Oyem ou à Libreville, des personnes n'ayant jamais mis pied à Minvoul pratiquent assidûment ce genre de choses. Donc, ce que tu vas peut-être appeler sorcellerie, n'est pas du monopole de Minvoul. Ca existe partout.
En revanche, si tu veux parler de la connaissance tout simplement, là tu es bien tombé. Il n'est pas rare de rencontrer des personnes revenant du fond du Gabon, de la Guinée Eq. et du Cameroun venant briser à Minvoul ce qu'elles ont eu chez elles. Maintenant, si user de ce que l'on sait pour aider les autres est un mal, tu nous le diras ...

Evindi Mot a écrit:
Minvoul ne serait + Minvoul si le Nji était en vigueur là-bas
Le Nguii n'est pas une particularité de Minvoul. Il existait partout, à Minvoul comme ailleurs. Il n'y a pas d'opposition entre la connaissance et le nguii car celui-ci fait déjà parti de la connaissance. Le Nguii existait dans toute la zone ekang.

D'autres part, on parle bien de nsong mvele (le vers des mvele), de mvone bulu (du pacte des bulu), mais a-t-on déjà entendu un truc en rapport avec Minvoul? Moralité : pas besoin d'aller chercher à Minvoul quelque chose qui existe parmi...vous!

ce n'est pas moi qui e fabriqué la réputation de Minvoul. Minvoul l'a fait toute seule, lol. les échos de la très célèbre Minvoul me sont parvenus comme à des milliers autres de personnes. Minvoul d'eyele kos est célèbre ; tristement célèbre, c'est un fait, lol. maintenant est-ce vrai ? est-ce exagéré ?

eyele kos, on ne parle pas de "freiner" comme tu dis, ni d'envoyer tel ou tel projectile invisible. tu es loin (volontairement) loin du compte, lol. on parle de CAPITALE. c'est de ça qu'il s'agit on dit que la capitale c'est chez toi modjang, et c'est pourquoi tu es si célèbre. Minvoul semble s'être distinguée et certainement pas de la manière poétique que tu décris

je disais justement qu'apparemment la terre de Minvoul se serait avérée par trop argileuse pour qu'y poussent les fruits du Nji

le nsong mvele fait la réputaion sans doute exagérée des mvele nos frères, fils de Nanga. mais la réputation est là.

mvone ebulu à ma connaissance ne fait pas référence aux "bulu" mais à "ebul". mvon ebul, le "serment des serments", "le serment dans le serment", le serment à double-niveau comme nous expliquait le nyamoto Zeng Ebome : "1/ si je suis coupable que la justice me frappe 2/ et étant ainsi frappé, que je ne puisse même pas me faire soigner". voilà je pense "ebul", "le serment sans retour possible".

plus sérieusement, si réellement les gens partent de contrées lointaines pour venir "briser" ce qu'elles ont encaissé chez elles, ça peut effectivement indiquer que Minvoul est un haut lieu de la connaissance initiatique, ésotérique. la chose est à creuser.

P.S encore que personne n'a jamais soutenu que le sorcier est un ignorant, ce serait même plutôt l'inverse. pour "opérer" il faut bien qu'il soit détenteur de techniques et d'un savoir sûrs, lol. s'il sait nuire peut-être a-t-il aussi les moyens de soigner ?


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 3 Déc - 20:30

Mbolo,
Question qui me turlupine :
Dites-moi, le don d'ubiquité, c'est-à-dire le don qui permet à celui qui le possède d'avoir la capacité d'être à plusieurs endroits en même temps, fait-il parti des possibilités qu'offre Melan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 6 Déc - 13:08

adzidzon a écrit:
Mbolo,
Question qui me turlupine :
Dites-moi, le don d'ubiquité, c'est-à-dire le don qui permet à celui qui le possède d'avoir la capacité d'être à plusieurs endroits en même temps, fait-il parti des possibilités qu'offre Melan?
Aka!! Shocked Shocked On dirait que Minsili, Nsingbere, Evindi Mot, Radio Assok, Emome Mema, Ngone Ekang, Nguema Mba Evivi, Nkanny, Mot Binam, Minkot mi Ndong, Miehdza, Nyo, Ndzié et les autres... ne sont plus présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emone mema



Masculin Nombre de messages : 604
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 7 Déc - 16:15

adzidzon a écrit:
adzidzon a écrit:
Mbolo,
Question qui me turlupine :
Dites-moi, le don d'ubiquité, c'est-à-dire le don qui permet à celui qui le possède d'avoir la capacité d'être à plusieurs endroits en même temps, fait-il parti des possibilités qu'offre Melan?
Aka!! Shocked Shocked On dirait que Minsili, Nsingbere, Evindi Mot, Radio Assok, Emome Mema, Ngone Ekang, Nguema Mba Evivi, Nkanny, Mot Binam, Minkot mi Ndong, Miehdza, Nyo, Ndzié et les autres... ne sont plus présents.
Aka, wa yi na'a me dzoo ya? , éé yon mbot aa yem ki dzam, aa mbèè é mbot ba yem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 8 Déc - 5:34

adzidzon a écrit:
Mbolo,
Question qui me turlupine :
Dites-moi, le don d'ubiquité, c'est-à-dire le don qui permet à celui qui le possède d'avoir la capacité d'être à plusieurs endroits en même temps, fait-il parti des possibilités qu'offre Melan?

eyele kos, eyele kos, eyele kos : qui a dit que melan sert à devenir sorcier ? les connections avec les sources ne visent pas l'obtention de pouvoirs eyele kos être ici et là pendant qu'on est aussi là-bas ne rentre pas dans l'agenda de melan

la réponse à ta ?ion est non. l'initié de melan ne développe pas l'aptitude à la multi-présence dans l'espace terrestre. la raison d'être de melan et son champ d'action sont la com-mu-ni-ca-tion entre deux espaces, entre deux plans (emominlang, si-ayat), et non la gestion de l'espace terrestre.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Nguil et Melan, qu'en est-il?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» mon pothos malade ... ??
» Sea World et Typhoon Lagoon avec jeunes enfants
» Dendrobates auratus mélange morph
» Présentation coppens (Mélan), Boubou Dodge
» Inquiétude sur montre Claude Meylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: