Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Nguil et Melan, qu'en est-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 29 Déc - 3:04

Evindi Mot a écrit:
d'autre part, pourquoi le sexe serait-il un poids ? si effectivement Angung Bere a sacrifié son sexe (c'est l'opinion courante à Engong) lui-même il sait pourquoi. mais on ne peut à partir de son cas conclure qu'il s'agit d'une généralité.
Eböm Sö!!! C'est pourtant é.lé.men.tai.re.
Sexualité active et suractive et developpement spirituel ne vont pas toujours de pairs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Nguil et melan, qu'en est-il?   Mar 29 Déc - 15:29

A tare Evindi mot, je prend l'exemple de jésus parce que c'est le plus accessible. Mais vous connaissez certainement mon point de vu sur ce personnage. Il n'en demeure pas moins que c'est actuellement le seul reférentiel pour beaucoup d'entre nous. En revenant à engong, selon la tradition fang donc, le choix d'angoun bere osse comme grand sorcier d'engong ne s'est pas fait sans sélection. Il y avait plusieurs candidats et pour les départager, les beyeme d'engong ont mis certaines conditions.
1ere condition: avoir une seule femme, mais il y avait encore plus d'un candidat,
2eme condition: s'abstenir de tout rapport sexuel, et seul Angoun bere ossele l'accepta. Depuis ce jour il est le sorcier d'engong et d'akoma mba.
Pour revenir au pouvoir et au sacrifice, ce qu'il faut retenir c'est qu'on ne peut tout avoir. Pour avoir quelque chose, il faut absolument ceder qlq chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: nguil et Melan, qu'est-il?   Mar 29 Déc - 16:47

C'est cela il faut decer qlq chose pour avoir qlq chose.
Si dans le domaine matériel, la vie dite "moderne et évoluée" peut nous faire croire le contraire depuis l'arrivée de l'argent ( on peut presque tout acheter avec), la spiritualité c'est une autre paire de manches. En effet, le melan nous permet de comprendre la vie. L'homme et la femme sont complémentaires pour vivre. Dieu se caractérise par le fait qu'il prone l'amour entre ses créatures. Autrement dit, là où tout semble vous diviser, Dieu va toujours trouver ce qui vous uni et c'est ce qu'il va utiliser pour vous unir. Dieu ne divise jamais. Là où il ya division Tare nzame ne peut s'y trouver car il est amour.
Nous sommes aujourd'hui dans une société capitaliste et revendicative. Lorsque ton frere a quelque chose, au lieu de te demander comment faire ou etre pour que malgré ce qu'il a qu'il ne puisse se passer de moi? Que je lui serve à quelque chose avec ce que je suis meme si je n'ai "rien". Abim tsit édo ékô.

Au lieu de cela, le frere va plutôt se dire pourquoi lui et pourquoi pas moi. ne l'acceptant pas, il va tout mettre en oeuvre pour l'arracher, ce qui entraine obligatoirement le conflit.

L'on refuse, ce qu'on est, ce que l'on a et convoite ce qu'est l'autre, ce qu'autre a.

En créant la vie, Dieu a donné à chacun de telle sorte que malgré ce que tu as tu ne puisses te passer de l'autre car ce que a ce dernier complete ce que tu as. Il suffit d'observer la vie pour le comprendre.

La femme porte la vie et donne la vie, mais l'homme est celui qui déclenche la vie dans la femme. Pour qu'il ait vie il faut absolument la rencontre d'une gamète male et d'une gamète femelle.

la femme est précoce et puberte plus vite que l'homme, elle est plus sensible A condition égale elle vit generalement plus longtemps mais donne la vie plus difficilement au dela de 40 ans. mais elle a une relation plus intimes avec ses enfants.

On voit bien que les défauts de l'un sont completés par les qualités de l'autre.

La femme et l'homme acquièrent l'éternité à travers l'enfant. Or chacun d'eux vit pour acceder à cette éternité. Pour cela Dieu les oblige à collaborer, à etre complémentaire afin d'esperer cette éternité, selon le biere.

Notre heritage judéochrétienne nous amène à etre vindicatifs comme satan, on refuse ce que la nature nous a donné pour vouloir autre chose. Nous sommes hommes, on s'oppose à cette condition et revendicons le desir d'etre une femme. nous cherchons a nous transformer en femme. Par ce que comme satan du chritianisme nous voulons nous opposer au choix que Dieu a fait pour nous. Pourquoi elle a une fente, un vagin alors que moi j'ai une verge et des testicules. Non content nous optons pour la chirurgie. Moins extrème, on opte plutot pour l'homosexualité. les problèmes du monde prennent leur aissance dans cette théatralité, cette illusion de ne pas avoir besoin de l'autre, dans cette illusion de l'autosuffisance, du vouloir tout pour soit seule condition de bonheur. Quelle hynepsie!

Dieu ne peut tout te donner car c'est aller à l'encontre de la vie.

Or vivre c'est accepter d'abord ce que l'on est, se dire qu'on ne se suffit pas et que les autres sont là pour completer ce que je n'ai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 29 Déc - 17:47

modjang, le premier sacrifice est l'effort. l'effort pour s'élever ( a vet), l'effort pour nous améliorer humainement. le "mvet" ou l'effort en vue de se trancender est donc le sacrifice véritable qui consiste en l'effort permanent de tendre vers le haut. cete effort que Toguy (Toto Guillaume) appelle Paï A Nyambe, "la Pagaie de Dieu". les férus Kamelonais de grande musique reconnaîtront cette merveilleuse composition musicale.

na dudi paï a Nyambe
na dudi paï a Nyambe
na dudi paï a Nyambe
na bumamè na tandamè
a muna munyenge dipéa mba loko é


(Toguy, Paï A Nyambe)

sur le fleuve de la Vie, Toguy pagaye avec cette "pagaie de Dieu". il est dans l'effort permanent. il est retourné dans tous les sens, tantôt sur le ventre (na bumamè), tantôt sur le dos (na tandamè), mais il poursuit sa quête. il persévère, c'est ça qu'il est ?ion. persévérer dans l'effort pour atteindre la lumière.

voilà le sacrifice de soi sans quoi nous ne pouvons nous élever.

je pense que tu me rejoins modjang.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 30 Déc - 11:52

Evindi Mot a écrit:
le premier sacrifice est l'effort
study Et c'est quoi l'effort? cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 31 Déc - 20:18

adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
le premier sacrifice est l'effort
study Et c'est quoi l'effort? cheers

l'effort est la peine qu'Eyele Kos se donne. la sueur de son front. son travail.

(et c'est quoi la peine ? et c'est quoi la sueur ? et c'est quoi le travail ?)


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Ven 1 Jan - 13:29

Evindi Mot a écrit:
adzidzon a écrit:
Evindi Mot a écrit:
le premier sacrifice est l'effort
study Et c'est quoi l'effort? cheers
l'effort est la peine qu'Eyele Kos se donne. la sueur de son front. son travail.
(et c'est quoi la peine ? et c'est quoi la sueur ? et c'est quoi le travail ?)
Bon phoulosophons!
Pourquoi Eyele Kos se donne-t-il la peine de faire ceci ou cela alors qu'il pourrait très bien s'en passer et faire cela ou ceci comme Eböm Sö qui préfère se tourner les gros orteils? En fournissant cet effort sur ceci ou cela alors qu'il pourrait très bien s'en passer et faire cela ou ceci comme Eböm Sö, Eyele Kos ne fait-il pas un sacrifice? En ce sens qu'il a renoncé à être comme Eböm Sö, c'est-à-dire à se tourner les gros orteils... Si tel est le cas, alors l'effort donc aussi est sacrifice.
L'année 2010 commence bien!


Dernière édition par adzidzon le Ven 1 Jan - 14:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Ven 1 Jan - 14:20



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 2 Jan - 21:15

zok mekeng a écrit:
Dieu se caractérise par le fait qu'il prone l'amour entre ses créatures. Autrement dit, là où tout semble vous diviser, Dieu va toujours trouver ce qui vous uni et c'est ce qu'il va utiliser pour vous unir. Dieu ne divise jamais. Là où il ya division Tare nzame ne peut s'y trouver car il est amour.
Depuis que je me suis saisi de mon esprit critique, sans vouloir être hérétique, c'est une position personnelle, il m'est arrivé de m'interroger sur l'amour de dieu. Personnellement, je crois que ce qu'on appelle le mal et ce qu'on appelle le bien sont les deux faces d'une même réalité. Autrement dit : c'est la même chose.
Il est d'ailleurs interessant de souligner que dans la conception traditionnelle fang, on attribue pas des jugements de valeur à la divinité. On ne dit pas que Dieu est bon, ou qu'il est méchant. On ne lui reconnaît qu'une chose (si je peux le dire ainsi) : l'eternité. Dieu est eternel, Nzame ane mbêbê'ê. C'est l'UNE des caractéristiques de sa supériorité sur nous autres pauvres pécheurs... Les jugements de valeur qui font de lui uniquement bon sont chez nous une introduction de la religion chrétienne. L'eternité qui est la sienne est tellement haute qu'on ne peut s'adresser directement à lui. On passe par les ancêtres, on s'adresse aux ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVIVI NGUEMA MBA



Masculin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 5 Jan - 12:31

Dans mes vieux souvenirs d'enfance, les jeunes feuilles de la plante Alane servaient pour les pansements du prépuce du jeune circoncis. Comme un sparadrap, après avoir été légèrement chauffée, la jeune feuille d'Alane collait parfaitement sur le sexe de l'enfant. A quoi on ajoutait une préparation d'autres plantes qui me sont restées inconnues. Je vois encore mon grand-père Ondo Menie mone Essenvouss ya Minvoul s'adonnant à cette médecine une fois la saison sèche arrivée.

Cela se passait-il comme ainsi partout dans vos villages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 5 Jan - 12:43

merci au gardien du sanctuaire pour ces princieuses informations

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 5 Jan - 13:20

adzidzon a écrit:
On ne lui reconnaît qu'une chose (si je peux le dire ainsi) : l'eternité. Dieu est eternel, Nzame ane mbêbê'ê.

la tradition enseigne que :
Zambe = Ancêtre divinisé des Humains. Homme Primordial. Ancêtre Premier. Ancêtre des Ancêtres. Zambe différent de Mebe'e (Dieu).

Zambe = Superviseur Général des Affaires Humaines.

Mebe'e, Mebege = Dieu, Créateur des Hommes, dont le premier fut Zambe l'Ancêtre dont nous descendons tous. Mebe'e n'est jamais évoqué parce qu'il est trop loin, dans une autre sphère. Zambe déjà bien que relevant de notre sphère n'est pas directement en contact avec nous.

voilà ce qui est dit. la confusion entre Zambe et Mebe'e vient des missionaires qui ont de Zambe le Créateur (Dieu).




farao


Dernière édition par Evindi Mot le Mar 5 Jan - 16:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 5 Jan - 13:35

adzidzon a écrit:
On ne lui reconnaît qu'une chose (si je peux le dire ainsi) : l'eternité. Dieu est eternel, Nzame ane mbêbê'ê. C'est l'UNE des caractéristiques de sa supériorité sur nous autres pauvres pécheurs humains... L'eternité qui est la sienne est tellement haute qu'on ne peut s'adresser directement à lui. On passe par les ancêtres, on s'adresse aux ancêtres.

Eyele Kos ce que tu dis là est une constante dans les cultures africaines. les Anciens disent que Dieu est tellement éloigné de nous qu'il ne gère pas lui-même les affaires humaines. il délègue. il a mis en place une structure, une organisation, une administration, un gouvernement, une hiérarchie d'esprits qui interagit avec nous. avec le Melan par exemple on passe par les Esprits Ancestraux qui relèvent de cette hiérarchie et qui pour leur part sont proches de nous.

pour nos Anciens, penser à toucher directement Dieu reviendrait à traiter directement avec un président de la république pour régler des problèmes de terrain, de dot, de malaises familiaux, de retrait de deuil : ce serait une pure absurdité. ces ?ions ne sont pas de son ressort. il faut voir ça avec les chefs de famille, les sous-préfets, éventuellement les préfets. même un gouverneur ne s'occupe pas directement de ça. pour nos Anciens, sur le plan spirituel les choses fonctionnent exactement sur le même modèle.

pour nos Anciens, même Zambe, Zamba, Zame qui est le Gouverneur Général des Affaires Humaines et premier né de Dieu (Mebe'e, Mebeghe, Mebenga) n'est pas directement en contact avec nous autres. Zambe, Zamba, Zame est le Grand Superviseur. il supervise tout, mais il a ses fonctionnaires qui lui rendent compte des choses qu'ils jugent importantes. quant à Mebe'e, Mebeghe (Dieu), ... lui il n'est même pas là. sa sphère n'est pas celle de l'humanité. Zambe, Zamba, Zame seul peut savoir dans quelles conditions (éventuellement) il peut être en contact avec lui

notre Mvendé Nguema Obam P. (Mythes et Légendes Fang), avec tout le grand respect qui lui est dû, semble avoir oublié cet aspect de l'enseignement et cet oubli l'a fatalement conduit à des prises de positions pour le moins... regrettables, et franchement surprenantes. faute d'avoir su creuser en profondeur ou d'avoir su prendre de la distance avec le conditionnement chrétien (+sieurs années de théologie), notre père le fils d'Obam s'est trompé sur certaines de ses conclusions qui risquent de semer la confusion chez des esprits jeunes et non encore matures comme Eyele Kos

Mevo ooo a mba mot ooo

(PC Zeng, Mevo)


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 5 Jan - 18:15

Evindi Mot a écrit:
non encore matures comme Eyele Kos
Vraiment, Eböm Sö a le chic pour détruire ce qu'il fait comme bien.
Tu as fait une bonne présentation moadzang, mais comme toujours il faut que tu laisses ta signature : Eböm Sö calamity.Tu me rappelles d'ailleurs quelqu'un d'autre sur le forum...
N'empêche, puisqu'Eyele Kos qui n'est pas mature a bien lu ce que tu viens d'expliquer, je te dis BRAVO moadzang. C'est tellement limpide que même Eböm Sö ( pas toi, le serpent) qui n'a pas de tête va forcément comprendre.
Personnellement, je n'ai pas lu Tsira Nguema Obam, mais ce que tu regrettes en écrivant :
Evindi Mot a écrit:
(...) notre Mvendé Nguema Obam P. (Mythes et Légendes Fang), avec tout le grand respect qui lui est dû, semble avoir oublié cet aspect de l'enseignement et cet oubli l'a fatalement conduit à des prises de positions pour le moins... regrettables, et franchement surprenantes. faute d'avoir su creuser en profondeur ou d'avoir su prendre de la distance avec le conditionnement chrétien (+sieurs années de théologie), notre père le fils d'Obam s'est trompé sur certaines de ses conclusions qui risquent de semer la confusion chez des esprits jeunes et non encore matures comme Eyele Kos
.
C'est une attitude qui ressort chez de nombreux auteurs connus et anonymes de chez nous. C'est ce qui arrive lorsqu'on veut regarder notre culture, notre cosmologie, notre cosmogonie, avec nos regards chretiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 7 Jan - 16:04

Lien à découvrir et livre à acheter :

http://books.google.fr/books?id=ROulhvjDS_gC&pg=PA41&lpg=PA41&dq=byere+fang&source=bl&ots=tV1w7wAIbQ&sig=einqNM7i0GA7nsSNH0M8mTINt90&hl=fr&ei=fNpFS5XtCNPOjAfvt6HwAg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CCIQ6AEwBw#v=onepage&q=&f=false
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves Mintsa



Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 7 Jan - 17:24

Evindi Mot a écrit:
adzidzon a écrit:
On ne lui reconnaît qu'une chose (si je peux le dire ainsi) : l'eternité. Dieu est eternel, Nzame ane mbêbê'ê. C'est l'UNE des caractéristiques de sa supériorité sur nous autres pauvres pécheurs humains... L'eternité qui est la sienne est tellement haute qu'on ne peut s'adresser directement à lui. On passe par les ancêtres, on s'adresse aux ancêtres.

Eyele Kos ce que tu dis là est une constante dans les cultures africaines. les Anciens disent que Dieu est tellement éloigné de nous qu'il ne gère pas lui-même les affaires humaines. il délègue. il a mis en place une structure, une organisation, une administration, un gouvernement, une hiérarchie d'esprits qui interagit avec nous. avec le Melan par exemple on passe par les Esprits Ancestraux qui relèvent de cette hiérarchie et qui pour leur part sont proches de nous.

pour nos Anciens, penser à toucher directement Dieu reviendrait à traiter directement avec un président de la république pour régler des problèmes de terrain, de dot, de malaises familiaux, de retrait de deuil : ce serait une pure absurdité. ces ?ions ne sont pas de son ressort. il faut voir ça avec les chefs de famille, les sous-préfets, éventuellement les préfets. même un gouverneur ne s'occupe pas directement de ça. pour nos Anciens, sur le plan spirituel les choses fonctionnent exactement sur le même modèle.

pour nos Anciens, même Zambe, Zamba, Zame qui est le Gouverneur Général des Affaires Humaines et premier né de Dieu (Mebe'e, Mebeghe, Mebenga) n'est pas directement en contact avec nous autres. Zambe, Zamba, Zame est le Grand Superviseur. il supervise tout, mais il a ses fonctionnaires qui lui rendent compte des choses qu'ils jugent importantes. quant à Mebe'e, Mebeghe (Dieu), ... lui il n'est même pas là. sa sphère n'est pas celle de l'humanité. Zambe, Zamba, Zame seul peut savoir dans quelles conditions (éventuellement) il peut être en contact avec lui

notre Mvendé Nguema Obam P. (Mythes et Légendes Fang), avec tout le grand respect qui lui est dû, semble avoir oublié cet aspect de l'enseignement et cet oubli l'a fatalement conduit à des prises de positions pour le moins... regrettables, et franchement surprenantes. faute d'avoir su creuser en profondeur ou d'avoir su prendre de la distance avec le conditionnement chrétien (+sieurs années de théologie), notre père le fils d'Obam s'est trompé sur certaines de ses conclusions qui risquent de semer la confusion chez des esprits jeunes et non encore matures comme Eyele Kos

Mevo ooo a mba mot ooo

(PC Zeng, Mevo)


farao

La démarche scientifique a ceci de passionnant qu'elle offre a terme une autocorrection et les dogmes finissent par disparaitre. Quand vous dites que Paulin Nguema Obam s'est trompé, moi je dis qu'il ne s'est pas trompé mais a apporté une explication qui aurait put être juste sous son angle d'analyse mais qui aujourd'hui quand elle est confrontée à d'autres travaux, n'a plus raison d'être. C'est ça la science; elle se modifie avec le temps et s'enrichie de nouvelles découvertes et outils analytiques. Comme avait dit quelqu'un, "la science est une éternelle rature" dont le progrès est conditionné par la critique et la remise en question. Sur ce plan, Paulin Nguema obam a pleinement joué son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 9 Jan - 14:12

sunny sunny sunny
Depuis quelques temps, il m'est impossible d'intervenir, mes textes étant happés par INTERNET... j'espère que celui-ci passera.
A propos de ZAMBA :

Zamba...Za a mbaa ? : qui est comparable à ...: L'Ineffable.
Zamba...Za a mbë ? Qui était là ? : Eternité. L'Ancien des Jours (des Hébreux). Personnage hâtivement identifié au DIEU des chrétiens.

Mais la théologie ( certain dirait cosmogonie ) Ati est plus subtile. Elle ne relève pas nécessairement de l'arbre généalogique sommairement tracé par les " Bebôm be mvett". Ce raccourci, lie l'homme à Zamba, puis à Mebeghe -me- Mkpwa , puis à Mba Mgbwa et Mgbwa Bikoko.
Le récit de l'ascendance de Zamba a une valeur pédagogique, voire, spirituelle.

Il s'agit de trois vertus qui permettent à l'homme Ati d'accéder après sa mort au rang de divinité : La VERITE, L'AMOUR et la BEAUTE (droiture) qui permettent d'accéder à la GLOIRE (BIKOKO) et D'ACCORDER DES BIENFAITS AUX MEMBRES DE SON SEGMENT LIGNAGER.

Chaque Beti a son Zamba. Mon père, un initié à l'esprit parfois malicieux, aimait citer le 1er commandement " TU N'AURAS PAS D'AUTRE ZAMBA QUE TON ZAMBA"...

C'est un grave péché pour un vrai ATI d'invoquer le dieu de "l'autre". Car le vrai MELAN débute par le récit de son arbre généalogique, ou alors l'invocation de quelques ancêtres personnels...

L'homme ATI ordinaire invoque rarement "EYO" ou "SOKUMA". Ce privilège étant réservé aux hauts gradés de l'initiation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 10 Jan - 4:40

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Depuis quelques temps, il m'est impossible d'intervenir, mes textes étant happés par INTERNET... j'espère que celui-ci passera.
A propos de ZAMBA :

Zamba...Za a mbaa ? : qui est comparable à ...: L'Ineffable.
Zamba...Za a mbë ? Qui était là ? : Eternité. L'Ancien des Jours (des Hébreux). Personnage hâtivement identifié au DIEU des chrétiens.

Mais la théologie ( certain dirait cosmogonie ) Ati est plus subtile. Elle ne relève pas nécessairement de l'arbre généalogique sommairement tracé par les " Bebôm be mvett". Ce raccourci, lie l'homme à Zamba, puis à Mebeghe -me- Mkpwa , puis à Mba Mgbwa et Mgbwa Bikoko.
Le récit de l'ascendance de Zamba a une valeur pédagogique, voire, spirituelle.

Il s'agit de trois vertus qui permettent à l'homme Ati d'accéder après sa mort au rang de divinité : La VERITE, L'AMOUR et la BEAUTE (droiture) qui permettent d'accéder à la GLOIRE (BIKOKO) et D'ACCORDER DES BIENFAITS AUX MEMBRES DE SON SEGMENT LIGNAGER.

Chaque Beti a son Zamba. Mon père, un initié à l'esprit parfois malicieux, aimait citer le 1er commandement " TU N'AURAS PAS D'AUTRE ZAMBA QUE TON ZAMBA"...

C'est un grave péché pour un vrai ATI d'invoquer le dieu de "l'autre". Car le vrai MELAN débute par le récit de son arbre généalogique, ou alors l'invocation de quelques ancêtres personnels...

L'homme ATI ordinaire invoque rarement "EYO" ou "SOKUMA". Ce privilège étant réservé aux hauts gradés de l'initiation.

Zambe ya Mebe'e
Mebe'e me Mpkwa
Mpkwa Sokomo (Sokuma)
Sokomo Mba
Mba Mgbwa
Mgbwa Bikoko
Bikoko bi Djop
Djop Biyemeyema
Biyemeyema Minkut
Minkut Mi Atchi
Atchi Ngos
Ngos EYO
EYO.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 10 Jan - 6:32

sunny sunny sunny

Juste.
En parcourant cette généalogie, vous remarquerez qu'il ya interpolation entre arbres généalogiques, vertus cardinales qui permettent d'accéder à l'ESSONGO (BIKOKO BO DJOB BIYEMEYEMA) et la cosmogonie.



MKPWA, QUETE DE LA VERITE est fils de SO KUMA ( Grand INITIATEUR Nkukuma du Sô ) ;
Cela signifie que le but de l'initiation est la quête de la Vérité (et non un surcroit de pouvoirs).

ZOKOMO est fils de MBA, LA BEAUTE, La PERFECTION. Cela signifie que l'initiation a pour but de faire de nous des êtres parfaits.

MBA est fils de MGBWA, l'AMOUR. Cela signifie que l'initiation doit cultiver en nous l'amour du prochain.

MBA fils de BIKOKO bi DJOB , LA GLOIRE CELESTE. de l'ESSONGO, Paradis des Hommes Vertueux.
Il en est de même des Engong. Leurs divers clans représentent les diverses conceptions métaphysiques de la religion (spiritualité) ATI.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 10 Jan - 18:43

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Juste.
En parcourant cette généalogie, vous remarquerez qu'il ya interpolation entre arbres généalogiques, vertus cardinales qui permettent d'accéder à l'ESSONGO (BIKOKO BO DJOB BIYEMEYEMA) et la cosmogonie.



MKPWA, QUETE DE LA VERITE est fils de SO KUMA ( Grand INITIATEUR Nkukuma du Sô ) ;
Cela signifie que le but de l'initiation est la quête de la Vérité (et non un surcroit de pouvoirs).

ZOKOMO est fils de MBA, LA BEAUTE, La PERFECTION. Cela signifie que l'initiation a pour but de faire de nous des êtres parfaits.

MBA est fils de MGBWA, l'AMOUR. Cela signifie que l'initiation doit cultiver en nous l'amour du prochain.

MBA fils de BIKOKO bi DJOB , LA GLOIRE CELESTE. de l'ESSONGO, Paradis des Hommes Vertueux.
Il en est de même des Engong. Leurs divers clans représentent les diverses conceptions métaphysiques de la religion (spiritualité) ATI.
cat cat

akiba abui a mvendé.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 14 Jan - 13:08

Evindi Mot a écrit:
Zambe ya Mebe'e
Mebe'e me Mpkwa
Mpkwa Sokomo (Sokuma)
Sokomo Mba
Mba Mgbwa
Mgbwa Bikoko
Bikoko bi Djop
Djop Biyemeyema
Biyemeyema Minkut
Minkut Mi Atchi
Atchi Ngos
Ngos EYO
EYO.
Lors d'une discussion avec Monsieur Marcellin Obiang Engo, il m'avait dit ceci :

1- EYO (Celui qui nomme, Celui qui est en soi) ou NKOM BOT
2- NGOS
3- AKI NGOS
4- MINKUT mi AKI
5- BIYEMEYEMA MINKUT
6- DZOP BIYEMEYEMA
7- BIKOKO bi DZOP ou MINKUIKUI mi DZOP
8- NGUÊ BIKOKO (l'Intelligence)
9- MBO NGUÊ
10- SOKOMO MBO NGUÊ (Moment de l'explosion qui donna les galaxies, les planètes... Big Bang).
11- MEBEGUE me MPKWE
12- ZONG MEBEGUE, KARE MEBEGUE, ZAME YE MEBEGUE (homme primordial), NYINGONE MEBEGUE (mère fondamentale)
13- ET NOUS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zok mekeng
Admin


Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 16 Jan - 19:48

Certains disent que le salut est personnel, mais je dirais plutot que c'est la quete qui est personnelle. la spiritualité fang nous ouvre les portes de la connaissance. une connaissance nous permettant d'utiliser une proportion plus grande de notre cerveau, cela n'est point facile mais tout le monde peut y acceder. notre paresse, notre peur et notre ego limitent certains d'entre nous. Cependant ceux qui y parviennt servent d'intermédiaires pourles autres. Ce sont eux qui de par leur quete personnelle ont pu s'approcher davantage de cette connaissance. Ils n'ont malgré cela pas le droit de la garder pour eux. Ils l'utilisent pour guider les autres. Il n'est nullement question la garder jalousement et d'en vendre des petits bouts.
L'arbre génialogique fang rentre dans cette logique de partage et d'amour les uns par rapport aux autres. Pour atteindre ou arriver à nzame ye mebeghe Eyo a utilsé des intermédiaires. Depuis ngos eyo jusqu'à mebeghe me nkwa. Dans Eyo il ya en autre e yo: la pêche; e yo ouvrir ou ouverture, accessibilité.
Dieu est accessible, allons à la pêche freres celui qui prend un gros poisson le partage à ses freres. Plus il le fera plus dieu lui permettra d'en attraper et des plus gros. Dieu se servant de lui pour nourrir tous les autres. C'est cela egnegue é mot bok a ne wa gniegue wa miene.
Il n'est point question de concentrer tout entre les mains d'une seule personne. Là est l'erreure que nous commettons tous. Nous pensons qu'il suffit d'avoir de l'argent pour rencontrer tare nzame ou de faire de grande étude. Rien n'est moins sure. La quete spirituelle empreinte un cheminement différent du raisonnement cartésien. Aujourd'hui encore nous avons des phénomènes que la science n'arrive pas à expliquer. Tant que nous voudrons tout pour nous et rien pour les autres tare nous restera accessible mais personne ne pourra l'atteindre. Qui sait c'est peut etre le but recherché mais inavoué. Ne dit on pas que la connaissance est un pouvoir. Or le monde est organisé aujourd'hui de telle sorte que certain ait le POUVOIR et controler les autres. Abim éte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 16 Jan - 21:23

zok mekeng a écrit:
Certains disent que le salut est personnel, mais je dirais plutot que c'est la quete qui est personnelle. la spiritualité fang nous ouvre les portes de la connaissance. une connaissance nous permettant d'utiliser une proportion plus grande de notre cerveau, cela n'est point facile mais tout le monde peut y acceder. notre paresse, notre peur et notre ego limitent certains d'entre nous.

A Zok mekeng, pour ceux qui ont peur, bene dzam bo ya, en sachant que le simple fait de leur dire qu'ils sont limités par la peur, peut être sans effet?

zok mekeng a écrit:
Cependant ceux qui y parviennt servent d'intermédiaires pourles autres. Ce sont eux qui de par leur quete personnelle ont pu s'approcher davantage de cette connaissance. Ils n'ont malgré cela pas le droit de la garder pour eux. Ils l'utilisent pour guider les autres. Il n'est nullement question la garder jalousement et d'en vendre des petits bouts. .

nsili nfe : ba voali e mot ayiki ne be voali gnè kan fé?
Que faire si d'un côté on souhaite partager ce qu'on a acquis, et de l'autre, les uns ne voient pas l'intérêt de ce qu'on apporte a ndom dzam?

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minsili mi Ngoan Ewondo



Féminin Nombre de messages : 2259
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 16 Jan - 21:36

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Juste.
En parcourant cette généalogie, vous remarquerez qu'il ya interpolation entre arbres généalogiques, vertus cardinales qui permettent d'accéder à l'ESSONGO (BIKOKO BO DJOB BIYEMEYEMA) et la cosmogonie.

MKPWA, QUETE DE LA VERITE est fils de SO KUMA ( Grand INITIATEUR Nkukuma du Sô ) ;
Cela signifie que le but de l'initiation est la quête de la Vérité (et non un surcroit de pouvoirs).

ZOKOMO est fils de MBA, LA BEAUTE, La PERFECTION. Cela signifie que l'initiation a pour but de faire de nous des êtres parfaits.

MBA est fils de MGBWA, l'AMOUR. Cela signifie que l'initiation doit cultiver en nous l'amour du prochain.


MBA fils de BIKOKO bi DJOB , LA GLOIRE CELESTE. de l'ESSONGO, Paradis des Hommes Vertueux.

A Nsingberé abui ngan e meyeghè

nsingbere a écrit:
Il en est de même des Engong. Leurs divers clans représentent les diverses conceptions métaphysiques de la religion (spiritualité) ATI. cat cat

Bia yanga ! Ma yanga !!! kié, Nyamoro a ve ngul b'infos en loucedé et au compte-gouttes. ma yanga asu mbot Y'engong et ce qu'il y a derrière. Bebela, ngan abui a nsingberé.

_________________
Z'adzo ne nsut ngoan mininga one moan satan?Ye ma bisi bisi !!!MENE MOAN ZAMBA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ngone Essikoma



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 17 Jan - 9:51

Bonjour mes frères et soeurs et bonne heureuse année,
lors d'une discussion avec des frères Fang, j'ai appris qu'il y avait des points communs entre le Bieri ou le Melan avec la franc-maçonnerie. Selon certains, le sang, le code de l'honneur et la fidélité d'appartenir à un même groupe constitueraient le socle commun de ces deux sociétés initiatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Nguil et Melan, qu'en est-il?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» mon pothos malade ... ??
» Sea World et Typhoon Lagoon avec jeunes enfants
» Dendrobates auratus mélange morph
» Présentation coppens (Mélan), Boubou Dodge
» Inquiétude sur montre Claude Meylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: