Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Nguil et Melan, qu'en est-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 8 Déc - 12:48

Evindi Mot a écrit:
eyele kos, eyele kos, eyele kos : qui a dit que melan sert à devenir sorcier ? les connections avec les sources ne visent pas l'obtention de pouvoirs eyele kos être ici et là pendant qu'on est aussi là-bas ne rentre pas dans l'agenda de melan

la réponse à ta ?ion est non. l'initié de melan ne développe pas l'aptitude à la multi-présence dans l'espace terrestre. la raison d'être de melan et son champ d'action sont la com-mu-ni-ca-tion entre deux espaces, entre deux plans (emominlang, si-ayat), et non la gestion de l'espace terrestre.
A niniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Da'a ben mya wou gnö, de mya tsip de okoat! Qui t'a parlé de sorcellerie? Le bleu, qui t'a parlé de sorcellerie? Eböm Sö, est-ce que tu sais même de quoi on parle depuis là? Tu crois que Melan se limitait à ce que tu décris là? A niniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, vogle gne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 13 Déc - 3:43

Eyele kos l'aspirant-sorcier, parle-nous donc du melan...

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 14 Déc - 13:35

Evindi Mot a écrit:
Eyele kos l'aspirant-sorcier, parle-nous donc du melan...

farao
N'aies pas peur, y'a pas le feu... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 15 Déc - 20:21

Evindi Mot a écrit:
Eyele kos l'aspirant-sorcier, parle-nous donc du melan...
farao
L'initié au Melan était en même temps détenteur de certaines capacités qui n'étaient pas habituelles, peut-on dire pour la compréhension du bleu que tu es, Eböm So. N'y vois surtout aucune sorcellerie (je sais que c'est ce qui t'interesse, mais il ne s'agit pas de ça ici. Il s'agit de connaissance, tout simplement.)
Ces capacités inhabituelles n'étaient toutefois pas l'apanage de n'importe quel initié. Car dans le Melan, comme dans tous les ordres ésotériques, il y avait des niveaux d'initiation si je ne me trompe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 16 Déc - 2:55

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
Eyele kos l'aspirant-sorcier, parle-nous donc du melan...
farao
L'initié au Melan était en même temps détenteur de certaines capacités qui n'étaient pas habituelles, peut-on dire pour la compréhension du bleu que tu es, Eböm So. N'y vois surtout aucune sorcellerie (je sais que c'est ce qui t'interesse, mais il ne s'agit pas de ça ici. Il s'agit de connaissance, tout simplement.)
Ces capacités inhabituelles n'étaient toutefois pas l'apanage de n'importe quel initié. Car dans le Melan, comme dans tous les ordres ésotériques, il y avait des niveaux d'initiation si je ne me trompe pas.

qu'est-ce eyele kos nous a donc appris ?! qu'est-ce que eyele kos a dit ? nous t'écoutons... édifie-nous sur le melan qui est une institution fondamentale. "initié au melan détenteur de certaines capacités pas habituelles... capacités inhabituelles qui n'étaient pas l'apanage de n'importe quel initié"... qu'est-ce que le petit bulu que je suis a donc appris du gros bleu ? quelle est d'après ce qu'eyele kos sait la fonction du melan ? nous avons soif de "connaissance".

fianga é mane ya... toute personne qui pousse l'initiation très loin développe des facultés et des aptitudes spéciales. c'est valable pour le ngengang, pour le mbom mvet, pour le nnom akom (le maître artiste, chanteur, danseur accompli), pour le nji (prêtre officiant du rite du même nom), pour le melan, pour le chasse, etc.

il ne faut donc pas mélanger la fonction d'un rite et les aptitudes que peut développer l'initié à un rite. si le mbom mvet ou le nnom akom développeront une mémoire phénoménale dans le cadre de l'initiation au mvet ou à l'akom on ne dira pour autant pas que la fonction ou l'une des fonctions du mvet ou de l'akom est de développer les facultés mnémoniques de l'initié. ces facultés sont tout simplement des instruments au service d'une cause, rien de plus. cette cause est la fonction même dudit rite.

ces facultés sont des détails, l'essentiel est ailleurs, dans le fondement même du rite, sa raison d'être. je sais que les jeunes s'attardent beaucoup sur ce genre de détails, ça les fascine... pouvoirs, facultés, aptitudes surnaturelles, puissance. mais les jeunes vous êtes appelés à devenir des être matures aussi, ne l'oubliez pas. concentrez-vous sur l'essentiel, pas sur les détails. le centre, pas la périphérie, d'accord ?

(le peu que je sais c'est que) le melan a pour fonction de mettre en relation notre plan avec le plan parallèle des betate. ces betate à un moment donné du rite viennent instruire leurs descendants. le melan d'après ce que je sais sert à ça. la connection des descendants avec les ascendants, la connection des ascendants avec les descendants.

deux centres principaux sont stimulés pour cette connection : le cerveau siège de la mémoire et du souvenir des betate et les yeux organes de perception. les préparations données aux descendants visent principalement

1/ à étendre le champ du souvenir du cerveau afin qu'il aille au-delà de la mémoire des événements de l'histoire actuelle (vie actuelle) jusqu'aux événements de l'histoire très ancienne (ascendants, ancêtres)

2/et à étendre le champ de perception des yeux afin que cette perception s'étende au-delà de l'environnement physique immédiat (emominlang) jusqu'à un environnement image, parallèle (si ayat, betate).

mone, l'enfant, le bébé est un être neutre. ce n'est pas un terrien même si la chose fera sourire. non, ce n'est pas encore vraiment un citoyen d'emominlang. son esprit n'est pas paramétré et formaté par la configuration d'emominlang, notre dimension. la présence de mone est trop récente dans ce plan d'existence pour qu'il le saisisse déjà, soit habitué à lui, s'attache à lui, l'aime ou le déteste. il en est détaché. il n'en a rien à cirer. ce ne sont pas ses oignons, lol. il est un juste milieu. il n'a pas de parti pris.

mone est encore étranger à notre monde, à sa logique, à son fonctionnement. son esprit est encore étranger aux opérations de l'esprit qui correspondent à notre espace : logique, identification, raisonnement, déductions, souvenirs. mone n'a pas encore vraiment "attéri". il est encore en suspension, en apesanteur, il ne s'est pas encore "posé". c'est donc normal que la perception sensorielle de mone ne se limite pas à notre dimension qu'il n'a pas encore totalement acceptée.

mone peut donc naturellement percevoir les réalités d'un monde parallèle comme si ayat puisque son esprit ne s'est pas encore définitivement fixé dans emominlang. oui, les enfants ont "les yeux ouverts" et c'est normal qu'ils puissent le faire. pas besoin d'esongo melan (esoga melan) pour eux.

voilà aussi pourquoi on dit que l'initié c'est un gars qui renaît. il retrouve un état qui était le sien dans l'enfance. en grandisssant il a progressivement fermé lui-même les portes des autres univers lorsqu'il a complètement validé (esprit) ce plan d'existence et s'immerse totalement en lui.

voilà aussi pourquoi on dit à l'initié de ne pas trop s'attacher à si ndone (terre des choses transitoires, passagères). on lui demande de se détacher (de ne pas s'arrêter à... parce que si ndone n'est pas la totalité) pour que si son esprit n'est plus trop alourdi par notre terre, la réalité qui nous entoure, il puisse ainsi percevoir le monde-image, si ayat au-delà de si ndone.

dans la renaissance et dans le détachement, le nyeme mam redevient un mone, un mongo, un mone mongo.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 16 Déc - 3:25

Evindi Mot a écrit:
mone peut donc naturellement percevoir les réalités d'un monde parallèle comme si ayat puisque son esprit ne s'est pas encore définitivement fixé dans emominlang. oui, les enfants ont "les yeux ouverts" et c'est normal qu'ils puissent le faire. pas besoin d'esongo melan (esoga melan) pour eux.

voilà aussi pourquoi on dit que l'initié c'est un gars qui renaît. il retrouve un état qui était le sien dans l'enfance. en grandisssant il a progressivement fermé lui-même les portes des autres univers lorsqu'il a complètement validé (esprit) ce plan d'existence et s'immerse totalement en lui.
Eböm Sö! ... La fermeture dont tu parles n'est pas (toujours) volontaire. Seul celui qui sait peut choisir volontairement de fermer ou d'ouvrir. Or pendant sa croissance, ne sachant pas, pour la majorité, l'enfant ne peut donc rien fermer. Il perd progressivement (c'est la bonne expression) parce que la vie, la culture, l'éducation ... l'entraînent ailleurs. Plus il prend pied dans notre réalité, plus il perd cette innoncence de l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 16 Déc - 12:47

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
mone peut donc naturellement percevoir les réalités d'un monde parallèle comme si ayat puisque son esprit ne s'est pas encore définitivement fixé dans emominlang. oui, les enfants ont "les yeux ouverts" et c'est normal qu'ils puissent le faire. pas besoin d'esongo melan (esoga melan) pour eux.

voilà aussi pourquoi on dit que l'initié c'est un gars qui renaît. il retrouve un état qui était le sien dans l'enfance. en grandisssant il a progressivement fermé lui-même les portes des autres univers lorsqu'il a complètement validé (esprit) ce plan d'existence et s'immerse totalement en lui.
Eböm Sö! ... La fermeture dont tu parles n'est pas (toujours) volontaire. Seul celui qui sait peut choisir volontairement de fermer ou d'ouvrir. Or pendant sa croissance, ne sachant pas, pour la majorité, l'enfant ne peut donc rien fermer. Il perd progressivement (c'est la bonne expression) parce que la vie, la culture, l'éducation ... l'entraînent ailleurs. Plus il prend pied dans notre réalité, plus il perd cette innoncence de l'enfance.

owé. "il perd progressivement", explique bien le phénomène.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 16 Déc - 14:07

Evindi Mot a écrit:
owé. "il perd progressivement", explique bien le phénomène.
Cela me rappelle d'ailleurs moadzang ce qu'on dit souvent sur les chiens. Je que tu le sais, one messê melougou. On attribue aux chiens la faculté de voir des choses que des hommes ordinaires et normalement constitués comme moi ne voyons pas. Je parle de la nuit bien évidemment.
Ainsi, quand un chien aboie la nuit, sans que nous ne sachions pourquoi, ceux qui savent se demandent souvent s'il n'est pas entrain d'aboyer quelque chose que nous ne voyons pas.
D'ailleurs dans certaines circonstances thérapeutiques exceptionnelles, il était recommandé de consommer de la viande de chien.
Tout ça, Nsingbere doit le savoir mieux que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 17 Déc - 2:35

mvendé nsingbere lui est mesae melugu nyamoro Ollomo est pour sa part mvengomo

il se dit même aussi que pour conférer la vision nocturne dont tu parles à l'homme on utilise parfois les minfolo mis du chien, la substance blanchâtre ou jaunâtre collante qui se forme sur le contour des yeux pendant le sommeil.

il se dit aussi au pays qu'un rassemblement de +sieurs chiens dans la nuit est souvent une réunion de mgbwel


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 17 Déc - 14:46

Evindi Mot a écrit:
mvendé nsingbere lui est mesae melugu nyamoro Ollomo est pour sa part mvengomo

il se dit même aussi que pour conférer la vision nocturne dont tu parles à l'homme on utilise parfois les minfolo mis du chien, la substance blanchâtre ou jaunâtre collante qui se forme sur le contour des yeux pendant le sommeil.

il se dit aussi au pays qu'un rassemblement de +sieurs chiens dans la nuit est souvent une réunion de mgbwel
Messê melougou a parlé . Les masques tombent...
Moadzang explique-nous ça. On fait quoi avec Minfolo mis? On fait comment?
Melo me bêgue! Me bêgue Eböm Sö!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 17 Déc - 16:01

na ? hahaha. je ne sais pas dans les détails ce qu'on en fait. on dit qu'on en met dans les yeux de celui dont on voudrait "ouvrir les yeux". ce n'est pas une info confidentielle, tout le monde en parle.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Ven 18 Déc - 16:13

adzidzon a écrit:
Cela me rappelle d'ailleurs moadzang ce qu'on dit souvent sur les chiens. Je que tu le sais, one messê melougou. On attribue aux chiens la faculté de voir des choses que des hommes ordinaires et normalement constitués comme moi ne voyons pas. Je parle de la nuit bien évidemment...

des choses que des hommes extraordinaires et anormalement constitués comme toi voient affraid

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Ven 18 Déc - 19:44

Evindi Mot a écrit:
des choses que des hommes extraordinaires et anormalement constitués comme toi voient affraid
Eböm Sö, à force de vouloir lire ce qui n'existe pas, tu vas te perdre wamiéne, étam étam étaaam... A force, tu risques de compter les pierres à Ndalame! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 19 Déc - 5:07

Promis, juré. Ne pas intervenir dans les discussions entre " Eyele Kôs et Ebôm Sô"....

Pourquoi ce serpent "tui" est-il surnommé "ebôm sô "? sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 14:25

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
des choses que des hommes extraordinaires et anormalement constitués comme toi voient affraid
Eböm Sö, à force de vouloir lire ce qui n'existe pas, tu vas te perdre wamiéne, étam étam étaaam... A force, tu risques de compter les pierres à Ndalame! Very Happy

ta défense ne convainc personne eyele kos. les ?ions que tu poses systématiquement te "dévoilent" : wouuu

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 15:05

nsingbere a écrit:
Pourquoi ce serpent "tui" est-il surnommé "ebôm sô "? sunny sunny sunny

A ma connaissance, c'est parce qu'il s'enroule souvent autour du cou des So qu'il trouve allongés et qu'il tue en étouffant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 15:59

sunny sunny sunny
Aussi parcequ'on le disposait au-dessus de l'ESSAM SÔ (branchages recouvrant le tunnel de SÔ).
EBÔM : En vieille langue Ati, rencontre, fête, foire... Il peut aussi provenir du verbe a bomane, entourer ( le cou du Sô)
En effet :
-La premiere épreuve, de l'endurance, consistait à lâcher des nids de fourmis kam, kël, suluk, mintôtôe, ekum ngass, engôkôm. Les candidats, recroquevillés au fond de l'ESSAM SÔ, ne devaient ni gémir ni se gratter.
-La deuxième épreuve, du courage, consistait à faire tomber sur eux des noeuds de "BIBÔM SÔ" dans l'obscurité.
-La troisième épreuve ne se raconte pas. Elle se vit...
Nga abui dilé ?
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 17:34

nsingbere a écrit:
Nga abui dilé ?
Aka! Very Happy Kobe foa assesse! Gue ove gno kal aboum, oyale moane! Kobe assesse! cheers

nsingbere a écrit:
La deuxième épreuve, du courage, consistait à faire tomber sur eux des noeuds de "BIBÔM SÔ" dans l'obscurité.
Les Biböm Sö en question étaient-ils vivants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 18:14

sunny sunny sunny
Oui. Ils étaient vivants, froids. Ils bavaient et chuintaient dans l'ombre. Ils se tortillaient sur les dos nus, déjà meurtris par les piqûres des "Bingokom", fourmis vénimeuses. Les candidats croyaient que c'étaient des serpents vénimeux. Il était interdit de crier.
Cette épreuve apprenait à braver l'adversité, à accepter les choses repugnantes de la vie sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 20 Déc - 23:29

nsingbere a écrit:

-La troisième épreuve ne se raconte pas. Elle se vit...
Nga abui dilé ?
cat cat

je comprends le mutisme du Mvendé. il ne bombait pas le torse le brave Mvendé comment parler en public et devant des cadets des puces qu'on vous enlève ? les puces il faut bien les enlever les fameuses puces. pas agréable à confesser si l'on vous met en quarantaine dans la forêt, il faudra bien enlever les puces, loin du village. il se dit que Mvendé a beaucoup paniqué. oh bien loin étaient la Révolution Positiviste de la Connaissance Beti, l'Unification des Trois Cultes. Mvendé est fatalement passé par là. il a fallu le nettoyer de ses puces pour qu'il soit propre, sans puce sur le corps. le So purifie aussi le corps, lol. Mvendé a ainsi été purifié, que voulez-vous ? les candidats doivent retourner au village sans souillure, sans insectes. il faut tuer les puces en forêt avant d'être autorisés à revenir, nga a Mvendé ? yé ma duk ?

aka, adzidzon nous expliquera ça, lui qui avait échoué à l'épreuve de reconnaissance de son ancêtre au terme de l'initiation au melan. on l'a appelé comme tous les autres en lui demandant de reconnaître son ancêtre parmi les bieti alignés dans le ngun melan. sans hésitation adzidzon a pointé le bieti de... Ollomo qui a sursauté. le brave Yendzok s'est écrié : "a ne fe ya ? yé ngbwel ? yé bia wo bi bili étom ézing ? djo'ok ma emvam ! laisse mon ancêtre tranquille ce n'est pas le tien ! ma yi ki medjo !".

hmm, adzidzon a nga ku melan. on l'avait alors jugé trop jeune pour pouvoir le bieti familial dans le futur. depuis il est inconsolable d'avoir fait ça à son ancêtre

modjang oo :


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 21 Déc - 4:27


HAHA! EBÔM SÔ ! Tu veux me tirer les puces...euh...les vers du nez ! La troisième épreuve se vit.
Je ne dirai rien.

La chanson de la troisième épreuve. Celle de l'Homme Libéré de ses peurs, de ses frustrations, de ses inhibitions. Il va tester la force de son verbe " menyu me bôt me nga kpwë njôm". Il faut abattre le "njôm", en défiant les lois de la nature (faire tomber un arbre dans le sens contraire en faisant des incantations) :

MVÔN : " SÔ Sô Sô so sô wé...
ASSOUZOA :" Akut a dumban engass...
MVÔN : "Owono Mebara a nga bômba a ngal
" Mevul me jôgô nseng
ASSOUZOA : Yélée Sô so wé...
La suite dépendait de l'ASSOUZOA et des femmes âgées qui s'aventuraient dans les alentours de l'ESSAM SÔ.
Je ne dirai rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 21 Déc - 13:01

nsingbere a écrit:

-La premiere épreuve, de l'endurance, consistait à lâcher des nids de fourmis kam, kël, suluk, mintôtôe, ekum ngass, engôkôm. Les candidats, recroquevillés au fond de l'ESSAM SÔ, ne devaient ni gémir ni se gratter.

une variante à cette épreuve : l'arbre à fourmis. on faisait grimper les candidats sur un arbre truffé de mille fourmis sentinelles belliqueuses à souhait. les fourmis mordaient à tout va et le candidat devait rester stoïc, endurer son calvaire en silence.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 21 Déc - 15:21

sunny sunny sunny

C'est la "cueillette du ntôm". Cette épreuve est en effet en interpolation avec le rituel du "ndongo".
Elle était considérée comme une cure préventive contre la malaria.

cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 21 Déc - 18:44

nsingbere a écrit:

HAHA! EBÔM SÔ ! Tu veux me tirer les puces...euh...les vers du nez ! La troisième épreuve se vit.
Je ne dirai rien.
Akié Eböm Sö! Même quand tu veux bien faire, tu t'y prends toujours ... par le nez. Je parle de celui de ton avatar bien sûr ! affraid
Nsingbere t'invite à aller vivre l'expérience, de quoi as-tu peur? C'est le moment de confirmer que toute l'Afrique est en toi (dixit Eböm Sö). S'il s'était agi de nlombi égnyan, tu ne serais plus là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 21 Déc - 18:46

Evindi Mot a écrit:
hmm, adzidzon a nga ku melan. on l'avait alors jugé trop jeune pour pouvoir le bieti familial dans le futur. depuis il est inconsolable d'avoir fait ça à son ancêtre
Hihihihi! Je vois que j'avais raison. Quelqu'un commence à compter les pierres de Ndalame!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Nguil et Melan, qu'en est-il?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» mon pothos malade ... ??
» Sea World et Typhoon Lagoon avec jeunes enfants
» Dendrobates auratus mélange morph
» Présentation coppens (Mélan), Boubou Dodge
» Inquiétude sur montre Claude Meylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: