Forum Be-fang@beti.com

Mbemba soan Aba !!!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  RETOUR SUR LE SITERETOUR SUR LE SITE  

Partagez | 
 

 Nguil et Melan, qu'en est-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 31 Oct - 7:49

Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
EVINDI MOT ! Tu sais que les YENDZOK ont toujours été ainsi. C'est ton parent. Les YENDZOK sont des "Mvog NYENGUE"...

(....)
OLLOMO A ZA'AK A MBOS NLO AVOL !!! MIA YENDZOK MIA DANG EBIASI. EBOL DJOM TE E NE MIA A METYI. VEDA BIA VUMANE, TEKE AVAL MFE... O NE ME EMVAM. WO O NGA BIA ESA WOM. NYA'AK SO A MBOS NLO MUNA AVOL BI WUBAN A MONE NNANE, EEE !!![/i][/font][/size]


farao
Pour t'aider : " MBOS NLO ANE NKOL MBONDE" !
Les YENDZOK ont toujours été de très bons chasseurs. Leur site originel avant leur dispersion fut NKOL MBONDE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 31 Oct - 7:56

nsingbere a écrit:
Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
EVINDI MOT ! Tu sais que les YENDZOK ont toujours été ainsi. C'est ton parent. Les YENDZOK sont des "Mvog NYENGUE"...

(....)
OLLOMO A ZA'AK A MBOS NLO AVOL !!! MIA YENDZOK MIA DANG EBIASI. EBOL DJOM TE E NE MIA A METYI. VEDA BIA VUMANE, TEKE AVAL MFE... O NE ME EMVAM. WO O NGA BIA ESA WOM. NYA'AK SO A MBOS NLO MUNA AVOL BI WUBAN A MONE NNANE, EEE !!![/i][/font][/size]


farao
Pour t'aider : " MBOS NLO ANE NKOL MBONDE" !
Les YENDZOK ont toujours été de très bons chasseurs. Leur site originel avant leur dispersion fut NKOL MBONDE.

franchement, tu connais bien les Yendzock. En fait la même tribut se dit EFFACK. personnellement je suis EFFACK, un nom qui semble privilégier l'activité agricole, EFFACK désignant soit le champ, soit celui qui creuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 31 Oct - 10:52

Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA a écrit:
nsingbere a écrit:
Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
EVINDI MOT ! Tu sais que les YENDZOK ont toujours été ainsi. C'est ton parent. Les YENDZOK sont des "Mvog NYENGUE"...

(....)
OLLOMO A ZA'AK A MBOS NLO AVOL !!! MIA YENDZOK MIA DANG EBIASI. EBOL DJOM TE E NE MIA A METYI. VEDA BIA VUMANE, TEKE AVAL MFE... O NE ME EMVAM. WO O NGA BIA ESA WOM. NYA'AK SO A MBOS NLO MUNA AVOL BI WUBAN A MONE NNANE, EEE !!![/i][/font][/size]


farao
Pour t'aider : " MBOS NLO ANE NKOL MBONDE" !
Les YENDZOK ont toujours été de très bons chasseurs. Leur site originel avant leur dispersion fut NKOL MBONDE.

franchement, tu connais bien les Yendzock. En fait la même tribut se dit EFFACK. personnellement je suis EFFACK, un nom qui semble privilégier l'activité agricole, EFFACK désignant soit le champ, soit celui qui creuse.

du verbe "a fak" = creuser. mais le même verbe "a fak" = investiguer (creuser en profondeur).

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 31 Oct - 14:56

sunny sunny sunny
De très bons agriculteurs mais de mauvais gardiens.
Voici une histoire recueillie auprès de MESSI ONDOUA, Patriarche Mvog Atangana Mballa de Ngomedjap qui traduit l'origine du nom "EFAK" par la fourche.
" Nos ancêtres atteignirent les savanes giboyeuses de Yoko. Ils décidèrent de s'approvisionner en gibiers avant de poursuivre leur route. Les hommes organisèrent un " Abiem " loin de leur campement. Ils confièrent la garde des femmes et des enfants à OVONO, un adolescent.

A leur retour, OVONO avait disparu avec la jeune épouse du patriarche NGOMBOLO du clan "MVELE".
NGOMBOLO furieux, décida de se séparer de la tribu. " A SAL AYONG". Origine du nom "BASSA".
Le fautif hérita d'un surnom : "EFAK". La fourche...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Sam 31 Oct - 16:32

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

A leur retour, OVONO avait disparu avec la jeune épouse du patriarche NGOMBOLO du clan "MVELE".
NGOMBOLO furieux, décida de se séparer de la tribu. " A SAL AYONG". Origine du nom "BASSA".
Le fautif hérita d'un surnom : "EFAK". La fourche...
cat cat

explique mieux Mvendé : origine du nom BASAA ??

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Nyamoro OLLOM'ELLA NGUEMA



Masculin Nombre de messages : 677
Age : 86
Localisation : Paris / Thoo-Effack /
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 1 Nov - 2:22

Les YENDZOK sont effectivement des DON JUAN. la preuve c'est qu'aujourd'hui je ne connais même pas le nombre de mes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 1 Nov - 8:00

Evindi Mot a écrit:
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

A leur retour, OVONO avait disparu avec la jeune épouse du patriarche NGOMBOLO du clan "MVELE".
NGOMBOLO furieux, décida de se séparer de la tribu. " A SAL AYONG". Origine du nom "BASSA".
Le fautif hérita d'un surnom : "EFAK". La fourche...
cat cat

explique mieux Mvendé : origine du nom BASAA ??

farao
BASSA vient de " BA SAL " ( AYONG ). Ils divisent la tribu.
NGOMBOLO cocufié provoqua le shisme, se retirant avec ses descendants et ses alliés BANA et MBO ( ces deux groupes ne sont donc pas Bamilékés).
NGOMBOLO fut surnommé " NSAA".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 1 Nov - 14:45

nsingbere a écrit:


BASSA vient de " BA SAL " ( AYONG ). Ils divisent la tribu.
NGOMBOLO cocufié provoqua le shisme, se retirant avec ses descendants et ses alliés BANA et MBO ( ces deux groupes ne sont donc pas Bamilékés).
NGOMBOLO fut surnommé " NSAA".




Mvendé, je comprends mieux pourquoi nous disons Mvele pour désigner un Basaa. ils seraient donc la branche de Ngombolo qui était du clan Mvele. hmmm, me wok ya.

dans l'histoire Ngombolo n'a rien compris. qu'est-ce qu'il fabriquait avec la femme de Ovono qui avait l'âge de ses petites-filles ? belle leçon pour lui. il a payé son abus d'autorité que son statut de patriarche ne justifie pas. Ovono a récupéré sa dulcinée et c'est très bien comme-ça on fait un mauvais procès à ce garçon

ainsi les Bana et les Mbo seraient des Ekang ? je ne sais plus qui disait (Dika Akwa ?) que les Bafang sont des Fang...

Mvendé akiba abui.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 1 Nov - 19:03

sunny sunny sunny
Comme descendants de NSAA NGOMBOLO, tu auras donc NDOGPA, père de Mbang ancêtre des BASSA et père de MBOUNI ( ancêtre des EMBON et des YEMBONG) et de AKAMA père des ... du Cameroun, du Gabon et des YAKOMA de Centrafrique...

Le foyer de dispersion des MBOUNI est le ruisseau MBVOUNDI (Souffle, Vent) ; à la Poste Centrale de Yaoundé.

Le groupe BASSA fut l'un des groupes les plus puissants des " BA-NNANGA). L'affront subi par NSAA NGOMBOLO fut déterminant. Il va provoquer le shisme des Bananga et transformer le groupe BASSA en intermédiaire des négriers esclavagistes.
D'où le retour migratoire des Mvog Belua ( Balua-Luo) vers l'intérieur.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Dim 1 Nov - 23:28

m.m : me semene yééé
ch : (yééé)
m.m : me kame ne wèèè
ch : (wèèè)
m.m : a mvog tara ééé


Messi Martin

Mvendé ma ve wo akiba abui.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Lun 2 Nov - 3:22

Evindi Mot a écrit:
m.m : me semene yééé
ch : (yééé)
m.m : me kame ne wèèè
ch : (wèèè)
m.m : a mvog tara ééé


Messi Martin

Mvendé ma ve wo akiba abui.


farao
sunny sunny sunny

MESSI mane BEKONO Nga NKONDA NKAMA !!!

...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 3 Nov - 3:48

nsingbere a écrit:

sunny sunny sunny
MESSI mane BEKONO Nga NKONDA NKAMA !!!

...
cat cat

oh, je vois des vagues danser sur les bords de ce fleuve...

lol! lol! lol!

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 3 Nov - 17:58

sunny sunny
Il faudrait suggérer à afro NGON EKANG afro de reprendre " KUNDUK BINDZA BINDZA KUNDUK"

et " OVONGO MANE BELA"
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mar 3 Nov - 22:55

comme nous sommes sur le topic "ngil et melan" peut-être qu'elle pourrait commencer par reprendre "Nguie" de PC Zeng ?

personnellement et très honnêtement, je ne suis en règle générale pas pour les reprises, quand bien même elles seraient le fait de l'artiste lui-même. les classiques sont sacrés (et consacrés). les retoucher est parfois iconoclaste. pour ma part je m'en tiens en général aux choses premières, aux aurores, aux matins inauguraux, à l'oeuf en quelque sorte.

ceci dit, récycler, remixer, reformuler, sampler reviennent aussi à faire vivre la tradition. c'est vrai.


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 3:28

sunny sunny sunny
Reprise est aussi un enrichissement.
Le Soo, le Melan, le Nguil reformulés et repensés pourraient ainsi retrouver leur vigueur d'antan. Pour les faire revivre, il est indispensable de moderniser leurs rituels.

On pourrait imaginer les rites initiatique BETI en trois grades : SOO, MELAN ensuite NGUIL.
Il importe d' "oxygéner" notre culture par l' apport des autres rites ( y compris judéo-chrétiens).
Au risque de la voir demeurer dans le rayon des "souvenirs des pratiques barbares".

N'est ce pas là le sens indiqué par le courant " indigénisation de l'Eglise". ?
Il faudrait y penser...
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 4:20

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Il importe d' "oxygéner" notre culture par l' apport des autres rites ( y compris judéo-chrétiens).

amu djé ?! ah, Canaan, Canaan, toujours Canaan.

Au risque de la voir demeurer dans le rayon des "souvenirs des pratiques barbares".

à ce que je sache un rite comme le bwiti mitsogo n'est pas syncrétique comme le bwiti "cananéen", pourtant il n'est pas en danger de disparition pour autant. le vodù n'est pas en danger de disparition, pourtant il n'a pas eu besoin d'intégrer d'autres rites ("y compris judéo-chrétiens") pour se péréniser.

je pense que les contextes social, politique, économique nouveaux à eux seuls justifient des reformulations. on peut repenser, adapter, poser autrement sans toucher à l'essence.


N'est ce pas là le sens indiqué par le courant " indigénisation de l'Eglise". ?
Il faudrait y penser...

mvendé je t'entends, rassure-toi, mais le courant dont tu parles n'est pas sensé concerner d'autres personnes que les fidèles de l'église. je serais même tenté de dire et je le dis d'ailleurs que les directions que l'église se choisit regarde l'église. c'est son problème pas celui du So, du Melan, du Nji ; pas celui de nsingbere, Evivi, Minsili, Otitie, adzidzon, Evindi, ndzie, Ollomo ; pas celui d'Engbwang Ondo ou de Nane Ngo'o, encore moins celui de Ngurangurane ou d'Oyono Ada.

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 11:52

sunny sunny sunny

Par quoi substituerais -tu donc certaines pratiques telles que " Etre avalé par le Soo"(Exécution sommaire, élimination physique des faibles). ?
C'est bien d'être authentique; fondamentalement authentique tendance mobuto-eyademo-tombalbayo- bokassiste.
Cela frise parfois la cocasserie...
Il faut s'ouvrir, se moderniser.
cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 15:15

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Par quoi substituerais -tu donc certaines pratiques telles que " Etre avalé par le Soo"(Exécution sommaire, élimination physique des faibles). ?
C'est bien d'être authentique; fondamentalement authentique tendance mobuto-eyademo-tombalbayo-bokassiste.
Cela frise parfois la cocasserie...
Il faut s'ouvrir, se moderniser.
cat cat

akié mvendé pourquoi la caricature sur un sujet si sérieux ? être authentique ne signifie pas être totalitariste. wa bo ndjong. Mobutu, Eyadema, Bokassa... étaient des pions des puissances coloniales. pour des raisons politiques ils ont voulu à un moment donné se révolter contre leurs patrons, mais ces valets n'ont jamais été des valeurs traditionnelles intrinsèques, tu le sais mieux que moi.

s'ouvrir peut amener à rechercher chez d'autres cultures voisines, soeurs, des modèles qui puissent nous inspirer. pas besoin des judéo-chrétiens. voyons pourquoi le bwiti, le vodù sont des modèles gagnants qui attirent même des non-africains. nos cultures sont un cosmos assez riche. l'ouverture peut se faire à l'intérieur de cette vaste galaxie.

dans le nji (ngil) il y a une classe d'initiés qui se nomme si mes souvenirs sont bons vodu. voilà des pistes. retracer les étapes de la migration et voir quels peuples et quels cultes se pratiquaient et se pratiquent; voilà des pistes.

ce que je sais aussi c'est que le nsut mot christianisé ou islamisé lorsqu'il n'a pas renié sa culture ; mieux lorsqu'il est soit initié, soit versé dans sa culture, est un spécialiste du grand écart.

amu djé ? parce que l'église ou la mosquée sont des -disons à défaut de mieux (j'essaye juste de me faire comprendre)- parasites qui vivent déjà en lui. ces... parasites ont déjà fusionné avec son organisme à lui. il est leur hôte. ils vivent désormais en symbiose. il n'a + la force de s'en défaire. donc le grand écart ici consistera à vouloir concilier ou réconcilier ce qui lui est propre et qu'il sait être bon (sa culture) et ce dans quoi il est piégé (église, mosquée) et qui dénie sa culture à lui .

ce grand écart permettra au nsut mot qui est pris dans ce dilemme de vivre en paix avec lui-même, de se donner bonne conscience. sauf que cette entreprise est un combat personnel qui concerne l'individu. nsut mot qui se retrouve dans ce combat intérieur ne doit pas embarquer et égarer les générations pour se déculpabiliser vis-à-vis de l'un et de l'autre. cela serait une trahison. rien moin que cela.

il faut refuser de trahir et de condamner ainsi des générations entières à la non-renaissance spirituelle.. nous n'en avons pas le droit. c'est comme-ça mvendé que par les vertus de "l'ouverture", NGANG MEDJA va se retrouver entre les mains de l'homme d'église Graffin qui l'utilisera avec son frère De Gaulle pour sortir leur pays du bourbier allemand. bravo à nos très ouverts initiés (Graffin et De gaulle ont dû se dire : "quelle bande de c... !") c'est ainsi que par les vertus de "l'ouverture" des nègres s'en vont extirper s'ils le peuvent les arcanes de leurs traditions initiatiques et les partager avec leurs frères occidentaux de loge ou de temple qui les leur réclame au nom de "l'universel". et les nègres s'éxécutent. bravo à nos très ouverts initiés qu'obtiennent ces braves valets en retour ? la science hermétique qui a permis à leurs frères de loge ou de temple de bâtir leur civilisation ? jamais de la vie. on leur offre du réseau, l'assurance d'appartenir au réseau qui appauvrit toujours plus leur terre, leur continent. et ils sont contents.

mvendé le constat que j'ai établi + haut tu as pu l'observer toi aussi. ces observations tu as pu les faire très longtemps avant moi. je sais donc que tu comprends mon point de vue. l'Occident apporte quoi à l'humanité ou même à l'Afrique spirituellement ? l'Occident possède quoi spirituellement ? rien. ils archivent, ils stockent tout ce que les autres peuples ont réalisé et réalisent et ils travaillent dessus. c'est tout. comme ils sont conscient d'être vides ils créent des concepts comme "l'universel", "le donner et le recevoir" pour que les autres leur apportent ce qu'ils n'ont pas, ce qui leur manque.

tout au long de l'histoire de nos peuples ou du peuple ekang en particulier, nous n'avons fait que ça, nous ouvrir et nous enrichir de l'apport de nos voisins. le bwiti est-il ekang à l'origine ? non. la harpe ngomo est-elle ekang à l'origine ? non. notre langue s'est-elle enrichie des apports d'autres langues africaines avec lesquelles nous avons interagit tout au long de nos migrations ? oui. de quelle ouverture serait-il encore question ?? ou alors il n'y aurait d'ouverture qu'en devenant judéo-chrétiens peut-être ?! Pierre, Jacob, Jean, Thomas, Alain, Matthieu, Jérôme, Léon, André, Salomon, Anne, Marie, Thérèse, Pauline, Antoinette, Christine, Béatrice... aaah, là on est modernes. on est ouverts. c'est bien. Mba, Ndudumu, Ela, Tsimi, Mbarga, Nguélé, Zo'o, Mbala, Nguema, Zue, Essono, Obiang, Bela, Mengue, Ondo, Nna, Etoga, Abessolo sont donc appelés à disparaître parce qu'ils sont authentiques. accusés levez-vous ! le verdict est tombé ! condamnation sans appel !

mvendé o, je pense que si Evindi Mot se trouve pris dans un filet, qu'est-ce qu'il doit faire ? chercher à attirer les autres dans le même filet que lui pour former une communautés des gens du filet ? si Evindi est tombé dans un trou essayera t-il d'amenager une place dans le trou pour des éventuelles compagnies ? bien-sûr que non, tu me répondras. et mvendé je t'approuve, vraiment je t'approuve. bia wo bi ne tying. Evindi Mot doit appeler au secours. il doit demander de l'aide. on saura entendre le cri et venir le tirer d'affaire.

à Engong tous sommes Ekang.


mb mvt : ekang biso biso elang elang èèè
ch : èèè èèè èèè
mb mvt : ekang biso biso elang elang èèè
ch : èèè èèè èèè
mb mvt : mongo ya adjal ma bene elang èèè
ch : èèè èèè èèè

mb mvt : mbolo aa
ch : aaa


mbemba mos a mvendé


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 16:28

nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny
Reprise est aussi un enrichissement.
Le Soo, le Melan, le Nguil reformulés et repensés pourraient ainsi retrouver leur vigueur d'antan. Pour les faire revivre, il est indispensable de moderniser leurs rituels.

On pourrait imaginer les rites initiatique BETI en trois grades : SOO, MELAN ensuite NGUIL.
Il importe d' "oxygéner" notre culture par l' apport des autres rites ( y compris judéo-chrétiens).
Au risque de la voir demeurer dans le rayon des "souvenirs des pratiques barbares".

N'est ce pas là le sens indiqué par le courant " indigénisation de l'Eglise". ?
Il faudrait y penser...
cat cat

Mabere wo viok ta douane!!! Déjà qu'à l'époque de nos ancêtres, ces rites ont toujours été actualisés par l'entrée de nouveaux éléments. Ils n'ont jamais été figés, et la société elle-même ne l'a jamais été. Les choses évoluent et elles ont toujours évolué. Regardons par exemple le cas du mvett (l'instrument). Il a évolué, il a été adapté en fonction de nouvelles situations et de nouvelles époques. Ne soyons pas surpris que demain, il ait dix cordes si ceux qui s'intéressent à la question ont le génie de le faire évoluer. Le drame serait que 3 siècles plus tard, il soit toujours comme en 1900!!! Cela signifierait que son évolution a été bloquée, comme l'est notre capacité réflexive.
Comme le mvett (instrument), les rites aussi évoluaient. De nouveaux sont nés, tandis que d'autres ont disparu. Aujourd'hui, au moment où la réflexion a été trop bloquée, il importe, tout en conservant l'essentiel de mener une nouvelle réflexion. C'est en cela que je partage ton analyse Nsingbere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 19:33

[quote="adzidzon"]
nsingbere a écrit:
sunny sunny sunny

Mabere wo viok ta douane!!! Déjà qu'à l'époque de nos ancêtres, ces rites ont toujours été actualisés par l'entrée de nouveaux éléments. Ils n'ont jamais été figés, et la société elle-même ne l'a jamais été. Les choses évoluent et elles ont toujours évolué. Regardons par exemple le cas du mvett (l'instrument). Il a évolué, il a été adapté en fonction de nouvelles situations et de nouvelles époques. Ne soyons pas surpris que demain, il ait dix cordes si ceux qui s'intéressent à la question ont le génie de le faire évoluer. Le drame serait que 3 siècles plus tard, il soit toujours comme en 1900!!! Cela signifierait que son évolution a été bloquée, comme l'est notre capacité réflexive.
Comme le mvett (instrument), les rites aussi évoluaient. De nouveaux sont nés, tandis que d'autres ont disparu. Aujourd'hui, au moment où la réflexion a été trop bloquée, il importe, tout en conservant l'essentiel de mener une nouvelle réflexion. C'est en cela que je partage ton analyse Nsingbere

Nous convoquerons un "ESULAN AYONG" et constituerons un Collège des Rites pour discuter d'un rituel intégrant le SOO (épreuve de la Terre), le Melan, (épreuve de l'eau), le NGUIL (épreuve de l'air et du feu) Tout cela dans un seul rituel...Si vous le voulez bien.
C'est peut-être la raison de notre présence dans ce forum. Nous sommes des "cherchants". Par mandement des ancêtres : Réunir nos richesses éparses.

CALMA EVINDI MOT. CALMA. NGAN MEDZA reviendra, regénéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adzidzon
Admin


Nombre de messages : 2848
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 19:39

nsingbere a écrit:
Nous convoquerons un "ESULAN AYONG" et constituerons un Collège des Rites pour discuter d'un rituel intégrant le SOO (épreuve de la Terre), le Melan, (épreuve de l'eau), le NGUIL (épreuve de l'air et du feu) Tout cela dans un seul rituel...Si vous le voulez bien.
C'est peut-être la raison de notre présence dans ce forum. Nous sommes des "cherchants". Par mandement des ancêtres : Réunir nos richesses éparses.
Comme l'on pratiquait l'Elat-Ayong melou mvouss... C'est une initiative à saluer!
nsingbere a écrit:
CALMA EVINDI MOT. CALMA. NGAN MEDZA reviendra, regénéré.
Les jeunes et la précipitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nsingbere



Masculin Nombre de messages : 377
Age : 61
Localisation : Pekin, Chine
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Mer 4 Nov - 20:07

sunny sunny sunny
Tu exprimes ta passion pour une noble cause.
" EKANG BISO, ELANG ELANG..."
" LES EKANG : SCEPTIQUES ET AUDACIEUX, TRES AUDACIEUX...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 5 Nov - 2:06

nsingbere a écrit:


Nous convoquerons un "ESULAN AYONG" et constituerons un Collège des Rites pour discuter d'un rituel intégrant le SOO (épreuve de la Terre), le Melan, (épreuve de l'eau), le NGUIL (épreuve de l'air et du feu) Tout cela dans un seul rituel...Si vous le voulez bien.
C'est peut-être la raison de notre présence dans ce forum. Nous sommes des "cherchants". Par mandement des ancêtres : Réunir nos richesses éparses.





CALMA EVINDI MOT. CALMA. NGAN MEDZA reviendra, regénéré.

heureuse nouvelle Mvendé parce que son sommeil a bien assez duré. l'heure est très grave




AVE AFRICA
GRATIA PLENA
LUX SOLIS TECUM
AVE SANCTA AFRICA
MATER MUNDI


PAX SOOAE
PAX MELANAE
PAX NGILAE
PAX ENGONGAE
PAX MVETAE
PAX NSUT HOMINIBUS



farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 5 Nov - 3:02

adzidzon a écrit:
Regardons par exemple le cas du mvett (l'instrument). Il a évolué, il a été adapté en fonction de nouvelles situations et de nouvelles époques. Ne soyons pas surpris que demain, il ait dix cordes si ceux qui s'intéressent à la question ont le génie de le faire évoluer. Le drame serait que 3 siècles plus tard, il soit toujours comme en 1900!!! Cela signifierait que son évolution a été bloquée, comme l'est notre capacité réflexive.
Comme le mvett (instrument), les rites aussi évoluaient. De nouveaux sont nés, tandis que d'autres ont disparu. Aujourd'hui, au moment où la réflexion a été trop bloquée, il importe, tout en conservant l'essentiel de mener une nouvelle réflexion. C'est en cela que je partage ton analyse Nsingbere

tiens ?! voilà un mvetocentriste qui voudrait "ériger le mvet en religion d'Etat" ?! hahaha. tiens, tiens...

maître serpent sur un mvet enlacé
tenait en sa bouche sa queue orange
maître evindi par la scène attiré
lui tint à peu près ce langage!!!



hahaha. comme c'est drôle le serpent qui se mord la queue. allons, allons, point de mvetocentrisme ici monsieur siou plaît je me porte à faux contre l'exclusivisme et la dictature du mvet. je condamne avec la + véhémente énergie

"la culture ekang ne se résume pas au mvet".
"le mvet en est une expression parmi mille autres", hahahaha.

alors, monsieur le mvetocrate allez donc grincer des cordes ailleurs. la dictocratie du mvet n'est pas la bienvenue dans ce lieu. choisissez vos exemples ailleurs, dans l'elone, l'ekö (gaulle), le mbatua, les minkana, les minkul. le choix est vraiment vaste.

nos oreilles n'écoutent pas
elles n'écoutent pas le mvet



en passant eyele kos (lol) ça fait des âges que des mvet à dix cordes existent (5 cordes doublées). Ebo Obiang, père d'Akue Ebo jouait d'un oyeng à 10 cordes. il en existe même à 12 cordes (6 cordes doublées). ce "demain" dont tu parles est donc un avant-hier, lool. eyele kos installe les "vieilles" mises à jour qui te manquent


farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Evindi Mot



Masculin Nombre de messages : 1682
Localisation : Atchi Ngos
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Jeu 5 Nov - 3:18

nsingbere a écrit:
Nous sommes des "cherchants".

ah, Mvendé je veux bien te croire. il y a des "cherchants" mais je sais pertinemment qu'il y a aussi des "trouvants" comme modjang adzidzon

farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belinga.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nguil et Melan, qu'en est-il?   Aujourd'hui à 18:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Nguil et Melan, qu'en est-il?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» mon pothos malade ... ??
» Sea World et Typhoon Lagoon avec jeunes enfants
» Dendrobates auratus mélange morph
» Présentation coppens (Mélan), Boubou Dodge
» Inquiétude sur montre Claude Meylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Be-fang@beti.com :: Réligion et Spiritualité-
Sauter vers: